AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 as if we were meeting again (liam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1360
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: as if we were meeting again (liam)   Mar 18 Juil 2017 - 10:41

Après des semaines passées dans un brouillard trop épais, voilà qu'enfin la vie de Théia semble petit à petit se calmer. Elle n'a plus toutes ces pensées qui cognent dans sa tête jusqu'à en avoir la migraine, n'est plus coincée entre deux extrêmes, à se demander sans arrêt si ce qu'elle fait est bien ou pas. Elle pensait qu'enfin, la vie pourrait reprendre son cours normal. Qu'elle passerait ses vacances à se mettre à jour dans ses séries, à suivre les nouveaux épisodes de Game Of Thrones chaque semaine, puis en août seulement à chercher après un boulot. Et pourtant. La nouvelle de Liam a l'hôpital lui a fait l'effet d'un coup de poing en plein dans le ventre. Elle ne sait pas ce qu'il se passe, n'a aucune idée de pourquoi il se trouve là-bas, mais Théia n'a pu s'empêcher d'imaginer le pire. Sans plus attendre, elle enfile ses baskets sans même prendre le temps d'attacher ses lacets, descend les marches de son appartement deux par deux, puis enfourche son vélo en direction de l'hôpital. Elle n'a pas envie de prendre les transports en commun même si elle sait qu'elle irait plus vite en bus, trop nerveuse que pour pouvoir attendre au milieu de personnes trop calmes. Elle roule, ses joues en feu, ses cheveux s'emmêlant sous les bourrasques de vent. Et lorsqu'elle arrive, elle trottine à travers les couloirs et cherche son chemin auprès des infirmières, des réceptionnistes, des médecins. Elle devrait connaître cet endroit où elle est si souvent allée et pourtant, il se dresse devant elle comme un labyrinthe. À bout de souffle, Théia finit par arriver devant la porte de sa chambre. Elle inspire profondément, s'apprête à toutes éventualités, passe une main dans ses cheveux afin de les recoiffer. Malheureusement, elle n'arrive pas à effacer le rouge de ses joues que, de toute façon, Liam sera incapable de voir. Doucement, elle pousse la porte du plat de sa main et sent les battements de son coeur s'accélérer à nouveau. « Quelqu'un dans cette chambre a demandé la meilleure infirmière du service ? » demande-t-elle histoire de se détendre elle-même avant d'ajouter « Parce qu'elle est en pause, donc il n'y aura que moi. » Elle rit doucement, d'un rire qui ressemble plus à un soupir tellement elle a couru partout. À pas de loup, Théia s'avance vers le lit de Liam et tire une chaise afin de s'y installer. « Comment tu te sens ? »

__________________________

Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Liam Matthews

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Charley & Sasha - Devan - Leo - Skylar - Theia - Maxine - Jamie - Lexi
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 833
ICI DEPUIS : 08/05/2016
CRÉDITS : Morrigan (avatar), Alas (sign)
DOUBLE-COMPTE : Tahlia, la flic complètement barrée
STATUT : Célibataire, mais papa d'un petit Sasha.
MessageSujet: Re: as if we were meeting again (liam)   Lun 31 Juil 2017 - 17:49

Les allers-retours ne cessaient pas. Depuis que Liam s'était éveillé, les médecins lui faisaient passer toute une batterie d'examens, pour s'assurer qu'il n'en ressortirait avec aucune séquelle. Ajoutez à cela les visites de sa famille et voilà que Liam était épuisé. Sa mère et Charley avaient fini par s'en rendre compte, sachant mettre un sens à ce sourire qu'il gardait pourtant sur les lèvres. Elles avaient donc embarqué tout ce petit monde, Madame Matthews avait déposé un baiser sur la joue de son fils et était sorti de la chambre en lui ordonnant de se reposer. A peine la porte fut-elle fermée que Liam sombra déjà dans les bras de Morphée. Il se fit réveiller par deux infirmières, l'une souhaitant lui donner son traitement et changer sa perfusion, l'autre lui changeant le bandage qu'il avait à la tête. Avec ses cheveux rasés d'un côté, Liam allait probablement lancer une nouvelle mode. Au moins, Théia ne pourra pas se foutre de ses cheveux mal coiffés. En parlant de Théia, Liam savait qu'il devrait lui envoyer un message pour l'informer de sa virée à l'hôpital, mais il ne voulait pas affoler la jeune femme. Il attendrait d'être sorti pour lui faire part de la bonne nouvelle. Oui, dans son malheur, il avait su trouver une part de bonheur. C'était décidément leur année. Elle avait un nouveau coeur. Il avait retrouvé la vue. Les deux âmes brisées qu'ils étaient semblaient peu à peu se ressouder.

Assoupi pour la énième fois, il ouvrit cependant un oeil en entendant la porte s'ouvrir. Une jeune femme entra. Les yeux de Liam se posèrent sur elle, l'observant avec attention. Il ne la connaissait pas. Du moins, c'était ce qu'il croyait... Mais quand la voix de l'inconnue lui parvint aux oreilles, Liam sut rapidement qu'elle n'était pas si inconnue que cela. "Théia ?" répondit-il, surpris. Que faisait-elle ici ? Bien sûr, elle arriva avec sa petite plaisanterie, ce qui arracha un sourire au jeune homme. "Je suis sûr que tu serais bien meilleure infirmière que la meilleure infirmière elle-même." Alors qu'elle s'approcha de lui, Liam put l'observer d'autant plus. Elle était aussi adorable qu'il le pensait. C'était étrange de mettre un visage sur sa voix, déroutant même, mais on pouvait lire la joie sur le visage de Liam. Alors qu'elle s'installa à ses côtés, le jeune homme ferma les yeux un instant, son sourire ne quittant pas ses lèvres. Quand elle lui demanda comment il se sentait, Liam  se demanda si elle était au courant de ce qu'il lui était arrivé et des conséquences de cet incident cérébral. "On ne peut mieux... J'ai juste le cerveau en compote, mais je gère." répondit-il tout doucement, ne pouvant élever de trop sa voix, à cause de la fatigue. Force était de constater, cependant, qu'il n'avait pas perdu cette faculté à relativiser sur tout et n'importe quoi. "Et toi ? Tu as les joues toutes rouges, Théia... ne me dis quand même pas que tu as couru jusqu'à l'hôpital !" Il ouvrit de nouveau les yeux et plongea son regard dans celui de Théia, histoire d'approuver ce que ses paroles sous-entendaient. Oui, il la voyait. Et bien, qui plus est.

__________________________

Hello darkness, my old friend
Same old song, just a drop of water in an endless sea. All we do crumbles to the ground, though we refuse to see.©alas.
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1360
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: as if we were meeting again (liam)   Jeu 3 Aoû 2017 - 12:53

Elle ne répond pas lorsqu'il prononce son prénom comme une question. Si il ne l'avait pas reconnue, certainement qu'elle aurait fait semblant d'être vexée. Ils ont parlé tant de fois Liam et Théia, des heures passées à se taquiner l'un à l'autre pendant qu'ils regardaient la vie continuer devant eux. Elle aurait pris sa voix de petite fille râleuse, mais aurait cependant été incapable de cacher le sourire qui serait venu étirer les bords de ses lèvres. La réflexion qu'il ajoute la fait doucement rire. « On a qu'à dire que je suis l'infirmière chargée de s'occuper de ton moral. » Même si elle imagine qu'elle n'est pas la seule à être venue le voir, et qu'elle n'est probablement pas non plus celle qu'il attendait le plus. Après tout, Liam ne l'a pas appelée. Ce n'est pas par lui qu'elle a appris sa présence à l'hôpital et, même si elle en a été blessée dans un premier temps, le trajet et les pensées qui tournaient sans arrêt dans son esprit l'ont aidée à relativiser. Après avoir pris place sur la chaise à coté du lit, Théia glisse une mèche de ses longs cheveux ondulés derrière son oreille et pousse un léger soupir. Elle lui demande comment il va avant de s'attarder sur les détails, comme par exemple la raison de pourquoi il se trouve en ce moment dans ce lit. « Tu gères toujours, » répond-elle avec un nouveau sourire. Le premier réflexe qu'elle a lorsqu'il mentionne la couleur de ses joues est de plaquer ses deux mains sur son visage. « Non je n'ai pas couru, j'ai juste marché... vite. » Elle a marqué une pause avant de prononcer le dernier mot pendant que, lentement, ses mains quittaient ses joues pour venir se replacer sur ses genoux. Les yeux de Théia s'ouvrent en grand, dévisageant le visage de Liam et surprenant son regard qui semble la détailler, comme si enfin il était capable de la voir. Sa gorge se noue et, dans un geste brusque qui lui donne le tournis, elle se redresse. « Attends tu... tu peux me voir ? » Prise par l'émotion, ses yeux s'embuent de larmes qu'elle s'empresse de contenir. « Tu peux tout voir ? C'est pour ça que tu es là ? » Elle se met à rire, un rire nerveux qui fait un peu plus briller ses yeux humides. Elle pourrait le prendre dans ses bras là, tout de suite. Laisser les larmes couler le long de ses joues, sautiller sur place tant la nouvelle la remplit de joie. Mais avant de s'emballer, Théia préfère attendre de savoir si ce n'est que provisoire ou si, enfin, Liam n'était plus l'être cassé qu'elle a toujours connu.

__________________________

Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Liam Matthews

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Charley & Sasha - Devan - Leo - Skylar - Theia - Maxine - Jamie - Lexi
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 833
ICI DEPUIS : 08/05/2016
CRÉDITS : Morrigan (avatar), Alas (sign)
DOUBLE-COMPTE : Tahlia, la flic complètement barrée
STATUT : Célibataire, mais papa d'un petit Sasha.
MessageSujet: Re: as if we were meeting again (liam)   Jeu 31 Aoû 2017 - 14:13

La surprise s'était faite entendre dans la voix de Liam. Ce n'était pas parce qu'il n'avait pas reconnu la voix de Théia - il avait passé tant de temps à l'écouter attentivement qu'il pourrait reconnaître la voix enjouée de la jeune femme parmi une foule entière - mais il ne s'était pas attendu à la voir ici. Il avait répété à sa famille qu'il ne souhaitait pas que cette virée à l'hôpital s'ébruite. Il ne voulait pas infliger cette vision de lui-même, alité, à d'autres. Liam avait toujours voulu montrer le meilleur de lui-même, préférant être seul dans ces moments les plus sombres. Pourtant, Théia était de celles qui l'avaient vu au plus bas, moralement parlant. Aujourd'hui, c'était son physique qui en avait pris un coup. Il n'avait pas que ses cheveux ébouriffés et sa mine bougonne, il avait aussi ce gros pansement qui lui barrait la moitié du crâne et les bras rempli de bleus, à force d'être piqué par les aiguilles. Il était dans un état pitoyable. Mais malgré tout, les paroles de Théia lui arrachèrent un sourire. "Je ne pouvais pas rêver mieux." répondit-il à sa proposition d'être son infirmière chargée du moral. Elle s'approcha de lui et il put percevoir davantage les traits fin de son visage, ses longs cheveux, ses grands yeux et ses joues rosées. C'était une très belle femme. Rayonnante à souhait. Telle l'image qu'il s'était faite d'elle. En parlant de ses joues rosies, Liam s'amusa à lui en faire part, chose qu'il ne pouvait pas faire auparavant. Théia eut comme simple réflexe de plaquer ses mains sur ses joues. Mais très vite, les traits de la demoiselle changèrent, comprenant enfin l'envers des paroles du jeune Matthews. Les yeux verts de ce dernier l'observaient d'ailleurs avec attention, soutenant son regard, un poil malicieux. L'émotion de Théia le submergea, si bien que les yeux de Liam s'embuèrent à son tour. Il n'était pas le genre d'homme à pleurer, mais il fallait dire que les conditions actuelles s'y prêtaient. Avec un simple hochement de tête, il répondit : "Je te vois très bien, même." Bien sûr, elle enchaîna ses questions, ce qui le fit rire doucement. "Non, je n'étais pas là pour ça, à l'origine. J'ai fait une hémorragie cérébrale la semaine dernière. Ce qui explique l'état dans lequel je suis. Retrouver la vue a été une... conséquence inattendue, dirons-nous. Depuis le début, c'était un problème neurologique, Théia. Depuis le début..." Il avait perdu trois ans de sa vie pour un mauvais diagnostic. Si on avait parlé de cécité corticale, les médecins se seraient davantage penché sur le cerveau de Liam. Mais il avait fallu que ce soit ce cerveau qui lance des signaux d'alerte. La nature était décidément bien faite. "Comment as-tu su que j'étais là ? Je voulais t'appeler, mais je ne voulais pas que tu me voies dans cet état-là." Il était incapable de marcher, incapable de tenir longuement des conversations. C'était bête d'agir comme cela, parce qu'il savait que Théia était l'une des rares personnes qui ne jugeraient jamais son état. Jamais.

__________________________

Hello darkness, my old friend
Same old song, just a drop of water in an endless sea. All we do crumbles to the ground, though we refuse to see.©alas.
Revenir en haut Aller en bas
animatrice
avatar

Théia Hamilton

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: C'est une rêveuse, une âme d'artiste. Une vagabonde, une adepte du carpe diem. Un soleil dans la nuit, une bougie à la flamme éternelle. Théia est douce, Théia est explosive. Elle est le feu et la glace, le sombre et le clair. Passionnée par tout ce qui touche à l'art, principalement le cinéma qui la fait rêver un peu plus chaque jour. Elle trouve de la beauté dans un ciel étoilé, du haut d'une falaise, dans les yeux d'un être humain. Elle s'enthousiasme vite, vit sans dépendre de rien, prend plaisir à essayer de nouvelles choses, quitte à tenter l'interdit. Imprévisible, indomptable, elle est comme ces enfants sauvages qui fuient la norme pour aller vers le particulier. Elle aime se démarquer, se dire qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle est particulière Théia, un peu étrange et un peu ailleurs.
ABOUT MEMESSAGES : 1360
ICI DEPUIS : 16/06/2016
CRÉDITS : vinyles idylles (a) & alaska (s)
DOUBLE-COMPTE : alfie, oscar, cleo & rory
STATUT : "i tried my best to never let you into see the truth"
MessageSujet: Re: as if we were meeting again (liam)   Mar 5 Sep 2017 - 11:39

Elle l'aura connu sous toutes ses formes, Liam. Râleur, souriant, négligé comme un brin coiffé. Et peu importe la situation, peu importe si sa barbe était trop longue où si ses vêtements étaient dépareillés, Théia n'a jamais cessé de le voir comme un homme au-dessus des autres. Elle ne saurait expliquer pourquoi, si c'est à cause du contexte dans lequel ils se sont rencontrés ou bien grâce à leur relation drôle et attachante qu'ils ont fini par développer. Deux bras cassés, deux humains que la vie n'avait pas gâtés et qui avaient réussi à trouver dans l'autre un peu de réconfort grâce aux piques, aux réflexions pour rires, récemment grâce à des compliments qui avaient su réchauffer le coeur d'une Théia brisée. Et comme un arc-en-ciel après la pluie, elle obtient un nouveau coeur. Comme le calme après l'ouragan, il retrouve la vue. Pour elle, ce ne sera pas sur le long terme. Elle ne vivra que vingt ans à tout casser, ou un peu plus avant que cette organe qui n'est pas la sienne ne finisse par se fatiguer. Mais malgré ce temps réduit, elle espère pouvoir assister aux différents changements que connaîtra Liam au cours de ce qu'il lui reste comme temps. Lorsqu'il lui affirme que oui, il peut la voir, Théia sent sa gorge se nouer. Elle n'a jamais fait partie de ces personnes qui pleurent facilement, elle a même d'ailleurs toujours pris l'habitude d'attendre d'être seule afin de faire s'évacuer son chagrin. Pourtant, devant l'air fatigué mais heureux de Liam, elle ne peut empêcher à cette larme solitaire de venir rouler le long de sa joue. Elle n'est pas triste, un rire de soulagement s'échappe même de ses lèvres avant qu'elle ne se mette à lui poser des tas de questions. Les réponses ne tardent pas, et elle l'écoute parle tout en se cramponnant aux barreaux du lit comme à une bouée de sauvetage. « Une hémorragie ? Et tu me préviens pas ? Oui donc, parce que je ne fais plus partie du club des dysfonctionnels, je n'ai plus le droit d'avoir les updates de ta vie ? » Elle parle vite, trop vite même que pour réussir à donner l'impression d'être vexée. En réalité, elle a du mal à cacher son enthousiasme face à cette grande nouvelle. « Neurologique, » répète-t-elle avant d'effacer du revers de sa main la trace laissée par son unique larme. À sa question suivante, elle renifle et baisse les yeux. « J'ai peut-être entendu une conversation téléphonique de ma colocataire. Sans faire exprès. Et puis, tu sais, Bowen est une petite ville. Tout finit par se savoir, » ajoute-t-elle en haussant les épaules avant de relever les yeux dans sa direction. « Mais j'ai bien fait visiblement, vu que tu ne comptais pas me mettre au courant. » Elle se permet de lever les yeux au ciel maintenant qu'il peut la voir.

__________________________

Time after time, writing my lines Having my baby there next to me. It's so sweet, pouring you a drink And pretending that nothing means anything

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Liam Matthews

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Charley & Sasha - Devan - Leo - Skylar - Theia - Maxine - Jamie - Lexi
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 833
ICI DEPUIS : 08/05/2016
CRÉDITS : Morrigan (avatar), Alas (sign)
DOUBLE-COMPTE : Tahlia, la flic complètement barrée
STATUT : Célibataire, mais papa d'un petit Sasha.
MessageSujet: Re: as if we were meeting again (liam)   Lun 18 Sep 2017 - 18:15

Maintenant qu'il avait Théia à ses côtés et qu'il pouvait la voir, Liam ne pouvait départir son regard d'elle. Il appréciait chacun de ses mimiques, chacun de ses regards qu'elle posait sur lui, chacune de ses expressions qu'auparavant il était incapable de voir. Même s'il avait développé une sorte de sixième sens, qui avait décuplé son empathie, il n'y avait rien de mieux que la vue pour mettre le doigt sur les émotions de la personne qui se tenait près de lui. Il fut d'ailleurs surpris d'apercevoir cette petite larme qui coulait sur la joue de la jeune femme, parce qu'il savait qu'elle n'était pas du genre à pleurer. Mais il en fut touché, se retenant à son tour de ne pas craquer. Alors qu'il lui expliqua ce qu'il s'était passé, il arqua un sourcil quand Théia s'emballa, en parlant rapidement et en lui faisant comprendre qu'il aurait mieux fait de la prévenir. "On fera toujours partie du club des dysfonctionnels, Théia." se permit-il de répondre en tout premier, un léger sourire sur les lèvres. Même si elle avait un nouveau coeur - qui lui rallongeait l'espérance de vie d'un nombre d'années bien trop court, chose que Liam avait envie d'oublier, ne pouvant imaginer un monde sans elle - et qu'il avait retrouvé la vue, Théia et Liam feraient toujours partie de ce club de dysfonctionnels. Parce que ce qu'ils avaient vécu restera à jamais gravés en eux. Ils avaient une vision de la vie qui était bien plus belle que toute personne en bonne santé, parce que eux, ils avaient flirté avec la mort. "C'est juste que je ne voulais pas que tu me voies dans un tel état. La fierté masculine, tu te doutes bien..." Il était sincère sur le début de sa phrase. Il n'avait pas envie de lui infliger cela, alors qu'elle avait d'autres choses auxquelles penser. Elle répondit cependant à sa question, ce qui fit grimacer Liam. Bowen était une petite ville. C'était impossible de cacher quelque chose, et c'était un fait avec lequel l'ex-policier avait beaucoup de mal. Mais alors qu'il reporta son regard sur elle et qu'il la vit lever les yeux au ciel, en lui reprochant de nouveau de ne pas l'avoir mise au courant, ce fut un sourire qui étira les lèvres du convalescent. "Ne lève pas les yeux au ciel, je te vois maintenant..." souffla-t-il doucement. "Je suis désolé de ne pas t'avoir mise au courant. Ce n'était pas une volonté de te mettre de côté ou quoique ce soit. J'avais juste besoin d'atterrir et de retrouver quelques repères avant d'annoncer la bonne nouvelle. Pour être honnête avec toi, je n'ai même pas encore vu mon fils." C'était aussi l'occasion de lui prouver qu'il tenait à Théia. Que s'il n'avait pas daigné la mettre au courant, ce n'était pas parce qu'il l'avait oublié ou quoique ce soit. Bien au contraire. "Mais si tu veux encore râler, fais-le. Je finirai par me faire pardonner." reprit-il avec cet air malicieux qui éclaira un instant ses traits fatigués. Au fond, il l'aimait bien entendre râler...

__________________________

Hello darkness, my old friend
Same old song, just a drop of water in an endless sea. All we do crumbles to the ground, though we refuse to see.©alas.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: as if we were meeting again (liam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
as if we were meeting again (liam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: hôpital-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus