AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
bowenien
avatar
J. Violet Cox
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: léo, poussin — terrence, compétiteur —
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 189
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : lux aeterna
DOUBLE-COMPTE : n/a
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Jeu 12 Avr 2018 - 19:20

:coucou:

__________________________


( i'll be there for you )
when the rain starts to pour. i'll be there for you, like i've been there before. i'll be there for you, cause you're there for me too


Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Ashley J. Song
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jan M. Hayate ‹ Thylane M. Hudson ‹
ANECDOTES: Elle est sociable mais froide avec ceux dont le contact ne passe pas ‹ Fidèle en amour comme en amitié ‹ Un peu narcissique et vaniteuse ‹ N'aime pas faire des compliments, préfère dire
ABOUT MEMESSAGES : 11897
ICI DEPUIS : 14/02/2015
CRÉDITS : Avatar : yusteen, gif : sophie
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Jeu 12 Avr 2018 - 23:21

Je veux un lien avec ta jolie blonde au fort caractère I love you

__________________________

March 9th
In the middle of this drifting season, I suddenly feel the length of the days, In the midst of these quickly-passing days, You and I dream away © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kelalin.deviantart.com/
membres du mois
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 2084
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : Passenger (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 13:22

@J. Violet Cox @Ashley J. Song Désolé pour le délai semaine un peu agitée. :11:

Vous avez des idées, des envies ?? Parlez moi un peu de vos demoiselles pour que l'on voit sur quoi on peut partir. Si cela sera du positif ou du négatif. S'il peut y avoir de l'amitié, ou de la jalousie ?? :39:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Ashley J. Song
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jan M. Hayate ‹ Thylane M. Hudson ‹
ANECDOTES: Elle est sociable mais froide avec ceux dont le contact ne passe pas ‹ Fidèle en amour comme en amitié ‹ Un peu narcissique et vaniteuse ‹ N'aime pas faire des compliments, préfère dire
ABOUT MEMESSAGES : 11897
ICI DEPUIS : 14/02/2015
CRÉDITS : Avatar : yusteen, gif : sophie
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 15:38

J'ai pas tellement d'idées, mais elles auraient pus se connaître à l'époque où toutes les deux on vécu à Brisbane en tout cas :)

Pour parler de Ashley, elle a vécu à Brisbane. Son père a disparu le jour de ses 8 ans, cela a marqué Ashley et a modifié son comportement, pensant qu'elle était la raison de sa disparition, elle s'est enfermée dans une bulle de solitude et de silence, ce qui a entraîné la perte de ses amis. Elle a été victimes de brimades durant sa scolarité, jusqu'au jour où la fille la plus populaire de sa classe intervienne, elles sont du coup devenues amies. Cependant, ce n'était qu'une façade, et son "amie" l'a piégée un beau jour avec son groupe afin que Ashley se fasse violer par le cousin, "amoureux" de Ashley, ses traits asiatiques lui rappellant son personnage d'animé favori. Elle a réussi à s'en échapper grâce à un jeune homme qui passait par là. Suite à ça, Ash' a terminé ses années lycée en cours par correspondance. Elle a ensuite retrouvé une piste de son père, il aurait été vu à Bowen il y a quelques années de ça. Pour cette raison, elle s'est inscrite à la fac de Bowen l'année de ses 18 ans, bien qu'elle aille peu en cours.

__________________________

March 9th
In the middle of this drifting season, I suddenly feel the length of the days, In the midst of these quickly-passing days, You and I dream away © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kelalin.deviantart.com/
membres du mois
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 2084
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : Passenger (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 16:02

Alors déjà Eilynn n'a jamais vécu à Brisbane. Elle est directement arrivée il y a 11 ans à Bowen.Vu qu'à la base elle d'origine américaine. Elle a bossé quelque temps à Brisbane au casino en tant que croupière avant de trouver du boulot dans celui de Bowen. :11:

Elles ont 7 ans d'écart dont si Ashley est arrivée à Bowen pour ses 18 ans, Eilynn avait 25 ans. Et vu sa façon d'être assez garce, son boulot et sa façon de vivre, faut trouver ce qui aurait pu les faire se rencontrer. A voir ce qui aurait fait qu'elles fassent connaissance et voir ensuite ce que cela peut devenir. :52:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Ashley J. Song
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jan M. Hayate ‹ Thylane M. Hudson ‹
ANECDOTES: Elle est sociable mais froide avec ceux dont le contact ne passe pas ‹ Fidèle en amour comme en amitié ‹ Un peu narcissique et vaniteuse ‹ N'aime pas faire des compliments, préfère dire
ABOUT MEMESSAGES : 11897
ICI DEPUIS : 14/02/2015
CRÉDITS : Avatar : yusteen, gif : sophie
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 17:46

Mmh, j'ai éventuellement une idée, à toi de me dire si ça te plaît ou non :)
Des témoins auraient pu dire à Ashley que son père s'est rendu à plusieurs reprises au casino où travaille Eilynn. Suite à cela, Ashley serait passée plusieurs fois, mais sans jamais dépenser d'argent, donc se serait peut être fait virer à différentes reprises. Eilynn pourrait aurait très bien pu la défendre, ou au contraire, aurait participer à la mettre dehors ?

__________________________

March 9th
In the middle of this drifting season, I suddenly feel the length of the days, In the midst of these quickly-passing days, You and I dream away © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kelalin.deviantart.com/
membres du mois
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 2084
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : Passenger (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 17:51

Oui c'est jouable.Eilynn n'aurait pas aidé à la mettre dehors car ça c'est le boulot de la sécurité et des videurs. Mais elle aurait pu la voir plusieurs et voir le manège et se poser des questions. Du coup un jour elle pourrait tout simplement finir son boulot au moment ou encore une fois Ashley se fait jeter dehors. Et vu que lorsque Eilynn finit de bosser, elle prend le temps de fumer une cigarette, elle pourrait aller voir la demoiselle et taper la discussion. Histoire de comprendre la situation. :11:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
J. Violet Cox
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: léo, poussin — terrence, compétiteur —
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 189
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : lux aeterna
DOUBLE-COMPTE : n/a
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 19:08

Bon alors Violet est arrivée ici il y a 6 ans. Elle a ouvert sa boutique de surf sur la plage. Elle est pas mal easy going. Elles chante également à ses heures dans des bars.

__________________________


( i'll be there for you )
when the rain starts to pour. i'll be there for you, like i've been there before. i'll be there for you, cause you're there for me too


Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 2084
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : Passenger (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 22:42

Il y a 6 ans Eilynn était célibataire et aller dans les bars draguer. Du coup elles auraient pu se croiser là.

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Ashley J. Song
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jan M. Hayate ‹ Thylane M. Hudson ‹
ANECDOTES: Elle est sociable mais froide avec ceux dont le contact ne passe pas ‹ Fidèle en amour comme en amitié ‹ Un peu narcissique et vaniteuse ‹ N'aime pas faire des compliments, préfère dire
ABOUT MEMESSAGES : 11897
ICI DEPUIS : 14/02/2015
CRÉDITS : Avatar : yusteen, gif : sophie
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Dim 15 Avr 2018 - 23:14

Moi je vote pour, ça colle avec l'histoire d'Ashley, et si ça colle en plus avec le personnage de Eilynn, c'est impec Yo

__________________________

March 9th
In the middle of this drifting season, I suddenly feel the length of the days, In the midst of these quickly-passing days, You and I dream away © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kelalin.deviantart.com/
bowenien
avatar
J. Violet Cox
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: léo, poussin — terrence, compétiteur —
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 189
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : lux aeterna
DOUBLE-COMPTE : n/a
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Lun 16 Avr 2018 - 3:07

@J. Eilynn Standford a écrit:
Il y a 6 ans Eilynn était célibataire et aller dans les bars draguer. Du coup elles auraient pu se croiser là.

Vois-tu une relation qui a évolué vers le positif ou pas ?

__________________________


( i'll be there for you )
when the rain starts to pour. i'll be there for you, like i've been there before. i'll be there for you, cause you're there for me too


Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 2084
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : Passenger (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Lun 16 Avr 2018 - 14:08

C'est une fille assez crash à la base alors tout va dépendre comment ta demoiselle est. Parce que Eilynn dit franchement ce qu'elle pense. Mais si elles s'apprécient elles peuvent se voir et passer du temps ensemble à faire diverses choses. :11:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
J. Violet Cox
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: léo, poussin — terrence, compétiteur —
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 189
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : lux aeterna
DOUBLE-COMPTE : n/a
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Mar 17 Avr 2018 - 17:45

Violet est assez easy going. En fait, elle ne se casse pas la tête avec grande chose et elle n'a aucune once de méchanceté.

__________________________


( i'll be there for you )
when the rain starts to pour. i'll be there for you, like i've been there before. i'll be there for you, cause you're there for me too


Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
J. Eilynn Standford
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Jackson . Marc-Auréle . Xavier . Jeff . Collin . Bessie . Lilas . Clea . Jade . Tahlia .
ANECDOTES: Jade c'est le prénom de ta mère. Prénom que t'a donné ton père quand tu as poussé ton 1er crie alors que ta mère poussait son dernier soupir. Eilynn c'est le prénom qu'ils t'avaient choisi, mais qui a pris la 2ème place. Jusqu'à ce que tu décides du contraire ‹ Au départ tu as été élevé par tes 3 frères ainés, ton père pouvait à peine te regarder tout ce qu'il voyait c'était sa défunte femme. Tu as vite compris que si tu voulais exister au milieu de ces 4 hommes il faudrait que tu oublies d'être une fille ‹ Tes copines jouaient à la poupée toi tu préfèrais te battre avec les petits caïds du quartier. Combien de fois tu es rentrée avec un œil au beurre noir et la lèvre entaillée. Un moyen aussi de faire oublier à ton père cette ressemblance trop présente ‹ A la maison toutes les tâches étaient partagées, s'il fallait mettre les mains dans le cambouis tu le faisais comme tes frangins faisaient la vaisselle et la poussière. Et au final tu préférais les tâches masculines aux tâches disons plus féminines ‹ Tu as plus souvent porté des pantalons que des robes. Mais tu aimais parfois en glisser une sur ta peau, juste pour voir à quoi tu ressemblais. Dans ce cas tu te cachais des hommes de la maison pour l'essayer. Tu ne voulais pas qu'ils voient la femme en toi. La peur du rejet ‹ Ne pas avoir peur, ne pas pleurer, foncer tête baisser, ne pas tendre l'autre joue, rester fier, ne pas baisser les bras, ton père t'a marteler ses mots jour après jour comme il l'a fait avec tes frères. Si bien que tu ignores quand tes dernières larmes ont envahi tes yeux. Quand à la peur elle glisse sur toi comme les goutes de pluie ‹ Tu adores jouer aux cartes, tes frères t'ont tout appris sur le poker, même tricher. Tu adores mettre les mains dans le cambouis les moteurs de voiture n'ont plus trop de secret pour toi. Tu as eu bien plus de mal à apprendre les bases du maquillage qu'à scier une planche ou planter un clou ‹ L'Amérique c'est tes racines, ton sang, tes tripes, pourtant il y a dix ans tu as choisi d'en partir pour pouvoir vivre et exister vraiment. Si tu étais restée à Baton Rouge tu n'aurais jamais découvert la vraie Eilynn celle que tu es aujourd'hui même si la Eilynn de Baton Rouge coule encore dans tes veines ‹ Tu n'as pas ta langue dans ta poche, les mots tu aimes jouer avec. Si cela ne convient pas et bien c'est pareil. Avec toi ça passe ou ça casse. Les gens qui te mettent sur ton chemin n'ont qu'à bien se tenir, sinon tu les écrases. Les mecs comme les filles, on t'aime ou on te déteste. Enfin on te déteste souvent. Ou on t'aime pour ton joli petit cul ‹ Tu as quand même une part de sensibilité mais ça peu de personne l'on vu, tu montres rarement ce côté de ta personnalité, pour toi c'est une faiblesse et un enfin une Standford n'a pas le droit d'être faible. Ni même d'être une femme parfois ‹ Tu portes 3 belles cicatrises sur ton corps, une au niveau de l'épaule, une au bas de tes reins, et une au creux de ta cuisse. Elles sont comme des trophées mais peu de gens connaissent leur histoire. ‹
ABOUT MEMESSAGES : 2084
ICI DEPUIS : 28/03/2017
CRÉDITS : Passenger (vava) Emu (gif Jeilynn)
DOUBLE-COMPTE : Daemon Macintosh
STATUT : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    Hier à 14:10

Eilynn n'est pas méchante elle est juste franche et dit ce qu'elle pense surtout quand un mec la fait chier. Avec les filles elle sera comme ça si elles marchent sur ses plantes bandes, mais depuis qu'elle est avec Jeff elle c'est calmée. Enfin si une fille venait à taquiner son homme elle pourrait devenir une vraie tigresse. :35: Fire
Dont si à la base la relation est positive et que Violet ne dévore pas Jeff du regard, la relation devrait rester positive. :14:

__________________________


Jeff & Eilynn  :coeur1: Jeilynn
"Je t'emmène où je vis. Loin des villes et des routes. Tu trouveras sans doute. Ce qui te ressemblera. On fera, c'est promis. Le meilleur sans doute. On finira nos nuits, nos lendemains toi contre moi." Patrick Fiori
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais si je m'en sors sans bleu au corps ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  LET ME KNOW YOU  :: manage your life :: liens-
Sauter vers:  
attentat et tueur en série...
Alors qu'un festival des épices a lieu sur la plage de Grays Bay, des tirs successifs se font entendre. La panique prend vite le dessus alors que tous les habitants courent dans tous les sens sans savoir où aller.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus