AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
grand kangou
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 1954
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : hershelves. (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : amoureuse et heureuse de se laisser prendre à l'ivresse que ce sentiment éveille en elle.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Lun 2 Oct 2017 - 23:34

En effet cela peut être intéressant à traiter. :11:

Eilynn est née à Baton Rouge en Louisiane. Elle est partie de chez elle parce qu'elle avait la sensation d'étouffer à cause de son lien avec son père. Mais elle adore ses origines et son pays de naissance. Dont si elle croise quelqu'un qui a vécu en Amérique elle sera heureuse de discuter du pays. pinklove pinklove pinklove pinklove pinklove pinklove

Sabían peut en effet avoir fait la connaissance d'un des frères de Eilynn, ils sont très liés tous les 4. Il y a Will l'ainé, James le second et Ted le 3ème, elle est la dernière de la famille. Du coup par rapport à l'âge Sabían aurait pu rencontrer Ted et celui-ci aurait pu parler de sa sœur habitant à Bowen. Et lui filer ses coordonnées. Quand Sabían rentre à Bowen, il l'a contacte pour qu'ils se rencontrent.
Parce que quand Ted ou même James ou Will parlent de leur sœur, ils en parlent plus comme un garçon manqué que comme une fille. Bagarreuse, forte personnalité, adorant la mécanique, jouant au poker, pas du genre à avoir froid aux yeux, assez tranchante dans ses mots. Du coup cela pourrait rendre Sabian curieux. :01:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Landon Henderson
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 170
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : pretty young thing (av.) | crack in time (sign.)
STATUT : love is like a drug but i'm not addicted at all anymore
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Lun 15 Jan 2018 - 21:53

Je viens taper l'incruste, j'ai pas vu d'interdiction de squatter aha
Bon pour être honnête, j'avais pas fait attention que tu avais deux autres comptes et j'ai fait mes recherches que sur Eilynn :06:  Donc je sais pas si un lien pourrait t'intéresser? Et je sais pas si Eilynn est toujours la même que dans ta fiche ou si elle a un peu changé depuis le temps? Car j'ai une petite idée et si ça ne fonctionne pas avec le présent, il y a éventuellement moyen de l'avoir exploité dans le passé et on pourrait discuter des répercutions sur les jours actuels Mouai mouai

__________________________

And if I die before I wake,
I pray my soul to take,
'cause I'm ready for the funeral
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 1954
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : hershelves. (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : amoureuse et heureuse de se laisser prendre à l'ivresse que ce sentiment éveille en elle.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Mar 16 Jan 2018 - 15:03

Ah bon tu n'as pas vu le panneau, j'ai du oublier de le mettre. :adibou:

En effet j'ai Daemon et Kida, Daemon est homo et en couple avec Devan et Kida est en couple depuis 3 ans et maman depuis 1 ans. Mais on toujours se trouver quelque chose.

Pour Eilynn elle a un peu changé vu qu'elle est tombée amoureuse de Jeff. C'est son 1er petit ami, ils sont ensemble depuis 8 mois. Dont selon ce à quoi tu penses c'est sur qu'il faudra partir d'un lien passé, mais  qui peut parfaitement avoir des répercutions sur le présent. :perry:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Landon Henderson
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 170
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : pretty young thing (av.) | crack in time (sign.)
STATUT : love is like a drug but i'm not addicted at all anymore
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Mar 16 Jan 2018 - 21:25

J'avoue que j'ai fermé les yeux en arrivant, shame on me aha

Alors je te mets ce que j'avais écrit concernant un lien. J'ai vu qu'elle bossait au casino et j'ai pensé à elle. Après à toi de me dire si ça peut coller à Eilynn il y a une année ou deux :56:

Citation :
- [ ] une femme qui l'aurait surpris en train de tricher au casino (poker/blackjack). elle l'aurait laissé faire et une fois sorti de table, elle lui aurait demandé la moitié de ses gains pour qu'elle garde le silence. il lui aurait proposé d'en obtenir les ⅔ si elle se joignait à lui pour une soirée mondaine dans laquelle il devait être accompagné. uniquement dans le but d'éblouir son patron et rentrer dans ses petits papiers pour la promotion qu'il vise.

Après il faudrait construire autour de ça et voir ce que ça peut laisser comme traces ou non dans le présent. On peut retravailler le truc aussi pour que ça puisse coller à ton personnage et sinon… Bah sinon on peut essayer de trouver autre chose :14:

__________________________

And if I die before I wake,
I pray my soul to take,
'cause I'm ready for the funeral
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 1954
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : hershelves. (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : amoureuse et heureuse de se laisser prendre à l'ivresse que ce sentiment éveille en elle.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Mar 16 Jan 2018 - 21:52

Mais tu sais que tu viens tenter le diable là. Fire :07:

Eilynn bosse à la table de poker, elle est très douée à ce jeu, alors c'est sur que s'il y a un tricheur à sa table elle va vite le repérer. Et vu que Landon est beau gosse, elle va même garder un œil sur lui. Après elle n'est pas du genre à faire ce genre de chose, mais elle aurait pu avoir envie de jouer avec le feu ce soir là et laisser faire juste pour voir jusqu'où il est capable d'aller. Et l'idée de l'argent contre sa présence à une soirée mondaine elle va adorer la vilaine. On pourrait même ajouter un peu de luxure, ils pourraient partager quelques nuits ou la nuit après le casino et celles après la soirée. Et ils décident de ne plus se revoir pour éviter d'être pris. Mais Landon pourrait venir au casino et croiser Eilynn quelques fois. Mais elle lui aurait fait comprendre une fois et pas une autre pour la triche. Mais elle ne le dénoncera pas s'il triche à une autre table.

Dont oui je suis partante, on pourrait se dire que cela c'est passé il y a un peu plus d'un ans vu que cela fait 8 mois qu'elle est avec Jeff.

Après pour l'après, Landon pourrait revenir dans la vie de Eilynn pour lui proposer quelque chose, vu qu'il connait ses talents il pense que c'est la seule capable. Mais Eilynn a changé, elle est amoureuse, et Jeff vient de lui demander de vivre avec lui. Cela ne pourrait pas plaire à Landon d'être éconduit. Et il pourrait la menacer de tout dire à Jeff. Il pourrait la faire chanter autant par rapport à sa carrière qu'à sa vie privée. De quoi mettre un peu la merde dans le couple.
Cela nous permettrait de jouer le lien dans le passé, et de le faire rebondir sur le présent. :01: :42:

Tu en dis quoi ?? :adibou: :adibou: :adibou: :adibou:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Landon Henderson
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 170
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : pretty young thing (av.) | crack in time (sign.)
STATUT : love is like a drug but i'm not addicted at all anymore
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Mar 16 Jan 2018 - 22:52

Le diable ne me fait pas peur et j'ai toujours rêvé de lui mettre le feu au cul :14:

Ravi de savoir que la base du lien te plaise et que ça peut au personnage. Pour moi ça ne pose pas de problème de le faire remonter à une année, comme je te l'ai dit on peut le modifier selon les besoins héhé
Concernant les nuits partagées, de base j'aurais dit non mais ton enthousiasme il est tellement contagieux que je veux bien faire une petite exception. Pour jouer le truc à fond, on peut même dire que Eilynn décide de se faire passer pour sa future-femme? Elle a envie de s'amuser durant cette soirée et elle voit qu'il est imperturbable et qu'il entre dans le jeu tout en restant froid et ça l'amuse.
Pour la suite avec l'avertissement de la triche au casino, je ne vois aucun inconvénient

Concernant la suite, c'est un peu là que ça se complique. Je vais faire la personne chiante mais Landon c'est quelqu'un qui se fout vraiment de tout, qui manque totalement d'intérêt pour les gens et le fait de se faire recaler ne lui ferait pas grand chose, même après ce qu'il s'était passé. Ce que je te propose, c'est que j'essaie de réfléchir à ce que tu as dit pour voir si je peux contourner un peu l'idée pour qu'on en arrive au chantage qu'il exerce sur elle, peut-être davantage sur sa vie professionnelle, que privée… Laisse-moi juste le temps d'y réfléchir un ou deux jours et je reviens vers toi sans faute :11:

__________________________

And if I die before I wake,
I pray my soul to take,
'cause I'm ready for the funeral
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 1954
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : hershelves. (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : amoureuse et heureuse de se laisser prendre à l'ivresse que ce sentiment éveille en elle.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Mar 16 Jan 2018 - 23:01

Bien pas de souci, c'était une idée mais il faut aussi, et c'est logique, qu'elle corresponde à ton personnage. Du coup on a la base. C'est déjà bien et l'idée de la future femme c'est diabolique mais bon vu que la diable ne te fait pas peur normal. :zachetnell: :mango:

Pas de problème prends ton temps pour réfléchir. Si je vois autre chose avant je te fais signe. :coeur1: :coeur1:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Landon Henderson
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 170
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : pretty young thing (av.) | crack in time (sign.)
STATUT : love is like a drug but i'm not addicted at all anymore
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Lun 22 Jan 2018 - 19:21

Désolé, finalement j'aurai un peu traîné Arrow
Comment on était plutôt d'accord au niveau de la première partie qui se passe dans le passé, j'ai pas besoin de rebondir là-dessus je pense. Mais par rapport au présent, j'avais éventuellement pensé au fait qu'Eilynn aurait pu - ce fameux soir où ils se sont rencontrés - dire à Landon qu'il pouvait compter sur elle pour jouer à nouveau le rôle de sa future-femme si une nouvelle soirée se présentait, qu'il avait sa parole. On peut imaginer qu'elle avait vraiment apprécié se faire passer pour une femme qu'elle n'était pas, que jouer ce rôle face à des inconnus avait été assez excitant, surtout avec comme cavalier cet homme froid qu'est Landon. Et comme ce cher britannique est quelqu'un qui accorde beaucoup d'importance à ce que les gens promettent par les mots, ou par les actes, il aurait pu ne pas apprécier que quelques semaines en arrière, Eilynn décline son offre. Pas vexé mais déçu en fait qu'on puisse revenir sur une parole, qu'elle ait été faite il y a une année ou une semaine, c'est pareil pour lui, peu importe les changements. Surtout qu'au fond, il lui demanderait de se faire passer pour sa désormais femme, qu'il ne lui demandait pas d'en refaire autant que la dernière fois. Mais Eilynn est en couple, elle n'a pas envie de commettre la moindre erreur ou la moindre chose qui remonter jusqu'aux oreilles de Jeff. Le problème c'est qu'en refusant, Landon va s'intéresser à elle, va faire mine d'agir comme un mec normal qui tire un trait sur leur histoire passée, histoire d'aller de l'avant. Seulement il le fait dans l'unique but d'en apprendre plus sur elle et de savoir quand il pourra frapper et de quelle manière histoire que la chute d'Eilynn soit douloureuse et lui laisse quelques séquelles… que ce soit dans sa vie privée ou dans sa vie professionnelle Rolling Eyes

Qu'est-ce que tu en penses? Je me suis pas relu, donc excuse-moi d'avance

__________________________

And if I die before I wake,
I pray my soul to take,
'cause I'm ready for the funeral
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 1954
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : hershelves. (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : amoureuse et heureuse de se laisser prendre à l'ivresse que ce sentiment éveille en elle.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Mer 24 Jan 2018 - 15:47

Pas de souci, je ne te fouetterais pas pour ça. Hola chicas
Non pas besoin de rebondir sur ce déjà mis en place. Et je trouve l'idée diaboliquement géniale. Fire :07: :25:
Pour Eilynn sur le moment elle aurait juste penser au fait qu'elle c'est bien amusée et que recommencer surtout en si charmante compagnie serait grisant. :adibou: Sans réfléchir aux conséquences si elle vient à ne pas pouvoir tenir son engagement. De toute façon elle s'imagine libre encore pour longtemps. Mais Jeff est venu troubler tout cela et là pas question de déconner, elle ne veut pas perdre son homme. Du coup pour elle dire non serait tout à fait compréhensible, elle ne va pas se douter que Landon le prenne mal et cherche à lui nuire de n'importe quelle manière que ce soit. :03: :25:
Cela va être tordu et je sens que Jeff ne va pas t'aimer. :miam:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Landon Henderson
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 170
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : pretty young thing (av.) | crack in time (sign.)
STATUT : love is like a drug but i'm not addicted at all anymore
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Sam 27 Jan 2018 - 10:00

T'auras bien d'autres raisons de me fouetter à l'avenir je pense :14:

Mais content que l'idée te plaise et puisse coller dans ce cas, je trouvais intéressant de laisser la rancœur de Landon à l'intérieur pour finalement l'extérioriser un jour où elle ne s'y attend pas. Que ce soit en se présentant sur son lieu de travail ou en arrivant, peut-être, à mettre un peu de tension dans ce couple auquel Eilynn tient tant Rolling Eyes

Et j'espère bien que Jeff n'aimera pas Landon, surtout s'il doit y faire face, il l'aimera encore moins je pense :14:

__________________________

And if I die before I wake,
I pray my soul to take,
'cause I'm ready for the funeral
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 1954
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : hershelves. (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : amoureuse et heureuse de se laisser prendre à l'ivresse que ce sentiment éveille en elle.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Sam 27 Jan 2018 - 17:43

Je le pense aussi. HA Et même plus que fouetter vu ce que Landon prévoir. En tout cas cela va être amusant ou pas. :adibou: Ce lien va être très une vraie folie. :perry: :38:


__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Landon Henderson
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 170
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : pretty young thing (av.) | crack in time (sign.)
STATUT : love is like a drug but i'm not addicted at all anymore
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 28 Jan 2018 - 22:27

Ça va être très amusant même, surtout pour moi aha
Tu me diras quand tu seras éventuellement disponible pour un RP? A voir si on joue un événement passé – pas forcément la rencontre en elle-même mais l'un des soirs où elle se fait passer pour celle qu'elle n'est pas – ou plutôt quelque chose dans le présent I love you

__________________________

And if I die before I wake,
I pray my soul to take,
'cause I'm ready for the funeral
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 1954
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : hershelves. (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : amoureuse et heureuse de se laisser prendre à l'ivresse que ce sentiment éveille en elle.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Jeu 1 Fév 2018 - 18:03

Attention que cela ne se retourne pas contre toi. :01:

Oui je te tiens au courant, dés que j'ai une place, je te mpotte et on verra sur quel contexte on part. :perry: :38:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  LET ME KNOW YOU  :: manage your life :: liens-
Sauter vers:  
sous une pluie d'étoiles...
La ville a organisé un petit rassemblement le soir-même de la Saint-Valentin, le 14 février. Tous sont conviés à amener couvertures, bouteilles de vin, délicieux pique-nique au sommet de la falaise.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus