It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 how can i love when i’m afraid to fall (maxence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Sam 6 Mai 2017 - 23:59



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
Un hasard ? Sûrement pas. Ta présence ici n'est pas un hasard mais bien un acte voulu. Pourtant, si on te le demandait, tu ne l'avouerais pas. Par honte, par gêne, par peur sans doute aussi. À vrai dire, tu savais que Maxence passerait par ici à un moment où un autre de la journée alors tu as attendu. Tu t'es posée ici dés l'ouverture et tu as attendu de le voir. Cet homme parfait sans doute dans le plus beau de ses costumes, coiffé de la plus belle des façons et avec une démarche assurée et virile à en tomber. Cet homme parfait que tu as laissé filer, Eleanor. Ton plus grand regret, sans aucun doute. Votre dernière conversation remonte à deux mois. Deux mois, déjà. Et pourtant, tu te souviens de ses derniers mots comme si c'était hier. Ils ont longtemps résonné dans ta tête. Chaque soir, tu t'endormais en repensant à la plus belle connerie de ta vie et chaque soir tu revoyais le regard de Maxence et tu entendais ses paroles accusatrices. Accusatrices mais vraies, même on ne peut plus vraies. Après quelques heures d'attente et quelques cafés terminés, il passe enfin le pas de la porte. Tu repères enfin son regard azur scrutant le bar à la recherche d'une place où s'asseoir. Et enfin, après un moment qui te semble une éternité, vos regards se croisent et ses yeux se posent enfin dans les tiens. Tu sens immédiatement ton corps réagir comme si le manque de Maxence de ces derniers mois resurgissait. Tu ne dis rien, laissant son regard scruter le tien et inversement. Tu cherches un indice, une réaction, n'importe quoi qui te permettrait de savoir dans quel état d'esprit il se trouve. Va-t-il venir s'asseoir avec toi ou préfèrera-t-il t'ignorer ? Tu n'en as aucune idée. Tout ce que tu sais, c'est que tu restes paralysée face à l'homme que tu aimes. Tu sembles réellement étonnée de le voir alors que tu attendais sa présence ici depuis des heures. Au fond, tu pensais peut-être qu'il ne viendrait pas, pour une fois. Mais un coup du destin t'a prouvé le contraire et tu ne peux en être qu'entièrement reconnaissante. Maintenant, il te reste à voir si ce coup du destin sera bénéfique ou pas.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 822
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : tik tok & anaëlle
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Dim 7 Mai 2017 - 20:30

Deux mois et quelques jours s’étaient écoulés depuis la dernière rencontre de Maxence et Eleanor. Cette rencontre qui aurait dû être magique, prometteuse d’un avenir à deux enfin visible, mais il n’en avait rien été. Les dernières paroles lâchées par Maxence avaient d’ailleurs laissé croire que leur histoire se terminerait sur d’aussi tristes notes, résonnant dans leurs souvenirs à tout jamais. D’ailleurs, quand Maxence avait appris entre les branches qu’Eleanor était repartie en Italie, ses doutes n’en avaient été que confirmés. C’était la fin. La fin de la vie qu’il s’était si longuement imaginée à ses côtés. Maxence avait dû se faire à l’idée que ses rêves de la dernière année devaient s’envoler en fumée et ce, même s’il avait envie de lutter encore pour les retenir. Ça ne servirait à rien de s’acharner, parce qu’Eleanor et lui n’étaient visiblement pas faits pour être ensemble. Ils étaient tombés amoureux alors qu’ils étaient à des kilomètres l’un de l’autre, et leur amour s’essoufflerait de la même façon. À des kilomètres l’un de l’autre. Elle en Italie. Lui en Australie. Du début à la fin, ça n’aurait été que ça, au fond. Ce qui s’était passé dans le milieu, ce n’était qu’un égarement. Maxence avait beau ne pas vouloir penser ainsi, il devait s’y résoudre, se rendre à l’évidence. Jusqu’à ce qu’il rentre dans ce café-bistro qu’il fréquentait à tous les matins quand il ne se trouvait pas à Brisbane. Ça avait beau être un vendredi, Abygaël était en pédagogique et Maxence n’avait pas à être à Brisbane puisqu’il pouvait travailler de chez lui jusqu’aux prochaines audiences. Il venait tout juste d’aller reconduire Abygaël chez Xavier pour le week-end, après avoir été déjeuner avec elle, ce qui expliquait son retard, lui qui se pointait ici à la même heure, jour après jour, et ce depuis des années. Au restaurant, il avait accompagné Abygaël dans la découverte de toutes sortes de saveur de smoothies, alors forcément sa dose quotidienne de café lui manquait actuellement. Il était donc entré dans le café et avait cherché une place où s’asseoir, mais à cette heure plus tardive, c’était bondé. Sa place habituelle était prise. Par Eleanor. Son cœur s’arrêta, ou du moins lui donna cette impression, alors qu’il la fixait, comme s’il s’attendait à ce qu’elle ne soit qu’un mirage, une hallucination. Maxence en était peut-être rendu-là, fou, complètement fou, la voulant au point de l’imaginer dans chaque lieu qu’il visitait. Mais elle ne disparut pas, elle restait là, à le scruter du regard. Pris de panique, le juge bifurqua et s’en alla vers le comptoir, dos à elle. « La même chose que d’habitude, s’il-te-plaît. » Demanda-t-il à la serveuse qui avait plutôt l’habitude de lui servir directement sa consommation sans jamais attendre qu’il la commande, depuis le temps. Elle s’exécuta et, une minute plus tard, Maxence avait son café devant lui, et avait déposé l’argent sur le comptoir. Il fixa le dessin fait avec la crème, qui flottait au-dessus du liquide brunâtre. Avant de finalement prendre son courage à deux mains, et son café entre ses doigts également, et de se diriger vers Eleanor. « Je peux m’asseoir ? » Demanda-t-il. Il ne savait pas comment réagir. Il n’était ni froid, ni chaleureux. Juste perdu. Après avoir pris place devant Eleanor, après avoir regardé un moment sa tasse sans parler, il dit : « Je ne savais pas si tu reviendrais un jour. » Tout simplement.

__________________________



I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Dim 7 Mai 2017 - 22:56



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
Deux mois d'incertitude, de doute et d'incompréhension. Voilà ce à quoi s'est résumé ces deux derniers mois pour toi. En a-t-il été de même pour Maxence ? Tu n'en sais rien. Il faut dire que vos échanges ont été quasi inexistants durant ton absence et même si de son côté, il a sans doute eu de tes nouvelles via la presse, ce n'est pas ton cas. Tu ne sais pas s'il a trouvé refuge dans les bras d'une autre ou si tu lui as manqué autant qu'il t'a manqué. Entre vous, cela a été la plus longue période d'absence et d'abstinence. Pas un contact, pas un mot gentil, rien. Ce n'est pas étonnant après ce que tu as fait, Eleanor. Tous les hommes auraient réagis de cette façon mais tu espérais, au fond, que Maxence serait différent. Tu espérais qu'en apprenant tes problèmes "italiens", il ferait un pas vers toi. Mais malheureusement pour toi, non, et tu ne peux pas lui en vouloir. Après tout, il n'est peut-être même pas au courant des récents événements survenus dans ta vie. Et puis, ton départ pour l'Italie a été assez précipité. C'est arrivé comme ça, sur un coup de tête. Tu t'en souviens encore très nettement, c'était le lendemain de votre fameuse discussion, il ne t'a pas fallu très longtemps pour décider de reprendre ta vie en main. Tu n'en pouvais plus de vivre cachée et surtout dans le mensonge. Tu n'en pouvais plus de ta vie, ici, à Bowen. Tu n'en pouvais plus de ces sentiments qui détruisaient chacune de tes relations. Que ce soit avec Lachlan - s'il en existait une à l'époque - ou avec Maxence. Tu n'en pouvais plus de tout. Alors, tu es partie, sans rien dire à personne. Et sans te retourner. Ton regard est toujours rivé dans celui du juge, à la recherche d'informations. C'est finalement lui qui brise votre échange et qui fuit dés que l'occasion se présente. Tu le suis du regard lorsqu'il s'arrête au bar et commande son café. Tu vois la serveuse lui sourire un peu trop et ça te déplaît. Lui, ne le remarque même pas. Maxence n'a pas vraiment conscience du pouvoir qu'il exerce sur les femmes et c'est quelque chose que tu apprécies chez lui. Une des choses parmi d'autres, aussi nombreuses soient-elles. Finalement, alors que tu penses l'avoir perdu à tout jamais, il revient vers toi, l'air "neutre". Il ne laisse rien paraître et tu détestes ça. Lorsqu'il te demande pour s'asseoir, tu hoches la tête, restant de marbre toi aussi, et le regardes s'installer. Après quelques secondes interminables à regarder son café, Maxence ouvre enfin la bouche. « Je ne savais pas si tu reviendrais un jour. » Tu réponds sans hésiter : « Moi non plus. » Et c'est on ne peut plus sincère. Si la situation avec ta famille s'était arrangée, peut-être ne serais-tu jamais revenue ? Qui sait. « Mais j'aurais beaucoup regretté Bowen, mes amis et puis... et surtout, toi. » Oses-tu finalement ajouter. Tu n'oses pas affronter son regard de peur de voir de la distance dans celui-ci. Peut-être que tes mots ne lui feront pas plaisir, peut-être qu'il aurait été préférable que tu ne dises rien. Tu ne sais pas, tu ne sais plus... Tu es complètement perdue vis-à-vis de Maxence et du comportement à adopter en sa présence. Où en êtes-vous ? C'est la question que tu te poses depuis votre dernière discussion. Et elle reste sans réponse.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 822
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : tik tok & anaëlle
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Lun 8 Mai 2017 - 1:24

C’était plus facile de se fermer complètement que d’oser se montrer dans toute sa vulnérabilité, et face à Eleanor, Maxence l’avait compris. La dernière fois, il s’était senti si léger à son arrivée, que la chute avait été terrible lorsqu’il avait appris que le pas de géant qu’il était prêt à faire pour aller de l’avant, Eleanor l’avait plutôt fait de reculons. Cette fois, il ne voulait pas arriver dans cette discussion avec tous ses espoirs qui risquaient de se faire démolir à coups de paroles cruelles, même si la souffrance qu’ils s’infligeaient était involontaire, en quelque sorte. Jamais Maxence et Eleanor n’avaient voulu se faire du mal de cette manière, mais la vie, leurs vies, avaient eu raison d’eux. Leurs situations étaient à des opposés qui ne leur permettaient pas de s’unir comme ils auraient voulu le faire. Mais Maxence avait changé sa perception, lui, par rapport à sa carrière. Il avait été prêt à la mettre au second plan si c’était pour que le portrait de sa vie intègre à la fois Eleanor et Abygaël. Le tableau parfait, selon lui. Comme si tout avait enfin pris son sens. Malheureusement, Eleanor n’en était pas à la même place que lui, à ce moment-là. Et maintenant ? Maintenant, il l’ignorait. Lui-même ne savait plus quelle position adopter. C’est pour cette raison qu’il s’asseyait devant elle avec la peur au ventre, incapable d’exprimer la moindre émotion. On ne lisait que l’indifférence dans son regard, alors qu’à l’intérieur de lui, il implosait. La pression du regard d’Eleanor sur lui était trop grande. Alors il ouvrit enfin la bouche, prononçant des paroles vides de sens comparativement à tout ce qu’il aurait voulu lui dire. « Moi non plus. » Directement, le regard de Maxence se plongea dans le sien, comme surpris par cette réponse. Il aurait plutôt voulu l’entendre lui dire l’inverse. « Ah bon ? » Demanda-t-il, comme vexé. Parce que ça lui donnait l’impression qu’elle aurait pu tourner la page sur lui si facilement, passer à un autre chapitre sans jamais se retourner. Certes, leur dernière discussion avait été houleuse, mais bien des explications étaient encore attendues. Explications que Maxence n’aurait jamais eues si Eleanor avait décidé de ne plus jamais remettre les pieds ici. « Mais j'aurais beaucoup regretté Bowen, mes amis et puis... et surtout, toi. » Il ne savait pas si ça lui faisait plaisir à entendre ou si ça le rendait encore plus malade. Il se cala légèrement dans sa chaise, redressant les épaules et relevant le menton. C’était le seul moyen de ne pas complètement perdre la face devant elle. « Alors qu’est-ce qui t’a poussée à revenir ? Si ce n’était pas précisément … moi. » Maxence n’avait aucune idée de ce qui s’était passé en Italie. Il venait tout juste de sortir d’un énorme procès très médiatisé et, dans ces cas-là, ils n’avaient le droit ni d’ouvrir la télévision sur les nouvelles, ni d’ouvrir le journal. Et personne ne lui en avait glissé un mot, sans doute pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, lui qui avait tellement souffert du départ d’Eleanor. De son absence. Du vide qu’elle laissait en lui à chaque fois qu’elle n’était pas dans son champ de vision.

__________________________



I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Lun 8 Mai 2017 - 20:51



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
Tu ne sais pas si tu utilises les bons mots, au bon moment. À vrai dire, tu ne sais plus que dire ni comment te comporter en présence de Maxence et votre dernière discussion en est certainement la raison. Tu ne sais plus où vous en êtes, tout simplement. De ton côté, les sentiments que tu éprouves pour lui sont restés intacts, inchangés. L'amour que tu portes au juge est plus fort que tout, ça ne fait pas de doute. Mais est-ce réciproque ? Tu n'en as aucune idée. « Ah bon ? » Tu sens la surprise dans sa voix accompagnée d'une pointe de doute et de vexation ? Tu ne sais pas réellement puisque Maxence reste de marbre malgré ton comportement plus doux que le sien. « Disons que je ne savais pas si on voudrait encore de moi, ici, à Bowen. » Réponds-tu en haussant les épaules. C'est la réalité et lorsque tu emploies la troisième personne du singulier, tu sous-entends "Maxence". Tu ne savais pas - et tu ne le sais toujours pas d'ailleurs - si ta présence ici était désirée et voulue. Et plutôt que d'être repoussée et de devoir le croiser tous les jours, tu aurais préféré rester vivre en Italie. Du moins, si ça avait dû se terminer entre vous. Mais au fond, c'est peut-être déjà le cas... Tu ne sais pas, tu ne sais plus. Mais peut-être que cette conversation vous permettra de clarifier la situation une bonne fois pour toutes. « Alors qu’est-ce qui t’a poussée à revenir ? Si ce n’était pas précisément … moi. » Tu fronces les sourcils et sembles légèrement étonnée. Alors, il n'est pas au courant pour ta... nouvelle situation - tu ne sais pas réellement comment la qualifier. Peut-être n'a-t-il pas voulu avoir de tes nouvelles et donc, a fuit toute la presse parlant de toi ? Ou peut-être, ne s'intéresse-t-il plus suffisamment à toi que pour s'inquiéter de ta vie en Italie ? Encore une fois, Eleanor, tu ne sais pas. « Tu es à 90% responsable de mon retour, Maxence. » Oses-tu quand même dire. Tu ne veux pas qu'il pense que tu pourrais tourner la page comme ça, sur un coup de tête. Pour toi, être amoureuse ça représente beaucoup et ça ne se balaye pas comme ça, d'un revers de la main. Tu ne le lâches pas du regard pour lui prouver que tes paroles sont profondément sincères. Puis, alors que tu décides de répondre, tu es interrompue par la serveuse qui prend ta commande. Tu commandes la même chose qu'auparavant : un café noir, bien noir. Et une fois la serveuse partie, tu reprends ton courage à deux mains et décides d'expliquer tes "problèmes" au jeune Kearse. « Les 10% restant concernent ma famille. Je n'ai pas vraiment eu le choix de quitter l'Italie étant donné qu'une fois mon mariage annulé, j'étais une honte pour la famille. » Un rire anxieux s'échappe de ta bouche. C'est encore un sujet assez douloureux et délicat mais tu ne te vois pas éviter le sujet avec Maxence. Tu as pris pour habitude d'être honnête avec lui dans n'importe quelle situation et ce n'est pas maintenant que ça va changer. Même si les choses sont différentes dorénavant entre vous. La serveuse t'apporte ton café et tu ne traînes pas pour le porter à tes lèvres, attendant une réaction chez le juge.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 822
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : tik tok & anaëlle
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Mar 9 Mai 2017 - 15:49

Il était évident qu’à force de ne parler qu’à demi-mot, à se retenir de s’ouvrir l’un à l’autre – surtout venant de Maxence cette fois-ci -, ils n’avaient plus aucune idée de ce que l’autre pensait. C’est donc sans surprise, au fond, qu’Eleanor lui dit : « Disons que je ne savais pas si on voudrait encore de moi, ici, à Bowen. » Et avec l’attitude que le juge adoptait depuis ces quelques minutes, elle ne devait toujours pas le savoir. Pas en ce qui le concernait lui, du moins. Et il aurait dû se douter qu’il était la plus grande partie de l’équation. Ils avaient beau s’être laissés sur une bien mauvaise note, deux mois plus tôt, leurs sentiments ne pouvaient pas s’être évanouis aussi rapidement. Il avait beau chercher à montrer le contraire, pour se protéger sans doute, Maxence était encore éperdument amoureux d’Eleanor. Il ne répondit rien à cela, parce que de lui avouer qu’il voulait encore d’elle ici, c’était de briser cette barrière qu’il tentait tant bien que mal de maintenir entre eux pour le moment, le temps de connaître les intentions de la belle quant à son retour. Maxence se contenta donc de lui demander ce qui l’avait poussée à revenir à Bowen, si ce n’était pas lui exactement. « Tu es à 90% responsable de mon retour, Maxence. » Il hocha la tête, son cœur s’emballant à cette nouvelle. Peut-être que tout n’était pas perdu, peut-être que le silence-radio des deux derniers mois ne signifiait pas la fin du dialogue. Il y avait encore tellement à dire. La serveuse arriva alors pour prendre la commande d’Eleanor, lui ayant déjà sa consommation entre ses mains. Quand elle quitta la table, l’italienne reprit. « Les 10% restant concernent ma famille. Je n'ai pas vraiment eu le choix de quitter l'Italie étant donné qu'une fois mon mariage annulé, j'étais une honte pour la famille. » Si son cœur battait auparavant en accéléré, là, il fit un bond. Maxence n’en avait aucune idée. « Tu … tu veux dire que … que tu n’es plus mariée ? » Ses joues s’empourprèrent, autant par la gêne face à son attitude alors qu’Eleanor venait de traverser ce qu’elle redoutait depuis longtemps, que par la nervosité qui l’envahissait. Ce divorce avait toujours été une étape vers leur union. Un pas vers l’avant, et quel pas ! Eleanor était-elle repartie en Italie pour demander l’annulation de son mariage et espérer enfin vivre quelque chose avec lui ? Ou alors avec … « Et Lachlan ? » Avait-il décidé de divorcer de sa femme lui aussi ? Était-ce ça, au fond ? Eleanor avait beau lui dire que c’était pour lui qu’elle était revenue, Maxence ne pouvait s’empêcher de penser à cet autre homme. En deux mois, qu’est-ce qui avait réellement changé ? « L’as-tu revu depuis ton retour ? » Et même si ce n’était pas le cas, ça ne voulait pas forcément dire quoi que ce soit. Elle n’avait pas revu Maxence non plus. Tellement de questions se bousculaient dans sa tête et, inévitablement, l’espoir se frayait un chemin malgré les réticences du juge.

__________________________



I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Jeu 1 Juin 2017 - 1:03



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
Il est clair que tu ne sais pas sur quel pied danser, actuellement. Maxence semble à des kilomètres de toi malgré sa proximité réelle, à cette table, dans cette brasserie. Il ne veut rien laisser paraître et c'est sans doute ta faute. Deux mois plus tôt, il était venu te voir avec une gaieté que tu ne connaissais pas et tu avais tout gâché en parlant de ton amant de l'époque. Parce que oui, ce n'était qu'un amant, rien de plus. Et maintenant tu sais à quel point tu as été bête de tout gâcher avec le jeune Kearse, juste pour un coup d'un soir. Mais malgré son ton froid et distant, tu ne baisses pas les bras. Tu as tout gâché une fois mais ça n'arrivera plus. S'il existe encore quelque chose entre vous, tu es prête à tout pour le sauver. De ton côté, en tout cas, tes sentiments pour Maxence sont intacts voire même plus forts à cause de la "séparation" et de la distance de ces deux derniers mois. Finalement, tu te jettes à l'eau et expliques au jeune homme que ton mariage est bel et bien terminé tout comme ton lien avec ta famille, brisé lui aussi. Cela te fait mal de le dire à voix haute mais c'est la réalité. Dans ton coeur, tes proches auront toujours une place précieuse mais dans le leur, tu n'existes plus, Eleanor. « Tu … tu veux dire que … que tu n’es plus mariée ? » Tu remarques sa gêne et tu dois bien l'avouer, tu ne t'attendais pas à une telle réaction. Pas après son comportement d'aujourd'hui, du moins. « Non, on a tout annulé. » Réponds-tu, en portant ton café à tes lèvres. La question fatidique arrive bien vite mais de toute façon, vous deviez y passer à un moment où un autre. « Et Lachlan ? L’as-tu revu depuis ton retour ? » Tu sondes le regard de Maxence pour essayer de prendre la température. Tu ne sais pas dans quel état d'esprit il se trouve et c'est plutôt agaçant. « A vrai dire, suite à notre dernière conversation, j'ai coupé les ponts. Je ne lui ai plus jamais répondu, évitant tout contact avec lui. Et j'ai entendu dire qu'il avait quitté la ville mais je n'en sais pas plus. » Tu dis cela sur un air détaché pour montrer au juge qu'il n'existe plus rien entre Lachlan et toi et que tu t'en fiches pas mal. Tu espères que Maxence saisira le message et qu'il s'ouvrira un peu plus à toi suite à cela. « Lorsque tu es parti la dernière fois, je me suis rendue compte à quel point j'avais été stupide. Malheureusement, il a fallu que je te perde pour m'en rendre compte... » Ajoutes-tu en baissant les yeux, n'osant pas affronter le regard du jeune homme par gêne suite à tes actes passés.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 822
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : tik tok & anaëlle
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Dim 18 Juin 2017 - 3:52

Quand Eleanor confirma ses doutes, ou plutôt ses espoirs, en affirmant que son mariage avait été annulé, Maxence sentit de plein fouet cette vague de confusion l’envahir. Des sentiments mixtes, des papillons qui prenaient leur envol dans son estomac avant de violemment se frapper aux rigides murs de son corps raidi par la nervosité. Évidemment, un tas de pensées diverses et variées l’envahissaient, et parmi celles-ci un nom détonnait parmi les autres réflexions. Le prénom de Lachlan. Parce qu’autant il avait envie de croire qu’Eleanor était revenue ici pour lui annoncer, à lui, à Maxence, sa toute nouvelle liberté, autant il redoutait qu’au fond, elle se soit immédiatement ruée dans les bras de cet autre homme. Que cette rencontre fortuite, ce matin, ne soit que le fruit du hasard, ou alors un destin forcé par une Eleanor qui désirait mettre un terme à leur histoire des plus complexes. Une bonne fois pour toute. L’achever. Maxence, désirant en avoir le cœur net, ne passa pas par quatre chemins avant d’entrer dans le vif du sujet, avant de prononcer le prénom de cet homme qui avait tout foutu en l’air entre eux. « A vrai dire, suite à notre dernière conversation, j'ai coupé les ponts. Je ne lui ai plus jamais répondu, évitant tout contact avec lui. Et j'ai entendu dire qu'il avait quitté la ville mais je n'en sais pas plus. » Qu’elle ne sache même pas où il se trouvait maintenant était rassurant, en quelque sorte. Cela démontrait à quel point elle n’avait pas cherché à en savoir davantage. Maxence connaissait assez bien Eleanor pour savoir que lorsqu’elle désirait quelque chose, elle l’obtenait. Elle aurait trouvé un moyen, n’importe lequel, pour retrouver son amant perdu. Mais cet amant perdu, il correspondait de plus en plus aux traits de Maxence, finalement. Et ça le laissait autant soulagé et heureux que tourmenté par la suite des choses. « T’as fait à peu près la même chose avec moi, tu sais. Coupé les ponts, plus jamais répondu, évité tout contact. Well, tu n’étais même plus au pays, ça facilitait la tâche … » Lâcha Maxence, comme incapable d’avouer qu’une partie de lui commençait à revoir un peu de lumière. C’aurait été trop facile pour Eleanor et, honnêtement, elle l’avait bien trop blessé pour qu’il puisse se jeter dans ses bras comme il le faisait pourtant à chaque fois. Et puis, une autre partie de lui doutait constamment, dorénavant. Après tout, son raisonnement n’était pas complètement idiot et injuste. Si elle avait coupé les ponts avec Lachlan, elle l’avait aussi fait avec Maxence, ce qui ne lui apportait aucune preuve de son amour pour lui, donc. Mais Eleanor avait toujours su trouver les mots pour lui revirer le cœur à l’envers : « Lorsque tu es parti la dernière fois, je me suis rendue compte à quel point j'avais été stupide. Malheureusement, il a fallu que je te perde pour m'en rendre compte... » Automatiquement, instinctivement, la main de Maxence quitta la chaude tasse de café pour venir se poser sur celle d’Eleanor. « Tu ne m’as pas perdu. » Assura-t-il d’un ton empressé. « Mais je pense qu’il faudra du temps pour se regagner … » Parce que si la partie n’était pas perdue, elle n’était pas gagnée d’avance non plus. Et elle était loin d’être terminée.

__________________________



I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Lun 31 Juil 2017 - 21:34



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
Tous ces problèmes liés à ton mariage étaient désormais terminés. Mais tu avais dû faire bien des sacrifices pour en arriver là. Il t'en a fallu du temps mais tu y es parvenue, Eleanor. Finalement, tu as retrouvé ta liberté et ça n'a pas de prix. Même si ça a dû te coûter ta famille. Mais au fond, c'était plutôt leur choix de s'éloigner plutôt que le tien, alors tu te consoles en te disant que tu n'es pas responsable. C'est plus simple comme cela. Par contre, en ce qui concerne le jeune Kearse, tous les torts te reviennent... Ou presque. Ces derniers mois tu n'as fait que gâcher votre relation laissant en plan tout ce que vous aviez construit. Et on peut dire qu'aujourd'hui tu paies toujours les pots cassés. Car c'est difficile pour toi de voir à quel point Maxence peut être distant avec toi, à présent. Toi, tu ne rêves que d'une chose, retrouver ses lèvres, son cou, ses bras. Tout de lui. Mais ce n'est pas possible et tu le sais. Et tu le comprends davantage en entendant les paroles accusatrices du juge. « T’as fait à peu près la même chose avec moi, tu sais. Coupé les ponts, plus jamais répondu, évité tout contact. Well, tu n’étais même plus au pays, ça facilitait la tâche … » Tu baisses la tête, consciente qu'il n'a pas tort et pourtant, avec Maxence c'était totalement différent à tes yeux... Tu pensais que lui envoyer un message était mal venu, qu'il ne voulait plus de toi, etc. « Parce que je me sentais trop honteuse et que j'avais peur de ne pas recevoir de réponses... » Dis-tu, toujours le regard rivé vers ta tasse. « Et pourtant... Je suis là, Maxence. Je n'ai pas cherché à retrouver contact avec Lachlan mais avec toi oui. Ca ne veut rien dire pour toi ? » Demandes-tu en relevant la tête et en sondant son regard si dur par moment. Tu lui expliques finalement que depuis votre dernière rencontre, tu ne cesses de t'en vouloir d'avoir tout brisé, tout cassé, entre vous deux. C'est ton pire regret, ça ne fait pas de doute. Et d'un coup, sans que tu t'y attendes, Maxence balaye tes doutes. Ou du moins une partie. « Tu ne m’as pas perdu. Mais je pense qu’il faudra du temps pour se regagner … » Sentir sa main contre la tienne ralentit ton coeur qui battait la chamade précédemment. Tout ton corps réagit à son contact et s'apaise. Et même si tu ne sais que trop bien que ce contact ne sera que de courte durée, c'est déjà un pas à tes yeux. « J'en suis consciente. » Réponds-tu, sincèrement. « Mais je suis prête à tout pour que tu me pardonnes, Maxence. Je suis tellement désolée... » Ajoutes-tu, sentant une boule se former au creux de ta gorge et sentant tes yeux s'embuer.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 822
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : tik tok & anaëlle
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Mar 1 Aoû 2017 - 2:38

Il était difficile pour Maxence de faire la part des choses, de comparer leur situation à celle qu’elle avait vécu avec Lachlan. Il ne savait plus quoi croire, il ignorait sur quoi il devait se baser, à présent. Elle disait avoir coupé les ponts avec lui, mais n’avait-elle pas exactement fait la même chose avec lui ? C’est d’ailleurs ce qu’il lui reprocha d’abord, puisque cette pensée le torturait. Qui sait maintenant quelle serait la prochaine étape pour Eleanor ? Comptait-elle renouer avec son amant aussi, tout comme elle le faisait présentement avec le juge ? Sans doute pas, pas après les paroles qu’elle avait prononcées, mais le doute planait quand même dans l’esprit de Maxence. Comme des petites voix qui lui soufflaient de faire attention, de ne pas se faire prendre une deuxième fois. Pourtant, il avait tellement envie d’y croire. Alors si ces accusations semblaient peut-être bien dures et injustes après le sacrifice qu’avait fait Eleanor en Italie, elles étaient surtout un moyen pour lui de la pousser à se montrer complètement sincère, de se mettre à nue. Il fallait qu’ils se disent enfin tout ce qu’ils avaient sur le cœur, sans secret, sans tabou, s’ils désiraient un jour retrouver ce qu’ils avaient de si précieux avant que tout ne tombe. « Parce que je me sentais trop honteuse et que j'avais peur de ne pas recevoir de réponses... Et pourtant... Je suis là, Maxence. Je n'ai pas cherché à retrouver contact avec Lachlan mais avec toi oui. Ca ne veut rien dire pour toi ? » Elle confirma ne pas avoir cherché à rentrer en contact avec Lachlan, et dans son regard il lisait la sincérité, la vérité de ses paroles. Elle ne mentait pas quand elle disait qu’elle était avec lui, rien qu’avec lui, que ce soit physiquement, maintenant, ou en pensée. « Ça veut dire beaucoup. Mais essaie de te mettre à ma place … je n’ai aucune garantie que tu ne retomberas pas dans ses bras dès que tu le recroiseras dans les rues, tu sais … Il s’est passé quelque chose entre vous, ça signifiait quelque chose. Et je ne peux m’empêcher de penser que ça ne peut pas s’oublier si facilement. » Parce que si Eleanor avait été prête à mettre en péril leur relation à eux pour quelques nuits passées avec Lachlan, alors ce n’était pas une relation anodine, sans histoire. Il y avait eu une flamme, et peut-être n’était-elle pas complètement éteinte. De tout son cœur il voulait faire confiance à Eleanor, mais la raison faisait partie omniprésente de lui, de son esprit. Et la raison se méfiait. Alors même si tout n’était pas perdu entre eux, Maxence savait qu’ils avaient bien du chemin à faire pour regagner le sentier qu’ils avaient emprunté ensemble. « J'en suis consciente. Mais je suis prête à tout pour que tu me pardonnes, Maxence. Je suis tellement désolée... » Les yeux d’Eleanor s’embuaient devant lui, et Maxence ne put se résoudre à rester de son côté de la table plus longtemps. Il se leva, rapprocha sa chaise vers l’autre côté de la table, en diagonal d’Eleanor, et il reprit sa main dans la sienne. « It’s okay. Reprenons lentement, tu veux bien ? Là où on s’est laissés … un peu avant ça, même, si tu veux bien. » Ajouta-t-il avec un sourire. Parce qu’il désirait retrouver leur intimité, leur complicité d’autrefois, avant cette histoire avec Abygaël, avant celle avec Lachlan. Quand ils avaient encore des rêves et des espoirs, quand ils se permettaient d’imaginer un futur sans embûche. Et maintenant, ces obstacles s’évanouissaient petit à petit. Tout ce qui les retenait, c’était eux-mêmes.

__________________________



I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Mar 1 Aoû 2017 - 15:13



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
« Ça veut dire beaucoup. Mais essaie de te mettre à ma place … je n’ai aucune garantie que tu ne retomberas pas dans ses bras dès que tu le recroiseras dans les rues, tu sais … Il s’est passé quelque chose entre vous, ça signifiait quelque chose. Et je ne peux m’empêcher de penser que ça ne peut pas s’oublier si facilement. » Certes, il s'est passé quelque chose et ça, tu ne peux le nier. Mais Maxence n'imagine pas à quel point tu regrettes tout ça parce que tu sais, maintenant, que ça ne voulait rien dire. Ce n'était qu'une crise passagère et pourtant, ça a été suffisant pour tout remettre en question dans ta tête et dans ta vie. Alors oui, tu peux comprendre les doutes de Maxence même si pour toi, ils n'ont pas lieu d'être. S'il y a bien une chose dont tu es sûre à présent, c'est qu'il est l'homme de ta vie. Et tu feras tout ce qui est en ton pouvoir pour que le juge en prenne conscience et te laisse une dernière chance. « Tu as parfaitement raison d'avoir des doutes mais je t'assure que cette relation avec Lachlan ne voulait absolument rien dire. Je ne m'en suis rendue compte que bien trop tard, malheureusement... » Réponds-tu en haussant les épaules. « Mais de toute façon, je suis prête à te le prouver par des actes plutôt que par des mots. » Ajoutes-tu, déterminée. Tu veux prouver à Maxence que tu es prête à tout pour que ça fonctionne entre vous. Vous vous aimez depuis si longtemps ça ne fait pas de doutes, et pourtant, tout semble être constamment contre vous. Alors, tu aimes espérer que cette fois-ci les choses vont changer. Qu'enfin, vous allez pouvoir être heureux, tous les deux, comme vous le demandez depuis plusieurs mois maintenant. Alors que le juge t'explique qu'il faudra du temps pour se regagner, tu sens la tristesse t'atteindre et malgré que tu tentes de la contenir, elle peut se lire sur ton visage. C'en est assez pour que Maxence te rejoigne et te console comme il a l'habitude de le faire. Tu ne veux pas qu'il ait pitié de toi parce qu'après tout, tu mérites ce qui t'arrive. Si tu n'avais pas déconné avec Lachlan, vous n'en seriez pas là. Peut-être qu'à l'heure qu'il est, vous formeriez une belle famille avec Abygaël et Maxence. Mais ça, tu ne le sauras jamais, Eleanor... « It’s okay. Reprenons lentement, tu veux bien ? Là où on s’est laissés … un peu avant ça, même, si tu veux bien. » Tu lèves les yeux vers lui, hochant la tête pour confirmer ses paroles. Toi aussi tu veux reprendre là où vous étiez avant tous ces problèmes. Toi aussi, tu veux que ça fonctionne entre vous. Et savoir que Maxence désire les mêmes choses que toi te rassurent. Tu en es presque soulagée même si tout n'est pas encore gagné. « Je me demande parfois comment tu fais pour me supporter. » Dis-tu plus légèrement, un sourire au coin des lèvres. « Est-ce que tu veux qu'on organise un rendez-vous pour tout reprendre sur des bases solides ? Comme si on redécouvrait l'autre... » Oses-tu demander en ne détachant pas ton regard du sien. Il est évident que Maxence a besoin d'un peu de temps pour digérer tout ça et cette histoire de "rendez-vous" semble assez bonne à tes yeux. Reste à voir si le jeune Kearse partagera ton point de vue. Tu l'espères, en tout cas. Car cela vous permettrait de reprendre votre relation où vous l'aviez laissée sans toutes ces histoires qui gravitaient autour de vous.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 822
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : tik tok & anaëlle
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Lun 7 Aoû 2017 - 3:46

Eleanor était son paradis, ses bras étaient son refuge, elle lui permettait de se déconnecter de son quotidien chargé et stressant, elle l’élevait au-dessus des tracas, au-dessus de tout. Plus haut, encore plus haut, ensemble ils avaient trouvé la parfaite escapade. Pourtant, peu à peu, leur ciel bleu s’était assombri et le vent s’était levé au point de les empêcher de continuer leur course folle. Ils s’étaient fait prendre au jeu de la vie, ils s’étaient perdus parmi tout le reste, s’étaient oubliés. Eux qui n’avaient pourtant jamais perdu le cap alors qu’ils se trouvaient à des kilomètres l’un de l’autre, la distance avait tout de suite semblée bien plus grande dès le moment où Eleanor avait mis les pieds en sol australien. Mais ils n’étaient pas que ça, ils n’étaient pas que deux êtres amoureux de l’idée qu’ils se faisaient de l’autre. Ce n’était qu’une mauvaise passe, un faux-pas, un écart éphémère. Ils se retrouveraient. Il fallait qu’ils se retrouvent. Que Maxence regagne ce petit paradis qu’était Eleanor pour lui. « Tu as parfaitement raison d'avoir des doutes mais je t'assure que cette relation avec Lachlan ne voulait absolument rien dire. Je ne m'en suis rendue compte que bien trop tard, malheureusement... Mais de toute façon, je suis prête à te le prouver par des actes plutôt que par des mots. » Des actes ou des mots, Maxence ignorait lequel des deux choix se montrerait le plus sincère. Il suffisait d’être bonne actrice ou bonne oratrice, dans les deux cas la confiance ne serait pas regagnée en claquant des doigts. C’était le temps qui les aiderait, mais ce temps commençait à leur manquer, après ces longs mois à se chercher, à s’attendre, à se perdre. Était venu le temps de se retrouver, et pour de bon cette fois, mais Maxence ne savait pas exactement qui chercher. Il ne savait plus s’il pouvait vraiment prétendre connaître Eleanor sur le bout de ses doigts, comme il l’avait un jour cru après avoir détenu entre ses mains ce qui lui avait donné accès au plus privé de sa vie. Ce qui lui avait permis de tomber, petit à petit, amoureux de cette femme qu’il connaissait à peine. « Je veux te croire, je veux vraiment te croire. Mais j’sais pas si des actes ou des mots pourront prouver quoi que ce soit … en fait, j’crois pas que t’aies à me prouver quoi que ce soit, non plus. Faut juste … » Il haussa les épaules. Maxence ne savait plus quelle direction prendre, quoi dire. Son discours était confus, décousu, comme son cœur. « Faut juste que je passe par-dessus ce qui s’est passé. » En gros, c’était ça. C’était Maxence qui devait faire le travail, à présent. Eleanor avait été honnête avec lui, elle l’avait rassuré du mieux qu’elle le pouvait, et maintenant le trentenaire devait surmonter l’épreuve, tourner la page, et continuer d’avancer. Avec un peu de chance, il reprendrait le chemin avec Eleanor. Déjà, ils franchirent un pas, aussi minuscule soit-il, quand Maxence rejoignit l’italienne de son côté de la table, pour la réconforter. « Je me demande parfois comment tu fais pour me supporter. » Un sourire se dessina sur les lèvres d’Eleanor, et sur celles de Maxence peu de temps après. « Je me le demande aussi. » Répondit-il avec une pointe d’humour dans la voix, le ton bien plus chaleureux déjà. « Est-ce que tu veux qu'on organise un rendez-vous pour tout reprendre sur des bases solides ? Comme si on redécouvrait l'autre... » Il hocha d’abord la tête, un doux sourire aux lèvres. Il caressa lentement la main d’Eleanor, les yeux rivées vers leurs doigts entrelacés. « J’aimerais, oui. Et quoi de mieux pour redécouvrir l’autre que … » Il laissa sa phrase en suspens, puis attrapa le téléphone portable d’Eleanor avant de pousser le sien vers elle. « … de retourner aux sources ? » Finit-il.

__________________________



I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Mar 8 Aoû 2017 - 2:55



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
Maxence est sans aucun doute ce qui est arrivé de plus beau dans toute ta vie. Lorsque vous avez échangé vos téléphones par inadvertance, ça a totalement changé le court de ton existence et tu ne peux pas imaginer ce que tu serais devenue si cet acte anodin n'était pas arrivé. Que ce serait-il passé, pour toi, si tu n'avais pas fouillé dans son téléphone ? Et lui dans le tien ? Tu n'en as aucune idée mais tu ne peux que penser que ta vie serait vide de sens. A présent, Maxence est tout à la fois : ton meilleur ami, ton confident, ton ange, ton démon et également ton incroyable amant. Toute femme rêverait d'un homme avec autant de valeurs et de qualités, toi la première. Toute femme rêverait de passer la bague au doigt à pareil homme. Pourtant, ça ne t'a pas empêché de tout faire capoter, Eleanor. Mais à présent, tu es prête à croire que vous surmonterez cette épreuve comme vous l'avez fait pour les précédentes. Que ce soit la peur d'engagement de Maxence, ton mariage forcé ou encore la venue d'Abygaël, vous avez été capables de tout surmonter. Alors pourquoi pas cette fois-ci ? « Je veux te croire, je veux vraiment te croire. Mais j’sais pas si des actes ou des mots pourront prouver quoi que ce soit … en fait, j’crois pas que t’aies à me prouver quoi que ce soit, non plus. Faut juste … Faut juste que je passe par-dessus ce qui s’est passé. » Oui, Maxence a toutes les clés en main pour reprendre votre bonheur là où vous l'aviez laissé. Malgré tous ces moments de doute, vous en avez eu des moments de bonheur et d'amour et tu n'es pas prête à les laisser filer. Pas pour une histoire de sexe qui ne voulait rien dire. « Bien. Prends tout le temps dont tu as besoin. » Réponds-tu simplement en ne détachant pas ton regard de celui du juge. Tu es sincère, si tu dois attendre des mois entiers, tu le feras. Tout cela ne te fait plus peur, à présent, car tu as l'impression que le pire est passé. « Je me le demande aussi. » Maxence n'imagine pas à quel point tu aimes entendre ce ton plus enjoué dans sa voix. Tu as l'impression que la distance se brise, petit à petit, et ça te rend tellement heureuse. Tu sais que tout n'est pas gagné mais c'est déjà une belle avancée pour votre couple. Ou du moins, pour ce qu'il en reste. Tu souris en imaginant que d'ici quarante ans, le jeune Kearse te supportera encore - toi et tes états d'âme - malgré toutes les épreuves de la vie et qu'il sera toujours à ton chevet à relater les exploits de ses petits enfants à qui il aura raconté votre folle rencontre. C'est une image que tu veux garder en tête pour le restant de tes jours même si tout cela est sûrement précipité. « J’aimerais, oui. Et quoi de mieux pour redécouvrir l’autre que … de retourner aux sources ? » Un sourire amusé illumine ton visage. Tes yeux brillent à l'idée de redécouvrir Maxence comme tu l'as connu la première fois mais avec davantage de cartes dans ta manche qu'auparavant. Cette idée ne pouvait pas mieux tomber. A présent, tu n'as plus rien à lui cacher et tu es prête à lui donner ce petit objet qui reflète quasiment toute ta vie. « Je trouve l'idée géniale Monsieur Kearse, je me demande où vous l'avez trouvée. » Dis-tu, un sourire taquin au coin des lèvres. Alors qu'il s'empare de ton téléphone, tu fais de même avec celui du jeune homme, écrivant un message à son intention : No more secrets. xx C'est tout ce que tu veux à présent : être totalement transparente avec lui. « Est-ce que cela te convient si on se les rend lors d'un premier rendez-vous d'ici quelques jours ? » Demandes-tu, hésitante. Tu espères ne pas brusquer les choses en parlant déjà de rendez-vous mais tu es tellement impatiente à l'idée de redécouvrir l'homme que tu aimes comme au premier jour.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/
adm h
avatar

Maxence Kearse

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: eleanor + kaliska + jackson + marc-aurèle + maxine + mia
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 822
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : tik tok & anaëlle
DOUBLE-COMPTE : nelligan, woody, lennox, isaiah, concho, august et naveen
STATUT : i know we're lost, but soon we'll be found (eleanor)
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Dim 13 Aoû 2017 - 2:32

Eleanor avait changé toute la vie de Maxence. Alors que son parcours du futur était complètement tracé, au détail près, le chemin qu'il s'apprêtait à emprunter avait été complètement chamboulé par son arrivée. Lui comptait prendre assez d'expérience en tant que juge dans l'espoir d'un jour siéger au plus haut tribunal du pays, il prévoyait déménager à Canberra pour y faire sa vie lorsqu'il aurait atteint cet objectif. Maintenant, ces projets ne semblaient plus si importants à concrétiser. Du moins, ils n'étaient plus sa priorité. Eleanor l'était devenue, petit à petit. Certes, c'était plus facile à affirmer maintenant qu'elle n'était plus mariée en Italie, maintenant qu'elle pouvait enfin vivre sa vie tranquille à Bowen sans avoir à se cacher du reste du monde. En reniant cette partie de sa vie, Eleanor avait permis à Maxence de perdre cette crainte constante qu'il vivait à l'idée qu'un jour, leur belle histoire d'amour ne soit réduite qu'à un scandale trop médiatisé qui lui coûterait sa carrière. C'était cher payé, comme prix, comme concession. Maxence comprenait à quel point cela avait dû être difficile pour Eleanor. Il se sentait d'ailleurs bien coupable que ces barrières qui se dressaient alors entre eux aient été réduites à néant par les simples actes d'Eleanor. Lui était resté bien ancré dans ses doutes et ses réticences, même si l'arrivée d'Abygaël dans sa vie avait contribué à modifier sa perception. Aujourd'hui, il était prêt à affirmer que son emploi n'était plus au premier plan de sa vie. Il était prêt à admettre que la famille qu'il rêvait de former avec l'italienne était ce qui était le plus pressant à ses yeux. Il avait tellement attendu, il était enfin temps d'accueillir l'inévitable. Et pourtant ... Avec tout ce qui s'était produit avec Lachlan, cet élan de Maxence avait perdu de l'avance. L'incertitude le gagnait, mais il savait que peu à peu, Eleanor arriverait à le faire retomber dans cette bulle qu'ils formaient autour d'eux. L'une des premières étapes pour se retrouver, la jeune femme l'avait dite, c'était de se retrouver. Le juge eut cette idée un peu folle d'y parvenir en retournant aux sources, soit en reproduisant leur première rencontre : via un échange de téléphones portables. « Je trouve l'idée géniale Monsieur Kearse, je me demande où vous l'avez trouvée. » Un sourire amusé s'esquissa sur son visage. « Une jeune femme un peu pressée, perdue et déboussolée m'a fait le coup il y a quelques années ... » Répliqua-t-il en la regardant avec des yeux rieurs. Il poussa donc son propre téléphone vers elle, et s'empara du sien. Quelques secondes plus tard et il recevait déjà un message de lui-même, no more secrets xx.  « No more secrets. » Acquiesça-t-il à haute voix, relevant le regard vers la jeune femme. Il hocha la tête à sa question. « Vendredi soir ? » Cela leur laissait sept jours à se découvrir et se redécouvrir à travers cette technologie, avant de se retrouver à nouveau en face à face.

__________________________



I FOUND LOVE WHERE IT WASN'T SUPPOSED TO BE
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar

Eleanor Milani

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: MAXENCE • love ++ CONCHOBÀHR • ami & associé EMRYS • ami
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 651
ICI DEPUIS : 27/12/2015
CRÉDITS : herjuliwiii & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & ciàran.
STATUT : sa cellule est dans son cerveau.
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   Hier à 16:08



i have died everyday waiting for you
featuring maxence & eleanor ♥
Pour reprendre le cours de votre relation, tu es prête à tout, ça ne fait aucun doute. D'ailleurs, pour vous permettre d'avancer, tu as même été jusqu'à affronter ta famille et à mettre un terme à ce faux mariage sans queue ni tête. Malgré tes certitudes que tout ne finirait pas bien pour ta famille et toi, tu as quand même affronté le problème envers et contre tout. Et ça, tu l'as fait pour Maxence, pour ton "mari" et pour toi, Eleanor. Tu avais ce besoin de retrouver ta liberté de penser, de mouvements et de paroles. Tu ne supportais plus ce confinement qui t'empêchait d'avancer dans la vie et dans ton couple. Maintenant que c'est passé, tu es certaine que c'était le bon choix même si ça n'a pas été simple. Tu as dû affronter les regardes désapprobateurs de tes parents et des paroles que tu n'aurais jamais pensé entendre de leur bouche. Néanmoins, ça valait la peine, tu es persuadée. « Une jeune femme un peu pressée, perdue et déboussolée m'a fait le coup il y a quelques années ... » Tu souris avant de rétorquer : « Quelle femme intelligente. » Chaque fois que tu repenses à ce fameux jour, tu ne peux t'empêcher de penser qu'il s'agissait d'un coup du Destin. Cela ne peut pas en être autrement. Tu es certaine que vous étiez amenés à vous rencontrer, Maxence et toi. Et si même le Destin vous pousse l'un vers l'autre, c'est que votre relation est faite pour durer. Le jeune juge approuve tes paroles lorsque tu affirmes qu'il n'y aura plus de secrets entre vous à présent. Un pacte que vous scellez et que vous êtes prêts à tenir l'un comme l'autre. « Vendredi soir ? » Tu hoches la tête, un sourire toujours scotché aux lèvres. Même si la semaine sera longue sans Maxence, tu penses que c'est la bonne décision à prendre. En une semaine, vous aurez le temps de revivre la vie de l'autre à travers son téléphone portable et ainsi, vous redécouvrir. « Cela me convient. On se dit à vendredi, alors ? » Réponds-tu en terminant ton café et en appelant la serveuse pour régler vos boissons. Tu t'en fiches si Maxence refuse que tu paies la sienne, tu le fais quand même. Avant de quitter l'endroit, tu poses ta main contre la joue du jeune homme et déposes un baiser au creux de ses lèvres, chaste mais tendre et sincère. Tu ne veux pas brusquer les choses mais tu refuses de quitter le café sans un baiser pour sceller votre amour et votre relation. A présent, tu es à peu prêt certaine que vous êtes dans une relation exclusive même si tout n'est pas encore réglé. Tu jettes un dernier regard au jeune Kearse avant de quitter le café pour retourner à ton domicile. Cette visite aura été mouvementée mais bénéfique, ça ne fait aucun doute.

__________________________


we can stay forever young

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: how can i love when i’m afraid to fall (maxence)   

Revenir en haut Aller en bas
 
how can i love when i’m afraid to fall (maxence)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: bar-resto-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
BAL MISS & MISTER BOWEN
les scénarios attendus