AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 and you'll find loss, and you'll fear what you found when weather comes tearing down (hanna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 870
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : angie (a) & anaëlle (s) & elizabeth (g-s)
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: and you'll find loss, and you'll fear what you found when weather comes tearing down (hanna)   Dim 22 Jan 2017 - 1:05

Brisbane, encore une fois. Cette semaine, Maxence avait un tas de procès auxquels il devait assister, puisque bon nombre avaient été ajournés et remis à une date ultérieure … soit cette semaine. Parfois, il se demandait comment on pouvait s’attendre à ce qu’ils sachent interpréter des cas, départager et accepter des éléments de preuve, quand les dossiers s’empilaient sur leurs bureaux et s’enchaînaient les uns après les autres. Maxence prenait toujours le temps de se replonger dans le litige en question au moins une heure avant l’audition, ce qui lui rajoutait bien du boulot en plus des délibérés avant jugement. Heureusement qu’il était dans son élément, heureusement qu’il aimait ce qu’il faisait. Il n’aurait pas sacrifié tout le reste de sa vie social, dans le cas contraire. Enfin, depuis quelques semaines, Maxence n’était plus tout à fait seul dans son petit monde. Il avait pris sous son aile la petite Abygaël, un petit ange qui avait eu besoin d’une nouvelle famille d’accueil. Loin d’être une famille à lui seul, Maxence avait désiré offrir à cette petite la chance d’en former une, à eux deux. Ils étaient tous les deux gagnants dans cette situation. Certes, cette lourde décision avait eu des conséquences considérables sur la vie du juge. Déjà, il sentait qu’Eleanor lui filait d’entre les doigts en raison de ce choix impulsif prit sans la considérer. Ensuite, cela rendait plus difficile ses déplacements entre Brisbane et Bowen. Auparavant. Il allait et venait quand il le désirait. Maintenant, il avait pris la décision d’inscrire Abygaël à une école de Brisbane, puisque c’était l’endroit où il se trouvait la majeure partie du temps. Malheureusement, cela faisait en sorte que Maxence ne pouvait revenir dans sa ville natale que les week-ends avec la gamine. Lui qui avait toujours eu un pied à terre à Bowen, ne désirant pas couper les ponts avec cette ville de peur de finalement déménager pour de bon à Brisbane, Maxence sentait que ce serait très bientôt inévitable. Pourtant, il ne regrettait aucunement sa décision d’avoir accueilli la petite Abygaël chez lui. Être une sorte de père pour elle changeait ses perceptions de la vie. Être père changeait un homme, et dans cette situation, pour Maxence, c’était tout comme. Il comprenait davantage ce que c’était que cet amour entre un homme et un père dont il avait si souvent entendu parler. Il comprenait donc également la douleur qu’engendrait sans doute une séparation entre les deux. Perdre son père ou perdre sa fille, peu importe par la mort ou l’absence. C’est pourquoi, quand Maxence constata le nom de l’avocat du défendeur inscrit sur l’horaire, il grimaça. Hanna Hoffman. La même Hanna dont il avait mis le père en prison. La même Hanna qui le détestait pour cette raison. Il comprenait, que trop bien maintenant, que la justice lui paraissait injuste quand il était question de se faire voler son père. Le procès se déroula comme Maxence aurait pu le prévoir : avec des fusils à la place des yeux, avec des animosités, avec des paroles arrogantes. Pour certains, cela aurait tout simplement pu qualifier Hanna d’avocate-requin, qui ne laisse pas sa place. Pour Maxence, il était clair que le problème était bien plus personnel que ça. Ce n’était pas sa cause qu’elle désirait gagner par cette attitude, c’était les remords de Maxence qu’elle tentait d’atteindre. Et elle avait réussi. Quand la séance fut ajournée, que l’audition des témoins fut remise au lendemain, Maxence s’empressa de retrouver les chambres des juges, de ramasser ses effets personnels et de sortir du palais de justice afin de retrouver Hanna qui le quittait. Maxence dévala les marches afin de la rejoindre avant qu’elle ne bifurque au prochain coin de rue. « Maître Hoffman ! » Lança-t-il. « Hanna ! » Cria-t-il lorsqu’il fut à sa hauteur. Elle s’arrêta, il la regarda. Et soupira. « Ça ne peut plus continuer comme ça. Vous ne pouvez pas continuer à agir de la sorte dans mon tribunal. Vous travaillez pour la justice, vous aussi. Mieux que quiconque vous devriez comprendre que je n’avais pas le choix, que je ne faisais que mon travail. » Lui dit-il, sachant fort bien que ces mots ne sauraient le faire pardonner.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Hanna Hoffman

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1537
ICI DEPUIS : 26/04/2016
CRÉDITS : balaclava (avatar).
MessageSujet: Re: and you'll find loss, and you'll fear what you found when weather comes tearing down (hanna)   Mar 7 Mar 2017 - 21:29

Un jour de plus dans la ville de Brisbane. Trois heures et quatre minutes dans le palais de justice. Elle fixait Maxence, peut-être un peu trop pour que ça paraisse réellement normal, mais c'était plus fort que tout, Hanna avait toujours le regard attiré par cet homme. Sa mâchoire carré, sa carrure masculine imposante, la posture droite, impitoyable, ses cheveux bien coiffés, la cravate nouée et le costume taillé à la perfection. Elle s'arrêta au milieu d'un couloir pour l'observer, de l'autre côté, qui s'en allait vers une pièce réservée aux juges. Le procès était fini, pour l'instant, et reprendrait le lendemain avec l'audition des témoins. Hanna se doutait bien qu'ils se reverraient aux premières heures, mais sa journée ici était terminée, elle était libre d'aller où bon lui semblait. Elle ramassa ses affaires au plus vite pour rejoindre l'extérieur du palais de justice et s'en aller. Elle n'avait plus rien à faire de son après-midi, pas de projet, personne à qui rendre visite et peut-être n'en aurait-elle même pas eu envie après les dernières heures passées dans ce tribunal avec Maxence. Sa présence avait suffit à l'envahir de chagrin parce que inévitablement, elle pensait à son père. Rejoindre sa chambre d'hôtel paraissait bien triste aussi, peut-être visiter un musée, mais elle n'en avait pas vraiment l'envie. Elle s'était arrêtée au milieu des marches, pour consulter son portable et trouver l'adresse du musée le plus proche. Mais elle se stoppa au milieu du trottoir, au coin d'une rue, prête à tourner vers sa destination, lorsqu'elle reconnut une fois qu'elle aurait préféré ne plus entendre. « Hanna ! » Elle savait pertinemment ce qu'il allait lui dire. Tout un tas de reproches sur son comportement pendant le procès. Elle ne rendait pas la tache facile, Hanna, à ne lui laisser aucune chance de s'expliquer vraiment, à le mettre sur le banc des accusés, à être constamment sur ses gardes et peu confiante, lorsqu'il s'agissait de Maxence. Elle ne voulait pas lui rendre la vie facile, pas même son travail de juge, parce que ce qu'il avait fait, n'avait rien de pardonnable à ses yeux. Son père n'avait presque aucune chance de sortir de prison et même si il était toujours là physiquement, en quelque sorte, Hanna avait la sensation de l'avoir perdu. Elle le voyait, une fois par semaine, parfois non, à peine cinquante minutes. Personne ne pouvait prétendre connaître la douleur de perdre un parent avant que ce jour n'arrive. « Ça ne peut plus continuer comme ça. Vous ne pouvez pas continuer à agir de la sorte dans mon tribunal. Vous travaillez pour la justice, vous aussi. Mieux que quiconque vous devriez comprendre que je n’avais pas le choix, que je ne faisais que mon travail. » Elle leva les yeux au ciel, réprimant un soupir qui resta bloqué dans sa gorge. « Qu'est-ce que vous attendez de moi alors ? Que je vous félicite ? » Elle ne pourrait jamais. Taper sur le système de Maxence était devenue l'une de ses activités favorites, alors que la jeune femme n'avait jamais été de nature particulièrement emmerdeuse et qu'elle trouvait même, que ce genre de comportement, n'avait rien de très glorieux. Hanna en aurait eu honte de son attitude, si vraiment elle n'avait pas été aveuglée par la colère que le juge provoquait toujours chez elle. Ce mélange de rancune et de profonde irritation. « Condamner un innocent, ce n'est pas de la justice selon moi. » Elle jeta un coup d'œil à sa montre. « Bon, je vous ai supporté trois heures et onze minutes. Maintenant j'aimerai être tranquille jusqu'à demain. »

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
a story is true. a story is untrue. as time extends, it matters less and less. the stories we want to believe, those are the ones that survive. those are the stories that shape history.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 870
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : angie (a) & anaëlle (s) & elizabeth (g-s)
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: and you'll find loss, and you'll fear what you found when weather comes tearing down (hanna)   Dim 12 Mar 2017 - 22:23

Maxence ne savait même pas ce qu’il cherchait, en la poursuivant sur ce trottoir de Brisbane, alors que leurs chemins auraient dû se séparer encore une fois sans qu’ils ne cherchent à marcher sur la même ligne. C’était un combat sans fin, c’était une lutte pour savoir qui perdrait l’équilibre le premier. Le juge ne s’attendait à rien d’autre que la réaction qu’Hanna eut, au fond. Il ne pouvait pas s’attendre à autre chose de sa part, pas quand ils n’étaient que l’un devant l’autre, pas quand elle n’avait rien à lui prouver, rien à lui rendre. Toutefois, il pouvait s’attendre à mieux lorsqu’ils étaient l’un devant l’autre mais entourés d’avocats, de demandeurs, de défendeurs, de témoins, du public. Le contexte n’était pas le même, Hanna le savait. C’était pour cette raison que Maxence s’acharnait à la suivre, à lui faire comprendre que son comportement n’avait pas sa place derrière les portes de la Cour de Brisbane. Mais ils ne seraient jamais sur la même longueur d’ondes. Comme si ce serait une trahison envers son père, aux yeux d’Hanna. Mais Maxence ne pouvait prétendre comprendre. Il ne comprenait pas. « Qu'est-ce que vous attendez de moi alors ? Que je vous félicite ? » Ce fut à son tour de lever les yeux au ciel. Ni l’un ni l’autre ne retenait son exaspération. Ça ne servait à rien, d’autant plus qu’ils étaient tout à fait au courant des sentiments négatifs réciproques qu’ils ressentaient l’un envers l’autre. Après tout, cette animosité entre eux ne provenait pas de nulle part. C’aurait pu être différent, sans doute, sans la condamnation de son père. Sans doute Maxence et Hanna auraient pu entretenir une relation professionnelle correcte, respectable. Mais tout était foutu, maintenant. « Certainement pas. Mais il y a un entre-deux entre me tenir tête de façon arrogante et me féliciter. J’ai l’impression que vous ne voyez pas le juste-milieu qu’il pourrait y avoir. On dirait que c’est blanc ou noir, pour vous. Nuancez, un peu. » Et il ne parlait pas seulement de son attitude au tribunal, là. Il parlait également de sa façon de voir la condamnation de son père et surtout le rôle que Maxence y avait joué. Comme il le lui dit par la suite, il ne faisait que son travail. « Condamner un innocent, ce n'est pas de la justice selon moi. » Un innocent ? Ce n’était pas ce que la preuve avait montré, ce n’était pas ce que tous les autres juges siégeant sur le banc avaient conclu. Elle ne lui laissait pas le temps de répondre qu’elle consulta sa montre et déclara : « Bon, je vous ai supporté trois heures et onze minutes. Maintenant j'aimerai être tranquille jusqu'à demain. » Il secoua la tête, refusant cette fin. Ils parleraient, une bonne fois pour toute. « Non. Je refuse, sérieusement, Hanna, laissez-moi une chance. » Dit-il. Maxence détestait être dans cette situation. Maxence adorait son job, mais il détestait qu’on l’accuse lui, de tenter de faire de ce monde un monde plus juste. Ce ne serait jamais juste pour tout le monde, non, mais il essayait que ce le soit pour la majorité. Malheureusement pour elle, dans ce cas-là, Hanna faisait partie de l’infime minorité. « Je suis désolé mais votre père n’est pas innocent. Je sais que ça doit faire mal, que ça doit être difficile à encaisser et à vivre. Mais vous ne pouvez pas rejeter toute la faute sur moi pour ses erreurs à lui. » S’essaya-t-il, même s’il s’agissait sans doute de la pire manière de tenter de lui faire voir l’autre côté de la médaille.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: and you'll find loss, and you'll fear what you found when weather comes tearing down (hanna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
and you'll find loss, and you'll fear what you found when weather comes tearing down (hanna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus