It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1258
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : emy, whovian (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & milo
STATUT : she loves to be free, but at the same time she feels so empty
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Mer 9 Aoû 2017 - 22:08

À sa question, Théia recule légèrement la tête afin de pouvoir voir son visage en entier. « C'est toi qui est immense, » se défend-elle, haussant un sourcil. À chaque fois qu'il s'approche un peu plus d'elle, elle sent son ventre se nouer et sa respiration se couper. Elle ne veut pas lui sauter dessus comme le ferait une fille trop en manque d'affection, non. Théia, elle serait plus du genre à faire durer le jeu jusqu'à le rendre fou. À sa question, son sourit réapparaît sur ses lèvres et se faire encore plus grand lorsqu'il lui demande de faire des choses d'adultes. « Un peu de tenue Headland, nous ne sommes pas seuls. » Elle aurait pu trouver étrange de l'appeler par son nom de famille puisqu'ils ne l'avaient jamais fait auparavant et pourtant, cette appellation est sortie bien plus naturellement que son prénom. Elle continue à danser, prenant plaisir à le voir de plus en plus la regarder comme si il n'y avait qu'elle sur cette piste. Et elle, c'est ce qu'elle ressent. Ils sont peut-être une dizaine, une vingtaine même, mais Théia a l'impression qu'ils ne sont qu'eux-deux. Le temps est figé, la nuit est éternelle. Demain semble loin, comme appartenant à une prochaine vie. Elle le laisse caresser son corps tout en le fixant, écoutant ses paroles qu'elle arrive à entendre malgré la forte musique. « Peut-être que tu le verras, peut-être pas, » souffle-t-elle de manière légèrement aguicheuse. Il prononce deux mots, un début de phrase qu'il ne termine pas et qui attise la curiosité de Théia. Au lieu de continuer, Cole s'approche une nouvelle fois et elle peut à présent sentir son souffle contre sa peau. Tout en regardant ses lèvres, elle se mord la sienne. « Si tu pouvais la découvrir si vite... » Elle ne termine pas tout de suite sa phrase, laisse leurs lèvres s'effleurer sans pour autant se toucher, puis se recule soudainement. Une lueur joueuse éclaire ses pupilles alors qu'elle se replonge dans le regard de Cole. « ... Ce serait trop facile. » Elle sourit, comme fière d'elle. Elle ne le lui a pas précisé, mais Théia est loin d'être une proie facile. Elle aime retourner la situation, passer de celle qu'on manipule à celle qui mène la danse. Elle est farouche, imprévisible, et elle aime ça.

__________________________

So come on give me a taste Of what it’s like to be next to you. Won't let one drop go to waste, You're metaphorical gin and juice. Cause all of the downs and the uppers Keep making love to each other. And I'm trying, trying.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
membres du mois
avatar

Cole Headland

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Vicky - Maryne - Théia - Phoebe - Tahlia
ANECDOTES: Cole est né à New-York, et a vécu toute sa vie là-bas. ++ Issu de la jeunesse dorée de Manhattan, il n'a pas eu de soucis à se faire une place dans le monde, plus particulièrement celui de la mode qu'il côtoie de près grâce à ses parents (métiers au choix). Il n'a pas eu à faire de longues études, toutes les portes lui étaient ouvertes dès sa majorité. ++ Caractère : sociable ; taquin ; passionné ; impatient ; jaloux ; fêtard ; possessif ; extraverti ; sanguin ; séducteur ; imprévisible ++ Il débarque soudainement à Bowen après avoir fait des pieds et des mains pour retrouver Victoria, qui est partie comme une voleuse. Même si leur relation n'avait quelques mois, il a pas compris, et ça l'énerve grandement. Il pensait que ça allait rouler entre eux, qu'elle allait se donner à lui, et ça l'énerve encore plus de se dire qu'elle est sûrement partie pour un autre mec. C'est un mec vénère, Cole. Il a attendu, il a pris soin d'elle, il est... tombé amoureux ?! et pour quoi ? Pour qu'elle se barre comme ça à Bowen ? Pas question. Pour une fois qu'il est cool dans une relation, ça va pas se passer comme ça.
ABOUT MEMESSAGES : 2100
ICI DEPUIS : 12/07/2017
CRÉDITS : Kelalin (a)
DOUBLE-COMPTE : Néant.
STATUT : Je suis célibataire pour le moment, bien que mon cœur ne bat que pour elle, je m'autorise certaines distractions
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Jeu 10 Aoû 2017 - 0:55

Je laissais la jeune fille se dégager légèrement de moi afin qu'elle me réponde, me faire remarquer à qu'elle point je suis grand. Il est vrai que je l'étais, mais être plus grand qu'elle ne dois pas être compliqué, ses fins doigts dans les miens. Je montrais deux de mes côtés, une qualité, un défaut, mais sur le moment même on n'y pense pas. De l'un je montais côté protecteur et de l'autre un côté homme à femmes, bien que ce soir j'ai plutôt envie de l'oublier ce côté, profiter pleinement de Théia. Faire des choses d'adultes, ma pensée, mon envie peut être et la jeune femme me faisais remarquer que nous n'étions pas seuls, ce qui me faisais sourire, car elle non plus n'est pas une sainte ce soir. Son appellation me faisait sourire, elle m'appelait par mon nom de famille et tout ça sortait d'un air naturel. Je ne relevais pas sa remarque, je la laissais se déhancher contre moi, profiter de la musique en espérant que demain soit bien loi, que cette soirée dure à jamais, que le temps s'arrête rien que pour une seule fois. Je me sentais bien avec elle, en sa présence, je pouvais être moi, c'est bizarre, non ? Je viens pourtant à peine de la retrouver après de longues années de silence. Mais n'y pensons pas, pensons au moment présent, à ce qui pourrait se passer dans les minutes, heures à venir. Nos lèvres ne sont plus qu'à seulement quelques centimètre l'une de l’autre, nos souffles se font sentir, je sens le sien sur ma peau, nos lèvres s’effleurent, mais sans pour autant se toucher, bien dommage, ça aurait pu ouvrir une nouvelle fenêtre, une opportunité. Mais je sais bien que rien est perdu, je le vois dans ses yeux après qu'elle se recule une nouvelle fois, elle joue avec moi, tu le sens, mon ventre se noue malgré tout, mais j’aime les défis, j'aime jouer moi aussi et je comptais bien le faire jusqu'à ce qu'elle abandonne. La nouvelle Hamilton m’intrigue, vraiment... Je plongeais mes yeux dans les siens, lui lançais un sourire assez provocateur, lui montrant que j'ai compris son petit jeu et qu'elle y perdra, la rattrapais d'une main sèche par la hanche, la tirant à nouveau vers moi à seulement quelques centimètre de mes lèvres laissant plané un moment de doute en me rapprochant des siennes, je la repoussais au dernier moment, ne voulant pas céder directement moi non plus, je volais lui montrer qu'elle n'étais pas la seule à avoir changé et que moi aussi, je pouvais jouer. Tu as l'air d'être resté bloqué en offense, Théia Hamilton. Je fronçais à deux reprises les sourcils suite à cette déclaration, lui faisant comprendre que je plaisante, bien qu'il n'y a pas une onde de doute là-dessus. Je vais te montrer le nouveau Cole moi. Le vrai Cole... Disais-je en la rapprochant de ma poitrine, laissant une main glisser dans son dos. La sale se remplissait de plus en plus à vue d’œil, mais je m'en fous, je ne vois que nous, Théia, moi et encore rien que nous, nos paroles et nos sous-entendus. Je commençais de plus en plus a terminer ma fameuse phrase que je n'ai pas terminée, mon fameux "Et si.." Et si je la terminais, comme le prendra t'elle? Je remettais en place une de ses mèches rebelles et me perdais ensuite une fois de plus dans ses yeux et le touché de sa peau qui m'envoûte de plus en plus.


HJ:
 

__________________________



Cole A. Headland
Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1258
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : emy, whovian (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & milo
STATUT : she loves to be free, but at the same time she feels so empty
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Jeu 10 Aoû 2017 - 20:02

Joueuse, elle l'a toujours été. Elle se plaisait à les chercher, à les faire tourner en rond, à les voir perdre patiente pendant qu'elle, elle riait à la manière d'une enfant. Elle restait innocente Théia, la plupart du temps. Elle ne s'amusait pas avec son corps, seulement avec ses mots. Son regard parfois, ses grands yeux bruns entourés de longs cils qu'elle battaient pour se faire passer plus sage qu'elle ne l'est réellement. Mais ce jeu-là, celui qu'elle a ivre avec Cole, il est différent de ce qu'elle fait habituellement. Il n'est pas le premier à la connaître comme ça, mais il est seul sur une période de plusieurs mois. Curieuse de savoir comment il va réagir face à son soudain écart, Théia lève les yeux vers Cole et attend. Sage, patiente, elle ne bouge plus que sa tête et un peu ses épaules. Dans cette tenue, elle se sent belle et désirable. Elle ne veut cependant pas être considérée comme un objet, plutôt comme une fierté. « Ah oui, elle t'intrigue ? » demande-t-elle en souriant de nouveau, d'une voix toujours remplie d'innocence pour compenser avec celle qu'elle avait plus tôt. Bien vite, la distance se brise une nouvelle fois et elle peut sentir la poigne plus ferme de Cole contre son dos. Cette fois-ci, elle ne réagit pas. Elle continue de le fixer, curieuse et impressionnée par ce soudain revirement de situation. « Qu'est-ce qu'il y a de mal à ne pas vouloir être une fille facile ? » Elle, sur la défensive ? Peut-être. Elle a beau avoir le coeur vide, sa tête est pour le moment incapable de se débarrasser d'une personne qu'elle ne peut pas avoir. Dans un élan de lucidité, Théia en vient à se demander si sa façon d'agir avec Cole n'est pas un moyen pour totalement effacer ses pensées parasites une bonne fois pour toute. « Mais montre-le moi, je brûle d'impatience à l'idée de voir qui tu es devenu. » Ses mains remontent lentement de son torse à son cou qu'elle effleure du bout de ses doigts. Arrivée dans sa nuque, elle soulève le bord de son t-shirt en laisse sa peau entrer en contact avec celle de Cole. « Je pense que toi comme moi, on a beaucoup à apprendre l'un de l'autre, » souffle-t-elle dans son oreille.

__________________________

So come on give me a taste Of what it’s like to be next to you. Won't let one drop go to waste, You're metaphorical gin and juice. Cause all of the downs and the uppers Keep making love to each other. And I'm trying, trying.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
membres du mois
avatar

Cole Headland

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Vicky - Maryne - Théia - Phoebe - Tahlia
ANECDOTES: Cole est né à New-York, et a vécu toute sa vie là-bas. ++ Issu de la jeunesse dorée de Manhattan, il n'a pas eu de soucis à se faire une place dans le monde, plus particulièrement celui de la mode qu'il côtoie de près grâce à ses parents (métiers au choix). Il n'a pas eu à faire de longues études, toutes les portes lui étaient ouvertes dès sa majorité. ++ Caractère : sociable ; taquin ; passionné ; impatient ; jaloux ; fêtard ; possessif ; extraverti ; sanguin ; séducteur ; imprévisible ++ Il débarque soudainement à Bowen après avoir fait des pieds et des mains pour retrouver Victoria, qui est partie comme une voleuse. Même si leur relation n'avait quelques mois, il a pas compris, et ça l'énerve grandement. Il pensait que ça allait rouler entre eux, qu'elle allait se donner à lui, et ça l'énerve encore plus de se dire qu'elle est sûrement partie pour un autre mec. C'est un mec vénère, Cole. Il a attendu, il a pris soin d'elle, il est... tombé amoureux ?! et pour quoi ? Pour qu'elle se barre comme ça à Bowen ? Pas question. Pour une fois qu'il est cool dans une relation, ça va pas se passer comme ça.
ABOUT MEMESSAGES : 2100
ICI DEPUIS : 12/07/2017
CRÉDITS : Kelalin (a)
DOUBLE-COMPTE : Néant.
STATUT : Je suis célibataire pour le moment, bien que mon cœur ne bat que pour elle, je m'autorise certaines distractions
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Jeu 10 Aoû 2017 - 20:51

Je me montrais aussi joueur qu'elle, ne laissant pas Théia avoir la tâche facile et le rôle de la pauvre petite fille innocente. Bien sûr qu'elle m'intrigue, plus que tout même. Là, ça faisais déjà de longues minutes que vous dansez et de différentes musique sont passer, mais, nous, on a l'air d'en avoir qu'une seule et unique en tête, la première, notre slow, nos musique assez douces contrairement à ce qu'on peut entendre dans la salle. Je voyais les amis de Tom quitter la salle, Tom les suivait et partait avec eux, ce qui me laissait officiellement seul avec elle, pour le reste de la nuit, ce soir, je suis seul, je suis célibataire et je veux m'amuser. Me demandant ce qu'il y a de mal a ne pas être une fille facile me fais afficher un large sourire, un sourire plein de satisfaction et d'assurance, je sais que là, si ce soir il devrait se passer quoi que ce soit, je serais sûr de ne pas à avoir a m'inquiéter, elle se respecte, pouvoir prendre du bon temps avec elle serait peut-être une fierté à mes yeux, elle n'a pas l'aire d'être une fille facile, du tout même et je le vois dans son petit manège. Il n'y a aucun mal. Je préfère. C'est la suite de ses paroles qui me motivent, là où elle me propose de lui montrer le nouveau, le vrai Cole, elle en brûle d’impatiente, mais c'est trop tôt, bien qu'après il soit peut-être trop tard, tu veux qu'elle se souvienne de toi, pas qu'elle oublie trop vite à cause de la boisson. Elle remontait ses mains dans ma nuque, le regard des gens rivés sur nous, nous qui sommes là, sur une piste de danse depuis des heures à faire presque que les mêmes pas, sans changer de cadence, seulement quelques éloignement, mais nous nous retrouvons aussitôt collé l'un à l'autre. Un simple geste suffisait pour que vos peaux se touchèrent, un geste que Théia effectuais , je souriais et lui laisser terminer sa phrase avant de lui répondre, bien que ta réponse ne réponde pas directement à ce que je venais d'entendre, j'effleurais ses lèvres des miennes, y posais mon index dessus et prenais à mon tour la parole. Voyons, Hamilton. Un peu de tenue, nous ne sommes pas seuls. Je m'approchais de son oreille et y poursuivais en parlant plus bas que ça. Je crois que pour te le montrer, il y a des endroits un peu plus appropriés qu'une piste de danse. Une phrase pleins de sous-entendu, une phrase qui peut lui faire comprendre dans quel sens, j’ai changé. J'éloignais son corps du mien, petit à petit, tenant le bout de ses doigts dans les miens, dansant sur le rythme de la musique. Let's go.. À mes yeux, ces quelques mots veulent dire pas mal, lui laissant pas mal de choix, soit rester ici, danser jusqu'à ce que l'un d'entre nous tomber, soit aller se découvrir, se découvrir de la manière dont nous parlions il y a quelques minutes de ça. À voir, nous sommes vraiment mignons à jouer l'un avec l'autre tels de petits enfant qui ne savent pas quoi faire, le temps qu'elle prenait à réfléchir, je la rapprochais de mon corps, sentais à nouveau la chaleur de son corps, dos à moi, je passais mes mains sur son ventre.

__________________________



Cole A. Headland
Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1258
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : emy, whovian (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & milo
STATUT : she loves to be free, but at the same time she feels so empty
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Sam 12 Aoû 2017 - 21:57

Ce soir, elle pourrait danser toute la nuit. S'oublier dans cet univers qui n'a jamais vraiment été le sien, profiter de plusieurs verres supplémentaires pour encore plus se défaire de cette réalité trop oppressante. Elle se sent bien Théia, elle plane un peu. Et Cole, il l'empêche de retomber. Il est celui sur qui elle s'appuie, son tremplin pour la soirée, son partenaire pour la nouvelle Théia. De plus en plus, elle apprécie sa présence. De plus en plus, elle sent l'envie de ne plus être seule prendre le dessus sur sa raison. Elle se fiche de son image, de ce que peuvent bien penser les autres autour d'eux. Sa tête tournait au début, mais elle est maintenant vide de toutes pensées. Ses pieds ne font plus qu'effleurer le sol, comme si elle était capable de voler. Sourires, rires, touchés, elle s'en contenterait encore et encore jusqu'à leur retombée dans le monde des vivants. Ils ne se touchent pas, ils ne font que s'effleurer, geste qui lui prouve qu'il n'est pas devenu une sorte de crétin avide de seulement son corps. Peut-être qu'il est simplement trop doué pour cacher ses réelles intentions, peut-être que la boisson fait encore trop effet et arrive à altérer sa vision du monde. Sa réflexion, rappelle de ce qu'elle lui a dit plus tôt, fait doucement rire Théia. « J'en perds mes bonnes manières. » Elle l'écoute parler à son oreille, son regard observant le vide et les battements de son corps s'accélérant. Sa lèvre vient se coincer entre ses dents, retenant son sourire. « J'ai peut-être une idée, » souffle-t-elle, arrêtant enfin tout mouvement de danse. Il n'a pas besoin de lui demander d'y aller, Théia a déjà attrapé la main de Cole dans la sienne et a entre-mêlé leurs doigts. Elle le tire vers la sortie avant de se tourner vers lui, s'éloignant de plus de la musique qui leur empêchait de parler sans être collés l'un à l'autre. « On m'a offert une bouteille de champagne au boulot, longue histoire. Mais j'ai jamais trouvé d'occasion spéciale pour l'ouvrir. » Dehors, l'air frais vient caresser sa peau. Il s'engouffre dans ses poumons, rougit ses joues, lui donne l'impression de pouvoir respirer à nouveau. En levant la main, Théia appelle un taxi passant par là qui ne tarde pas avant de ralentir. « Alors Cole, accepterais-tu d'être mon occasion spéciale ? » Elle plante son regard dans le sien, une main entourant la poignée du taxi et l'autre tenant toujours celle de Cole.

__________________________

So come on give me a taste Of what it’s like to be next to you. Won't let one drop go to waste, You're metaphorical gin and juice. Cause all of the downs and the uppers Keep making love to each other. And I'm trying, trying.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
membres du mois
avatar

Cole Headland

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Vicky - Maryne - Théia - Phoebe - Tahlia
ANECDOTES: Cole est né à New-York, et a vécu toute sa vie là-bas. ++ Issu de la jeunesse dorée de Manhattan, il n'a pas eu de soucis à se faire une place dans le monde, plus particulièrement celui de la mode qu'il côtoie de près grâce à ses parents (métiers au choix). Il n'a pas eu à faire de longues études, toutes les portes lui étaient ouvertes dès sa majorité. ++ Caractère : sociable ; taquin ; passionné ; impatient ; jaloux ; fêtard ; possessif ; extraverti ; sanguin ; séducteur ; imprévisible ++ Il débarque soudainement à Bowen après avoir fait des pieds et des mains pour retrouver Victoria, qui est partie comme une voleuse. Même si leur relation n'avait quelques mois, il a pas compris, et ça l'énerve grandement. Il pensait que ça allait rouler entre eux, qu'elle allait se donner à lui, et ça l'énerve encore plus de se dire qu'elle est sûrement partie pour un autre mec. C'est un mec vénère, Cole. Il a attendu, il a pris soin d'elle, il est... tombé amoureux ?! et pour quoi ? Pour qu'elle se barre comme ça à Bowen ? Pas question. Pour une fois qu'il est cool dans une relation, ça va pas se passer comme ça.
ABOUT MEMESSAGES : 2100
ICI DEPUIS : 12/07/2017
CRÉDITS : Kelalin (a)
DOUBLE-COMPTE : Néant.
STATUT : Je suis célibataire pour le moment, bien que mon cœur ne bat que pour elle, je m'autorise certaines distractions
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Dim 13 Aoû 2017 - 10:51

Je pourrais tenir sa main, danser avec elle toute la nuit s'il le fallait, les verres s'enchaînaient, l'envie de ne plus entendre raison se fait ressentir en moi, je me fiche du regard des autres, ce soir il n'y a plus qu'elle et moi. Ce soir n'est pas un soir comme un autre, je sais te tenir, d'habitude, je serais déjà au lit, Théia à mes côtés, mais non, ce soir, je suis un homme, un vrai qui arrive a respecter sa partenaire et qui n'a pas forcément besoin de ce que j'aime faire d'habitude. Elle mordillait sa lèvre inférieure tout en retenant un léger petit sourire m’annonçant qu'elle avait une idée tout en mettant fin à notre danse infinie. Il faut dire que j'avais un peu mal aux jambes à force, mais j'ai tellement bu ce soir que je ne ressens plus rien, je pourrais danser tellement plus. Elle attrapait ma main, bien avant que je puisse lui dire quoi que ce soit, nos doigts s'entremêlent, la musique s'éloigne tandis que nous allons en direction de la sortie. Une sacré distance entre nous, une des seule d la soirée, mais sûrement une des dernière aussi. Je me sentais immédiatement concerné après qu'elle m'annonçât avoir une bouteille de champagne, mais qu'elle ne l'a pas ouverte pour comme simple cause qu'elle n'a pas encore trouver d'occasion spéciale. J'hochais la tête, ne sachant même pas quoi répondre, j'avais l'air tellement bête et elle levait la main appelant un taxi qui ne tardait pas de ralentir, je l'entendais me proposer vaguement quelques choses, perdues dans mes pensées. Allons-y. Sa main toujours dans la mienne, nos doigts entremêles depuis notre départ ne se quittaient pas, elle attrapait la poignée du taxi, dans le quel, je la laissais montée en première. Elle réglait un truc avec le conducteur, j'écoutais, mais toujours à moitié, c'est lorsque je sentais la voiture démarré que je reprenais mes esprits, remarquais cette fois nos mains l'une dans l'autre, la regardais et sentais mes joues rougir un peu à cette vue. Une vitre coulissante sépare le conducteur et nos petites têtes, je la fermais nous sommes ivre. Ce n'est pas la première fois que je le suis à ce point, surtout qu'en plus je croyais pouvoir oublier tout mes soucis pendant un moment mais non, enfin, la seule chose qui me fait oublier tout ça ce soir elle a à côté de moi, sa main dans la mienne, cette petite blonde J'ai toujours su que t'avais ce côté féminin qui allait se développer. Mon autre main se dirigeait vers sa joue, la penchait légèrement afin de rapprocher nos visages, ce jeu ne s’arrêtait pas, ce soir, c'était plus fort que moi, je crois, pourtant, on ne danse plus, on est là, ensemble, dans un taxi, ne sachant pas ou elle n’emmène.

__________________________



Cole A. Headland
Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1258
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : emy, whovian (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & milo
STATUT : she loves to be free, but at the same time she feels so empty
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Dim 13 Aoû 2017 - 11:21

Assise dans ce taxi, le monde entier lui paraît accessible. Il est à porté de main, il suffirait qu'elle cite une autre adresse que la sienne pour que Théia et Cole se retrouvent dans une autre ville, ou un autre pays. Elle n'aurait plus à faire face aux rumeurs qui menacent de citer son nom, aux regards accusateurs de ses voisins, amis, de tous ceux qu'elle a connus ici. Pendant un instant, court et bref instant, elle est tentée de partir. Découvrir autre chose, de nouveaux horizons où elle pourrait se permettre d'entamer une nouvelle existence. Sauf qu'elle est trop imbibée que pour avoir ces pensées sérieuses trop longtemps et, bien vite, elle donne la rue et le numéro de son appartement au chauffeur avant de se laisser retomber contre la banquette arrière. Loin de la musique, ses oreilles bourdonnent. Elle a la tête en vrac, mais c'est une sensation qui est loin d'être désagréable pour l'instant. Théia ne remarque pas tout de suite que sa main tient toujours celle de Cole, c'est seulement en sentant ses doigts bouger qu'elle le réalise. Il se penche en avant pour fermer la vitre les séparant du chauffeur et la brunette sourit, ayant soudainement l'impression de se retrouver dans une sorte de limousine bon marché. À l'affirmation de Cole, elle laisse sa tête rouler contre la banquette et rit doucement. « On est pas ivres, on est vivants. » Elle plonge son regard dans le sien et ne s'arrête pas de sourire. Il est là, son échappatoire. Juste devant elle. Quitter la ville ne servirait à rien, il lui suffit d'échanger quelques mots et quelques sourires avec lui pour que ses pensées s'envolent. C'est peut-être son état qui lui fait penser ça, elle n'a aucune idée de comment elle dealera avec la situation demain et n'a en aucun cas envie d'y penser. « Tu me connaissais mieux que moi-même, » répond-elle alors la main de Cole approche de sa joue. Son regard passe de ses yeux à ses lèvres pendant que son ventre se noue. Pendant cette seconde où ses doigts entrent en contact avec son visage, le monde entier semble s'évaporer autour d'eux. Il n'est plus que fumée, un paysage flou dénué de bruit. À son tour, Théia glisse sa main derrière la nuque de Cole et l'attire jusqu'à elle, jusqu'à ce que ses lèvres entre en contact avec les siennes. Le jeu prend fin, ou bien il ne fait que commencer. Trop ivre que pour se soucier du conducteur, elle grimpe à califourchon sur lui et lâche sa main afin de pouvoir une nouvelle fois toucher son torse, resserrant le tissu qui l'empêche d'être en contact direct avec son corps.

__________________________

So come on give me a taste Of what it’s like to be next to you. Won't let one drop go to waste, You're metaphorical gin and juice. Cause all of the downs and the uppers Keep making love to each other. And I'm trying, trying.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
membres du mois
avatar

Cole Headland

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Vicky - Maryne - Théia - Phoebe - Tahlia
ANECDOTES: Cole est né à New-York, et a vécu toute sa vie là-bas. ++ Issu de la jeunesse dorée de Manhattan, il n'a pas eu de soucis à se faire une place dans le monde, plus particulièrement celui de la mode qu'il côtoie de près grâce à ses parents (métiers au choix). Il n'a pas eu à faire de longues études, toutes les portes lui étaient ouvertes dès sa majorité. ++ Caractère : sociable ; taquin ; passionné ; impatient ; jaloux ; fêtard ; possessif ; extraverti ; sanguin ; séducteur ; imprévisible ++ Il débarque soudainement à Bowen après avoir fait des pieds et des mains pour retrouver Victoria, qui est partie comme une voleuse. Même si leur relation n'avait quelques mois, il a pas compris, et ça l'énerve grandement. Il pensait que ça allait rouler entre eux, qu'elle allait se donner à lui, et ça l'énerve encore plus de se dire qu'elle est sûrement partie pour un autre mec. C'est un mec vénère, Cole. Il a attendu, il a pris soin d'elle, il est... tombé amoureux ?! et pour quoi ? Pour qu'elle se barre comme ça à Bowen ? Pas question. Pour une fois qu'il est cool dans une relation, ça va pas se passer comme ça.
ABOUT MEMESSAGES : 2100
ICI DEPUIS : 12/07/2017
CRÉDITS : Kelalin (a)
DOUBLE-COMPTE : Néant.
STATUT : Je suis célibataire pour le moment, bien que mon cœur ne bat que pour elle, je m'autorise certaines distractions
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   Dim 13 Aoû 2017 - 13:11

« On est pas ivres, on est vivants. » Ses paroles me faisaient afficher un sourire amusé sur le visage, bien sûr que je vais la prendre au mot, mais j'y vais doucement, sans brusquer les choses et laisser le temps faire. La nuit est loin d'être finis, tout comme notre petit jeu, bien que le doute plane actuellement, me raccompagne t'elle chez moi ou ailleurs? Quoi qu'il advienne, je ne regrette pas d'avoir passé ce moment avec elle. Demain semble si loin à mes yeux, est-ce encore un effet de la boisson? Vivons alors. J'affichais un sourire, approchais mes lèvres des siennes. Au fond, Théia ne pouvait pas mieux tomber, surtout ce soir, mais surtout la nouvelle Théia et je sais qu'au fond de moi-même ça en restera là, demain sera un autre jour et on ne se reverra sûrement pas de si tôt, enfin, au fond de moi, j'espère bien que oui. Elle affirmait que je la connaissais mieux qu'elle ne se connaît elle-même, bien que son affirmation soit fausse, je lui adressais un nouveau sourire, un sourire ambitieux, mais surtout plein d'envie. Nos lèvres se touchaient, sa main allait vers ta nuque, le contacte entre nos peaux me faisait frissonner, tout est loin de nous, ce bar où nous nous sommes retrouvé, ce bar qui nous a rapprocher ce soir, la musique, cette musique sur là quelle nous dansions il y a quelques minutes de ça. Dans cse long baiser, je la sentais se bouger, je la sentais se mettre à califourchon sur moi, sa main quittait la mienne la laissant transpirant le long de mon corps, je la frottais à mon pantalon. Sentant Théia poser la sienne sur mon torse, je marquais une pause à ce baiser. Tu les sens... ? Je reposais brièvement mes lèvres sur les siennes et poursuivais toute cette musculature de mon corps d’Apollon. Je passais à mon tour ma main dans son dos, la caressant de haut en bas, le jeu qui s’était installer entre nous au bar reprend de plus belles. Bien que je sais dans l'endroit ou nous sommes, je m'en fous, on ne fait que vivre comme Théia le disait si bien tout à l'heure, on ne fait rien de mal pour le moment, je sais pertinemment que c'est notre ivresse qui nous fais faire ça, mais nous sommes jeunes, autant en profiter. J'ai j’essaie de placer quelques mots entre chaque baiser comme une folle envie de.. Ma phrase n'aboutissait pas, mais je n'avais plus envie d'interrompre notre moment de solitude, je lui laissais le choix libre à son imagination d'inventer ce qu'elle désir. Je descendais légèrement dans le siège de la voiture afin de me mettre à mon aise. Mes yeux retombaient une fois de plus dans ce décolleté plongeant de la jeune femme, je ne me privais pas d'y jeter un coup d'oeil. Désormais il n'y avait plus aucun bruit autour de nous, seulement nous, nos mouvements et les bruits des voitures occasionnelles qui passe à côté de notre taxi, vous êtes officiellement presque seul au monde, enfin avec le chauffeur.

__________________________



Cole A. Headland
Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: à bowen-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
BAL MISS & MISTER BOWEN
les scénarios attendus