AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 Lego house + Jim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm f
avatar

Sara Liao

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Woody, l'évidence • Lily, cousine • Dustin, l'ami et plus encore • Jim, élève, ami • Mia, colocataire • •
ANECDOTES: Elle a survécu à un crash d'avion • Elle est divorcée • Elle adore les enfants •
ABOUT MEMESSAGES : 1524
ICI DEPUIS : 17/02/2014
CRÉDITS : chevalisse
DOUBLE-COMPTE : Léo & Jackson
STATUT : éternelle amoureuse
MessageSujet: Lego house + Jim   Mer 14 Déc 2016 - 18:30


I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
Jim & Sara

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Sara n’avait pas sorti cette mallette depuis des années déjà, elle demeurait cachée dans un placard chez ses parents depuis ce fameux vendredi, presque deux ans plus tôt, où elle avait dit au revoir à ses petits élèves pour les vacances scolaires. Le lendemain elle se mariait et elle devait partir pour une semaine de vacances, celles qui devaient être les plus belles de sa vie, sa lune de miel à l'île de la Réunion. Mais voilà, la mallette était resté à sa place, la traîne robe de marié la cachait à présent et ensemble elles prenaient la poussière. Parce que Sara n’avait jamais remis les pieds à l’école, parce qu’au lieu de ça elle avait tout perdu, son mari, ses rêves de jeune fille, son travail et quelques-uns de ses souvenirs. Elle peinait à se rappeler du visage de ses derniers élèves, tout comme de leurs prénoms, mais elle évitait d’y penser, pour ne pas laisser la tristesse l’envahir. Il fallait qu’elle aille de l’avant, des années étaient passées depuis, elle avait fait du chemin, retrouvé une bonne partie de sa mémoire et de sa mobilité, malgré l’accident qu’elle avait subi. Pour sa petite existence, elle recollait les morceaux qu’il y avait à sauver et pour le reste elle improvisait, comme elle le pouvait. Il fallait avancer, il fallait vivre, puisqu’elle était miraculée, survivante, puisqu’elle avait cette chance que d’autres n’avaient pas eu, comme si elle le leur devait, à tous ces inconnus qui partageaient le même avion qu’elle.
Quelques jours plus tôt la jeune femme avait reçu un appel des plus inattendus, elle ne pouvait pas reprendre son métier de maîtresse d’école pour l’instant mais elle s’était malgré tout inscrite sur un site d’entraide où elle proposait ses services auprès d’enfants en difficulté pour des cours particuliers. Ca n’avait pas donné grand chose, pourtant elle avait eu cette femme au bout du fil, qui s’occupait d’un homme en situation de handicap suite à un accident, cet homme avait perdu une grande partie de ses capacités mentales et il avait tout à réapprendre, au même titre qu’un enfant de cinq ans. Sara avait d’abord hésité, n'étant pas sûre d'être à l'aise avec le handicap, de savoir comment s'y prendre. Puis elle s’était dit que de toute façon, c’était sa tranche d’âge et puis elle était curieuse et heureuse de pouvoir peut-être aider quelqu’un comme on l’avait aidé elle. Alors elle était allé rencontré Jim. C’était étrange parce que physiquement il semblait aller très bien, mais on se rendait vite compte qu’il avait un gros retard mental, malgré tout il semblait attachant et gentil. On lui avait expliqué que la médecine espérait qu'il retrouve ses capacités un jour, elle n'avait pas son avis à donner là dessus. A la suite d’un entretien d’une bonne demie-heure il avait été convenu que la jolie brune viendrait cinq jours par semaine, durant une heure ou deux selon la concentration de Jim, pour lui donner des cours.
Et aujourd’hui c’était le premier jour. Elle avait préparé dans sa mallette un petit tableau blanc avec des stylos effaçables, des feutres, des crayons de couleur et feuilles pour dessiner, quelques jeux, un puzzle. Même de la pâte à modeler. C’était étrange de préparer un attirail pareil pour un homme de presque trente ans, mais elle devait le voir comme l’un de ses petits élèves à présent. Elle allait  noter tous ses progrès sur un carnet et elle espérait sincèrement que ces séances allaient l’aider, autant qu’elle lui plairaient. Elle était un peu stressée mais tentait de le cacher derrière son sourire rayonnant, elle retournait en classe et ça la ravissait. Passant la porte de la grande maison elle vit Jim installé sur la table du séjour. Sara déposa sa mallette sur une chaise et vint à sa rencontre. Bonjour Jim, je suis Sara, tu te souviens de moi ? On s’est rencontré mercredi !

AVENGEDINCHAINS

__________________________

J'oublie toujours de t'oublier
Il y a plein de choses dans notre tête. Il y a de la musique et des écrivains. Des pages arrachées, des souvenirs heureux et des souvenirs affreux. Des chansons, des refrains. Des oursons à la guimauve et des disques rayés. Notre enfance, nos solitudes, nos premiers émois et nos projets d'avenir.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 446
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : Angie & Anne !
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Mer 14 Déc 2016 - 20:43

Si au début, les médecins avaient opté pour un réapprentissage tout en douceur et sans vraiment l'aide de personne – entendez par là l'aide d'un professeur – ils s'étaient rapidement rendu compte que cette méthode n'amènerait à rien. Il avait donc était convenu de faire appel à une personne qui serait son précepteur. Jim avait semble-t-il besoin de quelqu'un qui le suive quotidiennement et l'aide à retrouver une partie de ses facultés intellectuelles. Un mois et demi après l'accident, il n'y avait pas vraiment eu d'amélioration. Peut-être dû à un blocage du jeune homme. Ou peut-être resterait-il toujours dans ces conditions. Personne n'était vraiment capable de prédire si Jim retrouverait toute ou partie de ses connaissances. Sa nouvelle tutrice, qui n'est d'autre que la femme chez qui il vivait, ne se sentait pas capable d'assumer ce rôle d'institutrice. Elle se mit donc à rechercher une personne. Un homme ou une femme qui aurait de l'expérience dans l'éducation. Pas nécessairement avec des handicapés. Elle était tombée sur une certaine Sara. Un premier contact avait été établi. Et suite à un bref rendez-vous, les deux partis se mirent d'accord. Jim n'avait pas réellement su dire si la femme était suffisamment qualifiée pour « le poste ». Mais son premier avis sur cette femme était qu'elle était sympathique, gentille, patiente. Il semblait également qu'elle voulait aider le jeune homme et qu'elle n'était pas là simplement pour l'argent ou pour remplir ses journées. Pour Jim, le contact était assez passé. Il n'y avait donc pas eu l'ombre d'une hésitation à avoir. Sara reprendrait en quelque sorte son ancien métier.

L'homme était assis patiemment à la table du salon. Il avait préparé un stylo et des feuilles. Il n'avait pas la moindre idée de comment ce premier cours allait se dérouler. Le cas de Jim était assez particulier. Le fait le plus marquant était bien sûr le langage. Il n'était pas capable de faire une phrase. Incapable de conjuguer des verbes. Utilisait toujours le prénom des personnes quand il s'adressait à eux. Et évitait d'utiliser des mots trop compliqués. Ces mots, parfois, il les connaissait. Mais inexplicablement, il était incapable de les prononcer. Il ne savait plus vraiment lire. Et c'était pire pour écrire. Sur ces aspects, on aurait pu l'assimiler à un enfant de moins de cinq ans. Sur d'autres par contre, il se montrait très surprenant. Il était par exemple capable de jouer à un jeu de vidéo où il fallait un soupçon de réflexion. Il savait au fond de lui quelques faits ou vérités qu'un enfant de cet âge ne savait pas. « La Terre est une sphère – ou presque – qui tourne autour du soleil. », « L'eau gèle à 0° et bout à 100° » et des tas de choses de ce genre. L'accident avait bien sûr « effacé » nombreuses de ses connaissances. Surtout au niveau de ses études d'architecte. Mais s'il savait ce genre de choses, il aurait bien été capable d'en faire part. Il avait déjà toutes les peines du monde à dire « Je vais bien ! ». Faire – ou plutôt refaire – une partie de l'éducation de Jim constituait donc une sorte de petit challenge. Si beaucoup de personnes l'assimilaient souvent aux premiers abords à un « débile », Jim ne leur en tenait rigueur. Il comprenait plus ou moins et cela ne le blessait pas le moins du monde.

Il entendit soudain la porte s'ouvrir. Sara était arrivée. Il tourna la tête et vit la jeune qui déposa son cartable de maîtresse sur une chaise. Il se leva pour aller accueillir la jeune femme. Elle lui dit bonjour et se présenta pour la deuxième fois. Jim n'avait oublié ni son visage, ni son prénom. Pour ces deux choses, il avait une véritable mémoire d'éléphant, une caractéristique qui n'avait absolument pas été atteinte après l'accident. Il tendit la main et lui fit son plus beau sourire. Bonjour … Sara … Il attendit que la jeune femme lui serre la main et hocha de la tête. Oui … Jim … Souvenir …  Voila pourquoi Sara était là aujourd'hui. « Jim. Oui. Souvenir. ». Compréhensible. Certes. Mais on faisait difficilement pire. Il indiqua alors une chaise de la main. Sara … Installer … Il resta debout. Posa les mains sur le dossier de la chaise et attendit que sa prof s'asseye. Lorsqu'elle le regarda, il lui sourit tout naturellement. Dans cette posture, Jim semblait somme toute assez normal. Même si son sourire faisait un tantinet nigaud. Avant … Commencer … Sara … Boire … ? Il cligna fortement des yeux et se gratta la tête quelque seconde. Il devait réfléchir à ce qu'il y avait dans le frigo. Eau ? …. Jus … Orange ? … Euh … Ou thé ? … Café ? Après tout, pourquoi se limiter à quelque chose qu'il y avait au frais. Il pouvait tout aussi bien mettre un peu d'eau à bouillir ou mettre une capsule dans la machine et appuyer sur le bouton. Ce après quoi ils pourraient tous les deux entamer leur cours. Il était un peu comme à l'école mais il était aussi « chez lui » et n'en oubliait pas ses bonnes manières. Il ne cherchait pas à faire bonne impression. Il se comportait avec Sara comme avec n'importe qui qui lui rendait visite. Il attendit alors sa réponse et remercia déjà intérieurement cette femme de son aide. Il espérait bien s'entendre avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Sara Liao

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Woody, l'évidence • Lily, cousine • Dustin, l'ami et plus encore • Jim, élève, ami • Mia, colocataire • •
ANECDOTES: Elle a survécu à un crash d'avion • Elle est divorcée • Elle adore les enfants •
ABOUT MEMESSAGES : 1524
ICI DEPUIS : 17/02/2014
CRÉDITS : chevalisse
DOUBLE-COMPTE : Léo & Jackson
STATUT : éternelle amoureuse
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Lun 19 Déc 2016 - 22:54


I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
Jim & Sara

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
On pouvait facilement voir à quel point Sara était nerveuse au début de ce rendez-vous avec Jim. Elle avait ce sourire chaleureux mais néanmoins figé sur les lèvres alors qu'elle observait les gestes de son hôte peu ordinaire. Avec les enfants elle avait une aisance naturelle, elle l'avait toujours eu. D'aussi loin qu'elle se souvenait elle avait toujours adoré le contact et c'était très facilement qu'elle interagissait avec eux. Mais Jim était handicapé, elle doutait encore de ses capacités à lui venir en aide, elle ne savait pas de quelle façon elle allait devoir s'y prendre pour qu'on puisse observer de quelconques progrès. Pourtant, au delà du handicap, il y avait bien autre chose, parce qu'elle avait déjà eu des enfants différents dans ses classes et elle s'en était toujours bien sorti, avec l'aide d'un assistant elle avait même réussi à faire des merveilles auprès d'une élève en particulier. Non, le problème c'était le simple fait que Jim soit un adulte et bien qu'elle sache parfaitement s'y prendre avec des enfants, la jeune femme avait de vraies difficultés avec tous autres rapports humains. Surtout depuis son accident. Timide et méfiante de nature, ces traits de personnalité là s'étaient accentués en un réelle peur des autres depuis qu'elle s'était retrouvée seule à Jakarta, seule entourée de médecins qui ne parlaient que très mal sa langue et étrangement elle l'avait vécu encore plus difficilement à son retour à Bowen, où beaucoup la regardaient de façon méfiante, comme une bête de cirque ou lui témoignaient une affection beaucoup trop étouffante voir même surfaite, selon son opinion. Pourtant elle avait réellement l'envie de l'aider, le jeune homme, autant qu'elle voulait reprendre du service en tant qu'enseignante, alors elle allait tout faire pour bien faire, c'était sa nouvelle mission. Elle qui avait l'impression de errer sans but dans Bowen depuis son retour, depuis deux ans, elle avait enfin trouvé ce en quoi elle pouvait être utile. Elle qui avait tant besoin des autres depuis son accident, elle trouvait enfin une personne à aider. Et c'était aussi toute la beauté de la chose, tout ce qui la motivait d'avantage dans ce nouveau travail. Pourtant elle saurait qu'il lui faudrait surement du temps, pour apprivoiser son nouvel élève et aussi pour que lui l'apprivoise.
Elle lui serra la main en posant sur lui un regard plein de douceur. Ne surtout pas le regarder avec pitié ni curiosité, ne surtout pas être comme ces autres qui l'avaient traité comme un monstre. En un sens Sara se retrouvait presque en Jim, voilà qui allait surement rendre la chose plus aisée, du moins elle l'espérait. Il lui parlait avec difficulté et elle se montrait patiente, il semblait faire des efforts monumentaux pour se faire comprendre et malgré l'absence de phrasé, il réussissait à s'exprimer, c'était déjà beaucoup. A sa demande elle s'installa docilement sur une chaise, même si elle finirait par se relever parce qu'en tant que professeur elle serait debout, derrière lui, elle observerait son travail. Mais pour l'instant on en était aux présentations. Sara n'avait pas vu la tutrice de Jim, peut-être qu'elle n'était pas là ou bien qu'elle souhaitait le laisser se débrouiller seul. Peut-être que la brunette aurait été plus à l'aise en la présence de cette femme, ou bien non, elle ne savait pas bien. Le jeune homme semblait ne pas être gêné, il offrait même à Sara un sourire bienveillant, comme s'il faisait tout pour qu'elle se sente bien. Alors elle se déridait un peu, petit à petit. Boire ? Oui, avec plaisir Jim ! Elle apprécia l'attention, même si son langage pêchait clairement, il semblait bel et bien être intelligent, se révélant être un hôte attentionné, ce qui avait de quoi surprendre. Un jus d'orange, ça serait parfait, s'il te plait. Elle se demandait s'il aurait besoin d'aide pour ce genre de tâche, pourtant elle le laissa faire, il ne fallait pas se montrer trop maternelle envers lui, elle était son professeur, pas sa tutrice. Et Jim revint juste après, avec deux verres à la main. Merci Jim ! Elle le laissa s'installer en face d'elle. Ton accident, c'est arrivé il y a longtemps ? Elle lui parlait doucement, comme elle parlerait à un enfant, mais sans en faire trop, juste pour être sur qu'il comprenait bien tout, tant la question que la tournure de phrase. Et puis elle était curieuse, peut-être ne devait-elle pas, mais après tout elle savait bien peu de choses de son nouveau partenaire.

AVENGEDINCHAINS

__________________________

J'oublie toujours de t'oublier
Il y a plein de choses dans notre tête. Il y a de la musique et des écrivains. Des pages arrachées, des souvenirs heureux et des souvenirs affreux. Des chansons, des refrains. Des oursons à la guimauve et des disques rayés. Notre enfance, nos solitudes, nos premiers émois et nos projets d'avenir.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 446
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : Angie & Anne !
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Mar 20 Déc 2016 - 20:17

Les deux jeunes gens n'allaient pas passer deux petites heures sans boire. Et il semblait plus logique pour Jim de poser la question maintenant plutôt qu'au beau milieu d'un exercice. Il ne souhaitait pas interrompre de lui-même le cours privé. Et ce n'était sans doute pas Sara qui allait se permettre de demander s'il y avait un petit quelque chose à boire. Ils allaient sans doute parler un peu tous les deux. Dès lors ils auraient bien besoin de se dessécher la gorge de temps en temps. Jim n'avait aucune idée de comment un cours privé pouvait se passer. S'il devait être très formel ou non. S'il pouvait se permettre des petits intermèdes, comme des pauses boisson, nourriture ou petit coin. A vrai dire il ne voulait pas considérer ce moment comme une institutrice qui donnerait enseignerait à un élève. Il était plus vieux que sa maîtresse du jour et si la situation était particulière pour lui, elle devait l'être encore plus pour Sara.

La jeune femme opta pour un jus d'orange. Jim sourit et hocha de la tête. Daccord … Il avait failli ajouter qu'il ferait vite. Dire à Sara qu'elle pouvait se mettre à l'aise et qu'elle n'aurait le temps de se retourner qu'il serait déjà revenu. Mais prononcer tous ses mots aurait été une perte de temps. Il se dirigea immédiatement en cuisine. Il ouvrit une armoire et en sortit deux verres. Le frigo ensuite et la bouteille de jus d'orange. Il la cala sous son bras, pris les deux verres d'une main et de l'autre, se saisit d'une boite métallique qui contenait quelques gaufrettes. Au cas où Sara aurait un petit creux. Ou lui-même. Il revint à la table, déposa le tout, servit en premier la jeune femme et s'assit enfin à sa place. Il pointa du doigt les gaufres. Sara … Servir … Il se rendit compte que ça faisait très directif dis comme cela. Comme s'il forçait la demoiselle à se servir. Il se reprit grossièrement, ne sachant trop comment exprimer sa pensée. Pas obligé … Nooon … Il ferma les yeux et balança doucement la tête en signe de négation. Le message était sans doute un peu plus clair avec ces quelques mots supplémentaires.

Elle lui demanda alors depuis quand il était dans cet état. Jim ne sut si cela faisait partie du cours non. Sara prenait peut-être tout simplement le temps de faire connaissance. Ou c'était peut-être une sorte de « premier test » permettant d'un peu mieux juger son élève. Après tout elle était là pour lui apprendre à parler, s'exprimer. Et si elle avait déjà eu un avant-goût, elle avait peut-être besoin d'un peu plus pour se faire un avis. Le jeune homme se passa une main dans ses cheveux, à l'endroit de sa cicatrice. Il regarda Sara et répondit. Euh … Non … Oui … ? Combien … Longtemps … ? Il se mit alors à rire assez bêtement. Une petite lueur dans les yeux. Longtemps, c'était relatif. Mais s'il avait du ne choisir qu'une seule option, il aurait dit non. Jim essayait de temps à autre de faire « un peu d'humour ». Mais ce n'était pas souvent réussi. Avec un vocabulaire limité, difficile de faire rire. Il se reprit ensuite, ne souhaitant pas passer pour plus imbécile qu'il ne l'est déjà. Deux mois … Jim … Pas souvenir … Jim … Travailler … Bureau … Euh … Presser ! … Presser … Il haussa les épaules, ne sachant comment faire transition avec ce qu'il souhaitait dire ensuite. Les mots de liaison, comme beaucoup d'autres, n'étaient pas son fort. Jim … Réveiller … Hôpital … Il passa à nouveau sur sa cicatrice. Chute … Cogner … Tête … Jim … … Problèmes … Cerveau …

Il ne disait rien que ce que Sara savait sans doute déjà. Il avait hésité quant à la fin de sa phrase. Hésité à dire qu'il était devenu handicapé. Ou « bête » comme il le disait parfois. Il ne se rendait qu'à moitié compte de sa condition. Ce n'étiat pas comme si tout son cerveau fonctionnait à merveille exception faite du langage. Il n'était pas en colère contre lui-même ou contre le monde d'être comme il était. Même si ça le pesait parfois, ne pas savoir parler ne le dérangeait finalement pas plus que ça. Non pas qu'il avait accepté son handicap simplement que … c'était comme ça ! Parler … Difficile … Jim … Chercher … Mot … Toujours … Il marqua un arrêt de deux secondes, signalant la fin de sa « phrase » et reprit. Parfois … Mot … Dans … Tête … Mais … Pas sortir …Il fit « non » de la tête. Une sale habitude qu'il avait pris après l'accident. Acquiescer de la tête ou son contraire pour appuyer ses dires. Il s'empara alors du stylo, d'une feuille et se mit à écrire quelques mots. Jim écrir dificile. Jim pa savoire toujoure comen écrir mot. Il écrivait comme il parlait. Pire même étant donné l'orthographe. Si à l'époque, Jim n'était pas un grand écrivain – il préférait les plans et les chiffres – il n'avait aucun problème avec son orthographe et sa grammaire. Après la tombée dans les escaliers, c'était bien différent. Il tendit la feuille à Sara. Teplait … Presque embarrassé. Il n'écrivait plus du tout depuis deux mois. Une chose sur laquelle il devait faire des efforts. Ca ne pouvait de toute façon pas être pire …
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Sara Liao

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Woody, l'évidence • Lily, cousine • Dustin, l'ami et plus encore • Jim, élève, ami • Mia, colocataire • •
ANECDOTES: Elle a survécu à un crash d'avion • Elle est divorcée • Elle adore les enfants •
ABOUT MEMESSAGES : 1524
ICI DEPUIS : 17/02/2014
CRÉDITS : chevalisse
DOUBLE-COMPTE : Léo & Jackson
STATUT : éternelle amoureuse
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Lun 2 Jan 2017 - 19:30


I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
Jim & Sara

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Il devait se passer autant de choses dans la tête de Jim que dans celle de Sara, à voir la façon dont il l'observait, ils en étaient au même point tous les deux, ne sachant pas vraiment comment se comporter l'un avec l'autre. Avec le temps ça viendrait tout seul, la jeune femme en était persuadée, mais il fallait briser la glace, c'était le plus difficile. Sara commanda un jus d'orange et alors qu'il partait leur chercher leurs verres, elle vérifia dans son sac qu'elle avait bien toutes ses affaires. En vérité elle ne savait même pas si elle allait lui faire classe aujourd'hui, peut-être qu'il serait bien qu'ils apprennent doucement à se connaitre avant qu'elle ne le bombarde d'informations. Ça serait aussi un bon exercice, pour elle, pour juger un peu de ses capacités de façon plus douce. Parce qu'avec un enfant qui débutait à l'école c'était simple, on avait à peu près tout à lui apprendre, on partait de zéro, d'une feuille vierge. Avec le jeune homme ça serait différent, assurément, parce qu'il avait des connaissances, en témoignait ses manières, à priori, selon sa tutrice, il était même un homme intelligent, avant l'accident. Le tout était de savoir ce qu'il avait gardé ou non, ce que Sara pourrait exploiter pour les cours, c'était certainement le plus difficile. Elle l'observa revenir les bras chargés, eut l'envie furieuse de l'aider, mais elle resta à sa place, il était adulte, elle ne devait pas le materner. Elle sourit doucement alors qu'il se démenait pour lui faire comprendre qu'elle pouvait se servir... si elle en avait l'envie. De toute évidence il se passait de drôles de choses dans sa tête, comme une bataille constante entre son esprit et ce qu'il sortait avec les mots, elle imaginait combien ça devait être difficile, épuisant. Merci Jim, elles ont l'air délicieuses ! Mais elle n'avait pas faim, pas encore. Il s'assit enfin face à elle et Sara porta son verre à ses lèvres après l'avoir questionné sur son accident. Il sembla décontenancé, peut-être qu'elle n'aurait pas dû... pourtant il répondit, difficilement. L'institutrice fit preuve de patience, c'était surement l'une de ses plus grandes qualités. Il fini par lui dire que l'accident datait de deux mois et qu'il était tombé, au travail. Une chute stupide, comme souvent, comme un avion qui s'écrase sans raison apparente et qui cause la vie à tant monde, qui change la votre à jamais. Elle resta silencieuse, un instant, incapable de ne pas voir son propre sort faire écho dans celui de Jim, évidemment elle n'avait pas eu le même destin, mais à un cheveu près... à un cheveu près. Jim ne devait rien comprendre à son silence, alors il chercha à se justifier. Elle le regarda avec douceur et lui sourit. C'est pour ça que je suis là Jim, pour t'aider, pour faire travailler ton cerveau. Tu sais, c'est un muscle, il a souffert, petit à petit on va... le réparer, du moins on va l'aider, le stimuler. Elle voulait y croire, parce que la situation de cet homme la touchait, elle voulait l'aider, croire aux miracles. Il prit une feuille de papier et entreprit d'y écrire quelque chose, durant un instant il resta concentré sur son écriture et puis releva la tête vers la brunette en lui tendant la feuille. L'écriture était tremblante et mal assurée mais les mots étaient là, pas toujours justes, il y avait du travail, mais le sens y était. Elle se leva doucement et vint s'installer près de lui, attrapa un stylo d'une autre couleur et corrigea doucement : Jim, écrire, difficile. Jim ne sait pas toujours comment écrire les mots. Elle ne savait pas bien si c'était ce que son élève souhaitait qu'elle fasse, mais il l'observait attentivement. Elle termina en couchant quelques mot, les siens. Tout ira bien. Et puis elle releva la tête et lui sourit. On va travailler, prendre le temps qu'il faudra. Il avait l'envie de s'en sortir, c'était déjà énorme.

