It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 last chance to get out of line (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: last chance to get out of line (aaron)   Dim 29 Jan 2017 - 3:00

Première soirée où Lily-Anaëlle ne rentrerait pas pour l’heure du repas, première soirée pendant laquelle Nelligan se serait retrouvé seul dans la maison de la brunette, ou plutôt … leur maison. Depuis qu’ils étaient mariés, c’était leur maison, oui. Nelligan payait encore le loyer de son ancien appartement puisqu’il avait encore quelques effets personnels à entreposer mais, dans quelques semaines, il vivrait complètement, entièrement, avec son épouse. D’ici-là, c’était tout comme, et ils étaient très facilement entrés dans leur rôle de couple marié. Le premier qui arrivait à la maison préparait le repas du soir, ils mangeaient en tête à tête en se racontant leur journée, ils terminaient la soirée à regarder Netflix ou encore à lire l’un à côté de l’autre dans le lit. Ils étaient heureux. Tout simplement. Ce soir toutefois, Nelligan n’avait pas envie de rentrer de ses cours universitaires et de se retrouver seul. Il avait donc écrit un texto à Lily-Anaëlle pour lui dire qu’il irait regarder le match de cricket au bar sportif du centre-ville. Ce qu’il fit. Il était installé au comptoir, les yeux rivés sur l’écran, avec des ailes de poulet et une bière devant lui. Un homme s’était plus tard assis à ses côtés, et Nelligan l’avait salué d’un timide « Bonsoir » accompagné d’un mince sourire. Toujours aussi gêné, Nelligan. Ils avaient regardé le match ensemble, pendant un moment, commentant un peu le sportif alors que le trentenaire n’y connaissait rien du tout. Au moins, il avait appris que son voisin de tabouret s’appelait Aaron. Ils en étaient rendus là, à parler de tout et de rien, et Nelligan avait finalement expliqué sa venue seul à ce bar ce soir, en disant : « C’est ma première soirée seul depuis mon mariage, alors j’me suis dit que j’en profiterais pour faire des trucs que ma femme aime moins, genre … regarder le sport. » Il sourit. C’était ridicule, parce que lui non plus ne raffolait pas vraiment des sports, mais c’était pour faire genre.

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Ven 24 Fév 2017 - 17:09

C'est bon de passer à autre chose!
Et ça c'est grâce à la bière et quand on fréquente des mecs comme ça
Bièreman
&
Fidèleman
Depuis ma sortie avec Tiffany, j'ai enfin fini par capter que si je veux aller mieux et passer par autre chose sur le fait que ma fille est partie de chez-moi, c'est de sortir. Ça parait pourtant évidant dit comme ça, j'ai toujours été le premier connard à dire que pour pas avoir la déprime faut bouger ses miches et sortir. Très ironique comme situation hein ? J'ai été le premier con à rester enfermé chez moi jusqu'à péter un câble et avoir pris l'énorme risque de faire une sortie avec une nana seule. Mais bon au moins grâce à ça, je me suis repris en mains. Je sors un peu plus quitte à me forcer. Sauf que ce soir-là... Il y avait tout pour me décourager, déjà le bar où je vais d'habitude est fermé et il était trop tard pour que je sorte de la ville. Seul bar qui reste, c'est le bar des sports là... Je n'aime pas le sport... Surtout si c'est pour le regarder comme un crétin à la télé à passer pour un con en hurlant sur ses joueurs qui ne t'entendent clairement pas. Prise de tête quand l'un est pour une équipe que l'autre ne soutient pas. Mais merde putain est-ce que vous vous rendez compte que vous regardez juste des tapettes qui sont payées un million pour faire un putain de sport ? Apparemment non et y'a pas mal de monde qui n'en on pas pris conscience. Seul avantage que peuvent avoir ces bars et que je ne peux pas négliger, c'est leur bière, donc je n'ai plus qu'à espéré qu'il n'y aura pas de match que les pecnots jugent d'important.

Pas grand monde, c'est déjà ça, au moins je n'aurai pas à subir ces cries de gogolles au moindre but ou conneries de ce genre. Je finis donc pas m’asseoir à côté de celui qui le paraît le plus calme car comme obnubilé par la télé. Et vous voulez savoir la meilleur ? Il ne sait rien du sport qu'il regarde, et moi perso je n'en sais pas grand chose non plus. Je ne sais plus trop comment ça c'est dégoupillé mais on a finit par discuter, il sait que je n'aime pas le sport à regarder que je trouve ça con et que je m'appelle Aaron de lui je sais qu'il s'appelle Nelligan et qu'il est un jeune marié, truc que je ne comprendrai jamais : le mariage. Je ne vois franchement pas le putain d'intérêt de ce marier parce que c'est comme ce condamner à mort. Plus d'intimité, plus de temps pour soi, plus de secret, plus de solitude... La liberté ? MORTE ! CAPUT ! Mais le fait qu'il soit marié n'est pas ce qui m'a le plus choqué, parce que bon il m'a l'air jeunot ce gaillard et étant jeune on en fait des conneries, moi même j'en ai fait pas mal. Mais... C'est ce qui suit qui me perturbe le plus.

« C’est ma première soirée seul depuis mon mariage, alors j’me suis dit que j’en profiterais pour faire des trucs que ma femme aime moins, genre … regarder le sport. »

J'hausse les sourcils me retenant de hurler un ''QUOI ?!'' dans la figure. Pas d'enterrement de vie de garçon, pas de délire ou d'intimité à ce faire pour la dernière sauf là et il choisit quoi…. ? De regarder dans un bar, un match de je ne sais quoi sans même en connaître les règles. Bon sang ! Mais on n'a clairement pas la même notion de l'amusement lui et moi. Je finis par secouer ma tête comme pour me ressaisir et me penche un peu plus vers lui.

« Attend... Attend... »

J'inspire un grand coup.

« T'es en train d'me dire que là en ce moment même, c'est l'éclate ? Et t'as attendu si tard pour avoir un moment à toi tout seul ? »

Je finis d'une traite ma bière pour m'en commander une autre posant brusquement l'addition au comptoir histoire de signifier que se sera la dernière. Si je ne fais rien ce mec va avoir une putain de vie triste et à tous les coups, il se dira qu'il a tout foiré et qu'il n'a pas profité de la vie. Une chance qu'il m'est croisé celui-là tient. 

« Finis, tes cuisses de poulet là et ta boisson, je finis ma bière et on s'arrache, je vais t'apprendre moi ce que c'est que de prendre réellement du temps pour soit. Commençons par le plus simple, y a un truc que t'as toujours eux envie de faire avant de rencontrer ta nana ? »

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Lun 27 Fév 2017 - 1:53


C’était quand même ironique, là, leur rencontre. Ni l’un ni l’autre ne semblait familier avec le sport qui se jouait à la télévision, et encore moins avec les équipes qui se disputaient le match. Les gens dans le bar semblaient gueuler davantage quand l’équipe en rouge comptait un but, alors Nelligan s’était en quelque sorte conformé à eux en ressentant une petite joie à chaque fois qu’ils marquaient un but. Heureusement que ce Aaron était arrivé pour le déculpabiliser de son désintérêt total en lui partageant que lui non plus n’aimait pas le sport en général. Nelligan se sentait un peu moins seul à avoir eu la brillante idée de sortir dans un bar sportif le soir d’un match plus ou moins important – après tout, l’endroit n’était pas rempli comme il l’avait déjà été quand Nelligan passait devant sans s’y attarder. Bref, au bout d’un moment, le trentenaire avait commencé à parler du sujet qui occupait toutes ses pensées depuis quelques semaines : sa récente union avec Lily-Anaëlle. Il confia alors à l’homme un peu plus âgé que lui qu’il s’agissait de sa première soirée seul depuis son mariage, survenu trois semaines auparavant. Cette information sembla choquer son interlocuteur qui se pencha vers lui, outré. « Attend... Attend... » Nelligan s’exécuta, attendant, après avoir redressé les épaules, se sentant légèrement menacé par l’air de l’homme. Bon, menacé n’était pas le bon terme, mais il était assez surpris de cette réaction. À ses yeux, c’était tout à fait normal d’avoir passé le plus clair de son temps avec sa nouvelle épouse. La première semaine, il y avait le voyage de noces au Japon, et dans les deux dernières semaines, ils avaient déménagé Nelligan dans la maison de Lily-Anaëlle et terminaient leurs soirées sur le canapé, épuisés. « T'es en train d'me dire que là en ce moment même, c'est l'éclate ? Et t'as attendu si tard pour avoir un moment à toi tout seul ? » Sous les yeux ébahis de Nelligan qui n’avait bu que quatre gorgées de sa bière à tout casser, Aaron termina la sienne en deux secondes. Puis, le joueur de jeux vidéo haussa les épaules, un peu gêné. « L’éclate, non, pas vraiment … J’ai pas vraiment l’habitude de sortir, alors seul, encore moins … Mais je me disais que j’essaierais. » Ses moments à lui tout seul, ils les passaient sur son ordinateur à gamer jusqu’à cinq heure du matin, ou sur ses consoles, mais il s’était dit ça faisait gamin. Que maintenant qu’il était marié, il devait agir un peu plus comme les autres hommes de son âge. Pour ce faire, la solution logique avait été d’aller dans ce bar sportif. En écoutant Aaron, Nelligan prenait pleinement conscience de la stupidité de cette réflexion. « Finis tes cuisses de poulet là et ta boisson, je finis ma bière et on s'arrache, je vais t'apprendre moi ce que c'est que de prendre réellement du temps pour soit. Commençons par le plus simple, y a un truc que t'as toujours eux envie de faire avant de rencontrer ta nana ? » Nelligan posa les yeux sur les deux ailes de poulet qu’il lui restait et la bière davantage pleine que vide. « Euh … Enfin avant de la rencontrer j’avais quinze ans alors les trucs que je voulais faire étaient idiots hein, mais … » Il réfléchit un moment. « J’ai toujours voulu voir un spectacle de burlesque geek, c’est genre … un peu comme du strip-tease mais … mais les filles portent des costumes de cosplay et … et ça a l’air plutôt ringard, hein ? » Nelligan rigola timidement. Il aurait pu répondre comme n’importe qui que les bars de danseuses lui manqueraient maintenant qu’il avait la bague au doigt mais c’était faux, il n’était jamais allé dans un bar de danseuses, alors …

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Sam 4 Mar 2017 - 15:10

Oh bordel!
Chuis tombé sur un geekos...
Le maitre
&
L'apprentie
Faut tout leur apprendre au gens, plus je rencontre des gars et plus je me rends compte qu'il faut toujours qu'il ait besoin d'un autre gars ou meuf pour leur apprendre comment faire quoi. Ben ce gars, c'est pareil, il n'a pourtant pas l'air si jeune que ça, ouais bon, il est plus jeune que moi, mais pas genre de 20 ans... Si ? Roh et puis merde, peut importe l'age ce mec ne sait clairement pas se faire plaisir et s'amuser. En temps normal, je l'aurais traité de tafiole et je me serais barré. Mais là, vu que ma situation à tendance à me déprimer, m'occuper d'un gars qui a une vie bien pire que moi va non seulement me remonter le moral, mais en plus de ça me faire penser à autre chose qu'à mes prises de tête. En tout cas, le Nelligan m'a bien l'air d'être ailleurs ou genre choqué par ce que je viens de lui dire. Un peu comme si je venais de lui révéler un truc super important. Mais... C'est pourtant évident ce que je viens de dire, faudrait être totalement con ou ailleurs pour ne pas l'avoir capté plus tôt. Chuis limite curieux de savoir ce qu'il a bien pu vivre pour être comme ça, coincé... Et ce privé tout seul de liberté. 

« L’éclate, non, pas vraiment … J’ai pas vraiment l’habitude de sortir, alors seul, encore moins … Mais je me disais que j’essaierais. »  

Je le regarde d'un air blasé.

« Faut pas essayer les trucs nuls qui ne nous plais pas, c'est complètement con. »

C'est sorti instinctivement comme ça puis je lui impose de finir son poulet et sa bière pour qu'on se casse, histoire que je l'emmène ailleurs pour qu'il s'amuse vraiment. 

« Euh … Enfin avant de la rencontrer j’avais quinze ans alors les trucs que je voulais faire étaient idiots hein, mais … »

J'écarquille les yeux. Atta... Atta... Il est en train de me dire qu'il s'est condamné, tout seul, depuis l'âge de quinze ans ? Mais c'est un malade ce mec !!! Ça voudrait dire que genre à l'âge de ma fille, il serait déjà casé avec une nana depuis deux ans, qu'il a encore aujourd'hui en se mariant avec ? Roh le con... Il a gâché sa vie ! Il a ruiné sa chance d'avoir pu connaître la VRAI liberté ! 

« J’ai toujours voulu voir un spectacle de burlesque geek, c’est genre … un peu comme du strip-tease mais … mais les filles portent des costumes de cosplay et … et ça a l’air plutôt ringard, hein ? »

Je soupire un grand coup sans le quitter du regard. 

« Ouais carrément ringard mec... T'as quel âge déjà pour avoir ce genre d'envie chelou ? »

Je soupire et le regarde ce haut en bas, ce mec, c'était en gros le genre de gosse que je martyrisais au collège et au lycée pour me foutre de leur gueule. Une chance que je ne sois pas resté dans ma ville natale du coup. Parce qu'il ne pourra pas savoir ce que de base, je réservais au petit no-life/geek de son genre. Quand j'étais bien jeune, je me foutais de leur gueule, mais maintenant, ils me font plus de la peine qu'autre chose. Je sors mon portable et regarde par le net s'il y a ce genre de spectacle qu'il recherche. Ce ne sera pas fun pour moi, ce sera même l'emmerde totale et va falloir que je sois hyper prudent avec ces donzelles...

« M'enfin chacun ses goûts hein ? J'regarde s'il en a un dans le coin. T'es venue à pied ou en bagnole ? »

S'il me sort qu'il est venu en mobylette, je me marre. Je finis par trouver une adresse de son strip-tease de geekos.

« Bon y'a ce que tu veux là, dans une ville à 30 minutes d'ici. On ferait mieux de bouger de suite histoire que tu puisses faire d'autre truc. »

Parce que bon, il ne va pas falloir qu'il se contente de ça ! Faut qu'il rattrape le temps perdu le minot ! Je regarde sa bière à peine entamé et ses deux cuisses de poulet. Je bois la moitié de ma bière en quelque gorgée et lui fais un signe de tête.

« Allez dépêche-toi. Et la bière ça ne se gâche pas ! »

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Ven 10 Mar 2017 - 14:48

« Faut pas essayer les trucs nuls qui ne nous plais pas, c'est complètement con. » Il n’y allait pas par quatre chemins, Aaron. En même temps, il avait raison. Nelligan n’avait pas l’habitude de gens aussi directs et francs, mais au fond, c’était sans doute mieux ici. Il était vrai que la décision du nouveau marié de venir dans un bar sportif était complètement ridicule, il venait de dire lui-même qu’il ne s’éclatait même pas. Il aurait tout simplement pu se rendre à un bar avec de vieux jeux d’arcade, là au moins il aurait pu passer des heures de plaisir, même en étant seul. Il avait voulu essayer, il savait maintenant que ce n’était pas pour lui. « J’avoue que c’était un peu con … C’pas comme si je devais devenir quelqu’un d’autre parce que je me suis marié ! » Réalisa Nelligan avec un rire. C’est vrai, pourquoi est-ce que sa première soirée sans Lily-Anaëlle devait être passée à faire autre chose que ce qu’il aurait fait en temps normal ? Alors il proposa, suite à la question d’Aaron, une des activités qu’il avait réellement toujours voulu faire mais à laquelle il n’avait jamais osé assister. Au moins, là, sa soirée lui servirait à quelque chose. Enfin, ça, c’était si Aaron acceptait sa proposition. Ce qui n’était pas gagné d’avance, puisque clairement les deux hommes, malgré qu’ils soient tous les deux des trentenaires, n’avaient pas les mêmes intérêts et les mêmes façons de gérer leur vie. « Ouais carrément ringard mec... T'as quel âge déjà pour avoir ce genre d'envie chelou ? » Aaron avait soupiré tout en regardant Nelligan de bas en haut. Sans doute que les joues du geek s’étaient enflammées. Il avait l’impression d’avoir quatorze ans all over again. Peut-être était-ce l’impression d’âge mental qu’il donnait, aussi, à proposer des trucs du genre. « Euh, j’ai presque trente-et-un ans … » Dans quelques semaines, d’ailleurs. Ça le vieillissait de le dire à haute voix, mais en même temps quand il pensait à l’activité un peu loufoque dans laquelle il entraînait Aaron, ça le rajeunissait. « Geek un jour, geek toujours, comme on dit ! » Rajouta Nelligan avec un sourire alors qu’il aurait sans doute été préférable qu’il se taise. Aaron leva les yeux vers lui, alors qu’il venait de refermer son téléphone. « M'enfin chacun ses goûts hein ? J'regarde s'il en a un dans le coin. T'es venue à pied ou en bagnole ? »  Bon, encore une question dont la réponse allait lui donner l’air idiot. « À pieds, j’ai pas de bagnole. » À travailler dans un magasin de jeux vidéo et étudier à temps plein à côté, ce n’était pas le compte en banque le plus heureux du monde, celui de Nelligan. « T’en as une, toi ? » Demanda le jeune homme. Sinon, il était prêt à débourser pour un taxi, mais ce serait franchement plus efficace d’embarquer avec Aaron, même s’ils étaient encore deux inconnus et que, bien honnêtement, il ne savait pas encore ce qu’il pensait de lui. Mais il était prêt à lui offrir une soirée plus fun que celle-là, alors rien que pour ça, Nelligan lui était redevable.  « Bon y'a ce que tu veux là, dans une ville à 30 minutes d'ici. On ferait mieux de bouger de suite histoire que tu puisses faire d'autre truc. Allez dépêche-toi. Et la bière ça ne se gâche pas ! » Nelligan hocha la tête quant à la bière. Il attrapa donc sa pinte et la cala en quelques gorgées, plissant les yeux, fronçant les sourcils et grimaçant une fois que la pinte vide fut redéposée sur le comptoir. « Beeuuuuureufejuhg. » Il secoua la tête, repoussa son assiette vide, et se leva, tapant des deux mains sur le comptoir. « Allons-y ! » Lança-t-il, avant de suivre Aaron jusqu’à l’extérieur.

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Mar 28 Mar 2017 - 19:03

Bon ben... on est parti!
Va falloir quand même être prudent avec ces dames...
Le motard
&
Le débutant
Bon... Au moins le ptit gars réalise que la meilleure chose à faire n'était clairement pas ce qu'il est en train de faire en ce moment même. Ce qui est cool parce que je n'avais pas très envie de tenter de lui expliquer pendant trois plombs pourquoi et comment ce qu'il faisait est con. L'ironie, c'est qu'on pourrait presque me sortir la même chose, mais moi ce n'est pas pareil, chuis venu de base pour la bière et rien d'autre et tous les autres bars sont fermé. Mais ce qui m'a le plus scotché, c'est que lui et moi, on est dans la même tranche d'âge. Ouais ouais, vous avez bien lu ou entendu ou merde. Ce mec est dans ma tranche d'âge et il veut faire un truc pour gosse ou ado... Bon après chacun son trip hein. Ce n'est pas tous les mecs qui ont les mêmes goûts que lui et pas tous qui ont les miens. Sinon on s’emmerderait ferme à être tout pareil là comme ça. 

« Geek un jour, geek toujours, comme on dit ! »

Je le regarde en plissant les yeux me remémorant rapidement de ce que je faisais à ce genre de personne à l'école. La jeunesse est conne parce que bon... À ce que je vois ça peut rester... Sympas un geekos, coincé un peu con parfois, mais sympas.

« Mouais. »

Pour éviter de l'embarras ou prise de tête, je change vite de sujet en lui demandant s'il a une voiture pour arriver à destination. 

« À pieds, j’ai pas de bagnole. T’en as une, toi ? »

« Ouais, j'en ai une, mais elle est chez moi, chuis venu en bécane là. »

Je trouve l'adresse et le presse un peu pour qu'on puisse partir. C'est marrant parce que ce genre de scène ça pourrait presque faire croire que c'est un père qui emmène sont fils quelque part... Écœurant... J'ai déjà un gosse et c'est largement suffisant, donc pour éviter ce genre de penser, on va se rappeler toute les 30 secondes qu'il a mon âge et ça fera l'affaire. Enfin, je crois. Il finit ses poulets, jusque-là tout-va bien. Mais quand il boit d'un trait sa bière... J'ai cru rêver, on croirait qu'il se force, qu'il n'aime pas ça ou PIRE trouve ça trop fort. Il se met à tousser pendant que moi, je le fixe les yeux ronds comme des billes et me murmure.

« Bordel, mais quel... Gâchis... »

Qu'il n'aime pas la bière ce n'est pas humain, mais qu'en plus de ça qu'il la gâche en se forçant à la boire plutôt que de me la laisser savourer ! Ça me donnerait presque envie de le frapper. Puis quelle idée aussi de prendre une boisson qu'on n'aime pas ?! La bière, ça se respecte !

« Allons-y ! »

Je soupire un petit coup, enfile mon cuir et prends mon casque pour me diriger vers la sortie.

« Ouais, on s'arrache. »

Une fois devant mon Harley, je soulève le siège et sort le casque de ma fille et fixe Nelligan en plissant les yeux.

« T'as une p'tite tête ? On va y aller en moto se sera plus rapide. »

Je lui lance le casque et m'assois sur mon petit bijou. 

« Normalement, ça devrait aller. T'as pas peur au moins en moto hein ? »

Sinon, putain ça serait le comble total. Je pianote de nouveau mon portable pour bien retenir le chemin le temps qu'il essaye le casque. Bon, dans tous les cas ça va, le chemin ne m'a pas bien l'air compliquer.  

[HRP : vraiment désolée pour le retard occasionnel ><]
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Sam 29 Avr 2017 - 1:10

Ça ne prenait pas un génie pour comprendre qu’Aaron et Nelligan étaient loin de se ressembler, et ce même s’ils appartenaient à la même tranche d’âge. Comme quoi, le truc des générations, là, ça n’indique pas forcément quel genre de personnes on y retrouve. Ils n’avaient absolument rien en commun, a priori, mis à part le fait d’être des hommes dans la trentaine. Et, pourtant, voilà qu’ils se parlaient et même qu’ils s’apprêtaient à passer une soirée ensemble. Une soirée inoubliable en plus, mais ça, ni l’un ni l’autre ne le savait encore. Pour le moment, ça ne semblait pas aussi prometteur. Après tout, suite à la réplique quant au fait qu’un geek restait toujours geek, en quelque sorte, Aaron ne fit que maugréer un « Mouais. » peu convaincant. Nelligan afficha son éternel de sourire de mec coincé qui aurait tout donné pour disparaître, là, maintenant. Mais il ne voulait plus être ce mec qui n’arrivait pas à s’assumer. Alors quand Aaron changea le sujet, Nelligan ne se défila pas, et décida de continuer sur cette lancée plus qu’improvisée. « Oh, en bécane ? Ah, je … je pourrai toujours t’y rejoindre en bus. » Il s’imaginait plutôt mal quêter un transport à cet homme alors qu’il était en moto. Il s’imaginait surtout très mal embarquer à l’arrière de lui sur un si petit véhicule.

Finalement, pressés par le temps, et surtout par Aaron, Nelligan termina sa bière d’un trait, ne manquant pas de grimacer en raison de ce goût qu’il n’appréciait effectivement pas encore à sa juste valeur. « Bordel, mais quel … Gâchis … » Il leva un regard surpris et désolé vers Aaron, comme un pauvre animal pris la main dans le sac. Il se sentait coupable rien que parce que cet homme l’intimidait plus que n’importe qui, alors qu’il ne le connaissait que depuis cinq minutes. « Euh, non mais, elle était bonne … Juste que ... rien que d’un coup, c’est … enfin … » Il marmonna quelques paroles incompréhensibles, qui devaient sans doute être des justifications sans fondement. Ou irrecevables pour Aaron. À son tour, Nelligan changea de sujet pour éviter d’éterniser le malaise. Il donna donc le coup de départ de cette soirée, et suivit Aaron à l’extérieur. Il s’apprêtait à se rendre à l’arrêt d’autobus, comme il avait lui-même convenu, mais Aaron sortit un casque supplémentaire qu’il tendit à Nelligan. Ce dernier fixa l’objet, la bouche légèrement entrouverte. « T'as une p'tite tête ? On va y aller en moto se sera plus rapide. » Il attrapa le casque qu’on venait de lui lancer. « Euh … ouais, ça devrait rentrer. Merci. » Ça étant sa tête. Nelligan le positionna sur sa tête et, même si ce n’était pas parfaitement ajusté, il devrait au moins avoir un minimum de sécurité. « Normalement, ça devrait aller. T'as pas peur au moins en moto hein ? » Les yeux de Nelligan se posèrent sur l’espace qu’il lui restait derrière Aaron pour monter. « Euh, à vrai dire, j’suis jamais monté sur un de ces trucs … » Un de ces trucs, belle manière de parler de ce qui semblait être plutôt précieux aux yeux d’Aaron. Le jeune homme embarqua finalement derrière lui, et essaya du mieux qu’il le pouvait de tenir en équilibre sans avoir à poser ses mains sur Aaron pour se retenir. Il avait comme l’impression que ça lui déplairait.

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Lun 1 Mai 2017 - 15:38

Bon ben... on est parti!
Va falloir quand même être prudent avec ces dames...
Le motard
&
Le débutant
C'est drôle, mais le gars à beau être mon opposé, j'ne peux pas m’empêcher de le trouver drôle, limite attachant avec ces réactions de gamin. Dans le fond, c'est comme s'il restait éternellement jeune, c'est plutôt une chance quand on y pense. Il ne fait pas partie de ces trous du cul qui se font prendre pour quelqu'un d'autre. Puis bon pour faire ce qu'il veut faut le guider, ça va être dangereux avec ses désirs chelou, mais ça va, je vais gérer, je le sais, j'ai confiance. En plus, j'aurais de quoi les remballer pour montrer qui est réellement intéressé. Puis bon, je ne connais pas son truc s'il faut ce n'est pas aussi dangereux que je me l'imagine. Je passe outre le fait qu'il n'a pas savouré sa bière, se serait con de le rendre mal à l'aise alors que le but, c'est qu'il s'amuse. Par contre, ce qui me surprend et m'attriste, c'est qu'il n'est jamais monté en moto. Il n'a donc jamais connu cette sensation ? Une sensation de liberté et de vitesse par la moto ? Bordel, mais il a tout raté dans sa vie ! Comment ça se fait ça ! Il n'y avait personne pour le tenter dans ce genre de chose ?! Ben se sera moi, je supprime sa proposition de me rejoindre en bus, se sera galère et je sais où c'est, pas lui. Parce que bon, j'ai dit que c'est à une demi-heure d'ici, mais rien de plus. 

C'est donc pour toutes ces raisons que je ne lui laisse pas le choix, je fais mine de ne pas avoir entendu la proposition du bus et lui lance le casque de ma fille pour qu'il l'essaye. Il l'essaye et l'ajuste comme il peut. Septique, parce que bon, il a clairement dit qu'il n'est jamais monté en moto. Je me lève et m'approche de lui, fait les vérifications comme je l'aurais fait à un enfant et secoue un peu sa tête pour vérifier que le casque ne bouge pas trop. Je lui annonce alors que ça devrait aller avec un léger sourire en bouche, pour ensuite lui demander s'il a peur en moto. 

« Euh, à vrai dire, j’suis jamais monté sur un de ces trucs … »

Je me mets à rire et lui tapote le dos pour me rediriger vers ma moto.

« T'en fais pas va ! Ça va aller. »

C'est marrant ce genre de situation ça me rappel quand Cosima était montée en moto pour la première fois avec moi. Elle avait un peu peur et était totalement impressionnée. Elle était trop mignonne, avec sa petite boubouille on aurait envie de la croquer. Je m'installe donc sortant de mes souvenirs et attend que Nelligan s'installe aussi. Je me tourne vers lui pour voir s'il est prêt et surtout si tout va bien de son côté. Il a l'air de chercher quelque chose pour s'accrocher sur le second petit siège de l'Harley. Je tapote alors les barres de fer sur le côté. 

« T'as cet endroit-là pour t'accrocher. Mais si ça ne te rassure pas, tu peux toujours t'accrocher à moi. Pour une première fois en moto, c'est normal. Puis c'n'est pas comme si t'était gay avec des vue sur ma tronche. Bon... Allez ! »

Je démarre ma photo et me tourne une dernière fois vers lui.

« T'es prêt ? »

J’attends sa réponse et avance en direction donc du club chelou. Tout comme je l'avais fait pour ma fille, je ne conduis pas trop vite histoire de le rassurer. Puis une fois qu'on est sortie de la ville, j'accélère petit à petit. Afin qu'il puisse connaître cette sensation que je surkiff en moto. Trente minutes plus tard, je me gare devant le lieu rechercher et éteint le moteur. Je fixe le bâtiment un petit moment avant d'enlever mon casque et secoue la tête par réflexe.

« Bon... Ben... Nous y voilà. »

Chuis pas rassuré quand même... Ce bâtiment-là... Il est bourré de femmes chaudasses prêtes à te poignarder dans les dos. Brrrrr, rien que d'y penser, j'en ai la chair de poule. Histoire de me rassurer et surtout pour pas montrer à Nelligan que je ne suis pas rassuré, je range les affaires et me moque un peu de lui.

« Bon alors le geekos ? T'es prêt ? Parce que là t'as plutôt intérêt d'en profiter ! »


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Sam 6 Mai 2017 - 18:47

Après s’être assuré que son casque était bien mis, Aaron tapota le dos de Nelligan, un peu comme s’il était un petit enfant ou alors un petit chiot qui faisait un peu pitié à voir. C’était sans doute ça qui se passait, en fait. Nelligan avait l’impression que face à cet homme, il n’en était pas vraiment un traditionnel. Il n’aimait pas le sport, il n’aimait pas la bière plus que ça, il n’avait jamais fait de moto et il était geek as fuck. Tout l’opposé d’Aaron, visiblement, sauf pour ce qui était du sport. C’était bien le seul truc sur lequel ils s’entendaient depuis leur rencontre. « T'en fais pas va ! Ça va aller. » Nelligan sourit timidement en regardant Aaron monter sur sa bécane, réalisant en suite qu’il n’y avait bel et bien pas de ceinture de sécurité, là-dessus. Son cœur battait légèrement plus vite qu’à l’habitude alors qu’il prenait place derrière le trentenaire, s’accrochant du mieux qu’il le pouvait à ce qu’il trouvait. Aaron dû se rendre compte assez rapidement du manque de confort et de confiance de l’homme. « T'as cet endroit-là pour t'accrocher. Mais si ça ne te rassure pas, tu peux toujours t'accrocher à moi. Pour une première fois en moto, c'est normal. Puis c'n'est pas comme si t'était gay avec des vues sur ma tronche. Bon... Allez ! » Nelligan s’accrocha d’abord aux barres de métal qu’Aaron avait désignées, se disant que ça devrait suffire. « J’vais essayer comme ça pour commencer, je verrai une fois en route. Mais promis, j’ai aucune vue sur ta tronche. » Il rigola. Pour ça, Lily-Anaëlle était pas mal plus sexy. « Je suis prêt ! » Aaron démarra et commença à rouler, direction du club de burlesque geek. Pour le début, Nelligan arrivait à se tenir sur les barres sans trop de mal, mais une fois arrivés à l’extérieur de la ville et la vitesse augmentant, il ne put s’empêcher de s’accrocher à Aaron, à la place, ayant l’impression qu’autrement il allait foutre le camp par terre et s’éclater la tronche sur le ciment. Il aurait bien du mal à expliquer à son épouse comment tout c’était était arrivé. Une fois un peu plus confiant, Nelligan profita réellement de l’expérience, et un grand sourire se dessina enfin sur son visage. « C’est génial !! » Avait-il fini par crier à Aaron, en regardant le paysage défiler, sentant le vent contre lui. Une vingtaine de minutes après que Nelligan se soit enfin senti à l’aise, ils se stationnèrent devant le club en question. « J’pensais d’abord que j’allais me pisser dessus mais franchement, quand on s’habitue, c’est vraiment cool la sensation ! » S’exclama-t-il en descendant de la moto, quasi-euphorique. Il enleva le casque et le rangea. « Bon alors le geekos ? T'es prêt ? Parce que là t'as plutôt intérêt d'en profiter ! » Nelligan tapa dans ses mains. Si au départ il était plutôt réticent face à ce revirement de situation, là il était carrément sur un hype et avait bien hâte de vivre toutes ces nouvelles expériences. « Tu vas voir, t’as des doutes, mais tu vas en profiter à fond toi aussi ! » Après tout, costumes de geek ou pas, il s’agissait de femmes qui dansaient en petites tenues. Le jeune homme entra le premier et paya le cover pour les deux. Il devait bien ça à Aaron ! Ils prirent place à une table proche de la scène mais, avant de s’asseoir, Nelligan demanda : « J’te ramène quelque chose à boire ? » Probablement de la bière, s’il se fiait à trente minutes plus tôt.

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Dim 28 Mai 2017 - 18:30

Ce moment bien con où...
Tu te rends compte que dans le fond t'es dans la merdas.
Le craintif
&
Le naïf
M'en suis bien douté et j'ai capté de suite que ce que j'ai proposé au geekos était une mauvaise idée. Mais va savoir pourquoi, je me suis dit que c'était à l'aise, que tout se passera bien parce que les nanas se concentreront sur Nelligan. Tout allait niquel quand j'ai conduit, et le fait que Nelligan ait fini par s'accrocher à moi ne m'a pas gêner. Ça m'a même rappelé la première fois que j'ai fait faire de la moto à ma fille. Et sa réaction à l'arrivée était très similaire au siens. Il a aimé malgré qu'il était, au départ, craintif. Et quand il m'en a fait part, je lui tapote le dos avec un léger rire satisfait. Évidemment que c'était génial non seulement, c'est de la moto et en plus, c'est moi qui aie conduit. Aaaaah la modestie et moi ça fait deux ça ne changera jamais. Mais bon, retour vers la réalité lorsque je vois le bâtiment. Le sourire que j'avais il y a quelque seconde quand il me décrivait ses sensations à vite disparu. Un air un peu plus grave sur le visage, je me pose une question existentielle... Bordel, mais qu'est-ce que je fous dans un endroit pareil ? Il me manque une case ce n'est pas possible. En tout cas, lui, il est à fond, histoire de bien me dissuader de proposer de faire autre chose.

« Tu vas voir, t’as des doutes, mais tu vas en profiter à fond toi aussi ! »

En guise de réponse, une bonne petite grimace râleuse anime ma tronche. M'amuser dans ce genre d'endroit qui est un mélange d'un truc auquel je ne me suis pas intéressé et d'une chose que j'ai toujours fuie comme la peste ? Nan nan nan nan, ma soirée sera un parcours du combattant de la survie et de la sienne. Parce que bon, se serait con qu'il se fasse avoir lui aussi. Je le suis sans capter qu'il m'a payé un cover et méfiant pas rassuré, je m'installe avec le geekos concentré comme un malade pour faire en sorte qu'aucune de ces nanas nous repère, enfin ME repère surtout. Alors qu'on allait s’installer pépère, j'en oublie pour le coup l’essentiel, le seul réconfort de la soirée qui s'en suit. 

« J’te ramène quelque chose à boire ? »

Préférant pas qu'on se sépare dans cette cage à lion, je le corrige.

« On va se chercher à boire ouais. Et JE paye, parce que je t'ai vue payer en douce l'entrée, donc je paye la première tournée. » 

On se dirige vers le bar pour le laisser déclarer sa commande, à mon tour, je commande comme à mon habitude une bière pression. Ce serait quand même con de ne pas essayer de passer une bonne soirée. Une fois nos boissons servies et surtout payées par ma personne. On s’installe dans un coin et fixe mon verre ne préférant pas me rincer l’œil sur aucune des filles de peur de les attirer. C'est zarb quand même comme endroit, on se croirait dans une salle de jeu, mais avec des femmes à moitié à poil déguisé en personnage de jeu... Je... Suppose ? Malgré ma tentative de discrétion, une danseuse normale tranquille se dirige vers nous. Eeeeeeeeeeeeet merrrrrrrrrrrrrrdeuuuuuuuuuuuuu. Je m'enfonce un peu plus dans le siège dans l'espoir de pouvoir lui échappé et lui montre Nelligan dans l'espoir que c'est de lui dont elle va s'occuper. Bon sang... Mine de rien, la soirée va être longue... Je regarde le vide en sirotant ma bière me demandant à moi-même ce que je fous ici quand même. Une autre danseuse arrive, la panique me fait me lever et lui fait signe de la main de partir. 

« Nan nan nan c'est bon là, il en a besoin que d'une ! »

Je me rassois lèvre pincé et me frotte nerveusement la nuque.

« Bordel... »

Chuis sur les nerfs au cas où que vous ne l'ayez pas deviné.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Mar 20 Juin 2017 - 0:18

Quand Aaron tapota le dos de Nelligan suite à sa réaction face à sa première sortie en moto, un sourire s’afficha sur son visage. C’était con, il avait l’impression d’être paterné en quelque sorte par cet homme, et il avait ce nouveau besoin de le rendre fier, de ne pas lui faire honte. Pourtant, Nelligan avait une bien belle relation avec son père et cela ne signifiait pas qu’il comblait un certain manque avec quelqu’un de tout légèrement plus âgé que lui. Bien franchement, Nelligan ne savait pas trop s’expliquer ce qui se passait si ce n’était qu’Aaron semblait être de ces hommes avec ses idées bien ancrées dans sa tête, et il tenait à ne pas trop le décevoir avec ses particularités à lui qui n’étaient pas des plus masculines, parfois. D’ailleurs, le jeune homme tenta tout de suite de rattraper la situation quand il vit le sourire d’Aaron s’effacer dès le moment où il s’était tourné vers le bâtiment qui renfermait, entre ses murs, les plus grands fantasmes de Nelligan. Et sans doute les plus lointain en liste d’Aaron. La grimace de ce dernier le lui confirma. Malgré tout, les deux hommes entrèrent dans le petit cabaret burlesque et trouvèrent rapidement une table pas trop loin de la scène. Avant de s’asseoir, Nelligan proposa quelque chose à boire à son partenaire inopiné de la soirée. Aaron se leva à son tour, affirmant qu’ils iraient ensemble et qu’il se chargerait de payer la première tournée, considérant que le nouveau marié avait payé les entrées. « Deal. » Lâcha Nelligan sans insister, parce qu’il se doutait bien qu’avec un type pareil, des tournées, il y en aurait plusieurs autres. Pourquoi pas, après tout. Le jeune homme avait bien décidé de sortir de chez lui pour vivre un peu d’aventures alors aussi bien y aller jusqu’au bout, et à fond ! Même si Nelligan aurait habituellement opté pour un verre de vin, il commanda lui aussi une bière, se disant qu’il essaierait quand même de rejoindre son partenaire de soirée sur certains points. Et puis, ne dit-on pas que les goûts se développent ? Ils retournèrent s’asseoir à leur table préalablement choisie et à peine une minute passa avant qu’une danseuse s’approche d’eux. Elle était déguisée en Mileena de Mortal Kombat, mais sans trop pousser sur le cosplay, du coup on aurait facilement pu la confondre avec un habit normal de strip-tease si ce n’était que du bandeau qui recouvrait le bas de son visage. Nelligan se cala un peu dans sa chaise, tout d’un coup bien intimidé par ces femmes aux poitrines généreuses qui semblaient tout droit sorties de ses consoles d’enfance.  Aaron pointa tout de suite le gamer, comme pour se débarrasser d’elle, mais Nelligan ne remarqua pour le moment pas vraiment son malaise. Ils étaient surtout venus ici pour lui, alors normal qu’il ait la première danseuse. Pourtant, quand une seconde arriva, Aaron sembla tout de suite paniquer. « J’aurais cru que tu serais plus habituée que ça à ces endroits … » Lâcha Nelligan en regardant Aaron, à un moment où la danseuse se tournait de dos à lui. Des deux, c’était Nelligan qui semblait le plus dans son élément, alors que pourtant … c’était bien loin d’être le cas.

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Dim 23 Juil 2017 - 21:20

Grillé!
Reste plus qu'a tartiner...
Le grillé
&
Le perspicace
C'est la merde, c'est la grosse merde, mais qu'est-ce qui m'a pris moi aussi de venir ici pour lui faire plaisir ? J'aurais dû le dissuader que c'était du suicide. Mais j'ai trouvé ça tellement triste que ce petit gars pourtant adulte n'ai pas eu l'occasion de profiter de la vie avant de se marier. Moi à 16 ans, je faisais tout le temps la fête ! Je sortais et mon inconscience me faisait coucher avec des filles sans réfléchir. J'étais libre heureux et je le suis encore, même si j'ai ma fille, je fais encore ce que je veux et je fais gaffe. Mais au moins j'en aurais bien profité avant de capter le danger. Lui, il n'a pas eu cette chance, donc je me suis sentie totalement obligé de l'accompagner et lui faire vivre la belle vie. Peu importe ce que ça lui coûtera, au moins, il sera mort en homme ou de nouveau libre sans femme sur le dos... Bref il est gagnant à mes yeux dans tous les cas. Mais de là à ce que, comme des chacals affamés, les danseuses limite se rue sur nous ! Alors là ! Regret instantané pour moi ! Une encore ça passe, je peux surveiller et y a pas de risque qu'elle aille vers moi car occupé par Nelligan. Mais une deuxième ? Nan, pas possible, je l’envoie chier nerveux et bois ma bière pour tenter de me calmer. Mais malgré ça même un bigleux verrait que je suis nerveux, et d'ailleurs Nelligan qui lui est à l'aise blèse, ne se gêne pas de me le faire remarquer. 

« J’aurais cru que tu serais plus habituée que ça à ces endroits … »

Je pince les lèvres pas calmé pour autant par cette remarque. Je tords un peu ma mâchoire avant de lui répondre. 

« Ça va faire perpet que je ne suis pas allé dans ce genre de truc... Et ça ne m'a pas manqué. »

Quand t'es jeune et inconscient sans avoir aucun adulte pour te prévenir des choses, ça fait toujours n'importe quoi. Et ça m'a coûté cher mine de rien, mais au moins maintenant que sais que malgré leur attirance, il fallait que je m'éloigne des femmes. Mais même avec toutes ces précautions, elles arrivent en masse. À croire que dans cette ville il y a plus de femmes que d'homme. C'est atroce quand même. Ça donne presque envie de déménager, mais je n'ai pas envie de me rapprocher de Judith, c'est hors de question !

« Allez t'occupe pas de moi va et profite ! Me suis pas déplacer ici pour que tu te prennes la tronche. Dit toi juste que chuis pas du tout intéressé, c'est tout. »

Je finis ma bière et vais en chercher une autre en surveillant Nelligan du regard. Fallait que je m'assure que la danseuse présente ne tente pas de faire autre chose que son boulot. Je regarde froidement celle qui s'approche de moi pour lui dissuader et en envoie chier une autre plus discrètement cette fois. Je n'ai pas très envie de gâcher ce moment. Même si dans le fond, il me tarde que ça se termine.

« Alors ? Ça fait quoi de faire ce qu'on a toujours eu envie de faire hein ? »

Essayons de détendre l'atmosphère ouais...

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Lun 24 Juil 2017 - 18:12

Si une heure plus tôt, Nelligan aurait mis sa main au feu en affirmant qu’Aaron venait ici au moins tous les vendredi soir, ou du moins qu’il vivait sa vie à fond de cette façon-là de temps en temps, maintenant il n’était plus certain. Peut-être qu’il avait mal compris à qui il avait à faire. Dans la tête du jeune homme, profiter de la vie de célibat, c’était ça. Sortir dans les bars ou dans les clubs de danseuse, profiter des femmes sans avoir la jalousie de celle à qui on donne son cœur. Visiblement, si Aaron était aussi peu à l’aise ici, c’était parce qu’il y avait bien d’autres moyens de profiter avant le mariage. « Oh ben avoir su, on serait pas venus tu sais. J’pensais qu’au-delà des costumes de jeux vidéo, t’aimerais quand même le reste. » Le reste du spectacle étant le corps de ces femmes et les danses privées qu’elles leur feraient. Mais non. Même qu’Aaron repoussait toutes celles qui s’approchaient de lui, les redirigeant plutôt vers Nelligan qui était déjà bien occupé. C’était à se demander s’il ne jouait pas de l’autre côté, d’ailleurs, ce qui en soi ne dérangeait pas du tout le geek, mais il serait bien mal à l’aise de l’avoir traîné jusqu’ici si c’était pour le mettre mal à l’aise. Nelligan essayait de s’imaginer dans un bar de danseurs nus, lui, et bien franchement il ne serait pas trop dans son élément non plus ! Il pourrait donc comprendre le malaise de Aaron, si c’était le cas. Ce dernier lui affirma toutefois de ne pas s’occuper de son cas et de profiter, tant qu’à être venus jusqu’ici. Il confirma ses doutes en disant qu’il n’était pas du tout intéressé. Le message était plutôt clair, dit comme ça. Nelligan hocha la tête avec un sourire gêné et il reporta son attention sur la jeune femme déguisée qui dansait devant lui. Une fois sa danse terminée, elle retourna vers la scène, puis vers d’autres clients. Le jeune homme avait bien apprécié, mais il réalisait aussi qu’il n’avait pas raté grand-chose en ne venant pas plus souvent dans ce genre d’endroit. Ce n’était pas trop son genre d’ainsi profiter du corps de la femme en échange d’argent. Ça ne sonnait pas très correct à ses oreilles, et maintenant qu’il l’avait vécu, il pouvait confirmer que ce n’était pas trop son genre de truc. Mais déjà plus qu’Aaron, sans doute. « C’était bien ! Mais j’avoue que j’aurais préféré les regarder de loin, admirer leurs costumes, leurs corps. Je suis un peu trop gêné pour les trucs privés, je pense. » Il rigola et tira sa chaise un peu plus près de la table, lui qui avait été déplacé pour faciliter la danse de la jeune femme. Il prit une gorgée de sa bière. « Si j’avais su que t’aimais pas les femmes, j’aurais insisté pour une autre sorte d’activité, tu sais ! » Tout compte fait, Aaron était vraiment prêt à tout pour lui faire plaisir, même s’ils ne se connaissaient même pas vraiment.

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 200
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Dim 30 Juil 2017 - 16:15

Bordel! Mais....
C'est quoi cette manie de penser au autres plutôt que soit même.
Le sérieux
&
Le perdu

« Oh ben avoir su, on serait pas venus tu sais. J’pensais qu’au-delà des costumes de jeux vidéo, t’aimerais quand même le reste. »

Un petit rictus se fait sur mon visage. Il est mignon, mais plus on avance et plus j'ai l'impression qu'il se fait une mauvaise idée de vivre pour soi. Que genre, il le voit en stéréotype sans prendre en compte les différences des un et des autres. Il se contente des stéréotype pensant qu'il faut forcement qu'il face et pense pareil. Ou alors je me plante complet et il est juste le genre de mec à ne pas savoir penser pour lui-même et ne peu pas s’empêcher de penser au autre et il a cru que ce genre de sortie me ferait plaisir. Et dans ce cas là-bas... On n'est pas dans la merde, parce que non seulement je ne veux plus ça depuis que je suis père et en plus ça veut dire qu'il n'a rien pigé au principe de, se faire plaisir à soit même. Et je sens que ça va être long à lui expliquer tout ce bordel. 

La danseuse finie par partir... Niquel ! Enfin tranquille... je vais enfin pouvoir me poser un peu. Parce qu'il ne faut pas croire, mais rester sur ses gardes, c'est un peu crevant. Nelligan finit par s'approcher et commence enfin sa bière. 

« C’était bien ! Mais j’avoue que j’aurais préféré les regarder de loin, admirer leurs costumes, leurs corps. Je suis un peu trop gêné pour les trucs privés, je pense. Si j’avais su que t’aimais pas les femmes, j’aurais insisté pour une autre sorte d’activité, tu sais ! »

Ok la, j'avoue que je ne sais pas quoi penser. Avoir peur des femmes donne l'impression que je ne les aime pas ? Et merde, il croit que je suis gay ou bien ? Chuis juste un éternel célibataire moi ! Pour la liberté et contre les emmerdes. 

« On est censé faire ce que TOI tu veux mon gars. C'est toi qui as niquer ta liberté trop tôt pas moi hein. Quand je veux, je fais ce que bon me semble. Donc ce ne sera pas une journée où on fait ce que toi, tu veux qui va me tuer. »

Bah, ouais, dans le fond, quand on y pense, c'est triste quoi ! 16 ans le gars, c'est déjà fait avoir et manipulé pour ensuite ne pas avoir opportunité de connaître la liberté de faire ce qu'on veut sans contrainte. Sa nana doit vraiment être un danger public pour qu'il ne s'en rende pas compte. Une chance que moi de mon côté, je sois vigilant et prévoyant. Grace à mon expérience de père envers Cosima sans doute. 

« Te m’éprends pas, j'aime les femmes. Mais je m'en méfie, quitte à m'en priver, je préfère. Les femmes si ça peut tout te prendre en un seul coup ça le feraient sans hésiter ! »

Je bois quelques gorgées de ma bière comme si c'était un moment divin et finit par le regarder droit dans les yeux. D'un air totalement sérieux. Il fallait que je mette les choses au clair.

« La pour moi, le but de cette soirée, c'est que vive sans regret d'acc ? Peu importe si tu penses qu'à mes yeux se sera ringard, on est tous différent ok ? Mais faut que tu penses à ta tronche un peu ! Pas à celle des autres. J'comprends que ça te paraisse chelou parce qu'on se connaît à peine. Mais merde quoi, peu pas laisser un mec comme ça sans qu'il ait une l'occaz au moins une fois dans sa vie de savourer le goût de la liberté ! »

J'ai eu cette chance, et les mecs sympas comme lui ne devrait pas s'en passer. 

« Donc cette fois réfléchie bien. Mais genre vraiment. Ne prends pas en compte mes possibles goûts d'une activité ou quoi. Moi, chuis encore libre comme l'air, dès demain, je fais tout ce dont j'ai envie. Donc lâche toi ! »

Je lui tapote l'épaule comme pour l'encourager.

« De quoi tu as RÉELLEMENT envie Nelligan ? Mais genre vraiment. Décoince-toi un peu. »

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (the one that got away)⋄ juliet walter-bates (petite amie) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄ cassandre richards (ancienne colocataire) ⋄ ally carmichael (amie d'enfance et ancienne amante avec qui il a trompé Lola)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2721
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Tris <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Mar 1 Aoû 2017 - 0:57

Il était vrai que depuis longtemps, bien longtemps avant son union avec Lily-Anaëlle, Nelligan avait un peu vécu à travers ce que les autres voulaient. Il se rangeait souvent du côté de la majorité, avait peur de dire tout haut ce qu’il pensait réellement, avait trop honte de ses idées pour les mettre de l’avant. Il ne pensait pas pour lui-même, pas seulement du moins. Surtout, il voulait constamment trop faire plaisir aux autres jusqu’au point de s’en oublier. Au fond, ses moments à lui, c’était lorsqu’il jouait aux jeux vidéo. Mis à part cela, il suivait ce que les autres voulaient. Jusqu’à maintenant, ça ne lui avait jamais vraiment causé de soucis, au contraire d’ailleurs. De cette façon-là, il avait très peu souvent besoin de prendre des décisions, et comme il s’agissait de quelque chose qu’il détestait, alors il s’en sortait bien. Nelligan préférait se laisser porter par la vague plutôt que de la créer. Seulement, ce soir, en compagnie d’Aaron, le jeune homme réalisait qu’il allait devoir repousser un peu plus ses limites, parce que son partenaire de la soirée ne semblait pas prêt à lâcher son idée de faire tout ce que lui, Nelligan Malinowski, voulait. C’est en tout cas ce qu’il lui fit comprendre après que la danseuse l’ait laissé pour un autre client, et qu’il s’était rapproché de leur table pour boire de sa bière et parler à Aaron. « Te tuer peut-être pas, mais ça me ferait quand même plaisir que t’aies un peu de fun toi aussi. » Renchérit Nelligan, comme incapable d’accepter que la soirée tournait autour de lui seulement. Il n’était pas habitué à avoir autant d’attention, lui qui avait une si faible estime de lui-même qu’il préférait plus souvent prendre son trou et se taire. C’était une très belle attention de la part d’Aaron, mais c’était aussi tout nouveau pour Nelligan. Puis, à force que ce dernier fasse des allusions à propos du fait que l’homme n’aimait peut-être pas les femmes, Aaron le reprit et lui parla plutôt de sa méfiance envers elles. Nelligan fronça les sourcils, surpris par sa façon de parler de l’emprise que les femmes pouvaient avoir sur eux. « Lily-Anaëlle ne me prendrait rien d’autre que ce que je veux lui offrir. » Et Nelligan était tellement amoureux par-dessus la tête qu’il lui offrirait tout, à Lily. C’était peut-être là qu’Aaron voulait en venir, que l’amour rendait aveugle mais surtout fou, qu’un homme perdait la tête parce que le cœur prenait toute la place. Nelligan ne s’en plaignait pas. Sa relation lui paraissait saine, très saine, et il était complètement consentant sur tout ce qui se passait. Vraiment, il n’était pas à plaindre, et peut-être qu’Aaron n’avait tout simplement pas trouvé la bonne femme. « Tu es peut-être tombé sur des femmes comme ça, mais elles ne sont pas toutes pareilles … » Finit-il par dire. Par la suite, Aaron mit les choses au clair par rapport au but de cette soirée. Lui, lui, ses envies, et rien que les siennes. Ne rien prendre d’autre en compte, pas même Aaron lui-même. Nelligan prit une inspiration en hochant la tête, réfléchissant alors à ce qu’il voulait réellement, vraiment. Après un moment, il lâcha : « J’sais même pas si c’est possible, genre je sais même pas si y’a ça à proximité … » Commença-t-il, toujours en train de se justifier. « Mais j’ai toujours voulu conduire une voiture de course sur un circuit. » Un peu comme dans les jeux vidéo, hein. On ne sortait pas Nelligan de ça.

__________________________

if you're not the one for me, then how come I can bring you to your knees. and if I'm not the one for you, you've gotta stop holding me the way you do. oh honey if I'm not the one for you, why have we been through what we have been through ?
OUR LOVE AIN'T WATER
UNDER THE BRIDGE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   

Revenir en haut Aller en bas
 
last chance to get out of line (aaron)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: bar-resto-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
BAL MISS & MISTER BOWEN
les scénarios attendus