anipassion.com
Partagez | 
 

 Fucking perfect + Lilas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4226
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Fucking perfect + Lilas   Mer 22 Fév 2017 - 15:25

 
In our family portrait we look pretty happy
We look pretty normal, let's go back to that
In our family portrait we look pretty happy
Let's play pretend, act like it goes naturally



Jonathan marchait depuis quelques mois déjà. Les premiers pas avaient été hésitants, mine de rien c'était un effort surhumain que de se hisser sur ses petites jambes tremblantes pour la première fois et partir à l'assaut du monde pour un tout petit bonhomme haut comme trois pommes. Pour tout enfant en vérité. Mais ils finissaient par y arriver, chacun à leur rythme, John n'avait pas été en retard sur ce point là, ce qui avait rendu ses parents fiers, évidemment. Léo le revoyait encore mettre un pied devant l'autre sans crier gare et s'avancer jusque dans ses jambes, c'était un moment fort. A présent sa démarche était plus assurée et il déambulait fièrement dans les allées du parc par cette belle matinée. Son jeune père sur ses talons, à l'observer, anxieux et amusé à la fois de voir tous les progrès de son fils, heureux de n'en manquer aucune miette. Il avait apporté son appareil, comme une extension de lui-même et s'amusait à prendre quelques clichés discrets de l'enfant pour garder des souvenirs, pour que sa mère puisse en profiter elle aussi quand il les lui montrerait. Il était bien trop concentré sur John pour observer les quelques personnes qu'il croisait. Pourtant au fur et à mesure qu'il avançait il reconnaissait les cris d'un bébé, et les soupirs d'une mère un peu perdue. Il se reconnaissait dans ces bruits familiers, lui, tout jeune père avec un bébé dont il n'avait pas voulu sur les bras, à ne pas savoir quoi en faire ni comment l'apaiser, ça lui semblait déjà loin, maintenant tout lui semblait plus simple, plus naturel, mais il fallait du temps pour apprendre son nouveau job. Il détourna alors les yeux de son fils pour observer la scène, une jeune rouquine penchée dans sa poussette essayant de calmer son enfant avec l'énergie du désespoir. Et puis il reconnu sa voix, de celles qu'il ne pensait plus entendre ici à Bowen, Lilas, avec un bébé... Il se hâta d'attraper son fils et de le prendre dans ses bras avant de s'approcher de la jeune maman. Lilas ? Salut ! Tu as besoin d'aide, de quelque chose ? Il ne l'avait pas revu depuis des mois, peut-être bien des années, elle n'avait plus vraiment le même air pétillant de la fille fêtarde qu'il avait connu, pourtant Léo l'abordait en toute simplicité, comme s'ils s'étaient croisés la veille. Et puis il ne la bombardait pas de question sur cet enfant, il était bien placé pour savoir que ça pouvait mettre mal à l'aise. En plus, qu'en savait-il, peut-être que le bébé n'était pas le sien.


__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

A. Lilas Martin

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 627
ICI DEPUIS : 21/12/2016
CRÉDITS : dragonfly in amber (avatar) ziggy stardust (signature) entre deux mondes (crackship)
DOUBLE-COMPTE : ginger team: Lou, Ludmi & Ruby; lonely girl: Perséphone
STATUT : très éprise de Jeremy et maman d'une petite fille née en décembre, Mélodie.
MessageSujet: Re: Fucking perfect + Lilas   Sam 25 Fév 2017 - 18:58

 
In our family portrait we look pretty happy
We look pretty normal, let's go back to that
In our family portrait we look pretty happy
Let's play pretend, act like it goes naturally



Ce que j’aimais dans ce pays, c’est qu’il faisait toujours chaud. Tandis que chez nous, il faisait toujours moche. Je parle de chez mes parents. Mes vrais parents. J’étais revenue depuis quelques jours en Australie. Ça me faisait tout bizarre de voir à quel point les choses n’ont pas évoluées pour certaines personnes. Jeremy restait fidèle à lui-même, Oscar avait toujours cette petite bouille bonne à croquer et enfin Jayden était toujours aussi taciturne. D’autres ont changé, évolué comme des pokémons. Concho était passé de super joyeux à super triste (à cause sa pouffiasse), Lily était désormais mariée et se reproduisait comme une lapine pour avoir son propre rejeton et j’avais rencontré cette pépette Phoebe qui semblait avoir de gros soucis d’ex. La jeunesse. Aujourd’hui, j’avais décidé de sortir avec Mélodie pour lui faire admirer le parc. J’étais assise depuis quelques minutes et lasse car mes baskets me faisaient mal aux pieds tandis que le bébé se mit à hurler. C’était assez inhabituel car je l’avais nourri avant de partir et qu’elle ne pleurait pas beaucoup. Je me penchai au-dessus du landau pour voir qu’elle n’avait pas sa tétine, ni Sophie la girafe. Merde où sont ses fichus doudous ? Désemparée, je fouillai dans les recoins du landau pour chercher où j’avais tout mis. « Lilas ? Salut ! Tu as besoin d'aide, de quelque chose ? » Je sursautai en reconnaissant la voix de Léo avant de me retourner pour le voir avec son fils. « Hey, Salut ! » J’étais plus angoissée qu’autre chose. Alors, je pris le bébé dans mes bras pour la bercer. « Nan ça va, j’te jure. Elle est un peu capricieuse c’est tout. » Je commençai à la bercer tandis qu’elle hurlait de plus belle. Mais où est cette fichue tétine ? Je la retrouvai triomphante entre les couvertures avant de la nettoyer pour lui coller dans le bec. L’honneur est sauf. Puis, je me tournai vers mon ami et son fils Jonathan qui avait bien grandi. « Salut mon bonhomme, tu te souviens de moi ? » Je me mis à sa hauteur pour le regarder avec un sourire nouveau. Moi qui détestais les enfants. « Il est beau comme tout, comme son papa. » Je passais une main dans mes cheveux. « Oh je suis maladroite. Je te présente Mélodie, ma fille. » En même temps, je ne me balade pas avec un bébé pour le plaisir.

__________________________

JEREMY & LILAS
Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse... △ Nous sommes tous à la recherche de cette personne unique qui nous apportera ce qui nous manque dans notre vie. Et si on ne parvient pas à la trouver on n’a plus qu’a prier pour que ce soit elle qui nous trouve...
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4226
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Fucking perfect + Lilas   Mar 28 Fév 2017 - 18:17

 
In our family portrait we look pretty happy
We look pretty normal, let's go back to that
In our family portrait we look pretty happy
Let's play pretend, act like it goes naturally



Avant la naissance de son fils, Léo ne se serait jamais retourné sur un enfant qui hurlait en pleine rue, il n'aurait jamais pensé à venir en aide à de jeunes parents désespérés. Mais il fallait croire qu'on changeait. On le disait bien, la paternité ça vous change un homme, sur ce point, avant d'expérimenter l'idée, Léo aurait bien mis un point dans la figure de celui qui aurait osé lui dire chose pareille. Mais force était de constaté qu'il y avait un fond de vérité, voir même que c'était l'exacte vérité. Depuis qu'il avait Jonathan il était plus calme, presque posé, bien moins volcanique et intransigeant qu'avant, il apprenait la patience et la douceur qu'attendait de lui cet enfant et ça le changeait, en bien. En plus là il ne s'arrêtait pas devant n'importe quelle jeune mère en détresse, c'était Lilas, il la connaissait, autant l'aider s'il pouvait. D'ailleurs à voir la petite hurler à la mort elle semblait ne pas bien s'en sortir du tout, malgré ce qu'elle semblait dire, le visage de la rouquine était rongée par l'angoisse. Léo se souvenait des crises de larmes à répétition de John, de combien il était démuni face à elles, combien il se sentait nul dans ce rôle qu'il n'avait pas demandé, combien de fois il avait voulu baissé les bras, sauf qu'il ne pouvait pas, évidemment, il n'avait pas le droit. Et puis lui revint en mémoire ce jour où quelqu'un lui avait conseillé de mettre son petit doigt dans la bouche du bébé pour le calmer, surtout s'il n'avait pas de tétine à porté de main, ce conseil avait révolutionné sa vie, il en fallait peu... Il failli le faire, d'instinct, avec la gamine, mais il ne se serait jamais permis de faire une chose pareille avec un enfant qui n'était pas le sien. En plus Lilas retrouva finalement la tétine et la crise de larme fut stoppée instantanément. Léo avait, pendant ce temps posé son fils au sol, il semblait s'inquiéter des pleurs du bébé. Lilas reporta son attention sur lui et notre homme fit le calcule rapide, elle avait dû le voir tout petit, elle était parti depuis un sacré bout de temps. Il ne faut pas trop lui dire qu'il est beau, il deviendra arrogant après, regarde, moi ! Dit-il en souriant. En vérité lui aussi il le bouffait des yeux, son fils, sa merveille. C'est ta fille alors ? Quelle surprise ! Elle est très belle et semble déjà savoir comment mener son monde ! C'est à cause d'elle que tu t'es cachée durant tout ce temps ?! Il se montrait finalement curieux, puisque Lilas l'y autorisait en quelque sorte.


__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

A. Lilas Martin

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 627
ICI DEPUIS : 21/12/2016
CRÉDITS : dragonfly in amber (avatar) ziggy stardust (signature) entre deux mondes (crackship)
DOUBLE-COMPTE : ginger team: Lou, Ludmi & Ruby; lonely girl: Perséphone
STATUT : très éprise de Jeremy et maman d'une petite fille née en décembre, Mélodie.
MessageSujet: Re: Fucking perfect + Lilas   Dim 16 Avr 2017 - 3:15

 
In our family portrait we look pretty happy
We look pretty normal, let's go back to that
In our family portrait we look pretty happy
Let's play pretend, act like it goes naturally



ça me fait tellement bizarre de revenir à Bowen après tout ce temps. Surtout en jeune mère un peu désemparée. Alors que je me promène dans un bar tranquille, Mélodie se met soudainement à hurler. Et en jeune maman, je la supplie de la calmer, me penchant sur son couffin pour tenter de faire taire ses pleurs. Déjà car elle me colle la honte et ensuite parce que je ne sais absolument pas quoi faire. Je suis un peu au bout de ma vie lorsqu’un sauveur vint me tirer de ce mauvais pas. Léo. Ce bon vieux Léo avec qui j’avais fait les quatre cent coups à l’époque et qui n’avait pas changé. Physiquement je parle. Il est avec un petit bonhomme que je reconnais comme étant son fils. Lui par contre avait pas mal poussé depuis le temps. Je présente donc officiellement Mélodie à Léo. Je comprends sa surprise car je suis sans doute la dernière personne qu’on aimerait voir se reproduire mais pourtant elle était bien là. « Il ne faut pas trop lui dire qu'il est beau, il deviendra arrogant après, regarde, moi ! » J’éclate de rire à la déclaration de mon ami qui est comme moi dans le même bâteau. On serait prêt à faire n’importe quoi pour nos petites têtes blondes. Je sors Mélodie de son couffin et la montrer à Léo. L’être qui comptait le plus pour moi. « Mais tu es très beau Léo. Les gens beaux comme toi et moi avons des raisons de devenir arrogants. » Je souris à ma remarque tandis que Mélodie semble se calmer un tout petit peu. Pas vraiment avec beaucoup de succès mais je porte mon doigt à sa bouche pour voir qu’elle tète. Génial, elle avait faim. « C'est ta fille alors ? Quelle surprise ! Elle est très belle et semble déjà savoir comment mener son monde ! C'est à cause d'elle que tu t'es cachée durant tout ce temps ?! » Je passe une main sur mon visage fatiguée. « Viens on va s’asseoir, je dois la nourrir. » Je vais vers le banc le plus proche pour m’asseoir, fouiller dans le sac et en sortir un biberon. « C’est un peu compliqué disons-le. J’ai appris quelque chose qui m’a pas mal retourné et j’ai fait des bêtises. J’ai joué aux Legos avec pas mal de garçons pour tomber enceinte. Mais non, ce n’est pas la raison pour laquelle je me suis cachée. C’est plus… difficile à expliquer. » Je baisse la tête tandis que Mélodie commence à manger. « Elle est née en décembre le jour de noël donc ouais, je pense qu’elle sera comme sa mère. Elle saura mener tout le monde à la baguette. »

__________________________

JEREMY & LILAS
Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse... △ Nous sommes tous à la recherche de cette personne unique qui nous apportera ce qui nous manque dans notre vie. Et si on ne parvient pas à la trouver on n’a plus qu’a prier pour que ce soit elle qui nous trouve...
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Léo Emerson

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Andrea ♦ Zéphyr ♦ Maxine ♦ lennox ♦ Grace ♦ Liam ♦ Lily ♦ Woody ♦ ...
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4226
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie
DOUBLE-COMPTE : Sara & Jackson
STATUT : Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau, j'peux pas mieux dire, il fait très beau !
MessageSujet: Re: Fucking perfect + Lilas   Mar 6 Juin 2017 - 20:00

 
In our family portrait we look pretty happy
We look pretty normal, let's go back to that
In our family portrait we look pretty happy
Let's play pretend, act like it goes naturally



Ca n’était jamais évident de devenir parent, encore moins lorsqu’on ne l’avait pas décidé. En un sens, Lilas avait eu une chance par rapport à Léo, celle de se préparer durant les neuf mois qu’elle avait senti grandir sa fille dans son ventre, de s’y habituer, d’apprivoiser la nouvelle et de tisser un lien avec elle. Léo, lui, on lui avait imposé cette paternité, il l’avait appris alors qu’Andréa était déjà enceinte de plus de trois mois et sur le coup il ne l’avait pas vraiment bien pris, c’est le moins que l’on pouvait dire, il avait même souhaité qu’elle y mette fin. Et c’était son plus grand regret aujourd’hui, d’avoir au départ rejeté cet enfant. Il n’avait pas vraiment pris le temps de se préparer à devenir père, pourtant dès qu’il avait posé le regard sur son fils, il avait été frappé par ce sentiment trop fort d’amour immédiat, comme touché par la foudre. Et depuis il rattrapait le temps perdu, il rattrapait son erreur du départ. Et il apprenait petit à petit. Maintenant ça devenait simple, John était un petit garçon facile et les réflexes faisaient bien leur travail. Lilas verrait, avec le temps tout irait mieux. Tu as sûrement raison, autant assumer finalement ! Il rit doucement, lui avait du mal à s’auto-complimenter de la sorte, pourtant un peu d’auto-dérision n’avait jamais tué personne. A la proposition de la rouquine, Léo eut peur durant deux secondes qu’elle ne se mette les seins à l’air devant tout le monde pour nourrir son bébé, lui n’était pas à l’aise avec cette idée. Mais elle dégaina un biberon, ce qui le rassura. T’as joué… hum ouais je vois. Tu voulais un enfant ? Ou tu te moquais juste d’où traînaient tes fesses ? Entre eux il n’y avait jamais vraiment de tabou, ça n’était pas une critique de la part de Léo, juste une question sans détour et son amie le savait, ça marchait mieux comme ça plutôt qu’en prenant des pincettes. Tu sais, je ne te demande rien, je ne juge pas, moi même j’ai pas été exemplaire et c’est parfois bien plus facile de prendre la fuite. Mais si tu es de retour c’est le plus important. Il lui offrit un sourire en coin des plus sincères. Le jour de Noël ! Si avec ça tu ne vas pas à la messe de minuit tous les ans...


__________________________


come out of the woods
Nous sommes bien différentes pourtant... Elle a peur de son ombre, je m'assois dessus. Elle ne dit jamais ce qu'elle a sur le coeur, je dis tout ce que je pense. Elle n'aime pas sortir, je n'aime pas rentrer. Elle ne sait pas s'amuser, je ne sais pas me coucher. Elle ne s'enerve jamais, je pète les plombs... elle a besoin de moi et moi j'ai besoin d'elle› © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Fucking perfect + Lilas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fucking perfect + Lilas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: mullers lagoon-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
changement de version
recensement
les scénarios attendus