AVENGEDINCHAINS

__________________________

J'oublie toujours de t'oublier
Il y a plein de choses dans notre tête. Il y a de la musique et des écrivains. Des pages arrachées, des souvenirs heureux et des souvenirs affreux. Des chansons, des refrains. Des oursons à la guimauve et des disques rayés. Notre enfance, nos solitudes, nos premiers émois et nos projets d'avenir.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 446
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : Angie & Anne !
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Mar 3 Jan 2017 - 18:54

Délicieuses elles l'étaient. Mais Sara ne bondit pas sur la corbeille. Peut-être plus tard. Ils commencèrent une discussion. Le jeune homme lui raconta son accident. Et la jeune femme l'écouta attentivement. Elle restait silencieuse. Un peu trop peut-être ? Comme pensive. Jim ne le remarqua pas vraiment. Il parlait. Expliquait. Ce n'était pas la première fois qu'il racontait tout cela. Ni la dernière. Il connaissait l'histoire par cœur. Pourtant les mots ne s’enchaînèrent pas de manière fluide. Un jour peut-être … Sara rompit ensuite son silence. Elle l'aiderait. Lui réapprendrait les bases. Elle semblait déjà le prendre un peu moins pour un enfant. Enfant qu'il n'était pas. Alors oui parfois il avait des réactions d'enfant de cinq ans. Mais la plupart du temps il se comportait en adulte. Non il n'allait pas faire du coloriage. Il n'apprendrait pas les fruits car il les connaissait déjà. Même si énoncer le mot « pamplemousse » était une épreuve digne des douze travaux d'Hercule. Si l'institutrice n'avait pas saisi toutes les nuances du « handicap » de Jim, elle s'en rendrait vite compte par elle-même. Et si elle faisait un petit « faux-pas » en demandant à Jim quels animaux il voyait sur les petites images, il lui dirait poliment qu'il les connaît. En énoncerait deux ou trois. Mais il ne lui en tiendrait pas rigueur. Elle aidait là pour l'aider. Il avait décidé que ce serait elle et pas une autre. Alors il ne la fâcherait pas. Et il ne se vexerait pas. Josepha l'avait materné au début. Il lui avait parlé et tout se passait maintenant agréablement bien. Quand Sara eut fini de rassurer le jeune homme, il lui répondit. Oui … Jim … Espérer … Aller … Mieux … Il soupira. Pé-ni-ble … Parfois … Pas savoir … Parler … Il arrivait toujours bien à se faire comprendre mais c'était parfois assez fatigant. Il lui montra ensuite son problème d'écriture. Elle vint s'asseoir à ses côtés et corrigea ses fautes avec un bic d'une autre couleur. Jim ne voulait pas nécessairement qu'elle corrige. Il voulait simplement lui montrer son niveau. Mais il se tut et regarda la demoiselle faire. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y avait beaucoup de couleur … Voilà pourquoi il n'écrivait plus. Il se sentit honteux. Que devait-elle penser ? Au moins n'avait-elle pas ri. Elle termina sa correction en inscrivant trois petits mots. Trois petits mots qu'il lut et relut. Trois petits mots qui pénétrèrent son cœur. Pour lui ils venaient déjà de passer outre la relation prof/élève. Il plongea son regard dans celui de la jeune femme et eut la soudaine envie de la prendre dans ses bras en lui disant merci. Elle n'avait encore rien fait. Qui savait de ce que demain sera fait ? Si ça se trouve elle « l'abandonnerait » au bout d'un mois. Même si ça n'avait pas du tout l'air d'être le style de Sara. Elle semblait attentionnée, altruiste, digne de confiance. Jim se retint de ce geste affectif. Il se retint également de poser la main sur celle de la jeune femme et de la serrer doucement. Comme pour s'accrocher à elle et lui dire qu'il ferait de son mieux. Sara n'allait pas brusquer son apprentissage. Il en fut ravi. Il eut du mal à décrocher de ses prunelles mais y parvint néanmoins. La situation était sur le point de devenir gênante. Il reprit le stylo. Ecrivit. Merci. Un mot dont il était sûr de l'orthographe. Il regarda de nouveau la demoiselle. Sara … Pas avoir … Peur … Reprendre … Jim … Tout-le-temps … Il acquiesça doucement. Jim … Sou-pi-rer … S'énerver … Il fit « non » de la tête. Pas … Contre … Sara … Non … Contre … Moi … Il posa la main sur son torse. Si .. Jim … Dire … Stop … … Sara … Insister … Il hocha de la tête. Si … Jim …Faire … La gueule … Ou … Jim … S'énerver … Trop … Machinalement il vint poser sa main sur celle de Sara. Sara … Rappeler … Con-ver-sa-tion … Maintenant … Il serra un peu plus ses doigts. D'accord ? … Jim … Promettre ! Une promesse qu'il tiendrait. Une manière pour lui de sceller une sorte de pacte avec la jeune femme. Elle l'aiderait. Et tout ira bien. Tout ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Sara Liao

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Woody, l'évidence • Lily, cousine • Dustin, l'ami et plus encore • Jim, élève, ami • Mia, colocataire • •
ANECDOTES: Elle a survécu à un crash d'avion • Elle est divorcée • Elle adore les enfants •
ABOUT MEMESSAGES : 1524
ICI DEPUIS : 17/02/2014
CRÉDITS : chevalisse
DOUBLE-COMPTE : Léo & Jackson
STATUT : éternelle amoureuse
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Mer 25 Jan 2017 - 7:53


I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
Jim & Sara

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Il était vrai de dire que l’histoire de Jim provoquait un véritable chamboulement chez Sara, elle faisait écho dans sa mémoire, dans tout son être, à son propre vécu et elle ne pouvait qu’être chamboulée de découvrir cet homme et ses fragilités mais aussi ses forces qu’elle sentait puissantes. Avec une telle volonté, elle imaginait qu’il allait rapidement progresser, qu’il ne la laisserait pas le materner parce qu’il n’en avait pas besoin, elle le voyait intelligent même s’il avait un mal fou à s’exprimer, elle avait hâte de découvrir l’étendu de ses capacités et savait qu’il la surprendrait de jour jour en jour. Pour l’instant elle ne mesurait pas encore tout ce qu’il pourrait lui apporter, mais elle était prête à s’ouvrir à son nouveau compagnon de galère. Elle lui laissait le temps de s’exprimer, ne terminait pas ses phrases, c’était important. Elle sourit à sa réponses. Tu sais parler Jim, c’est juste que ça ne fonctionne plus aussi vite que ce que tu as connu. C’est là dessus qu’on va travailler en priorité. Mais ça prendra peut-être du temps, tu le sais n’est-ce pas ? Elle n’avait pas envie qu’il s’énerve contre lui-même, elle savait à quel point ça pouvait être difficile de se sentir diminué, elle-même, suite à son accident, avait perdu la mobilité d’une de ses jambes ainsi qu’une partie de sa mémoire, elle s’était senti réduite, si vulnérable, elle avait voulu aller vite, trop vite, plus vite que son propre corps qui l’avait trahi plusieurs fois, mais à force de volonté elle s’en était sorti, même si le chemin avait été périlleux. En corrigeant ses quelques mots sur la feuille de papier, Sara n’était pas certaine que cela plaise à Jim, il resta d’ailleurs silencieux le temps qu’elle termine, il observait. Elle n’avait pas vocation à le rabaisser, bien au contraire, mais ça faisait parti de son job, que de le guider, que d’améliorer sa diction, son écriture, elle devait l’aider, tout simplement. Et pour preuve elle ajouta ses propres mots et releva la tête vers Jim et lui offrit un doux sourire. Il semblait lire ces quelques mots, comme s’il s’en imprégnait et puis il la regarda à son tour. Quelque chose passa entre eux, quelque chose d'inexplicable qui donna le frisson à la jeune institutrice, elle sentait sa gratitude qui la couvait et c’était plutôt agréable. Parce que depuis quelques temps déjà, trop longtemps, elle sentait que c’était elle qui s’accrochait aux autres et elle se sentait inutile, pour la première fois depuis longtemps elle venait d’aider quelqu’un, une personne semblait mettre tous ses espoirs en elle et même si c’était surement un poids trop lourd à porter pour ses frêles épaules, c’était motivant. Surtout que cet homme n’était pas un amant ou un proche, il n’avait rien d’affectif à lui réclamer, simplement son aide, le plus simple qu’il soit et c’était énorme. Son merci, griffonné sur le papier, ponctua leur échange et mit un terme à ce silence qui devenait dérangeant. Et puis elle l’écouta, sa requête, bien que surprenante, lui faisait plaisir, même si Sara n’était pas certaine d’avoir le cran de lui tenir tête de la sorte, avec un enfant de cinq ans c’était plus simple, avec un grand gaillard comme lui ça serait une autre affaire, mais elle ferait de son mieux, elle avait un côté entêté parfois. Elle sourit. D'accord ! Je promet aussi alors. Affirma-t-elle avec toute la conviction dont elle pouvait faire preuve. Et puis elle attrapa une gaufrette, finalement l’institutrice avait faim. Qu’est ce que tu fais de tes journées depuis l’accident ? Tu sors un peu ? Elle avait besoin de savoir quel était son environnement en dehors de ces quatre murs, s’il avait de choses pour le stimuler, des amis peut-être, des sorties,...

AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 

__________________________

J'oublie toujours de t'oublier
Il y a plein de choses dans notre tête. Il y a de la musique et des écrivains. Des pages arrachées, des souvenirs heureux et des souvenirs affreux. Des chansons, des refrains. Des oursons à la guimauve et des disques rayés. Notre enfance, nos solitudes, nos premiers émois et nos projets d'avenir.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 446
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : Angie & Anne !
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Ven 27 Jan 2017 - 18:06

Il était bien conscient que cela ne reviendrait pas en un jour. Comme par magie. Il lui faudrait du temps. C'était déjà un miracle qu'il n'ait que ces « légères » séquelles alors il ne se plaignait pas. 'Sais … Oui … Il hocha doucement la tête. Il était content de savoir que la parole était la chose qu'ils travailleraient le plus. Il aimait parler aux gens et c'était parfois une plaie. Il avait tout autant besoin de savoir lire ou écrire mais parler était primordial. Il écrivit quelques mots. Elle le corrigea. Ils parlèrent un peu. Dit à la jeune femme d'insister concernant l'apprentissage. Il ne baisserait pas les bras. Mais il savait que quelques jours seraient un peu plus difficiles que d'autres. Il lui promit de faire des efforts. Des paroles qui n'étaient pas dites en l'air. Après un échange de regard qui signifiait plus que des mots, elle lui promit de ne pas l'abandonner. Que tout irait bien. Il espéra alors du fond du coeur pouvoir retrouver quelques capacités ou connaissance. Pour lui surtout. Mais pour elle aussi. Pour que son travail ne soit pas en vain. Et qu'ils soient fiers d'eux tous les deux. Ils sourirent. Le jeune homme hocha la tête. Pouvaient-ils enfin commencer leur cours ? Rien n'était moins sûr. Car Sara prit une petite gaufre. Il savait qu'elle ne résisterait pas longtemps ! Il sourit. Elle lui demanda alors ses occupations. Pfiou ! Il y en avait tellement ! Il n'avait pas imaginé ce premier cours comme cela. Ca relevait plus de la discussion que de la dictée ou autre. Ce qui n'était pas pour déplaire à Jim. Enfin bon. Ils passaient sans doute cette première fois à apprendre à se connaître. Ce n'était pas plus mal. Jim … Promener … Beaucoup … … Parler … Avec … Gens … Il était parti. On ne l'arrêterait plus. Promener … Matin … Sur … Plage … Avec … Bailey … … Passer … Acheter … Pâ-ti-sse-ries … Et … Parler … Avec … Annushka … Il sourit. Jim … Parfois … Embêter … Un peu … Annushka … 'Crois … Il haussa les épaules. Annushka … Jamais … Rien … Dire … … Trop … Timide … 'Crois … Il continua. Jim … Parfois … Discuter … Avec … Patron … … Jake ! … … Mais … Jake … Toujours … Pressé … Alors que lui avait tout le temps du monde. Jim … Aider … Josepha … Faire … Cuisine … Ou … Ménage … Josepha, la femme chez qui il résidait. Aller … Voir … Lily … Ou … Mary … Et … Elles … Lire … Livre … Pour … Moi … Il adorait entendre parler les deux jeunes femmes. Jim … Savoir … Lire … Difficile … Et … Pas … Comprendre … Sens … De … Histoire … Alors … Jim … Demander … Un … Jour … A … Lily … Séance … Lecture … Privée … … Lily … Dire … Oui … Il sourit. Chouette … … Lily … Belle … Voix ! Tout Bowen serait bientôt au courant ! Jim … Discuter … Avec … Tout … Le … Monde … Il cita les quelques personnes qui lui vinrent en tête. Voisine … Joseph ! … Il rit doucement comme un imbécile. Il adorait appeler la demoiselle par son nom de famille. Joseph ! Ca lui allait si bien en plus. Ruby … Eibell … Fleur … Il rit. Tenta une explication pour éviter le quiproquo. Ou était-ce une blague ? Fleur … Etre … Femme … Hein ! … Pas … Fleur … Comme … Tulipe … Ou … Mar-gue-ri-te … Il rit avant d'ajouter. Jim … Bête … Pas … Fou … ! Il en rit encore un peu plus. Il y avait bien d'autres choses à raconter mais c'était déjà pas mal. Et puis bon. Il avait un peu l'impression de trop accaparé l'attention. C'était une discussion, pas un monologue. Et … Sara … Alors … ? Ca dépassait sans doute le cadre du cours. Mais bon. Ils avaient déjà un peu dépassé le stade d'institutrice-élève alors …
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Sara Liao

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Woody, l'évidence • Lily, cousine • Dustin, l'ami et plus encore • Jim, élève, ami • Mia, colocataire • •
ANECDOTES: Elle a survécu à un crash d'avion • Elle est divorcée • Elle adore les enfants •
ABOUT MEMESSAGES : 1524
ICI DEPUIS : 17/02/2014
CRÉDITS : chevalisse
DOUBLE-COMPTE : Léo & Jackson
STATUT : éternelle amoureuse
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Lun 13 Fév 2017 - 23:37


I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
Jim & Sara

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Visiblement la vie de Jim était bien remplie oui, Sara s’en rendait compte, elle n’aurait jamais pensé qu’il puisse avoir tant de choses à raconter. Mais c’était très positif, il semblait n’avoir aucun mal à aller vers les autres, ce qui était vraiment bien, beaucoup s’enfermeraient dans un monde de solitude dans sa situation, surtout qu’il n’était pas originaire de Bowen et c’était bien la pire des choses à faire. Elle l’écoutait avec un sourire, reprenant une gaufrette au passage. Oh, Lily ?! C’est ma cousine, elle est douce, c’est une conteuse née, quand on était petite c’était elle qui lisait des histoires, je m’en rappelle ! Et puis elle aime tellement les livres… Sara était contente que les gens ne le rejettent pas, on avait tellement tendance à éviter ce qui pouvait nous effrayer. Elle s’en était rendu compte, après son accident, tellement de personnes s’étaient détourné d’elle, simplement parce qu’elle avait changé et que le poids de ce qui lui était arrivé était trop difficile à assumer pour certaines personnes. Il fallait avouer qu’elle s’était fermée, elle aussi, elle avait refusé beaucoup d’aide alors qu’on ne lui voulait pas forcément de mal, bien au contraire. Mais la vie pouvait être faite de belles rencontres, Jim en était la preuve, si on savait s’ouvrir aux autres. Arrête de dire ça, tu n’es pas bête, pas du tout et le peu que j’ai pu voir seulement aujourd’hui me le prouve amplement. Ca n’était pas un compliment en l’air simplement pour le rassurer, non, Sara voyait vraiment à quel point Jim en avait à revendre, il était juste coincé avec un corps et un cerveau qui ne voulait pas fonctionner comme ils le devaient, la faute à son accident. Et même si ça devait être terriblement frustrant de se retrouvé prisonnier de la sorte, il ne devait pas baisser les bras, il avait tant de progrès à faire et elle jurerait qu’il irait très vite. Et Fleur c’est un très joli prénom ! Elle ne connaissait pas du toute cette personne mais elle ne doutait pas de la parole de Jim. Elle écarquilla de grands yeux lorsqu’il lui posa la question à son tour. Moi ? Ce que je fais de mes journées ? Voyant qu’il attendait, Sara réfléchit un instant avant de se lancer, il risquait d'être déçu mais ça faisait parti du jeu, en effet ils dépassaient le cadre du professeur/élève, mais il n'était pas vraiment un élève comme les autres alors... Et bien je… je travaille, quelques heures dans un café en ville, je suis serveuse. Avant j’enseignais en classe de maternelle, mais j’ai eu un accident et mon m’a retiré le droit d’exercer à de jeunes enfants, le temps que je me remette. Depuis peu je me suis inscrite sur un site pour proposer mes services pour des cours privés. Et c’est comme ça que j’ai atterri ici ! Voilà c’est à peu près tout. Elle n’avait rien de bien passionnant à raconter, sa vie était bien simple, elle avait ses petites habitudes, dans cette ville qu’elle connaissait par cœur, mais rien de très intéressant au final.

AVENGEDINCHAINS


__________________________

J'oublie toujours de t'oublier
Il y a plein de choses dans notre tête. Il y a de la musique et des écrivains. Des pages arrachées, des souvenirs heureux et des souvenirs affreux. Des chansons, des refrains. Des oursons à la guimauve et des disques rayés. Notre enfance, nos solitudes, nos premiers émois et nos projets d'avenir.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 446
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : Angie & Anne !
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Jeu 16 Fév 2017 - 21:05

La cousine de Lily ! Quelle surprise ! C'est vrai qu'il y avait un air de ressemblance. Ou pas. Il hocha la tête à chacun des mots de l'institutrice. Elle faisait là une parfaite description de sa conteuse préférée. Il commençait relativement à connaître la libraire. Et après avoir parlé cinq minutes avec Sara, il se demanda si toute leur famille était aussi sympathique qu'elles deux. Auquel cas il serait ravi de les rencontrer. Oui ! … Jim … Aimer … Beaucoup … Comment … Lily … Raconter ! … Livres … Vrai … Passion … Lily ! Il allait définitivement parler de sa prof privée à la conteuse la prochaine fois qu'il la verrait. Il ne lui dira pas de but en blanc mais fera plutôt du style « Devine avec qui je prends des cours ? ». Avec ses mots bien sûr. Le jour où il reparlera comme ça … Sara pourra être des plus fières d'elle!Evidemment il avait plaisanté. Il n'était pas vraiment bête. Il avait du mal pour certaines choses. Il avait perdu un paquet de connaissances. Pour autant il n'était pas débile. Il en était plus ou moins conscient. Mais Sara repris immédiatement la balle au bond. Il se sentit bête – pour le coup … – d'avoir dit cette blague. D'avoir voulu être drôle. Une fois il avait cette plaisanterie. Et cette fois-là aussi la personne lui avait fait presque exactement la même réflexion. Pardon … Il releva les yeux vers elle. Jm … Vouloir … Faire … Blague … Il sourit tout timidement. Pas … Drôle … Il voulut ajouter un petit truc. « Je crois ». « On dirait ». « J'ail l'impression ». Mais rien ne vint. Il haussa les épaules. Reprit. Jim … Bête … Il sourit un peu plus. Espièglement. Comme un petit garçon fier de lui. Et il lui retourna ensuite la question quant à ses activités quotidiennes. Sara fut surprise. Et directement il se dit qu'il n'aurait pas du. Qu'il dépassait sans doute une espèce de limite qu'il ne fallait pas franchir. Il resta presque bouche bée. Acquiesçant imperceptiblement la tête comme pour dire « Oui, ma question était sérieuse ». Il était à deux doigts de lui demander pardon. Qu'il ne recommencerait plus et qu'ils pouvaient se mettre au travail. Mais finalement l'institutrice lui répondit. Serveuse dans un bar ? Ca ne lui ressemblait pas du tout ! Mais elle ne pouvait plus exercer des suites d'un accident. Il était attentif à ce qu'elle disait mais il le fut encore plus lorsque ce mot sortit de sa bouche. « Accident ». Par passion ou pour mettre du beurre dans les épinards, elle donnait des cours privés. Comme à Jim. Lorsqu'elle eut terminé il ne put s'empêcher de demander. Accident ? … Quoi … Comme … Accident ? … De là à ce qu'elle ne puisse plus enseigner c'était étrange. Il se sentait désolée pour elle. Ce devait être grave. Très. Encore une fois il devait dépasser les bornes. Alors il la regarda dans les yeux et reprit la parole. Euh … Pardon … Il était juste un peu gêné. Question … Sortir … Trop … Vite … Il essaya de prendre air réconfortant. Sara … Peut-être … Pas … Vouloir … Parler … Il hocha doucement de la tête. Jim … Comprendre … Il termina. Jim … Il bloqua. Fit un espèce de oui-non de la tête et ajouta. Pardon … Bien sûr qu'il était curieux. Et pas de la mauvaise manière. Pas pour aller en discuter avec le premier venu et dire que c'était terrible ce qui lui était arrivé. Il allait passer un peu de temps ensemble tous les jours de la semaine. Il ne serait peut-être pas toujours d'humeur. Elle non plus. Mais forcément il voulait en apprendre un peu plus sur elle. Qu'une relation de confiance s'installe entre eux. Il grillait peut-être des étapes en se montrant trop indiscret. Mais elle avait laissé échapper le mot. Elle devient bien se douter qu'il ne tomberait pas dans l'oreille d'un sourd.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Sara Liao

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Woody, l'évidence • Lily, cousine • Dustin, l'ami et plus encore • Jim, élève, ami • Mia, colocataire • •
ANECDOTES: Elle a survécu à un crash d'avion • Elle est divorcée • Elle adore les enfants •
ABOUT MEMESSAGES : 1524
ICI DEPUIS : 17/02/2014
CRÉDITS : chevalisse
DOUBLE-COMPTE : Léo & Jackson
STATUT : éternelle amoureuse
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Mar 21 Fév 2017 - 18:55


I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
Jim & Sara

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Non, elles ne se ressemblaient pas, pas du tout, Lily venait du côté maternel de la famille de Sara, évidemment, l’autre côté était chinois, mais mis à part leurs cheveux foncés, éventuellement, elles n’avaient rien en commun physiquement. Pourtant elles se ressemblaient quelque peu dans leur comportement, elles avaient cette douceur en elle, cette gentillesse née et aussi cette naïveté qui faisait qu’elles se faisaient souvent avoir. Peut-être qu’elles se ressemblaient, au fond, elles avaient eu une éducation similaire qui plus est. Elle sourit à Jim, elle était heureuse qu’il puisse compter Lily-A parmi toutes ses connaissance, elle serait une amie précieuse, Sara n’en doutait pas. Elle te fait entrer dans l’histoire, pas vrai ? J’ai beaucoup d’admiration pour sa passion. Moi je lis, j’adore ça, mais je suis bien incapable de partager comme elle le fait. En effet, elle n’avait pas compris la subtilité de ses mots et, par conséquent, la blague que le jeune homme venait de faire. Tout en rougissant de sa bêtise, Sara tourna la tête de gauche à droite, ça n’allait pas les aider ça… Non, ne t’excuse pas ! Il ne manquerait plus que ça, c’était elle qui se montrait bien idiote encore une fois. C’est moi, je… ne j’avais pas compris. L’humour ça fonctionne plutôt bien avec les filles pourtant ! Même s’il n’avait pas forcément besoin de ça, il était très bel homme et elle ne doutait pas que, déterminé comme il était, il ne laisserait pas son handicap l’arrêter. Enfin, elle ne le connaissait pas au fond, peut-être qu’elle se trompait. Bon je… on travaillera sur les tournures de phrase, comme ça il n’y aura plus de confusion. Elle avait une sorte de plan, du moins elle en avait plein, des idées pour l'aider, elle comprenait petit à petit ce sur quoi il serait important de travailler à l’avenir, en effet, elle n’allait pas lui faire faire de dictée ou bien reconnaître des animaux ou des images, ça il savait, elle devait l’aider à s’exprimer correctement, c’était le plus important, mettre ses idées en ordre, construire des phrases, le reste serait secondaire. Il réitéra avec le fait d’être bête, mais son rire espiègle ne laissait plus de place au doute, alors elle rit avec lui. Avec son encouragement, la brunette se lança elle aussi dans la confidence, elle raconta un peu de sa vie à Jim, sans se cacher, contrairement à d’autres il aurait le mérite de pouvoir comprendre la notion d’accident, de diminution des capacités, c’était beaucoup finalement. La seule personne qu’elle avait connu capable de la comprendre c’était Jamie, son ex-mari, dans l’accident lui aussi et qui avait perdu la mobilité de ses jambes, mais lui n’avait jamais réussi à accepter son sort et il en avait été totalement changé. Le seul fait de penser à lui la rendait triste, c’était un tel gâchis. Evidemment Jim voulut en savoir plus sur l’accident, c’était légitime, ça les mettrait sur un pieds d’égalité en quelque sorte. Elle soupira doucement. Non, c’est bon, je l’ai mentionné, c’est normal que tu réagisses. J’ai été victime d’un crash d’avion, nous n’avons été qu’une poignée de survivants. Il y a de ça trois ans maintenant. Elle sourit faiblement, de Jim elle ne craignait pas la pitié, il comprendrait, elle se le martelait comme pour s’en persuader. Arrête de t’excuser Jim, s'il te plait, c’est normal d’être curieux, c’est bien, je préfère ça, c’est preuve que tu veux faire des efforts aussi, pour t’ouvrir aux autres. C’est très bien, il ne faut pas s’excuser d’être curieux. C’était au contraire une qualité qu’elle appréciait chez les autres, chez les enfants elle trouvait ça adorable, chez lui c’était très encourageant.

AVENGEDINCHAINS

__________________________

J'oublie toujours de t'oublier
Il y a plein de choses dans notre tête. Il y a de la musique et des écrivains. Des pages arrachées, des souvenirs heureux et des souvenirs affreux. Des chansons, des refrains. Des oursons à la guimauve et des disques rayés. Notre enfance, nos solitudes, nos premiers émois et nos projets d'avenir.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 446
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : Angie & Anne !
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Jeu 23 Fév 2017 - 17:53

Le jeune homme rit. Femme ou homme, l'humour marchait avec tout le monde ! Sauf les cons. Mais c'était une espèce à part. La prochaine fois il essayerait de donner un ton un peu plus comique à ses mots. Elle lui annonça qu'ils bosseraient sur les tournures de phrase. Jim se dit en lui-même qu'il vaudrait déjà mieux travailler les phrases tout court. Faire une phrase correcte ! Une rêve non ? Et une phrase autre que « Je mange une pomme ». Quoique déjà ça ce serait une avancée phénoménale. Passer de « Jim … Manger … Pomme » à « Je mange une pomme » serait le début de la gloire ! D'accord ! … Il reprit en souriant. Parole … Jim … Parfois … Etre … Qui-pro-quo … Parfois … Allez faire une phrase correcte de ce charabia ! L'idée est là. On peut comprendre. Mais bon, il aimerait bien reparler correctement le Jim. Il refit une petite plaisanterie. Et ils rirent tous les deux. Ouf ! Il s'était fait comprendre cette fois là. Il lui parla du rythme de ses journées. Lui retourna la question. Elle laissa glisser un mot qui n'échappa pas le moins du monde à Jim. « Accident ». Evidemment il se montra curieux. Intéressé plutôt. Lui n'avait aucun mal à parler de ce qui lui était arrivé. C'était un accident très con. Vraiment très con même. Il y avait tout de même échappé belle. En tout cas Sara ne semblait pas avoir de séquelles. Elle parlait peut-être d'un petit accident. Rien de trop grave. Il s'excusa tout de même. Mais l'institutrice lui répondit. Visiblement elle n'était pas ravie d'en parler. Normal. Lui aussi détestait s'en rappeler. Pas de l'accident en lui-même. Mais de ce qu'il était devenu ensuite. Il écarquilla alors les yeux et eut la bouche bée. Survivre à un crash d'avion ! Une miraculée. Rien à voir avec sa stupide chute dans les escaliers. Il était loin du compte. C'était un accident des plus graves qui soit. Elle le rassura un peu. Lui disant qu'elle souhaitait le voir poser des questions plutôt que de se taire. Que c'était une bonne chose pour s'ouvrir aux autres. A vrai dire là n'avait jamais été le problème. Il parlait à plein de gens. Sara aurait du le comprendre vu les quelques noms qui lui avait cité quelques minutes plus tôt. Dont Lily ! Que la prof parle à sa cousine et elle comprendrait que Jim n'était pas du tout un timide. Crash … Avion … Il n'en revenait toujours pas. Sara … Etre … Grave … Blessé ? … Elle devait être l'une des rares à pouvoir se vanter d'être en aussi bonne forme après cet accident. Vie … Parfois … Pas … Jouer … Grand … Chose … Hein … ? Il s'expliqua. Si … Jim … Partir … Cinq … Secondes … Plus … Tot … Ou … Tard … Peut … Etre … Pas … Tomber … Ou alors il était dans son destin de faire cette chute. Si … Sara … Etre … Siège … Derrière … Ou … Devant … Peut … Etre … Pas … Avoir … Chance … La vie se jouer parfois à un petit rien du tout oui. Il plongea les yeux dans son regard. Sara … Aller … Bien … Hein ? … Une question encore des plus personnelles. Une question générale qui en englobait des dizaines. Faisait-elle des cauchemars ? Avait-elle perdu quelqu'un –  l'homme de sa vie? –  et s'en voulait-elle ? Et cetera. Il allait s'excuser une fois de plus mais elle lui avait bien qu'il ne fallait pas. Il dépassait tout de même un peu les bornes. Surtout que Sara était venu pour son cours. Pas pour parler d'elle. Mais si elle avait un tant soit peu besoin d'aide, c'était avec plaisir qu'il ferait passer son cours au second plan pour tenter de lui apporter un brin de réconfort. Tout ira bien qu'ils s'étaient dit.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Sara Liao

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Woody, l'évidence • Lily, cousine • Dustin, l'ami et plus encore • Jim, élève, ami • Mia, colocataire • •
ANECDOTES: Elle a survécu à un crash d'avion • Elle est divorcée • Elle adore les enfants •
ABOUT MEMESSAGES : 1524
ICI DEPUIS : 17/02/2014
CRÉDITS : chevalisse
DOUBLE-COMPTE : Léo & Jackson
STATUT : éternelle amoureuse
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Mer 1 Mar 2017 - 13:02


I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
Jim & Sara

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
On vivait tous les jours dans les quiproquos, Sara s’en rendait compte. Au moins Jim parlait comme il le pensait, en un sens c’était même plus simple quand on y réfléchissait, bien plus simple que de parler pour ne rien dire ou partir dans des explications compliquées et inutiles. Et puis ils finissaient par se comprendre, ce n'était déjà pas si mal. Finalement la brune fini par révéler son histoire au jeune homme qui semblait ne pas en revenir. Elle se sentait un peu bête de lui raconter tout ça à lui qui venait de subir un traumatisme au moins aussi dévastateur que le sien. Mais peut-être avait-elle besoin de lui en parler, à cet homme qui ne la connaissait pas, qui ne la jugerait pas, elle l’espérait du moins. C’était plus facile de lui parler à lui qu’à ceux qui la connaissaient depuis toujours et avaient tendance à la prendre en pitié depuis son retour, plus simple que de se confier à un psy qui, de toute façon, ne voyait que le cas médical et pas la femme qu’elle était. La question qui suivit sa révélation était légitime. Oui, Sara était en quelque sorte une miraculée même si elle s’était souvent prise à penser qu’elle aurait préféré mourir dans cet accident vu toute les conséquences qui en avaient découlé. Pourquoi elle avait survécu et pas d’autres ? Pourquoi elle n’avait pas perdu l’usage de ses jambes ou tout autre chose, comparé à beaucoup, à son ex mari entre autres. Certes il y avait eu le coma de quelques mois et la perte de parole et de mémoire qui avaient suivi son réveil, passagères, heureusement. Certes il y avait aussi eu ces lourdes opérations pour remettre tout son petit corps sur pieds, les heures de rééducation et sa boiterie qui ne serait jamais totalement résorbée, même si elle se voyait peu lorsqu’on n’y prêtait pas attention. Et puis il y avait tout le côté psychologique, le traumatisme de ce crash, sa famille qui l’avait crue morte durant des mois et cette pierre tombale érigée à tort, les cauchemars, les terreurs nocturnes, la peur de l’abandon, l’envie de tout envoyer promener plutôt que de se battre pour remettre toute une vie en marche alors que plus grand chose ne semblait tenir debout. Mais en la voyant aujourd’hui, souriante et avenante, qui pouvait penser, qui pouvait se douter de tout ce qu’elle avait subit, de ce qu’elle vivait encore aujourd’hui ? Alors elle comprenait Jim et ses questions, même si ça ne lui arrachait qu’un sourire faiblard et triste. A ce qu’il parait l’avion manquait de kérosène, une erreur, une fuite, je n’en sais rien. Le pilote a cherché à se poser sur l’aéroport le plus proche en Indonésie mais il y a eu un soucis, l’avion s’est écrasé alors qu’il volait en basse altitude et sur la terre ferme, voilà pourquoi il y a eu quelques survivants, comme moi. J’ai été blessée oui… je pense que j’ai tout de la femme bionique à l’intérieur ! Mais ça va beaucoup mieux, merci. Elle sourit un peu plus sincèrement à sa réflexion, en effet la vie ne tenait pas à grand chose, Sara l’avait compris depuis bien longtemps et il était légitime que Jim ait ce genre de pensée, tout pouvait basculer tellement vite, pour une bêtise, un courant d’air ou quelques secondes de moins ou de trop. Elle haussa les épaules doucement. On est là, bien vivant, il semble que ça soit une chance, alors autant essayer de tout faire pour que les choses s’arrangent. Elle sentait Jim sur le point de s’excuser à nouveau, mais son regard réprobateur sembla suffire à l’en dissuader. Elle sourit alors de façon très douce, à croire que les rôles s’inversaient presque, c’était lui qui s’inquiétait pour elle à présent. Oui, je vais bien. Il n’avait pas à savoir tout ce qu’elle vivait encore aujourd’hui, pas encore du moins, elle ne voulait pas passer pour la victime une énième fois. Elle se reprit alors, le cours pouvait commencer, par quelque chose de très simple. Tu vas le dire à ton tour, je ne veux plus de Jim… aller… bien. Tu es capable de dire mieux, je sais que tu peux le faire. Alors tu vas répéter. "Je vais bien." Elle l’avait dit très doucement, mais elle espérait qu’il essayerait.

AVENGEDINCHAINS

__________________________

J'oublie toujours de t'oublier
Il y a plein de choses dans notre tête. Il y a de la musique et des écrivains. Des pages arrachées, des souvenirs heureux et des souvenirs affreux. Des chansons, des refrains. Des oursons à la guimauve et des disques rayés. Notre enfance, nos solitudes, nos premiers émois et nos projets d'avenir.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 446
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : Angie & Anne !
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   Lun 3 Avr 2017 - 20:05

Il lui posa quelques questions. Il voulait savoir. Savoir comment on pouvait survivre à un crash d'avion. Une épreuve qui avait du être la plus terrible de toute pour la jeune femme. Et gentiment elle lui expliqua. Elle aurait très bien pu lui dire que ce n'était pas le moment pour une telle discussion. Qu'elle n'était pas payée pour cela. Mais Jim souhaitait réellement en savoir un peu plus. Et surtout si elle allait bien. Ou simplement qu'elle n'aille pas mal. Il hocha doucement de la tête à chacun de ses mots. Une chance que sa compréhension de la langue était restée pour ainsi dire intacte. Hormis l'un ou l'autre terme un peu poussé. L’institutrice ne s'en était pas sortie indemne. Blessée. Mais à quel point ? Une blessure physique ? Ou une blessure de l'esprit ? Elle continua. Disant qu'elle devait être mi-femme mi-machine. Jim se garda bien de rire car il n'y avait rien de drôle mais il ne put réprimer un sourire amical. Visiblement elle allait bien. Et c'était là dessus qu'elle conclut. Qu'aujourd'hui, après des mois de souffrance, elle allait mieux. De … Rien … Il acquiesça. Il s'était déjà montré assez curieux alors il éviterait toutes questions supplémentaires. Même s'il se demandait à quel point Sara était devenue bionique. La vie se jouait parfois à un fifrelin. Si certains meurent des suites d'un accident, d'autres s'en sortent plutôt bien, d'autres ont un peu moins de chance. Il hocha une fois de plus la tête. Mais ils étaient bien là tous les deux ! Une miraculée. Et un homme qui prend maintenant tout son temps lorsqu'il doit descendre des escaliers. Elle lui insuffla à nouveau un espèce de souffle. Une envie d'aller mieux. Il ferait son possible. C'était certain. Restait plus qu'à voir si les dommages étaient réversibles. Entièrement ou en partie. Et malheureusement il n'était pas totalement maître de cette situation. Jim … Etre … D'accord ! … Jim … Faire … Possible … Pour … Parler … Et … Ecrire … Con-na-ve-ble-ment. Mais visiblement, ce n'était pas gagné … Une phrase qui pourrait faire rire Sara. Sans pour autant qu'elle se moque de son élève. Il lui demanda une dernière fois si elle allait bien. Une question sous-entendant que si ce n'était pas le cas, elle pouvait se livrer à lui. Bien qu'ils ne se connaissaient pas vraiment. Et d'un coup elle reprit ses fonctions. Sara l'institutrice. La discussion était plus ou moins terminée, ils pouvaient passer au cours. Une phrase aussi simple, trois mots, ce serait facile qu'il se dit. D'accord ! Autant commencer par là que par une récitation d'un texte sur la psychanalyse. Il sourit, se concentra moyennement. Et se lança. Jim … V… Il soupira. Fit claquer la langue sur son palais. Il regarda Sara dans les yeux. Jim … V… Il n'allait pas s'énerver non. Avoir … Pris … Réflexe … Dire … Jim … Pourquoi ? Personne n'aurait jamais la réponse à cette question. Difficile … Perdre … Habitude … … Mot … Sortir … Tout … Seul … Mais … Jim … Recommencer ! … Il inspira un peu. Répéta deux fois la phrase dans sa tête. Je … Vais … Bien … Sans faute. Mais toujours un peu lentement. Pas de quoi être fier. Alors non il ne sourit pas comme un gamin qui venait d'avoir une bonne note. Ji-Je … Vais … Bien … Un petit dérapage mais il s'était vite repris. Il attendit alors la suite.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Lego house + Jim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lego house + Jim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus