AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Lun 17 Juil 2017 - 2:43

Depuis le départ de Sara de Bowen, son retour vers ses origines, vers son père, Woody avait tenté de combler le vide laissé par son absence par tous les moyens. Pourtant, ils ne se voyaient pas souvent, et lorsqu’ils se croisaient, il s’agissait de moments lourds de silence et de chagrin, mêlés à la confusion liée à leur éternelle attirance l’un pour l’autre. Aucune raison de voir son quotidien grandement changé par le fait que Bowen ne la comptait plus parmi ses habitants. Mais leur relation étant ce qu’elle était, Woody avait eu besoin de se tenir occuper, de penser à autre chose, à tout sauf à elle. Entre ses différents boulots, les sorties avec les amis et les séances de sport avec Théia, c’était très certainement cette dernière option qui avait le plus pansé les blessures du jeune homme. Théia avait ce don, cette facilité à l’envoûter au point qu’il n’y ait qu’eux deux dans leur bulle, dans sa tête, dans son petit monde. Ce n’était peut-être qu’éphémère, mais au moins, quand il avait Théia en pensée ou en personne, il n’y avait plus de place pour Sara. C’était délivrant. Enfin.

Après plusieurs entraînements de plus en plus rapprochés les uns des autres, Woody et Théia avaient enfin relevé haut la main leur premier objectif : courir une distance de dix kilomètres. Avec ça, le corps de la jeune femme s’était déjà transformé, raffermi, parce que la musculation ne manquait jamais à une séance. Le jour-même de cet accomplissement, Woody avait proposé à la jeune femme d’aller fêter leur victoire autour d’un verre, le soir. Évidemment, ils avaient tous les deux pris congé l’un de l’autre au moins pour le temps de se doucher, après une telle course contre la montre. Ils avaient convenu de se retrouver un peu plus tard au Hendrix, un bar qui venait d’ouvrir en ville et qu’ils avaient tous les deux eu envie d’essayer. Woody passa donc la porte de cet endroit rétro et américain avec un sourire en découvrant l’ambiance, mais surtout en apercevant Théia assise sur une banquette rouge, l’éclairage des néons au-dessus d’elle lui donnant cet air mystique et mythique. Il n’y avait aucun verre devant elle ; elle l’attendait. Il s’avança jusqu’à elle et prit place de l’autre côté de la table, sur le banc qui lui faisait face. « Et en plus d’être une fille capable de courir son premier dix kilomètres en à peine plus d’une heure, t’es une fille qui ne met pas trois heures à se préparer pour un rendez-vous. » Un sourire au coin des lèvres, Woody plongea son regard dans le sien. « Qu’est-ce qu’on boit pour célébrer ça ? » Autant leur réussite sportive que le fait qu’elle n’était pas bien loin du concept de la fille parfaite vu par Woody.


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1365
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Lun 17 Juil 2017 - 15:58

Sa vie a été si mouvementée ces derniers temps que Théia a fini par ne même plus être capable de voir le temps passer. Après le départ d'Oliver, tout autour d'elle semble s'être petit à petit détérioré jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'elle. Elle et ses pensées, elle et ses remords, elle et son envie de tout envoyer bouler. Mais dans tout ce brouillard, il y a un point de lumière semblable à un phare en plein océan qui a été capable de lui faire garder le cap. Et malgré ce prix qu'il a reçu au Gala où elle se trouvait, elle a bien vite réalisé qu'il était loin, très loin de l'image qu'on tentait tant bien que mal de lui donner. Woody. Il a été pour elle comme une grande bouffée d'air frais, une bouée capable de la maintenir à la surface de l'eau. Et peut-être qu'il ne s'est jamais rendu compte de tout le bien qu'il lui faisait, à Théia, mes ces quelques séances auprès de lui arrivaient à remplacer ses traits sérieux par des rires sincères qui se faisaient de plus en plus rares ces derniers temps. Il l'a poussée à bout, l'a faite s'exercer jusqu'à ce qu'elle ne sente plus le moindre de ses muscles et, souvent, elle a failli abandonner. Sauf qu'il a toujours été là, derrière elle, prêt à la soutenir. Il a été un soutien physique comme mental, un véritable échappatoire à tout ce bordel qui l'a entourée. Tout en vidant son énergie, il vidait également ses pensées. Et ce soir sera le premier soir loin de la piste, loin du Maire et de ses titres à la con, loin de tout ce qui pourrait les empêcher d'enfin se concentrer l'un sur l'autre. N'ayant jamais eu pour habitude de mettre des robes à la moindre occasion, Théia s'est contentée d'un pantalon blanc et d'une blouse noire à décolleté. Première arrivée au Hendrix, elle a choisi une banquette vide entre le bar et le jukebox. Au son des musiques qui défilent, elle se permet de faire danser son pied sous la table tout en attendant Woody. Lorsqu'elle le voit s'avancer dans sa direction, un sourire vient immédiatement étirer ses lèvres. « Je ne suis pas assez patiente que pour réussir à passer plus d'une heure devant un miroir, » répond-elle sans perdre son sourire. Elle s'imagine déjà avec un eye-liner entre les doigts, tentant de tracer une ligne sur sa paupière qui finirait plus par ressembler à une vague. Ça l'agacerait plus qu'autre chose, alors elle s'est toujours contentée de rester la plus naturelle possible. Juste du mascara, un peu de rose sur ses joues, et le tour était joué. « Je propose quelque chose d'assez fort pour qu'on puisse tout de même célébrer, mais pas trop non plus car je n'ai pas envie de finir par danser sur la table après un verre. J'ai une réputation à tenir à présent. » Elle détache son regard de Woody pour le porter vers le tableau situé derrière le comptoir, là où toutes les boissons sont énumérées.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Lun 17 Juil 2017 - 17:21

Woody arqua un sourcil à la réponse de Théia, un sourire amusé sur les lèvres. « Plus d’une heure ? Ça veut dire que tu peux quand même passer près d’une heure devant le miroir ? Tu perds des points, là, Hamilton. » La nargua-t-il, ne troquant pas ses petites piques pour de la galanterie, même s’ils se trouvaient dans un décor autre que la piste de course. Leur relation toujours pimentée de défis et de moqueries était justement ce qu’il aimait le plus dans leur rencontre. Contrairement à un tas d’autres femmes qui se vexaient pour un rien, Théia voyait les répliques de Woody comme des challenges à le surpasser, autant physiquement que psychologiquement. Un jeu d’esprits et de corps. Ce soir, comme les vêtements sportifs avaient laissé place à des tenues un peu plus habillées et propres, ce serait surtout par les mots qu’ils se renverraient la balle. Le court de tennis était bien trop loin d’ici. Le jeune homme débuta officiellement la soirée en demandant à Théia ce qu’elle avait envie de boire. « J’aimerais bien voir ça, moi. Pis, la réputation que t’as à tenir auprès de moi c’est de toujours être prête à bouger et à repousser tes limites. Danser sur les tables, ça répond pas mal à mes attentes. » Affirma-t-il avec le regard brillant et un sourire aux lèvres, content d’avoir reviré cette situation à son avantage. En même temps, il n’avait pas vraiment envie lui non plus de finir la soirée à danser sur sa tête, surtout pas devant tout ce monde qui affluait dans le bar. Woody avait beau être le centre d’attention de bien des commères, il avait beau s’attirer bien des ennuis, ce n’était pas pour autant qu’il aimait avoir les regards rivés sur lui, surtout pas lorsqu’il avait l’air ridicule. En ce moment, ça allait, il était simplement en compagnie d’une des plus belles filles de Bowen, alors les gens pouvaient bien en dire ce qu’ils voulaient, il était gagnant. « J’vais nous chercher ça. » Le physiothérapeute se leva de la banquette pour se rendre au bar, n’ayant pas la patience d’attendre qu’un serveur vienne prendre leur commande. Accoudé au comptoir, il lança un coup d’œil à Théia par-dessus son épaule, croisant son regard et lui souriant avant que les verres posés devant lui ne reprennent toute son attention. Il paya les consommations et revint face à elle, déposant son verre devant elle, et le sien précieusement gardé dans sa main. Il le leva dans les airs, entre eux deux. « À la tienne, Théia. À tous les progrès que t’as fait. Pour une première expérience de coach privé, j’aurais pas pu tomber sur meilleure candidate. Je suis fier de tes réussites. » Leurs verres tintèrent et Woody avala une bonne gorgée de son gin tonic, avant de le reposer devant lui, les morceaux de glace se cognant les uns contre les autres. Quand il le voulait, et surtout avec qui il le voulait, Woody pouvait être quelqu’un de relativement bien. Il suffisait de croire un peu en lui, comme Théia semblait le faire, malgré tout ce qu’elle avait pu entendre à son sujet.


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1365
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Lun 17 Juil 2017 - 18:43

Malgré ce sentiment de liberté qu'il arrive à lui faire sentir, malgré tout le positif qu'elle voit en lui lorsque d'autres voient du négatif, Théia tient trop à ce petit jeu d'échange de piques qui s'est rapidement installé entre eux que pour se montrer trop honnête envers lui. Sa réflexion lui tire un sourire amusé. Bien vu Woody. « J'ai quand même envie d'être présentable, surtout pour notre premier rendez-vous. » Elle hausse ensuite les épaules, comme si la réponse lui avait parue évidente. Ça l'a amusée depuis le début, alterner remarques parfois piquantes et sous-entendus. Théia n'a aucune idée d'où tout ça pourrait les mener, elle n'a jamais vraiment pris le temps de se poser la question et a préféré vivre chaque moment en sa présence comme si c'était le dernier, comme si peu importe les mots qu'elle prononce, ils n'ont auront jamais d'impact sur les jours suivants. À sa réponse, elle retient le sourire amusé qui aurait certainement naquis sur ses lèvres dans d'autres conditions et, à la place, fronce légèrement les sourcils. « Je croyais que tu ne voulais pas être un prof de danse, » lui dit-elle en plantant son regard dans le sien. Elle se souvient que c'était ce qu'il craignait au départ, et qu'elle s'était empressée de lui faire comprendre que, malgré qu'elle soit une fille, ce n'était pas non plus ce qu'elle cherchait. Elle finit par opter pour une margarita, Théia ayant toujours aimé passer son doigt autour du verre afin d'en ramasser les grins de sels qui y étaient collés. Alors qu'il s'en va chercher leurs verres, elle le regarde s'éloigner du coin de l'oeil et laisse enfin ce sourire qu'elle a plus tôt retenu venir retirer le sérieux de ses traits. Elle réalise à quel point elle avait besoin de cette sortie, de ce tête à tête avec une personne devenue familière et non d'une nuit de débauche avec trop d'alcool dans le sang comme elle le pensait. Les boîtes et alcools trop forts n'avaient pas réussi à lui vider la tête alors que déjà maintenant, elle sent une à une ses pensées s'envoler comme des poussières virevoltant en direction du ciel. Elle lui rend ce sourire qu'il lui offre au loin, détourne un instant le regard en direction du reste du bar, puis reporte son attention sur Woody lorsqu'il revient avec les deux verres dans chaque main. Après l'avoir remercié à l'aide d'un sourire et d'un léger signe de tête, Théia porte son verre dans les airs afin de venir le cogner contre le sien. « À moi alors, et à ta première expérience en tant que coach. » Elle boit elle aussi une gorgée de ce cocktail qu'elle n'a plus bu depuis longtemps et qui laisse dans sa bouche un arrière-goût de citron assez agréable. « Ça t'a donné goût de recommencer ? Tu comptes officiellement devenir coach pour d'autres personnes ? » l'interroge-t-elle en reposant son verre avant d'ajouter : « Jusqu'à finir par oublier la toute première ? » Un air triste vient voiler son regard, mais il en faudrait peu pour le faire disparaître. Théia est une joueuse, surtout lorsqu'elle se trouve en présence de Woody. Peut-être parce qu'elle sait que lui l'est aussi, ce qui rend le jeu encore plus amusant.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Mar 18 Juil 2017 - 23:49

Encore une fois, il arqua un sourcil, comme si chaque remarque de Théia suscitait chez lui un étonnement. Ce n’était pas difficile à croire. Dès leur première rencontre il avait vu qu’elle était une femme surprenante, de la manière la plus positive possible. « Notre premier rendez-vous ? Alors on est passés de célébrations à rendez-vous, d’accord, d’accord, je prends note … » La nargua-t-il avec un sourire à la fois amusé et ravi, mais difficile de saisir duquel il s’agissait. Woody était tellement joueur que parfois, il n’était pas aisé de savoir ce qui se cachait réellement sous ses airs. Pour le coup, cette déclaration de Théia lui plaisait plutôt beaucoup, à son propre étonnement. Il n’avait jamais été bien friand de ces rendez-vous en question, mais avec la brunette, c’était loin d’être la même chose. Premièrement, il savait bien que par-là elle n’avait rien voulu sous-entendre, qu’elle ne s’attendait probablement pas à une galanterie irréprochable de la part de l’homme. Deuxièmement, même s’il s’agissait réellement d’un rendez-vous au sens le plus classique du terme, ni Théia ni Woody ne semblaient être de ces gens à vouloir du romantisme jusqu’au bout. Après tout, la jeune femme savait dans quoi elle s’embarquait avec un type comme lui, du moins elle avait bien vu à quel point jouer avec les mots et s’amuser faisaient partis de son quotidien. Avant de choisir les consommations, Théia avait mentionné ne pas avoir envie de terminer la soirée ivre au point de danser sur les tables, ce qui avait évidemment suscité un commentaire chez son coach improvisé. Elle ne manqua pas de lui répondre à son tour. Bien vu, Théia. « J’ai pas dit que j’t’enseignerais à danser sur les tables. J’ferais que regarder … » Et apprécier, mais ça, pas besoin de le dire, ça se voyait dans son regard brillant et la manière dont il s’était rapproché un peu plus vers la table, les coudes posés devant lui. La distance fut vite reprise quand il se leva pour aller chercher les drinks, qu’il ramena quelques minutes plus tard. Sans plus tarder, ils trinquèrent aux accomplissements de Théia, et elle ajouta aux célébrations la première expérience de Woody en tant que coach. « T’es inoubliable, Théia. » Avait-il simplement répondu, d’abord, suites à ses nombreuses interrogations. Comme si de toutes les questions posées, c’était la seule qui avait réellement attiré son attention. Il plongea son regard dans le sien, avant de reprendre son drink entre ses mains, et de reprendre la parole aussi. « Et j’ai déjà pas mal de difficultés à jongler entre mes différents p’tits boulots, alors je ne pense pas m’ajouter ça. Avec toi, c’est pas pareil, c’est pas comme aller travailler. Ça revient à m’entraîner avec une amie, au fond. » Mais le terme amie était très mal choisi, parce que même s’ils s’entendaient effectivement très bien et s’amusaient ensemble, Woody avait encore du mal à la considérer comme telle. Comme s’il y avait autre chose, à la place, qui les décrirait mieux.


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1365
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Mer 19 Juil 2017 - 19:46

Cette fois-ci, elle ne prend pas la peine de cacher son amusement mêlé tout de fois à une pointe d'étonnement. À croire qu'il aura toujours quelque chose à rajouter, comme si il était capable d'analyser toutes les tournures de chaque phrase qu'elle prononce afin d'en sortir la meilleure réponse possible. Il est doué, et elle comprend qu'il puisse avoir son petit succès auprès de la gente féminine. « Pourquoi ne pas faire les deux en même temps ? Après tout, un rendez-vous peut aussi bien être amical, pas besoin d'y voir un quelconque sous-entendu. » D'ailleurs, elle n'a jamais été une grande amatrice des rendez-vous à deux. Elle n'aime pas toutes ces limites instaurées qui lui interdisent d'agir comme elle le ferait avec n'importe qui d'autre, elle a bien trop l'impression de jouer le rôle d'une fille qu'elle n'est pas. Théia est plus dans le moment, dans ces rencontres qu'on ne prévoit pas et qui surprennent, prennent au dépourvu, celles pour lesquelles il serait déplacé de faire demi-tour pour aller enfiler quelque chose de plus conventionnel. Et pourtant, ce soir, ce tête-à-tête avec lui ne la dérange pas, au contraire. Peut-être est-ce parce que c'est différent, parce qu'elle veut savoir jusqu'où leurs jeux du plus fort pourra aller. Et puis, contrairement aux autres, elle se surprend à aimer être au centre de l'attention d'un homme. Sentiment étrange et nouveau pour Théia qui n'a jamais supporté qu'on la relook trop longtemps. Sa réponse la fait rire alors qu'elle l'imagine assis sur un canapé une place, un verre de whisky en main et une lueur perverse dans le regard alors qu'elle danserait devant lui, le cerveau totalement inhibé par de trop grandes quantités d'alcool. « Si moi je danse, interdiction que tu te contentes de regarder. » Et elle tient ses paroles, qu'il le veuille ou non. Théia a toujours aimé danser, ou plutôt se trémousser. Elle n'est pas très douée pour enchaîner plusieurs pas au rythme d'une musique et se contente donc toujours de remuer sans trop savoir ce qu'elle fait, quitte à paraître totalement ridicule. De toute façon, elle ne danse que chez elle ou dans une foule, là où personne ne pourrait faire attention à ses talents très approximatifs. L'entendre la qualifier d'inoubliable lui réchauffe le coeur, pourtant elle se contente de ce même sourire en coin qu'elle aborde depuis le début de la soirée plutôt que d'un mot de remerciement. « À ce point là ? » demande-t-elle d'une voix remplie d'innocence. Tout en l'écoutant, elle boit une seconde gorgée de son verre avant de lentement le reposer sur la table. Cette dernière phrase qu'il prononcée résonne à ses oreilles comme un écho et elle hoche la tête, même si Théia a encore du mal à voir Woody comme un ami. Elle ne sait d'ailleurs pas trop dans quelle catégorie elle le rangerait, certainement dans une à lui tout seul à cheval entre deux autres. « Si tu es aussi attentionné envers toutes tes amies, alors je ne peux qu'être ravie d'avoir eu la chance de croiser ton chemin. Peut-être que la prochaine fois on pourra faire quelques chose d'autre comme, je ne sais pas, aller manger une glace et parler de nos vies sentimentales. Tu sais, comme le feraient des amis. » Un sourire étire ses lèvres et une lueur joueuse traverse ses pupilles pendant que ses doigts font tourner son verre devant elle.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Jeu 20 Juil 2017 - 3:12

Des sous-entendus, avec les femmes, Woody en voyait partout. Surtout lorsque les femmes en question lui plaisaient. Et depuis quelques semaines, même plus besoin d’accorder ce mot au pluriel, il ne semblait n’avoir du temps que pour Théia. Avec le départ de Sara, il était vrai qu’il avait songé à se replonger dans les sorties, les rencontres, question de la mettre de côté dans sa tête, question de taire les voix dans son esprit qui le maudissaient de ne pas avoir agi avant, de ne pas l’avoir retenue. Pourtant, Woody avait bien vite laissé tomber l’idée, n’ayant pas envie au fond de recommencer ce manège, ces répliques ridicules à débiter soir après soir rien que pour remettre une odeur féminine sur l’oreiller à côté du sien. Avec Théia, ce n’était pas ça, ce n’était pas une séduction continuelle et songée, ce n’était pas un jeu qui se terminerait quelques heures plus tard, une fois l’extase atteinte. Avec Théia, c’était vrai. Et il n’y avait qu’une relation bien réelle qui pouvait bel et bien permettre à Woody de passer à autre chose. C’est sans doute pour cette raison que les entraînements s’étaient multipliés, que les conversations par Facebook s’allongeaient, qu’ils discutent d’alimentation ou bien qu’ils s’échangent des vidéos amusantes d’amateurs sportifs qui failent une acrobatie. Des sous-entendus quant à cette soirée, Woody en avait donc vu plusieurs déjà, mais la brunette confirma bien vite qu’un rendez-vous amical du genre n’impliquait pas forcément autre chose. Il hocha la tête, tentant de ne pas perdre son sourire qui voulait pourtant disparaître, faisant tourner son verre dans sa main. « Amen to that ! » Lança-t-il en retrouvant son assurance, en retrouvant sa capacité à se voiler le visage et le coeur. Leurs répliques recommencèrent donc, eux qui ne semblaient jamais perdre leur sens de la répartie. « Ça me prendra alors pas mal plus qu’un seul gin tonic si tu veux que je danse aussi … » Surtout dans un bar comme celui-ci où les clients étaient plutôt assis, qu’il n’y avait pas vraiment de plancher de danse. Certes, quelques personnes se trémoussaient sur les airs du jukebox, mais rien qui était digne de ce qui déroulait dans une boîte de nuit. Rien qui ne correspondait aux images loufoques que Woody s’imaginait en pensant à eux qui dansaient sur les tables. Ils trinquèrent finalement à leur expérience sportive ensemble, autant nouvelle pour l’un que pour l’autre. Théia était probablement sa première et sa dernière, ce qu’il ne tarda pas à avouer à la jeune femme, mais même si ça n’avait pas été le cas, Woody ne l’aurait jamais oubliée. Et il espérait ne jamais avoir à l’oublier. « À ce point-là. » Répéta-t-il avec un sourire, avant d’ajouter, avec un ton un peu plus humoristique : « Tous les efforts que j’ai dû mettre sur ton cas, pfff, ce sera un rappel constant de ne plus jamais prendre une novice sous mon aile. » Blagua-t-il, aucunement sérieux. La qualifier d’inoubliable était un pas trop grand pour lui, et même s’il le pensait véritablement, il ne devait pas se laisser glisser dans ces déclarations qui ne leur ressemblaient pas. Quand Théia parla de ce qu’ils pourraient faire entre amis, remettant l’emphase là-dessus encore une fois, Woody n’arriva pas à comprendre si elle insistait à ce point parce qu’elle avait été blessée que lui-même le dise d’abord, ou parce qu’elle voulait réellement lui rentrer dans la tête que ça s’arrêtait à ça. Il fronça les sourcils avec un sourire. « C’est pas vraiment c’que je fais avec mes amis. Manger une glace et parler de ma vie sentimentale. Fais pas de moi ton ami gay, non plus, hein … » Précisa-t-il. « C’n’est pas pour rien que la zumba ne m’intéresse pas. » Ajouta-t-il, totalement homophobe dans son commentaire sans même le réaliser. Il n’avait pas ce souci-là, cette attention-là, vis-à-vis de ses propres paroles.


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1365
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Sam 22 Juil 2017 - 21:24

Quand elle a rencontré Woody, elle avait la tête en déséquilibre entre l'air et le fin fond d'un océan. Elle se débattait pour ne pas couler vers les abysses, tentait d'emplir ses poumons d'oxygène qui, petit à petit, se noyaient. Et lorsque tout autour d'elle lui a semblé s'effondrer, lorsqu'elle a lu cette foutue rumeur, elle s'est laissée sombrer. Elle a coulé un peu, pas longtemps, juste le temps pour que ce qu'il restait d'elle à la surface soit repêché par un type sportif qui est passé par là sans le faire exprès, et auquel elle s'est accroché comme à une bouée. Elle ne dirait pas qu'elle va mieux grâce à lui, ou qu'elle est entièrement guérie de cette culpabilité qui la ronge à chaque fois qu'elle repense à ses erreurs. Mais il lui permet d'oublier pendant un moment, de penser à autre chose et d'être capable de rire à nouveau sans faire semblant. Il est devenu important pour elle, même si il ne le sait pas et qu'elle ne s'en est pas encore vraiment rendu compte. Après son "amen", Théia se contente de sourire et en vient à se demander si Woody a quelqu'un, actuellement. Elle a cru comprendre qu'il était plutôt volage, pourtant elle ne le voit pas essayer quoi que ce soit avec elle. Peut-être qu'il a quelqu'un dans le coeur et dans la tête. Ou peut-être qu'elle n'est juste pas son type. Trop jeune, trop farouche, trop semblable à tout ce qu'il n'aime pas. Théia s'empresse de balayer cette pensée de son esprit. « Confession time : j'aimerais beaucoup ça, de te voir danser. » Même si il ne danse pas bien, même si il se contente de bouger les poings à contre-rythme. Ce serait drôle, amusant. Et elle en a bien besoin en ce moment, de rire un peu. Comme pour laisser croire qu'elle n'est pas sérieuse, Théia rit et baisse les yeux vers son verre avant de passer son doigt sur les grains de sel pour ensuite porter ceux qui s'y sont accrochés jusqu'à sa langue. Elle cache souvent le véritable sens de ses paroles derrière des airs peu sérieux, amusés, comme si elle n'assumait pas ce qu'elle venait de dire. Tout comme là, en l'entendant lui dire qu'il ne l'oubliera pas, elle n'arrive pas à savoir si ces mots sont prononcés avec sincérité ou juste pour plaisanter. Malgré tout, elle sourit. Pas de ce rictus amusé, joueur et confiant. Non, c'est un sourire sincère qui étire les lèvres de Théia. Mais rapidement, celui-ci laisse place à une bouche en O sous le coup de l'étonnement. « Pardon ? Une novice ? Je retire ce que j'ai dit, t'es vraiment un entraîneur naze. » Mais elle rit à nouveau, incapable de garder son sérieux après avoir utilisé le mot "naze". En le voyant se défendre aux paroles qu'elle a plus tôt prononcées, Théia se pince les lèvres pour s'empêcher de sourire trop. Elle s'accoude sur la table croise ses doigts entre eux et y dépose son menton. « Tu sais, tu pourrais presque paraître attendrissant si tu ne venais pas de parler comme un homophobe, » souffle-t-elle avant de hausser les épaules. « Et qu'est-ce que tu fais alors ? » Elle plonge son regard dans celui de Woody, totalement sérieuse pour une fois.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Lun 24 Juil 2017 - 0:37

Elle aimerait beaucoup le voir danser. Un sourire se dessina sur son visage. Comme il venait tout juste de dire qu’il aurait besoin de pas mal plus qu’un gin tonic pour que ça se fasse, le jeune homme leva un doigt en l’air au moment où un serveur croisait son regard et il fit signe de ramener deux autres verres. « Tu vas peut-être la regretter, ta confession. » Il eut un léger rire, avant de terminer d’un trait son verre. L’autre ne tarderait pas à arriver, il voyait déjà le barman s’en charger, du coin de l’œil. En attendant, Woody continua son petit jeu en confiant – faussement – à la jeune femme qu’elle était une novice et qu’il ne prendrait plus jamais le risque de coacher une débutante. Pourtant, c’était bien tout le contraire qui s’était produit, en réalité. Théia venait peut-être tout juste de commencer l’entraînement et pourtant elle avait la motivation et le courage d’un sportif d’expérience. Ça avait été une expérience enrichissante dans les deux sens, de la soutenir pendant ces dernières semaines. « Naze ? T’as quel âge, treize ans ? » Lança-t-il en riant. En réalité, il n’avait aucune idée de l’âge de Théia, si ça se trouve il était vraiment plus vieux qu’elle, et même que les pensées qu’il aurait pu avoir envers elle étaient à la limite du légal. La jeune femme s’accouda finalement à leur table et posa son menton sur ses doigts entrelacés. « J’suis pas homophobe ! » S’exclama-t-il. « Ils peuvent pleurer et manger leurs émotions s’ils veulent, moi j’m’en fous. » Commentaire encore une fois plein de stéréotypes, ce qui ne faisait que renforcer l’idée, mais Woody ne se rendait pas forcément compte de ce que ses paroles véhiculaient comme pensées. Ce n’était pas méchant, juste ignorant. Théia lui demanda alors ce qu’il faisait, avec ses amis, si ce n’était pas ça. « On regarde les matchs de sport, on fait des parties de foot’ ou des trucs du genre … » Il haussa les épaules. Et avec ses amies, c’était à peu près pareil. Avec Bessie, c’était sortie d’escalade après sortie d’escalade. Avec Mia, il regardait le sport avec leurs autres amis communs. Woody reçut finalement son second verre de gin tonic et, encore une fois, il le porta à ses lèvres pour le boire d’un seul trait. « Bon allez, suis-moi. » Il fit un signe à Théia de le suivre, en plus de ses paroles. Il prit évidemment la seconde margarita qui venait d’arriver, pour ne pas la laisser là pendant qu’ils seraient partis. Le jeune homme s’engouffra dans le couloir des toilettes, ce qui pouvait peut-être d’abord porter à confusion, mais il poussa plutôt une porte interdite aux clients, sur laquelle des escaliers étaient dessinés. Il attrapa la main de Théia en regardant autour d’eux avant de s’engouffrer dans la cage d’escaliers avec elle et de monter tout en haut du bâtiment. « On va dire que ça compense pour les calories qui se trouvent là-dedans ! » Déclara-t-il une fois en haut, en brandissant la margarita devant lui. Il poussa alors la porte devant eux, qui donnait sur le toit de l’établissement. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’il sortait son téléphone portable de ses poches et mit une chanson des Bee Gees sur son haut-parleur. « Tu pensais quand même pas que je danserais devant tout ce monde ? » Lâcha-t-il avec un sourire avant de faire tourner Théia sur elle-même d’abord, mains au-dessus de sa tête, avant de danser avec elle.


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1365
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Lun 24 Juil 2017 - 21:40

Elle secoue négativement la tête et, sans même s'en rendre compte, termine elle aussi son verre en augmentant la cadence de ses gorgées. Les cocktails ont toujours été traîtres et elle le sait, pourtant Théia ne rétorque rien lorsque Woody commande leur deuxième verre. À la place, elle se contente de l'écouter rire et les imagine elle et lui, se trémoussant sur la musique qui sort du jukebox. Elle en serait capable, elle pourrait facilement se lever et commencer un rock approximatif quitte à attirer tous les regards sur elle. Mais puisque Woody a visiblement besoin de plus qu'un verre pour la rejoindre, elle reste assise et attend que leur commande arrive à leur table. À sa question, elle retient son rire et prend un air vexé à la place. « Treize ans, directement les reproches. J'en ai quatorze, alors un peu de respect merci. » Et parfois, c'est vrai. Parfois, Théia a quatorze ans mentalement, ou six. Et d'autres fois, elle a passé la trentaine. Il lui est souvent arrivée de rêver d'être coincée dans le corps d'un enfant, bien que son âge réel soit supposé être celui dont on doit le plus profiter. Elle regarde Woody et réalise soudainement qu'elle, elle n'a aucune idée de quel âge il peut avoir. Peut-être vingt-six, vingt-sept, ou un peu plus. Cela n'a jamais été un détail sur lequel elle accordait une grande importance, surtout depuis qu'elle est devenue majeure. Un nouveau sourire vient étirer ses lèvres alors qu'il se défend, se proclamant non homophobe. « Manger leurs émotions ? » répond-elle en riant doucement, ne connaissant pas cette expression issue d'elle ne sait où. Puis elle l'écoute parler de ce qu'il fait avec ses amis, des activités typiquement masculines contrairement à ce qu'elle a proposé quelques minutes plus tôt. Elle n'a pas le temps de répondre quoi que ce soit, Woody termine son verre et lui demande de le suivre avant de s'emparer de son second verre. « J'accepte de te suivre jusqu'aux toilettes, weirdo, mais laisse-moi ma margarita. » Elle récupère son verre et est surprise de découvrir qu'il ne l'emmène pas réellement aux toilettes, mais vers une porte qui semble mener à des escaliers. Piquée par sa curiosité, Théia le suit sans broncher et boit en même temps son verre qu'elle tient en coupole dans ses deux mains avant que l'une d'elle ne se retrouve dans celle de Woody. À nouveau, elle sourit. Mais cette fois, elle n'essaie plus de le cacher. Ils se retrouvent rapidement dehors et Théia abandonne son verre vide au sol avant de regarder le paysage nocturne qui s'étend devant eux. « Wow, » souffle-t-elle avant qu'une chanson des Bee-Gees ne se fasse entendre derrière elle. Elle se tourne vers Woody et laisse son sourire grandir jusqu'à lui faire mal aux joues. « T'es pas sérieux, » lâche-t-elle sans se défaire de son sourire. Elle réalise qu'il tient toujours sa main et il la fait tourner pendant qu'elle voit le décor tourner lentement autour d'elle. Soutenue par ces deux verres avalés trop vite et par l'adrénaline du moment, Théia se met à danser sans grande certitude de ce qu'elle fait. Elle rit de temps à autres, lève parfois les yeux vers lui, puis elle finit par délicatement poser une main sur son torse. « On a qu'à dire que c'est en compensation du Gala puisqu'on ne s'est jamais retrouvés à la fin. » Elle plante son regard dans le sien et se surprend à espérer qu'il ne la lâche plus. Ou du moins, pas ce soir.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Lun 24 Juil 2017 - 23:00

Woody leva les yeux au ciel, prétextant l’exaspération, alors qu’au fond il se retenait surtout pour ne pas rire des absurdités qu’ils se disaient. « Treize ans, quatorze ans, peu importe, rendu-là les lois sont les mêmes. » Plaisanta-t-il avec un doux rire qui accompagnait ses paroles. Il rigola un peu moins quand Théia releva qu’il s’exprimait comme un homophobe, alors que ce n’était pas du tout son intention. Il les mettait tous dans le même panier, là était le problème, mais à ses yeux ce n’était pas de la méchanceté. Il se défendit donc du mieux qu’il le pouvait auprès de sa compagne de la soirée, ne réalisant même pas qu’il s’enfonçait un peu plus encore dans sa bourde. « Ouais, manger leurs émotions ! Genre, passer sa tristesse dans un pot de crème glacée ! » L’activité typique des femmes en peine d’amour, selon lui. D’ailleurs, comme Théia avait proposé d’aller manger une crème glacée, ça ne faisait que renforcer son idée préconçue. Peu importait pour le moment, Woody avait une autre idée derrière la tête, et il ne tarda pas à la mettre en branle en tirant Théia jusque dans l’allée des salles de bain, ce qui évidemment arracha un commentaire à la jeune femme. Il lui rendit sa margarita. « T’en fais pas, j’t’emmène pas dans un endroit creepy et sale. » Comme les salles de bain l’étaient, la plupart du temps. L’endroit vers lequel ils se dirigeaient était à air ouverte, sous les étoiles, surplombant la ville et ses lumières qui brilleraient devant eux. Et tout au bout, l’océan. Une fois arrivés sur le toit, Théia posa son verre vide au sol et suivit Woody jusqu’à tout près du bord, mais à une distance tout de même raisonnable. Ce n’était pas le moment de tenter le diable et de risquer une tragédie. Théia contemplait le paysage nocturne qui s’étendait devant elle, de dos à Woody qui lui était occupé à retrouver une chanson qui rappelait celles qui jouaient deux minutes plutôt sur le jukebox. Il appuya sur le bouton de départ de l’une d’entre elles et augmenta le volume, ce qui intrigua Théia au moins assez pour qu’elle se retourne vers lui. Il déposa son téléphone par terre. Il regarda Théia, debout, son sourire s’agrandissant en même temps que le sien. Woody s’avança un peu plus vers elle, une main dans sa poche, l’autre sortie tenant toujours celle de la jeune femme. « Je suis très sérieux. » Il leva leurs bras en l’air et la fit tourner sur elle-même, ne perdant pas son sourire. Woody n’était pas connu pour de tels gestes qu’on pourrait sans doute qualifier de romantique. Il ne prenait jamais le temps d’offrir de tels moments aux femmes de ses nuits, à moins qu’elles aient une place bien importante dans sa vie. Sans prévenir, sans s’annoncer, Théia s’était faufilée dans son existence pour apaiser ses démons et offrir sa lumière qu’elle ne se connaissait peut-être même pas elle-même. La jeune femme s’approcha de lui et posa une main sur son torse, continuant de danser sur le même rythme que lui, que la musique. « C’est toi qui a disparu en fumée. » Releva Woody avec un mince sourire. « Alors je me reprends ce soir. En espérant que tu ne me files plus entre les doigts. » Déclara-t-il d’un ton sérieux malgré son sourire et son regard brillant. Il posa sa main sur la taille de la jeune femme, la laissant ensuite glisser vers son dos, et ses doigts se refermèrent sur le tissu de son haut alors qu’il la tirait un peu plus encore vers lui.


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1365
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Mar 25 Juil 2017 - 14:59

Plus le temps passe, plus Théia laisse aller ses émotions en se fichant totalement de ne plus en avoir le contrôle total. Elle rit sur sa remarque concernant son âge, sourit quand il lui explique la signification de "manger ses émotions", elle se glisse lentement dans cette bulle hors du monde comme elle rentrerait dans un bain à l'eau trop chaude. Doucement, lentement, jusqu'à ce qu'elle finisse par se faire à la chaleur du moment. Jusqu'à l'apprécier, jusqu'à vouloir y rester, tout oublier tant que l'eau ne s'est pas encore refroidie. Et quand il l'emmène vers le fond du bar sans qu'elle ne comprenne où il en veut en venir, elle ne prend même pas la peine de se demander ce qu'il compte faire d'elle une fois là-bas. Étrangement, même si elle ne devrait pas connaissant sa réputation, elle a en Woody une confiance aveugle. Elle le sent capable de l'impressionner, d'être plus que cette image que certains lui ont attribuée. Et une fois dehors, l'air frais vient emplir ses poumons pendant que les étoiles du ciel noir se reflètent dans ses pupilles dilatées. Elle murmure un simple mot, trois lettres qui expriment son admiration pour cette vue de Bowen qui attire immédiatement son regard d'artiste. À nouveau tournée vers Woody, elle sent la chaleur de leur bulle venir caresser chaque parcelle de son corps. Son sourire admiratif ne la quitte pas, collé à ses lèvres comme si il faisait partie d'elle depuis toujours. Théia ne se souvient pas de la dernière fois où un homme l'a prise par la main afin de la faire danser, certainement parce que ce souvenir n'a jamais existé. Et pourtant, elle sait comment faire. Elle tourne gracieusement, sans finir par lui marcher sur les pieds. Proche de lui, elle lève les yeux pour croiser son regard avant de hausser un sourcil. « Ce n'est pas moi qui était sans arrêt entourée de plusieurs femmes, » réplique-t-elle directement sans ciller. Ses paroles pourraient sonner comme de la jalousie, mais il n'en est rien. Elle était trop ivre au Gala que pour se souvenir de qui allait vu, ce qu'elle avait fait. Ils auraient pu se lancer dans une valse en plein milieu de la scène qu'elle ne s'en souviendrait probablement pas. Mais ce soir, Théia n'est pas ivre. Au contraire, elle a l'esprit vif, les idées claires, et elle sait parfaitement ce qu'elle veut. « Je ne compte pas partir, » répond-elle pendant que son sourire grandit un peu plus. « Du moins, pas tout de suite. » Sa main sur son torse remonte jusqu'à sa nuque et elle entre-mêle ses doigts entre eux, plus proche de Woody qu'elle n'aurait jamais pensé l'être.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Mar 25 Juil 2017 - 23:57

Sur le toit, seuls au monde, rois de la nuit, Woody et Théia n’appartenaient plus qu’à cet univers qu’ils s’étaient créé de toutes pièces pour se protéger de l’extérieur. Et pourtant, rien ne lui avait jamais semblé plus réel que le sourire de la jeune femme, et la lueur brillante dans son regard. Elle rivalisait avec les étoiles, et gagnait. Une centaine d’étincelles miroitaient au-dessus de leurs têtes et pourtant, c’était la flamme qui animait celle qu’il faisait danser qui volait le spectacle. Son haussement de sourcil ne vint que ponctuer sa beauté, comme un léger intermède qui les amusa tous les deux alors qu’ils se remémoraient cette soirée, au Gala, qui aurait dû se terminer comme celle-ci. « Tu aurais dû savoir qu’il n’y en avait qu’une qui m’importait vraiment. » Parmi toutes ces femmes, parmi toutes celles qui étaient venues auprès de Woody pour une raison ou pour une autre, pour la plupart bien loin de ce que Théia avait pu s’imaginer, le jeune homme n’avait pas eu envie de retrouver qui que ce soit d’autre qu’elle. Autrefois, il ne l’aurait jamais dit à voix haute, il aurait emporté ce secret dans sa tombe, ces paroles bien trop mielleuses s’envolant avec sa poussière d’âme. Pourtant, ce soir, alors qu’ils surplombaient la ville de leur insouciance, de leur liberté, Woody n’avait plus réussi à ériger ses murs aussi haut. Ses barrières étaient restées en bas, immobilisées dans le sol, alors qu’eux auraient pu s’envoler. Avec Théia, Woody ne courait plus sur place. Ils couraient loin. Plus loin que la raison, peut-être. Le jeune homme déclara donc profiter de cette soirée pour se reprendre, pour ne pas la perdre dans le brouillard cette fois, pour ne pas laisser sa silhouette se confondre avec la noirceur jusqu’à ne plus distinguer ses contours, ses courbes. D’ailleurs, sa main libre s’occupait déjà de détailler chaque ligne de sa peau, glissant de sa taille à son dos, pour mieux la rapprocher de lui. « Tout le monde part un jour ou l’autre, de toute façon. » Que ce soit tout de suite ou non, que ce soit dans un futur proche ou éloigné. Tout le monde y passait, que leur choix leur revienne ou non. Woody avait appris à ne pas s’attacher, pas à ce point-là. Parce que lui-même allait partir, lui-même allait s’effacer, d’abord lentement, puis jusqu’à complètement se refermer sur le reste du monde. « J’préfèrerais juste que tu ne sois pas trop pressée de le faire … » S’en aller. Le laisser derrière. L’oublier. Woody ferma les yeux alors que les doigts de Théia glissaient de son torse à sa nuque, et ne les rouvrit que pour mieux se perdre dans le regard de la jeune femme. La chanson était terminée déjà, le silence musical s’était installé mais ni l’un ni l’autre n’en semblait troublé.  


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1365
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Mer 26 Juil 2017 - 11:37

Et voilà qu'en un soir, le monde redevient beau. Les étoiles sont plus brillantes, l'air est plus doux, les bruits de la rue sont soudainement moins assourdissants. La musique résonne à ses oreilles et lui donne une agréable impression de légèreté. Chacun de ses pas reste silencieux et accompagne ceux de Woody sans qu'elle n'ait à réfléchir où les poser. Devant elle, il dénature totalement leur réalité. Il la rend moins complexe, semblable à un rêve où chaque parcelle de ce paysage qui l'entoure pourrait brusquement s'éteindre jusqu'à ne plus laisser qu'un noir complet. Mais elle ne rêve pas. Elle le sait, elle sent son coeur battre dans sa poitrine et sa respiration se couper momentanément lorsque sa main entre en contact avec le torse de Woody, par-dessus son haut. Les seules pensées qui viennent momentanément assaillir son esprit sont celles du Gala. « Je ne sais pas si j'aurais été une aussi bonne danseuse avec quelques verres de trop et une robe qui me forçait à marcher les genoux collés. » Malgré l'alcool qu'elle avait dans le sang, Théia se souvient trop bien de ce qu'elle avait ressenti après l'avoir aperçu pour la première fois parmi les autres invités. Elle n'avait pas réfléchi avant d'aller jusqu'à lui et même lorsqu'elle était partie, elle regardait de temps en temps dans sa direction en espérant croiser son regard. Elle aurait aimé pouvoir critiquer les différentes personnes qui montaient sur scène à ses cotés, quitte à finir par se moquer de lui pour plaisanter. Elle se souvient avoir souri lorsqu'il avait reçu son prix, contrairement à beaucoup d'autres filles qui s'étaient contenté de lever les yeux au ciel. Tout ça lui semble si loin à présent, comme appartenant à une toute autre vie. À sa déclaration, elle plisse légèrement les paupières et ne répond rien. Elle essaie de comprendre le sens de ses paroles, y cherchant un quelconque sens caché, se creusant probablement un peu trop la tête pour au final quelques mots auxquels il n'a probablement pas réfléchi avant de les prononcer. Oui, tout le monde part un jour, elle est bien placée pour le savoir. Elle a vu certains partir, certains s'éteindre alors qu'elle est toujours là. Théia et son coeur défectueux, la flamme vacillante d'une bougie qui se consume lentement. Viendra le moment où flamme ne sera plus, où elle aussi partira. Mais ce soir, elle n'a pas envie de se perdre dans ce genre de pensées négatives qu'elle a déjà trop eues. Elle lève à nouveau les yeux vers lui, ses mains toujours posées derrière sa nuque. « Si tu restes, alors je reste aussi. » Elle prend conscience que ses mots sont risqués, qu'ils pourraient détruire ce qu'ils ont réussi à construire. À mesure que son regard soutient celui de Woody, les battements de son coeur s'accélèrent et sa respiration se fait plus profonde, comme si elle essayait de les calmer. Elle oublie le bar, les autres, le temps qui passe. Elle se détache du monde entier jusqu'à se mettre à flotter physiquement et mentalement. Lorsqu'elle réalise que la musique s'est coupée, elle se met à rire doucement. « Et maintenant ? » demande-t-elle avant de démêler ses doigts et de les faire glisser jusqu'à atteindre ses épaules.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Woody Rutkowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: sara (celle pour qui je ne serai jamais à la hauteur) - freja (celle qui devrait être tellement plus) - lola (celle qui n'a rien voulu savoir) - lily (celle qui me tient dorénavant tête) - jamie (celui qui ne mérite que ma haine) - nevaeh (celle du même sang, celle qui sera toujours là) - félix (celui du même sang, mon frère, mon ange)
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1471
ICI DEPUIS : 03/10/2014
CRÉDITS : juice
DOUBLE-COMPTE : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ poor girl, she doesn't know that loving you is the worst way to get to you
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   Jeu 27 Juil 2017 - 3:54

Un léger sourire s’esquissa sur les lèvres de Woody, le temps d’une moquerie, s’imaginant une Théia titubante, chancelante, incapable de mettre un pied devant l’autre et encore moins de tourner sur elle-même. Sans doute était-ce préférable qu’ils n’aient dansé que ce soir, et pas avant, oui. Que cette scène reste magique, et pas seulement la suite d’un moment dont ils ne se seraient souvenus qu’à moitié tous les deux. Woody voulait se souvenir. « Elle t’allait bien, cette robe, c’est l’important. » Dit-il, encore une fois sans songer au discours derrière de si innocentes paroles. Le jeune homme ne réfléchissait jamais vraiment aux messages qu’il envoyait lorsqu’il réfléchissait à voix haute, lorsqu’il déclarait impulsivement la première idée qui lui traversait l’esprit. Comme si l’important n’avait pas été le confort de Théia mais bien la façon avec laquelle sa robe épousait ses courbes au point de se confondre à sa peau. Comme s’il était préférable d’être beau avant d’être bien. Une fois confronté à cette idée, certes Woody défendrait le contraire, et pourtant ses pensées les plus masculines penchaient de l’autre côté. Elle était belle, Théia, le soir du Gala. C’était le souvenir omniprésent qu’il en gardait. Et ce soir, sous les étoiles, une mémoire un peu plus profonde, et un peu plus vive aussi, se faufilait dans la tête de l’homme. Des images à la fois douces et intenses qu’il se remémorerait quand plus rien n’irait. Quand il ne pourrait plus s’accrocher à quoi que ce soit, à qui que ce soit, d’autre que ceux qui avaient habité son passé. « Je n’ai pas l’intention d’aller où que ce soit. Bien des défis nous attendent, toi et moi. » Lâcha-t-il sans même se douter à quel point ces paroles faisaient écho à un avenir bien sombre autant pour elle que pour lui. Il ne s’agissait que de quelques mots rappelant leurs séances sportives pratiquées à deux, mais ces mots cachaient les défis auxquels Woody aurait à faire face dans un avenir à court terme. Bientôt, trop bientôt. Et il ignorait encore que ces mêmes paroles s’appliquaient tout autant à Théia, et qu’ensemble peut-être, ils traverseraient ces noirs passages jusqu’à l’autre monde. Ils s’accompagneraient jusqu’à la fin, leur fin, injuste ponctuation à deux vies qui auraient pu faire un bon bout de chemin encore. La chanson s’arrêta alors, mais déjà trop prêts à se battre pour connaître la suite, pour ne jamais s’immobiliser, les deux adultes continuèrent à danser, le temps de quelques pas silencieux perdus dans la nuit. Un instant après, le rire cristallin de Théia brisa la quiétude des lieux avant que sa voix ne s’élève pour demander : et maintenant ? « Et maintenant … » Souffla-t-il, avant d’hausser les épaules et de lever les yeux vers le ciel, tout en haut de leurs têtes, là où les étoiles brillaient de mille feux pour eux. « On rend cette nuit inoubliable. » Et sans doute pour l’une des premières fois de sa vie, Woody ne sous-entendait rien, rien du tout. Tout ce qu’il désirait, au plus profond de lui-même, c’était que le soleil ne se lève plus jamais, que Théia et lui puissent demeurer figés dans le temps, ce temps. Parce que bientôt, trop bientôt, tout allait s’écrouler. Il le savait. Rien ne pouvait être aussi parfait et aussi simple à la fois. C’était le calme avant la tempête, et Woody voulait s’accrocher le plus longtemps possible à la sérénité que lui procurait Théia.   


__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
if i told you what i was, would you turn your back on me ? i get the feeling because everything i touch isn't dark enough, that this problem lies in me. i'm taking a stand to escape what's inside me. a monster, i've turned into a monster. (endlesslove)
AND IT KEEPS GETTING STRONGER
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus