AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 (Alek) Hello darkness my old friend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: (Alek) Hello darkness my old friend.   Ven 4 Aoû - 12:41

Elle me manque. Comment fait-on pour s’en remettre quand on perd sa moitié ? Celle avec qui on partageait tout. Déjà fragilisée par la mort de Larà survenue en décembre, voilà que je perdais Scarlett. Comment réussir à surmonter la perte de sa jumelle, de son âme sœur. Pendant 26 ans, ce ne fut que nous deux et la voilà envolée. Je savais que désormais je demeurerai expatriée, que je ne pourrais plus remettre les pieds en Ecosse sans avoir ce pincement au cœur. Croiser des visages familiers, leur parler, rire avec eux. Tout ça était désormais impossible. C’est pour cette raison qu’une fois l’enterrement achevé et malgré le fait que la succession n’ait pas encore été décidée, je me devais de partir. J’ai longtemps erré en Angleterre ou encore en Amérique. Pour cause de promo, toujours cette promo mais j’évitai l’Ecosse. Si ce n’était à cause de mon accent, je pense que personne ne décelerait une quelconque ressemblance. Revenue à Bowen où pourtant je n’avais pas été plus heureuse, j’étais désormais une âme en peine. C’est pourtant tellement simple de jouer les hypocrites. Sourire, faire semblant. Je jouais la comédie. Avant, je ne le faisais qu’à l’écran et maintenant la fiction a dépassé la réalité. Mais personne ne veut d’une dépressive dans sa vie. Salut, je m’appelle Ruby, j’ai perdu me parents et mes sœurs en l’espace de quelques mois, comment allez-vous ? Déjà, on instaure la pitié. Les gens ont ce regard qui nous donnent envie de les gifler et ensuite, on se sent mal. C’est pour cette raison que la journée, lorsque le soleil était réveillé, je faisais mine d’aller bien. Je mangeais, je marchais comme une automate et ensuite, envolée la joyeuseté et bonjour la grise mine. Ce soir ne ferait pas exception. J’avais enfilé une jolie robe, bien attachée mes cheveux mais dans le fond, j’allais sans doute échouer dans un bar comme tous les soirs. Après avoir déambulée dans les rues pendant de longues heures, je me décide enfin à aller picoler. Donc j’entre dans le bar de Bowen (on manque cruellement de lieux où picoler ici) pour me poser sur un tabouret. Je commande une vodka sans regarder les autres avant de sortir mon téléphone passablement ennuyée. Encore une soirée longue où même entourée de gens, j’allais me sentir plus seule que jamais.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Alek H. Canterburry

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 603
ICI DEPUIS : 26/07/2017
CRÉDITS : hershelves.
DOUBLE-COMPTE : la sexy américaine Skylar
STATUT : tu es plus fidèle à ta bouteille de rhum qu'à n'importe quelle autre personne sur terre.
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Dim 6 Aoû - 20:02

Ce soir là, tu n'étais pas en forme. Tu avais eu Alana au téléphone, elle te manquait, c'est vrai. Enormément même. Mais tu ne voulais plus partir de ce pays. Bowen, c'était devenu ta maison. Ton chez toi. C'était bizarre de te dire que tu avais trouvé ta place quelque part, tu ne pensais ps qu'en suivant Effy jusqu'ici, tu allais trouver ton bonheur. Cette ville, et ses gens t'ont aidé à aller mieux et à soigner le départ brutal de ta mère. De toutes façons, il fallait bien que tu trouves une solution avant tout. Tu ne pouvais pas rester comme ça. Cela fait maintenant 3 ans que tu es ici. 3 ans que tu écumes tous les bars de la ville le soir quand tu ne travailles pas. Tu en as fais beaucoup, c'est vrai. Et en plus tu as travaillé dans certains. Maintenant, avec Alfie comme patron, tu te sens tellement plus libre. Alors ce soir, pas trop dans ton assiette, tu l'avais appelé pour qu'il te laisse ta soirée de libre. Il n'en voyait aucuns inconvénients vu que tu travaillais déjà beaucoup. Alors c'était une bonne soirée pour se murger la tronche.

Tu trouvais un bar, que tu connaissais, oui c'est obligé, tu les connais tous. Et tu t'aventurais à l'intérieur. Avec ton style, on aurait pu croire à un mec totalement perdu qui ne sait pas quoi faire de sa peau. Ton t-shirt blanc, ton pantalon trouvé et ta veste en cuir. Tu t'assis au comptoir, accoudé au bar. Ton pote le serveur ne te demanda pas ce que tu voulais boire, il le savait. Un verre de rhum ambré, et un double. Près de toi, tu aperçus une jeune femme qui avait l'air autant en peine que toi.

Tu n'as pas l'air dans ton assiette, je te convie à rejoindre mon club de dépressif, dis-tu sur un ton humoristique. Enchanté, moi c'est Alek, ajoutas-tu en souriant à la jolie rousse.

__________________________


I CAN LIVE WITHOUT YOU

I'm not afraid to take a stand, everybody come take my hand. We walk this road together, through the storm, whatever weather, cold or warm, just let you know that you're not alone ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Lun 7 Aoû - 14:53

Il faut que j’arrête picoler dans les bars. A la limite si je voulais être pitoyable, je pouvais très bien rester picoler dans ma chambre d’hôtel. Puisque je n’avais plus de chez-moi. C’est ça de partir pendant des semaines de Bowen sans le dire à personne. Mais en même temps comment dire aux autres que ma famille et tout ce que j’avais dans ce putain de monde étaient partis en fumée. Vous me voyez le claquer aux gens ? Je ne pense pas non. Donc, me voilà, plus seule que jamais dans un endroit extrêmement bondée. Je fixe le liquide ambrée du whisky sans oser le voir. C’est dégueulasse le whisky mais ça permet d’être assez vite saoul. J’en étais à mon second verre et je sentais déjà ma timidité s’enfuir en courant. La raison allait la suivre de près. J’étais habillée de manière assez sobre. En noir. Tenue de deuil et j’avais laissé mes cheveux détachés pour une fois. Je me foutais pas mal de qui entrait et qui sortait. Qui roulait des pelles à qui. Je me contentai de faire tourner la boisson dans mon verre avant de le vider cul sec. L’alcool me brûle la langue et je ne peux m’empêcher de le boire cul sec. Je déteste le whisky. J’allais en commander un autre lorsqu’on m’interpelle. Je tourne alors la tête vers mon voisin de comptoir en haussant un sourcil. Je me prends un moment à le regarder et il a l’air jeune. Trop jeune pour boire dans un bar mais bon, je pense que je ne suis pas la mieux placée là-dessus. Je picole alors que je n’ai que la vingtaine. Je me sens rougir du fait qu’il ait remarqué que j’étais dépressive. Quoique sa phrase était drôle mais je ne pus m’empêcher de piquer un fard. Sujet, verbe, complément. Normalement, j’ai bu donc je devrais pouvoir aligner trois mots sans buter dessus. « Il… Il… y… y… y a un cl… club ? » Ou pas. Mais bordel, j’air l’air d’une attardée qui pue le whisky maintenant. Le seul mec avec lequel je ne bégaie pas c’est Nate. Je lui fais donc un sourire tandis qu’il se présente. « Ruby. En… en… enchantée. » Je me décale d’un tabouret pour faire suivre mon verre avant de prendre appui sur ma main. « T’as… t’as p… p… pas une tê… tête à dé… dépr… déprimer. » Je le fixe dans les yeux en disant ça avant de faire la moue. C’est vrai, il est bien trop cute pour avoir le cafard mais on ne sait jamais de quoi les gens sont faits.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Alek H. Canterburry

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 603
ICI DEPUIS : 26/07/2017
CRÉDITS : hershelves.
DOUBLE-COMPTE : la sexy américaine Skylar
STATUT : tu es plus fidèle à ta bouteille de rhum qu'à n'importe quelle autre personne sur terre.
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Lun 7 Aoû - 21:27

Boire tout seul dans les bars, tu connaissais assez bien, mais bon, si tu pouvais avoir de la compagnie c'était quand même vachement mieux. Alors tu avais interpellé la demoiselle à côté de toi qui fixait à tour de rôle son verre et son téléphone. Pourquoi ne pas discuter avec elle ? Tu engageais la conversation de manière un peu brusque, certes, mais toujours avec une dose d'humour. N'étant pas, toi non plus, dans ton assiette, tu lui proposas de rejoindre ton club des dépressifs. Tu trouvais ça drôle, toit, peut-être pas les autres mais tant pis, tu aurais essayer. Elle te demanda alors s'il y avait vraiment un club, et de là, tu ris légèrement. Ensuite, la belle rousse se présenta. Mais tu l'avais déjà vu quelque part, tu le savais.

Je suis sûre que je t'ai déjà vu, mais je ne sais où, dis-tu l'air interrogateur à la demoiselle.

Elle te rétorqua que tu n'avais pas l'air d'être déprimé, quant à toi. Mais bon dieu que tu l'étais. Tu essayais de ne jamais le montrer, tu pouvais être l'homme le plus déprimé du monde avec un sourire aux lèvres. C'est comme ça, c'est dans ta nature !

Oh, crois-moi que si, on dirait pas, je sais, répondis-tu simplement. Mais cette chose m'aide bien à oublier, continuas-tu en levant ton verre avant d'en prendre une gorgée.

__________________________


I CAN LIVE WITHOUT YOU

I'm not afraid to take a stand, everybody come take my hand. We walk this road together, through the storm, whatever weather, cold or warm, just let you know that you're not alone ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Mar 8 Aoû - 6:49

C’est fou ce qu’on peut devenir cliché quand on déprime. On le voit assez à la télé. Lorsque les gens dépriment, ils ont besoin d’aller vers les autres. D’aller picoler dans des bars. D’ailleurs je pense que les dépressifs nourrissent la majorité du fonds de commerce des teneurs d’enseignes. Après les étudiants et les britanniques. Nous sommes doués pour boire, c’est comme naturel. D’ailleurs quand j’y pense, je suis beaucoup trop sortie dans les bars depuis mon retour. J’y ai rencontré des gens qui sont toujours mes amis depuis. Et d’autres que j’ai malheureusement perdus de vue. La vie est ainsi faite. Ce soir ne faisait pas exception. Je déteste pleurer sur moi-même. Peu de personnes –mise à part tous mes fans, merci la presse- savent que j’ai perdu mes proches. Et j’aimais à me croire que ma notoriété morbide ne m’avait pas suivi ici. Je me tourne donc vers le jeune homme qui rit à ma question. Je me surprends moi-même à sourire avant de me rapprocher. Cependant mon sourire s’efface lorsqu’il dit déjà m’avoir vu quelque part. Bon visiblement, les gens ont Netflix ici. « Je… je… je… su… suis a… actrice. Sau… sauf qu… que je bé… bégaie pas co… comme une déb… débile. » Je ris à ma phrase avant de passer une main dans ma nuque, gênée. « Et t… toi, tu… tu f… fais qu… quoi ? » Je le regarde un instant avant de lui faire remarquer qu’il a une tête à chanter sur les bars plutôt qu’à vouloir se prendre. J’ai un nouveau sourire. Eh bien, c’est la fête ce soir, moi qui souris rarement. Je fixe un moment son verre avant de le suivre lorsqu’il boit une gorgée. On va arrêter les culs secs, on fait ça lorsqu’on a douze ans et pas vingt-six. « Je… je… su… suis cer… certaine qu… que je t… te bats au… au j… j… jeu de la dé… dépre… dépression. » J’éclate à nouveau de rire. Pas pour le mettre mal à l’aise mais plutôt pour essayer de lui donner un peu le sourire. Après tout, j’ai toujours été une sorte de soleil pour les gens. Je déteste laisser les gens dans leur chagrin quitte à mettre le mien de côté.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Alek H. Canterburry

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 603
ICI DEPUIS : 26/07/2017
CRÉDITS : hershelves.
DOUBLE-COMPTE : la sexy américaine Skylar
STATUT : tu es plus fidèle à ta bouteille de rhum qu'à n'importe quelle autre personne sur terre.
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Mer 9 Aoû - 10:32

Partager sa soirée avec quelqu'un pourrait peut-être t'aider à te remonter le moral. Qui était à zéro depuis le début de la journée. Tu avais commencé à boire il était tôt dans l'après-midi. Et tu jouais de la guitare pour oublier. C'est vrai que cet instrument t'aider pas mal dans tes journées moroses comme celles-ci. Mais aussi, aller dans les bars t'aider aussi. La jeune femme avec qui tu commençais à parler te dit qu'elle était actrice. Ahhhhh, mais ça doit être ça ! Tu dois l'voir vu dans une série.

C'est mignon de bégayer, c'est pas très grave ! Tu joues dans une série, non ? demandas-tu à la jolie rousse.

Elle avait l'air douce, gentille, et adorable. C'était le genre de femme que tu voulais cajoler et ne pas faire du mal. Tu ne comprenais pas pourquoi elle déprimait, elle devait avoir la belle vie cette jeune femme. Après, c'était surement une façade, et tu te le demandais aussi. Tu souris bêtement quand elle te dit qu'elle devrait te battre au jeu de la déprime.

Surement,
répondis-je à la jeune femme. Mais on peut toujours voir qui gagne, je t'écoute, dis-tu avec un sourire en coin.

__________________________


I CAN LIVE WITHOUT YOU

I'm not afraid to take a stand, everybody come take my hand. We walk this road together, through the storm, whatever weather, cold or warm, just let you know that you're not alone ©️ signature by anaëlle.


Dernière édition par Alek H. Canterburry le Mer 9 Aoû - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Mer 9 Aoû - 10:55

Il faut que j’arrête de sortir et de me saouler. Sauf si je tombais sur des garçons aussi sympathiques qu’Alek. Après, je ne pouvais m’empêcher de me demander comment il peut déprimer. C’est vrai, il est gentil. Enfin, il en a l’air. Lorenzo avait l’air hétéro. Bon après, non pas que la bisexualité me dérange en soi parce qu’on ne devrait pas mettre des étiquettes sur quelque chose comme l’attirance entre deux sexes mais être transparent aurait pu être une chose nice. Je me sens rougir lorsque mon nouvel ami de comptoir me dit que mon bégaiement est mignon. « C’est… c’est… c’est handi… capant. » Mon rire devient nerveux. « M… mais… j… j… je bégaie p… pas sur le… le s… set. » Je lui fais un sourire avant de boire une gorgée de ma boisson. « O… Oui pour Net… Netflix. » Je passe une mèche de cheveux derrière mon oreille lorsque j’en viens à me poser des questions sur pourquoi il déprimait. A en juger par un regard, il n’avait l’air d’en être à son premier verre. Dans le même bateau. J’essaie de faire de l’humour mais je me prends la question d’Alek comme un boomerang. J’inspire doucement en regardant mon verre. La seule personne à qui je m’étais confiée était Freja. Hors, il n’a pas les cheveux longs et une paire de seins. Aie aie aie. Je forme la phrase dans ma tête pour éviter de bégayer. Ça serait encore plus débile. « Toute ma famille est morte. » Je secoue la tête avant de vider mon verre cul sec. Je touche et grimace parce que l’alcool me brûle la gorge. « Dans l’incendie de notre maison. Il y avait ma soeur jumelle » Je demande au barman de me redonner la même chose avant de me tourner vers Alek. « Ton… ton… ton tour, m… mon mi… mi… mignon. »

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Alek H. Canterburry

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 603
ICI DEPUIS : 26/07/2017
CRÉDITS : hershelves.
DOUBLE-COMPTE : la sexy américaine Skylar
STATUT : tu es plus fidèle à ta bouteille de rhum qu'à n'importe quelle autre personne sur terre.
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Mer 9 Aoû - 11:21

Dans ce bar, que tu connaissais depuis ton arrivée à Bowen, il y avait une bonne ambiance. La musique était cool, les barmans et serveurs étaient cool. Tu aimais traîner dans ce genre d'endroit. Le verre que tu avais dans les mains contenait ce liquide que tu aimais tant, et quand tu parlais avec la belle rousse, tu faisais tourner ton rhum avant d'en boire une gorgée. Elle te répondit qu'elle était actrice sur Netflix, c'est pour ça que tu la connaissais et que tu l'avais déjà vu. Il était venu le temps de vous confier, de savoir pourquoi l'un et l'autre vous étiez déprimé. Alors, Ruby commença et te raconta que sa famille était décédé dans un incendie.

Je suis vraiment désolé pour toi, dis-tu en baissant les yeux.

C'est triste, c'est sur. Toi la tienne n'était pas décédé mais c'est un peu tout comme. Enfin si, ta maman est morte malheureusement. Mais c'était différent. Ta vie était différente. Tu étais toxicomane, alcoolique et tu ne t'en rendais pas compte. Ta vie se résumait à la drogue, l'alcool et ta musique. Mais bon, c'est comme ça. Alors tu finis ton verre en cul-sec, et tu demandais d'un geste du bras à ton pote le serveur de te remettre la même chose. L'actrice te demanda à ton tour ce que tu avais pour déprimer.

Ma mère est morte dans un accident de voiture, mon père est alcoolique et me battait quand j'étais chez lui à Londres et ma soeur a déménagé à l'autre bout du monde, répondis-tu d'une traite à ton interlocutrice.

__________________________


I CAN LIVE WITHOUT YOU

I'm not afraid to take a stand, everybody come take my hand. We walk this road together, through the storm, whatever weather, cold or warm, just let you know that you're not alone ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Mer 9 Aoû - 11:41

Je suis un bisounours comme fille. Ou une éponge. J’ai tendance à être trop altruiste ou encore émotive. Certes, je le montre rarement en public mais mon empathie me pose souvent des soucis. Alors que je venais dans ce bar où j’avais rencontré pas mal de mes amis, je fis la connaissance d’Alek. Je le détaille un peu. Brun, visage juvénile, un regard assez rieur et pourtant, il était très alcoolisé. On pouvait le voir à ses yeux. Ils étaient voilés. Signal qu’il avait consommé une grande quantité d’alcool. Mais après, il était très gentil. Si bien que j’en viens à me confesser sur Sally, ma famille. Je fixe mon verre un moment sans trop savoir quoi dire après. « Ça va. » Non, ça ne va pas mais bon, je n’ai pas envie de pleurer dans les bras d’un parfait inconnu. Déjà parce que ça serait pitoyable et ensuite parce que ça serait pitoyable. Oui, il n’y a pas d’autres raisons. Je retourne sa question à mon voisin et je relève le regard pour établir un lien visuel. Histoire qu’il n’ait pas seulement à se confier devant une nana qui fixe son verre vide. Je l’écoute parler. Le serveur m’amène mon verre et j’en prends une gorgée. C’est affreux. Une mère décédée dans un accident de voiture, un père alcoolique qui ose porter la main sur son enfant. J’en avale ma boisson de travers. Donc, je me mets à tousser comme une débile profonde. Je ne sais pas trop quoi dire à Alek. Alors, j’inspire. Bisounours. Je suis un bisounours. Je me penche pour le prendre doucement dans mes bras. On peut se demander ce qui ne va pas chez moi. Je me détache après quelques secondes pour le regarder en faisant un petit sourire désolé. Alors que le serveur s’approche pour apporter son verre, je tourne la tête vers lui. « On va prendre des shots et la bouteille de Tequila. » Puis, je reporte mon attention sur mon jeune compagnon. « J’invite. » J’esquisse un léger sourire, essayant d’être chaleureuse. Doucement, je pose ma main sur la sienne. « Londres, donc, je fais la moue, é… écossaise… e… et dé… désolée pour l’é… é… étreinte. Je… je… suis un our… ourson. »

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Alek H. Canterburry

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 603
ICI DEPUIS : 26/07/2017
CRÉDITS : hershelves.
DOUBLE-COMPTE : la sexy américaine Skylar
STATUT : tu es plus fidèle à ta bouteille de rhum qu'à n'importe quelle autre personne sur terre.
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Mer 9 Aoû - 21:25

Raconter tes histoires de famille à une inconnue comme ça dans un bar, ça ne te ressemblait pas forcément mais bon. Il y a un début à tout comme on dit ! Et puis, elle s'était confié, tu n'allais pas resté planté là sans rien dire. Elle avait l'air gentille et douce. Alors pourquoi pas lui raconter ta triste vie comme elle t'avait raconter la sienne. Elle te prit dans ses bras, tu fus surpris mais c'était agréable. Ca partait d'une bonne volonté, et d'un bon sentiment alors tu ne te dégageais pas de son étreinte. La jolie rousse s'excusa pour cela mais tu la gratifiais d'un sourire, ça faisait un bien fou de voir que quelqu'un pouvait comprendre ce que tu ressentais.

Quand le serveur t'apportait ton verre, tu lui souris avant de le lever vers lui et boire une gorgée. La jeune femme commanda une bouteille de Téquila et des shooters. Pourquoi pas ! C'était une bonne idée de noyer ta tristesse dans l'alcool, même si tu faisais ça tous les jours. Ruby te dis alors qu'elle t'invitait et qu'elle payerait tout ça. Tu lui souris timidement en la remerciant. Ce n'était pas dans ton habitude mais bon, tu n'allais pas cracher dessus.

Oui, je suis anglais et grec... Mais j'ai fui l'Angleterre pour ce petit coin de soleil, répondis-tu à la jeune femme, les yeux rêveurs. Ecossaise ? Mais nous sommes voisins alors ! continuas-tu avec un sourire. Ce n'est pas grave, c'est chaleureux et j'apprécie.

__________________________


I CAN LIVE WITHOUT YOU

I'm not afraid to take a stand, everybody come take my hand. We walk this road together, through the storm, whatever weather, cold or warm, just let you know that you're not alone ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Jeu 10 Aoû - 9:36

Se confier. On fait généralement ça sur un divan avec un psy qui nous coute les yeux de la tête et pourtant, j’étais en train de le faire auprès d’Alek. Mais mes confidences n’en appelaient pas d’autres. Je demeure tellement choquée par son vécu que j’en viens à le prendre dans mes bras. Pendant quelques secondes. Je ne pourrais jamais concevoir la violence faite aux enfants. Ça me met en colère même si je ne le montre pas. Je pense que parler de son géniteur à ce garçon reviendrait à tourner le couteau dans la plaie et non merci. Je regarde le serveur déposer son verre avant de commander une bouteille de Tequila. J’ai vu ça sur des tournages ou en côtoyant mes amis écossais. Les shots ça fait vite oublier la déprime. Ou alors la redescente fait qu’on déprime encore plus. Je ne sais plus. Je regarde alors Alek qui me parle de ses origines. Curieux mélange que l’anglico-grec. Je lui souris. Puis, je hoche la tête. « M… mes p… parents avaient une dis… distillerie d… dans les Landes. » Il a le regard assez rêveur et je trouve ça adorable. « J… je suis ici pour tou… tourner. » Enfin, le tournage ne recommençait pas avant trois semaines donc j’étais bien tranquille mais ça, je ne le dirai pas. Que j’avais fui l’Ecosse parce que c’était trop douloureux. Je pense que c’était pareil pour lui. Chaleureux. J’éclate de rire. « Je… je ne suis qu… que chaleur et a… a… amour. » J’éclate de nouveau de rire. « T… tiens en parlant de ça… tu… tu dois bien a… a… a… voir une dame dans ta vie ? » Histoire de voir s’il a un peu de joie dans sa vie.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Alek H. Canterburry

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 603
ICI DEPUIS : 26/07/2017
CRÉDITS : hershelves.
DOUBLE-COMPTE : la sexy américaine Skylar
STATUT : tu es plus fidèle à ta bouteille de rhum qu'à n'importe quelle autre personne sur terre.
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Jeu 10 Aoû - 13:00

Normalement, tu ne faisais que ça avec Effy. Te confier, c'était rare quand ça t'arrivais. Alekzander Canterburry, cet homme mystérieux qui n'aimait pas raconter sa vie et ses soucis à tout va. Mais bon, arriver à un certain moment, se confier à quelqu'un que tu ne connaissais pas pouvait te fair plus de bien qu'autre chose. Tes yeux commençaient à être dilaté à cause de l'alcool mais aussi du pétard que tu avais fumé avant de venir. Mais tu étais bien, dans ton élément.

La jeune femme commença à te raconter sa vie, tu la regardais et acquiesçais en souriant. Se ne doit pas être facile ce qu'elle vie. Perdre sa famille comme ça, aussi précipitamment, c'est quelque chose de dur. Tu le sais très bien même si tu n'avais pas perdue ta famille entière.

Une distillerie ? C'est trop cool ça ! dis-tu en t'exclamant. Ma mère était serveuse, son rêve c'était d'avoir un endroit un peu comme ça, rien qu'à elle, continuas-tu avec un sourire triste.

Ruby t'expliqua alors qu'elle était ici, à Bowen, pour tourner. Whaaaa, tu ne savais pas qu'il se tournait des séries et encore moins de renommée par ici dans ton petit coin de soleil. Tu aimerais bien un jour, voir ça, l'envers du décor. Etant plus jeune, tu voulais jouer dans des films, jouer des superhéros qui sauvent les gens et qui sont adulés de tous. Mais malheureusement, tu n'as pas suivi cette voie. Ensuite, la jolie rousse te demanda si tu avais quelqu'un dans ta vie. Le sujet délicat.

Non, je n'ai pas de demoiselle dans ma vie ! Les seules femmes qui comptent pour moi sont ma soeur et ma meilleure amie qui est avec moi à Bowen, sinon je suis assez volage... répondis-tu simplement. Et toi alors, un homme aurait-il l'honneur de partager ta vie ? demandas-tu curieusement.

__________________________


I CAN LIVE WITHOUT YOU

I'm not afraid to take a stand, everybody come take my hand. We walk this road together, through the storm, whatever weather, cold or warm, just let you know that you're not alone ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Jeu 10 Aoû - 13:24

Sourire, rire, au contact d’autrui ça ne m’est pas arrivé depuis tellement longtemps. C’est assez étrange que ça arrive dans un bar. En présence d’Alek. Je ne suis pas douée pour parler aux gens. J’ai même régressé depuis que j’ai perdu toute ma famille. Mais disons que ce garçon avait un visage avenant et il était gentil. Il n’en faut pas plus pour moi afin que je m’ouvre un petit peu. Je lui parle donc de la distillerie que tenait ma famille. C’est pour cette raison que je ne pouvais pas boire de scotch. A cause des McPhelps, véritable nom d’origine. Une confidence en amenant une autre, Alek le fait à son tour. Il me parle de sa mère qui était serveuse. Je connais bien ayant moi-même été serveuse lorsque j’habitai à New-York avec Sally et Ally. Je vois la mine triste sur le visage d’Alek alors je remets ma main sur la sienne. « Tu… Tu… pou… pourrais en a… a… avoir un p… pour toi. » Je hausse les épaules. « Pour ren… rendre ho… hommage. » J’ai un petit sourire désolée. Consciente que ce n’est pas facile d’avoir perdu un proche. Surtout s’il était jeune et que son père a sombré dans l’alcool. Je fixe nos deux verres un instant. Je serre doucement la main d’Alek avant de retirer la mienne pour la poser sur ma cuisse. Je lui parle de ma venue à Bowen qui était en partie pour le tournage. On le tournait dans les plaines non loin. Je devais d’ailleurs monter à cheval et je n’étais pas très douée. Donc pour changer de sujet, j’essaie de lui faire parler de sa vie sentimentale. Espérant que ça soit plus joyeux. Mais c’est raté ! Une sœur et une meilleure amie. Quelqu’un de volage. Je fronce les sourcils car je ne suis pas trop du genre à butiner d’homme en homme. La preuve, je suis chaste depuis plus d’un an maintenant. Il me retourne ma question comme un boomerang et j’ai un petit rire nerveux. « Tu… tu m… m… as vu ? » Un cageot pareil, ça ne sort avec personne. Je secoue donc la tête à la négative en rougissant. « Je… je… je suis c.. coincée dans la fr… fr… friendzone. » J’ai un nouveau rire plus sincère. Etre maladroite, qui bégaie et passablement déprimée, ça a de quoi repousser les hommes.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Alek H. Canterburry

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 603
ICI DEPUIS : 26/07/2017
CRÉDITS : hershelves.
DOUBLE-COMPTE : la sexy américaine Skylar
STATUT : tu es plus fidèle à ta bouteille de rhum qu'à n'importe quelle autre personne sur terre.
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Jeu 10 Aoû - 14:07

Tu te sentais mieux, rien que parler te faisait te sentir mieux ! C'est très bien, continuons comme ça mon bon vieux Alek ! Cela faisait longtemps que tu n'avais pas ressenti ce besoin de parler, la dernière fois, Effy t'avait fait fumer un pétard et vous aviez parler pendant de longues heures de tous tes problèmes. Elle était toujours là pour t'écouter, toujours là pour t'entendre et acquiescer. Tu racontais à la jeune femme que ta maman avait toujours voulu ouvrir un bar ou un restaurant, quelque chose à elle, et elle te répondit en disant que toi aussi tu pourrait le faire, pour lui rendre hommage.

Je n'y avais jamais pensé, mais c'est une bonne idée, répondis-tu à la jeune femme avec un sourire malicieux.

La conversation que vous aviez tous les deux dériva sur vos déboires amoureux. Je les appelle déboires parce que toi et la gente féminine c'est compliqué. Tu ne sais jamais sur quels pieds danser avec elles, et puis tu es très indécis comme mec ! Alors tu lui dis qu'à part Alana et Effy, les autres femmes ne comptaient pas. Les filles de ta bande, Maryne & Cassio, faisaient parties de ta vie aussi. Mais c'est tout, les autres tu n'y accordais pas trop d'importance. Tu préférais jouer et t'amuser avec elles. Alors, tu retourna la question à la jolie rousse qui te dit qu'elle était coincé dans la friendzone. Hmmm, remédions à ça.

Oui je t'ai très bien vue et tu es très charmante ! répondis-tu avec un sourire. La friendzone, comment ça ? On va remédier à ça ! Tu vas voir, ajoutas-tu en riant légèrement. Tu voulais juste détendre l'atmosphère et que Ruby se sente à l'aise avec toi.

__________________________


I CAN LIVE WITHOUT YOU

I'm not afraid to take a stand, everybody come take my hand. We walk this road together, through the storm, whatever weather, cold or warm, just let you know that you're not alone ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1247
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   Jeu 10 Aoû - 14:41

Je pense que je n’ai pas souri autant depuis un bail. Il faut dire que souvent je me contente de boire seule et d’envoyer paitre toutes les personnes qui m’entourent. Pourquoi étais-je allée vers Alek ? Je n’en avais absolument aucune idée. C’est un peu comme un lien, une sorte de fil qui relie deux personnes entre elles. Je me suis rapprochée de lui pour le regarder. Puis on enchaine les confidences. Parler de sa mère, de mes parents. J’évite cependant de parler de Sally. Le souvenir de ma sœur m’est encore trop douloureux. Le brun semble être convaincu par mon idée bien que son petit sourire me fasse rougir. Je pose alors ma main sur la table pour relever la manche de mon manteau. J’y dévoile le tatouage qui englobe mon poignet tel un bracelet. « P… p… pour me ra… rappeler. » Je ne dirai jamais l’étrange signification qu’avait ce tatouage. Qu’après la mort de Sally j’étais partie me saouler et que je l’avais fait sur un coup de tête. Comme me marier d’ailleurs. Merci, Las Vegas. J’étais assez contente qu’Asriel m’ait annoncé qu’on ait rien fait ce soir-là. Oh chastety, my old friend. J’interroge alors Alek sur sa vie sentimentale. Ça me semble aller de pair avec la soirée. Nous étions dans un bar. Je bois un shot avant de grimacer pour répondre à sa question. Seule, as always. Il faut dire que mes intérêts amoureux se sont souvent soldés par de cuisants échecs. Je pose ma tête sur ma main avant de le regarder. Je ne peux m’empêcher de rougir lorsqu’il dit me trouver charmante. Non mais il a fumé ou quoi ? J’inspire un bon coup. « En fait, je n’attire qu… que… les mecs pris ou g… gays. » J’ai un rire nerveux. Attends, est-ce qu’il flirte avec moi là ? Parce que pour discerner les signes que je suis aussi nulle qu’un bébé phoque qu’on aurait jeté à la mer. « Y remédier, répétais-je, co… comment ? » J’ai un petit sourire timide avant de faire la moue

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Alek) Hello darkness my old friend.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Alek) Hello darkness my old friend.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: bar-resto-
Sauter vers:  
la nuit de l'horreur
Pour la saison d'Halloween, la ville se fait une beauté, un petit village est installé en dehors de la ville, passez-y faire un tour.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus