It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Dim 11 Déc 2016 - 21:50

Mais qu'est-ce que je fou?
Comme quoi la solitude rend fou en fait.
le fou
&
le fauve
Cosima est partie... Je n'arrive pas à m'y faire. Elle n'est plus à la maison, plus avec moi. Du jour au lendemain peu de temps après qu'elle soit rentrée d'une soirée ou elle s'est prise à râteau par une nana. J'ai pourtant fait de mon mieux pour lui remonter le moral ! Je lui ai acheté ce foutue clebs qu'elle voulait tant, je lui ai filé de la bière... Et pour couronner le tout, je lui ai fait plusieurs câlins pour tenter de la réconforter. Mais non, le soir d'Halloween impossible de la trouver, jusqu'à ce que Judith m'informe qu'elle était chez elle et qu'elle a décidé de rester vivre avec elle et son caniche. J'me souviens encore de ce moment, quand j'ai lu ce putain de message. Je ne voulais pas y croire, je l'ai relu genre quoi... 6 fois ? Pour ensuite aller dans la chambre de la mouflette et de constater qu'il n'y avait plus aucune de ses affaires. Une seule question persiste du coup et elle est toute conne.... Pourquoi ? Est-ce que j'ai fait un truc de travers ? Ou dit un truc qui fait... Qu'elle ne m'aime plus ? Toute la maison, toute ma vie me paraît vide sans ma mouflette... Mes journées deviennent fades, vides... Sans intérêt. Mais je ne peux pas tout lâcher pour revenir dans cette foutue ville où vivent Judith et Cosima. Nan ça me coûtera trop cher et en plus, je ne sais même pas si ma fille veut réellement me voir. Je n'ose même pas envoyer des messages donc c'est dire... Même la bière et la moto ne parviennent pas à me remonter le moral... C'est étrange, c'est... Désagréable. 

Ça va faire plusieurs jours, je me sens vide, que je traîne chez moi à bosser pour ensuite le soir fixer les photos de moi et la mouflette d'un air mélancolique et surtout vide et pensif. Je me bourre la gueule, souvent, et me nourrit comme je peux étant une bille complète à la cuisine. Des pâtes des pâtes des pâtes, de la charcuterie et de la viande. C'est tout ce que je sais me faire de toute façon, même pour le petit dej, enfin, non, le matin, je ne mange pas ça règle carrément le problème, ça a toujours été comme ça par contre. Je ne prends plus soin de moi coupe les ponts avec tout et n'importe quoi et me comporte de plus en plus comme un ivrogne. Une vie bien misérable maintenant. Mais d'un côté, c'est très ironique, parce que je ne l'ai jamais demandé cette gosse. Elle était venue la comme ça du jour au lendemain devant ma porte. Une petiote qui s’avérait être ma gosse selon un foutue papier. J'avais pris cette nouvelle comme une malédiction, j'ne savais clairement pas m'occuper d'un gosse. Mais malgré tout, je faisais de mon mieux, puis j'ai fini par m'y attacher... M'y attacher au point de me rendre complètement déprimer par son départ soudain.  

Puis là un soir où je suis sobre, je finis par péter un plomb. Je me mets à hurler à coup et donne un coup de bras sur la table de ma cuisine renversant mon cuir mes bouteilles de bière vide qui se brisent au sol. La respiration rapide, je tire ma tête en arrière, reculant jusqu'à me cogner contre un mur et me tiens la tête en fermant les yeux pour me calmer. Puis... Allez savoir pourquoi une fois plus ou moins calme mon regard ce tire sur une serviette en papier. Mais pas n'importe quelle serviette, c'est la serviette où il est noté le numéro d'une nana que j'ai rencontré au bar, Tiffany. Je ne l'ai jamais appelé depuis et elle n'a pas mon numéro, elle voulait qu'on se face une virée en moto pour ensuite ce boire de la bière ensemble. Mais avec tout ce qui m'est arrivé après j'ai complètement zapper. Client au garage, accident, fille à consoler.... Fille.... Partie. Je soupire d'agacement et fini enfin de compte par m'accroupir pour ramasser la serviette et me met à fixer celle-ci. Un peu comme si je pesais le pour et le contre. J'me sens seul et je reste seul, ce n'était pas la meilleure des solutions pour aller mieux. Mais d'un côté, parce qu'il ne faut pas l'oublier, ça reste une nana. Qui me dit que sont délire de ballade ce n'est pas un tracnard pour genre... Bah chais pas faire un truc qu'une femme ferait à un homme, tenter de le détruire par tous les moyens ? Pourtant, elle m'avait l'air.... Différente. J'n'avais pas vu le temps passer quand j'ai parlé avec elle et elle avait vraiment l'air d'aimer la moto et la bière... 

Plongé en pleine réflexion, j'alterne mon regard entre le numéro et mon téléphone au sol. Ça a duré au moins 2 bonnes minutes à faire ce cirque. Je ne savais pas trop quoi faire, ni quoi dire. Ça va faire perpette que je l'ai vu, elle m'a très certainement oublié, ce serait tellement logique et moi, j'aurais l'air... Tellement con. Je finis quand même par saisir le téléphone et enregistre enfin le numéro. Je beug en fixant le téléphone, me demandant à moi-même ce que je fous. Je fixe encore le téléphone pendant 5 bonnes minutes et choisi de lui envoyer un texto. Comme ça, je vais pouvoir prétexter de m'être trompé de numéro si jamais elle m'a zappé. Je réfléchis à quoi écrire... Bordel, mais ouais, j'écris quoi moi ?! Je réfléchis rapidement et tape sur le clavier en fronçant les sourcils un message que j'envoie ensuite dans la précipitation.

Yo c'est Aaron du bar avec la Harley. Je m'étais barré trop vite pour avoir pensé à te filer mon numéro. Donc bah... Si ça tiens toujours, on peut toujours ce le faire ce tour en moto.

Je réalise qu'après ma bêtise pour me cogner la tête contre le mur.

« Abrutie. Ce jetée dans la gueule du loup la comme ça... Putain !... »

Je finis par m'affaler dans mon fauteuil me pinçant l'arête du nez et suivre par un frottement de visage comme pour me faire rendre la raison. Mais qu'est-ce que j'ai foutu comme connerie.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Tiffany Sawyer

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 303
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : odistole
DOUBLE-COMPTE : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Mar 13 Déc 2016 - 11:03

Il s'en était passé des choses dans ta vie depuis la dernière virée en moto que tu avais fait il y a quelques semaines. Le jour où tu avais rencontré le motard un peu étrange mais avec qui le courant était passé. Tu avais toujours cette idée de balade dans le coin de la tête et lorsque tu avais voulu en faire une toute seule le week-end dernier tu avais fini en rade devant un garage. Tu avais fini par remettre à plus tard tes plans en te disant qu'il te contacterait sûrement un jour puisqu'il était à l'initiative des échanges de numéros. Bien qu'il soit parti trop vite pour que tu puisses obtenir le sien. Au pire c'était une belle parole en l'air, au mieux il avait juste égaré ton numéro. C'était ça aussi de l'écrire sur une serviette. Tu avais voulu jouer avec le feu, fallait pas t'étonner derrière de ne rien avoir. Tu terminais ton jogging habituel alors que tu venais de sentir ton téléphone vibrer. Étrange parce que tu ne recevais pas souvent de messages. Peut-être que c'était Sacha qui se retrouvait à la rue parce qu'elle avait oublié ses clés. Ou Sara qui te proposait de boire un café. Quoiqu'il en soit tu l'attrapais sans plus attendre pour y découvrir un numéro inconnu et un message presque inespéré. Tu laissais un sourire se dessiner sur ton visage. Il lui avait juste fallu beaucoup de temps pour se décider.

Hey Aaron ! Je suis toujours partante.

Une fois appuyé sur la touche envoyer, tu avais l'impression que tout ça était ridicule. D'autant plus que tu lui disais ok mais tu t'arrêtais là. Tu attrapais à nouveau ton téléphone pour pianoter un second message, hésitant à l'envoyer. Il t'a fallu quelques secondes de plus pour te décider. Il était prêt à le faire de toute façon donc pourquoi ne pas se lancer aujourd'hui ? Le temps était agréable, le soleil brillait haut dans le ciel, il n'y avait pas de vent. Pourquoi passer à côté d'une telle occasion ?

On se rejoint où ?

Fallait pas en faire trop non plus. Tu ne voulais pas lui donner l'impression que tu attendais que ça. Ce n'était pas le cas mais c'était un homme, au niveau compréhension on ne pouvait pas dire que tout était pris de la même façon des deux côtés. D'autant plus que tu n'étais pas vraiment à la recherche d'un mec mais plus d'aventure. De toute façon maintenant c'était fait et tu restais planté là, à attendre une réponse de sa part.

__________________________


We’re running out of time Chasing our lies Everyday a small piece of you dies Always somebody You’re willing to fight, to be right Your lies are bullets Your mouth's a gun And no war in anger Was ever won Put out the fire before igniting Next time you’re fighting — Kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Mar 13 Déc 2016 - 23:30

Bon ben... La connerie est faite.
Pas d'autre choix que d'aller jusqu'au bout de la follie dans ce cas!.
L'irréfléchie
&
L'impatiente
Y'a pas grand monde dans mon répertoire de numéro sur mon portable. Y'a ma fille, Judith et deux trois potes de là où j'habitais que j'appelle de temps en temps et encore. Mais ça n’empêche pas qu'il soit loin, mais genre bien loin d'être vide ! Alors pourquoi ? Pourquoi Aaron, tu as pris ce fichu numéro de la serviette pour l'appeler ?! T'avais d'autre contact sur ton tel ! Bordel, je ne suis pas bien douer pour me raisonner à moi-même. Et je ne saurais pas dire ce qu'il m'a pris d'envoyer ce message. Les femmes sont des dangers PUBLIC, t'as bien vu ce que ça résulte de trop en fréquenter hein ? Ça change ta vie d'un coup comme ça et en négatif, emmerde sur emmerde, prise de tête sur prise de tête, au point qu'un matin, tu te trouves avec une gosse en face de ta porte qui s’avère être la tienne. Bon après avec le temps, je ne regrette pas d'avoir gardé la petiote pour l'éduquer à ma manière, peut-être pas une si bonne manière d'ailleurs... Parce que bon, la maintenant, alors que j'ai pris l'habitude de sa présence au point de tenir à cette petite mouflette, bah, elle est plus là. Je sais que je me répète, mais je n'arrive clairement pas à m'y faire et je n'arrive pas à mettre le doigt sur la raison de son départ si soudain appart la rupture et mon incompétence à consoler. 

Bon, c'est bon... Soufflons un coup, y a pas à stresser ce n'est qu'un fichue SMS, ça fait une sonnerie brève en général du coup, ça ne s'entend pas des masses. Du coup normalement, elle devrait mettre un petit moment à voir le message. Et puis, bon, elle ne se souviendra pas de moi, vu que ça fait perpette et qu'elle a autre chose à foutre, ça serait totalement logique. Doooooonc je vais aller me prendre une bière me regarder une connerie à la télé et passer à autre chose. Quoi qu'un film ça serait mieux, la télé, c'était pour Cosima, moi perso, je déteste ça. Sa montre que de la merde et ça raconte des conneries à droite et à gauche. 

À tiens, ce riff de guitare qui signale que j'ai un message...

…..
…..............
…..........................

HEIN ?!

Les yeux ronds comme des billes, je me tourne vers la table de la cuisine et fixe mon portable.... Il est allumé ce con. Me maudissant moi-même d'avoir pris l'initiative de... De ça là. Je saisis quand même le téléphone et l'allume. C'était bien elle, elle a répondu. Bordel, mais elle est rapide ! Et... Attends... Wait ? Elle se souvient de moi ?! Et puis... C'est quoi ce message ? C'est un message... Un message normal en fait. Mais il est tellement normal que je ne sais pas quoi y répondre. Qu'est-ce qu'on peut dire dans ce genre de message.... Saaaaaaaaaaaaans paraître trop bizarre. Ou collant. Ou pervers. Ou.... Ou je ne sais quoi d'autre. Je fixe le message pendant un bon moment à réfléchir pour enfin de compte sursauté. Mais c'est qu'il re-sonne ce con ! Ça doit sans doute être Judith ou... QUOI ?! C'est encore Tiffany ? On se.... rejoint où ? Je beug de nouveau sur place, mais cette fois les yeux bien écarquiller, plus qu'au début. Elle veut genre... Faire la balade en moto de suite ?! Mais il fait nuit là nan ? Je finis par ouvrir les volets fermés depuis un bon moment et me retrouve aveuglé par le soleil. SALOPERIE ! Bon au moins il fait beau... Mais imposer de le faire genre... maintenant. Ce serait presque à croire qu'elle attend ce moment depuis toujours. Ça fait flipper, mais genre grave flipper. Elle a un plan ? Et je fais exactement ce qu'elle aimerait que je face pour que je tombe dans le piège ? Ouais, mais là le souci, c'est que je me suis lancé, je me vois mal justifier une rétractation soudaine... Bon... on va tenter de se la jouer cool et zen. 

Oh... Bah. Je t'avoue que je n'ai pas encore eu le temps de bien connaître les environs du coup j'en sais rien. Du coup, si tu connais un endroit chuis preneur. Là où ça t'arrange quoi.

J'envoie.....

Mais attend...

Je suis con.

Je viens de lui dire que je la suivrais n'importe où là ! Oh le crétin.... Mais l'abrutie ! Déjà que j'ai mis plus de 5 minutes à répondre. Je ne vais pas avoir l'air con tiens ! 

Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Tiffany Sawyer

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 303
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : odistole
DOUBLE-COMPTE : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Lun 19 Déc 2016 - 21:50

Tu avais l'air d'une idiote à regarder ton téléphone et à attendre qu'il vibre de nouveau. Tu avais mieux à faire, comme rentrer chez toi par exemple. Tu le reposais à sa place, reprenant ta course à pied pour rejoindre ta maison. Une fois chez toi, tu filais à la douche sans plus attendre. Si tu avais attendu quelques secondes, tu l'aurais sûrement entendu vibrer, signe que tu venais de recevoir une réponse mais tu étais déjà sous l'eau chaude. Tu t'étais mise à chantonner, tu n'aimais pas tant chanter mais dans la douche tu te laissais souvent aller à n'importe quoi. Il y ressortait un petit grain de folie que tu réprimais en tant normal. Secouant la tête dans tous les sens, jouant du air guitare, dansant comme une petite folle. Tu retournais dans ta chambre une fois lavée et habillée, tu attrapais ton téléphone pour jeter un coup d’œil, pensant ne rien y trouver. A ta grande surprise, il t'avait répondu. Et ça faisait déjà plus de cinq minutes. Tu laissais un sourire se dessiner sur ton visage pianotant rapidement quelque chose de simple.

Très bien, je suis à Bowen, on a qu'à se rejoindre sur la place de la ville et on décidera quoi faire ensuite, si ça te dit !

Après quoi tu attrapais la serviette pour te sécher les cheveux, sortant tes vêtements pour te préparer si jamais ça venait à se faire. Il te fallait ton blouson, tes chaussures, un pantalon parce que rouler en short, ça ne le faisait pas et puis un sac à dos. Tu ne savais pas trop si la bière se boirait dans un bar où si vous vous arrêteriez sur le chemin pour faire une pause, admirer la vue et partager une bière donc prévoir une glacière et deux bières, peut-être quatre parce que deux ça faisait vraiment peu.

__________________________


We’re running out of time Chasing our lies Everyday a small piece of you dies Always somebody You’re willing to fight, to be right Your lies are bullets Your mouth's a gun And no war in anger Was ever won Put out the fire before igniting Next time you’re fighting — Kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Jeu 5 Jan 2017 - 23:17

On se calme...
Chuis un adulte après tout j'ai de l'expérience je.... gèèèèère.
Le faux optimiste
&
La cool encore
Franchement, je ne saurais pas encore vous dire pourquoi est-ce que j'ai décidé de jouer au con comme ça. C'est peut-être ce qu'on peut appeler la tristesse ? La tristesse que Cosima ne soit plus avec moi ? Et du coup, ça me fait faire n'importer quoi ? Allez savoir, parce que mine de rien, je l'avais gardé ce foutue papier, enfin papier... Serviette, vous m'avez compris. Je ne l'avais même pas perdue ! Juste oublié dans la poche d'une veste. Me souviens encore de toutes les fois où j'avais mis les mains dans les poches... Puis sentie cette serviette me rappelant que je devrai la sortir de là sans jamais le faire... Du coup, non, je ne sais vraiment pas pourquoi. Y'a des trucs que mon cerveau ou autre chose décide de faire que je ne saurais pas expliquer. Envoyer un sms à une femme alors que je sais combien une femme, c'est dangereux. Et en plus de ça, je me soumets comme une petite tapette à lui proposer de faire comme elle veut ELLE. Il ne manquerait plus à ce qu'elle débarque avec une laisse pour que je devienne son clebs... Bordel quelle horreur. 

Du coup bah... Tout ce qui me reste à faire, c'est de tourner en rond en pestant sur soit même en essayant de trouver une solution. Ouais bah t'es marrant toi... Parce que des solutions, il n'y en a clairement pas. Tout ce que je peux faire, c'est d'assumer et prier pour qu'il ne m'arrive aucune merde. Après tout... Elle avait l'air différent des autres, pas prise de tête. Ça expliquerait pas mal de chose de mon comportement, faire genre comme si c'était... Un mec-meuf ? Putain, je dis vraiment n'importe quoi. Je m'affale sur le canapé pour fixer le plafond, me disant que de toute façon, la solution est vite régler parce qu'elle ne répond plus. Je reste un bon moment comme ça, pour enfin de compte grogner ou râler, un mélange des deux quoi. Mon portable vient de sonner, encore. Je ne bouge pas d'un pouce et décide à me lever pour regarder ce message. C'est encore elle, se rejoindre dans la place de la ville pour se décider... Mh... Donc elle me laisse quand même le choix. Un truc sur lequel je ferais mieux de m'accrocher solidement histoire de me calmer. Calme, mais... Sur ses gardes quand même, je ne sais pas de quoi elle est capable. 

Bon, c'est bien beau les paroles rassurantes et les illusions à deux balles, mais dans tous les cas faut que j'y réponde à ce foutue message. Ou... Pas ? Putain fait chier. Un mode d'emploi pour ce genre de situation se serait trop demandé ? Apparemment ouais, carrément même. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer... Hein ? Je soupire d'agacement et m'écroule une fois de plus sur le canapé, un peu comme si ce meuble pouvait me donner une réponse... Non ? Et le plafond, il peut me le dire lui ? Non plus ? Mouais... Fallait s'y attendre sinon ça voudrait dire que je suis devenue complètement cinglé. 

Allez Aaron ne te laisse pas aller t'as juste a... Utiliser tes méninges pour autre chose que la moto et la bière... Pense à une autre situation, les sorties que t'as eu entre potes, que genre ce sms, c'est juste un gars qui te propose une sortie en touuuuute amitié. Un travestie ou autre connerie dans le genre histoire de se convaincre un peu... Qu'est-ce que tu dirais... Déjà, pas non. Mais quoi d'autre... Bah un truc qui m'arrange. Et partir la maintenant de suite... Ce n'est pas envisageable, on ne sait pas où on va et surtout chuis pas... Habillé comme il faut tout ça tout ça. Je regarde encore le message qui, quand on y réfléchit bien est plutôt simple faudrait que je face pareil, court et simple. Hésitant, je pianote sur le portable me décidant pendant l'écriture. 

Ça marche, par contre je ne peux pas t'y rejoindre de suite, j'ai préparé que dalle. On a qu'a s'y rejoindre genre dans une heure. 

Ouais ça fera l'affaire. J'envoie, ça fera au moins un message réfléchi. 

Je pose le portable et sans attendre, dans l'optique d'une sortie entre mecs histoire de pas angoisser, je me prends la douche. Parce que mine de rien la déprime ça te fait oublier de te laver et je schlingue l'essence. Une fois lavé, je mets mon jean noir, un haut avec un symbole d'un groupe de métal pas bien connu mon cuir et porte le pack de bière qui me reste pour les mettre dans mes sacs accrochés à ma belle Harley. Je regarde l'heure haussant un sourcil, depuis quand le temps passe aussi... Vite. Je retourne à l'intérieure attrape mon téléphone vérifier bien le bon fonctionnement de ma bécane enfile le casque et démarre en direction de la place. Ouais bon inutile de vous dire que j'ai tout fermé à clef mis mon portable en vibreur et pris un paquet de cigarettes avec un briquet. Tellement inutile que je le dis quand même... Putain, mais c'est tellement con.  

J'arrive sur la place et me gare pas loin d'un endroit qui ne m'est pas inconnu. Avec toutes les merdes qui m'arrivent, j'en ai presque oublié cet événement tien... Mon accident de moto parce qu'un connard à griller la priorité en me fonçant dedans. À croire qu'il voulait me tuer ! Sauf que je suis toujours là, on ne se débarrasse pas de moi aussi facilement. Pensif de cette mauvaise expérience, je penche la tête en arrière en réfléchissant... Aujourd'hui encore, je ne sais toujours pas quel est le taré qui m'a foncé dedans avec sa voiture... J'aurais peut-être dû... M'en préoccupé ? J'enlève le casque et secoue la tête malgré mes cheveux court, une sorte de toc à la con comme ça et continue de pensée fixant le vide. Jusqu'à ce que je redescende sur terre quand on m'adresse la parole. 



[HRP: petit retard à cause des fêtes et tout le reste, désolée]
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Tiffany Sawyer

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 303
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : odistole
DOUBLE-COMPTE : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Sam 21 Jan 2017 - 23:29

Tu avais fini par lui renvoyer un message, te jetant par la suite sur ton lit. Tu ne savais pas vraiment quoi faire, tu ignorais ce qu'il allait te répondre, s'il allait être partant pour le faire aujourd'hui. C'était lui qui t'avait lancé donc sûrement que oui, mais peut-être qu'il avait des plans pour la journée et qu'il ne s'attendait à ce que tu lui proposes maintenant. Quoiqu'il en soit, tu t'étais allongée, jetant un coup d'oeil toutes les deux secondes à ton téléphone en pensant que le vibreur pouvait ne plus fonctionner. C'était à la limite de la folie ou même de la paranoïa mais quand tu avais quelque chose en tête, tu ne pouvais pas t'enlever l'idée. Tu avais envie de faire ce tour en moto maintenant, de rouler aussi vite que tu le pouvais, de sentir le vent frapper contre ta peau et aller aussi loin que possible. Peut-être profiter d'un paysage idyllique pour boire une bière mais ça c'était le détail de la fin, même finir dans un bar miteux de routiers pouvait faire l'affaire. A cette pensée, ton téléphone vibrait une nouvelle fois et un sourire se dessinait sur ton visage.

Pas de problème, on se retrouve dans une heure !

Au moment venu, tu enfourchais ta moto, en direction du centre ville. Tu te garais autour de la place et tu attendais, adossée contre elle. Tu observais de loin, les gens qui passaient, les voitures qui défilaient jusqu'à voir une autre moto se garer de l'autre côté de la place. Tu avais beau te trouver à quelques mètres de distance, tu pouvais remarquer que c'était une Harley et en l'occurrence que c'était l'homme que tu attendais. Sans plus attendre, tu avançais dans sa direction. « Hey, salut ! » Tu lui adressais un grand sourire, tu l'aurais bien embrassé pour le saluer mais ce n'était pas tellement ton genre et tu pensais bien que ça ne serait pas l'sien non plus. « Tu vas bien ? Prêt à rouler ? » En tout cas, il semblait l'être puisqu'il s'était pointé pour faire cette balade avec toi. Ce qui avait le don de te rendre guillerette maintenant.

__________________________


We’re running out of time Chasing our lies Everyday a small piece of you dies Always somebody You’re willing to fight, to be right Your lies are bullets Your mouth's a gun And no war in anger Was ever won Put out the fire before igniting Next time you’re fighting — Kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Dim 22 Jan 2017 - 23:11

La moto...
Ce moment où on se rend compte que peu importe les circonstances c'est bon de conduire une bonne moto
Le motard
&
La motarde
Bordel, j'avais complètement zapper ce moment de ma vie. L'accident, une belle frayeur pourtant, pour moi et la moto. Ça avait causé pas mal de soucis pour ma fille, à vivre seule... À la maison... Pendant une semaine... Et après j'ose m'étonner qu'elle parte comme ça du jour au lendemain ! Entre le lycée où apparemment personne ne voulait d'elle en amie. Allez savoir pourquoi... Ma Cosima, c'est la femme parfaite ! On ne peut que l'aimer ! L'accident qui l'a laissé seule pendant une semaine. Puis après le râteau qu'elle s'est prise en pleine face par une nana qui est complètement aveugle pour ne pas avoir vu ce qu'elle a raté... Et moi comme un con qu'est-c que je fais ? Bah pas grand chose, gros boulet comme je suis, j'ai été incapable de la consoler. J'étais pourtant prêt à l'acheter son foutue chien... BAM ! ALLLEZ ! STOP LA REVERIE ET LA CULPABILITE AARON ! La donzelle est arrivée comme une flèche. 

« Hey, salut ! »

Je lui fais le signe peace et lui répond tout naturellement.

« Yo. »

Heureusement, elle n'a pas décidé de me faire la bise. C'est bon signe ça, ça veut dire qu'elle n'a pas de plan machiavélique en tête. Enfin... Je crois. J'espère surtout. 

« Tu vas bien ? Prêt à rouler ? »

Je hausse les épaules l'air de rien et ne peux pas m’empêcher de ricaner. Le pire, c'est que je serais incapable de vous dire si c'est genre un rire satisfait ou nerveux. Elle a l'air tellement joyeux que j'aurais presque l'impression de voir un gosse devant un nouveau jouet. Et je ne sais pas vraiment si c'est censé être une bonne ou une mauvaise chose.

« Ouais ouais niquel. Toi aussi, t'as l'air en forme. Chuis toujours prêt à rouler, j'ai même emmené de la bière au cas où. »

Bon ben prions pour qu'elle n'ait pas de plan en tête auquel je vais tomber dedans. Parce que bon, ce n'est pas pour rien que j’évite les femmes en général. Parce que j'ai beau savoir qu'elles sont dangereuses, je sais que je vais tout le temps tomber dans leur piège. C'est plus fort que moi, c'est comme si elles m'hypnotisent et qu'elles font ce qu'elles veulent de moi en quelques heures.

« Y'a des endroits sympas que tu connaîtrais ? J'connais pas assez bien les alentours pour avoir une idée. Mais je sais que plus c'est isolé, mieux c'est. »

Voilà la preuve. Je me mets en tête qu'elle est différente et je plonge de suite sans réfléchir. Mais après dans un sens... C'est évident. Elle est différente ! De toutes les femmes que j'ai pu croiser dans ma putain de vie celle-là est unique. Unique dans le bon sens du terme en plus. Ça la rend dangereuse, mais l'est-elle vraiment ? Franchement, je n'en sais rien du tout. 

« Tu sais genre les routes de campagne avec des virages par ici et par là... Y'en a dans le coin ? »

Ça va faire que quelque mois que je suis dans cette ville. Du coup, je n'ai de toute façon pas d'autre choix que de me fier à elle. Espérons juste qu'elle connaît vraiment un endroit. Sinon on est mal barré pour la virée en moto.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Tiffany Sawyer

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 303
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : odistole
DOUBLE-COMPTE : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Sam 11 Fév 2017 - 20:58

Tu t'étais approché de lui avec un joli sourire sur le visage. Tu étais bien contente de le trouver assez rapidement et encore plus de voir qu'il était bien là. Peut-être avais-tu pensé une seconde qu'il pourrait te poser un lapin, rebrousser chemin au dernier moment mais ce n'était pas le cas. « J'en avais pris aussi, au moins on aura de quoi boire ! » ajoutais-tu en rigolant. Tu avais parlé de faire une virée et de s'arrêter dans un coin sympa pour boire de la bière. Peut-être dans un bar du coin ou sur le bord d'une falaise en fonction de ce que vous aviez sur la route. Tu n'avais pas vraiment pris le temps de faire un itinéraire à suivre. D'ailleurs tu ne t'étais pas embêté à en faire un parce que tu ne savais pas ce qu'il voulait faire et que tu ne voulais pas lui imposer quoique ce soit. Quand tu étais sur ta moto, tu étais du genre à te laisser aller, à ne pas te prendre la tête et à rouler autant que tu le pouvais. « Je les connais comme ma poche, des endroits sympas dans le coin, c'est pas ce qui manque ! » Tu étais à Bowen depuis ta plus tendre enfance puisque tu y étais née et tu avais ta moto depuis quelques années maintenant, ce qui te permettait de rouler facilement, de faire du repérage et de connaître les environs par coeur ou presque. Malgré tout, tu étais toujours heureuse de les parcourir. « Et des routes comme tu me le décris, y en a aussi pas mal. » Les virages dans les alentours de Bowen ce n'était pas ce qui manquait. D'ailleurs c'est ce que tu aimais le plus, tu prenais toujours un peu de vitesse, avant de te pencher. « Ce que je peux te proposer c'est de prendre la route et de se laisser aller au gré du vent, on aura pleins de virages et on trouvera toujours un petit coin où s'arrêter, surtout sur la côte. » proposais-tu sans le quitter du regard. Tu espérais ne pas être trop imposante, ne pas être trop dirigeante. Tu l'étais un peu trop dans la vie en général. « Partant ? »  

__________________________


We’re running out of time Chasing our lies Everyday a small piece of you dies Always somebody You’re willing to fight, to be right Your lies are bullets Your mouth's a gun And no war in anger Was ever won Put out the fire before igniting Next time you’re fighting — Kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Dim 26 Fév 2017 - 22:05

Rouler, rouler, bière
C'est tout ceux à quoi je dois penser.
Le pensif
&
La suspecte
Elle m'a vite trouvé la nana, je pourrais presque croire qu'elle attendait ce moment depuis un bon bout de temps. Mais du coup, c'est la panique parce que... Soit elle connaît personne avec qui rouler et du coup là ça va, je ne risque rien. Soit elle a autre chose en tête et là, je suis foutu, quoi que je face. Je ne sais pas comment elles font, mais il suffit de leur parler et voilà, on se retrouve dans leur plan chelou sans pouvoir en sortir jusqu'à ce qu'elles obtiennent ce qu'elles veulent. Bref, j'enlève mon casque et commence à peine à penser qu'elle arrive. Pour moi, c'était court donc peut-être que je me plante, mais j'ai à peine pu commencer à repenser à mon accident dans cette place qu'elle débarque. On se dit salut et tout le bordel qui va avec, par contre comme un con, je me mets à rire avec elle quand elle annonce qu'elle avait-elle aussi pensé à emmener la bière. Bordel, ça me paraît tellement trop beau pour être vrai, jamais je n'aurais cru que ce genre de nana pouvait exister. Histoire de passer à autre chose, j'ajoute comme un crétin.

« On n'a jamais trop de bière ! »

Histoire de ne pas faire le soumis, le baraque, le mec qui ne se laisse pas faire, dans l'espoir d'être en sécurité. Je lui expose mes envies niveau route regrettant le fait que je n'ai vraiment pas pris le temps de connaître la ville pour pouvoir proposer des lieux plutôt que des idées. Je m'en sors comme je peux même si dans le fond, j'ai l'impression de réussir seulement à garder la tête hors de l'eau, à tous moment, je vais me noyer, j'en suis presque sûr. Bon aller prenons la méthode de base que j'ai toujours prise, voit la comme un pote, juste comme un pote.

« Je les connais comme ma poche, des endroits sympas dans le coin, c'est pas ce qui manque ! »

Bon ben déjà une bonne nouvelle en marche ! Si on se chope des routes sympas, je ne penserai pas à la situation actuelle et je vais mine de rien quand même pouvoir profiter. Et puis bon, ce n'est pas comme si elle va se retrouver sur ma moto collée à moi en temps que passager, nan heureusement, elle a sa propre moto. 

« Et des routes comme tu me le décris, y en a aussi pas mal. »

J'entre ouvre la bouche pour la fermer de suite évitant de justesse la catastrophe. Bon sang, j'allais dire qu'elle ne pouvait pas trouver meilleur mots pour me séduire. Non mais la blague ! Reprends-toi mec ! T'es là pour la moto et la bière rien de plus piger ?! Ce n'est pas parce que tu es avec une nana canon au bon goût qu'il n'y a pas de danger bien au contraire ! Plus ça attire plus c'est dangereux ! T'es déjà tombé une première fois dans le panneau donc ce n'est pas le moment de s'enfoncer encore plus ! Je reste donc muet et la fixe connement la bouche entre ouverte que je ferme seulement maintenant. 

« Ce que je peux te proposer c'est de prendre la route et de se laisser aller au gré du vent, on aura pleins de virages et on trouvera toujours un petit coin où s'arrêter, surtout sur la côte. Partant ? »

Bon soyons totalement naturel, on va faire l'air de rien. S'arrêter sera l'occaz de se boire de la bière et y aller au gré du vent bas... Oh bordel, je ne sais pas... C'est tellement bon, tellement arrangeant tellement libre... J'me croirais presque dans un rêve, mais faut pas que je me laisse aller. Que répondre à cette proposition que répondre à cette proposition... Ça se voit que je panique là ? Bordel, c'est ridicule. Je parais absent pendant un moment puis je finis par secouer la tête comme pour redescendre sur terre.

« Scuse, j'étais... Ouais bon laisse. J'te suis ! J'vois pas d'autre proposition meilleure que celle-là de toute façon. »

J'allais pour remettre mon casque, mais me fige pour ajouter avant de commencer.

« Par contre, j'te laisse passer devant vu que tu connais la ville mieux que moi. Au moins pour le début et au pire... J'te passerai devant si tu es trop lente. »

Rien qu'à l'idée de rouler, je me sens plus à l'aise, la preuve. Je ricane suite à mes paroles montrant bien que je la charrie et provoque à la fois. Pour moi, il n'est vraiment pas question de faire une promenade de santé à rouler comme les grands-pères. Je mets mon casque et démarre mon petit bijou attendant son départ pour la suivre. Par contre... J'ai beau avoir été taquin sur ces dernières paroles, ça ne veut pas dire que je me gênerai pour la doubler le moment venu pour prendre un maximum de vitesse ! En plus, la ville à l'air pratiquement déserte, l'idéal !


Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Tiffany Sawyer

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 303
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : odistole
DOUBLE-COMPTE : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Mar 14 Mar 2017 - 11:16

Il marquait un point, il n'y avait jamais trop de bières. Tu pouvais en boire un pack entier sans être pompette alors il devait tenir aussi bien la cadence que toi. La bière c'était léger, c'était soft. Bien sûr, tu avais déjà pris de belles cuites à la bière mais ce n'était pas cette après-midi que ça allait se reproduire. Surtout que tu prenais la route, tu étais peut-être un peu rebelle dans l'âme mais tu ne tenais pas à te planter n'importe où et à mourir. Ou même à abîmer la moindre parcelle de ton corps parce que ça pourrait t'empêcher de faire du sport. Et que tu n'avais pas spécialement envie de retourner voir Woody. Tu l'avais assez vu pour les années à venir. Tu lui proposes un plan pour la journée à venir et il semble absent. Il te regarde sans même te regarder, tu croises les bras en attendant doucement qu'il revienne à lui. Tu esquissais un petit sourire quand il s'excusait, acceptant ton idée. Peut-être avait-il réfléchi à quelque chose, quoiqu'il en soit, tu ne le saurais jamais pour maintenant. « Ça marche ! » Tu étais enjouée, cette balade te faire sûrement le plus grand bien et puis tu aurais le temps pour en apprendre un peu plus sur l'homme mystérieux qu'était Aaron. Il semblait souvent étrange avec toi, comme s'il avait peur de toi, ce qui te faisait rire et en même temps qui te rassurait parce qu'il ne tenterait sûrement rien de stupide. « Et ça reste à prouver. » Tu aimais la vitesse, dépasser un peu la limite, aller plus vite que ce qui était autorisé. Surtout sur les grandes lignes droites, parce que ça pouvait vite devenir lassant. Tu filais vers ta moto, remettant ton casque sur la tête, tu démarrais et le rejoignais sur la place pour prendre les devant vers Dingo Beach. C'était à une heure de route d'ici et ce serait sûrement votre première escale.

__________________________


We’re running out of time Chasing our lies Everyday a small piece of you dies Always somebody You’re willing to fight, to be right Your lies are bullets Your mouth's a gun And no war in anger Was ever won Put out the fire before igniting Next time you’re fighting — Kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Mer 29 Mar 2017 - 18:44

Ça reste à prouver?
Tu vas voir ce qu'il restera à prouver...
Compétiteur
&
Compétitrice
Ça reste perturbant quand même comme situation. Passer un bon moment avec une femme d'une autre manière que la sex. Dieu merci autrement qu'avec du sex d'ailleurs ! Pas envie de me coltiner un autre gosse... Ou d'autres emmerdes qui me gaveront bien vite. Je n'ai jamais, mais genre vraiment jamais été seul avec une femme. Même quand j'étais jeune, j'en voyais avec ma bande de potes, mais jamais seul. Donc là, c'est carrément une première et je flippe un max, je me sens tout zarb, contrarier... Une petite blague pour alléger ce malaise et surtout le cacher le plus possible pour ne pas lui montrer que la voie est libre. Et elle y répond, jouant une fois de plus complètement le jeu, elle est forte... Vraiment très forte. Mais je trouverai son talon d'Achille... Tard sans doute mais je le trouverai. 

« Et ça reste à prouver. »

Je n'ai pas pu m’empêcher de hausser un sourcil et rire à ses dires. C'est de la provocation qui répond à de la provocation, j'aime ça. Mais HEY HO ! Ce n'est pas le moment d'être en kiff là ! Cette nana reste un danger public... Pigé ? Rapidement, je mets à mon tour mon casque et fait ronronner le moteur de mon petit bijou et me met à la suivre sagement jusqu'à ce qu'on quitte la ville. J’attends le bon moment, quand je sens bien que nous nous trouvons dans une route plus isolée. C'est seulement après une bonne demi-heure de route que je me sens d'attaque, nous sommes bien en dehors de la ville, loin de la civilisation et de possible circulation. Je me tiens prêt, j'enclenche une vitesse et accélère un grand coup pour doubler celle qui m'accompagne, complètement amuser par la situation. 

Cette route-là est franchement cool. Et j'ai franchement bien fait de profiter de cette petite ligne droite pour foncer. Sans limite de vitesse parce qu'on a quelqu'un en face de soi, c'est top. Confiant, je commence à rouler vite, à mon aise et m'amuse à prendre les virages serrés. J'en oubliais presque Tiff', qui pour le moment est derrière moi. Je ne regarde pas tellement la vitesse à laquelle je roule, sur ce genre de route, je sais qu'en général, c'est rapide et je me permets de rouler ainsi seulement quand je suis seul. Mais ici ce n'est pas totalement le cas. Je regarde au rétroviseur et sourit. Je ne l'ai pas semé, elle est encore là derrière moi. Un peu comme un jeu, je décide d'augmenter encore un peu la vitesse pour voir si elle tiendra la cadence. Une bonne occaz pour voir son potentiel dans la conduite en moto, parce que bon, ce n'est pas tous les jours que je vais me balader en moto avec une femme. Les femmes comme Tiff' c'est rare donc autant voir ce que ça vaut.

[HRP: Sorry i'm late, et en plus c'est court par rapport à d'habitude! J'espère que ça ira]

Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Tiffany Sawyer

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 303
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : odistole
DOUBLE-COMPTE : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Dim 23 Avr 2017 - 13:50

Il ne répondait rien mais rien qu'à son regard tu pouvais comprendre qu'il avait pris ça pour un défi. Tout ce qui t'allait. Tu aimais ça, peut-être un peu trop. Mais c'était l'adrénaline du moment, la passion, la sensation de bonheur et l'envie de victoire. Tu n'aimais pas perdre, tu ne supportais pas de perdre mais tu savais être bonne comédienne pour ne pas qu'on puisse voir la rage qui t'animait. Après trente minutes, il prenait de la vitesse et te dépassait. Il roulait quelques secondes à côté de toi, tu lui avait jeté un coup d'oeil avant de le regarder s'éloigner. Qu'espérait-il pouvoir faire ? Te semer ? Il pouvait bien essayer, t'étais aussi collante qu'une limace. Mais sans aller à une vitesse de limace parce que tu ne pourrais pas supporter d'aller aussi lentement. Ce n'était pas grave, s'il voulait jouer, tu allais jouer aussi. C'était l'appel du défi, l'appel de la victoire. Tu donnais un coup d'accélérateur pour passer une vitesse. Le compteur montait doucement et tu ne regardais pas vraiment. Tu t'en foutais de savoir à combien tu étais, ce n'était pas l'important. L'important c'était de savoir rester maître de son véhicule, de prendre le temps de tout observer pour ne pas causer d'accident. Tu ne voulais pas prendre le risque d'être blessée ou même de blesser quelqu'un, là n'était pas le but. En quelques minutes, tu le rattrapais, à côté de lui, tu lui jetais un nouveau regard, un sourire derrière le casque mais il ne pouvait pas le voir, ni même le deviner. Tu accélères un peu plus et te repositionne en tête de la course mais tu ne fais pas la maligne tout de suite parce que tu sais que très vite, vous serez à nouveau au coude à coude. Et tu attends tout ça avec impatience, prête à lui montrer ce que tu avais dans le ventre.

__________________________


We’re running out of time Chasing our lies Everyday a small piece of you dies Always somebody You’re willing to fight, to be right Your lies are bullets Your mouth's a gun And no war in anger Was ever won Put out the fire before igniting Next time you’re fighting — Kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Sam 29 Avr 2017 - 21:39

C'est partie!
On va lui montrer de quoi on est capable...
Amusé
&
Sérieuse
Elle tient bien la route, c'est clairement comme si je n'avais pas accéléré, y'a du niveau et à le savoir ça m'amuse un peu plus encore oubliant carrément que j'ai affaire à une nana. C'était clair que je n'ai pas à faire avec une novice, de quoi repousser mes limites tient ! Ah bah, elle est bonne la sortie ! Bien meilleur par rapport à ce que j'ai pu redouter. Impossible de la semer, elle reste bien derrière moi jusqu'à ce qu'elle commence elle-même par me dépasser. Lors de sa manœuvre nos regards se croisent, sur le coup je ressens une sorte d'adrénaline que je ne saurais pas expliquer, je me met à rire et accélère à mon tour confiant. J'ai conduit les motos depuis mon adolescence et la maîtrise avec une grande vitesse ça me connaît. Mais l'expérience ne résoudra pas tout, du coup cette course, elle va être cool, je le sent bien.

Elle finit par me dépasser, à ce moment-là, je n'ai pas pu m’empêcher de repenser à sa provocation que j'ai pris pour un défi. Je lâche un second rire, plus bref cette fois, et surveille les alentours préférant m'assurer qu'on soit bien seul. Je me concentre sur le bruit que produit la moto pour changer les vitesses si nécessaires et me concentre très sérieusement sur la route. Une fois bien concentré, j'accélère un grand coup et me mets à côté de notre chère compétitrice. Le sourire amusé, je lui adresse un bref regard et accélère de plus belle. Mine de rien, ça va faire bel-lurette que mon petit bijou n'a pas roulé aussi vite, et je ne suis pas certain qu'elle ait les mêmes capacités qu'avant à cause de l'accident. Mais peu importe ! Chuis pas le genre mauvais perdant, sauf quand je dois y gagner quelque chose. Or là, je n'ai rien à gagné ni rien à perdre. Donc là l'envi à la seconde, c'est de m'éclater comme je ne l'ai pas faire depuis le départ de ma fille. 

Je commence donc à tenter de la dépasser de nouveau, nos motos côte à côte, ne lui adressant qu'un bref regard, je me concentre sur la route, concentré et ne lâche pas mon accélération. J'adore ce genre de moment, c'est un peu comme un événement unique qui nous met dans tous nos états, la peur, la concentration, l'assurance, la confiance, le défi, l'adrénaline. Peu importe qui se trouve avec moi, peu importe le final de cette course. Peu importe que je passe un moment avec une femme magnifique et donc dangereuse. Là en ce moment-même, je me sens bien. Cruellement bien, je crois que rien ne pourra me faire changer mon état. J'en oublie même mes pennes, mon histoire, comme si le temps ralenti voir s'arrêter quand la vitesse et les sensations augmente. Bon sang, mais pourquoi est-ce que je n'ai pas fait ça plus tôt ? Je me sens revivre avec cet instant.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Tiffany Sawyer

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 303
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : odistole
DOUBLE-COMPTE : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Jeu 11 Mai 2017 - 21:14

La route par ici tu la connais bien, on pourrait dire que tu la pratique assez souvent. Pas tous les jours parce que tu bosses et que tu peux pas prendre deux heures pour t'échapper mais lorsque tu étais en congé ou en week-end, tu en profitais pour sortir ta petite moto et faire une balade. Qu'il pleuve, qu'il vente ou encore même qu'il neige. Lorsque c'était ainsi, tu lâchais le pied sur l'accélérateur pour éviter de rentrer dans le décor mais au moins tu connaissais la route, tu savais quand chaque virage allait pointer le bout de son nez, tu savais la forme qu'ils avaient, la longueur qu'ils mesuraient et surtout s'ils étaient dangereux ou non. Tu l'avais appris au fur et à mesure en testant d'y aller le plus doucement que tu voulais bien accepter pour voir et après tu accélérais, soit ça passait, soit ça ne le faisait pas. A part les virages secs, tu avais appris que tu pouvais rouler à fond les gaz, ce n'était pas trop gênant. Et les virages secs, il y en avait un sur ce chemin là et tout dépendrait après de la direction où vous décidiez d'aller, parce que vous pourriez aussi bien l'éviter. Bien sûr, tu n'allais pas pouvoir le lui demander parce que tu ne pouvais pas parler et que même si tu le pouvais, il ne pourrait pas t'entendre. Pour le moment, tu te contentais de rester à côté de lui. Tu l'avais dépassé mais il était revenu à la charge en restant à côté de toi. C'était presque agréable d'être l'un à côté de l'autre, pendant un court instant, tu pouvais penser que vous faisiez ça ensemble, pour profiter de la route, de la vitesse, du beau temps. Mais il y avait cette rage au fond de toi qui te poussait à accélérer encore plus pour reprendre la tête de cette course. Parce que oui, il ne fallait pas l'oublier, c'était bel et bien une course. Et même si tu ne le semais pas, tu avais l'avance sur au moins trente centimètres. Et puis, tu voulais aussi savoir jusqu'où il était prêt à aller.

__________________________


We’re running out of time Chasing our lies Everyday a small piece of you dies Always somebody You’re willing to fight, to be right Your lies are bullets Your mouth's a gun And no war in anger Was ever won Put out the fire before igniting Next time you’re fighting — Kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   Jeu 1 Juin 2017 - 23:33

Et merde... Bon.. Ben
ça va je suis un bon perdant.
Le perdant
&
La gagnante
Faut pas ce le cacher, elle a du niveau cette nana. Côte à côte à s'entre doubler toute les deux secondes, la course se fait essentiellement en côté à côte et ça montre bien que notre compétence en conduite est pratiquement similaire. Seul truc, c'est que je ne le connais pas du tout cette route, je la découvre et chaque virage et une sorte de petite surprise pour moi. Je gère bien entendu, mais je ne suis pas certain de gérer avec autant d'aisance que Tiff. Après tout, elle a l'avantage du terrain, c'est elle qui a proposé le chemin et il est inutile de le nier cette route, elle la connaît. 

Alors qu'on reste un bon moment côte à côte deux possibilités de route s'offre à nous. Je la regarde pour voir si elle a l'air d'avoir pris la décision. Sauf que voilà... Jusqu'à présent, c'est toujours elle qui a pris les décisions. Et il est franchement temps de montrer que moi, Aaron Grant, je sais me faire respecter et imposer les choses ! Non mais attend ! C'est donc dans cette optique que je fais signe à Tiff' et tourne à droite sans réellement attendre son avis. La course dure encore un petit moment, parfois, je prends l'avantage puis elle reprend l'avantage. Une course bien serrée qui m'amuse plus qu'autre chose. Je me mets à rire, profitant bien comme il faut de cette petite adrénaline que me procure la course. Quand j'y repense, j'ai toujours fait des tours de moto avec des potes et pas une seule fois, il met venu à l'idée de faire une course de motos. Du coup... Ah ah bordel, c'est la première fois que je fais une course de motos de toute ma putain de vie. La vitesse et le contrôle, je l'ai acquise quand je fuyais et semais les flics quand j'ai été surpris dans un vol ou un petit coup de fumette. Ces petits cons qui imposent leurs lois et veulent nous empêcher à vivre comme des hommes libres, peu pas me les piffer.

Quand j'y pense... Combien de fois est-ce que j'ai conduit ivre quand j'étais jeune ? Ah ah, et pas à la bière en plus. La course bat à son comble, doucement, mais sûrement, je la double et vois au loin ce qui pouvait être la ligne d'arrivée. J'allais gagner, ça s'est une certitude, mais un putain de point de lucidité me fait revenir sur terre. Tiff est une nana, et comme toute nana ça a quelque chose en tête, comme toute nana, elle est dangereuse surtout elle. Elle a réussi à faire en sorte de bien l'aimer au bar et malgré mon abstinence, je l'ai appelé pour cette sortie. Elle aime la bière, la moto, elle est belle putain de trop belle... Bref trop beau pour que tout soit vrai et surtout innocent. Elle a quelque chose derrière le crâne et il faut que je me découvre pour pas tomber dans le panneau. Je réfléchis rapidement à la situation alors que je passe en tête de la course, et la réponse me vient naturellement à l'esprit. Il faut que je la laisse gagner, ni je gagne cette course qui sait quel genre de piège elle me tendra pour se venger, avec ses atouts et son fort caractère faut vraiment que je la laisse croire qu'elle est plus forte que moi. Si elle se croit plus douer et plus forte, elle me sous-estimera. Et si elle me sous-estime, elle baissera sa garde et je pourrai échapper à ses pièges. 

Concentré sur la route, je repère donc un virage serré, je plisse les yeux et regarde rapidement à mon rétro. Elle n'est pas trop loin, c'est le moment idéal de la laisse me doubler. Prétextant donc de la surprise, je freine et perds subitement de la vitesse pour mieux prendre le virage, faisant mine de ne pas m'y attendre. Mon ralentissement aura été suffisant pour qu'elle puisse me doubler et prendre l'avantage. Elle prendra l'opportunité, j'en suis certain, elle a fort caractère et vu comment elle s'accroche à cette course à tous les coups, elle souhaite la victoire. Je la laisse donc me doubler, prendre l'avantage et la course prend fin au bord d'une falaise avec un banc et une belle vu. Une fois arrivé sur ce mini-parking tranquille mon cœur rate un bon. Pendant la course pas d'occaz de se parler ou d'être exposé à un des dangereux plan de Tiff. Mais là... Je ne vais pas pouvoir y échapper. Une fois tous les deux en arrêt sur ce lieu, j’éteins le moteur et enlève le casque, secouant la tête par réflexe et souffle un grand coup prétextant que c'est la course qui me met dans cet état. Sauf quand vérité, chuis un peu stressé à l'idée de passer du temps seul avec elle.

« Eh ben putain ! J'aurais jamais cru que tu serais un as de la moto et de la course à ce point. »

L'air de rien, je lâche un sourire taquin et ouvre mon sac glacière. Je saisis une bière et la lui tends.

« Pour le coup, t'as gagné une bière. »

On ne dit pas non à une bière sinon ça serait un crime.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se changer les idées... Hein? [PV Tiffany Sawyer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
BAL MISS & MISTER BOWEN
les scénarios attendus