AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 midnight walk ♦ reda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Aiden Reeves

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Felix Rutkowski & Andreas Eriksen ♦ Liam Matthews ♦ Reda Jermerson (♥) ♦ Lily-Anaëlle ♦ Andeana Joseph ♦ Perry Peach ♦ Devan Matthews ♦ Daemon Macintosh
ANECDOTES: Doux et lent, un peu à l'ouest › rêveur › nerveux › lunatique au-delà du possible › indépendant › intuitif et spontané › incroyablement têtu › excentrique introverti › espiègle et enfantin, sa candeur est parfois étonnante › loyal › capricieux › facilement influençable › passionné › cultive un goût prononcé pour l'ambiguïté › fasciné par les trucs occultes et étranges
ABOUT MEMESSAGES : 2719
ICI DEPUIS : 12/11/2016
CRÉDITS : La graphiste un peu nulle (coucou c'est moi) pour l'ava & Lizzou pour la signa
STATUT : En couple avec Reda ♥
MessageSujet: midnight walk ♦ reda   Mar 13 Juin 2017 - 18:06

Sa voix était cassée par des heures de chant et il se sentait vidé, terrassé par une envie de dormir absolument écrasante, d'ailleurs, la seule chose dont il rêvait en ce moment, c'était de la matière moelleuse et confortable d'un lit, et du silence reposant qui l'attendait dans sa chambre d'hôtel –du moins, c'est ce qu'il espérait. Pourtant, malgré les courbatures qui le guettaient dès le lendemain et transformeraient, comme à chaque fois, tous les muscles de son corps en matière proche de la gelée, Aiden n'avait peut-être jamais été aussi heureux qu'aujourd'hui, encore immergé dans l'adrénaline et l'euphorie qui avaient rythmé le concert de ce soir.  Des milliers de personnes étaient venus le voir lui, et pas quelqu'un d'autre comme c'était si souvent arrivé à de nombreux festivals. Le public avait chanté et bougé en parfaite harmonie avec lui, et l'écho des milliers de voix récitant par cœur les paroles de ses chansons l'avait transporté dans un autre univers. Pendant trois heures, le jeune homme s'était senti invincible, habité de cette énergie folle, l'adrénaline, qui le prenait à chaque fois et l'amenait à dépasser les limites de son corps, et surtout de sa voix, qui n'était maintenant plus qu'une pâle copie d'elle-même, râpeuse et enrouée.

Mais ce soir, il avait franchi une grande étape dans sa carrière, et c'était tout ce qui lui importait. L'annonce de sa prochaine tournée en Australie avec Devan et l'intervention de Maybelle avait été reçue par des applaudissements et de hurlements enjoués, et le jeune homme n'avait pas imaginé un tel accueil. Inspirant une longue bouffée d'air frais et humide de rosée du soir, il se délecta du vent nocturne glissant comme une caresse rafraîchissante et bienvenue sur sa peau et dans ses cheveux encore mouillés de sueur, avant de quitter le parking arrière du zénith et d'avancer d'un pas un peu fatigué jusqu'à la route. Annoncer à son médecin qu'il reprenait les concerts aussi tôt après son accident n'avait pas enchanté le praticien, mais l'homme avait fait la grossière erreur de lui dire qu'avec de la prudence, tout se passerait (probablement) pour le mieux, et Aiden n'avait plus assez de patience. Pourtant, il devait bien s'avouer, à contre cœur, que le médecin avait vu juste, et son corps ne manqua pas de le lui rappeler : les vestiges de ses blessures étaient amoindris, mais encore bien là, et il allait devoir être très vigilant s'il ne voulait pas s'arrêter après ce concert.

Plongé dans ses réflexions, Aiden pris machinalement le chemin de son hôtel, le regard cloué au sol, si bien qu'il ne vit pas venir l'homme qui arrivait vers lui, qu'il percuta avec une certaine violence. Le choc lui tira une plainte et il porta son bras contre ses côtes.
"Pardon ! J'ai pas fait attention ! Je vous ai pas fait mal j'es…père… Sa voix s'entrecoupa sous l'effet de la surprise. "Reda ?"

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 67
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Ven 16 Juin 2017 - 0:41

Cela faisait quelques semaines que j’étais prévenu par mon homme que ce soir je serais seul. Je n’avais pas envie de l’étouffer alors je n’avais pas cherché  plus loin bien que la tristesse me gagnait de ne pas être dans ses bras. Nostalgique de mes nouveaux moments tendres de couple, je me dirige vers mon dressing où Aiden avait laissé quelques affaires, notamment un pull. Mes doigts frôlent le tissus du vêtement alors que mes yeux pétillent et que mes lèvres deviennent prisonnières de mes dents. Son parfum effleurent mes narines. L’envie irrésistible de ses bras et de sa présence me pousse à m’en saisir pour le serrer contre moi et oublier quelques instants le manque de ce petit être dont je me suis attaché un peut trop vite. Et oui, moi, Reda Jemerson, incontournable convaincu que l’amour n’existe pas.

Tout à coup, mon téléphone se met à vibrer. Une très bonne amie à moi m’a envoyé une vidéo du concert. J’aurais dû l’y accompagner mais je préférais passer la soirée avec Aiden comme nous commencions une relation je ne me voyais pas  le laisser quelques semaines plus tard pour un concert. Mais finalement, il passait la soirée avec des amis et m’avait prévenu quelques jours plus tôt. Et comme il n’y avait plus de places pour le concert de je ne sais qui, javais été contraint de profiter de ma soirée seul. Bien sûr, je faisais mine de rien dans mes quelques messages que je lui avais envoyé. J’ouvre la vidéo sans m’attendre à son contenu. Aiden. Mon amie ne le connaît pas, elle souhaitait sans doute juste me montrer ce que je loupe. Plusieurs fois je regarde la vidéo, je n’en reviens pas. Aiden chante devant tout un public. Sans moi. Je me dis que c’est peut-être un hasard, quelqu’un qui lui ressemble étrangement. En vain, j’essaie de l’appeler mais rien à faire, je tombe sur le répondeur. Je ne comprends pas ce qu’il se passe. Si c’est vraiment Aiden, pourquoi ne m’en a-t-il jamais parlé ? Pourquoi je ne l’ai jamais vraiment entendu chanter ? En cinq ans d’amitié, je l’ai entendu de rares fois chantonner mais comme n’importe qui le ferait à vrai dire. Je me reprends en main et redemande un snap à ma pote. Quelques secondes plus tard, le résultat me laisse sans voix. Je le reconnaîtrais entre mille. Je le vois courir dans tous les sens. On dirait qu’il a oublié qu’il devait se reposer à cause de son accident. Je suis désarmé face à cette situation. On ne semble pas assez proches pour lui pour me parler de cette soirée, de son véritable métier… Il ne me voulait sans doute pas de moi à ses côtés. Qu’est-ce que je ne sais pas encore sur Aiden Reeves ? Après tout je n’ai découvert que récemment sa double facette mais si ces facettes ont pour point commun de me mentir, qu’est-ce que je viens faire là ? Je suis complètement perdu et blessé par tant de mystère.

Je suis sorti prendre l’air. J’ai besoin de faire le point sur toute cette histoire. Je monte dans ma voiture et regarde le paysage défiler. J'avais qu'une envie, c'était de le retrouver, qu'il m'explique toute la situation.

Arrivé, je trouve une place parking et me mets à marcher dans la ville. Les larmes aux yeux, je me dirige dans un parc ouvert jour et nuit et m’installe sur un banc. Je regarde le pull d’Aiden que j’ai enfilé. Il semblait attaché à moi et pourtant, rien explique la raison de me dissimuler sa vie. Je suis mal. Très mal. Je commence à tomber amoureux de lui mais si pour lui ce n’est qu’une passade, je ferais mieux de prendre petit à petit mes distances. Je m’apprête à reprendre le chemin de la maison lorsque je me retrouve assis par terre après qu’on me soit rentré dedans. Mes yeux se lèvent pour essayer de distinguer mon assaillant. Aiden. Il fallait que je tombe nez à nez avec mon homme. Ce dernier se confond en excuse alors que je me relève. Il me reconnaît finalement. De mon côté, je le regarde dans les yeux sans la moindre émotion à son égard. « Aiden ? » J’enfonce mes mains dans mes poches tout en le fixant. « Tu ne devais pas dormir chez tes potes ? » Dire que je l’avais attendu sagement alors qu’il ne faisait que de me mentir. Il n’en était peut-être pas à sa première fois si cela se trouve. L’Amour, ça craint.


Dernière édition par Reda Jemerson le Sam 19 Aoû 2017 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aiden Reeves

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Felix Rutkowski & Andreas Eriksen ♦ Liam Matthews ♦ Reda Jermerson (♥) ♦ Lily-Anaëlle ♦ Andeana Joseph ♦ Perry Peach ♦ Devan Matthews ♦ Daemon Macintosh
ANECDOTES: Doux et lent, un peu à l'ouest › rêveur › nerveux › lunatique au-delà du possible › indépendant › intuitif et spontané › incroyablement têtu › excentrique introverti › espiègle et enfantin, sa candeur est parfois étonnante › loyal › capricieux › facilement influençable › passionné › cultive un goût prononcé pour l'ambiguïté › fasciné par les trucs occultes et étranges
ABOUT MEMESSAGES : 2719
ICI DEPUIS : 12/11/2016
CRÉDITS : La graphiste un peu nulle (coucou c'est moi) pour l'ava & Lizzou pour la signa
STATUT : En couple avec Reda ♥
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Mer 21 Juin 2017 - 20:15

Si la froideur avec laquelle Reda répondit l'interpella, Aiden préféra ne pas en tenir compte. Pourtant, quand il lui évoqua son mensonge, le jeune homme ne put s'empêcher de se raidir, inconsciemment, sous l'effet du stress mêlé à la fatigue écrasante d'après-concert. Ce mensonge, Aiden en avait honte, même s'il ne l'avait pas monté pour faire du mal à Reda, ni quoi que ce soit du genre. Au fond, il avait juste peur, comme d'habitude, que son petit-ami n'apprécie pas son travail, ce pour quoi il avait si durement travaillé et sur quoi se fondait toute sa vie depuis son adolescence jusqu'à aujourd'hui. C'était peut-être absurde, une crainte infondée, mais le jeune homme n'y pouvait rien, et c'était plus fort que lui. Il ne se sentait pas prêt à lui expliquer, mais son départ en tournée avec Devan se profilait déjà. Que dirait-il à ce moment là ? Il sera parti pour plusieurs mois, si ce n'est pas une année complète, et les journaux locaux allaient sûrement en parler. Aucun moyen de cacher la véritable raison de son départ, donc. La situation n'allait pas être facile à gérer, surtout avec la présence quasiment constante de Devan à ses côtés, même en tant que batteur, Aiden savait que la jalousie de Reda allait compliquer les choses. Et voilà qu'il lui demandait justement ce qu'il faisait là, au beau milieu de la nuit, alors qu'il était censé dormir chez des amis. Cette dernière phrase fit lever un sourcil interrogateur au jeune homme, et même s'il avait l'impression que Reda semblait en savoir plus que prévu, il décida de ne pas y faire attention, du moins pour l'instant.

"Euhh, non. Je t'ai dit que je devais rejoindre des amis quelque part, mais pas dormir chez eux." Ça n'était pas totalement faux. Aiden lui avait effectivement dit qu'il devait rejoindre des amis dans une ville voisine, et c'était vrai : au fil de ses nombreux concerts, il avait toujours croisé puis recroisé les mêmes ingénieurs du son, de l'image et des lumières, qui avaient toujours fait un travail extraordinaire depuis ses débuts, alors forcément, des liens s'étaient créés entre eux. Par contre, Aiden ne comprenait pas d'où Reda avait pu croire qu'il dormait chez ces fameux potes, mais c'était parfaitement inutile d'argumenter là-dessus, alors il laissa tomber le sujet, et son attention se focalisa soudainement sur ce que portait Reda, quelque chose qu'il reconnut tout de suite. Un pull qu'il avait perdu et qu'il cherchait depuis plusieurs semaines déjà, sans réussir à le retrouver. "C'est mon pull !" S'écria le jeune homme en saisissant la matière souple entre ses doigts. "Je le cherchais partout ! Je l'avais juste laissé chez toi, en fait ?" Il sourit doucement. "Tu portes mes vêtements alors ? C'est mignon." Il laissa glisser les maillons du vêtement entre ses doigts et pris un air attristé. Aiden avait clairement senti que quelque chose n'allait pas, et il espérait juste que ça ne soit pas trop grave, du moins du point de vue de Reda, dont les humeurs étaient parfois encore plus difficiles à gérer que les siennes. Même s'il avait son idée sur la source du problème, il préférait ne pas prendre le risque de dire quelque chose qu'il pourrait regretter ensuite. "Je… J'ai une chambre d'hôtel pour ce soir. Tu veux venir ?" Il tira un peu sur son débardeur mouillé de sueur, et continua avec un petit sourire amusé : "J'ai besoin d'une douche. Et de dormir. On pourra parler de tout ce que tu veux là-bas. Enfin... si j'ai encore ma voix d'ici-là." Voilà, c'était dit. Ni trop explicite, ni trop peu, juste histoire de tâter le terrain et de constater ce que Reda venait tout juste d'apprendre de lui, apparemment.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 67
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Sam 22 Juil 2017 - 10:19

« Ah, j’ai du mal comprendre encore une fois alors. » Soupirant, je roule les yeux. Cela n’excuse en rien le fait qu’il ne dorme pas chez moi et encore moins ses concerts dont je n’avais aucune idée. Puis son regard semble se concentrer sur tout autre chose : son pull. Il le saisit entre ses doigts et me fait frissoner par la même occasion. « Là n’est pas la sujet Aiden. » J’admets être un peu froid, mais ma tristesse parle à ma place. Je remarque bien qu’il se doute de quelque chose, en même temps je n’ai pas vraiment l’habitude de recaler mon Aiden après qu’il ait dit un truc aussi mignon. Mon coeur a envie de le serrer dans mes bras, mais ma tête s’y refuse. Il me propose de venir dans sa chambre d’hotêl pour en discuter, mais j’ai tout sauf envie de l’y accompagner.  Je prends un peu plus sérieux. « Non, merci. J’habite pas très loin. Et là actuellement, j’ai besoin de temps seul pour encaisser ton manque de confiance en moi. » Sur ce, je retire son pull et le lui tends. « Tiens, puisque tu semblais le chercher partout sauf à l’endroit le plus évident. Mais je t’excuse, je vois bien que tu avais autre chose à penser et à cacher. » Je le regarde d'un air accusateur, non sans laisser couler discrètement quelques larmes avant de me retourner et de commencer d’un pas lent à emprunter le chemin qui me ramènera chez moi et où je pourrais être seul pour réfléchir à tout ça. Je savais que je ne devais pas tomber amoureux à nouveau. L’amour ça craint, on ne le dit pas assez à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 67
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Sam 19 Aoû 2017 - 14:00

« Toujours est-il que tu m’as écarté de tout ça... » Je ne pense pas avoir besoin de préciser ce que le "ça" précise. Je me sens profondément rejeté et écarté de la vie de l’homme que je commence à aimer sans conditions. Je le laisse bien évidemment vivre sa vie comme il l’entend, mais j’attends un minimum de sincérité de sa part, surtout que je ne comprends pas pourquoi il m’a caché ce côté là de sa vie. J’aurais été le premier à l’encourager dans ses démarches, je l’aurais accompagné jusqu’au bout du bout du monde s’il le voulait. J’aurais fait n’importe quoi pour juste être avec lui et poursuivre ce que nous venions de créer. Il est mon meilleur ami, il est censé pouvoir tout me dire. Mais à l’heure actuelle, je me sens trahi et non digne de sa confiance pour me dissimuler un tel secret. Ses yeux me regardent avec attention avant qu’il ne s’approche pour saisir de ses doigts le tissu de son pull. Il semble plutôt touché par le fait que je porte ses affaires, et même si cela ne me décolère pas, le voir sourire me fait moi-même sourire, et calme peu à peu mon état d’esprit à son égard. Je pousse un léger rire en essuyant mes yeux. « Ouais… Tu me manquais et je voulais être avec toi, seulement toi, nul autre que toi... »  Je pousse un profond soupire alors qu’il prend un air attristé. Je ne peux m’empêcher de saisir son poignet qui vient de laisser glisser son pull entre ses doigts pour venir entremêlés les miens à ses derniers. « Pourquoi tu ne me fais pas confiance Aiden ? Pourquoi tu me trahis de la sorte… ? J’arrive pas à comprendre… Je pensais que j’étais plus important que ça pour toi... » Alors que le son de mes mots sort de ma bouche, mon cœur se sert, semblant se déchirer sur place. Il ne répond pas. Enfin, il me propose de l’accompagner jusqu’à sa chambre d’hôtel, sans doute pour tout m’expliquer. « C’est comme tu veux… Si tu préfères te reposer pour tes autres projets, je n’ai pas envie d’être un embarras pour toi. » Je le regarde dans les yeux en venant caresser sa joue avant de venir y déposer mes lèvres pour un baiser simple mais que j’ai, toute son absence, eu envie de faire. « Même si j’aurais préféré passer plus de temps avec toi qu’avec ton pull qui me rappelle ton absence à mes côtés... » Je souris en coin faiblement tout en resserrant mes doigts entre les siens. Je n’ai pas envie de le laisser partir sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aiden Reeves

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Felix Rutkowski & Andreas Eriksen ♦ Liam Matthews ♦ Reda Jermerson (♥) ♦ Lily-Anaëlle ♦ Andeana Joseph ♦ Perry Peach ♦ Devan Matthews ♦ Daemon Macintosh
ANECDOTES: Doux et lent, un peu à l'ouest › rêveur › nerveux › lunatique au-delà du possible › indépendant › intuitif et spontané › incroyablement têtu › excentrique introverti › espiègle et enfantin, sa candeur est parfois étonnante › loyal › capricieux › facilement influençable › passionné › cultive un goût prononcé pour l'ambiguïté › fasciné par les trucs occultes et étranges
ABOUT MEMESSAGES : 2719
ICI DEPUIS : 12/11/2016
CRÉDITS : La graphiste un peu nulle (coucou c'est moi) pour l'ava & Lizzou pour la signa
STATUT : En couple avec Reda ♥
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Mer 4 Oct 2017 - 21:31

La déception de Reda était palpable, et le fait de l'avoir déçu s'ajouta à la longue liste des reproches qu'Aiden se faisait à lui-même. Il avait horreur de décevoir, mais avec Reda c'était encore pire : son désormais amant l'avait toujours soutenu, dans tout ce que le jeune homme avait entrepris, et il n'avait jamais cessé de complimenter sa voix et ses talents de pianiste. Pourtant, Aiden n'avait pas osé lui dire quoi que ce soit... Oui, il lui avait bien montré quelques-uns de ses textes et il avait déjà chanté devant lui, mais il lui avait aussi caché le plus grand projet de sa vie, son plus grand rêve, ce qui le faisait avancer dans un monde où il était souvent bien plus simple d'abandonner et de se calquer à une vie "normale" que de poursuivre ses vraies ambitions. Aiden se sentit très nul, tout à coup, et c'est avec une angoisse à peine dissimulée qu'il répondit un faible "désolé…" Les yeux braqués sur le sol, il n'osa relever le regard que quand Reda attrapa doucement son poignet, entrelaçant ses doigts aux siens. Le jeune homme était persuadé que son amant se serait empressé de faire demi-tour et de le laisser derrière lui, comme tout le monde le faisait toujours au moindre de ses faux pas. Il resserra sa prise avec un léger soupir résigné : il allait devoir se confier. "C'est pas en toi que j'ai pas confiance. Tu sais très bien que je te suivrais n'importe où les yeux fermés." Un petit sourire illumina son visage. Il ne pouvait rien dire de plus sincère et de plus vrai : il accordait plus de confiance à Reda qu'à n'importe qui d'autre. Ce n'était pas de sa faute à lui, mais celle d'Aiden. Ce genre de problème venait toujours d'Aiden, de toute façon. Même s'il était habitué, ça n'était pas moins douloureux de le revivre, encore. "Bien sûr que t'es important pour moi ! Bordel Reda, je sais pas si tu te rends vraiment compte à quel point t'es important, je- je sais pas si j'y serai arrivé sans toi. T'es comme une ancre, tu vois, à chaque fois que je commençais à couler tu me tirais vers le haut, et si tu n'avais pas été là pour m'empêcher de me noyer, je sais pas si j'aurais eu la force de continuer." Et c'était vrai. Quand Aiden se retrouvait au plus bas et qu'il ne trouvait plus la force de croire en ses propres rêves, Reda semblait sortir de nulle part pour le pousser vers le haut et lui offrir tout le soutien et tout l'amour dont le jeune homme avait toujours rêvé. Ce que son amant s'empressa de confirmer en venant déposer un léger baiser sur sa joue. "Tu seras jamais un embarras pour moi." Aiden fronça les sourcils. Reda n'avait pas l'air d'avoir saisi ses intentions. "Alors viens." Il le tira en avant, un peu pressant. Toute adrénaline envolée, ses paupières se faisaient de plus en plus lourdes et la sueur lui collait désagréablement à la peau. Il avait besoin d'une douche bien chaude, et s'il pouvait en plus s'endormir dans l'étreinte de Reda, il ne s'en priverait certainement pas ! "On va passer une nuit ensemble, rien que nous deux."

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 67
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Jeu 5 Oct 2017 - 2:21

« Très bien alors Aiden ! Mais pourquoi m’avoir caché tout ça dans ce cas ? Tu ne me sentais pas apte à assumer ta nouvelle vie ? A moins que... » Je marque une légère pause. Non, ça ne peut pas être ça. Si ? « A moins que tu ne veuilles pas assumer notre relation au grand jour... » Je baisse la tête. L’idée qu’il préfère son image de marque à la relation que j’essaie de construire petit à petit avec lui depuis quelques semaines me blesse profondément. Or, l’entendre dire que je ne suis pas un obstacle dans sa vie me rassure. C’est exactement ce que je voulais entendre, et c’est ce qui me calme peu à peu. « C’est toujours plaisant à entendre en tout cas. J’ai vraiment envie de faire partie de cette aventure. Te suivre en tournée, t’observer vivre ta passion sur scène avec le même amour que tu utilisais pour me les chanter à moi. Je veux simplement faire parti de ta vie Aiden. » Je l’observe avec inquiétude froncer les sourcils. Il tire sur ma main pour me faire comprendre qu’il voulait qu’on aille dans sa chambre, m’invitant de vive voix à passer la nuit avec moi, juste lui et moi. « Je serais plus qu’honoré de passer cette nuit avec vous, M. Reeves. Il est peut-être temps que l’on ait une discussion sur toi, moi… nos projets même peut-être ? Enfin si tu veux. » Je me passe nerveusement la main dans les cheveux. Je n’ai pas l’habitude de ce genre de scénario. En général, je jette les filles avant que cela n’arrive. Mais avec Aiden, tout est différent. Mes sentiments pour lui sont différents. La façon d’exprimer ma tendresse envers lui est différente. Il est plus que sûr qu’il est ma faiblesse. Il est ce que j’ai de plus cher dans ma vie. « Enfin… Je sais que t’es fatigué, alors t’observer dormir, ton corps encore plus collé au mien qu’il ne l’est déjà... » Mes mains prennent possession de ses hanches pour le ramener lentement contre moi. « Et je te montrerais à quel point tu m’as manqué petit cachottier. » Mes lèvres viennent embrasser le bord de sa mâchoire lentement avant de venir mordiller la naissance de son cou. Sa peau est chaude, légèrement salée par la transpiration qui se dégage de lui. Mes mains parcourent sous les tissus de son t-shirt son dos, pétrissant, caressant, avec passion. Je le regarde tout en affichant un grand sourire, les yeux illuminés par la tendresse que je lui porte. « Tu m’énerves Aiden Reeves. Je ne peux jamais rester énervé contre toi. » Je laisse siffler un léger rire entre mes lèvres avant de fixer ses magnifiques iris. « Encore moins depuis que tu es mon copain. » Ma main passe doucement sur sa joue tandis que l’autre reprend possession de la sienne et de ses doigts. « On y va du coup ? Tu cocottes un peu je t’avoue... » Je ris avant de l’observer amoureusement et de glisser mes lèvres sur les siennes pour y déposer trois baisers successifs. « Je te suis p’tit ange. » Un baiser rejoint les précédents avant que je ne l’observe en souriant, attendant qu’il me tire jusqu’à sa chambre d’hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aiden Reeves

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Felix Rutkowski & Andreas Eriksen ♦ Liam Matthews ♦ Reda Jermerson (♥) ♦ Lily-Anaëlle ♦ Andeana Joseph ♦ Perry Peach ♦ Devan Matthews ♦ Daemon Macintosh
ANECDOTES: Doux et lent, un peu à l'ouest › rêveur › nerveux › lunatique au-delà du possible › indépendant › intuitif et spontané › incroyablement têtu › excentrique introverti › espiègle et enfantin, sa candeur est parfois étonnante › loyal › capricieux › facilement influençable › passionné › cultive un goût prononcé pour l'ambiguïté › fasciné par les trucs occultes et étranges
ABOUT MEMESSAGES : 2719
ICI DEPUIS : 12/11/2016
CRÉDITS : La graphiste un peu nulle (coucou c'est moi) pour l'ava & Lizzou pour la signa
STATUT : En couple avec Reda ♥
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Jeu 5 Oct 2017 - 22:40

"Non, c'est pas ça. Dis pas de bêtises." Si Aiden n'avait pas non plus l'habitude de s'afficher en public comme le faisaient certains, il n'avait aucun problème à assumer ses relations, peu importe leur nature, qu'elles soient passées ou actuelles, et ça n'était pas différent avec Reda. Au contraire, être à ses côtés lui insufflait un regain de confiance à chaque fois, et même si le jeune homme n'aimait pas en être si dépendant, il l'accueillait aussi à bras ouverts. Il eut un sourire amusé en s'imaginant la tête de Reda devant une facette de lui-même qu'il n'avait jusque-là jamais connue, ni même entraperçue : la musique le rendait ivre, d'euphorie, d'extase, de passion, de tout, et ce mélange d'émotions fortes alimentait l'adrénaline, qui elle-même alimentait ce grain de folie qui s'emparait de lui à chaque concert. Il trouvait parfois des vidéos de sa prestation le soir même sur internet et il ne se reconnaissait pas. Le jeune homme qui s'agitait sur scène faisait preuve de tant de vitalité et de confiance qu'il avait du mal à croire qu'il s'agissait bien de lui et non pas d'un frère jumeau caché, mais comme c'était tout bonnement impossible, Aiden était bien forcé de se rendre à l'évidence. Il redoutait un peu de savoir ce qu'avait pensé son amant de sa prestation, mais il repoussa bien vite ces pensées. "Ça risque de te surprendre. Je suis plus le même sur scène." Mais ce n'était pas ça qui poserait problème, Aiden le savait, c'était Devan, le batteur qui l'accompagnerait tout au long de cette première vraie tournée. Il aura beau lui répéter qu'il s'agissait seulement de son batteur, qu'ils ne se reverraient peut-être plus jamais après ces quelques mois à travailler ensemble, la jalousie de Reda fera tout de même obstacle au bon déroulement de leur rencontre. Car si son amant décidait de l'accompagner, les deux hommes finiraient inévitablement par se croiser.
Mais ils n'en étaient pas encore là, et peut-être qu'Aiden se faisait trop de souci pour rien.
"Tu peux déjà faire partie de ma nuit." Lança-t-il d'un ton faussement innocent. L'impatience, mêlée à la fatigue, l'avaient fait parler. Dans un état normal et bien conscient, Aiden n'aurait probablement jamais lancé une telle invitation. Évidemment, l'autre sauta sur l'occasion pour l'attirer contre lui, déposant ses paumes sur ses hanches en deux points de contact brûlants qui le firent frémir. Fermant les paupières, Aiden accueillit ouvertement ces caresses bienvenues, croulant sous toute cette tendresse. "Mmh, j'ai hâte de voir ça." Ronronna le jeune homme, presque sur le point de s'endormir. "Mais honnêtement, je sais pas si j'aurais la force de faire quoi que ce soit." Comme pour confirmer ses paroles, il manqua de basculer, se rattrapa de justesse. Ses yeux avaient perdu de leur éclat, voilés par la fatigue. Il ressentit distraitement les doigts de Reda s'enrouler à nouveau autour des siens. "Tais-toi", répondit-il d'un ton nullement vexé, plutôt joueur. "Je suis sûr qu'au fond ça te plaît un peu de me voir comme ça." Un baiser le fit efficacement se taire à son tour. "Ok t'as gagné, on y va." Tenant toujours la main de Reda, il prit le chemin de l'hôtel.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 67
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Mer 18 Oct 2017 - 10:00

Je ressers ma main dans la sienne, souriant bêtement. Petit à petit, ma rancœur s’estompe. Aiden m’a partiellement rassuré, mais désormais je vais avoir besoin de preuves dans le future de ce qu’il a avancé un peu plus tôt. Ce soir, j’ai juste envie de le retrouver et me plonger dans un profond sommeil à ses côtés, le serrant contre moi pour être certain que cette fois-ci, il ne m’échappera plus.
Les rues sont plongées dans l’obscurité, la seule source de lumière étant les lampadaires ci et là ainsi que quelques phares de voitures passagères. « Je sens que cette nuit, je vais parfaitement bien dormir... » Je lui fais un petit sourire en coin avant de le serrer contre un mur pour lui dérober un baiser passionné. Mes yeux le regardent avec tendresse et comme toujours face à lui, je me mets à sourire niaisement. Depuis Sarah, je n’ai jamais été aussi heureux avec quelqu’un. J’espère simplement qu’on ne connaîtra pas la même fin.
Nous reprenons notre chemin tranquillement vers l’hôtel. C’est alors qu’un petit groupe composé de trois filles et d’un mec se figent sur place avant de crier ‘Aiden’ et de s’approcher de nous. Je lâche rapidement sa main et me mets un peu en retrait pour le laisser un peu parler avec eux. Ça me fait un peu bizarre qu’on crie son nom, d’habitude il n’y a que moi qui le fait quand on… Je pousse un petit rire discret à cette pensée. Mes yeux l’observent à quelques pas avec ses fans. Il va falloir que je m’habitue à ça. Ça me fait plaisir d’un côté, mais d’un autre j’ai peur de perdre mon Aiden. Je sais que c’est égoïste au plus haut point, mais je ne peux m’empêcher d’y penser. Un jour, on s’essoufflera et il ne sera plus mien… En attendant ce jour, je compte bien profiter de lui autant que possible.

Nous arrivons enfin devant la porte de la chambre. « Aiden… ? » Je le regarde tristement. « Tu m'as manqué.. » Je viens l’enrouler dans mes bras et ferme les yeux pour ne pas laisser ma tristesse se révéler au grand jour. Il semble si fragile dans mes bras. J’aime à penser que je suis son protecteur, même si je doute qu’il en ait vraiment besoin. Une partie de moi à envie de lui être indissociable, de lui manquer lorsque je ne suis pas dans ses bras. Je prends une grande respiration de son odeur avant de le relâcher et de briser le silence pendant qu’il ouvre la porte. « Désolé… J’avais juste besoin de te le dire... » Serait-ce le début de la fin ? Je pars toujours avant d’avoir des sentiments, mais depuis que je connais Aiden, il y a une alchimie entre nous qui m’en empêche. « Vas prendre ta douche, tu dois certainement être exténué. » Je lui souris en caressant sa joue, puis je vais m’asseoir d’un pas lent sur le rebord du lit, les yeux fixés sur le sol, commençant à me perdre dans mes doutes et mes pensées. Je suis faible avec lui, j’hésite, je ne sais pas comment lui montrer que ce n’est pas qu’un mec de passage pour moi, je suis maladroit, impulsif, et j’ai peur qu’un jour, tout ça, ça le fasse fuir.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aiden Reeves

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Felix Rutkowski & Andreas Eriksen ♦ Liam Matthews ♦ Reda Jermerson (♥) ♦ Lily-Anaëlle ♦ Andeana Joseph ♦ Perry Peach ♦ Devan Matthews ♦ Daemon Macintosh
ANECDOTES: Doux et lent, un peu à l'ouest › rêveur › nerveux › lunatique au-delà du possible › indépendant › intuitif et spontané › incroyablement têtu › excentrique introverti › espiègle et enfantin, sa candeur est parfois étonnante › loyal › capricieux › facilement influençable › passionné › cultive un goût prononcé pour l'ambiguïté › fasciné par les trucs occultes et étranges
ABOUT MEMESSAGES : 2719
ICI DEPUIS : 12/11/2016
CRÉDITS : La graphiste un peu nulle (coucou c'est moi) pour l'ava & Lizzou pour la signa
STATUT : En couple avec Reda ♥
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Jeu 19 Oct 2017 - 16:38

Aiden sut tout de suite que les derniers remparts de Reda étaient tombés, il connaissait trop bien son amant pour reconnaître sa gestuelle et ses expressions quand il était blessé ou en colère, et son attitude s'était clairement détendue depuis le début de leur discussion. Main dans la main, ils s'avancèrent en direction de l'hôtel dans un silence confortable, Aiden appréciant le vent frais sur son visage et l'ambiance sombre et tranquille du monde nocturne après être resté plus de 3 heures sous la chaleur et la lumière éblouissante des projecteurs. Les images de la soirée se rejouaient encore en boucle dans sa tête, la rumeur de la foule, de grands sourires sur tous les visages et un millier de bras levés, paume tendue vers le ciel… La remarque de Reda le ramena à la réalité, et ce sourire malicieux lui arracha un rire, amusé. Il se laissa volontairement entraîner dans un nouvel échange passionné. "T'es pas croyable." Ils se firent arrêter sur le chemin par un groupe de jeunes, Aiden lança un regard d'excuse à son amant puis partit à la rencontre de ses fans, juste le temps d'échanger quelques mots : il était vraiment trop fatigué pour discuter plus longtemps. L'une des jeunes filles lança un coup d'œil curieux vers Reda, qui attendait un peu en retrait, le jeune homme aperçut l'opportunité et c'est avec un charmant sourire qu'il lança "je dois y aller, je suis avec mon mec là" le plus naturellement du monde avant de s'éclipser.

Quelques minutes après, ils arrivaient devant la chambre. Aiden y glissa son pass qui émit un léger bip, la porte se déverrouilla et le jeune homme se retrouva enserré dans l'étreinte de son amant avant de pouvoir faire un pas dans la pièce. Ses mots le touchèrent beaucoup.
"Toi aussi. Je suis désolé." Reprit-il rapidement. Il attira Reda dans la chambre et apprécia un instant un dernier échange avant de filer sous la douche. L'eau chaude le rinça de toute la sueur accumulée pendant le concert et c'est complètement assoupi qu'Aiden ressortit de la salle de bains, se passant une main dans ses cheveux encore humides, pour retrouver son amant installé au bord du grand lit, apparemment plongé en pleine crise existentielle. Il prit un air peiné, il n'avait pas l'habitude de le voir comme ça, mais le jeune homme fit discrètement le tour du lit et se glissa juste derrière Reda, l'enserrant dans une étreinte qui se voulait rassurante. "Hey, ça va aller. Je t'aime." Il lui offrit un doux sourire avant de se laisser tomber dans la matière souple et moelleuse du matelas, et ses paupières se fermèrent d'elles-mêmes sous le poids de l'épuisement, mais il lutta vaillamment contre le sommeil en attendant que Reda le rejoigne. Il l'écouta vaguement s'activer dans la pièce et résista pendant encore quelques longues minutes de plus avant de finalement succomber à la fatigue.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Reda Jemerson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 67
ICI DEPUIS : 31/05/2017
CRÉDITS : Anarchy
STATUT : En couple
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   Ven 20 Oct 2017 - 11:49

Aiden ouvre la porte, mais je ne peux résister à l’enfermer dans mes bras et ainsi lui dire qu’il m’avait manqué. « Tu n’as plus à t’excuser désormais... » Je souris alors qu’il m’entraîne dans la chambre. « Mmm… Ca donne des idées... » Un léger rire se fait entendre et je prends possession de ses lèvres une nouvel fois avant de laisser aller prendre une douche après avoir embrassé sa joue une dernière fois. Pendant ce temps, je m’assois sur le bords du lit, me plongeant dans mes doutes. Les bras d’Aiden encore humides viennent s’enrouler autour de moi, blottissant son corps contre mon dos. Une de mes mains se pose sur l’un de ses bras et mon pouce le caresse tendrement. Je tourne la tête vers lui et réponds à son sourire. « Je t’aime aussi Aiden. » J’embrasse sa joue avant qu’il ne se laisse tomber en arrière sur le matelas. Je me relève et retire son pull, mon jean et mes chaussettes avant de le rejoindre. Remarquant qu’il commence à s’endormir, je le soulève lentement pour le glisser sous les draps avant de l’y rejoindre l’enserrant dans mes bras et respirant l’odeur de sa peau encore un peu humide. « Dors bien petit ange... » Murmuré-je avant d’embrasser sa nuque et me laisser plonger dans les bras de Morphée en charmante compagnie.

Le soleil vient chatouiller le bout de mon nez. Lentement, j’émerge de mon profond sommeil et ouvre les yeux. Au début, je me demande où je me trouve puis je repense peu à peu à toute la soirée d’hier. J’observe le corps étendu de mon homme, enroulé dans toute la couverture. Je ris à cela avant de regarder l’heure sur mon téléphone. Doucement, je me lève et pars prendre une douche bien chaude pour me réveiller en évitant de faire le plus de bruit possible. Mes muscles se réveillent au fur et à mesure sous l’étreinte chaude de l’eau qui ruisselle sur mes courbes. Après m’être rincé et essuyé, j’enfile mon caleçon et retourne auprès de mon cher et tendre. En prenant garde à ne pas le brusquer, je tire la couette et me positionne sur le ventre d’Aiden pour le réveiller avec tendresse en lui embrassant le creux de son cou avant de remonter vers le bout de son nez. Il est tellement beau. « Faut se réveiller mon petit ange... » Je caresse le bout de son nez du mien tout en souriant. « Le soleil est déjà haut dans le ciel ma belle au bois dormant. » J’approche mes lèvres des siennes, sans l’embrasser, pour lui murmurer quelques mots. « J’ai envie qu’on profite de cette belle journée qui se profile devant nous... »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: midnight walk ♦ reda   

Revenir en haut Aller en bas
 
midnight walk ♦ reda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: les villes à proximité-
Sauter vers:  
la nuit de l'horreur
Pour la saison d'Halloween, la ville se fait une beauté, un petit village est installé en dehors de la ville, passez-y faire un tour.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus