Mini commun : les inscriptions pour le second mini-commun sont ouvertes alors venez par ici pour vous inscrire :bg:

Partagez | 
 

 Birthday boy + Andrea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4233
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©morrigan
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Birthday boy + Andrea   Ven 11 Nov - 17:35


Step by step
Andrea & Léo


Cela faisait quelques jours déjà que Léo était rentré de son voyage, il avait posé son sac au milieu de son salon et n'avait pas pris la peine de le défaire. Quelques jours qu'il errait dans Bowen un peu désorienté, un peu perdu. Ca lui faisait toujours ça lorsqu'il revenait d'un séjour aussi intense, il avait besoin de temps pour se réadapter, se remettre du jet lag et retomber sur terre. D'autant plus que cette fois-ci les circonstances étaient encore un peu différentes. Il passait beaucoup de temps sur la plage, à lire, à se baigner, à nager, faire du surf, entretenant sans vraiment le vouloir le teint hâlé qu'il avait ramené d'Afrique. Il avait commencé à retoucher quelques photos qu'il comptait compiler dans un album de voyage qu'il vendrait pour reverser les fonds à l'association pour laquelle il avait servit au Bénin. Il avait des projets. Mais dans tous ceux-là il n'avait pas pris la peine de prévenir Andrea de son retour à Bowen, il n'avait pas jugé nécessaire de l'en informer, il n'avait pas l'envie de lui parler, il faisait son sale gosse, pour de multiples raisons qui lui semblaient parfaitement sensées. Pourtant trois jours après son retour en Australie il avait reçu un message sur son portable, Andrea lui indiquait simplement qu'elle comptait faire une petite fête d'anniversaire pour Jonathan le samedi suivant avec quelques mamans de la crèche et leur enfants, quelques proches qu'elle s'était fait à Bowen. Elle l'invitait à passer, même si elle doutait qu'il soit rentré. Il n'y avait pas répondu. L'anniversaire de son fils était le mardi suivant, il pourrait très bien lui fêter seul autour d'un petit gâteau, rien que tous les deux, voilà ce que Léo avait pensé. Simplement parce qu'il n'avait pas envie de croiser le regard de son ex et ce, malgré le fait que son petit garçon fête pour la première fois son anniversaire.
Pourtant aujourd'hui on était samedi et ce matin alors que Léo allait faire son marcher il était passé devant une vitrine de magasin de jouets et il y avait vu un camion de pompier qui, il en était certain, plairait à coup sur à son petit garçon et aussi une énorme peluche dans laquelle ils pourraient se lover tous les deux lorsqu'il lui lirait son histoire du soir. Alors il avait abandonné ses plans, laissé de côté ses légumes et il était allé acheter les cadeaux qui lui faisaient envie parce qu'il s'en rendait compte, son garçon lui manquait énormément. Et puis il avait tourné en rond chez lui durant des heures avant de se décider à se diriger chez Andrea, sans prévenir. Il était déjà tard, presque 18 heure, la petite fête devait être presque terminée à cette heure, il n'aurait pas d'autre choix que de parler à la blonde, mais qu'importe, il verrait son fils. Il se rendit jusque chez elle, les bras chargé de ses paquets encombrants et frappa à la porte. Lorsqu'elle lui ouvrit il était en parti caché par la grosse peluche qu'il n'avait pas pu faire emballer. Salut Andrea. Désolé du retard.
AVENGEDINCHAINS

__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  



Dernière édition par Léo Emerson le Mar 24 Jan - 8:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Andrea Rollins

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 595
ICI DEPUIS : 27/12/2014
CRÉDITS : Crick
STATUT : Célibataire mais bien occupée
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Lun 21 Nov - 14:02

 
Birthday boy

Laisser ce message avait été difficile pour Andréa, mais Jonathan ne devait pas payer les erreurs de ses parents. Ils ne s'aimaient plus ... ou pas, mais son fils avait le droit d'avoir ses deux parents avec lui lors de son anniversaire. La jolie blonde était presque déçue de l'absence de Léo auprès de son fils. Elle se laissa tomber dans le canapé lorsqu'elle avait enfin réussit à ranger au maximum son appartement. Jonathan jouait avec ses nouveaux cadeaux dans un coin du salon, là où elle pouvait le surveiller. Un sourire radieux illuminait son visage alors qu'il tenait une grosse voiture entre ses mains. Un vrai mec pensa Andréa un sourire aux lèvres. Ce petit bout d'homme la rendait heureuse, elle avait encore des envies de fuite, de découverte, mais elle n'avait qu'à poser les yeux sur son fils pour savoir pourquoi elle restait ici tout en étant heureuse. Elle se releva du canapé pour s'asseoir à côté de lui en caressant doucement sa tignasse blonde. Joyeux anniversaire mon amour. souffla-t-elle. Son fils releva ses yeux bleutés vers elle, un sourire amusé aux lèvres. Il avait le regard de son père, ou presque. Il n'avait pas la dureté que Léo pouvait avoir dans le sien, ou du moins pas encore.

Penser au père de son fils lui faisait toujours un peu mal. Elle tentait de faire bonne figure, mais on efface pas des sentiments en un claquement de doigts. Andréa y arriverait avec le temps, elle avait sut le faire une première fois, la seconde serait plus face. Elle l'espérait. Des coups à la porte la sortie de cette lassitude qu'elle pouvait ressentir. Elle se releva difficilement en lissant sa robe et saisit son fils dans ses bras pour allez rejoindre la porte. Avant même d'avoir mis la main sur la poignet de la porte, elle savait qui se trouvait derrière. Elle sentit un frisson désagréable partir de la base de son cou pour descendre dans son dos. Sa gorge se serra légèrement et son cœur, tambourina dans sa poitrine. Andréa se sentait réellement mal à l'aise. Elle savait pourtant qu'elle serait emmener à revoir Léo, il était le père de son enfant, mais elle ne se sentait pas encore prête.

Elle prit une profonde inspiration pour reprendre contenance et ouvrit doucement la porte. La jolie blonde fit face à une énorme peluche et elle tourna directement la tête vers son fils qui gesticulait entre ses bras. Les yeux écarquillés de Jonathan, ses petits cris excités et ses mains tendus à l’extrême vers la peluche lui arracha un sourire. Lorsqu'elle entendit la voix de Léo s'élever derrière, son rire mourut dans sa gorge. Bonsoir. répondit-elle tel un automate. Elle aurait voulut être détacher, Andy aurait voulu faire l'effort pour son fils, mais elle n'y arrivait pas ou à peine. Elle se décala de la porte pour laisser entrer Léo. Il reste encore un peu de gâteau si tu veux. La jolie blonde se sentait mal, elle marchait sur des œufs et elle détestait ça. Une fois la porte refermé, elle se dirigea vers le salon, son fils toujours dans ses bras. Elle était étonnée que Léo soit venu. Elle avait fait le pas de l'invité, même si cela avait été difficile pour elle, mais elle ne pensait pas qu'il serait rentré et surtout qu'il viendrait chez elle pour voir son fils.
roller coaster

__________________________

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4233
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©morrigan
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Mer 23 Nov - 20:56


Step by step
Andrea & Léo


Léo s'était montré peut-être un peu trop empressé, un peu trop joyeux en saluant Andrea, ça sonnait faux, il en faisait trop, déjà il se disait qu'il n'aurait pas du, surtout qu'à priori elle avait Jonathan dans les bras, à l'entente des gazouillis tous proches, mais le jeune père ne voyait pas grand chose mis à part les jambes de la blonde. Il se contorsionna pour essayer d'apercevoir le bambin et il fut ravi de voir qu'il semblait déjà avoir adopter l'ours en peluche. En vérité Léo avait été un peu bête, parce que ce cadeau il voulait le garder pour chez lui, c'est dans la chambre qu'il avait fait pour son fils que l'ours irait, c'est là-bas qu'il lui lirait les histoires du soir en le berçant, calé dans les grands bras du géant, mais il n'avait pas pu attendre de voir la réaction du gamin et il ne le regrettait pas, même Andrea méritait de voir son enfant avec des étoiles plein les yeux. L'accueil de son ex était glacial et Léo en tressaillit presque d'entendre cette voix au naturel si chantant se montrer si détachée, comme éteinte. D'ailleurs il remarqua qu'elle faisait tout ce qu'elle pouvait pour éviter son regard. Il ravala un soupire, lui n'était pas plus à l'aise. Et puis il entra dans l'appartement, déposant son cadeau le plus encombrant dans l'entrée, au grand dam de John qui le réclamait. Je veux bien une part, merci, je ne resterai pas longtemps ne t'en fais pas. S'empressa-t-il de préciser, comme s'il cherchait à se justifier de sa présence. Et alors que l'enfant s'intéressait enfin à son père, Léo le pris dans ses bras avec grand renfort de sourires béats, il ne l'avait pas vu depuis des jours, une éternité presque, son fils lui avait manqué il l'avait ressentit mais là il s'en rendait vraiment compte, il le serra doucement dans ses bras pour un bref instant de pure tendresse où il respirait son parfum de bébé à pleins poumons et puis il l'éloigna un peu pour pouvoir le regarder. Bon anniversaire mon bébé ! Mon grand garçon ! Il savait pertinemment que l'enfant ne comprenait pas, mais c'était son plaisir que de le lui souhaiter. Andrea se dirigeait déjà vers la table pour les servir et Léo la suivit, faisant ses plus belles grimaces à son fils hilare. La fête était bien ? Vous avez passé un bon moment ? Il devait bien se forcer à faire la conversation, bien qu'il ait espéré ne pas être seul face à la blonde, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même d'être arrivé si tard, maintenant il devait assumer et faire bonne figure.

AVENGEDINCHAINS

__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  



Dernière édition par Léo Emerson le Mar 24 Jan - 8:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Andrea Rollins

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 595
ICI DEPUIS : 27/12/2014
CRÉDITS : Crick
STATUT : Célibataire mais bien occupée
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Jeu 22 Déc - 12:51

 
Birthday boy

En cet instant, Andrea avait envie d'être très loin de son appartement. Lorsqu'elle avait apprit que Léo avait quitté Bowen pour une expédition à l'autre bout du monde, elle s'était sentit soulager. Il serait loin et elle n'aurait pas constamment ses erreurs balancé en pleine figure. Ensuite, elle s'était sentit en colère et avait eut l'idée de fuir elle aussi Bowen et de ne plus jamais y remettre les pieds. Mais elle n'avait pas voulut priver son fils de son père ... et inversement.
Alors maintenant, alors qu'elle l'avait en face de lui, elle tentait d'analyser se qu'elle ressentait. Mais aucunes émotions ne remontait à la surface, même pas cette attirance qu'elle avait toujours ressentit lorsqu'il était en face d'elle. Andréa était perdu face à tout cela et se concentra sur la part de gâteau qu'elle était entrain de couper. Tout c'est très bien passé, Jonathan a été gâté et je pense que la fête lui à plu. répondit Andréa sur un ton plat. La jolie blonde ne ressentait pas grand chose à l'intérieur d'elle, mais elle avait tout de même du mal à lui faire la conversation.
La part de gâteau posé devant elle, elle se réfugia dans celle ci, en guettant d'un œil son fils sur les genoux de Léo. Jonathan semblait encore plus heureux et l'exprimait avec joie. Son cœur tambourinait désormais dans sa poitrine. Une émotion poussait le bout de son nez et elle ne put que sourire en les voyant jouer ensemble. Son fils ne faisait naître que des sentiments positif et apaisait ses sentiments négatif. Elle se poussa donc a parler à Léo. Je pense que tu lui a manqué cette après midi, mais t'avoir pour lui tout seul maintenant le rend encore plus heureux. Alors reste le temps que tu désires. Elle sentait toujours que le ton de sa voix était un peu plat, mais elle n'était pas capable de parler avec plus d’engouement. Pourtant elle voulut se montrer plus avenante, parler un peu comme deux adultes responsables, mais elle ne savait absolument pas quels sujets abordés. Elle ne savait pas si elle devait être au courant pour le voyage de son ancien amant , alors elle préféra ne pas aborder le sujet.
roller coaster

__________________________

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4233
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©morrigan
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Ven 30 Déc - 12:18


Step by step
Andrea & Léo


Ce voyage à l'autre bout du monde avait été comme salutaire pour Léo, lui qui était perdu, qui n'arrivait plus à se sentir à sa place à Bowen, il était revenu le cœur plus léger. Ces séjours humanitaires lui faisaient toujours le même effet, durant quelques semaines il se recentrait sur l'essentiel selon lui, il aidait les autres, sans penser à lui, à sa propre vie, il donnait tout ce qu'il avait, son énergie, ses connaissances et son amour des autres, pour une cause qui lui tenait à cœur. Et même si ce dernier voyage avait été un peu différent des autres, même si Grace avait largement contribué à changer la donne, c'était avait tout le côté altruiste qui l'emportait. Il était revenu chez lui avec le manque de son enfant, avec l'envie de passer du temps avec lui, d'en profiter pleinement. Il était apaisé aussi, sachant que tout n'était pas régler dans sa vie, mais qu'avec le temps ça s'arrangerait, il avait l'envie de faire les choses bien à nouveau et ne plus se comporter en connard égoïste, en particulier avec Andrea. Son attitude envers elle avait été plus que déplacée et disproportionnée et il savait qu'il allait devoir travailler dur pour retrouver une certaine harmonie avec son ex, elle ne l'aiderait pas, il le savait. Et puis soyons honnête, il avait sa fierté, elle l'avait blessé et même s'il avait pris sa bonne résolution, il lui faudrait mettre son amour propre de côté pour revenir dans les bonnes grâces de la blonde. Déjà, venir au goûter d'anniversaire de John c'était un sacré pas vers elle. Son fils posé sur ses genoux, Léo lui souriait en lui donnant une petite cuillère de gâteau. Il a l'air surexcité en tout cas, j'imagine qu'il est content oui ! Et toi, qu'est-ce que tu lui as offert ? Léo se doutait que la jeune maman n'avait pas lésiné sur les moyens pour gâter leur bébé. La conversation tournerait assurément autour de Jonathan, ils semblaient ne pas vouloir parler d'autre chose, le sujet de leur fils était le plus simple, le plus facile à aborder sans créer de conflits, ils avaient la même vision de l'éducation tous les deux et chacun respectait les choix de l'autre, pour le reste, autant garder le silence. Il m'a manqué aussi. Quinze jours sans le voir c'était trop long. Avoua-t-il doucement en caressant les cheveux du bambin.

AVENGEDINCHAINS

__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  



Dernière édition par Léo Emerson le Mar 24 Jan - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Andrea Rollins

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 595
ICI DEPUIS : 27/12/2014
CRÉDITS : Crick
STATUT : Célibataire mais bien occupée
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Ven 6 Jan - 16:35

 
Birthday boy

La jeune femme esquissa a une sourire lorsqu'elle vit son fils ouvrir sa bouche avec envie pour manger un nouveau morceau de gâteau. Il en avait déjà profité tout au long de l'après midi, mais elle se serait sentit coupable de leur enlever ce moment de complicité si précieux. Elle savait que trop bien combien l'un manquait à l'autre. Andréa avait comprit qu'une relation avec Léo n'était pas possible, mais elle ne pouvait empêcher son coeur de mère être heureuse lorsqu'elle voyait son fils aussi heureux.
Elle commença, elle aussi à piocher dans le gâteau qu'elle avait fait toute la soirée d'hier. Il était pas si mal pour une jeune femme qui ne faisait pas de pâtisseries il y a un an.

La conversation était assez étrange, Andréa ne se sentait pas mal à l'aise, mais quelque chose la laissait perplexe. J'ai craqué pour une voiture que l'on pousse pour le promener à l'extérieur et ... Andréa regarda l'aquarium qui trônait désormais le meuble du salon. Nous avons hésitez entre un rouge et un bleu, mais il tendais constamment les mains vers le bleu, donc j'ai craqué.
Andréa savait que Jonathan n'avait pas forcement conscience de se qu'était un poisson, mais il restait souvent devant depuis qu'elle l'avait installé en criant "Aon" un large sourire aux lèvres.

Leo lui confia que son fils lui avait manqué et elle le comprenait, si elle n'avait pas son fils prêt d'elle, Andréa le vivrait assez mal. Pourtant elle sourit à Léo en lui proposant de l'avoir prêt de lui plus souvent. Tu sais que tu peux venir le voir quand tu veux et tu sais qu'il sera toujours très heureux de partager des journées rien qu'avec toi. Des journées ou des soirées entre mecs. Je sais que tu as acheté tout se dont tu pourrais avoir besoin. Andréa savait que Léo était un père rêvé pour Jonathan, elle n'avait pas de doute la dessus.

Andréa poussa son assiette désormais son assiette vide et posa ses bras sur la table. Parfois, elle manquait de mots.
roller coaster

__________________________

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4233
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©morrigan
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Lun 9 Jan - 18:28


Step by step
Andrea & Léo


Ce n'était évident pour aucun d'entre eux, ils donnaient le change, parce que Jonathan était là, ils ravalaient leurs rancœurs et s'accordaient sur leur sujet favori. Mais le fait était là, s'ils n'avaient pas eu cet enfant, ils seraient déjà redevenus des étrangers l'un pour l'autre depuis longtemps. Pourtant ce petit bout d'eux les rapprochait constamment, qu'ils mettent de la distance, ils auraient toujours ce lien, indéfectible. Léo avait voulu fuir en quittant Bangkok mais c'était Andréa qui l'avait retrouvé. Aujourd'hui il avait chercher à s'en détourner mais il ne pouvait pas la railler de sa vie sans se séparer de son enfant avec et ça il ne le voulait pas. Quant à elle, notre homme voulait bien croire qu'elle cherchait par tous les moyens à l'éviter, mais elle ne pouvait pas vraiment faire sans lui non plus. Ils étaient coincés dans une drôle de situation qui les rendait maladroits, sans compter le fait qu'au fond ils ne se détestaient pas vraiment, loin de là. La voiture c'est une bonne idée. Même si je suis certain qu'il ne tardera pas à faire ses premiers pas. J'ai eu tellement peur qu'il les fasse en mon absence ! Il détourna le regard vers l'aquarium et sourit. Il aime le bleu, je ne sais pas si c'est conscient ou non mais c'est un fait. Tout comme lui. Il observait Andrea à la dérobée, c'était un sentiment étrange, comme s'il n'avait pas le droit de le faire. Comme s'il en avait perdu le droit. Pourtant ce qu'il ressentait c'était quelque chose qu'il pensait être parfaitement innocent, une douceur, une envie de sourire parce qu'elle était attendrissante, à regarder leur fils de la sorte, à le dévorer des yeux. Il l'avait connue frivole et espiègle, il l'avait vue sauvage et fougueuse, il avait adoré cette facette de cette femme. Mais cette douceur maternelle était toute neuve, elle était née en même temps que John, et elle touchait Léo au cœur, jamais il ne pourrait la détester par ce qu'il lui devait trop, il lui devait de s'être battu pour qu'il connaisse leur enfant, pour avoir une place dans sa vie, d'être une mère exemplaire, d'être toujours droite, toujours juste. Mais il se refusait le droit de le lui dire. Oui, je sais... je prend aussi le droit de m'enfuir, sans que tu ne dises rien. Merci. Elle connaissait son besoin de liberté mais elle n'avait pas à le subir, parce que durant ces quinze jours elle avait dû prendre toutes les responsabilités pour leur fils et ça n'était pas totalement correcte de la part de Léo de le lui avoir imposé sans qu'elle n'ai rien à dire.

AVENGEDINCHAINS

__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  



Dernière édition par Léo Emerson le Mar 24 Jan - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Andrea Rollins

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 595
ICI DEPUIS : 27/12/2014
CRÉDITS : Crick
STATUT : Célibataire mais bien occupée
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Mer 18 Jan - 22:37

 
Birthday boy

Andréa sourit lorsque Léo parla des futur premiers pas de leur fils. Le petite se mettait sur les jambes depuis un petit moment mainteant, mais il n'avait jamais franchit le pas. Lorsqu'elle avait comprit que Léo avait quitté Bowen pour une durée indéterminée, elle avait filmé son fils pour Léo. Chaque jours, lorsqu'elle avait l'impression qu'il allait faire un pas ou qu'elle avait des moments inoubliables avec son fils, elle prenait son téléphone pour capturer ce moment et que son ex ne loupe vraiment rien. La jolie blonde saisit sont téléphone et fouilla dans les vidéos une où de son fils. J'ai filmer pleins de petits moments quand tu es partie, pour que tu ne loupes rien. Je pense qu'il va marcher dans peu de temps, c'est sans doute qu'une question de jours, alors je ne voulais pas que tu loupes tout ça. Tiens!

Elle glissa son téléphone vers le jeune homme et activa la vidéo. L'image bougea à plusieurs reprise, la voix de la jeune femme fut a peine audible avant que le rire de leur fils ajouté à celui de Jonathan se fit ensemble. Visiblement c'était l'enfant qui tenait le téléphone. Andréa sourit en voyant à nouveau les images. Elle avait laissé sont téléphone sur la table basse et son fils le lui avait volé. Allez savoir comment, Jonathan avait réussit à actionner l'enregistreur vidéo. Que fais tu mon ange? Une nouvelle vidéo pour ton papa? La petite bouille d'ange fit un oui de la tête en souriant. Tu peux lui dire que tu l'aimes si tu veux. taime fit son fils en fixant l'écran. Le portable tomba ensuite sur le sol et Andréa le saisit pour retourner la caméra et filmer son fils entrain de jouer.

La jeune maman se souvenait de cette vidéo et son cœur se sera plus fortement. Elle saisit son téléphone pour le ranger dans sa poche et sa main effleura celle de Léo. Andréa sentit comme un courant électrique lui traversé la main, mais elle ne montra rien. Elle se contenta de la retirer et de continuer le geste qu'elle faisait.

Ah oui, je crois qu'il a ton talent pour la danse aussi! fit elle tout en se levant. Andréa ne pouvait pas se retenir de rire en imaginant déjà la suite qui allait sans doute se produire. La jeune maman s'approcha de la chaîne hi-fi et elle entendit déjà son fils gazouillé un peu plus fort. Elle l'imaginait bien gesticuler dans tous les sens. Une chanson un peu pop inonda la pièce et elle saisit son fils pour le poser par terre. Il ne marchait pas encore mais dandinait des fesses. Andréa ne pouvait s'empêcher d'éclater de rire alors qu'elle lui maintenait les haut du corps pour l'empêcher de tomber. Dès qu'il entent cette chanson il bouge dans tous les sens. Il est tellement à croquer.
roller coaster

__________________________

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4233
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©morrigan
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Mar 24 Jan - 8:56


Step by step
Andrea & Léo


Lorsqu'Andrea lui tendit le téléphone, Léo ne comprit pas tout de suite où elle voulait en venir, en fronçant les sourcils il regarda l'écran s'animer et alors son visage s'illumina lorsqu'il reconnu la bouille de John en gros plan, lorsqu'il entendit ses éclats de rire. Son cœur se serra aussi un peu, parce qu'en vivant séparé de lui, Léo manquait beaucoup de moments comme celui-ci, des petits riens qui faisaient tout, des instants volés, magiques. Le gamin venait de lui dire qu'il l'aimait à travers un écran de téléphone portable, c'était impensable, c'était le genre de chose qu'il devait lui dire en vrai, qu'il n'avait pas à attendre des semaines pour le découvrir, c'était beau et triste à la fois. Et d'une certaine façon, il se sentait encore plus coupable de les abandonner aussi lâchement pour vivre sa vie comme un égoïste. Il sourit de façon presque mélancolique en rendant le téléphone à Andrea. Et puis il déposa un bisou sur le crâne de son fils en murmurant tout bas un Je t'aime aussi mon bébé. Alors qu'il était concentré sur l'enfant, Léo ne se rendait pas compte qu'il avait encore une main tout près du téléphone et lorsque la blonde voulu le prendre pour le ranger elle le frôla quelque peu, la réaction fut instantanée, le jeune homme releva vivement la tête et son regard se planta dans celui de son ex. Il la fixa un instant de trop, sans tellement comprendre sa propre réaction ni ce qu'il cherchait dans ses yeux, cette connexion qu'ils avaient perdu, ce lien si fort qui semblait rompu depuis leur dernière dispute, un peu de tendresse peut-être, mais elle détournait déjà les yeux pour continuer ce qu'elle faisait, comme si rien ne pouvait l'atteindre, pourtant notre homme l'avait sentie, cette électricité et il savait qu'il en était de même pour elle. Il en fut tout chamboulé et le changement de sujet fut le bienvenue. Léo ne put retenir un éclat de rire, qui cachait peut-être son trouble mais qui était plutôt sincère. Il laissa la jeune femme se saisir de leur enfant alors qu'elle avait déjà lancé la musique et ce qui suivit fut assez hilarant, voir cet homme miniature en couche culotte se dandiner de la sorte sur une musique des plus commerciales l'amusait beaucoup. Il se leva et attrapa l'enfant dans ses bras pour danser avec lui, quand on devient père, on met un peu de sa fierté de côté quitte à paraître ridicule. Alors comme ça tu danse ? Tu vas en attraper des filles toi aussi. Cet air de fête avait eu le don de détendre complètement l'atmosphère et Léo profitait enfin pleinement de cet instant avec Jonathan et avec Andrea aussi.
AVENGEDINCHAINS

__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Andrea Rollins

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 595
ICI DEPUIS : 27/12/2014
CRÉDITS : Crick
STATUT : Célibataire mais bien occupée
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Jeu 16 Fév - 21:32

 
Birthday boy

Andréa se sentait totalement détendu, tout la gêne qu'elle avait put ressentir, ce malaise qui l'avait saisit lorsque Léo était apparut derrière l'énorme nounours venait de s'envoler en une chanson. Andréa les regardait danser ensemble, le souffle rapide et le cœur battant la chamade. Voir son fils heureux et épanouit avait toujours cette effet sur la jeune maman. Et la présence du jeune père auprès de lui, rendait toujours le jeune Jonathan souriant. Elle saisit son appareil photo sur le meuble, qu'elle laissait toujours à porter de main et prit deux photos de ce moment magique. Andréa voulait continuer à prendre des photos, mais deux regards identiques se tournèrent vers elle. La jolie blonde s'avança alors vers le duo dansant, en bougeant sur la chanson. Son fils, tenant toujours la main de Léo avançait vers elle avec une certaine assurance, tout en bougeant ses petites fesses. Andréa rigolant le saisissant dans ses bras et en le portant pour danser plus en hauteur. Elle fit deux trois pas avant de s'approcher de Léo et de lui tendre la main libre de leur fils pour danser tous les trois.

Elle ne s'attendait pas à se que la proximité avec Léo la perturbe. Lorsque ses yeux croisèrent les siens, elle resta encré dans les iris bleuté de son ancien amant. La jolie blonde se rendit compte qu'elle tentait d'y trouver un signe, quelque chose de particuliers, mais elle n'y vit rien. Léo avait toujours réussit à lui cacher beaucoup de choses et son regard ne l'avait jamais aidé à les découvrir. Alors finalement cela ne l'avait pas étonné tant que ça. Elle pensait ne plus rien ressentir pour Léo, pourtant ce frisson léger qui remontait dans son dos lui prouvait que son corps réagissait toujours au sien. Entre vouloir et pouvoir il y avait toujours un monde. Elle pensait qu'elle avait étouffé ses sentiments, elle était déterminée à ne plus les ressentir mais elle avait encore du chemin à faire. Elle coupa le contact visuelle pour poser les yeux sur son merveilleux petite fils.

Toutes les questions, les sensations gênantes qu'elle avait put ressentir s'évadèrent lorsque le sourire de son fils s'élargie alors qu'il la fixait. Il était l'amour de sa vie, son petit ange. Elle se séparait de Léo pour refaire deux trois pas de danse, seule avec son fils. Il finit par gesticuler dans ses bras assez vivement. Elle le fit glisser contre elle pour lui poser les pieds sur le sol. Au faite, comment c'est passé ce voyage humanitaire? Tu as du découvrir une culture magique et des paysages tout a fais sublime. Tu as pris des photos? Andréa était sincèrement intéressé, elle avait toujours adoré découvrir le monde et les différentes cultures qui peuplaient. Alors elle ne savait pas s'il voulait encore partager ce genre de chose avec elle, mais Andréa s'intéressa tout de même. Elle avait envie de reprendre les voyages, sa discussion avec Jackson avait fait revivre toutes ses envies et il avait raison sur le faite que son fils pouvait l'accompagner. Mais elle avait peur de la réaction de Léo. Jamais elle ne lui aurait enlevé son fils, mais aurait il peut être l'impression qu'elle voulait fuir. Pourtant, Andréa était décidée à rester ici, elle s'était installée à Bowen pour que son fils puisse vivre avec son père. Elle tenta d'amorcer cette discussion. Je pense reprendre les voyages aussi. Cela me manque! J'aimerais y emmener Jonathan. Je ... je ne quitte pas Bowen, je ne t'enlèverais jamais notre fils. Ce serait de temps en temps. J'espère ... je ... tu n'y vois pas d’inconvénient. Ses yeux remontèrent sur Léo, elle appréhendait sa réaction.

De longues secondes s’égrainèrent et Andréa lâcha la main de son fils sans s'en rendre compte. Immédiatement ses yeux quittèrent Léo pour regarder son fils doucement chancelé. Elle était prête à le récupérer, elle sentit son cœur se bloquer dans sa gorge et ses mains se mirent à trembler lorsqu'elle le vit faire son premier pas. Il chancelait, mais il semblait prêt à se lancer. Jonathan avait le regard fixer sur les jambes de son père et fronçait les sourcils dut à sa concentration. Les yeux d'Andréa se remplirent de larmes de bonheur, elle avait attendu ce moment depuis des semaines et il faisait ses premiers pas alors que ses parents étaient réunit. Lorsqu'il toucha les jambes de Léo, Andréa s'approcha de son fils et embrassa son front avec amour. Je suis fière de toi mon ange. Il n'avait fait que quelque pas mais pour le coeur d'une maman, il avait fait un exploits hallucinant. Andréa était comblée, folle de joie et d'amour.
roller coaster

__________________________

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4233
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©morrigan
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Lun 20 Fév - 10:31


Step by step
Andrea & Léo


Avec deux parents photographes, le pauvre enfant était la cible des flashs à longueur de temps, mais pour leur défense, il était le meilleur modèle au monde à présent ! Et puis Jonathan ne semblait pas être gêné outre mesure par les appareils, peut-être que ça réveillera une vocation en lui plus tard… Léo vit Andrea attraper son reflex et prendre quelques clichés furtifs, il n’en dit rien même s’il préférait clairement être derrière l’objectif que devant, mais il devait bien se prêter au jeu de temps en temps. Et puis ça lui ferait des souvenirs avec son fils, des preuves qu’il était un bon père malgré ses absences. C’était un moment étrange, bizarrement empreint de douceur et de gêne de la part des deux ex, mais l’enfant entre eux avait cette capacité à faire passer les choses en douceur et à rendre l’instant magique, comme le fait de danser ensemble, tous les trois, sur une musique improbable comme une véritable famille, au moins pour quelques minutes volées, avant que la réalité ne les rattrape. C’est Andrea, d’ailleurs, qui prolongea un peu de la magie en accrochant le regard de Léo alors qu’il l’observait furtivement. Elle plongea son regard dans le sien et tout un monde s’ouvrit à eux à nouveau, mélange de souvenirs, de sensations, de douceur et de malaise, d’espoir et de regrets aussi. Comme cette impression d’inachevé, de gâchis qui prenait Léo par les tripes à chaque fois qu’il osait se perdre dans les souvenirs de leur histoire, juste avant de se se dire, pour se donner bonne conscience, que rien de bon ne les attendait de toute façon, qu’ils avaient déjà tout tenté et qu’à chaque fois ça finissait dans les cris et les larme. Cette fille il ne pourrait jamais la détester, il avait bien trop de tendresse pour elle, mais il était incapable de l’aimer correctement et c’était là le problème, alors autant rester comme ça, dans une certaine forme d’amitié, dans cette relation que leur fils leur imposait à présent, celle qui gardait le lien mais qui ne dépassait pas les limites, qui ne faisait de mal à personne. Et puis la connexion fut rompue, Léo détourna alors son regard et observa ensuite le duo danser ensemble avant qu’Andrea ne lâche le bambin pour qu’il puisse s’exprimer par lui-même, on sentait qu’il mourrait d’envie de marcher, de découvrir le monde, il n’était pas bien vieux mais déjà on le voyait impatient, curieux et le jeune père adorait le voir comme ça. La question d’Andrea le prit un peu de court, il n’y pensait déjà pratiquement plus, à son voyage, au moins cette visite aura eu le mérite de remettre les deux pieds sur terre à Léo. Le Bénin c’est superbe, à couper le souffle… Et les gens, si tu savais comme ils sont gentils, comme ils sont accueillant, ils n’ont rien et t’offrent tout. C’était indescriptible. Et voilà qu’il révait encore, Léo c’était un passionné, il adorait tellement ses voyages, cette découverte des autres, il ne pouvait pas vivre sans ça. On a même été invité à un mariage ! Ajouta-t-il en souriant. Peut-être que c’était le moment idéal pour lui parler de la personne qui l’avait accompagné, mais il n’avait pas envie de tout gâcher alors il passa ce détail, qui n’en était plus un, sous silence. Oui j’ai plein de photos, il faut encore que je les tris et que je les traite mais je t’en montrerai si tu veux. Elle lui confia à son tour qu’elle aimerait partir elle aussi, voyager à nouveau, peut-être emmener Jonathan avec elle. Léo l’écoutait avec un mince sourire aux lèvres, ils partageaient cette passion alors il ne pouvait que la comprendre. Lui n’aurait pas emmené leur fils, pour des raisons purement égoïstes, en effet, avoir un jeune enfant dont il fallait s’occuper lors de ce genre de voyages c’était difficile et on devait faire des sacrifices, lui aimait vivre ces moments à fond et il se priverait s’il l’avait dans les pattes. Autant il rêvait de lui faire découvrir le monde, oui, mais pas maintenant, il le trouvait trop jeune pour apprécier, pas comme ça, pas en partant à l’aventure. Vas-y, ne te prive pas, Andy ! Tu peux faire ce que tu veux, avec ou sans John, je peux le garder si tu as envie. Et même si tu l’emmène ça ne me pose pas de problèmes, je sais que tu ne feras pas n’importe quoi avec lui. Il lui faisait confiance, elle était loin la pétillante Andréa fêtarde et frivole qu’il avait rencontré à Bangkok, pour le meilleur comme son contraire parfois, Léo ne pouvait nier qu’elle lui manquait sous certains aspects. Le barbu mit un peu de temps à réagir alors que Jonathan avait déjà lâché la main d’Andrea et qu’il se lançait seul, sans aide, à l’assaut de sa première montagne, tel un vrai héros court sur pattes il se dandina, d’abord chancelant mais concentré, pour mettre un pied devant l’autre et avancer vers lui. Léo n’en manqua pas une miette, il se baissa doucement pour le réceptionner, sans geste brusque, tant pis pour la caméra ou l’appareil photo, il immortaliserait le moment dans son esprit, les premiers pas, précieux, de son petit garçon. Et quand enfin il fut arrivé à ses jambes, Léo l’attrapa doucement pour être sûr qu’il ne tombe pas, il l’embrassa sur le sommet de la tête, fier et surtout heureux d’avoir pu être témoin de ce moment. Il avait besoin de partir à l'autre bout du monde pour découvrir des merveilles mais parfois les plus belles choses arrivaient ici, il n'avait qu'à en profiter, son fils le lui rappelait souvent. Bien joué mon bonhomme ! Et déjà Andrea l’attrapait, elle l’embrassait sur le front en le félicitant. Léo souriait en les regardant. Ils avaient tout de même accompli une merveille, ensemble, en donnant naissance à cet enfant et ça effaçait toutes les disputes, tous les désaccords, il était bien, ici avec eux, dans ce nid empli d’amour.
AVENGEDINCHAINS

__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Andrea Rollins

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 595
ICI DEPUIS : 27/12/2014
CRÉDITS : Crick
STATUT : Célibataire mais bien occupée
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Ven 19 Mai - 12:27

 
Birthday boy

Andréa était tellement fière et tellement heureuse de voir son fils faire ses premiers pas. Cela se préparait depuis quelques jours déjà, mais qu'il le fasse, le jour où Léo rendait visite à son fils était une merveilleuse surprise. Elle ne voulait pas louper un instant des premières fois de son fils et elle vivait dans la crainte qu'un jour elle ne soit pas présente à cet instant là. Mais elle avait peur que Léo les loupe lui aussi. Leur séparation n'était pas évidente sur ce point, elle ne voulait rien louper de la vie de son garçon. Lorsque plus jeune elle s'imaginait fonder une famille, elle voyait ça de façon stable. En couple depuis de nombreuses années et une grossesse calculée. La vie lui avait fait une surprise en lui offrant Jonathan et même s'il n'était pas prévus et que des crainte arrivait parfois à la ronger, il comblait de bonheur.

Andréa effaça la larme de bonheur qui coulait le long de sa joue et ses yeux croisèrent ceux de Léo. Elle voyait de la fierté dans les iris magnifiques du papa de son fils, de l'amour et tellement de choses positives. À cet instant, la vie avec lui semblait si simple, si loin de toutes ses colères et de ses rancœurs. Andréa se rendit compte qu'elle n'effacerait peut être jamais les sentiments qu'elle portait à Léo, mais qu'elle apprenait à les mettre de côté et de vivre avec. Il avait été l'une de ses plus belle histoire et désormais, elle vivrait avec ses beaux souvenirs dans la tête et dans le cœur. Elle ne garderait que les bons souvenirs, elle se souviendrait des disputes, que pour leur réconciliations et pour l'absurdité de certains moments. Elle avait besoin de passer à autre chose et reprendre sa vie sentimental en mains. Cela était peut être la raison pour la quel elle s'était inscrite à ce jeu télévisé. Elle se demandait encore si elle allait vraiment y participer et surtout si elle serait capable de laisser son fils pour profiter de cette aventure. Je vais faire une sorte de télé-réalité de l'amour. Andréa se sentait totalement absurde, une fois dit à voix haute, elle avait envie de fuir. Je ne sais pas encore si je vais vraiment le faire totalement, mais j'avais envie de faire quelque chose de … totalement en dehors de mes habitudes. J'ai besoin de retrouver l'ancienne Andréa. Je crois que je l'ai trop étouffé.

La jolie blonde s'écarta de Léo pour s'installer à nouveau à la table où les attendait le reste du gâteau et leur verre. J'aurais peut être dut t'en parler avant pour que tu puisses prendre tes dispositions, comme l'aventure devrait durer un mois. Elle savait que leur travail de photographe pouvait leur laisser beaucoup de disponibilité, mais tout pouvait changer en quelque instant car les opportunités ne se prévoyaient pas. La séparation avec Jonathan me fait peur, je vais tenter d'avoir des droits de visites pour qu'il puisse venir me voir. Je ne tiendrais jamais un mois sans lui. Elle piqua un morceau de son gâteau avec a fourchette en ricanant. Dit moi pourquoi je m'y suis inscrite, je n'y crois même pas en l'amour et encore moins, la trouver derrière une caméra. Elle rigolait pour alléger le sentiment qu'elle avait au fond de son cœur. Après je retrouverais peut être l’insouciance et ma folie qui s'est cacher au fond de moi. Je ne veux pas vivre avec la crainte de quelque chose. Je veux mixer la Andy maman et la Andy que j'ai toujours été.
roller coaster


__________________________

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4233
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©morrigan
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   Lun 29 Mai - 19:38


Step by step
Andrea & Léo


On n’arrêtait plus le petit garçon, de ses pas timides mais bien ancrés dans le sol, il faisait le tour du propriétaire, se dandinant avec fierté, concentré mais ne manquant pas d’observer que ses parents ne perdaient pas une miette du spectacle. Il avait fait son petit effet et il semblait en être ravi, en témoigne sa mine baveuse qui dévoilait quelques petites dents au centre d’un visage rouge de bonheur. Parait-il que Léo aimait se donner en spectacle quand il était tout petit, peut-être que Jonathan tenait cela de lui, encore une fois, bien qu’il fût plus probable qu’il soit un fier descendant de la joviale et pétillante Andréa. Le jeune père ne pu s’empêcher de dégainer son portable pour une photo souvenir qu’il ne manquerait pas d’envoyer à quelques amis, à sa mère et peut-être à Maxine aussi… papa connecté. Alors qu’il rangeait le téléphone dans sa poche en souriant à son fils, Léo reçu la nouvelle que lui sortait Andréa avec surprise, il glissa sur elle un regard en biais et surtout interrogateur, pas certain d’avoir tout compris. Une télé-réalité ? Vraiment ? Le barbu avait bien entendu parler d’un projet télévisé qui se passerait au sein même de Bowen, une expérience comme on en faisait beaucoup en ce moment, sur le thème le plus original au monde, l’amour… était-ce donc ce à quoi la belle s’était inscrite ? Au delà du fait que lui-même trouvait cette idée grotesque et totalement absurde, ça lui semblait impossible, tellement éloigné de ce qu’il pensait d’elle, de ce qu’elle était supposer aimer, il ne l’imaginait absolument pas faire parti d’un programme pareil. Et pourtant, à la façon dont elle essayait de se justifier, Léo dû se rendre à l’évidence, la blonde allait passer à la télévision Australienne… Il l’imita en s’installant à son tour sur une chaise, ayant tout le loisir de garder un œil sur l’enfant qui se vautrait avec amour contre le gros ours en peluche, son cadeau. Oui je… je comprends. Enfin il comprenait à moitié. Jamais il ne pourrait être partisan d’une émission de télé réalité mais il comprenait les envies d’Andy de retrouver sa liberté, de s’amuser à nouveau comme avant, après tout il était le premier à penser qu’elle avait changé depuis son arrivée à Bowen et avec la maternité, le premier à se dire qu’elle avait perdu ce grain de folie qu’il avait adoré chez elle. Alors même si la méthode était radicale, il n’allait pas la dénigrer, de toute façon ça n’était pas son affaire. Bien que l’idée même de pouvoir la voir se laisser séduire par un autre homme sur petit écran le révulsait, il essayait de ne pas y penser. Léo était jaloux et possessif, même envers une femme pour laquelle il pensait ne plus rien éprouver, mais ça aussi, il se garderait bien de le lui dire. Il réfléchit un instant, essayant d’assimiler une à une les informations qu’elle lui fournissait. Un mois… je prendrais mes dispositions, je n’ai rien de prévu à l’extérieur de Bowen, donc ça devrait aller. Je m’occuperai de Jonathan, ne t’en fais pas pour lui... Il lui sourit timidement, un rien crispé. Tu veux que je te dise que c’est une bonne idée, moi ?! Il essayait de tourner cette question à la dérision mais ça ne fonctionna pas vraiment. J’... j’en sais rien, je ne suis pas le mieux placé pour te donner des conseils. Je ne pense pas que tu trouveras l’amour derrière des caméras, non… j’avoue même que je trouverais ça bien triste en quelque sorte. Mais qui sait, peut-être que je me trompe. Ajouta-t-il en haussant les épaules. Sa dernière confession le laissa muet un instant, il comprenait bien qu’elle cherche à se trouver, à retrouver celle qu’elle avait été tout en restant la maman exemplaire qu’elle était devenue. Oui, peut-être que ça t’aidera. C’est une expérience après tout, tu n’as rien à perdre finalement. Lui avait bien trouvé l’amour de façon providentielle, sans y penser, sans y croire. Il faillit poser sa main sur celle d'Andréa comme pour lui signifier qu'il la soutenait, mais quelque chose le retenait et au lieu de ça il attrapa son verre et le termina en fuyant son regard. J’ai quelqu’un dans ma vie. C’est… plutôt récent. Elle lui avait dit la vérité, il se devait d’en faire de même, bien que ça ne soit pas évident à dire surtout quand on savait qu’ils s’étaient déchiré en partie à cause de cette autre quelques temps plus tôt et qu’il n’en était pas fier.
AVENGEDINCHAINS

__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Birthday boy + Andrea   

Revenir en haut Aller en bas
 
Birthday boy + Andrea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
changement de version
recensement
les scénarios attendus