AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 such a lonely day -r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: such a lonely day -r.   Sam 25 Mar 2017 - 19:19

Un mois. Voilà un mois qu'elle avait dit oui et un mois que tu ne l'avais pas vu. Cinq semaines même, mais ça revenait au même pour toi. Tu commençais à te faire du soucis, avait-elle peur de s'engager finalement ? Tu ne savais pas trop, tu lui laissais de la distance, ne voulant pas être étouffant. Tu te contentais d'attendre un signe de sa part. Et à force de tourner en rond chez toi à attendre, tu avais eu envie de sortir. De voir quelqu'un. Quelqu'un qui n'aurait peut-être pas envie de te voir mais tu te rendais jusqu'à chez elle. Tu regardais sa porte pendant une bonne dizaine de minutes. Tu avais fini par taper contre sa porte, en espérant qu'elle serait là. Pas manqué, la porte s'ouvrait devant toi. « Bonjour Aisling. » Tu lui adressais un léger sourire. Tu ne pouvais pas définir ta relation avec Aisling, vous n'étiez pas des amis, mais vous n'étiez pas non plus que de simples connaissances. Il y avait quelque chose entre vous, d'unique, d'étrange. Tu te sentais proche d'elle mais sans trop l'être. « Je peux ? » demandais-tu sans la quitter du regard. Elle se poussait de la porte pour te laisser rentrer. Elle devait sans doute se demander ce que tu venais lui dire. Après tout la dernière fois que tu avais mis les pieds ici c'était avec un test de paternité positif qui était en réalité négatif. Une histoire compliqué que tu ne voulais pas te remémorer. « Je venais voir comment tu allais, comment allait Siobhan. » Tu ne savais même pas si elle avait pris le temps de la voir, si elle avait fait l'effort d'agir comme une mère ou si elle tenait toujours à rester éloigner, comme elle avait pu l'être le jour de l'accouchement. Tu pouvais comprendre le choc qu'elle avait ressenti, comprendre toute son incompréhension, elle qui pensait être normale. Tu te souciais réellement de ses sentiments, de ce qu'elle pouvait vivre sans chercher à l'influencer et à la pousser vers sa fille. Ce n'était pas ton rôle et encore moins de ton ressort. « Et puis je t'ai cuisiné des raviolis chinois et des nems ! » Tu agitais une petite boîte sous ses yeux. C'était la seule chose que tu avais retenu de votre sortie dans un resto chinois. Tu n'avais pas pris la peine d'en faire plus de trois de chaque, n'étant même pas certain qu'elle en mangerait plus d'un voire même un seul. Mais tu avais pensé que cette petite attention pourrait lui faire du bien.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1700
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Cassou
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Lun 27 Mar 2017 - 9:07

    Aisling était rentré de ses cours il y a peu et maintenant elle était entrain de se faire réchauffer un des plats qu’elle avait préparé avec Isaiah. Enfin un des plats qu’elle avait regardé Isaiah préparé serait plus correct en réalité. Alors que le micro-onde tournait, elle entendit frapper à la porte. Elle n’attendait personne mais qu’importe, elle alla ouvrir, intriguée. Elle eut un léger sourire, bien que particulièrement surprise, en reconnaissant Cupidon.

    -Salut !


    Elle s’écarta doucement pour le laisser entrer. Elle ne savait pas ce qu’il voulait mais elle n’avait pas l’habitude de laisser ses visiteurs sur le pas de la porte. Sauf quand elle leur en voulait. En fait sa dernière discussion s’étant déroulée sur le pas d’une porte était celle avec Chase et elle avait très mal finie. Autant ne pas retenter l’expérience.

    -Ah et bien… Je crois que ça va. Enfin, disons que j’ai déjà été dans des états pires. Je m’en remets. Et pour Siobhan… Elle va bien mais si tu veux la voir il faut qu’on aille chez Perry.


    Elle était prête à l’emmener la voir si ça pouvait lui faire plaisir. Après tout Perry habitait juste à côté et pendant quelques jours Cupidon avait partagé le tiers de la paternité de Siobhan, ça signifiait peut-être quelque chose pour lui.
    Quand il lui annonça qu’il lui avait cuisiné des ravilis chinois, ses yeux s’écarquillèrent.

    -C’est vrai ?

    Alors qu’il agitait le paquet, Aisling se serait presque mise à sauter de joie. Elle ne savait pas si c’était un retour d’hormone ou quelque chose du même genre mais visiblement aujourd’hui elle était d’humeur joyeuse. Il fallait croire que sa situation s’allégeait de jour en jour.

    -Tu sais, tu… t’es pas obligé de faire ça.

    Après tout, ils n’étaient pas si proches. Qu’Isaiah se plie en quatre pour s’assurer qu’elle allait bien était quelque chose qu’elle comprenait, enfin plutôt dont elle commençait à avoir l’habitude, mais Cupidon était tout de même moins proche d’elle. Néanmoins elle s’approcha pour lui prendre sa petite boite, le sourire aux lèvres.

    -C’est gentil.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Mar 28 Mar 2017 - 21:02

Tu la suivais jusque dans son salon, où elle te disait allait bien. Qu'elle avait connu pire. Tu ne savais pas trop ce que c'était de faire un déni, de ne pas sentir l'enfant grandir en soi et d'en fait un rejet. Même si aujourd'hui, elle semblait l'accepter, mais c'était une chose que tu ignorais pour l'heure. « Oh non, je ne veux pas déranger Perry, ni la petite, elle doit dormir à cette heure là ! » Tu esquissais un léger sourire. Peut-être une autre fois. Tu avais la curiosité de voir l'enfant que tu avais aidé à mettre au monde. Les femmes africaines seraient fières de toi et de voir que tu avais bien mis en pratique tout ce qu'elles t'avaient montrés. Mais c'était encore un tout petit bébé et à cet âge, soit ça dort, soit ça mange. En tout cas, ça ne faisait pas encore grand chose. Après elle venait d'avoir 4 mois, peut-être qu'elle commençait à se déplacer et à être plus éveillé. Tu avais la tentation d'aller la voir et en même temps, tu n'étais pas venue pour elle, mais bien pour Aisling. Elle semblait surprise par ta démarche. Elle ne devait pas s'attendre à ça venant de toi mais t'étais comme ça, un gars sympa et qui était prêt à prendre des nouvelles des gens avec qui il traînait. « Si je réponds : c'est ce que font les amis, tu m'frappes ? » demandais-tu avec un léger sourire alors qu'on pouvait entendre le micro-ondes s'affoler. Ce qu'elle avait mis à cuire tantôt devait être prêt maintenant. Elle qui ne cuisinait pas, ça t'étonnait un peu mais peut-être que c'était un plat réchauffé. Ce n'était pas vraiment tes affaires . « C'est normal. » Tu haussais doucement les épaules en lui laissant le sachet sur la table. Elle n'aurait qu'à les ranger ou les manger maintenant, ce serait à elle de voir. Elle pouvait même les jeter à la poubelle si l'envie lui prenait. Mais vu sa réaction, tu doutais qu'elle leurs réserve un tel sort. « Je sais que tu dois être entourée comme il faut pour surmonter tout ça, mais j'avais envie d'être présent pour toi, que tu saches que si tu voulais parler - bien que j'en doute - je suis là, tu vois. » Tu avais un sourire idiot sur le visage, sans savoir où te mettre. Ce n'était sûrement pas à toi qu'elle viendrait se confier mais si elle voulait se changer les idées, tu étais là pour ça aussi.  

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1700
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Cassou
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Sam 8 Avr 2017 - 22:24

    Aisling hocha les épaules avec un petit sourire. Comme il voulait. Et il avait sans doute raison, elle dormait beaucoup cette enfant. Comme tous les enfants, sans doute.

    -D'accord, on pourra y aller une prochaine fois, si ça te fait plaisir. Après tout... c'est toi qui l'as mise au monde.

    La blonde était assez surprise de la visite de Cupidon et ne savait pas le cacher. En fait, elle était toujours impressionnée par les démarches des autres parce qu'à côté elle était une bien piètre personne, et une encore plus indigne amie. Néanmoins elle esquissa un sourire à sa réponse.

    -Tu crois que je vais te frapper parce que tu t'auto-proclames mon ami ?

    Elle secoua doucement la tête.

    -Merci de t'occuper de quelqu'un comme moi.

    Elle ignora le micro-onde qui sonnait pour prendre ce que lui avait fait Cupidon. Décidément, les hommes de son entourage faisait attention à ce qu'elle se nourrisse bien. Elle attrapa un des nems pour l'enfourner dans sa bouche avant de lever les yeux vers lui.

    -T'en veux un ?

    Alors qu'il lui expliquait qu'il voulait être là pour elle, elle baissa les yeux et passa même pas loin de rougir, un peu gênée. Elle n'avait pas l'habitude qu'on prenne soin d'elle, et même si elle l'avait accepté de la part d'Isaiah ce n'était toujours pas évident pour le reste du monde. Elle se mordilla doucement l'intérieur de la joue avant de le regarder de nouveau.

    -On est quand même d'accord que la première fois qu'on s'est vu je t'ai hurlé dessus et frappé ?

    Aisling se retrouvait parfois dans l'incompréhension totale devant la gentillesse des personnes qui peuplaient ce monde. Elle trouvait l'égoïsme bien plus naturel. Et pourtant, il existait des gens pour remettre tous les fondements de sa philosophie en cause. Elle ne savait pas si elle devait en vouloir ou être reconnaissante envers ces gens là.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Dim 30 Avr 2017 - 17:31

Elle te proposait de le faire une prochaine fois. Tu la regardais un instant sans oser lui répondre rapidement. Tu cherchais tes mots, tu cherchais ce que tu avais à dire. « Tu sais, je crois que ça en fait pas une raison. » Du moins, c'était comme ça que tu voyais les choses. Après tout, tu ne faisais pas parti de la famille d'Aisling ou encore moins de celle de Perry. Certes, comme elle l'avait dit, tu avais mis l'enfant au monde et de ce fait, tu étais curieux de savoir comment elle allait. Tu avais hésité plusieurs fois à aller la voir à l'hôpital mais tu t'étais abstenu. Tu avais peur de t'attacher à ce petit bout parce que ce n'était pas ta fille. Ce n'était pas toi le père et il fallait que tu gardes cette idée à l'esprit sinon tu finirais par perdre pied. « J'exagères peut-être un peu. » Tu esquissais un léger sourire. Tu ne devais pas penser qu'à chaque mot que tu pourrais sortir de ta bouche, elle va te tomber dessus et te frapper avec violence. Parce qu'Aisling n'était pas que violence. Et tu le savais parce que tu avais pu partager un moment de tendresse avec elle. « Quelqu'un comme toi ? T'es pas le diable non plus. T'es pas quelqu'un de fondamentalement mauvais. T'es pas toujours sympathique mais on va pas te le reprocher non plus. » Tu haussais doucement les épaules, c'était un propos qui te surprenait un peu. Tu essayais de comprendre ce qu'elle essayait de dire par là parce que tu ne voyais pas. Peut-être que c'est parce que tu ne la connaissais pas assez. Après tout, tu avais traîné deux fois avec elle jusqu'à son anniversaire. Et après, tu étais toujours du genre à voir le meilleur chez les autres. « Avec plaisir ! » Tu n'avais même pas pris la peine de goûter ce que tu avais fait. A tout les coups, c'était dégueulasse et tu ne le savais pas. Mais tu n'allais pas tarder à être au parfum. « Oui et alors ? » demandais-tu en souriant. En même temps, tu avais un peu cherché la merde ce jour-là.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1700
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Cassou
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Sam 6 Mai 2017 - 12:08

    Aisling leva les yeux vers lui puis haussa simplement les épaules. Elle ne le forcerait pas à voir Siobhan s’il n’en avait pas envie. Elle s’était juste dit que ça lui ferait sans doute plaisir, visiblement pas. Elle était assez nulle pour comprendre ce que les gens voulaient. Elle partait en général du postulat que c’était le contraire d’elle, tout simplement.

    -J’en sais rien, j’accouche rarement des gens.

    Et bien heureusement pour les bébés et les mères.
    Elle eut cependant un léger sourire alors qu’il admettait qu’il exagérait. Il était difficile de se dire qu’on puisse exagérer avec le comportement qu’elle avait, et pourtant.

    -Ou peut-être que mettre au monde un être vivant m’a rendu plus douce.

    Elle se refusait encore à appeler Siobhan sa fille, son enfant ou encore son bébé. Elle avait encore du mal avec ne serait-ce que le concept de la maternité. Mais plus le temps passait, plus elle s’habituait à la situation. Après tout, elle allait la voir, parfois. Elle était loin de la mère exemplaire, mais elle aurait pu être pire.
    A ses mots, à cette courte description d’elle, Aisling se mordit la lèvre. Elle n’était pas sûre que Cupidon ait raison. Même si elle n’en parlait jamais, elle était loin d’être persuadée qu’elle n’était pas fondamentalement mauvaise comme il le disait si bien.

    -Je sais pas Cupidon, je sais pas.

    Il y avait sans doute des gens plus mauvais qu’elle, Hitler, Staline… Mais quand on pensait à des dictateurs qui avait exterminés une bonne partie de leur population, pour se consoler, c’était rarement une bonne chose.
    Mais la discussion redevint plus légère quand Aisling lui proposa de manger sa propre nourriture. Elle esquissa un sourire fasse à son enthousiasme et fit réchauffer l’intégralité de ce que Cupidon lui avait rapporté pour qu’ils puissent manger tous les deux.

    -Et alors on dirait que tu es masochiste, voilà !

    Comment pouvait-on se montrer gentil avec quelqu’un qui nous avait frappé, et hurlé dessus ? Aisling n’était pas gentille tout court donc de toute façon elle ne pouvait pas comprendre, mais là c’était encore pire. Certes, ils avaient couchés ensemble, mais tout de même, elle n’avait pas l’impression que ça justifie le reste. Faut dire qu’elle n’avait peut-être pas la même conception du sexe que lui.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Ven 12 Mai 2017 - 15:55

« T'as bien raison d'éviter, c'est pas drôle et encore moins quand on se prend des coups de pieds en plein visage. » ajoutais-tu doucement avec un grand sourire. C'était une petite pique sur ce que tu avais pu subir avec elle mais tu n'attendais rien en retour, tu voulais juste l'embêter un peu. Peut-être que tu devrais éviter ce genre de chose mais tu n'avais pas envie d'avoir un filtre sur ce que tu pensais ou sur ce que tu avais envie de dire. « Ou peut-être que tu as toujours été douce et que tu laisses juste tes défenses de côté ? » proposais-tu avec un sourire, amusé de cette idée. Au fond, tu ne saurais pas dire laquelle de vos deux raisons étaient vraies. Et peut-être même les deux. Les hormones sur le corps d'une femme, ça pouvait avoir des vertus incroyables. Après, ça ne changeait pas non plus fondamentalement une personne. « Je crois que jusqu'à notre mort, on ne sait pas réellement qui on est. Je crois même que ce n'est pas un drame si on ne sait pas, on a une vie entière pour le découvrir et une vie entière pour le changer si jamais ça nous plait pas ! Et si ça ne plait pas aux autres, alors là, câlice, qu'on s'en crisse ! » Ton accent québécois était revenu au galot sur le fin. Ca faisait longtemps que tu n'avais pas juré, longtemps que tu n'avais pas utilisé les mots bien de chez toi. La pauvre Aisling, elle allait sûrement rien piger à ce que tu venais de dire mais si jamais elle te demandait, tu lui ferais la traduction. « Peut-être un peu. » Après tout, tu vivais toujours à Bowen. Et tu avais affronté pas mal de monde en revenant dans cette ville. Comme Sara, Tahlia et surtout Nevaeh. Certes, aujourd'hui, tu étais heureux d'avoir accompli tout ça mais ça n'avait pas toujours été très facile. « Tes études avancent d'ailleurs ? Je me suis demandé l'autre jour ce que ça faisait un étudiant en zoologie. » Tu avais l'impression de changer de sujet mais tu te contentais de dire la première chose qui te venait à l'esprit. Et depuis ton questionnement, tu avais cette idée en tête, de demander à Aisling, elle était la plus à même de te répondre, plutôt que de chercher sur Google.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1700
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Cassou
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Dim 21 Mai 2017 - 20:30

    Aisling esquissa un léger sourire à sa réflexion avant de détourner le regard.

    -Désolée, ça devait pas être vraiment évident... Mais je sais que tu m'as sauvé la vie.

    La blonde réfléchit un instant alors qu'il lui disait qu'elle avait peut être été toujours douce. Elle écarta très vite cette hypothèse.

    -Non, j'ai toujours été un monstre, n'espère pas trop.

    Elle écouta attentivement ce qu'il disait avant d'éclater de rire à son juron venu d'une langue étrangère, qu'elle ne parlait pas qui plus est.

    -Quand tu parles comme ça je comprends jamais rien ! Mais je crois que j'ai compris l'idée.

    Elle passa une main dans ses cheveux réfléchissant quelques instants à ce qu'il disait. Il avait sans doute raison.

    -C'est pas si simple que ça de se changer.


    A sa question sur ses études, Aisling s'installa dans le canapé avec ce que lui avais préparé Cupidon pour commencer à manger calmement. Il était vraiment rare qu'on lui pose des questions sur ses études. Mais ce n'était pas forcément désagréable. C'était un sujet qui, au moins, ne comportait pas de mines.

    -J'étudie les animaux, et leurs comportements. J'ai différentes matières, mais pour les non-initié on peut dire que c'est surtout de la biologie. Enfin, on a quelques cours de droits et d'économie aussi mais c'est assez anecdotique par rapport au reste.

    Elle baissa quelques secondes les yeux avant de lâcher un léger soupire.

    -Je crois que c'est un miracle si je valide tous mes cours cette année.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Mar 30 Mai 2017 - 11:30

Tu esquissais un sourire en l'entendant dire que tu lui avais sauvé la vie. Elle n'était pas vraiment en danger, le pire était pour le bébé. Peut-être qu'au bout de quelques heures, ça aurait pu être dangereux mais vous n'en étiez pas arrivés là. Tu l'écoutais te dire que tu te trompais, en secouant doucement la tête. Elle avait beau penser qu'elle était un monstre, tu ne le voyais pas du même œil. « Je te laisse avoir le dernier mot là dessus parce que j'sens qu'on va y passer des heures ! » Elle semblait être têtue. Tu pouvais l'être aussi mais tu ne luttais pas si tu ne pensais pas que ton argument pouvait vraiment être pris en compte. Avec Aisling, tu ne savais que tu n'avais aucune chance de t'écouter. Et c'était peut-être pas plus mal. Au fond, personne se savait vraiment s'il était bon ou non. « Ma langue natale reprend parfois le dessus quand je m'emporte. » ajoutais-tu en rigolant. Tu ne le remarquais pas toujours mais c'est vrai qu'avec tous les mots placés, ta phrase n'était pas vraiment compréhensible. Mais elle semblait avoir compris l'idée alors c'était pas si mal que ça. « Je le conçois. Il faut déjà être plein de volonté pour accepter de changer. » Parce que le faire si on en a aucune envie, ça n'apportait rien. Et toi, tu le savais. Mais après, c'était quelque chose qui était propre à chacun. Tu t'installais à côté d'elle dans le canapé, concentré à écouter ce qu'elle disait sur ses études. « Tu as des cours de psychologie animale ? » C'était peut-être une question idiote mais puisqu'elle parlait de comprendre le comportement des animaux, ça devait bien passer par de la psychologie non ? En tout cas, maintenant c'était demandé et même si elle te riait au nez, ça ne te faisait pas peur. « Tu penses en avoir raté beaucoup ? » demandais-tu un peu inquiet. Tu fronçais légèrement les sourcils, ne sachant pas si tu devais l'encourager, la gronder ou ne rien dire du tout.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1700
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Cassou
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Sam 10 Juin 2017 - 16:19

    Aisling aimait avoir le dernier mot, même si c'était par défaut, et Cupidon avait sans doute raison. Elle était têtu et l'aurait sans doute empêché de dire du bien d'elle, surtout en ce moment. Cela révélait sans doute une part de mal-être.
    La blonde esquissa un sourire quand il dit que sa langue natale reprenait parfois le dessus.

    -Ca ne doit pas être évident de parler au quotidien une autre langue.


    Aisling avait un niveau honorable dans plusieurs langues, mais elle n'avait jamais fait l'expérience de parler une autre langue que l'anglais au quotidien.
    Plein de volonté, oui, et de motivation. Il fallait vouloir changer mais surtout une bonne raison de le vouloir. A quoi bon changer pour soit-même ? Non, on voulait toujours changer pour quelqu'un.
    Elle hocha la tête à sa question.

    -Oui on peut dire ça comme ça, en quelque sorte.


    Et c'était particulièrement intéressant, de voir ce qui séparait l'animal de l'Homme, ou justement, de voir ce qui ne le séparait pas. Pour Aisling, un être humain n'était qu'un animal comme un autre. Et certains êtres humains des merde sans nom. C'était une des raisons pour lesquels elle ne comprenait pas comment Isaiah pouvait être aussi altruiste. Il y avait des gens bien, oui, mais tellement de gens mauvais.

    -J'ai raté beaucoup de cours à cause de... ma rupture et puis de Siobhan. Alors je sais pas trop si j'ai réussi à sauver les meubles ou pas.

    Elle savait que dans tous les cas, elle pouvait toujours redoubler, ce n'était qu'un an de plus sur son parcours d'étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Dim 25 Juin 2017 - 19:02

Tu n'avais jamais fait attention, tu t'étais appliqué à parler anglais ces huit dernières années que tu avais rarement du français en tête, sauf quand tu jurais parce que là tu n'avais aucun contrôle. Ça venait et c'était tout. « Et puis c'est assez complexe, on veut se rapprocher au plus près du français alors on francise beaucoup de mots mais l'anglais fait beaucoup parti de notre vocabulaire au final. Pour les jurons, c'est vraiment pas mal par contre ! » Tu ne dénigrais pas ta langue maternelle, loin de là mais entre temps tu avais appris à voir les choses un peu différemment surtout lorsque tu avais voyage dans beaucoup de pays francophone, réalisant que la langue n'était vraiment pas la même partout. Meme en France et en Belgique, deux pays relativement proches et pourtant il y a avait de grandes différences. « Tu apprends à penser comme une bête ? Ou alors à comprendre ce qu'ils attendent en fonction de leur action ? » Tu pensais aux signes d'écueils d'un bébé qui voulait dire que l'enfant était prêt à manger. Contrairement à ce qui était pratiqué dans pas mal d'endroits, il ne fallait pas attendre les pleurs des bébés. Peut-être que pour les animaux c'était la même chose et tu serais curieux de le savoir. « Il n'y a pas de possibilité d'avoir des cours de rattrapages ? » Après tout, ce n'est pas tous les jours que les femmes font des deni de grossesse, c'était quand même un événement assez incongru, elle pourrait bénéficier de conditions exceptionnelles. Peut-être que c'était pour éviter le favoritisme que ce genre de repêchage n'existait pas.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1700
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Cassou
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Sam 8 Juil 2017 - 12:14

    La blonde hocha doucement la tête quand il lui parla de sa langue. Dis comme ça, ça semblait effectivement complexe.

    -Comme ça t'insulte les gens sans qu'ils le sachent ?


    Elle lui avait posé la question avec un sourire taquin. Cupidon n'était pas vraiment du genre à insulter tout et n'importe quoi contrairement à elle.

    Aisling éclata de rire quand il lui demanda si elle apprenait à penser comme une bête. Elle ne parlait jamais de ses études à personne, mais elle aurait dû, c'était assez amusant.

    -On peut dire que j'apprends à penser comme une bête, comment raisonne chaque groupe d'espèces animale si on peut dire. On ne fait pas toutes les espèces individuellement mais plutôt comment fonctionne les animaux solitaire, les animaux en harem, en meute... Enfin, tu vois ? Pour ce qui est d'apprendre à comprendre ce qu'ils attendent en fonction de leurs actions, on n'a pas ça comme cours mais ce sont des cours qui peuvent se trouver dans les formations beaucoup plus spécifique parce que les gestes sont en général assez spécifiques selon les espèces. Donc les vétérinaires comportementalistes peuvent avoir ce genre de cours pour les chats et chiens par exemple.

    Étrangement, elle était assez épanouie dans cette discussion. Ca lui changeait.
    Elle grimaça quand il lui demanda s'il n'y avait pas possibilité d'avoir des cours de rattrapage. Elle détourna le regard en haussant doucement les épaules, soupirant.

    -Pas vraiment. Des examens de rattrapages quand on rate les premiers ça oui mais sinon...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Lun 14 Aoû 2017 - 1:01

Elle disait à voix haute ce que tu pensais. Elle marquait un point, elle était perspicace. Elle devait s'y connaître, mais tu ne savais pas de quel côté elle se trouvait lorsque c'est arrivé. « C'est l'idée ! » Tu rigolais doucement. C'est vrai que c'était assez facile pour insulter quelqu'un mais en général lorsque l'on entendait quelqu'un parler étranger devant soi, c'est parce qu'on se faisait salement insulté. C'était inscrit dans les mœurs donc si on ne voulait pas chercher la bagarre, il valait mieux s'en abstenir. Ce que tu faisais assez bien en général. Tu écoutais ensuite Aisling qui s'était lancé dans un grand monologue. Captivé par ce qu'elle te disait, tu ne remarquais même pas que c'était la première fois depuis que tu la connaissais, qu'elle te parlait aussi longuement d'un truc, surtout avec beaucoup d'enthousiasme. Autant dire qu'elle était passionnée par ce qu'elle faisait. « J'imaginais pas que ça puisse être possible. » Mais s'il y a bien des psychologues pour les hommes, il pouvait bien exister des comportementalistes pour les animaux. Après tout eux aussi avait des sentiments, des réactions. On pouvait les comprendre. « Je trouve ça dommage. » Le système était ce qu'il était et tu ne pourrais rien y faire. Tu ne connaissais pas le monde des études pour savoir ce que c'était et à quel point ça pouvait être injuste. Mais si elle avait encore une chance, tout était encore possible pour elle. En tout cas, tu l'espérais. « Tes rattrapages sont bientôt ? » demandais-tu avec un léger sourire au bord des lèvres.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1700
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Cassou
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Ven 18 Aoû 2017 - 22:55

    Elle esquissa un léger sourire. Quand on connaissait une langue étrangère, après tout, autant en profiter. Aisling savait bien le faire aussi. Enfin, elle ça ne la gênait pas d'insulter dans une langue totalement intelligible de son interlocuteur aussi.

    La blonde s'était lancée dans une longue explication concernant ses études. On ne lui avait jamais vraiment posé la question à vrai dire, alors elle essayait d'expliquer au mieux, pour que ce soit compréhensible de quelqu'un qui n'y connaissait rien. Elle avait de l'entraînement avec ses parents, à qui il pouvait arriver de poser quelques questions, mais de son souvenir, c'était tout.

    -Contrairement à ce que le commun des mortels pense, il n'est pas si difficile que ça de se comprendre, même entre espèces. Il suffit d'apprendre les codes.


    C'est ainsi que certains hommes pouvaient évoluer au milieu des animaux sauvages, non sans jamais baisser leur garde.
    Elle haussa les épaules alors qu'il disait que c'était dommage, qu'elle ne puisse pas avoir de cours de rattrapage. En même temps, elle n'imaginait pas les profs lui faire des cours particuliers, c'était mal connaître l'université.

    -Une partie bientôt et une partie plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 746
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : alles
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
STATUT : love's gonna burn
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   Mer 23 Aoû 2017 - 19:20

Tu hochais une nouvelle fois la tête en écoutant ce qu'elle disait, expliquant que ce n'était pas si difficile que ça, il suffisait d'être attentif et de faire un effort. Il est vrai que de ton côté, les animaux que tu avais côtoyé, tu n'avais pas cherché à savoir ce qu'il voulait, tu le nourrissais quand il te semblait affamé mais rien de plus. Tu étais très admiratif de la voir ainsi, sûre d'elle, passionnée par ce qu'elle disait. « En tout cas ça a l'air très intéressant et c'est un choix qui te va bien. » Tu ne savais pas beaucoup de choses, ce n'est pas comme si vous vous parliez à cœur ouvert à chaque fois. C'était arrivé une seule fois et vous n'aviez même pas bu, mais ça n'avait pas été très loin, ça avait essentiellement tourné autour de vos problèmes pour le sport, plus jeune. Rien de bien fou, tu apprenais d'autres choses maintenant. « Je te souhaite bien du courage avec tes exams alors. » Il allait lui en falloir, sauf si elle se la jouait yolo thug. Ce qui serait bien son genre, mais elle semblait bien trop prendre à cœur ses études pour les prendre à la légère. Tu jetais un coup d'oeil à ta montre, déjà près d'un quart - qui tirait plus vers la demi-heure si tu étais plus réaliste - que tu étais chez elle à discuter. Tu étais venu avec une question en tête mais ce n'était pas la meilleure personne pour te répondre. « Je devrais peut-être filer et te laisser te reposer encore ! » proposais-tu avec un sourire avant d'avaler la dernière bouchée du rouleau de printemps qu'elle t'avait proposé.  

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: such a lonely day -r.   

Revenir en haut Aller en bas
 
such a lonely day -r.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus