AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyLun 24 Juil 2017 - 1:15

Vu le ton des plus sérieux d’Aisling, et le fait qu’elle affirme même que ça l’était, Isaiah hocha la tête avec un regard qui l’était tout autant. Il comprenait que ce n’était plus un sujet avec lequel il pouvait se permettre de rigoler, parce que même s’il aimait repousser les limites d’Aisling et l’ouvrir un peu dans ses horizons, il savait aussi quand s’arrêter. Après deux ans, le jeune homme avait appris à la connaître au point de savoir jusqu’où il pouvait aller. Pour ce soir, il avait un peu raté le coup, mais il se reprit. « D’acc’. Je m’excuse, ça n’arrivera plus. » Dit-il d’un ton calme, un doux sourire aux lèvres. S’ils en venaient à parler de nouveau d’eux-mêmes de cette façon-là, alors ce ne serait pas au cours d’une conversation légère. Ce serait parce qu’il y avait réellement quelque chose à comprendre derrière. Dans tous les cas, ce ne serait pas aujourd’hui qu’Aisling le perdrait, parce qu’elle avait beau croire qu’il ait pu avoir été blessé par sa frustration éphémère, ce n’était pas le cas. Le jeune homme ne baissait pas aussi facilement les bras sur quelqu’un, et ne se laissait pas atteindre par des paroles qui pouvaient être expliquées, modérées. « J’disais plutôt que j’étais parmi les rares personnes qui t’approchent, mais que moi tu m’as pas blessé. » Il sourit. « Hé, c’est toi qui l’as dit, hein, que personne t’approchait. » Il rigola doucement, avant d’hocher la tête quand elle lui confia avoir du mal à aller de l’avant. « C’est déjà bon qu’tu restes en place. » Aisling aurait pu fuir, partir, aller vers l’arrière ou souhaiter retourner dans le temps, stagnant dans l’espoir de glisser vers le passé. Mais non, elle était bien là, elle essayait tant bien que mal de gérer le flot de ses émotions. C’était un début, un bon début. Isaiah lui demanda alors ce qui lui ferait plaisir, présentement. Elle voulait qu’il la surprenne. Il esquissa un sourire, réfléchissant un instant. « Alors on va aller d’l’avant, à notre manière, peu importe où c’est. » Il se leva du fauteuil et se dirigea vers la chambre de son amie. Il attrapa un sac au hasard et ouvrit les tiroirs de la blonde pour en sortir deux-trois sous-vêtements, chandails, shorts, qu’il plongeait dans le sac. « J’espère que ça t’gêne pas. Belles culottes de grand-mère, by the way. » Il rigola, lui-même très peu gêné d’ainsi se permettre de fouiller dans les trucs de sa meilleure amie. Il n’avait pas les mêmes barrières que les autres. « Besoin d’autre chose, si j’te kidnappe pour une journée ou deux ? » Demanda-t-il. Leurs petits repas grano du lendemain matin pouvaient bien attendre quelques jours.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Aisling M. Callaghan
me, myself & i

Aisling M. Callaghan

MESSAGES : 2106
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Whovian
COMPTES : Annushka S. Kovalevski
STATUT : The only one
grand kangou
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyMar 25 Juil 2017 - 1:16

    Aisling esquissa un sourire quand il s'excusa. On aurait presque dit un enfant. Ou peut-être que la blonde n'avait jamais pas l'habitude d'avoir des amis et donc des gens qui s'excusent auprès d'elle. Les relations humaines et elle, ça faisait vraiment deux.

    Elle eut un léger rire quand il dit qu'il était une des rares personnes l'approchant, et qu'il précisa que c'était ses propres termes sans doute de peur des représailles. Comme si elle allait être vexée qu'il ose la traiter d’asociale...

    -Alors tu dois bien être le seul.


    Perry : fait, Chase : fait, Ciàran : fait, sans aucun doute, même si c'était plus compliqué entre eux qu'avec les autres... Bref, ça résumait pas mal les gens qu'elle avait, à une période de sa vie, laissé approchés dans sa plus proche intimité.
    A sa remarque, elle le fixa quelques secondes. Est-ce qu'il était entrain de dire qu'au fond son cas n'était pas si désespéré que ça ? Ce serait bien une première.

    -J'ai un peu trop avancé pour refaire tout le chemin en marche arrière je suppose.


    A sa déclaration, elle ouvrit grand les yeux avant de le suivre vers la chambre. Aller de l'avant ? Peu importe où ? A cet instant, elle comprit qu'elle n'aurait jamais dû dire à Isaiah de la surprendre, parce qu'il risquait de faire bien pire que ce à quoi elle aurait pu s'attendre. Elle le regarda vider ses tiroirs dans un sac sans réagir, essayant de comprendre où il voulait en venir. Ou plutôt elle avait comprit mais elle avait peur que ce soit réel.

    -Hey, les mecs couchent avec moi parce que je suis sexy, pas parce que mes sous-vêtements le sont. C'pas ma faute si Ezekielle se sent obligée d'acheter de la lingerie pour que tu t'intéresses encore à elle.


    Elle ne savait pas d'où venait cette soudaine agressivité gratuite, mais elle allait plutôt faire comme si de rien n'était et e prêter à son jeu. Elle réfléchit alors quelques secondes à sa question, balayant la pièce du regard.

    -Je présumé qu'on va dans un lieu sans wifi et sans réseau...


    Bah oui elle le connaissait Isaiah, le fond des grottes était son ami bien plus que le centre-ville. Elle attrapa un élastique à cheveux qui trainait sur sa table et nuit et lui prit le sac des mains avant de se diriger vers la porte.

    -Alors, on peut y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyMar 25 Juil 2017 - 2:53

Isaiah haussa les épaules avec un sourire, en levant les yeux en haut en se donnant un petit air d’ange, ce qui ne lui allait pas du tout. « On m’a toujours dit que j’étais unique ! » Lâcha-t-il en gardant la mimique, avant de détendre ses traits et de rire. C’était surtout pour détendre l’atmosphère, détourner le sujet, parce qu’au fond il se disait qu’Aisling devait quand même avoir d’autres proches personnes autour d’elle qui, comme lui, l’acceptaient telle qu’elle était. Et puis, telle qu’elle était, ce n’était pas non plus un monstre. Contrairement à ce qu’elle pouvait croire et crier sur tous les toits, Aisling avait bien des qualités à aimer, à découvrir et à redécouvrir pour le plaisir de retomber sous son charme. « Ce serait assez dommage, en effet, de rebrousser tout ce chemin. » Compléta-t-il avec un sourire, satisfait quand même de voir qu’Aisling acceptait le chemin parcouru. Peu importe de quel œil elle voyait cette marche, elle savait au moins qu’elle avait évoluée à sa façon. Des routes, il y en avait encore pas mal qui défilaient dans son horizon, et pour la prochaine à prendre, Isaiah décida de l’y emmener. Il n’avait aucune idée, lui non plus, de la destination. Mais à deux, ces deux-là en plus, le voyage allait certainement en valoir la peine. Même s’ils se perdaient, même s’ils faisaient un grand détour. Leur temps n’était jamais compté, jamais égaré dans le brouillard du rythme effréné de la vie moderne. Le jeune homme se rendit donc à la chambre de sa meilleure amie pour lui préparer un sac de voyage improvisé, se moquant gentiment de ses culottes-parachutes par le fait-même. Sa réplique lui fit lever la tête du tiroir, fronçant les sourcils. « C’est pas du tout le cas. Et j’ai pas du tout besoin de ça. Et elle le sait très bien. Et tu sais quoi ? J'devrais même pas avoir à me justifier sur ça, surtout pas à toi ... Mieux que n'importe qui tu sais que je suis pas comme ça. » Là, oui, Isaiah s’était senti attaqué, parce qu’Aisling avait décidé de frapper en plein dans ses principes qui lui tenaient le plus à cœur. Féministe affirmé, l’ébéniste avait toujours maintenu que le port du soutien-gorge devenu quasi-obligatoire était un contrôle atroce sur la femme et son corps, que la lingerie sexy présentée par tous les médias véhiculaient une image restrictive des idéaux de beauté, etc. Jamais il ne dirait à Ezekielle quoi porter selon ce que lui préférait. « Va falloir que t’arrête ça. De réagir comme ça et d’me dire des trucs comme si tu ne me connaissais pas. Ça mène à rien. » Lâcha Isaiah doucement, ne voulant pas s’emporter pour ça puisqu’il savait qu’Aisling ne pensait pas vraiment ça de lui. Du moins, il l’espérait grandement. Il lui tendit donc son sac une fois refermé, lui laissant le soin de le compléter selon ce qu’elle aurait besoin. « Pourquoi t’en aurais besoin ? J’serai juste à côté de toi. » Releva Isaiah avec son sourire qui lui revint assez facilement. Il narguait Aisling quant au fait que c’était souvent lui qu’elle appelait en besoin. « T’en fais pas, si jamais, y’aura des cabines téléphoniques, on s’en va pas dans la cambrousse non plus. Je pense. » Ajouta-t-il à la fin avec un rire. Elle lui avait demandé de la surprendre, mais il se surprendrait lui aussi lui-même puisqu’il ne savait pas où cette fuite les mènerait. Aisling mentionna finalement être prête à partir, capitulant donc bien facilement à cette idée folle de partir. Ils marchèrent ensemble jusqu’à l’arrêt de bus, où ils prirent le premier qui passa, et qui les amena heureusement assez près de la gare officielle de bus qui partaient à l’extérieur de la ville. « Le prochain bus qui part, on part avec. » Dit-il avant de pousser la porte vers la billetterie.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Aisling M. Callaghan
me, myself & i

Aisling M. Callaghan

MESSAGES : 2106
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Whovian
COMPTES : Annushka S. Kovalevski
STATUT : The only one
grand kangou
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyMar 25 Juil 2017 - 16:21

    Aisling éclata de rire à ses mots. Il savait vraiment faire le pitre. Et heureusement, parce qu'elle était un peu nulle pour ça.

    -Ca pour être unique...


    Elle sourit à sa remarque, elle avait vraiment besoin de quelqu'un comme lui pour aller de l'avant. Elle savait s'entourer de personne qui la tiraient vers le bas mais bien plus rarement de ceux qui la tiraient vers le haut, et quand elle y parvenait ils avaient des attentes auxquelles elle ne savait pas répondre, alors ils partaient. Il n'y avait qu'Isaiah qui restait, parce qu'Isaiah n'attendait rien d'elle, parce qu'Isaiah il la prenait comme elle l'était et il faisait avec malgré tout, malgré son caractère de merde, malgré le fait qu'elle sorte encore les griffes entre eux. Comme elle venait de le faire. Incorrigible moyen de défense à la moindre remarque. Peut-être que c'était sa façon à elle de lui dire qu'il était encore temps pour lui de fuir, de fuir loin, et ainsi, de l'empêcher de le blesser. Mais même si les mots sortaient tout seul, Aisling avait bien peur qu'il l'abandonne. Elle glissa alors les bras autour de son cou, se mordant la joue à ses remontrances.

    -Tu m'aimes quand même ?


    Parce qu'évidemment, oui, elle savait qu'il n'était pas comme ça. Et si n'importe quelle personne aurait deviné, sous-jacent, une certaine jalousie mal placée, Isaiah ne voyait qu'une attaque à ses principes.
    Elle eut un tendre sourire à sa remarque sur son téléphone. Oui, il serait là. Mais ce n'était pourtant pas lui qu'elle appelait le plus vu qu'Isaiah et la technologie ça fait plutôt deux. Mais pendant une journée ou deux, elle n'aurait certainement d'urgence nulle part.

    -Des cabines téléphoniques, ça existe encore ça ?


    Aisling eut un léger rire, elle n'avait jamais utilisé ce genre de trucs. Pour elle c'était plus un élément de décor qu'autre chose.
    Elle le suivit sans se poser de question, et ça elle aurait pu le faire jusqu'au bout du monde, parce qu'il n'y avait personne sur terre en qui elle avait plus confiance qu'Isaiah.

    -Espérons qu'il ne nous dépose pas dans au milieu des kangourous parce que je ne crois que t'ai pris de tente dans ton sac.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyMer 26 Juil 2017 - 3:40

Les bras d’Aisling s’enroulèrent autour du cou d’Isaiah alors que ce dernier fermait les yeux et soupirait tout légèrement. Il porta ses propres mains pour se joindre à celles d’Aisling et effectuer une légère pression contre celles-ci. Ils restèrent là un moment, la question flottant doucement dans l’air avant qu’Isaiah ne réponde : « Bien sûr que je t’aime quand même. » Si des remarques du genre pouvaient faire en sorte qu’il cesse d’aimer Aisling, alors il aurait fait une croix sur elle depuis bien longtemps déjà. Ce n’était pas la première fois qu’elle réagissait de cette manière pour un rien, en lui sortant des remarques allant à l’encontre de tout ce qu’Isaiah était, juste pour se défouler. Mais Isaiah n’acceptait pas le rôle de sac de sable sur lequel frapper quand bon nous semble. C’est pourquoi, quand elle dépassait un peu trop la limite bien laxiste d’Isaiah, il le lui faisait savoir. Comme ça avait été le cas maintenant. C’était tout. Pas de dispute, pas de débordements, pas de blessures invisibles. Juste une remise au point, un câlin, des excuses. Et une petite dose d’amour pour faire passer le tout. Ils continuèrent donc la préparation pour cette escapade plus qu’improvisée, alors qu’Aisling supposait qu’il l’emmenait dans la cambrousse – ce que l’ébéniste ignorait lui-même. Tout s’offrait à eux. Ne restait plus qu’à faire confiance à la vie, qu’elle les amènerait là où ils devaient être à ce moment précis. « Tu penses que les gens qui ne peuvent pas se permettre un téléphone portable font quoi, hein ? » Dit-il en la poussant légèrement, amicalement, en riant. « Et puis des batteries de téléphone, ça rend vie assez vite. Des cabines, ça vit éternellement. La preuve, ça existe encore, oui … » Pendant ces nombreux mois pendant lesquels Isaiah avait refusé de s’acheter un nouveau portable après que son ancien dinosaure ait rendu vie, le jeune homme avait utilisé les cabines téléphoniques situées à de rares coins de rue du centre-ville de Bowen. Bref, les deux amis se rendirent à la gare d’autobus en transport en commun, et lorsqu’ils poussèrent la porte, le regard d’Isaiah se posa directement sur la prochaine destination affichée à l’écran. « Hughenden, c’est au milieu des kangourous, ça ? » Demanda-t-il en posant un regard suspicieux sur Aisling. Il n’avait aucune idée d’où ça se trouvait, mais … « C’est là qu’on va. » Effectivement, Isaiah n’avait pas de tente, même qu’il n’avait rien du tout mis à part ce qu’il traînait habituellement dans son sac, c’est-à-dire pas grand-chose d’utile. Ce voyage n’était aucunement prévu. Ça ne le dérangeait pas vraiment. Tant qu’il avait Aisling.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Aisling M. Callaghan
me, myself & i

Aisling M. Callaghan

MESSAGES : 2106
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Whovian
COMPTES : Annushka S. Kovalevski
STATUT : The only one
grand kangou
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyJeu 27 Juil 2017 - 14:59

    Aisling eut seulement un sourire quand il lui répondit qu'il l'aimait toujours. Elle ne voulait pas tout gâcher, pas avec lui. Elle avait besoin de lui. Il était l'ami le plus fidèle qu'elle n'avait jamais eu, celui qui ferait tout pour qu'elle aille mieux. Même l'emmener en voyage, c'était pour dire.

    -Merci.


    Elle avait soufflé doucement contre son oreille avec un léger sourire heureux.

    A sa remarque, Aisling fit mine de réfléchir quelques instants.

    -Ca existe des gens qui ne peuvent pas avoir de téléphone portable ? Et qui n'ont pas de batterie de secours ? Mais où va le monde !


    Puis elle éclata de rire en le regardant. Elle savait que ce genre de remarque était tout ce qu'Isaiah détestait. La société de consommation, tout ça.

    Ils se rendirent tous deux à la gare. A la question d'Isaiah fouilla dans sa mémoire, à la recherche d'où pouvait bien être située la ville dont il parlait mais rien ne lui venait... Faut dire qu'à part les très grandes villes : Sydney, Brisbane... Elle ne savait pas placer grand chose d'autre que Bowen sur une carte d'Australie.

    -Alors là... Je sais pas, mais doit bien y avoir un plan, non ?


    La blonde s'approcha alors du plan, la bus n'était pas encore prés de partir, et chercha Hughenden sur la carte. Elle fit ensuite le trajet avec son doigt.

    Spoiler:
     

    -Oh regarde ! On passe par le parc nationale des montagnes blanches, tu crois qu'on pourrait s'arrêter là ?
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyVen 28 Juil 2017 - 0:22

Un sourire laissa place à la moue boudeuse de l'ébéniste quand Aisling lui souffla un remerciement à l'oreille, le chatouillant légèrement au passage. Puis, Isaiah fronça les sourcils à la question d'Aisling sur les téléphones portables, la toisant du regard avec une telle incompréhension. « La question serait plutôt : Ça existe des gens qui se trimballent avec une batterie de secours ? » Mais où va le monde dans ce cas, oui ! Isaiah ne pensait pas qu'une personne puisse être dépendante à un objet technologique au point d'en utiliser la batterie en une seule journée, sans pouvoir avoir accès à une prise de courant. Ce n'était pas vraiment un concept qu'il comprenait, lui qui pouvait passer quatre jours sans avoir à brancher son téléphone. Faut dire, n'ayant que les options de messagerie instantanée et d'appel, sans doute que son utilisation ne reflétait pas la moyenne des gens. Les deux amis se rendirent à la gare sans plus tarder, question que leur décision d'escapade ne change pas. Ce ne serait pas le genre d'Isaiah, mais qui sait ce qui se passerait dans la tête d'Aisling si elle commençait à trop réfléchir. Ils arrivèrent donc devant l'écran des départs d'autobus, et constatèrent bien vite que leur destination, soit le départ le plus imminent, serait vers Hughenden. S'il s'agissait sans doute d'une ville plutôt développée pour qu'elle soit la destination d'un trajet, Isaiah était tout de même soulagé qu'il ne s'agisse pas d'un endroit touristique. Aisling se rendit à une carte où elle repéra bien vite la ville en question, tout près d'un parc national. « S'arrêter là, tu veux dire demander au chauffeur de nous laisser là et de poursuivre la route sans nous ? » Demanda Isaiah avec surprise, amusement et excitation dans la voix. « Aisling l'aventurière, tu me plais ! » Lança-t-il avec enthousiasme.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Aisling M. Callaghan
me, myself & i

Aisling M. Callaghan

MESSAGES : 2106
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Whovian
COMPTES : Annushka S. Kovalevski
STATUT : The only one
grand kangou
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyVen 28 Juil 2017 - 1:52


    Aisling rit devant la mine d'Isaiah. C'était tellement drôle de le voir nager dans la technologie, et encore plus de l'imaginer le faire.

    -Pas tellement, mais ça arrive oui, ceux qui ont vraiment besoin de leur téléphone portable je suppose. Je sais que ça t'étonne mais y en a pour qui c'est vraiment important, genre les hommes et femmes d'affaires, tu vois. Ou les joueurs de Pokemon Go.

    Elle savait que ça lui paraissait totalement aberrant, mais il fallait bien qu'elle tente de l'éduquer un peu.

    Une fois arrivée devant la gare, et la carte routière, Aisling proposa de s'arrêter dans le parc. Isaiah sembla d'abord surprit par son idée, et pendant une demi seconde la blonde fut toute désappointée que ça tombe à l'eau. Mais l'enthousiasme avec lequel il dit sa phrase suivante fit sautiller de joie la néo-zélandaise.

    -Oui ! Je suis sûre que ça le dérangera pas ! Faut juste qu'on puisse avoir un bus au retour, oh et puis...

    Elle se mit à réfléchir subitement et intensément.

    -Si on passe pas par une ville, faut qu'on prenne des trucs à grignoter, sinon on va mourir !


    Après tout, ils n'allaient pas s'amuser à cueillir tout et n'importe quoi dans un parc national, il fallait laisser ça aux animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyVen 28 Juil 2017 - 4:06

La tête d’Isaiah se secoua dans tous les sens en entendant parler de Pokemon Go. Il leva les yeux au ciel. « Tu vois où ça mène, la technologie ? Il faut créer des p’tits jeux sur des téléphones pour motiver les gens à mettre le bout de leur nez à l’extérieur. » Pour aller marcher, faire du vélo ou tout simplement passer du temps hors des murs de son appartement, Isaiah n’avait pas du tout besoin d’aller à la chasse à des petits monstres adorables. Bon, si ça pouvait en aider certains, ce n’était pas un concept vain, mais le jeune homme était légèrement désespéré que ça en soit jusque-là. Et peut-être n’était-ce pas le seul but du jeu, mais la conclusion qu’il en tirait était celle-là, et il y avait quelque chose de bien déprimant avec cette idée. L’ébéniste n’ajouta rien sur les hommes et les femmes d’affaires. Il n’avait pas trop envie de se lancer sur les gens de la politique ou de la finance. De toute façon, Aisling et lui avaient bien mieux à faire pour le moment. Ils se rendirent donc à la gare et choisirent leur destination en fonction de celle dont le départ était le plus tôt. À la plus grande surprise de l’artiste, sa meilleure amie proposa d’écourter le trajet de bus et de demander à débarquer à l’entrée d’un parc national. Alors qu’ils n’avaient absolument aucun matériel pour passer une nuit là-bas. Alors qu’ils n’étaient pas du tout préparés à ça. Et l’idée n’aurait pas pu réjouir davantage Isaiah. « Ça doit être à un bon cinq heures d’ici, Hughenden. J’imagine qu’on aura quelques arrêts en route. Ma vessie apprécierait bien, en tout cas. » À la quantité d’eau et de thé qu’il buvait à tous les jours, Isaiah ne tenait pas plus de deux heures. « Et puis si y’a pas de bus au retour, on aura qu’à faire du pouce sur le bord de l’autoroute, y’a bien quelqu’un qui va nous ramasser, nous, pauvres brebis égarées. » Lança Isaiah en prenant déjà un air piteux, suppliant, afin de pratiquer ses habiletés de backpacker qu’il avait su développer au cours de ses nombreux voyages. « Viens, on va faire la file. » Lança Isaiah avant d’aller se mettre derrière les quelques personnes à la billetterie. Une fois immobile, il passa son bras autour des épaules d’Aisling et sourit, avant de déclarer : « Ça va être un chouette voyage, Lingling. » Leur tout premier.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Aisling M. Callaghan
me, myself & i

Aisling M. Callaghan

MESSAGES : 2106
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Whovian
COMPTES : Annushka S. Kovalevski
STATUT : The only one
grand kangou
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyVen 28 Juil 2017 - 23:31

    Aisling esquissa un sourire amusé devant le constat d'Isaiah. C'était amusant de dialoguer avec lui, enfin surtout sur ça.

    -Tu deviens aigri hein. Tu sais j'dois être la personne qui sort le moins dehors de ce monde, et pourtant tu me supportes.


    Elle adorait resté enfermé chez elle. Et elle ne sortait pas plus à cause de pokemon go d'ailleurs, mais si ça pouvait aider d'autres à mettre le bout de leur nez dehors, alors tant mieux.


    Une fois qu'ils furent dans la gare et qu'ils parlèrent de s'arrêter au parc national, Aisling éclata de rire à l'évocation de la vessie d'Isaiah. Elle devait avouer que ce n'était pas sa préoccupation première mais certes, il devait avoir raison. Elle le regarda alors avec un sourire taquin.

    -T'as vraiment une petite vessie. C'est bien un problème d'homme. Mais on pire on t'ouvrir la fenêtre, tu sortiras ton zizi et hop pipi dehors.

    C'est vrai que pour ça, c'était drôlement pratique d'être un homme.
    Elle hocha la tête à l'idée du stop. Ouais, devait bien y avoir des gens cool qui s'arrêteraient, sûrement.

    -On est tellement sexy, ils nous laisseraient pas sur le bord de la route.

    Elle acquiesça quand il proposa qu'ils aillent à la billetterie et une fois son bras autour d'elle, elle posa sa tête sur son épaule.

    -Ouais, j'ai hâte.

Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 EmptyDim 30 Juil 2017 - 4:21

Isaiah prit une mine faussement offusquée. « Je suis pas aigri ... » Dit-il avec un ton de voix boudeur. Il reporta son attention sur ce qu'il faisait pendant que sa meilleure amie ajoutait qu'elle-même ne sortait tellement pas souvent qu'il était surprenant qu'elle le supporte. « Ouais parce que t'es quand même partante lorsque le choix s'offre à toi. La preuve, je suis en train de faire ton sac pour une escapade improvisée, et t'as pas trop râlé. Tu fais des progrès Lingling. » Releva Isaiah, qui essayait de s'imaginer ce que la Aisling d'il y avait deux ans lui aurait répondu lorsqu'il aurait fouillé dans ses tiroirs pour préparer ce dont elle aurait besoin pour leur destination mystère. L'ébéniste aurait sans doute eu à argumenter un peu plus. En même temps, depuis le temps, un lien de confiance s'était installé entre eux. Bien plus que de la confiance, même, Aisling et Isaiah avaient un amour indescriptible l'un pour l'autre. C'est cette relation qui faisait qu'ils se suivraient jusqu'au bout du monde si c'était pour ne pas se perdre. Pour le moment, il ne s'agissait que de la gare, mais c'était déjà un grand pas que de fuir un peu leur réalité ensemble. À cinq heures de route d'ici, quand même. Ce qui inquiétait Isaiah quant à sa capacité à retenir ses besoins de base, d'ailleurs. « Ça risque de se retrouver sur la fenêtre à cause de la vitesse et du vent ... c'est pas moi que ça va déranger, mais je suis pas certain que tu veuilles qu'on devienne aussi intimes. » De là à voir ledit zizi d'Isaiah et surtout de voir s'écraser son urine le long de la fenêtre de l'autobus ... Entre ça ou mettre sa main dans sa culotte, il ne savait pas quel était le pire. Les deux amis se rendirent dans la file de la billetterie, Isaiah passant son bras autour des épaules de la blonde et cette dernière posant sa tête sur son épaule. On aurait dit le couple le plus adorable sur Terre, et pourtant, ni l'un ni l'autre n'en était là. « J'ai hâte aussi. » Un sourire se dessina sur les lèvres d'Isaiah, et il y demeura pendant l'achat du billet, à leur entrée dans le bus, et pour tout le trajet ...

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i

Contenu sponsorisé

staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: