AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1580
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : angie (a)
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Jeu 11 Mai 2017 - 3:21

Woody se trouvait sur le terrain de volley-ball de plage, sur le point de faire son premier service du match après quelques rotations, quand il aperçut Tahlia un peu plus loin sur le sable blanc. Il ne l’avait pas revue depuis la Love Experience, celle-là, ce qui avait été assez étrange comme sentiment. De perdre contact tout d’un coup avec une des personnes avec qui il avait vécu les deux dernières semaines de l’expérience. Vingt-quatre heures sur vingt-quatre, si on considérait qu’elle était l’une des filles qui ronflaient dans la chambre d’à côté et qu’il supportait donc en tout temps. Il n’avait jamais su deviner desquelles il s’agissait. Woody décida donc de terminer la partie, déjà plus déconcentré qu’à l’habitude puisqu’il jetait de temps en temps un regard en direction de Tahlia pour s’assurer qu’elle ne disparaissait pas de son champ de vision. Quand leur équipe perdit, en partie par sa faute probablement, Woody salua ses amis et mentionna qu’il reviendra plus tard. Peut-être. Vue sa performance, ça ne les dérangerait sans doute pas trop. Le physiothérapeute marcha alors jusqu’à une Tahlia maintenant en maillot de bain. « Tahlia Wates ! » L’interpela-t-il avec un grand sourire. Il enleva ses lunettes de soleil, au cas où elle ne le reconnaîtrait pas autrement. « Ça fait assez différent de te voir dans cette tenue, moi qui pensais tout connaître de toi après avoir passé autant de temps sous le même toit. » Il rigola. Il voulait juste souligner le fait qu’elle portait beaucoup moins de vêtements que lors de leur rencontre, et des journées qui avaient suivi. Il savait bien qu’il était loin de tout connaître d’elle, tout comme les autres participants d’ailleurs. Là-dedans, c’était un jeu, tout le monde jouait un rôle en quelque sorte, parce qu’on avait beau se promettre d’être vrais et authentiques, une fois les caméras rivées sur soi, les belles convictions partaient en fumée. « Alors, comment t’as vécu ton retour au quotidien, toi ? » Ça faisait peut-être un peu plus de deux mois qu’ils étaient sortis de la grande maison, mais puisqu’ils ne s’étaient pas recroisés depuis, c’était le moment de partager leur vécu du grand retour à la normal.

__________________________

if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4461
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : Je te veux toi, j'veux pas un faux, pas de contrefaçon
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Dim 14 Mai 2017 - 22:07

En sortant du commissariat, ce jour, Tahlia n'eut qu'une seule envie : rentrer chez elle pour attraper son maillot de bain et profiter de ce merveilleux temps. Après avoir été enfermée dans une maison vingt-quatre heures sur vingt-quatre, la brune passait de moins en moins de temps enfermée dans une pièce. Elle fuyait même son appartement. Elle sauta dans son véhicule et s'empressa de rejoindre son domicile, vide à cette heure-ci. Elle qui espérait croiser Freja, Perry ou Concho pour les embarquer à la plage, c'était bel et bien raté. Pour autant, elle enfila son maillot de bain, puis une robe légère et prit tout son nécessaire avant de rejoindre la plage. L'avantage, c'était qu'il n'y avait pas grand monde, ce qui lui laissa le loisir de s'étaler, sans rechigner à l'idée d'avoir des voisins trop près d'elle. Elle retira sa robe et prit place sur sa serviette de plage, après avoir étalé de la crème solaire sur son corps. Elle ferma les yeux un instant, savourant les rayons du soleil qui caressaient sa peau, bien trop blanche à son goût. Elle ne sut combien de temps elle resta ainsi, mais une voix familière l'interpella. Elle ouvrit un oeil et tourna la tête vers cette silhouette qui s'approchait d'elle. Un sourire étira ses lèvres quand elle reconnut le jeune homme, avant même qu'il ne retire ses lunettes. "Woody Rutkowski !" rétorqua-t-elle, amusée. Elle se releva tout de même afin de le saluer, lâchant un rire à la suite de ses paroles, saisissant tout de même le message initial. "Il ne faut jamais tout dévoiler d'un coup, Woody. Tu dois le savoir aussi bien que moi." Parlait-elle de sa tenue ou du fait de tout connaître ? Sûrement les deux, mais c'était à lui de prendre ce qu'il voulait. Pourtant, elle rajouta, avec malice : "Ceci dit, si à chaque fois que l'on se voit, je dois retirer un peu plus de tissu, je vais finir par avoir très peu de marge." Ce n'était pas du rentre-dedans, c'était juste du Tahlia tout craché, qui n'avait pas vraiment de limite dans son humour. Et elle avait cru comprendre, durant ces quelques jours dans la maison, qu'il en fallait plus pour choquer Woody. Elle l'invita à s'installer avec elle, alors qu'il lui demanda comment s'était passé le retour à la normale. Tahlia tiqua quelque peu. Entre le fait que Dustin s'était éloignée d'elle et qu'elle-même s'était quelque peu éloignée de Jackson, il fallait dire que ce retour à la normale avait été folklorique. Cependant, la jeune femme était forte pour dissimuler ses sentiments. Ce fut donc avec un sourire et  légèreté qu'elle répondit : "Déjà, il a fallu me remettre de ma déception de ne pas avoir trouvé l'homme de ma vie." Mais son sourire montrait très bien qu'elle faisait partie de ces candidates qui étaient simplement venues pour s'amuser. Pas pour chercher l'amour. "Non... sérieusement, cela n'a pas été facile de reprendre ses petites habitudes routinières, métro-boulot-dodo. Mais je crois que le pire, dans tout cela, ce sont les regards des gens dans la rue. Même si je pense que, pour toi, cela a dû être différent. Tu as dû avoir toutes les midinettes à tes pieds." Elle ponctua sa phrase par un nouveau rire, son regard malicieux se posant sur lui. Woody était un très bel homme, il fallait l'avouer. Cette aventure a dû lui ramener un tas de groupies. " Et toi, comment ça s'est passé ?"

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1580
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : angie (a)
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Mer 24 Mai 2017 - 14:11

C’était fou ce qu’un mois complet passé en compagnie des mêmes personnes pouvait créer, comme relations, comme amitiés ou comme rivalités. Woody était passé par toutes les cases, se mettant Dustin encore plus à dos qu’avant, puisque pour la première fois ils avaient pu réellement mettre un nom sur le visage et discuter, laissant leur relation s’envenimer en raison de leurs visions différentes des femmes, de la séduction, de l’amour et surtout … de Sara. Il avait aussi tissé des liens qui s’étaient aussitôt évaporés une fois les portes de la maison refermée pour toujours – du moins, fermées à eux, habitants éphémères. Avec Tahlia, c’était différent. Une sorte d’amitié en était née, du moins c’était ce qu’ils avaient laissé paraître à la caméra et c’était ce qu’ils laissaient présager en se revoyant aujourd’hui à la plage, se parlant comme s’ils étaient encore filmés alors qu’ils n’avaient rien à prouver ou à montrer à qui que ce soit. Eux deux, eux-mêmes, tout simplement. Et ça cliquait encore. « Oh et je suis persuadé que tu as encore plus d’un tour, et d’atouts, dans ton sac ! » Releva-t-il avec un sourire. Ce qu’elle ajouta par la suite le fit rire de bon cœur. « Moins t’as de marge, plus j’en ai ! » Dit-il en parlant de marge de manœuvre parce que Woody, il était doué au corps-à-corps, alors si Tahlia continuait à retirer du tissu à chaque rencontre, il finirait par être bien dans son élément. Puisqu’il s’agissait de la première fois que tous les deux se voyaient après la fin de la téléréalité, Woody désira savoir comment le retour au vrai monde s’était passé pour la brunette. Ça avait sans doute été un choc pour tout le monde, après avoir été épiés dans chaque faits et gestes, de retrouver la solitude. La vraie solitude, celle loin des regards des spectateurs, loin de la production. « Et moi j’suis quoi ? » Dit-il en arquant un sourcil, l’air séducteur, penchant légèrement la tête sur le côté et posant une main sur sa hanche. On aurait dit un Gaston tout droit sorti de Disney. Pourtant, l’un comme l’autre s’étaient rendus à cette émission pour le plaisir et l’expérience plutôt que pour trouver l’amour. Ils l’avaient bien compris à force de se parler, tous les deux. « Oh tu sais, ça s’est pas vraiment passé comme ça. » Dit-il en parlant de ces regards sur lui, elle qui pensait qu’il aurait agrandit son harem grâce à son passage à l’émission. « Même qu’une de mes amies m’a dit que tout le monde pensait que j’avais eu le cœur brisé, à l’émission. À cause de ce qui s’est passé avec Dustin. » Enfin, ce n’était pas Dustin qui lui avait brisé le cœur, rassurez-vous. C’était tous les sous-entendus faits à propos de Sara, et les réactions de Woody à ce propos, qui avaient trahis la faiblesse de Woody face à cette femme.

__________________________

if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4461
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : Je te veux toi, j'veux pas un faux, pas de contrefaçon
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Jeu 1 Juin 2017 - 22:52

Parmi tous les gens présents à la Love Experience - et hormis ceux qu'elle connaissait avant cette expérience - Woody était le seul qu'elle souhaitait recroiser. Ils s'étaient bien entendus dans la maison et cela semblait se perpétuer à l'extérieur. Il avait un caractère de feu, qui lui plaisait énormément et qui lui donnait envie d'en apprendre davantage sur lui. Quand il lui annonça qu'elle avait sûrement plus d'un tour et d'atouts dans son sac, la brune haussa une épaule et répondit malicieusement : "Peut-être bien..." Elle préférait la jouer mystérieuse, même si au fond, Tahlia jouait toujours dans la transparence. Elle n'était pas du genre à avoir quelques tours dans son sac. Loin de là. Elle, elle préférait foncer droit dans le mur, sans s'inquiéter des dommages collatéraux. Et alors qu'ils plaisantèrent sur la marge de manoeuvre qu'ils pouvaient avoir si Tahlia venait à enlever un vêtement à chaque fois qu'ils se voyaient, la réponse de Woody la fit rire : "En es-tu vraiment certain ?" Elle le taquinait, haussant même les sourcils pour lui prouver qu'elle attendait tout de même une réponse. Elle le cherchait, évidemment. Tout comme il la cherchait, en affichant ce petit air séducteur, alors qu'elle lui expliquait - avec ironie - qu'elle n'avait pas trouvé l'homme de sa vie. Ce qu'il était ? "Toi, Woody, tu es hors-catégorie. Tu es au-dessus de tous." répondit-elle sur le même ton, son regard se faisant complice. Pour autant, le sérieux revint vite sur le tapis. Ils essayaient de savoir comment s'était passée la sortie de la maison. Étonnamment, Tahlia semblait s'être royalement trompée sur le succès de Woody. Il n'avait pas ces midinettes qui lui couraient après ? Elle le regarda, surprise, avant de hocher la tête quand il lui en expliqua les raisons. Elle avait tout compris dès l'instant où il avait prononcé le prénom de Dustin. "Je comprends mieux. Bienvenue au club, moi je suis passée pour la jalouse." Elle essaya de rire légèrement, mais on sentait que cela l'affectait. Elle n'avait pas supporté d'être mise de côté par Dustin. "Et la fameuse intéressée, elle en dit quoi ?" La fameuse intéressée, c'était Sara, évidemment. Tahlia avait mené son enquête et avait su qu'elle était celle pour qui Dustin et Woody avaient mené un combat de coq. "Cette femme doit être décidément parfaite pour que deux hommes, tels que vous, se disputent ses faveurs."

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1580
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : angie (a)
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Mar 27 Juin 2017 - 22:46

Tahlia aurait beau jouer les innocentes, Woody savait que sous tous ces mystères elle cachait effectivement un feu d’artifice, qu’elle n’était pas comme les autres, alors même s’il ne s’agissait pas de talents cachés, il était persuadé qu’elle avait une personnalité colorée et qu’il n’avait vu que les tons principaux. Il lui tardait d’apprendre à connaître toutes les couleurs de sa palette. Il était rare que Woody connecte à ce point avec une femme, que ce soit au niveau amoureux ou amical, alors il n’était pas du genre à les laisser partir aussi facilement, celles qui lui tapaient dans l’œil à ce point. Quand ils parlèrent de marge de manœuvre, avec des sous-entendus assez clairs, le jeune homme sourit. « J’me plais à croire que c’est le cas, en tout cas. » À vrai dire, Woody ignorait sur quel terrain de jeux ils se trouvaient réellement. Est-ce que tous ces jeux de mots et ces répliques mèneraient un jour à quelque chose de plus, ou bien n’était-ce que ça, un jeu ? Un jeu dans lequel il y aurait un gagnant, et un perdant, mais certainement pas un même titre pour les deux. Ils reparlèrent de la Love Experience, avec le plus de détachement possible, question de s’en sortir indemne. Tahlia parla du fait qu’elle n’avait pas rencontré l’homme de sa vie, ce qui arracha évidemment une réplique à Woody. « Je préfère. » Ajouta-t-il suite à sa réponse plus que satisfaisante, mais s’il savait pertinemment qu’elle en rajoutait et qu’elle exagérait dans l’unique but de flatter son égo. Tahlia avait rapidement compris comment le gérer, le Woody. Le jeune homme délaissa les blagues et la séduction pour se montrer dans toute sa vulnérabilité, cette fois. De toute façon, visiblement, ça s’était aussi passé ainsi devant les caméras. Devant Tahlia, c’était déjà bien moins gênant. Il lui faisait confiance. Il savait qu’elle ne l’utiliserait pas contre lui. « La jalouse ? Par rapport à Dustin ? » S’intéressa Woody. Il avait bien remarqué la dynamique entre ces deux-là, d’ailleurs il l’avait souvent remis sous le nez de son adversaire afin de lui faire comprendre qu’il n’était pas le seul à se battre sur plusieurs fronts à la fois. Quand Tahlia lui demanda ce que Sara en pensait, Woody haussa les épaules. « J’sais pas. J’ai même pas eu le courage d’aller la voir. J’suis persuadé qu’avec ce qu’elle a vu de moi à la télé, elle se fout un peu de comment j’aie pu le vivre, de ce que je pense de Dustin et d’elle. » Il soupira. « Si on dit que la perfection n’existe pas, elle, elle s’en rapproche dangereusement, c’est bien vrai. » Woody esquissa un faible sourire. « C’est quoi votre histoire, à Dustin et toi ? » Demanda alors le jeune homme, parce que même s’ils en avaient brièvement parlé un instant plus tôt, il accepterait bien quelques détails de plus. Quitte à les utiliser contre Dustin.

__________________________

if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4461
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : Je te veux toi, j'veux pas un faux, pas de contrefaçon
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Lun 24 Juil 2017 - 17:58

Mettez deux personnes de la même trempe face-à-face et cela donnait un cocktail explosif. Woody et Tahlia ne faisaient pas dans la dentelle, se lançant quelques sous-entendus, dont la transcription était bien claire. Alors qu'ils parlèrent de cette marge de manoeuvre plus que réduite, la jeune femme se mit à rire à la réponse de Woody. "Je vais te laisser croire à cela, dans ce cas." Le jeune homme était décidément bien déroutant. Il la poussait dans ses retranchements, comme si elle avait trouvé un adversaire à sa taille. Tahlia appréciait la relation qu'ils avaient, parce qu'ils ne se préoccupaient pas de la suite qu'ils pouvaient donner à ce lien. Ils le vivaient à l'instant présent, alternant entre jeu dangereux et conversations bien plus sérieuses. Comme à cet instant durant lequel Woody abandonna son masque de séducteur pour montrer une part de lui bien plus sérieuse. C'était une facette toute nouvelle, mais bien intéressante. Woody avait une réputation bien peu flatteuse, mais Tahlia se doutait que, derrière tout cela, se cachait une personnalité bien plus profonde. Ils auraient pu blaguer sur la Love Experience, oui, mais Woody et Tahlia semblaient opter pour une toute autre dynamique. Le temps était à la confidence, et c'était étrange comme sensation. Tahlia ne craignait pas de parler à coeur ouvert face à lui, et elle avait l'impression que c'était réciproque. Elle tiqua cependant quand il associa son statut de jalouse à Dustin, comme si cela était évident. "Apparemment, oui." Mauvaise foi ou volonté de ne pas se mettre totalement à nue ? Même Tahlia ne le savait pas. Elle l'écouta parler de sa relation avec Sara. Les yeux de la policière étaient rivés sur le jeune homme, montrant qu'elle était pleinement à l'écoute. "Ce serait bête de s'arrêter à ce que l'on voit à la télé, parce que ce n'est pas la réalité. On sait tous que la production a quelque peu "monté" de toute pièce ce qu'il se passait dans la maison." Tahlia avait vu quelques images de l'expérience et cela n'était pas forcément révélateur de ce qu'il s'était réellement passé à l'intérieur de la maison. Elle esquissa néanmoins un sourire quand il lui affirma que la jeune femme se rapprochait justement de la perfection. C'était étrange de voir Woody comme cela, mais Tahlia appréciait l'image. "Justement, si elle se rapproche tant de la perfection, raison de plus pour ne pas la laisser filer. Prends les devants et va la voir. Dis-lui tout ce que tu as sur le coeur et rétablis la vérité, Woody. Au moins tu seras fixé et elle saura comment toi, tu as vécu tout cela." Ce n'était qu'un conseil, son regard féminin sur la situation. Tahlia savait que les non-dits pouvaient faire énormément de mal, voire même briser une relation. Mais quand Woody lui retourna la question sur sa relation avec Dustin, Tahlia se mit à rire. Un rire tout en fausseté évidemment, qui mettait en avant le malaise de la brune. "Tu vas trouver ça stupide, mais il n'y a pas eu d'histoire entre lui et moi. Nous nous sommes tournés un peu autour, mais ce n'est jamais allé plus loin. J'ai préféré croire qu'il n'y avait que de l'amitié entre lui et moi, mais la Love Experience m'a montré que ce n'était pas vraiment le cas." Ses doigts jouaient nerveusement avec le sable, le regard se perdant un instant sur l'horizon. Mais quand elle croisa de nouveau le regard de Woody, elle reprit, avec plus de légèreté : "S'attacher à quelqu'un, ça craint ! La prochaine fois, je réfléchirai à deux fois avant de sauter de nouveau dans le vide"

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1580
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : angie (a)
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Mar 25 Juil 2017 - 4:39

Ils se répondaient du tac au tac, avec un sens de la répartie inégalable des deux côtés. C’était exactement le genre de personne avec qui Woody aimait converser, parce que c’était à la fois intelligent et amusant. L’homme avait toujours aimé les défis, les challenges, alors le fait de se lancer la balle de cette manière l’avait toujours allumé. Il avait bien vite remarqué que Tahlia était de ce genre de femme, et ce depuis le début de la Love Experience – ou du moins, dès que les maisons avaient fusionné. Ce n’était donc pas surprenant qu’il ait été si rapidement vers elle, se mettant de son côté. « C’est gentil, tu as mes intérêts à cœur, ça me touche beaucoup. » Déclara-t-il avec un rire. Elle pouvait bien lui laisser croire ce qu’il désirait, cela ne voulait en rien dire que c’était pour autant vrai. Ils reparlèrent donc de cette fameuse expérience qui les avait tous marqués d’une façon ou d’une autre. Les conséquences laissées par cette télé-réalité pouvaient être nombreuses, pour certains, et Tahlia et Woody n’hésitèrent pas à revenir dessus, sans se voiler le visage sur certains effets pervers. La jeune femme sembla un peu déroutée, et peut-être même agacée, que le physiothérapeute l’associe directement à Dustin. Comme tous les autres l’avaient fait sans doute, en la traitant de jalouse. Il hocha la tête en ne revenant pas tout de suite là-dessus, sentant bien que c’était délicat. Il parla plutôt de Sara, se disant que si lui montrait à Tahlia son échec monumental à ce niveau-là, elle serait peut-être plus encline à se confier à son tour sans craindre le jugement. « C’est vrai que y’a certaines images qui représentent pas vraiment la réalité mais, au fond … je me suis moi-même pas vraiment avantagé, volontairement en plus. J’ai pas vraiment à les blâmer, j’leur ai donné tout le contenu nécessaire pour qu’ils en fassent ce qu’ils veulent ! » Il avait joué le con pour maintenir sa réputation, il avait continué à acter selon le rôle qu’il s’était lui-même donné pour cacher la vulnérabilité grandissante et étouffante en lui. Si Sara avait toujours su qu’il n’était pas vraiment ce qu’il donnait l’impression d’être, elle avait dû être dégoûtée de le voir agir ainsi devant toute la population de la région. « Ça servirait à rien … Enfin, c’est juste plus complexe que ça en a l’air. Tu devrais pas être surprise, t’as bien vu qui j’étais. Tu m’imagines m’ouvrir le cœur et être en couple heureux, toi ? » Il eut un rire. Lui ne s’imaginait pas, non, et c’est pourquoi il repoussait Sara sans cesse et ce, depuis des mois maintenant. Tout était plus simple quand il gardait ses sentiments pour lui, quand elle était mariée à Jamie et que lui était tout simplement le meilleur ami. Au moins, il était le seul à être torturé. Elle, elle planait dans son ignorance. Il avait tout brisé le jour où il lui avait avoué n’avoir jamais cessé de l’aimer depuis leur adolescence. Afin de chasser ce sujet qui était plus que délicat pour Woody, car sa relation avec Sara cachait tant de secrets, tant de souffrance, le jeune homme mit plutôt l’accent sur la relation de Tahlia et Dustin. « C’est pas stupide, au contraire. C’est malheureusement souvent comme ça. » Avoua Woody avec un sourire à la fois désolé et réconfortant pour Tahlia. Il rit doucement quand elle lui dit qu’elle éviterait de s’attacher à quelqu’un et de sauter dans le vide à nouveau. « Amen ! » Il partageait évidemment cette pensée, même s’il craignait ne jamais remonter totalement la pente qui le faisait glisser vers Sara sans que ni l’un ni l’autre n’y soient prêts cette fois. Il soupira imperceptiblement, en regardant l’horizon. « J’ai entendu dire qu’il était parti. » Déclara-t-il. « Dustin. » Précisa-t-il, comme si Tahlia aurait pu ne pas directement comprendre de qui il parlait, alors que c’était sans doute bien clair pour les deux.

__________________________

if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4461
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : Je te veux toi, j'veux pas un faux, pas de contrefaçon
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Jeu 24 Aoû 2017 - 15:18

Même si le ton était détaché et qu'ils étaient enclins à plaisanter, il y avait quand même une part de vérité dans les paroles de Tahlia. Elle avait les intérêts du jeune homme à coeur, malgré tout. Parce qu'en dépit de ces sous-entendus qu'ils se balançaient, Woody était une personne qu'elle appréciait grandement. C'était ce genre de personne que l'on connaissait depuis peu de temps mais avec qui ça collait, tout simplement. Pourtant, le ton malicieux de Tahlia refit bien vite surface : "Que veux-tu, je suis une sainte." Elle se mit à rire, un rire qui montrait clairement que Tahlia virait davantage vers la diablesse, plutôt que vers la sainte. Mais cela, ce n'était qu'un détail. Mais après ces intermèdes durant lesquels la légèreté avait pris le pli, leur ton se fit bien plus sérieux. C'était aussi une chose qu'elle appréciait dans leur relation. Ils savaient mêler sérieux et plaisanterie, avec brio et toujours intelligemment. Ils ne parlaient pas vraiment à coeur ouvert, préférant garder une part de mystère, mais Woody et Tahlia avaient la même façon d'agir, si bien qu'ils trouvaient un écho en l'autre, sans avoir à faire de longs discours. Il avait compris pour Dustin. Elle avait compris pour Sara. Pas la peine de tirer les vers du nez. Mais alors qu'ils faisaient le débriefing de leur expérience télévisuelle, quelques paroles intriguèrent Tahlia. Woody s'était volontairement peu avantagé durant cette aventure. "Pourquoi as-tu fait cela ?" Ce n'était pas dit sur le ton d'un reproche, comme d'autres auraient pu le faire avec lui. C'était de la pure curiosité, un moyen de lui montrer qu'il pouvait parler librement avec elle, sans qu'il ne soit jugé. Parce que Tahlia se doutait, qu'au fond, il n'était pas le sale mec qu'il voulait faire croire qu'il était. Woody, ce n'était pas un ange, évidemment, mais Tahlia mettrait sa main à couper qu'il y avait quelque chose de profond chez lui. Des parts de lui-même qu'il cachait et protégeait avec soin. Quant à Sara, la jeune femme essaya de comprendre leur relation, voire même de donner quelques conseils. La réponse de Woody lui arracha un sourire, alors qu'elle haussa les épaules : "Non, les couples heureux, ce n'est pas pour les personnes de notre genre. Mais ouvrir son coeur peut être bénéfique, quand on le veut bien. Les non-dits peuvent parfois faire du mal et amener quelques regrets. Et il n'y a rien de pire que les regrets..." Sur un coup de chance, il pouvait faire ployer Sara et la faire tomber dans ses bras. Dans le cas contraire, il aura toujours le coeur plus léger. Enfin, ce n'était que l'avis de Tahlia, au fond, elle ne connaissait pas le fond de l'histoire. Elle sentit toutefois que le sujet était délicat pour lui, à un tel point qu'il retourna la question, quant à la relation entre Dustin et Tahlia. Une relation qui avait été dans un seul sens. Chose qui arrivait bien souvent, selon Woody. "ça me rassure pour l'avenir !" répondit Tahlia dans un rire. Mais comme elle le disait, elle n'était pas prête à s'attacher de nouveau. L'exclamation du jeune homme éveilla une lueur malicieuse chez la jeune policière. "Si on garde cet état d'esprit, notre avenir s'annonce prometteur, hein ! On s'ouvrira une maison de retraite pour célibataires endurcis, on se fera des concours de strip-belote et des speed-datings entre deux visites médicales. Je suis sûre que ce sera un succès." Elle partait loin, mais elle préférait en rire. En y réfléchissant bien, beaucoup de personnes dans son entourage semblaient réfractaires à l'attachement : Woody, Freja, Arthur et bien d'autres encore. Le regard de Tahlia se perdit sur les quelques chanceux qui profitaient encore de la plage, mais la voix de Woody l'interpella de nouveau : "Oui, il est parti. Et ce n'est peut-être pas plus mal..." De telles paroles étaient étonnantes, mais Tahlia les assumait pleinement. Aussi bien pour Woody que pour elle. Tahlia ne voulait plus s'accrocher aux personnes qui faisaient partie du passé, désormais. C'était plus sain pour elle. Quant à Woody, il fallait voir l'avantage pour lui. "Tu sais ce que ça signifie, du coup ? La voie est libre pour toi. Fini les combats de coqs..." Elle savait que les deux hommes ne se portaient pas dans le coeur. Une femme pouvait faire beaucoup de dégâts, dirons-nous.

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1580
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : angie (a)
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Mar 29 Aoû 2017 - 2:45

Woody éclata d’un rire franc et court quand Tahlia affirma être une sainte. Elle aussi riait, parce que ni l’un ni l’autre ne croyait un seul mot de ce qu’elle venait de dire. Ça sonnait tellement faux, sortant d’entre ses lèvres. Non pas qu’elle était un être humain exécrable, non Woody la trouvait drôle et attachante, mais il pensait cela de bien des gens qui tiraient un peu plus vers le mal que le bien. Et puis, elle ne faisait jamais preuve de méchanceté gratuite, contrairement à lui. S’il y en avait un des deux qui devait être un saint, alors à choisir, il était vrai que ce serait davantage Tahlia pour le rôle. « Genre. » Avait juste répondu Woody par après, parce que tous les deux semblaient penser de la même manière à ce propos. En fait, Woody et Tahlia étaient bien souvent sur la même longueur d’ondes, même si à priori ils ne semblaient pas se ressembler, ils avaient bien plus de points communs que ce qu’ils laissaient paraître. C’était sans doute pour cette raison que malgré leurs fortes personnalités, ils savaient s’entendre, s’apprivoiser, passer d’un sujet à l’autre sans se perdre. Woody venait tout juste d’avouer à la brunette qu’il avait fait exprès de se donner en spectacle durant la télé-réalité, donnant volontairement bien du contenu aux réalisateurs, à ceux chargés de faire les montages. Elle sembla curieuse de connaître ses motifs. Il haussa d’abord les épaules. « On ne s’attendait à rien de moins de moi, pas vrai ? J’ai probablement été sélectionné pour ça, pour la réputation que j’ai. Aussi bien l’entretenir au maximum, donner un vrai show. De toute façon, c’est déjà ce que tout le monde pense de moi. Et j’préfère ça, au fond. » Il préférait cela au fait de se montrer complètement vulnérable à la province entière. Il préférait être le gros lourd, le gros con, plutôt que le mec qui se montrait parfois sensible et, surtout, qui souffrait d’en-dedans. La définition de masculinité pour Woody était bien stricte, bien encadrée, et s’en éloigner lui foutait la honte. Alors il jouait un rôle. Tout comme il en avait joué un plutôt que d’avouer ses vrais sentiments à Sara et de se mettre une bonne fois pour toute en couple avec elle, sérieusement cette fois. C’était plus facile comme ça. C’était lâche, mais c’était aussi généreux. Il voulait éviter à tout prix de devenir le fardeau de qui que ce soit, quand son état se détériorerait. « Sara sait que je suis amoureux d’elle, tout comme je sais qu’elle est amoureuse de moi. Y’a pas de non-dits de ce côté-là, on est malheureusement trop au courant de nos sentiments l’un pour l’autre. Mais … j’ai pas envie d’être en couple, j’suis pas … j’suis pas ce qu’il lui faut. » Certes, ça semblait être l’excuse générale que tous les mauvais garçons utilisaient pour éviter d’avoir à changer. Sauf que dans le cas de Woody, c’était bien plus que ça. Ce fut finalement au tour de Tahlia de se confier un peu sur son histoire, ou plutôt son absence d’histoire, avec Dustin. Les paroles de Woody ne semblèrent pas l’encourager. Il rit. « J’suis pas le bon candidat pour prôner l’espoir et l’amour. » Si elle cherchait du réconfort, ce ne serait pas vraiment auprès de lui qu’elle le trouverait. Ils étaient aussi pessimistes l’un que l’autre face à l’attachement. « Ça tombe pas dans l’oreille d’un sourd, ça, Tahlia ! Ça me semble être un projet prometteur ! » Il continua à rire. Malheureusement, sa maison de retraite, à Woody, elle ne serait probablement pas comme celle de Tahlia. Ou du moins, il ne pourrait pas participer à toutes les activités dont elle parlait. Après un bref silence, Woody se tenta à aborder le sujet du départ de Dustin, dont il avait eu vent – pour son plus grand plaisir, d’ailleurs. Mais il se disait que ça avait dû affecter la brunette, et ça, ça ne le réjouissait pas. Elle sembla toutefois en paix avec la situation, et blagua même quant à la voie maintenant libre pour Woody. « Tu parles pour toi, là … ? Que j’ai enfin la voie libre vers toi sans avoir à me frapper à un Dustin qui désapprouve ? » Proposa-t-il avec un sourire malicieux, même s’il savait que ce n’était pas de ça dont elle parlait, lui avait voulu lui faire comprendre qu’elle ne lui déplaisait pas.

__________________________

if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4461
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : Je te veux toi, j'veux pas un faux, pas de contrefaçon
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Lun 11 Sep 2017 - 17:04

"Je pensais être crédible sur ce coup-là. Va falloir que je revois ma façon de faire." répondit-elle, amusée, en constatant que Woody, non plus, ne semblait pas croire en son statut de sainte. De toute manière, ce n'était pas la volonté de Tahlia. On la prenait telle qu'elle était. Avec ses défauts et ses qualités. Elle ne voulait pas se faire passer pour une personne qu'elle n'était pas. Ou plutôt, elle ne voulait pas qu'on use de ses faiblesses cachées pour les utiliser contre elle. Sans doute trouvait-elle un écho en Woody qui, tout comme elle, ne semblait pas vouloir "mentir sur la marchandise", en apparence du moins. Elle aimait le fait qu'il s'assumait pleinement, même s'il se mettait le monde entier à dos. L'attitude qu'il avait eu durant la Love Experience en était un parfait exemple. Il avait joué le goujat relou devant des milliers de téléspectateurs et semblait assumer cette image-là. Mais Tahlia était du genre curieuse, à vouloir gratter là où il ne le fallait pas. Raison pour laquelle elle lui demanda pourquoi il avait agi d'une telle manière. Elle lui adressa un petit sourire, hochant la tête face à ses explications qu'elle comprenait pleinement. "D'accord... Comme on dit, il en faut toujours un dans ce genre d'émission. Et puis ça aurait été bête que tout le monde voit à quel point tu es attachant..." Son regard s'était animé d'une lueur malicieuse alors qu'elle avait lâché ces dernières paroles. C'était fou, mais Tahlia ne croyait pas pleinement en l'image que Woody dégageait. Elle ne le voyait pas comme le gros lourd, elle était persuadée qu'il cachait bien plus que cela. Ce qui n'entachait en rien son charme indéniable et son caractère particulier. Au moins, il lui aura fait passer une aventure inoubliable. Dès l'instant où les deux maisons avaient été regroupées, l'ambiance s'était améliorée et Woody y était pour beaucoup. Seulement, à l'extérieur, beaucoup n'avait pas le même discours qu'eux. Ils avaient commencé à parler de Sara et de l'impact de cette aventure sur elle. Elle essayait de comprendre la relation qui liait Woody à sa belle. Petit à petit, il lui donnait des détails et Tahlia comprit que c'était plus compliqué qu'elle ne le pensait. "On parle souvent de l'absence de sentiments, mais le contraire semble être tout aussi ingérable...." Elle préféra ne pas répliquer sur le fait qu'il n'était pas celui qu'il fallait à Sara. S'il le disait, c'était qu'il le pensait réellement et Tahlia ne le blâmerait pas pour ça. C'était une forme d'intelligence de la part de Woody. Il n'y avait pas plus beau sacrifice que de préserver une personne que l'on aime en s'éloignant d'elle, parce qu'on considérait ne pas être la personne qu'il faut. "Tu es fascinant, Woody." se permit-elle de répondre toutefois, avec un sourire qui montrait que c'était un compliment. Elle aimait réellement sa façon de penser. Même s'il n'était pas un bon candidat pour prôner l'amour et l'espoir, comme il se plut à dire ensuite. "Bienvenue au club, alors !" S'il y avait bien qu'une chose que l'on pouvait dire de Tahlia, c'était qu'elle n'était absolument pas fleur bleue. Heureusement qu'elle préférait en rire, d'ailleurs. Son projet de maison de retraite était le parfait exemple de sa bêtise, mais Woody sembla la rejoindre dans son délire. "Je te veux comme associé, évidemment." C'était parfait pour clôturer cette discussion durant laquelle ils avaient parlé à coeur ouvert. Du moins, jusqu'à ce qu'il se décide à reparler de Dustin et du départ du beau blond. Un départ qui avait affecté Tahlia, évidemment, mais elle avait gardé la tête haute. Se morfondre aurait été trop simple et c'était bien connu, elle ne faisait jamais dans la simplicité. Elle avait donc préféré rester en retrait de tout cela, jouant l'indifférente, en pansant une plaie qui s'ajoutait aux autres, déjà bien trop nombreuses. Si bien qu'elle semblait avoir totalement tourné la page, s'amusant même à évoquer les bons côtés pour Woody. Il n'avait plus son rival entre les pattes. Mais celui-ci détourna les paroles de Tahlia, relançant ce jeu entre eux qui, finalement, n'était jamais loin. "Hum... possible." répondit-elle avec le même sourire malicieux. "Disons que je serai bien bête de mettre quelques obstacles à Woody Rutkowski. Je suis d'ailleurs toujours étonnée que nos chemins ne se soient pas croisés avant cette expérience..." Au fond, ils étaient de la même trempe, ces deux-là et c'était bien connu, qui se ressemble, s'assemble

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1580
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : angie (a)
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Jeu 14 Sep 2017 - 18:24

Tahlia était loin d’être une sainte, affaire classée. Ni l’un ni l’autre n’allait se contredire là-dessus, à quoi bon après tout, puisqu’ils étaient tous les deux davantage du côté sombre et enflammé que du côté bleu où les oiseaux chantent. Ils savaient se reconnaître entre eux, ou un truc du genre, voilà pourquoi elle manquait autant de crédibilité face à Woody. Il valait mieux s’assumer dans ses défauts, et c’est ce que le jeune homme semblait faire, sans doute avec un peu trop de conviction d’ailleurs. À la Love Experience, Woody avait donné le meilleur – lire ici le pire – de lui-même en spectacle, accentuant ces caractéristiques si négatives qu’on se plaisait à lui attribuer, jouant ce rôle qui avait comme été écrit pour lui. « Ce serait absolument nul, comme émission, si personne n’osait se mouiller. » Et en un mois, ils n’avaient sans doute pas eu le temps de s’habituer aux caméras au point d’oublier qu’elles existaient. Les participants s’étaient donc toujours montrés bien prudents, se façonnant eux-mêmes une personnalité pour l’écran alors qu’au fond ça ne les représentait peut-être pas totalement. Woody, dans son jeu vicieux, avait tenté de montrer les gens sous leur vrai jour, ce qui lui avait attiré bien des foudres des autres participants, mais aussi bien des tapes dans le dos de la part de l’équipe de production, qui se régalait de ce qui en ressortait. Au bout du compte, Woody n’en était pas ressorti glorieux, loin de là d’ailleurs, mais peu importe. À peine sorti, il essayait déjà de mettre le tout derrière lui. « Et ne pense pas que je n’ai pas noté le compliment … Ça briserait juste un peu trop mon image, d’admettre que je peux l’être. Attachant. » Spécifia-t-il avec un même sourire malicieux. À force de passer du temps avec Tahlia, de se rapprocher d’elle, bien évidemment qu’elle avait pu voir un autre côté de l’homme. Lors de la seconde moitié de la téléréalité, il avait trouvé en elle une alliée, quelqu’un de vrai, d’authentique, et tout de suite Woody s’était senti confortable en sa compagnie. Sans doute était-ce pour cela qu’il s’était davantage ouvert à elle, sans être constamment sur ses gardes ou alors en mode gros lourd. Un sujet qu’ils n’avaient pas énormément abordé durant la Love Experience, ironiquement, c’était l’amour. Peut-être parce qu’ils ne désiraient pas se montrer aussi vulnérables en sachant que des milliers de spectateurs pourraient les regarder. Maintenant qu’ils se retrouvaient rien qu’eux deux, sans personne pour les écouter ou les regarder, Tahlia et Woody s’autorisèrent à se dévoiler un peu plus, à commencer par lui et sa relation avec Sara. « Tout à fait … C’est dur de savoir que l’autre ne nous aime pas, mais c’est peut-être même encore plus difficile de savoir qu’elle nous aime aussi mais qu’on ne peut rien faire de plus. Dans le premier cas, tourner la page est la seule option, vraiment. Dans le deuxième cas … il faut se faire violence pour ne pas céder. » Woody ne parlait qu’à demi-mot, Tahlia n’avait aucun moyen de savoir pourquoi il se refusait autant l’amour. Vaguement, il lui expliqua qu’il n’était pas ce dont Sara avait besoin. C’était bien plus compliqué que ça, mais la base restait la même. La brunette le qualifia alors de fascinant, tout simplement, ce qui décocha un sourire à Woody. « Ce n’est pas un mot qu’on a souvent utilisé pour me décrire, ça. » Mais il continua à sourire, en guise de remerciement. Ils formaient peut-être le club de ceux qui ne prônaient ni l’espoir ni l’amour, mais en ce qui avait trait à l’amitié, tous les deux semblaient sur un assez bon départ. D’ailleurs, les voilà qui se lançaient déjà dans des délires de projets futurs. « Les résidences Rutkowski & Wates, ça le fait, non ? » Il rit. Ça faisait du bien, de temps à autre. Sauf qu’après avoir ainsi parlé de Sara et lui, Woody avait envie de reparler de Dustin, à présent. De son départ, dont il avait eu vent. Même si pour cela il allait devoir alourdir l’ambiance à nouveau, il se lança. La jeune femme resta cependant bien vague, confirmant son départ, avant de ramener un humour léger pour balayer les nuages. Woody attrapa bien la perche et la tourna à son avantage. Le jeu reprenait force. « Il n’en tient maintenant qu’à nous de s’assurer qu’ils ne se séparent pas. » Déclara-t-il tout simplement. En déclarant qu’elle aurait été bien bête de mettre des obstacles à Woody Rutkowski, elle avait ouvert la voie à ce dernier, et il avait toujours été bon coureur.

__________________________

if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4461
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : Je te veux toi, j'veux pas un faux, pas de contrefaçon
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Lun 16 Oct 2017 - 15:56

Si on oubliait ce qu'il s'était passé avec Jax et Dustin, Tahlia avait plutôt bien vécu la Love Experience. Elle était restée naturelle, fidèle à elle-même, tout simplement parce qu'elle ne savait pas jouer un personnage. On l'acceptait comme elle était, point final. Elle n'avait pas fait de grands scandales au sein de cette émission, au grand dam de la production qui aurait sûrement aimé qu'elle se mouille un peu plus. D'ailleurs, Woody en parlait... du fait de se mouiller. Lui avait foncé, droit dans le mur, se fichant de l'image qu'il renvoyait, attisant parfois les haines des autres candidats et se forgeant une réputation plutôt racoleuse aux yeux de tous. Il semblait l'assumer, du moins, en apparence. Elle approuva d'un signe de la tête ses paroles, répondant doucement : "Heureusement que tu étais là, tout compte fait. Sinon, l'émission n'aurait eu aucun intérêt et cela aurait été un échec total, vu qu'au final, personne n'a trouvé l'amour." C'était quand même le but premier de cette émission et finalement, la production s'était retrouvée avec un groupe de candidats qui semblait complétement frileux face à l'amour. Tahlia, elle-même, n'était pas venue pour chercher cela, mais cela lui aurait plu de voir quelques amourettes se former, pour mieux se détruire juste après. De quoi se mettre sous la dent, tout simplement. Au final, seul Woody avait fait le show et heureusement. Il avait rendu son expérience plus satisfaisante. Les lèvres de Tahlia s'étirèrent en un nouveau sourire alors que Woody avait noté le compliment qu'elle lui avait fait, admettant malicieusement que cela pourrait quand même briser son image. Elle se rapprocha de lui et murmura doucement, comme si elle voulait que personne ne l'entende : "Ne t'en fais pas, ton secret est bien gardé avec moi. J'emporterai dans ma tombe l'image d'un être attachant." Elle le regardait, malicieusement, laissant ses paroles s'évanouir dans un rire amusé. D'ailleurs, en parlant de tombe et de secret, les deux camarades semblaient avoir atteint un niveau de confiance en l'un et l'autre pour qu'ils se confient, sans aucune méfiance. Elle prêtait une oreille attentive à l'histoire de Woody, sans jugement. Il lui exposait les deux cas qui se présentaient à lui. Tourner la page ou se faire violence. "Et tu te crois prêt à tourner la page ? Ou tu es plutôt dans le deuxième cas ?" Vu la réaction qu'il avait eu face à Dustin, Tahlia se doutait qu'il était dans le deuxième cas. Et c'était sûrement ce qui rendait la chose plus "tragique". S'éloigner d'une personne que l'on aime pour son bien était déjà un sacrifice, mais avoir du mal à tourner la page était sûrement plus horrible. C'était l'impression qu'elle avait, puisque de toute manière, elle n'avait jamais été dans ce cas-là. Tahlia avait toujours tourné la page, pour le peu de fois qu'elle avait aimé. C'est-à-dire la seule et unique fois, face à un homme qui l'avait brisé physiquement et moralement, alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Mais alors qu'elle gardait son regard sur lui, elle s'était permise de le qualifier, sans filtre, de fascinant. Un mot qu'il n'entendait sûrement pas beaucoup, visiblement. "Je te le redirai encore, s'il le faut." Il était rare que Tahlia réfrène ses paroles. Quand elle parlait, c'était toujours sous le joug de la franchise et de l'honnêteté. Mais bon, c'était sûrement un peu trop pour ces deux-là, pour qui l'humour refaisait rapidement surface. Au point d'évoquer leur vision de la maison de retraite. Tahlia se mit à rire quand il évoqua les résidences Rutkowski et Wates. "Les résidences Rutkowski & Wates, du plaisir jusqu'à la fin... C'est bon, je rends ma plaque et je lance le business plan dès demain." Ces deux-là s'étaient décidément bien trouvés. Et ils restèrent sur cette même longueur d'onde, en redevenant bien vite joueurs. Il fallait dire que Tahlia avait rapidement esquivé le départ de Dustin, afin d'éviter de replonger dans ces sujets trop sérieux. Alors, elle préférait parler d'eux, s'étonnant du fait que leurs chemins ne s'étaient pas croisés avant cette Love Experience. Ils étaient pourtant tous les deux originaires de Bowen et n'avaient pas une grande différence d'âge. Elle garda son regard sur lui, face à ces dernières paroles. "Je pense que c'est plutôt bien parti." Si on oubliait ce jeu qu'ils avaient instauré, Tahlia et Woody pouvaient trouver en l'un et l'autre un parfait allié. "Comme ce serait bête de séparer dès à présent nos chemins, que dirais-tu d'aller se boire un verre ? Sauf si tu as une quelconque revanche à mettre à tes amis, au volley..." fit-elle en regardant le groupe d'amis de Woody encore présent sur le terrain.

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1580
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : angie (a)
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   Mer 25 Oct 2017 - 2:07

Personne n’avait trouvé l’amour, pas même en apparence, pas même pour gagner. C’était triste, quand même, de se dire que tant d’humains avaient été réunis et qu’aucune étincelle n’était née. Dans le cas de Woody, ce n’était pas bien surprenant, il était loin d’être le genre romantique à chercher une relation à tout prix, au contraire il semblait fuir l’amour comme la peste. S’il avait été à la Love Experience, ce n’était que pour le plaisir, la popularité, repousser ses limites et celles des autres. Sa vie n’était qu’un jeu, parce qu’il savait de toute façon que la partie achevait alors aussi bien mettre toutes ses cartes sur table avant la fin de lui-même, la fin de tout. « Ça n’a peut-être pas été un échec monumental, mais je ne pense pas que ça ait été une réussite non plus, ce truc. Ça a été vite oublié. » C’est vrai, on lui avait parlé de ses performances pendant les deux semaines suite à son retour, on lui avait parlé de sa supposée peine d’amour, toute cette merde, mais après tous ces ragots s’étaient évanouis avec les autres. Tout comme ceux des Writers s’essoufflaient bien vite en tombant dans les archives. Une chose était certaine, les habitants de Bowen avaient la mémoire courte. Sans doute était-ce tant mieux pour Woody, au fond, lui qui accumulerait autrement les drapeaux rouges. Malgré ça, Tahlia semblait voir en lui quelque chose que les autres ne voyaient pas, du moins pas au premier regard. Et pourtant, Woody et Tahlia n’étaient pas proches, pas au point de s’ouvrir l’un à l’autre sans se garder une certaine retenue. Elle semblait toutefois avoir compris qu’une partie de sa personne n’était qu’un acte, bien calculé, bien défini, mais un acte quand même. Que derrière le cœur de pierre se cachait un être un peu plus vulnérable, attachant. « T’es pas comme les autres, Tahlia Wates. » Releva-t-il tout simplement avec un sourire alors qu’elle lui promettait d’emporter dans sa tombe cette image un peu plus douce de lui. Comme si elle comprenait qu’il ne voulait pas, qu’il ne pouvait pas, être vu autrement. Le jeune homme finit par ouvrir quelques pages de son histoire avec Sara, dressant un vague portait de sa complexité à Tahlia. Il secoua doucement la tête à sa question. « Je ne pense pas que tourner la page sur une femme comme elle soit vraiment possible. Je l’aimerai toujours, d’une certaine manière. De près ou de loin, et surtout de loin. Ça vaut mieux, pour elle comme pour moi. » Il soupira doucement. Woody n’aimait que très rarement, mais lorsqu’il aimait, c’était solide, c’était incassable, c’était fort. Et ça finissait toujours par le faire souffrir. Heureusement que la discussion s’allégea un peu, avec cette idée de maison de retraite. Woody éclata de rire en entendant le slogan de la brune. « Du plaisir jusqu’à la fin ! C’est bien, ça redonne de l’espoir face à nos vieux jours. » Lui se doutait bien que le sien ne serait pas que plaisir, même avant que la fin ne commence à se profiler à l’horizon. Sauf que ça, il se garda bien de le mentionner à Tahlia. Il s’ouvrait un peu à elle, mais se montrer dans sa plus profonde vulnérabilité n’était pas une étape facile. Peu de personnes connaissaient Woody de cette manière-là. Tahlia proposa alors de continuer cette rencontre autour d’un verre, à moins qu’il n’ait à prendre sa revanche contre ses partenaires de sport. Le jeune homme tourna la tête vers son groupe d’amis. « Tu vois, j’les avais complètement oubliés. Comme quoi, c’est peut-être avec toi que j’aurais dû passer plus de temps à la Love Experience. On aurait donné de quoi parler au public. » Parce qu’il était indéniable que Tahlia et Woody avaient une chimie qui ne serait pas passée inaperçue à la télévision. Où ça les mènerait, ça, il n’en avait aucune idée et honnêtement il ne ferait que profiter du moment présent, de sa personne, de sa compagnie plus qu’agréable, et il se laisserait porter comme il l’avait toujours fait. Une chose était certaine : elle était unique, Tahlia. « On va au bar de la plage ? » Ce n’était pas loin, et la vue était plus belle que les bars du centre-ville.

__________________________

if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
walking around with a ticking bomb and just counting down (tahlia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: eastern district :: horseshoe bay-
Sauter vers:  
all i want for christmas is you !
Le mois de décembre arrive maintenant à grands pas ! Afin de permettre aux habitants de se mettre dans l'esprit du temps des Fêtes, Le Maire les a convié sur la place pour des activités que vous rêvez de découvrir !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus