AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 Prince charming exists only in fairytales (Rulfie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Prince charming exists only in fairytales (Rulfie)    Dim 18 Juin 2017 - 18:48

Même si il n'est pas toujours fidèle à cette réputation de dragueur invétéré qu'il s'est petit à petit construit au fil des années, Alfie reste malgré tout très, très loin du prince charmant. Il n'est pas l'homme idéal, n'a pas les qualités d'un gentleman, ne se rappellera jamais de l'anniversaire d'une fille et a trop souvent la fâcheuse habitude d'éviter les conflits, quitte à devenir un parfait fantôme. Malgré ses défauts, il a tout de même quelques principes qui pourraient laisser croire qu'il est un type bien, de temps en temps. Il leur tient les portes, s'intéresse à elles et surtout, il réagit au quart de tour face à une fille en danger. Alfie, c'est un peu un brouillon de prince charmant. Ou un pas terminé. En l'entendant bégayer, il tourne la tête vers elle. Ce qu'elle ajoute ensuite lui tire un sourire amusé. « Arrête, je vais rougir. » Il aurait pu lui demander pourquoi elle l'a repoussé ce fameux soir si il est si beau, sauf qu'Alfie n'a pas envie de se lancer dans ce genre de conversation trop sérieuse pour lui, et où elle finirait certainement par être mal à l'aise. « C'est pas plus mal d'être bizarre, enfin c'est mieux que d'être comme tout le monde. » Les filles communes, sans rien pour les démarquer, ça ne l'a jamais vraiment intéressé. Alfie, il a toujours préféré celles qui ont un truc, un il ne sait quoi bien à elle. Un caractère fort, un humour particulier, ou encore une douceur dans la voix. Sa révélation l'étonne. « Sérieux ? Hey, toi au moins t'as pas été nominée dans la catégories des plus gros asshole de la ville. Faut croire que ma réputation me suit partout. » Oui Alfie, ou comment faire fuir une fille instantanément. Une fois dehors, à quelques mètres de l'entrée, il la voit tapoter son nez et les quelques mots qu'elle prononce lui tirent un énième sourire. Certainement le millième de la soirée. « Je suis curieux de voir ça. » Il lui tient la porte pour la laisser entrer, un de ses fameux principes. Pour la première, Alfie découvre à quel point Ruby peut être bornée lorsqu'elle a une idée en tête. Plutôt que de commencer à débattre sur qui a raison ou qui a tort, il préfère lui laisser gagner cette manche. Il s'apprête à céder d'ailleurs, sauf qu'elle prononce cette dernière phrase qui, évidemment, fait naître dans son esprit des tas de pensées qu'ils ne devraient pas avoir. Incorrigible. « J'aime bien l'idée de trouver un autre moyen, » répond-il avant de s'avancer vers le comptoir en sortant déjà son porte-feuille. Il prend leur commande, remercie le type qui semble totalement au bout de sa vie, puis se tourne vers Ruby. « Est-ce que tu veux rester ici, aller dehors, ou t'as une autre envie particulière ? » l'interroge-t-il, sérieux pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1217
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: Prince charming exists only in fairytales (Rulfie)    Dim 18 Juin 2017 - 19:14

Je m’étais trompée. J’avais jugé la personne trop hâtivement. Mais il faut savoir que Lachlan avait laissé des séquelles lorsqu’il m’avait quitté. Il avait été le premier à qui je m’étais ouverte, le premier à qui j’avais tout dit. J’avais même été prête à passer le cap avec lui. Mais non, il était marié. Lorsqu’Alfie était venu m’aborder, je ne voulais pas être une parmi tant d’autres. Il était beau, le savait mais je ne voulais pas coucher avec lui pour me sentir vide le lendemain. J’étais chaste depuis un bon moment maintenant. Des fois, j’étais un peu frustrée et d’autres non. Je m’en accommodai assez bien et lorsque je couchai avec un homme, ce n’était pas purement mécanique. Il y avait autre chose derrière. Je me tourne donc vers lui pour caresser distraitement sa joue. « Les… Les… Les garçons comme toi, ça… ça… m’effraie un peu, ajoutai-je, ils… ils t’embobinent et après tu… tu… tu n’es qu’une parmi tant d’autres. » Maigre confession. « Je suis désolée de t’avoir envoyée paître l’autre soir. » Je ne suis pas rancunière –sauf envers Lachlan- et j’espérai que lui aussi ne le serait pas. Nous étions dans cette voiture à mi-chemin entre le lieu de mon agression et le lieu où j’allais le soigner. « On me surnomme Sally comme L’étrange noël de M. Jack parce que je suis rousse à la peau blanche, effacée sans doute, et tout le temps triste. » Il fallait que j’arrête de parler. Il fallait que j’arrête de lui raconter ma vie. Déjà car je risquai de le faire fuir et ensuite parce que ça ne menait à rien de bon à cette heure avancée de la nuit. « Tu ne l’as pas eu. C’est l’autre con qui l’a décroché, clamai-je en parlant de Woody, et il l’a cent fois plus mérité que toi. Et non, je n’ai pas eu de… de… bref tu vois. » Je n’étais pas une conquête de Woody mais mes amies en avaient fait les frais. Enfin une. Freja. Et ça avait suffi à ce que je le prenne aussitôt en grippe. Les mecs qui jouent avec les sentiments des filles ne m’attirent pas de sympathie. Je joins mon rire au sien tandis qu’on entre dans le fast food. Je commence à le titiller pour payer mais Alfie gagne la bataille. Je pourrais m’indigner mais je décide pour une fois de laisser couler. D’entrer dans son petit jeu. Wicked Games. J’adresse un sourire au pauvre homme derrière le comptoir avant de demander un sac de glace pilée munie de mon plus beau sourire. L’homme me le donne avec un air de who cares sur la tête. Je le tends donc à Alfie. « Pour ta main. » Puis je réfléchis un instant. « Emmène-moi dans un endroit où t’as jamais emmené aucune fille. J’esquisse un sourire en coin. « Que je vois un peu ce qu’il y a là-dessous. » J’avais posé ma main à l’endroit où son cœur était, un petit sourire enfantin sur les lèvres. Après tout, on n’allait pas stopper la soirée comme ça. Car il était intéressant comme garçon et généralement, j’aime bien passer du temps avec eux.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
 
Prince charming exists only in fairytales (Rulfie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus