AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 quand le passé reviens au galot Jeremy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar

Eibell S. White

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Nelligan(meilleur ami d'enfance)- Tahlia (meilleure amie d'enfance); Maxime (fils);
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 366
ICI DEPUIS : 15/10/2016
DOUBLE-COMPTE : Bessie ; Marc-Aurele; tom
STATUT : Celi
MessageSujet: quand le passé reviens au galot Jeremy   Sam 8 Avr 2017 - 17:30

J’étais la dans ma voiture a regarder par la fenêtre l’entrée de ma destination finale! La personne que je venais voir étais arrivé depuis quelque temps déjà et je n’arrivais pas a trouver le courage de franchir la distance qui se trouvait entre nous. Je m’étais fait discrète depuis mon retour de la France. Je n’étais quand même plus totalement seul Et paradoxalement je ne savais pas trop comment j’allais faire pour joindre ces deux vie. Assise la devant cette boite je me retrouvais projeter 16 ans en arrière là ou toute ma naïveté de croire au bon vouloir de chacun l’emportais sur ma méfiances. Je jouais nerveusement avec une mèche folle de ma tignasse blonde en me répétant que j’avais affronté 100 fois pire que ce qui ce trouvais derrière ces murs mais le renforcement positif fessait vent. Je descendis de ma voiture et sans me souvenir comment je me retrouvai à l’intérieur... il faisait chaude du au travail que certaine s’employais a faire. On y décelait une forte odeur d’alcool et j’aperçu non loin de moi l’objectif final de ma mission. Même 15 ans plus tard il restait tout aussi charismatique si ce n’étais plus. Je m’approcha tranquillement de lui, craignant légèrement sa réaction face a moi depuis tout ce temps. ‘’ Beau bébé que tu as créé ici!’’ lui-dis-je tout en regardant les alentours. ‘’il y aurait un endroit plus tranquille pour qu’on discute en souvenir du vieux temps?’’ je n’avais pas envie d’aborder ce sujet délicat devant tout le monde et de plus encore moins devant un nombre incalculable de caméra…

__________________________

The choice wasn't simple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t11779-write-about-eibell-sophia
bowenien
avatar

Jeremy M. Strauss

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 280
ICI DEPUIS : 03/07/2016
CRÉDITS : Avatar = @shiya
DOUBLE-COMPTE : Willow H. Rhodes
STATUT : Plus ou moins la propriété d'une rousse aux longues jambes.
MessageSujet: Re: quand le passé reviens au galot Jeremy   Dim 9 Avr 2017 - 15:55



       

         
Le passé revient au galot.

Nobody said it was easy. No one ever said it will be so hard.
Eibell & Jeremy
Comme presque tout les soirs, j’étais au club. Travailler la nuit me convenait plutôt bien. J’étais depuis longtemps un oiseau de nuit, beaucoup plus performant le soir que le matin. J’avais pris le rythme et de toute façon, chez moi le sommeil était surfait. Je dormais peu et cela m’apporter l’énergie dont j’avais besoin. Avec le club, ma relation avec Lilas qui n’était pas de tout repos, on peut dire que j’étais assez surbooké. Ayant besoin d’une pause, je me plaçais dans un coin du club, près du bar et observais les différents shows. C’était une distraction bienvenue même si les filles de mon club avaient perdue de leur saveur depuis que mon volcan roux était entrain dans ma vie. Néanmoins, je restais un homme. ‘’ Beau bébé que tu as créé ici ! ’’ Je tiquais légèrement en entendant cette voix venue du passé.  Je tournais le regard vers la jeune femme et me déplaçais pour mieux la voir. Eibell. Autant l’avouer, je ne me rappelais pas les prénoms de la moitié de mes conquête, et si en plus elles remontent à une dizaine d’années, c’est peine perdue. Pourtant, elle je ne l’avais pas oubliée. « Je ne suis que le gérant, mais merci. » Dis-je en lui souriant. Toujours aussi agréable à regarder. Toujours cette chevelure blonde. J’adorerais savoir ce qu’en penserait ma très chère Lilas … ‘’ Il y aurait un endroit plus tranquille pour qu’on discute en souvenir du vieux temps ? ’’ Je lui fis alors face en hochant la tête. « Euh ouais, on peut aller dans mon bureau. Suis-moi. » Je prenais alors la direction de mon bureau, marchant devant pour lui indiquer le chemin. J’ouvrais la porte du bureau et me reculais. « Entre. » Je la laissais passer et entrais après elle en refermant la porte derrière moi. « Installe toi ou tu veux. » Lui dis-je en allant m’installer sur mon fauteuil en lui laissant le choix de s’installer sur les chaises en face de mon bureau ou sur le canapé. Je la regardais, amusé. « Eibell White. Cela fait longtemps. Quinze ans ? » Beaucoup de chose avait changé depuis. Sûrement autant pour elle que pour moi. « De quoi voulait-tu parler ? Tout va bien ? » Lui demandais-je même si j’avais du mal à comprendre ce qu’elle faisait là, à vouloir me parler. Nous n’étions pas des exs avec une grande histoire derrière nous, nous n’étions pas des amis de longue date. J’étais curieux de savoir ce qu’elle me voulait.

CODES ET AVATARS BY MAY


         

__________________________


jerilas
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Eibell S. White

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Nelligan(meilleur ami d'enfance)- Tahlia (meilleure amie d'enfance); Maxime (fils);
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 366
ICI DEPUIS : 15/10/2016
DOUBLE-COMPTE : Bessie ; Marc-Aurele; tom
STATUT : Celi
MessageSujet: Re: quand le passé reviens au galot Jeremy   Mar 30 Mai 2017 - 17:47

J'étais la devant lui plus nerveuse que lors de notre première rencontre et pourtant! J'étais mineur a l'époque et lui majeur.. j'avais envie de lui; je l'avais eu peu de temps; il m'avais laisser et tout c'étais compliquer. Aujourd'hui je n'aurais jamais crue que je me devais de lui expliquer les conséquences de notre aventure d'il y a beaucoup trop longtemps! '' je suis étonner que tu ne m'est pas oublier! Je n'étais quand même pas si importante que sa pour que tu met jeter comme un chaussette'' je pris une inspiration car il ne fallait pas que je parte cette conversation sur une chicane car bon ce qui allait suivre allait déjà être un grosse bombe.'' Je vais bien merci de demander! Et toi!?'' je tentais de retarder l'échéance mais je savais bien que je ne pourrais le faire bien longtemps..'' je veux parler de ce qui c'est passer il y a 15 ans..'' dis-je enfin avant de prendre place sur la chaise devant lui.


__________________________

The choice wasn't simple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t11779-write-about-eibell-sophia
bowenien
avatar

Jeremy M. Strauss

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 280
ICI DEPUIS : 03/07/2016
CRÉDITS : Avatar = @shiya
DOUBLE-COMPTE : Willow H. Rhodes
STATUT : Plus ou moins la propriété d'une rousse aux longues jambes.
MessageSujet: Re: quand le passé reviens au galot Jeremy   Ven 2 Juin 2017 - 10:58

Quand elle était entrer, à ma grande surprise, je l'avais reconnu. Fantôme du passé revenu dans mon présent. Rester à savoir ce qui l'amener après tout ce temps. " Je suis étonner que tu ne m'est pas oublier! Je n'étais quand même pas si importante que sa pour que tu met jeter comme un chaussette. " Je la regardais quelques secondes. Ouais c'était probablement mérité. Je n'étais pas et n'avais jamais été un homme bien. J'esquissais un sourire. " Ouais ... J'aurais pu être plus classe. Je suis désolé. J'étais jeune et ... Idiot. " Lui dis-je en grimaçant. Elle était plus jeune que moi et j'avais l'affreuse sensation d'avoir profiter d'elle. Elle n'avait pas besoin de savoir que les choses n'avaient pas beaucoup changées et certainement pas en mieux. Je cherche alors à savoir la raison de sa venue. Je ne pense pas qu'elle soit venue juste pour dire bonjour, pas après quinze ans et pas après ce qu'il c'était passé. " Je vais bien merci de demander! Et toi !? " Tout ça été bien polie, presque surfait. Je glisse une main dans mes cheveux. " Moi ? Et bien écoute je vais bien ! Je suis un homme occupé." Vague et discret. Comme toujours. " Je veux parler de ce qui c'est passer il y a 15 ans.. " Me dit-elle presque de but en blanc en venant prendre place sur une chaise en face de moi, de l'autre côté de mon bureau. Je hochais la tête, me redressant sur mon siège. " D'accord. Je t'écoute. " Je posais les mains sur le bureau, la regardant. J'attendais alors qu'elle parle, me sentant de plus en plus mal à l'aise.

__________________________


jerilas
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Eibell S. White

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Nelligan(meilleur ami d'enfance)- Tahlia (meilleure amie d'enfance); Maxime (fils);
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 366
ICI DEPUIS : 15/10/2016
DOUBLE-COMPTE : Bessie ; Marc-Aurele; tom
STATUT : Celi
MessageSujet: Re: quand le passé reviens au galot Jeremy   Sam 10 Juin 2017 - 15:51

Les situation délicate ça me connaissait.. être entre la vie et la mort c'etais aussi naturelle pour moi que de respirer... mais me retrouver la devant de vieux souvenir a devoir expliquer et assumer certaine action ça s'étais tout nouveau! J'étais dans une pièce close pour la première fois avec l'homme qui avait été le premier a brisé mon innocence sans le savoir... Non car je n'avais pas été consentante ou en connaissance de ce que nous fessions mais bien car le resultat avait fini par être des plus inattendue. " Ouais ... J'aurais pu être plus classe. Je suis désolé. J'étais jeune et ... Idiot" je rie amèrement a ce commentaire avant de relever les yeux vers lui '' nous l'avons tout deux été a notre manière!'' je continua avec les formalité habituelle quand deux ancienne connaissance ce retrouvais par hasard; quoi que ce n'étais pas du a celui-ci pour nous deux et pris place en face de lui. Je n'avais pas la force d'affronter ce qui allais suivre debout. cet homme au sourire charmeur et angélique avait quand même la réputation d'avoir un sale caractère et j'allai lâcher tout une bombe dans ce petit environnement qui nous entourait. " D'accord. Je t'écoute. ', pourquoi avait-il fallu qu'il prononce c'est mots j'aurais préférer qu'il me retourne de bord et me dise qu'il ne voulais pas ressasser le passer... maintenant je n'avais plus le choix je devais foncer... j'y allais de la méthode plaster ou tout en douceur.. j'étais perdu dans mon fil de penser ''tantôt tu disais que tu été jeune et idiot.. Je crois ue moi j'ai fait preuve de naïveté et de déni..'' il fallait que j'arrête de tourner autour du pot car les chose n,allait pas dé-empirer en deux minutes.. je pris une inspiration et repris ''nous avons un fils...'' j'attendais sa réaction tout en étant sur mes garde car je ne savais aucunement a quoi m'attendre pour la suite!

__________________________

The choice wasn't simple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t11779-write-about-eibell-sophia
bowenien
avatar

Jeremy M. Strauss

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 280
ICI DEPUIS : 03/07/2016
CRÉDITS : Avatar = @shiya
DOUBLE-COMPTE : Willow H. Rhodes
STATUT : Plus ou moins la propriété d'une rousse aux longues jambes.
MessageSujet: Re: quand le passé reviens au galot Jeremy   Mer 21 Juin 2017 - 11:26

Je regardais la jeune femme blonde avec un étrange sentiment d'être revenu bien des années auparavant. C'était vraiment très bizarre comme sensation surtout que je ne comprenais pas vraiment ce qu'elle faisait là, surtout après tout ce temps. Ouais, on se connaissait et on avait passés de bon moment mais cela avait été loin du grand amour. Mon naturel méfiant était en alerte. A l'époque j'étais vraiment un connard sans coeur. Ouais, je sais, vous pensez que les choses n'ont pas tellement changées mais vous vous trompez. J'étais jeune et idiot. Elle rit bizarrement. '' Nous l'avons tout deux été a notre manière!'' . Je fronce les sourcils, ne comprenant pas ou elle voulait en venir. Je l'interroge du regard. " Qu'est ce que ça veut dire ? " Lui demandais-je, ne la suivant pas du tout. Elle alla prendre place en face de moi, disant vouloir parler de ce qu'il s'était passé il y a quinze ans, autant dire une éternité. Je restais silencieux, méfiant avant d'accepter de l'écouter. Elle semble surprise et déçue. Je ne comprendrais vraiment jamais les femmes je crois. Elle débarque comme un cheveux sur la soupe, voulant qu'on parle et quand je lui donne mon accord, cela ne lui convient pas. Je n'ai pas de temps à perdre avec ses conneries. '' Tantôt tu disais que tu étais jeune et idiot.. Je crois que moi j'ai fait preuve de naïveté et de déni..'' Je la regarde. Elle était de plus en plus bizarre. Je me demandais vraiment ce qu'elle me voulait. Je commençais à perdre patience. '' Nous avons un fils...'' Je comprend maintenant toutes les précautions qu'elle a prise avant de me lâcher cette bombe. Je la regarde, comme figé. Ma première pensée et que c'est faux, que ce n'est pas possible. Je me dis ensuite qu'elle est loin d'être bête et qu'elle ne serait pas venue ici, après quinze ans à m'avoir cacher la vérité, si elle n'était pas sur que je sois le père. La colère monte en moi, mon sang boue dans mes veines. Je ris nerveusement. " Tu te fou de ma gueule ? " Dis-je en la fixant. Je secoue la tête, n'en revenant pas. Je me levais de mon siège. " Tu as vraiment du culot de venir m'apprendre ça maintenant, avec quinze ans de retard. " Lui dis-je en la pointant du doigt. " Quinze ans putain ! Tu m'a caché que j'avais un fils pendant quinze ans. " M'emportais-je en hurlant. Je faisais les cents pas, hors de moi. Je m'approchais d'elle. " Tu t'es jamais dis que je méritais de le savoir, que j'avais mon mot à dire ? " Je suis furieux contre elle qui m'a privé d'un chose qui aurait pu donner à ma vie une toute autre direction. Pendant quinze ans elle m'a cachait la vérité. Quinze longue année. Je secoue la tête et viens donner un coup de poing dans le mur. Je me retournais vers elle. " Tu n'avais aucun droit de me faire ça ! Aucun. " M'époumonais-je, me fichant pas mal qu'on m'entende.

__________________________


jerilas
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Eibell S. White

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Nelligan(meilleur ami d'enfance)- Tahlia (meilleure amie d'enfance); Maxime (fils);
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 366
ICI DEPUIS : 15/10/2016
DOUBLE-COMPTE : Bessie ; Marc-Aurele; tom
STATUT : Celi
MessageSujet: Re: quand le passé reviens au galot Jeremy   Dim 25 Juin 2017 - 9:35

Jamais je n’avais cru que je devrais faire sa quand j’ai donné Maxim en adoption. Je le croyais en sécurité loin de nous loin de tout ça. J’étais l’assise devant son père à vouloir me fondre dans le plancher quand la vérité était enfin sortie de ma bouche. Un fils de 15 ans... ‘’ Oui c’est sa j’ai décidé de te jouer une mauvaise blague. Regarde il y a une caméra derrière moi. ‘’ D’accord j’avoue que le sarcasme n’étais peut-être pas la meilleure manière de gère Jeremy mais c’était sortie tout seul. Il se leva de son siège et commença à faire un peu les cent pas; je sentais la colère monter en lui. C’était peut-être un peu mériter mais bon il allait vraiment m’en faire tout un plat. Je l’écoutais me reprocher mon silence radio par rapport au sujet; je le laissais monter le ton tant que ce n’était que sa et qu’il ne devenait pas violent. Puis il s’approcha de moi me demandant si jamais j’avais cru bon de venir lui dire ‘’ tu voulais que je fasse quoi que je vienne te voir trois mois après que tu m’as laissé pour te dire oh by the way je suis enceinte; fait moi à croire que tu aurais assumé..’’ je tentais de me convaincre que non en fait jamais j’avais douté de ce détail avant l’instant présent ou il me disais que je n’avais pas eu le droit de lui faire sa ‘’je te fait dire que c’était ma vie.. Mon enfant à naître et il était hors de question que je lui offre la vie que nous avions…’’ j’étais une adolescente qui était rentré beaucoup trop vite dans le monde adulte avec la mort de mes parent et puis lui. C’était lui ‘’ t’aurais voulu quoi garde partager… tu le fait vivre avec tes ventes de dope; croit pas que je n’ai pas fait mon enquête avant de me décider… j’ai voulu lui offrir une vie meilleur sans embûche; alors non je n’avais pas envie que tu te mêles de ma décision de le faire adopter!’’ Le ton montais de plus en plus et j’avais bien peur que quelqu’un n’appelle la police… sa aurait été le bouquet si quelqu’un d’autre s’en serais mêler.

__________________________

The choice wasn't simple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t11779-write-about-eibell-sophia

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: quand le passé reviens au galot Jeremy   

Revenir en haut Aller en bas
 
quand le passé reviens au galot Jeremy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus