AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 (Perscar) you could be my unintended

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: (Perscar) you could be my unintended   Jeu 11 Mai 2017 - 14:46

Tandis que je suis postée devant mon lit, je regarde les tenues que j’ai alignées. Ce soir, c’était la première d’Oscar et je me sentais honorée qu’il veuille de moi à ses côtés. Je fixe la robe sans doute trop chic pour l’éliminer de l’équation et la tenue trop décontractée. J’étais nerveuse. Pour moi ça ressemblait à notre tout premier rendez-vous galant. Ce qui est stupide quand on sait que nous sommes ensembles pour de bon. Mais nous ne nous sommes jamais retrouvés seuls sans les enfants. Je fronce les sourcils avant d’enfiler la petite robe à fleurs. Je voulais jouer sur la sobriété. Après tout, le maquillage, les trucs un peu trop élaborés comme lors du gala, ce n’est pas mon truc. Je suis plus jeans, basket que robes de cocktail et maquillage. Je décide de garder mes cheveux détachés et de juste mettre du mascara. Pourquoi mettre du rouge à lèvres ? Il allait m’embrasser dans cinq minutes et j’allais lui en coller partout. J’attrape cependant mon téléphone car je comptais appeler pendant l’entracte, histoire de savoir si tout allait bien avec les garçons. Je décide d’attendre Oscar devant la maison, posée sur le perron, une cigarette entre les doigts. Mauvaise habitude tenace. Mais ça me détendait et autant dire que j’étais une boule de nerfs. Et si jamais je lui faisais honte ? Ou s’il avait honte de moi ? Trop de questions. Trop d’incertitudes qui font que je n’ai jamais réellement eu confiance en moi. Génial.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Sam 13 Mai 2017 - 21:51

Un dernier coup d'oeil en direction du miroir du hall d'entrée pour s'assurer que rien ne cloche chez lui. Vêtu d'une chemise bleue foncée et d'un petit noeud papillon au niveau de son col pour ajouter un coté classe à sa tenue, Oscar n'a même pas l'impression de regarder son propre reflet. Il est nerveux, nerveux mais enthousiaste en même temps. La première de sa pièce a lieu dans une heure et il a du mal à attendre le moment où Perséphone lui donnera son avis sur celle-ci. Même si il s'en réjouit, il a également peur que ça ne lui plaise pas. Son avis est important pour lui et, même si il sait qu'elle ne dirait rien de méchant pour ne pas le vexer, il aurait dû mal à faire face à son regard désapprobateur. Après avoir récupéré les clés de sa voiture, il quitte sa maison vide et trottine jusqu'à son véhicule garé dans l'allée. Avant de démarrer le contact, il prend une grande inspiration et passe une main dans ses cheveux. « Arrête de faire ta chochotte, » se dit-il à lui même avant de faire vrombir le moteur. Il roule jusqu'à chez Percy et, une fois arrêté, la voit assise sur le perron. Oscar aperçoit une cigarette entre ses doigts et grimace même si il ne compte rien lui dire par rapport à cette habitude chez elle qu'il n'apprécie pas particulièrement. L'odeur de tabac froid l'a toujours dérangé, peut-être même encore plus depuis qu'il a Luce dans sa vie. Oscar descend de sa voiture et s'approche d'elle, sourire aux lèvres. « Hey you, » chantonne-t-il avant de déposer un baiser chaste sur ses lèvres. « Prête à partir ? » lui demande-t-il ensuite en plantant son regard dans le sien, son coeur battant de plus en plus vite à mesure que l'heure de la pièce approchait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Mar 16 Mai 2017 - 23:40

L’amour que je ressentais pour lui. C’est quelque chose de si pur, de si intense. De si innocent. Je savais qu’il ne me ferait jamais de mal. Je savais que je pourrais lui confier ma vie et encore plus important : mes enfants. Mais ce soir, j’avais décidé que je ne serai que cette fille, qui se tiendrait devant un gars et qui lui demanderait de l’aimer. De l’aimer jusqu’aux étoiles voire même jusqu’à la prochaine galaxie. Tandis que je l’attends sur le perron, tandis que je garde cette mauvaise habitude, je regarde la photo. Cette photo des jumeaux et d’Oscar prise durant l’anniversaire. J’en avais une également avec Luce qui faisait également partie de ma famille désormais. Elle était sa famille et il était la mienne. Comme Dean. Comme Sam. Comme Jeremy. J’avais la chance d’avoir quatre hommes dans ma vie tous aussi différents les uns que les autres. Je lève donc la tête pour le regarder avec les yeux brillants. Si pur. Oscar est un être qui n’est que bonté. Je laisse tomber le mégot. « … out there in the cold, continuai-je d’une toute petite voix. » Je me sentais nerveuse car il s’agissait de notre premier vrai rendez-vous. Lorsqu’il m’embrasse, je sens mon cœur qui s’emballe. Je le sens battre un peu plus fort. Je me lève alors pour lui faire face bien que je sois forcée de lever la tête. « Je te suivrai jusqu’au bout du monde, dis-je en esquissant un sourire en coin. » J’attrape une gomme à la menthe dans ma poche pour la mettre dans ma bouche. « Comment tu te sens ? » Je glisse ma main dans la sienne pour aller jusqu’à sa voiture, sentant sa nervosité. Son trac. Il s’agissait de son bébé et je n’avais qu’une hâte : le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Ven 19 Mai 2017 - 21:34

Revoir Percy lui avait fait réaliser à quel point elle comme lui avaient changés. À l'époque où ils se connaissaient, il n'aurait jamais pu s'imaginer dans sa situation actuelle. Avec un enfant, une copine qui en possède deux, un boulot stable et, en plus, la possibilité de pouvoir faire ce qu'il aime sur le coté. Ils étaient si jeunes, si naïfs, lui peut-être plus qu'elle. La revoir des années plus tard lui a fait prendre conscience qu'il n'était plus ce gamin aux joues lisses et au regard dénué de cernes. Il a changé, grandi, mûri, et il s'est rendu compte qu'il était enfin prêt à vivre le genre d'histoire qui puisera toute son énergie restante. Et cette histoire, il veut la vivre avec Percy. En l'entendant chantonner la suite des paroles d'une des chansons les plus populaires de Pink Floyd, Oscar ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire. Avec douceur, il dépose un baiser sur ses lèvres pour ensuite lui demander si elle est prête. Sa réponse le fait sourire à nouveau. « Je vais commencer à rougir et perdre le peu de dignité que j'essaie d'avoir pour faire face à ma première, merci Percy. » Il pousse un faux sourire, mimant un air lassé, mais n'arrive pas à garder cet air agacé plus longtemps. Tout en serrant doucement sa main, il l'emmène jusqu'au siège passager de sa voiture avant de contourner le véhicule pour retrouver sa place derrière le volant. « Nerveux. D'habitude, il n'y a qu'une vingtaine de personnes pour occuper les sièges de la salle lors de mes spectacles. Mais là... je crois que tous les élèves de l'Université ont menacé leurs parents d'y aller pour avoir de meilleurs points, je vois pas d'autres explications à toutes ces places vendues. » Un rire nerveux s'échappe d'entre ses lèvres. Oscar fait vrombir le moteur puis quitte son emplacement, direction le théâtre. « Je suis content de t'avoir à mes cotés, je sens que ça va être plus facile pour gérer tout ça. » Sans quitter la route des yeux, il pose une main libre sur la jambe de Perséphone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Jeu 25 Mai 2017 - 13:15

La fin de l’année approchait à grands pas. J’avais mis la date du spectacle de fin d’année sur mon calendrier et plus je barrai les jours, plus je sentais l’angoisse monter en moi. Nous devions nous rendre dans une autre ville pour les nationales. On avait eu les régionales en début d’année par je ne sais quel miracle mais je savais qu’on ne serait pas à la hauteur pour la finale. Sans doute à cause du thème. Je n’en avais aucune idée. Alors que la répétition s’était finie assez tard dans une salle de classe du lycée, j’étais entrée en vitesse pour me changer. Tandis qu’Oscar s’approche de moi, je le regarde. Mon étoile. Celui qui m’a en quelque sorte redonné espoir en la gente masculine ou en l’amour. Je lui souris tandis qu’il se penche pour déposer un chaste baiser sur mes lèvres. « Où est donc passé le Roméo qui m’envoyait des sms salaces il y a quelques heures ? Demandai-je en arquant un sourcil. » Puis, j’attrape doucement sa main avant de lui sourire de manière plus timide. « Ça va aller, ne t’inquiètes pas. » On entre rapidement dans la voiture et je me tourne vers lui tandis qu’il me confie son état d’âme. Nerveux. Bien entendu. Je connaissais ce sentiment. Je vomissais avant chaque représentation. Le truc glamour mais systématique. Je passe donc doucement une main sur sa joue. « Sans doute parce que tu as du talent, non ? » Je me penche pour déposer un baiser sur sa joue. « Je suis certaine que ça sera très bien. » Qu’est-ce que j’y connaissais en théâtre ? Absolument que dalle. Sa main prend place sur ma cuisse dénudée et je pose la mienne par-dessus la sienne. Je me sens rougir à sa remarque. Déjà que je ne suis pas très à l’aise en société à cause de cette foutue cicatrice. « Oh je serai une mauvaise copine si je ne venais pas. » J’éclate de rire. Sa nervosité est palpable dans le petit habitacle. Et soudainement, je me sens le devenir, moi aussi. « Pis j’ai hâte de voir ma toute première pièce de théâtre. » Je caresse doucement sa main, comme pour essayer de le détendre. « Je sais pas si ça va contribuer à te détendre mais j’ai écouté ton conseil : pas de sous-vêtements. » De toute au vu de la robe, ça ne se voyait pas. Je n’avais pas pris un truc hyper moulant mais bon, vu ce que j’avais comme poitrine, un soutien-gorge devenait vite superflu et pour le reste, on verra si j’arrive à me sentir à l’aise dans le noir avec mon amant pendant plusieurs heures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Jeu 1 Juin 2017 - 13:01

Sa question lui tire un sourire amusé qu'il essaie tant bien que mal de cacher. « Tu préfères que je sois hyper romantique tout le temps jusqu'à en devenir le pire lourdaud de la planète ? » Il secoue négativement la tête, s'imaginant mal passer du gars un peu maladroit qu'il a toujours été à un parfait Shakespeare sans défaut. Oscar a toujours été doué avec les mots, mais seulement quand ceux-ci lui viennent impulsivement. Autrement, il n'a pas l'imagination assez poussée que pour balancer un poème sur le tas. Alors qu'ils sont dans sa voiture, il sent sa main se poser sur sa joue et tourne la tête dans sa direction. Le sourire amusé de toute-à-l'heure laisse place à un plus sincère, touché par ces paroles qu'elle vient de prononcer. « Tu ne peux pas encore le savoir, si ça se trouve tu vas détester mon travail. » Malgré tout, ses encouragements lui font du bien. Ça le détend momentanément, bien qu'il soit certain que le stress ne tardera pas à se repointer dès qu'il aura franchi les portes du théâtre. Tout le monde le fixera, attendra son discours qu'il n'a pas vraiment eu le temps de préparer. Oscar hausse un sourcil en apprenant que Percy n'a jamais vu de pièce avant la sienne. « Ça me fait plaisir que tu me laisses être ta première fois, » répond-il avec un léger rire avant de reprendre son sérieux, serrant doucement sa main. Ce qu'elle ajoute ensuite le fait vivement regarder dans sa direction et, bien vite, un nouveau sourire vient étirer ses lèvres. « Awesome, » souffle-t-il avant de reporter son attention sur la route. À la radio, Here Comes The Sun de George Harrison joue en fond et comble les silences lorsqu'ils ne parlent pas. Ils arrivent en à peine quelques minutes au théâtre et, une fois sa voiture garée, Oscar coupe le moteur et inspire profondément. « C'est parti. » Il sort, ferme la portière derrière lui, puis contourne le véhicule afin d'aller ouvrir celle de Percy en parfait gentleman. « J'ai l'impression d'aller à une version cheap du festival de Cannes. » Son attention se porte sur le grand bâtiment qui se tient fièrement devant eux. Il imagine ses petits acteurs nerveux, faisant les quatre-cents pas dans les coulisses, les plus âgés rassurant les plus jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Mar 6 Juin 2017 - 22:00

J’éclate de rire tandis qu’Oscar prend la parole. Je trouvai que tout ceci était simple. Nous rions ensembles, nous étions un vrai couple. Et sa main sur ma cuisse le prouve. Je viens doucement caresser sa joue avant de lui sourire. « T’es parfait comme tu es, change pas. » J’étais sincère. Oscar était l’une des plus belles choses qui me soient arrivées dernièrement. Entre mes enfants et lui. D’ailleurs, il n’y a rien qui ne va pas dans ma vie. Un mari mort, check. Des enfants merveilleux, check. Un petit-ami presque parfait, check. Je commence à m’angoisser en me disant que tout est trop parfait lorsque je me rappelle que j’ai des nuits d’insomnie. Que je n’arrive pas à dormir sans faire de cauchemars. Il faudra que j’en parle à Oscar un jour. Mais c’est sa soirée. Et j’étais heureuse de la partager avec lui. « Je vais adorer. Arrête de te mettre martel en tête et profite. C’est TA soirée ! » Je serai là pour lui tenir la main tout le long. Le rassurer et essayer de lui faire prendre confiance en lui. « T’es ma première fois dans plein de trucs, tu sais. » Mon ton se fait un peu plus chaud. Je ne suis pas douée pour détendre l’atmosphère mais j’essayai au moins. J’étais comme tous les Strauss, très maladroites. Sa remarque me fait éclater de rire et je le suis lorsqu’il descend de la voiture quelques minutes plus tard. Les silences n’étaient pas gênants entre nous. J’en viens à me glisser derrière lui pour nouer mes mains autour de sa taille et poser ma tête sur son épaule. « Faisons alors en sorte que notre soirée soit aussi mémorable que ce dernier, murmurai-je. » Puis, je me détache de lui avant de lui tendre la main. « Allez, va briller. Tu en as le droit. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Jeu 8 Juin 2017 - 21:23

Sa réponse transforme son rictus amusé en un sourire plus sincère, plus vrai. Dans un premier temps, Oscar est tenté de la contredire, de lui dire qu'il n'est pas parfait et ils partiraient dans un débat sur qu'est-ce qu'il considère comme un défaut et qu'elle verrait comme une qualité. À la place, il regarde brièvement dans sa direction avant de répondre un simple « Toi aussi, t'es parfaite comme tu es. » Et il le pense. Il aime sa douceur, son humour, tout ce qui la définit. Chaque détail de sa personnalité comme chaque parcelle de son corps. Oscar se focalise à nouveau sur la route et hoche la tête. « Ma soirée, » répète-t-il pour rendre les mots plus réels, les ancrer dans sa tête et pour ne pas les oublier à un moment de la soirée. À ce qu'elle ajoute ensuite, il se contente de hausser les sourcils sans la regarder, appréciant qu'elle se mêle à son jeu comme elle le fait à chaque fois. Elle arrive à le calmer, à lui faire penser à autre chose qu'à ce foutu moment où il devra monter sur scène. À la place, Oscar se focalise momentanément sur elle et sur le son de sa voix. Une fois hors de la voiture, elle vient amplifier cet élan de tendresse qu'il ressent actuellement à son égard en venant l'entourer de ses bras. Elle qui ne supportait pas les contacts physiques quelques mois plutôt, Oscar ne peut qu'être ravi en voyant toutes ces initiatives qu'elle prend avec lui. Il ne doute pas que cette soirée sera mémorable. Quand elle glisse sa main dans la sienne, il se tourne pour lui faire face et commence à marcher à reculons, l'entraînant avec lui. « Mais t'as intérêt à rester tout prêt, sinon je finirais comme Superman sans son soleil. Totalement useless. » Il lui offre une petite moue suppliante avant de recommencer à marcher droit devant lui. À l'intérieur de la salle, les sièges sont petit à petit en train de se remplir même si le spectacle ne commence pas avant vingt minutes. Oscar s'avance en direction du premier rang et trouve rapidement les deux places qui leur sont réservées. « Je vais vite voir si tout est bon en coulisse, je serai pas long. » Il se penche vers Percy pour embrasser sa joue puis monte les quelques marches menant à la scène avant de se faufiler de l'autre coté du rideau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   Dim 18 Juin 2017 - 10:52

Je répondis à Oscar par un mince sourire. Non, je n’étais pas parfaite. Rien que cette soirée, ça me demandait un effort surhumain de devoir me montrer. J’avais sans cesse l’impression que tout le monde me fixait comme Quasimodo à la fête des fous. A cause de ses balafres. J’étais reconnaissante à ma nouvelle vie de m’avoir apportée Oscar car il m’acceptait comme j’étais. Mais si un jour, il se réveillait et voyait qui j’étais réellement. Pas seulement une poupée brisée physiquement mais complètement bousillée de l’intérieur. Les gestes, le toucher des autres me répugnaient toujours autant. Contrairement à Oscar. Il n’y avait que quatre hommes qui pouvaient me toucher et il en faisait partie. Même mon propre père ne pouvait pas poser ses mains sur moi. Je vomissais automatiquement ou je partais en courant. Je hochai de nouveau la tête. « Oui ta soirée. » Je prends doucement sa main que je porte à mes lèvres tandis qu’on se gare rapidement devant le Summergarden. Les voitures commencent à arriver. Je descends donc pour lisser ma jupe, remettre mon maillot en place et me glisser derrière Oscar. Je sens sa nervosité. Tandis que je pose ma tête contre son dos, je caresse doucement ses mains pour essayer de le détendre. Geste doux et affectueux. Puis, aussi nerveuse que lui, mais pour d’autres raisons, je glisse ma main dans la sienne pour lui sourire. « Je suis plus Lois que le soleil. J’avais besoin d’être sauvée et tu es arrivé. » Je me penche tandis que nous sommes encore seuls pour déposer doucement mes lèvres sur les siennes. Puis, je le suis. En effet, il commence à y avoir du monde. Je reconnais quelques-uns de mes parents d’élèves ainsi que des élèves en eux-mêmes. Je leur avais dit de cesser de se comporter comme des ânes battées et d’aller un peu se cultiver. « D’accord, je vais saluer quelques personnes, murmurai-je à son intention. » Je rougis légèrement tandis qu’il s’éloigne déjà. Je n’ai pas le temps de faire deux pas qu’un père suivi de son fils viennent m’aborder. Je commence donc à discuter avec eux des formalités du voyage que nous devions entreprendre à la fin du mois avant de me tourner vers mon chanteur phare pour lui rappeler les chansons qu’il devait connaitre, attendant patiemment le retour d’Oscar. Tant qu’on ne me touchait pas, tout irait bien. Oui, tout irait bien.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Perscar) you could be my unintended   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Perscar) you could be my unintended
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus