It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 You are gonna beat this shit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: You are gonna beat this shit   Ven 30 Juin 2017 - 18:47

Il avait été plusieurs jours sans nouvelles de son amie. Elle devait être en train de papillonner avec son chéri comme il pouvait le faire avec sa belle blonde. Il lui avait envoyé un message resté sans réponse. Il ne s'était pas plus inquiété que cela. Se disant qu'elle lui répondrait un jour ou qu'ils tomberaient l'un sur l'autre quelque part. Peut-être qu'il verrait Maxwell entre-temps à l'université. Pas qu'il prenait des cours, mais il lui arriverait d'aller dîner avec Ingrid ou d'aller la chercher après sa journée de boulot. Et puis voila qu'un beau jour il avait reçu un message. Lorsqu'il vit le nom de Fleur s'affichait sur le téléphone, il pensa d'abord « Enfin ». Avant de se dire qu'il était content d'avoir de ses nouvelles. Malheureusement, il ne s'attendait pas à lire qu'elle était à l'hôpital. Il eut le cœur qui battit quelques secondes. S'inquiétant de son état. Surtout qu'elle ne lui avait pas dit les raisons de son hospitalisation. Ce pouvait être tout et n'importe quoi. Un grave accident comme un petit pépin telle l'appendicite. Il espérait que ce ne soit qu'un petit truc. Elle lui disait qu'il pouvait passer la voir un de ces quatre. Il s'empressa de répondre. Dans un message parsemé de fautes. Heureusement, il y avait le correcteur automatique qui, à défaut de corriger sa grammaire, corrigeait son orthographe. Il lui écrivit qu'il passerait du lendemain en début d'après-midi. Ingrid travaillait, mais elle viendrait aussi la voir par la suite.
Le lendemain donc, il prit la direction de l'hôpital, monta dans l’ascenseur, parcourut les couloirs pour arriver devant sa chambre. La porte était restée entrouverte. Il toqua deux fois. Ce … Jim … Il attendit une réponse de Fleur pour entrer dans la pièce. Au premier coup d'oeil, il la vit comme fatiguée. Pas de platre apparent. C'était peut-être plus grave qu'il ne l'avait espéré. Il s'avança vers elle. Se proposa pour lui faire la bise. Elle avait peut-être une maladie contagieuse et refuserait le baiser. Il lui tendit alors un bouquin qu'il avait acheté de la matinée. Ainsi que des madeleines à la noix de coco qu'il avait fait spécialement pour elle. Je … Te … Ramener … Ca … Il essaya de lui faire un petit sourire. Avant de poser la question fatidique. Ca … Va ? … Si elle était à l'hôpital, c'était bien que non. Et bientôt il connaîtrait la vérité. La triste et terrible vérité.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Fleur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Concho + Lily + Léo + Jim + Tahlia + Maxwell + Marc-Aurèle + Noah + August et bien d'autres.
ANECDOTES: atteinte d’un cancer ‹ amoureuse de Maxwell ‹ passionnée de littérature et d'histoire ‹ est timide et sait qu'elle a un gros travail à faire sur elle-même ‹ très expressive ‹ adore offrir des cadeaux à ses proches ‹ sa plus grande peur est d'être abandonnée fille d’un papa et une maman gay
ABOUT MEMESSAGES : 1772
ICI DEPUIS : 20/01/2017
CRÉDITS : coeurdecitron
DOUBLE-COMPTE : son imbécile de cousin, Arthur
STATUT : « ce que j’ai dans la poitrine est à lui »
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Lun 3 Juil 2017 - 12:31

Elle ne ressentait plus aucune envie. Ne serait-ce que pour se lever du lit, cela relevait de l’exploit. Son état d’esprit sombrait. Ces derniers temps, Fleur avait coupé son téléphone. Silence radio. Les seules personnes au courant de son cancer étaient son amie Eleanor et son petit ami Maxwell. Jusqu’à présent seul lui était au courant qu’elle avait été hospitalisée. Au bout de sa quatrième journée, elle répondit à ses textos, restant vague sur ses propos. Selon ses mots : elle était à l’hôpital, mais « tout va bien ».

Ce qui n’était pas entièrement faux. L’intervention s’était bien passée, les chirurgiens avaient réussi à segmenter une bonne partie de sa tumeur. Après qu’elle ait récupérée, Fleur allait devoir passer par la case « chimiothérapie ». Le moral n’était pas au beau fixe parce qu’elle appréhendait énormément cette phase avec les divers effets secondaires. La chute de cheveux, les nausées, les vomissements, la fatigue… Son petit ami Maxwell était présent pour elle, heureusement d’ailleurs sinon elle se laisserait sûrement mourir.

Jim, son ami, apprenant qu’elle était à l’hôpital, n’hésita pas à lui promettre qu’il allait la rendre visite. Ce qu’il fit le lendemain. Une voix familière, avec des mots saccadés, retentit derrière la porte. Fleur sut immédiatement qu’il s’agissait de Jim. Il avait toqué à la porte et attendait sa bénédiction pour pouvoir rentrer. Comme la plupart du temps, Fleur était allongée dans son lit. Les perfusions à son bras ne la motivaient pas à descendre ne serait-ce que pour prendre l’air et se poser à la cafétéria de l’accueil.

- Coucou Jim ! Rentre donc.

Elle eut un sourire timide, mais espérait qu’il soit suffisant pour qu’elle n’ait pas trop l’air malade. Mais son sourire se fit plus grand quand elle reçut les petites attentions de Jim. Un livre et des madeleines. Il s’était souvenu de leur discussion, et rien que ça, ça lui mettait du baume au cœur.

- Oh c’est gentil, merci! Fallait pas!

Malgré sa perte d’appétit, elle fit honneur en ouvrant la boîte et lui en proposa un à son tour.

- Ça va… mentit-elle, maladroitement.

Bien que ses douleurs thoraciques se soient nettement améliorées, Fleur n’en restait pas moins fatiguée. Elle était également déchirée entre l’envie de partager son combat avec ses proches, et la peur de le faire de la peine.

__________________________

 
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. (Dumbledore à Harry Potter )
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Lun 3 Juil 2017 - 18:34

Il appréhendait un peu son arrivée à l'hôpital. Surtout qu'il ne connaissait pas la cause des maux de son amie. Il espérait ne pas la réveiller alors qu'elle faisait la sieste. Ne pas l'interrompre si elle était en discussion avec sa famille, des médecins ou même Maxwell. Il n'avait pas eu l'idée de sonner à l'amoureux de Fleur pour « prendre la température » et savoir à quoi s'attendre. Il ne fit qu'un sourire. Ne voulant pas paraître joyeux si les nouvelles n'étaient pas bonnes. Alors quand il entendit son petit coucou, il fut déjà un peu soulagé. Ca n'avait pas l'air d'être un bonjour dite par une femme très malade. Encore mieux lorsqu'il vit son sourire. Et qu'il le vit s’agrandir lorsqu'il lui offrit les deux petits cadeaux qu'il avait apporté. Il s'était fait du mauvais sang, mais finalement, il ne devait rien y avoir de grave. Bah … Si … Enfin ! … Puis … Ce … Pas … Etre … Grand … Chose … Il avait suffi d'un petit conseil demandé à Lily pour le livre, et pour la pâtisserie, certes il avait fait ces madeleines exprès pour Fleur, mais il en avait fait beaucoup, de sorte que, lui aussi, se régalerait pendant toute la semaine. Lui mais aussi Josepha, Ingrid ou toute autre personne s'invitant chez lui. Il posa alors cette question « con » de demander comment elle allait. Le temps pour Fleur d'ouvrir son présent et de proposer une madeleine à Jim. Il en prit une volontiers. C'était autre chose que le manger de l'hôpital ! Elle mentit à la question de son ami. Il sentit qu'elle ne disait pas exactement la vérité mais il était maintenant bien loin de se douter qu'elle avait attrapé cette fichue maladie. Bien … Il s'installa sur le siège à côté du lit. Le tourna un peu pour être un peu mieux placé. Il regarda Fleur et sourit amicalement. Il n'avait plus peur de prendre un visage plus fermé, moins joyeux. Ce … Combien … De … Temps … Tu … Etre … La ? … Il avait été plusieurs jours sans nouvelles. Je … Me … Inquiéter … Un … Peu … Tu … Pas … Répondre … Mon … Message … … Encore … Plus … Quand … Je … Lire … Tu … Etre … Ici … Même si tout compte fait, « ça allait » comme l'avait dit Fleur. Il … Te … Arriver … Quoi ? … Plus … Peur … Que … Mal … ? … Il ne pouvait pas être plus à coté de la plaque. Elle venait d'entamer un long et dur combat. Un combat qu'elle n'affronterait pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Fleur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Concho + Lily + Léo + Jim + Tahlia + Maxwell + Marc-Aurèle + Noah + August et bien d'autres.
ANECDOTES: atteinte d’un cancer ‹ amoureuse de Maxwell ‹ passionnée de littérature et d'histoire ‹ est timide et sait qu'elle a un gros travail à faire sur elle-même ‹ très expressive ‹ adore offrir des cadeaux à ses proches ‹ sa plus grande peur est d'être abandonnée fille d’un papa et une maman gay
ABOUT MEMESSAGES : 1772
ICI DEPUIS : 20/01/2017
CRÉDITS : coeurdecitron
DOUBLE-COMPTE : son imbécile de cousin, Arthur
STATUT : « ce que j’ai dans la poitrine est à lui »
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Mer 5 Juil 2017 - 15:24

Cela faisait un bien fou de voir quelqu’un d’autre qu’une infirmière ou un médecin. Maxwell était un petit ami parfait, il venait régulièrement la réconforter et lui apporter toute l’affection dont elle avait besoin. Mais Fleur éprouvait énormément de culpabilité de lui retenir autant d’attention. C’est peut-être pour ça qu’elle n’avait encore rien dit à ses amis, par peur d’attirer leur chagrin.  En apprenant qu’elle était à l’hôpital, Jim, était venu sans hésiter. Avec sa bonne humeur et sa chaleur humaine, qu’elle aimait tant. Il était venu avec deux choses qu’elle aimait beaucoup. Un livre et des madeleines. Comme quoi, Jim la connaissait bien. Il lui demanda ensuite depuis quand elle était à l’hôpital.

- Demain, cela fera une semaine.

Seulement. Elle a l’impression d’y être depuis des mois. L’ennui aura eu sa peau. Jim s’était inquiété de ne pas avoir eu de nouvelles, mais il n’avait pas été le seul de ses amis à avoir assisté à ce silence radio. Le moment fatidique était venu, d’annoncer la nouvelle dramatique.

- Plus de peur que de mal, répéta t-elle avec un rire nerveux.

Si seulement. Mais Fleur avait aussi peur que mal. Le diagnostic de son cancer ne lui permettait pas de définir si elle allait survivre ou non. Disons qu’elle avait une chance sur deux. Sa vie était entre les mains du hasard. Elle regardait Jim, d’un air grave. Les mots ne venaient pas instinctivement.

- Je...

Pendant un court instant, elle hésita à mentir. Prétendre que tout allait bien. Qu’elle s’était faite opérée des dents de sagesse, ou une autre opération tout aussi banale. Elle n’y parvint pas, elle était incapable de mentir. Alors elle eut l’idée d’utiliser un jargon médical. L’effet sera peut-être moins tragique.

- J’ai subi une segmentectomie pulmonaire...  Pour traiter mon cancer des poumons... Voilà.

Gênée, Fleur garda son sourire mais elle avait les yeux trempés.

- Mais t’inquiètes, Jim, je compte bien retourner en cours de poterie avec toi.

Comme pour faire diversion face ses pleurs et à cette annonce dramatique, elle lui pointa une de ses madeleines à peine entamée.

- Elles sont super bonnes… murmura t-elle d’une voix presque inaudible.

__________________________

 
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. (Dumbledore à Harry Potter )
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Mer 5 Juil 2017 - 20:30

Une semaine qu'elle était là ! Une semaine pendant laquelle il n'était pas venu la voir ! Quel mauvais ami il faisait. Mais en même temps, il n'avait pas pu deviner. Ses visites – ou plutôt rencontre avec son médecin – se faisaient de plus en plus rares. Grand bien lui en fasse. Dès lors, il n'aurait pas pu tomber sur Fleur ou Maxwell par hasard de la semaine. Oh ! Il était surpris. En même temps, une semaine cela passait vite. Sauf à l’hôpital. Mais ça avait l'air d'aller pour Fleur. Il la sentit un peu nerveuse lorsqu'elle répéta ses propos. Ce devait être un normal. Il ne se fit pas plus ample mouron avec cela. Le mannequin lui demanda alors pourquoi elle était là. Espérant tout de même que ce n'était rien de grave, rien de trop personnel. Il savait Fleur assez timide alors s'il s'agissait d'un problème « de femme » et il la ferait rougir comme il avait pu le faire par le passé. Elle hésita. Il lui fit un petit sourire amical. Il ne la forcerait pas si elle ne voulait pas lui dire. Et puis elle se lança. A entendre les termes, il se dit que ce ne devait pas être anodin comme opération. Il avait compris, en gros, qu'on lui avait coupé une partie de poumon. Et puis le choc. Il reçut un coup en plein coeur. « Cancer ». Il perdit immédiatement sa bonne humeur. Le visage sérieux. Triste. Il avala péniblement sa salive. Elle essaya un brin d'humour. Ce qui ne fonctionnait pas du tout. Ni pour elle, ni pour lui. Même s'il comptait vraiment là-dessus. Aller faire de la poterie, de la peinture et des tas d'autres choses. Fleur … Je … Il ne savait quoi dire. Il avait mille questions et si peu d'information. Allait-elle s'en sortir ? S'y était-elle pris à temps ? Et sinon, combien de temps à vivre ? Son amie reporta la conversation sur les madeleines. Tant pis. Il se leva et vint la prendre dans ses bras. Enlaça son dos d'un bras et remonta l'autre main jusqu'à son épaule. Oh … Fleur … Il avait les larmes aux yeux. Tu … Tellement … Pas … Mériter … Ca … Sa voix s'effrita quelque peu. Les mots employés n'étaient pas vraiment réconfortant mais il faisait de son mieux. Elle avait semblait-il retenu ses larmes. Peut-être les lâcherait-elle à présent. Elle avait déjà du en verser des tonnes. Tu … Pouvoir … Compter … Sur … Moi … Fleur … … Je … Etre … La … Pour … Toi … Pour … N'importe … Quoi … Peut-être y avait-il des choses qu'elle ne pouvait demander à son chéri. Il retenait ses larmes. Tout comme il se retenait de prononcer des mots comme « ça va aller ». Un cancer, cela pouvait être fatal. Ou « juste » une grosse mésaventure dans une vie s'il était pris à temps. Raconte … Moi … Tout … Un refrain qu'elle devait chanter plusieurs fois par jour si des amis venaient lui rendre visite. Et de cette manière, il évitait les questions trop dérangeante. Même si au fond, cela ne changeait absolument rien dans les réponses de son amie. Une chose était certaine, si elle avait besoin de son ami, il serait là. Et ensemble, avec leur amour respectif, la famille, et plein d'autres gens encore, il vaincrait cette foutue maladie.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Fleur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Concho + Lily + Léo + Jim + Tahlia + Maxwell + Marc-Aurèle + Noah + August et bien d'autres.
ANECDOTES: atteinte d’un cancer ‹ amoureuse de Maxwell ‹ passionnée de littérature et d'histoire ‹ est timide et sait qu'elle a un gros travail à faire sur elle-même ‹ très expressive ‹ adore offrir des cadeaux à ses proches ‹ sa plus grande peur est d'être abandonnée fille d’un papa et une maman gay
ABOUT MEMESSAGES : 1772
ICI DEPUIS : 20/01/2017
CRÉDITS : coeurdecitron
DOUBLE-COMPTE : son imbécile de cousin, Arthur
STATUT : « ce que j’ai dans la poitrine est à lui »
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Jeu 6 Juil 2017 - 16:22

Elle serra les dents, s’efforça d’arrêter de pleurer et releva la tête. Sans le vouloir, elle lui avait fait de la peine. Fleur avait encore un gros travail à faire concernant l’annonce de son cancer. Elle ne s’y prenait pas bien, elle était trop abrupte - trop directe. Voir les larmes de Jim lui faisait aussi mal que sa perfusion dans son bras violet d’hématomes. Ils se consolèrent les bras l’un de l’autre, une accolade amicale qui signifiait beaucoup. Il lui dit qu’elle ne méritait pas ça. Qu’elle pouvait compter sur lui pour n’importe quoi. Pour l’instant, tout ce qu’elle voulait, c’était rester vingt bonnes secondes comme ça. Dans ses bras, à ne rien dire.

- Merci, murmura t-elle, d’une voix déchirée.

Il lui demanda ensuite de tout lui raconter. Fleur s’était préparé à ce couplet, comme un poème qu’on devait apprendre par cœur à l’école primaire.

- J’ai appris ça il n’y a pas longtemps. Je ne suis pas une grande sportive mais j’avais de plus en plus de mal à respirer. J’ai fait un check-up, et là, verdict. Cancer des poumons. Au fait, je ne vais pas te mentir. Je ne réalisais pas. Je ne voulais même pas me soigner. Il y a une semaine, la vérité m’a rattrapé. J’ai eu une grosse crise. Des douleurs atroces. J’ai dû me faire opérer en urgence… Et me voilà ici.

Dans un long soupir, elle s’adossa au fond de son lit. En l’espace d’à peine un mois, sa vie avait brusquement changé. Comme si le destin se jouait d’elle. Après maintes déceptions amoureuses, elle avait enfin rencontrée l’amour de sa vie. Maxwell. La seule chose qui pourrait les séparer aussi abruptement, serait sa mort. Personne ne savait si elle survivrait à son cancer. Aucun médecin n’était capable de déterminer le temps qui lui restait à vivre, mais tous gardaient espoir qu’elle guérisse.

- Dans une semaine je vais faire une chimio. Après ça, on verra les résultats…

Elle éprouvait énormément de difficulté à rester optimiste. Tout comme elle ne voulait pas être pessimiste. Fleur se refusait de dire à haute à voix « je vais mourir ». En tout cas, pas ici, pas à côté de Jim.

__________________________

 
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. (Dumbledore à Harry Potter )
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Ven 7 Juil 2017 - 19:51

Elle ne craqua pas. Peut-être avait-elle déjà trop pleuré. Jim non plus ne se laissa pas aller à verser des larmes. Il se contenta de la prendre doucement dans ses bras. De lui dire qu'il était là pour elle au besoin. S'il pouvait lui amener un peu de réconfort supplémentaire, il le ferait sans hésitation. Il ne se risqua pas à montrer trop d'optimiste. Si Fleur était déjà condamné, ce qu'il ne souhaitait pas bien sûr, il ne voulait pas faire comme si il fallait croire en un miracle. Il ne croyait pas aux miracles. Même après être passé pas très loin de la mort ou de devenir un légume. Il était rationnel. S'il n'était pas mort, c'est parce que le choc n'avait pas été suffisamment violent. Parce qu'il ne s'était pas cassé le cou non plus. Il lui demanda de lui raconter cette terrible épreuve qu'elle vivait. De cette manière, il en apprendrait plus sur sa condition. Il fut terrifié d’entente la réponse de Fleur. C'était parfois aussi bête que cela. On se levait un matin en ayant une crampe d'estomac, et on découvrait une semaine plus tard qu'on avait un cancer de l'estomac. Il hocha la tête à chacun de ses mots. Elle n'avait pas réalisé sa maladie. Ou peut-être la réfutait-elle. Il … Faut … Pas … Rire … Avec … Ca … … Peut-être … Heureusement … Tu … Avoir … Crise … Pour … Te … Forcer … Te … Soigner … La tumeur avait ainsi pu être traitée à temps avant que le cancer ne se généralise. Du moins il l'espérait. Pas … Prendre … Mal … Ce … Que … Je … Dire … Fleur … Mais … Tu … Devoir … Parler … De … Ca … A … Tes … Amis … Se permettait-il une petite remontrance ? Rien de bien méchant en tout cas. Ce … Etre … Pire … Pas … Savoir … Que … Savoir … Au moins, il n'aurait pas la « surprise » d'apprendre sa disparition du jour au lendemain. Il n'aurait pas à l'entendre de la bouche d'une tierce personne comme la fleuriste ou le pâtissier du coin. Il était son ami et il voulait être au courant des nouvelles. Bonnes comme mauvaises. Et … Pour … La … Suite ? … Chimio. Bien sûr. L'avenir de la jeune femme semblait incertain. Médecin … Avoir … Premier … … Diagnostic … Ou … Pas ? … Il n'osait pas employer des mots comme espoir. Bien qu'il fallait croire en la médecine et en le fait que son amie guérirait. Tu … Rester … Hôpital … Ou … Tu … Pouvoir … Rentrer … Chez … Toi ? … Ce pouvait être délicat de rentrer dès maintenant. Surtout que Maxence avait son travail alors il ne pourrait s'occuper pleinement d'elle. Mais il y avait bien ses papas. Et puis Fleur devait avoir des tas d'autres amis sur qui compter.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Fleur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Concho + Lily + Léo + Jim + Tahlia + Maxwell + Marc-Aurèle + Noah + August et bien d'autres.
ANECDOTES: atteinte d’un cancer ‹ amoureuse de Maxwell ‹ passionnée de littérature et d'histoire ‹ est timide et sait qu'elle a un gros travail à faire sur elle-même ‹ très expressive ‹ adore offrir des cadeaux à ses proches ‹ sa plus grande peur est d'être abandonnée fille d’un papa et une maman gay
ABOUT MEMESSAGES : 1772
ICI DEPUIS : 20/01/2017
CRÉDITS : coeurdecitron
DOUBLE-COMPTE : son imbécile de cousin, Arthur
STATUT : « ce que j’ai dans la poitrine est à lui »
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Sam 8 Juil 2017 - 15:23

Au début, Fleur ne réalisait pas vraiment ce qui était en train de lui arriver. Elle se disait même qu'elle allait guérir comme ça. Par magie ou par un miracle quelconque.

- Oui je pense aussi.

Si elle n'aurait pas eut cette crise, elle aurait sans doute encore laisser planer le cours des choses. Ne pas se soigner était effectivement une de ses options. Aujourd'hui l'envie de se battre lui traversait l'esprit, dans ses bons jours. A tout moment, elle vivait des montagnes russes. Parfois, elle était déterminée à survivre. Par d'autres, elle voulait abréger ses souffrances et partir. Sa seule motivation portait un nom. Maxwell. Il était l'amour de sa vie.

Jim se permit de lui dire qu'elle devait annoncer sa maladie à ses amis. Chose qu'elle n'avait pas encore faite. Les joues de Fleur rougirent. Non pas parce qu'elle était gênée, mais parce qu'elle était en colère.

- Qu'est ce que je suis supposée leur dire? s'impatienta Fleur. Salut, quoi de neuf, toi? Oh moi, rien de spécial, tu sais, juste un cancer des poumons! T'imagines? Tu crois que j'ai pas vu sur ton visage quand je te l'ai dit? C'est cette tête que tu auras à mes obsèques, Jim? Parce que moi c'est ce que j'vois. Et ça me fait... tellement mal, je te jure.

À l'instant-même qu'elle avait dit cela, elle regretta ses mots. Fleur s'effondra, en pleurs. Elle venait d'imaginer tous les gens qu'elle aimait, rassemblés près de son cercueil. Son corps inerte, qui ne pourra consoler aucun d'entre eux. Un coup de poignard aurait été moins douloureux.

Et maintenant? Qu'allait-elle devenir? Est-ce que la chimiothérapie allait fonctionner? Avait-elle des chances de guérir? Que disaient les médecins?

- Ils ne savent pas. Ou du moins ils ne veulent pas me le dire par peur que je me laisse mourrir. se renfrogna t-elle.

Ce qui était effectivement le cas. Car selon les statistiques seulement 15% des patients atteints d'un cancer des poumons survivaient au-delà de 5 ans.

- Si tout va bien dans une semaine ils vont me relâcher. Je pourrais commencer la chimio tout en étant à la maison. Si tout va bien, répéta t-elle sur un ton monocorde.

Car elle sait que tout peut arriver. Les choses peuvent s'accélérer et mal se passer. Sa tumeur pourrait grossir, comme ça, sans savoir pour quelle raison. Pour l'instant elle ne veut même pas y penser. Tout ce qu'elle veut c'est rentrer chez elle, pouvoir retrouver son chien Touffu, ses livres, son lit. Son intimité, surtout. Les bras Maxwell sont plus réconfortants quand elle est chez elle.


__________________________

 
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. (Dumbledore à Harry Potter )
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Lun 10 Juil 2017 - 17:37

Heureusement donc qu'elle avait eu cette crise. Maintenant elle était au courant de sa condition. Maintenant elle pouvait mettre toute sa volonté et son courage dans la guérison. Ce ne serait peut-être pas suffisant. Alors dans ce cas elle devrait vivre à fond le peu de temps qu'il lui restait. Jim espérait vivement qu'elle n'en arrive pas là. Néanmoins, il fallait qu'elle annonce la nouvelle à ses amis. Et le mannequin fit part de cette pensée à Fleur. Ce qui énerva la jeune femme. Il comprenait son point de vue. Mais elle aussi devait comprendre qu'il serait plus dur pour les gens d'apprendre sa soudaine disparition. Ou d'apprendre la nouvelle de quelqu'un d'autre. Du moins c'était le cas pour lui. Il n'aurait pas été « déçu » d'apprendre le nouvelle de la sorte mais préférait connaître la vérité de la bouche de son amie. Son amie qui laissa couler ses armes une fois de plus. Il s'approcha et posa la main sur son épaule. Je … Comprendre … Il essaya de lui offrir un pseudo sourire réconfortant. Et … Comment … Tu … Réagir … Si … Un … Jour … Tu … Apprendre … Je … Etre … Mort … Du … Cancer … Et … Je … Jamais … Te … Dire … ? Je … Comprendre … Tu … Pas … Avoir … Envie … Voir … Les … Gens … Avoir … Visage … Triste … … Tu … Croire … Mes … Proches … Réagir … Comment … Quand … Ils … M'entendre … Parler … Comme … Ca … Au … Début ? … Un peu de pitié, d'incompréhension, de « tout va bien se passer ». Il ne comparait pas son cas avec celui de Fleur évidemment. Car il n'y avait rien de comparable. Elle jouait présentement sa vie alors que lui ne jouait qu'une récupération de connaissances perdues. Il lui demanda un peu plus d'info sur son état. Les médecins ne pouvaient se prononcer. Je … Pense … Pas … … Quand … Médecin … Savoir … Ils … Te … Dire … … Ils … Pas … Te … Laisser … Espérer … S'il … Pas … Avoir … Espoir … Il essaya de faire un sourire un peu plus convaincant. Alors … Il … Avoir … Espoir … Ses phrases sonnaient clichés. Mais il ne voulait pas voir dépérir son amie. Elle avait tout pour être heureuse. Avant que ce cancer ne vienne tout gâcher. D'accord … … Si … Tu … Avoir … Besoin … Compagnie … En … Journée … Tu … Sais … Tu … Pouvoir … Me … Appeler … … Tu … Pas … Rester … Seule … Surtout que lui ne faisait parfois pas grand-chose de ses journées. Et ensemble ils pourraient cuisiner, même si la demoiselle ne devait pas avoir grand appétit. Ils pourraient aussi faire des tas d'activités. En toute amitié bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Fleur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Concho + Lily + Léo + Jim + Tahlia + Maxwell + Marc-Aurèle + Noah + August et bien d'autres.
ANECDOTES: atteinte d’un cancer ‹ amoureuse de Maxwell ‹ passionnée de littérature et d'histoire ‹ est timide et sait qu'elle a un gros travail à faire sur elle-même ‹ très expressive ‹ adore offrir des cadeaux à ses proches ‹ sa plus grande peur est d'être abandonnée fille d’un papa et une maman gay
ABOUT MEMESSAGES : 1772
ICI DEPUIS : 20/01/2017
CRÉDITS : coeurdecitron
DOUBLE-COMPTE : son imbécile de cousin, Arthur
STATUT : « ce que j’ai dans la poitrine est à lui »
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Mar 11 Juil 2017 - 11:46


Comment aurait-elle réagi si Jim lui aurait caché qu'il avait un cancer? Qu'elle l'aurait appris du jour au lendemain en apprenant sa mort? Cette perspective la laissa bouche bée. Elle n'avait pas envisagé les choses ainsi.

- Oui... Tu as raison, admit Fleur.

Auparavant Jim n'avait aucun problème d'élocution. Ça c'était avant son accident. Il est évident que ses proches ont dû être extrêmement touchés de le voir perdre ses capacités intellectuelles. Son cas n'avait rien de similaire avec Fleur. Toutefois elle comprenait son point de vue. Elle devait se mettre à la place de ses proches et annoncer sa maladie.  Elle n'osait pas imaginer l'état de sa mère, au bout du fil, qui voudra sûrement débarquer à Bowen. Ou encore la réaction de ses deux papas, qui seront tout aussi intrusifs. Ce n'était pas ce qu'elle souhaitait, bien au contraire, elle voulait s'enfermer dans sa bulle. Ce ne sera pas un moment agréable, il y aura sans doute des larmes, mais il fallait le faire.

Qui sait combien de temps il lui restait à vivre? Les médecins n'en savaient rien. Ils ne pouvaient rien dire tant que la chimiothérapie ne sera pas en route. De là, ils verront comment son organisme réagira et si les cellules cancéreuses seront un maximum éliminées.

- J'essaie de garder espoir. J'essaie de m'y accrocher de toutes mes forces. J'te jure, promit-elle dans un sourire timide.

Elle se souvient alors de ce proverbe. La vie nous donne toujours une seconde chance qui s’appelle demain. Avant qu'elle ne soit hospitalisée, elle se sentait plus sereine, plus confiante de l'avenir. Maintenant, elle en était moins certaine. Heureusement qu'elle avait Maxwell et ses amis comme Jim, qui lui rappelaient à l'ordre.

- Oh! Je ne veux pas te déranger. Tu dois être occupé. Maintenant tu es mannequin! le taquina t-elle en le gratifiant d'un clin d'oeil.

Ce n'est pas parce qu'elle était malade que la vie de ses proches devait s'arrêter. Même si, c'est vrai, elle était heureuse d'avoir de la visite. Elle s'ennuyait moins, le temps passait plus vite et ses douleurs semblaient moins pensantes.


__________________________

 
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. (Dumbledore à Harry Potter )
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Mer 12 Juil 2017 - 18:39

Elle admettait son tort de ne pas annoncer la nouvelle à tout le monde. Jim n'avait pas du être le seul à lui dire qu'il fallait qu'elle dise à ses proches qu'elle avait le cancer. Il espérait que ses parents étaient déjà au courant quand même. Sans quoi, cela ne leur ferait que plus de mal d'apprendre la nouvelle plus tard. Il ne comprenait pas trop son point de vue. Elle pourrait bien tenter de cacher sa maladie mais arriverait le jour où, tôt ou tard, elle devrait se résoudre à leur annoncer. A moins de disparaître de leur vie en allant habiter ailleurs. Bien qu'il s'imaginait Fleur totalement incapable de faire ça. Son amie gardait espoir. C'était le plus important. Et dans des moments de doute, de dépression, de mal-être, elle pourrait toujours compter sur ses proches. Il … Le … Faut … Oui … Ce ne devait pas être tous les jours faciles. Qu'était-ce le plus dur ? De se savoir condamner ou de ne pas savoir ? Jim aurait voulu connaître le nombre de mois qu'il lui restait à vivre lui. Il fallait garder espoir. Surtout qu'elle n'était pas seule. Et Maxwell pouvait être cette source incommensurable d'espoir. Une épreuve très difficile aussi pour le jeune homme. Jim prit conscience qu'il n'avait jusqu'ici pas vraiment penser à lui. Mais il se jura de le contacter dès sa sortie de l'hôpital. Il aurait sans doute envie de parler de tout ça à quelqu'un. Le mannequin proposa ensuite son aide et son temps à son amie. Il fit un vague geste de la main. Elle ne le dérangerait pas enfin ! Occupé ? Lui ? Il ne savait plus ce que voulait dire ce mot. Oh … Tu … Parles … Il lui sourit. Je … Pas … Faire … Des … Photos … Tous … Les … Jours … Et … Quand … Bien … Même … Se … Durer … Que … Trois … Heures … Il haussa les épaules. Si … Je … Te … Proposer … Je … Te … Proposer … … Je … Pas … Dire … Ca … Par … Politesse … Il avait donc le temps. Et l'envie d'en passer un peu avec Fleur si elle souhaitait. Je … Faire … Une … Heure … Sport … Par … Jour … Et … A … Part … Ca … Et … Passer … Soirée … Avec … Ingrid … Je … Pas … Avoir … Contraintes … Et ses soirées, il pourrait très bien en passer une partie chez son amie avec sa belle blonde. Et pour les câlins, ils repousseraient à plus tard dans la nuit ou au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Fleur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Concho + Lily + Léo + Jim + Tahlia + Maxwell + Marc-Aurèle + Noah + August et bien d'autres.
ANECDOTES: atteinte d’un cancer ‹ amoureuse de Maxwell ‹ passionnée de littérature et d'histoire ‹ est timide et sait qu'elle a un gros travail à faire sur elle-même ‹ très expressive ‹ adore offrir des cadeaux à ses proches ‹ sa plus grande peur est d'être abandonnée fille d’un papa et une maman gay
ABOUT MEMESSAGES : 1772
ICI DEPUIS : 20/01/2017
CRÉDITS : coeurdecitron
DOUBLE-COMPTE : son imbécile de cousin, Arthur
STATUT : « ce que j’ai dans la poitrine est à lui »
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Jeu 13 Juil 2017 - 16:00



Fleur devait bien l’admettre. Depuis son hospitalisation, la moindre visite lui faisait énormément plaisir. Ne serait-ce qu’une infirmière qui rentrait pour prendre sa température. Alors quand elle entendait Maxwell passer le pas de la porte, elle était aux anges. Cette après-midi, lorsqu’elle vit Jim, elle en était ravie également. Elle lui avait enfin avoué qu’elle était gravement malade et maintenant que cette annonce était faite, elle avait l’impression qu’on lui avait enlevé un poids énorme sur ses épaules. Jim insista pour venir la rendre visite plus souvent.

- Alors d’accord, passe quand tu veux. Enfin quand tu peux surtout !

Car en effet, Jim avait tout de même sa petite vie en dehors de son travail. Il faisait du sport, et quoi de plus normal quand on sait que son corps est son gagne-pain. Il travaille en tant que mannequin et se doit donc d’entretenir ses gros bras et ses gros muscles. Pour le reste du temps, il le passait avec sa petite amie Ingrid.

- Justement, ça se passe bien avec Ingrid ? lui demanda t-elle. Ça fait un petit moment que vous êtes ensemble, non ? rajouta t-elle avec un sourire entendu.

Il n’en était peut-être pas aux projets mariage/bébé, mais au moins leur relation avait l’air de devenir sérieuse. Auparavant Jim n’était pas vraiment décidé à se poser amoureusement parlant. Il disait fréquenter une femme, mais c’était surtout des rapports charnels. En tout cas, Fleur est bien contente de voir Jim ainsi. C’était ce qu’elle voulait, qu’il ait des sentiments avec la fille qu’il fréquente.




__________________________

 
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. (Dumbledore à Harry Potter )
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Ven 14 Juil 2017 - 20:53

Bien ! … On … Faire … Comme … Ca ! … Il sourit à son amie. Content qu'elle accepte qu'il vienne la voir. Il n'irait pas non plus chez elle tous les jours. Ne voulant pas la déranger outre-mesure. Sauf si c'était ce qu'elle voulait évidemment. Et non, il ne privilégierait pas Fleur à Ingrid. Il trouvait cela normal. Et puis Fleur aurait sûrement pas mal de personnes qui viendraient la soutenir au quotidien.  A condition qu'elle annonce sa maladie à un peu plus de monde que présentement. Mais là n'était plus la question. Il s'agissait maintenant d'Ingrid. Et de lui. Son amie se montra curieuse. Il faut dire que Jim lui avait dit à l'époque qu'il était plutôt relation charnelle et qu'il pouvait passer très rapidement à autre chose si la relation ne lui plaisait plus vraiment. Il ne tombait pas amoureux lui. Du moins ça, c'était avant. Il se souvint que Fleur avait été fachée, vexée d'apprendre tout ça. Qu'elle lui en avait voulu car il y avait des femmes prêtes à s'intéresser à lui, à se donner pleinement dans une relation. Elle avait sans doute un peu parlé pour elle en disant cela. Et Jim avait indirectement dit à son amie qu'il n'était pas fait pour elle. Et fort heureusement d'ailleurs, car aujourd'hui elle avait un parfait amoureux. Ce … Passe … Très … Bien … Oui … Son sourire se fit plus attendri. Même si la tendresse n'était pas le meilleur adjectif pour décrire leur relation. Passionnel plutôt. Ils étaient sur la même longueur d'onde. Surtout en matière de câlins … On … Se … Mettre … Vraiment … Ensemble … Il … A … Peut-être … Deux … Mois … Il hocha la tête. Même … Si … On … Se … Connaître … Et … Se … Voir … Déjà … Un … Peu … Avant … Un soupçon de gêne sur le visage du mannequin. Il n'avait pas besoin de lui dire que leur relation ne rimait qu'avec « partie de jambes en l'air » au début. Il se tut également sur les deux petits mots qu'il avait prononcé à la belle blonde le jour de son retour à Bowen. Quelle folie lui avait pris. Tu sais ? … Parfois … Je … Croire … Ce … Etre … Notre … Conversation … Ce … Jour … Là … Qui … Me … Faire … Réaliser … Fleur avait-elle eu un rôle à jouer dans « l'ouverture des sentiments de Jim » ? Peut-être, peut-être pas. Ou … Alors … Je … Pas … Encore … Tomber … Sur … La … Bonne … Personne … Ce qui semblait être le cas avec sa belle blonde. Comment … Tu … Savoir … Maxwell … Etre … Le … Bon ? … Je … Te … Jamais … Demander … Mais … Vous … Avoir … Coup … De … Foudre … Au … Premier … Regard ? … La discussion ferait sans doute oublier à Fleur sa maladie l'espace de quelques minutes. Avant que le retour ne soit peut-être plus brutal encore. Même si Jim ne souhaitait en rien lui faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Fleur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Concho + Lily + Léo + Jim + Tahlia + Maxwell + Marc-Aurèle + Noah + August et bien d'autres.
ANECDOTES: atteinte d’un cancer ‹ amoureuse de Maxwell ‹ passionnée de littérature et d'histoire ‹ est timide et sait qu'elle a un gros travail à faire sur elle-même ‹ très expressive ‹ adore offrir des cadeaux à ses proches ‹ sa plus grande peur est d'être abandonnée fille d’un papa et une maman gay
ABOUT MEMESSAGES : 1772
ICI DEPUIS : 20/01/2017
CRÉDITS : coeurdecitron
DOUBLE-COMPTE : son imbécile de cousin, Arthur
STATUT : « ce que j’ai dans la poitrine est à lui »
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Lun 17 Juil 2017 - 14:41


Le sourire de Fleur s’élargit lorsqu’elle apprend que la relation entre Jim et Ingrid se passe bien. Ils étaient ensemble il y a un peu près deux mois, mais se connaissaient déjà avant. Elle crut comprendre dans un sous-entendu qu’à ce moment-là, ils entretenaient une relation plus… charnelle. Selon Jim, il suppose que sa conversation avec Fleur lui a fait réaliser certaines choses. En effet, il y a deux mois justement, elle l’avait un peu « sermonné ». Elle lui avait fermement proclamé qu’il était plus utile d’être posé sentimentalement parlant, que de voir une femme pour des raisons exclusivement sexuelles.

- C’est vrai ? s’étonna agréablement Fleur. Mais alors, dis-moi, maintenant avec le recul. Est-ce que tu ne te sens pas plus heureux ainsi ? lui demanda t-elle ensuite.

Elle ne voulait pas prétendre le « je te l’avais bien dit », mais ces mots lui effleuraient l’esprit. Pour Fleur, il n’y avait rien de plus logique. L’amour est de loin, la plus belle chose à vivre au monde. Rien ne vaut l’amour. Pas même le sexe. Est-ce qu’Ingrid était la « bonne personne » pour Jim ? Elle n’en savait absolument rien, toutefois elle l’espérait pour lui. Il méritait tout autant qu’elle d’être heureuse. Ce qu’il l’amena à lui demander comment savait-elle que Maxwell était le bon, et si ils avaient eu le coup de foudre au premier regard. Des souvenirs s’entremêlèrent dans ses pensées, et ça lui faisait un bien fou.

- Disons plutôt que j’ai senti un truc… commença t-elle par dire, hésitante. Tu sais ce truc, où tu te dis, mais attends c’est ça que tu attendais depuis toujours ?! C’est lui que j’attendais depuis toujours. Et quand je l’ai embrassé, je n’avais envie d’embrasser plus personne d’autre que lui. De toute ma vie.

Ils n’étaient ensemble que depuis environ deux mois, eux aussi, mais c’était comme si ils s’aimaient depuis toujours.

- Je l'aime tellement, que je ne sais pas ce que serait ma vie sans lui.

Une fois de plus, elle se retint de pleurer. Maintenant qu'elle avait trouvé sa moitié, le destin allait peut-être le lui retirer.


__________________________

 
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. (Dumbledore à Harry Potter )
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Jim Matthews

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 371
ICI DEPUIS : 12/12/2016
CRÉDITS : sophie, the best.
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff & Maddie
STATUT : Se sent bien avec sa belle blonde
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   Mar 18 Juil 2017 - 21:21

Il le voyait à son petit air. Qu'elle était sans doute fière d'elle. Contente pour lui aussi. Il se l'imaginait en train de se retenir de dire « Alors ? Je n'avais pas raison ?? ». Ce qui lui arracha un petit sourire plein de malice au mannequin. Fleur devait sans doute le voir. Et elle devait sans doute comprendre ce qu'il se passait dans sa tête au beau blond. Tout comme il croyait savoir les pensées de Fleur. Un sous-entendu plutôt comique. Bien loin de ceux qu'il avait l'habitude de faire avec Ingrid. Ce vrai ! … Oui … Je … Me … Sentir … Bien … Quand … Je … Etre … Avec … Elle … … Je … Pense … A … Elle … Quand … On … Pas … Etre … Ensemble … … Elle … Etre … Incroyable … Et là, il ne parlait plus de câlins. Enfin si. Mais pas que. Son sourire s'élargit un peu plus. Il allait l'avouer. Que son amie avait mis dans le mille ce jour là. Ouuuiiiii tu avoir raison ! Il rigola de bon cœur. Ne relevant même pas qu'il venait d’enchaîner quelques mots sans bloquer. Cela lui arrivait de temps en temps. On ne pouvait pas dire pour autant que c'était une nette amélioration. Il était maintenant résolu. Il parlerait comme cela toute sa vie. Pas un soucis pour Jim. Encore moins pour sa belle qui trouvait cela adorable. Parfois sexy même. Il demanda alors qu'en était-il d'elle et de son amoureux. Comment se passait les choses. Avait-elle eu ce coup de foudre ? « Un truc ». Il voyait plus ou moins de quoi elle parlait. Ce « truc » il l'avait ressorti le jour où Ingrid avait fondu en larmes chez elle lorsqu'il l'avait appelée Nini. Ce « truc » il l'avait ressenti à l'aéroport quand il avait aperçu son visage rayonnant. Oui … … Le … Coeur … Qui … Battre … … Juste … Envie … Fermer … Les … Yeux … Et … Rester … Dans … Ses … Bras … Corps contre corps. Lippes contre lippes. Tu … Mériter … Quelqu'un … Bien … Il hocha de la tête. Oubliant presque l'endroit où il se trouvait. Elle l'aimait. Ils n'étaient pas ensemble depuis longtemps et pourtant Maxwell semblait déjà être son tout. C'était beau à voir. Ca … Se … Voir … Dans … Tes … Yeux … Il se rapprocha un petit plus du lit de Fleur. Il ne voulait pas la mettre mal à l'aise en la « fixant » dans les yeux alors il détourna quelque peu le regard avant de reporter l'attention sur elle. Il … Etre … Le … Plus … Bel … Homme … Pour … Toi ? … Car … Ma … Ingrid … Etre … La … Femme … La … Plus … Magnifique … Je … Jamais … Voir … Et pourtant, il en avait vu des belles femmes. Il décida de plaisanter un petit peu. Pardon … Pour … Toi … Hein … … On … Dire … Tu … Etre … La … Deuxième … Alors … Il rit doucement. Il passait un doux moment. Si on oubliait le pourquoi il était là. Il espérait que rien ne changerait. Que Fleur serait juste un peu malade ou affaiblie mais que cela s'arrêterait là. Qu'ils continueraient à rire tous les deux. Tous les quatre si leurs amours venaient également. Elle ne pouvait partir. Ils avaient encore trop de choses à se raconter. Trop de choses à vivre.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: You are gonna beat this shit   

Revenir en haut Aller en bas
 
You are gonna beat this shit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: hôpital-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
changement de version
les scénarios attendus