It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 midnight walk ♦ reda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Aiden Reeves

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Felix Rutkowski & Andreas Eriksen ♦ Liam Matthews ♦ Reda Jermerson (♥) ♦ Lily-Anaëlle ♦ Andeana Joseph ♦ Perry Peach ♦ Devan Matthews ♦ Daemon Macintosh
ANECDOTES: Doux et lent, un peu à l'ouest › rêveur › nerveux › lunatique au-delà du possible › indépendant › intuitif et spontané › incroyablement têtu › excentrique introverti › espiègle et enfantin, sa candeur est parfois étonnante › loyal › capricieux › facilement influençable › passionné › cultive un goût prononcé pour l'ambiguïté › fasciné par les trucs occultes et étranges
ABOUT MEMESSAGES : 2406
ICI DEPUIS : 12/11/2016
CRÉDITS : La graphiste à chier (càd moi) pour l'ava & Lizzou pour la signa
DOUBLE-COMPTE : Poppy
STATUT : "Je lui dirais les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux"
MessageSujet: midnight walk ♦ reda   Mar 13 Juin 2017 - 18:06

Sa voix était cassée par des heures de chant et il se sentait vidé, terrassé par une envie de dormir absolument écrasante, d'ailleurs, la seule chose dont il rêvait en ce moment, c'était de la matière moelleuse et confortable d'un lit, et du silence reposant qui l'attendait dans sa chambre d'hôtel –du moins, c'est ce qu'il espérait. Pourtant, malgré les courbatures qui le guettaient dès le lendemain et transformeraient, comme à chaque fois, tous les muscles de son corps en matière proche de la gelée, Aiden n'avait peut-être jamais été aussi heureux qu'aujourd'hui, encore immergé dans l'adrénaline et l'euphorie qui avaient rythmé le concert de ce soir.  Des milliers de personnes étaient venus le voir lui, et pas quelqu'un d'autre comme c'était si souvent arrivé à de nombreux festivals. Le public avait chanté et bougé en parfaite harmonie avec lui, et l'écho des milliers de voix récitant par cœur les paroles de ses chansons l'avait transporté dans un autre univers. Pendant trois heures, le jeune homme s'était senti invincible, habité de cette énergie folle, l'adrénaline, qui le prenait à chaque fois et l'amenait à dépasser les limites de son corps, et surtout de sa voix, qui n'était maintenant plus qu'une pâle copie d'elle-même, râpeuse et enrouée.

Mais ce soir, il avait franchi une grande étape dans sa carrière, et c'était tout ce qui lui importait. L'annonce de sa prochaine tournée en Australie avec Devan et l'intervention de Maybelle avait été reçue par des applaudissements et de hurlements enjoués, et le jeune homme n'avait pas imaginé un tel accueil. Inspirant une longue bouffée d'air frais et humide de rosée du soir, il se délecta du vent nocturne glissant comme une caresse rafraîchissante et bienvenue sur sa peau et dans ses cheveux encore mouillés de sueur, avant de quitter le parking arrière du zénith et d'avancer d'un pas un peu fatigué jusqu'à la route. Annoncer à son médecin qu'il reprenait les concerts aussi tôt après son accident n'avait pas enchanté le praticien, mais l'homme avait fait la grossière erreur de lui dire qu'avec de la prudence, tout se passerait (probablement) pour le mieux, et Aiden n'avait plus assez de patience. Pourtant, il devait bien s'avouer, à contre cœur, que le médecin avait vu juste, et son corps ne manqua pas de le lui rappeler : les vestiges de ses blessures étaient amoindris, mais encore bien là, et il allait devoir être très vigilant s'il ne voulait pas s'arrêter après ce concert.

Plongé dans ses réflexions, Aiden pris machinalement le chemin de son hôtel, le regard cloué au sol, si bien qu'il ne vit pas venir l'homme qui arrivait vers lui, qu'il percuta avec une certaine violence. Le choc lui tira une plainte et il porta son bras contre ses côtes.
"Pardon ! J'ai pas fait attention ! Je vous ai pas fait mal j'es…père… Sa voix s'entrecoupa sous l'effet de la surprise. "Reda ?"

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 37
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Ven 16 Juin 2017 - 0:41

Cela faisait quelques semaines que j’étais prévenu par mon homme que ce soir je serais seul. Je n’avais pas envie de l’étouffer alors je n’avais pas cherché plus loin bien que la tristesse me gagnait de ne pas être dans ses bras. Nostalgique de mes nouveaux moments tendres de couple, je me dirige vers mon dressing où Aiden avait laissé quelques affaires, notamment un pull. Mes doigts frôlent le tissus du vêtement alors que mes yeux pétillent et que mes lèvres deviennent prisonnières de mes dents. Son parfum effleurent mes narines. L’envie irrésistible de ses bras et de sa présence me pousse à m’en saisir pour le serrer contre moi et oublier quelques instants le manque de ce petit être dont je me suis attaché un peut trop vite. Et oui, moi, Reda Jemerson, incontournable convaincu que l’amour n’existe pas.

Tout à coup, mon téléphone se met à vibrer. Une très bonne amie à moi m’a envoyé une vidéo du concert. J’aurais dû l’y accompagner mais je préférais passer la soirée avec Aiden comme nous commencions une relation je ne me voyais pas le laisser quelques semaines plus tard pour un concert. Mais finalement, il passait la soirée avec des amis et m’avait prévenu quelques jours plus tôt. Et comme il n’y avait plus de places pour le concert de je ne sais qui, javais été contraint de profiter de ma soirée seul. Bien sûr, je faisais mine de rien dans mes quelques messages que je lui avais envoyé. J’ouvre la vidéo sans m’attendre à son contenu. Aiden. Mon amie ne le connaît pas, elle souhaitait sans doute juste me montrer ce que je loupe. Plusieurs fois je regarde la vidéo, je n’en reviens pas. Aiden chante devant tout un public. Sans moi. Je me dis que c’est peut-être un hasard, quelqu’un qui lui ressemble étrangement. En vain, j’essaie de l’appeler mais rien à faire, je tombe sur le répondeur. Je ne comprends pas ce qu’il se passe. Si c’est vraiment Aiden, pourquoi ne m’en a-t-il jamais parlé ? Pourquoi je ne l’ai jamais vraiment entendu chanter ? En cinq ans d’amitié, je l’ai entendu de rares fois chantonner mais comme n’importe qui le ferait à vrai dire. Je me reprends en main et redemande un snap à ma pote. Quelques secondes plus tard, le résultat me laisse sans voix. Je le reconnaîtrais entre mille. Je le vois courir dans tous les sens. On dirait qu’il a oublié qu’il devait se reposer à cause de son accident. Je suis désarmé face à cette situation. On ne semble pas assez proches pour lui pour me parler de cette soirée, de son véritable métier… Il ne me voulait sans doute pas de moi à ses côtés. Qu’est-ce que je ne sais pas encore sur Aiden Reeves ? Après tout je n’ai découvert que récemment sa double facette mais si ces facettes ont pour point commun de me mentir, qu’est-ce que je viens faire là ? Je suis complètement perdu et blessé par tant de mystère.

Je suis sorti prendre l’air. J’ai besoin de faire le point sur toute cette histoire. Les larmes aux yeux, je me dirige dans un parc ouvert jour et nuit et m’installe sur un banc. Je regarde le pull d’Aiden que j’ai enfilé. Il semblait attaché à moi et pourtant, rien explique la raison de me dissimuler sa vie. Je suis mal. Très mal. Je commence à tomber amoureux de lui mais si pour lui ce n’est qu’une passade, je ferais mieux de prendre petit à petit mes distances. Je m’apprête à reprendre le chemin de la maison lorsque je me retrouve assis par terre après qu’on me soit rentré dedans. Mes yeux se lèvent pour essayer de distinguer mon assaillant. Aiden. Il fallait que je tombe nez à nez avec mon homme. Ce dernier se confond en excuse alors que je me relève. Il me reconnaît finalement. De mon côté, je le regarde dans les yeux sans la moindre émotion à son égard. « Aiden ? » J’enfonce mes mains dans mes poches tout en le fixant. « Tu ne devais pas dormir chez tes potes ? » Dire que je l’avais attendu sagement alors qu’il ne faisait que de me mentir. Il n’en était peut-être pas à sa première fois si cela se trouve. L’Amour, ça craint.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aiden Reeves

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Felix Rutkowski & Andreas Eriksen ♦ Liam Matthews ♦ Reda Jermerson (♥) ♦ Lily-Anaëlle ♦ Andeana Joseph ♦ Perry Peach ♦ Devan Matthews ♦ Daemon Macintosh
ANECDOTES: Doux et lent, un peu à l'ouest › rêveur › nerveux › lunatique au-delà du possible › indépendant › intuitif et spontané › incroyablement têtu › excentrique introverti › espiègle et enfantin, sa candeur est parfois étonnante › loyal › capricieux › facilement influençable › passionné › cultive un goût prononcé pour l'ambiguïté › fasciné par les trucs occultes et étranges
ABOUT MEMESSAGES : 2406
ICI DEPUIS : 12/11/2016
CRÉDITS : La graphiste à chier (càd moi) pour l'ava & Lizzou pour la signa
DOUBLE-COMPTE : Poppy
STATUT : "Je lui dirais les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux"
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Mer 21 Juin 2017 - 20:15

Si la froideur avec laquelle Reda répondit l'interpella, Aiden préféra ne pas en tenir compte. Pourtant, quand il lui évoqua son mensonge, le jeune homme ne put s'empêcher de se raidir, inconsciemment, sous l'effet du stress mêlé à la fatigue écrasante d'après-concert. Ce mensonge, Aiden en avait honte, même s'il ne l'avait pas monté pour faire du mal à Reda, ni quoi que ce soit du genre. Au fond, il avait juste peur, comme d'habitude, que son petit-ami n'apprécie pas son travail, ce pour quoi il avait si durement travaillé et sur quoi se fondait toute sa vie depuis son adolescence jusqu'à aujourd'hui. C'était peut-être absurde, une crainte infondée, mais le jeune homme n'y pouvait rien, et c'était plus fort que lui. Il ne se sentait pas prêt à lui expliquer, mais son départ en tournée avec Devan se profilait déjà. Que dirait-il à ce moment là ? Il sera parti pour plusieurs mois, si ce n'est pas une année complète, et les journaux locaux allaient sûrement en parler. Aucun moyen de cacher la véritable raison de son départ, donc. La situation n'allait pas être facile à gérer, surtout avec la présence quasiment constante de Devan à ses côtés, même en tant que batteur, Aiden savait que la jalousie de Reda allait compliquer les choses. Et voilà qu'il lui demandait justement ce qu'il faisait là, au beau milieu de la nuit, alors qu'il était censé dormir chez des amis. Cette dernière phrase fit lever un sourcil interrogateur au jeune homme, et même s'il avait l'impression que Reda semblait en savoir plus que prévu, il décida de ne pas y faire attention, du moins pour l'instant.

"Euhh, non. Je t'ai dit que je devais rejoindre des amis quelque part, mais pas dormir chez eux." Ça n'était pas totalement faux. Aiden lui avait effectivement dit qu'il devait rejoindre des amis dans une ville voisine, et c'était vrai : au fil de ses nombreux concerts, il avait toujours croisé puis recroisé les mêmes ingénieurs du son, de l'image et des lumières, qui avaient toujours fait un travail extraordinaire depuis ses débuts, alors forcément, des liens s'étaient créés entre eux. Par contre, Aiden ne comprenait pas d'où Reda avait pu croire qu'il dormait chez ces fameux potes, mais c'était parfaitement inutile d'argumenter là-dessus, alors il laissa tomber le sujet, et son attention se focalisa soudainement sur ce que portait Reda, quelque chose qu'il reconnut tout de suite. Un pull qu'il avait perdu et qu'il cherchait depuis plusieurs semaines déjà, sans réussir à le retrouver. "C'est mon pull !" S'écria le jeune homme en saisissant la matière souple entre ses doigts. "Je le cherchais partout ! Je l'avais juste laissé chez toi, en fait ?" Il sourit doucement. "Tu portes mes vêtements alors ? C'est mignon." Il laissa glisser les maillons du vêtement entre ses doigts et pris un air attristé. Aiden avait clairement senti que quelque chose n'allait pas, et il espérait juste que ça ne soit pas trop grave, du moins du point de vue de Reda, dont les humeurs étaient parfois encore plus difficiles à gérer que les siennes. Même s'il avait son idée sur la source du problème, il préférait ne pas prendre le risque de dire quelque chose qu'il pourrait regretter ensuite. "Je… J'ai une chambre d'hôtel pour ce soir. Tu veux venir ?" Il tira un peu sur son débardeur mouillé de sueur, et continua avec un petit sourire amusé : "J'ai besoin d'une douche. Et de dormir. On pourra parler de tout ce que tu veux là-bas. Enfin... si j'ai encore ma voix d'ici-là." Voilà, c'était dit. Ni trop explicite, ni trop peu, juste histoire de tâter le terrain et de constater ce que Reda venait tout juste d'apprendre de lui, apparemment.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 37
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Sam 22 Juil 2017 - 10:19

« Ah, j’ai du mal comprendre encore une fois alors. » Soupirant, je roule les yeux. Cela n’excuse en rien le fait qu’il ne dorme pas chez moi et encore moins ses concerts dont je n’avais aucune idée. Puis son regard semble se concentrer sur tout autre chose : son pull. Il le saisit entre ses doigts et me fait frissoner par la même occasion. « Là n’est pas la sujet Aiden. » J’admets être un peu froid, mais ma tristesse parle à ma place. Je remarque bien qu’il se doute de quelque chose, en même temps je n’ai pas vraiment l’habitude de recaler mon Aiden après qu’il ait dit un truc aussi mignon. Mon coeur a envie de le serrer dans mes bras, mais ma tête s’y refuse. Il me propose de venir dans sa chambre d’hotêl pour en discuter, mais j’ai tout sauf envie de l’y accompagner.  Je prends un peu plus sérieux. « Non, merci. J’habite pas très loin. Et là actuellement, j’ai besoin de temps seul pour encaisser ton manque de confiance en moi. » Sur ce, je retire son pull et le lui tends. « Tiens, puisque tu semblais le chercher partout sauf à l’endroit le plus évident. Mais je t’excuse, je vois bien que tu avais autre chose à penser et à cacher. » Je le regarde d'un air accusateur, non sans laisser couler discrètement quelques larmes avant de me retourner et de commencer d’un pas lent à emprunter le chemin qui me ramènera chez moi et où je pourrais être seul pour réfléchir à tout ça. Je savais que je ne devais pas tomber amoureux à nouveau. L’amour ça craint, on ne le dit pas assez à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   

Revenir en haut Aller en bas
 
midnight walk ♦ reda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: les villes à proximité-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
BAL MISS & MISTER BOWEN
les scénarios attendus