AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3446
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : cosmic light
DOUBLE-COMPTE : Devan & Dan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Dim 3 Sep 2017 - 18:54

lennox ∞ andreas
« Ce n’est pas Collin. » Cri du cœur. Andreas ne voulait pas tomber dans la paranoïa : effectivement, Collin avait du mal à être heureux pour le couple. Il avait l’impression que Lennox lui volait son meilleur ami – et il n’avait peut-être pas tort. Malgré ça, Andy ne pouvait pas croire qu’il soit capable d’une chose pareille, peu importait ce que Lennox pouvait en penser. Parce que forcément, le notaire avait tout de suite pensé à lui, Andy le savait. C’était a priori la seule personne dans leur entourage qui pourrait leur en vouloir – mais probablement pas à ce point. Alors très honnêtement… Andreas ne savait pas trop de quel côté chercher. « Je n’sais pas trop qui ça pourrait être. L’important c’est qu’il n’ait pas réussi à nous séparer. » Il prit sa main et la porta à ses lèvres pour y déposer un tendre baiser. « Je te promets de ne plus porter autant d’attention à ce genre d’accusations. De te croire toujours toi plutôt qu’eux. » Et il pensa : heureusement que Lennox n’était pas inscrit sur ce site. A deux, ils auraient vite fait de perdre la tête si on leur cherchait des problèmes.
La nacelle arriva tout en bas, Andreas se rendant compte qu’il n’avait pas eu si peur que ça. De toute façon avec Lennox il se sentait plus fort, presque invincible. « Bah tu es le meilleur pour me changer les idées et je t’en remercie ! » Il lui fit un beau sourire et quitta la nacelle avec lui, toujours main dans la main.
Cette soirée était parfaite. Aucune ombre au tableau… Et il pensait déjà à la nuit qu’ils allaient passer, au moment où il lui montrerait enfin le tatouage. C’était possible que Lennox le prenne mal, mais Andreas était presque persuadé que ça ne serait pas le cas. Le notaire proposa un manège un peu plus mouvementé, Andy hocha la tête et le guida vers celui qui semblait intéresser son amoureux. « Ce serait bien qu’on évite de vomir quand même hein, ça peut refroidir la fin de soirée… » qu’il dit en rigolant avant de lui voler un baiser. C’était vraiment agréable de ne plus avoir à se cacher. Andreas était tout simplement heureux. Très vite ils montèrent dans un wagon où ils n’eurent pas tellement l’occasion de parler. Lennox avait bien choisi, de quoi leur mettre la tête à l’envers et leur retourner les tripes ! Quand il ressortit de là, Andy ne marchait plus très droit. Un peu comme s’il avait bu, en fait. « C’est encore de notre âge ces trucs-là ? J’ai l’impression que je les supportais mieux quand j’étais gamin ! » Ce serait mentir que de dire qu’il n’avait pas eu envie de vomir une seule fois. Son cœur devait être bien moins accroché qu’avant… A moins qu’il n’ait toujours été une chochotte en matière d’attractions. C’avait été drôle en tout cas, puis entendre crier Lennox, ça n’avait pas de prix. Lui qui était en général si réservé ! « J’ai envie de me retrouver dans le noir avec toi… Le train fantôme ça te tente ? » Il lui fit un petit regard coquin alors qu’il n’avait absolument aucune idée malsaine en tête. Quelque chose de plus tranquille pour se remettre de leurs émotions !
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1332
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Mer 6 Sep 2017 - 23:52

Andreas semblait persuadé que ce n’était pas Collin. Lennox hocha la tête, malgré l’incertitude qui planait en lui. Là-dessus, il devait faire confiance à son amoureux. Il connaissait bien mieux son ami que lui, et même si le fait qu’il ait pensé à lui en premier pour le défendre signifiait qu’il savait fort bien que l’opinion l’un de l’autre n’était pas formidable, il était mieux placé pour savoir quelle limite Collin ne franchirait pas. De retour à la case départ, donc. Ils n’avaient aucune idée de qui pouvait bien vouloir s’immiscer entre eux au point de les briser. « Je te promets aussi de le faire, si jamais ça arrive à nouveau … » C’était peut-être un événement isolé, après tout. Une bien mauvaise blague de la part de n’importe qui, qu’ils connaissaient de loin ou de près. Même si le sujet était clos, Lennox continuerait à penser, à se torturer, avec l’identité inconnue de ce blogueur – ou de la personne ayant transmis la fausse rumeur aux Writers. C’aurait été bien trop beau que Lennox puisse laisser aller aussi facilement. Il n’en était pas encore là dans son processus de guérison. Toutefois, il arriva à mettre de côté le problème au moins le temps de cette belle soirée. D’ailleurs, la nacelle regagnait le sol et il était temps de passer à un autre manège. « Ça me fait plaisir. » Lâcha Lennox alors qu’Andreas le remerciait de lui avoir changé les idées. Ça lui faisait plaisir autant parce qu’il soulageait le norvégien que parce que c’était la preuve qu’il arrivait à faire quelque chose de bien pour lui. Quand les prochains choix de manège s’offrirent à eux, Lennox proposa d’en essayer un qui serait un peu plus mouvementé que le précédent. Pour une fois que c’était lui qui fonçait la tête baissée. « Juste un. » Dit le notaire avec un sourire. Il savait que ce genre d’attraction était exactement ce dont il avait besoin pour se relâcher un peu et rire un bon coup. Il avait toujours aimé les parcs d’attraction, les manèges un peu plus effrayants. Ils montèrent donc dans le wagon qui, bien vite, se mit à tourner rapidement et dans tous les sens, les revirant tantôt à l’endroit, tantôt à l’envers. Là-dedans, Lennox criait et riait, mélangeant la peur et la joie, comme un gamin qui redécouvrait les plaisirs de la vie. Quand ils sortirent, au plus grand bonheur et soulagement d’Andreas, ce dernier râla sur le fait qu’il se faisait vieux pour ça, que c’était plus supportable quand il était jeune. « J’ai dix ans de plus que toi et j’l’ai très bien vécu, ne te cherche pas d’excuse, le jeune. » Déclara Lennox avec un rire. On aurait cru voir un tout nouvel homme. Le norvégien lui proposa alors d’aller dans le train fantôme, pour qu’ils se retrouvent complètement dans le noir. Le notaire hocha la tête, acquiesçant à la proposition, et ils se rendirent jusqu’à cette grosse boîte fermée dans laquelle se trouvait les rails et les décorations effrayantes. Ils attendirent en file jusqu’à ce que ce soit à leur tour de s’installer dans le train. Quand le wagon avança, il quitta l’entrée et se plongea dans l’obscurité totale. Ils ne voyaient que des ombres, devinaient des silhouettes, ces moments-là entrecoupés de sons effrayants et de lumières intermittentes provenant de stroboscopes.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3446
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : cosmic light
DOUBLE-COMPTE : Devan & Dan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Jeu 7 Sep 2017 - 19:37

lennox ∞ andreas
Lennox taquina le plus jeune sur son âge et c’était tout à fait légitime. Combien de fois Andreas s’était-il amusé de leur différence d’âge ? Du fait que Lennox était le plus âgé ? Il se moquait assez souvent de sa « presque quarantaine » pour taquiner son amoureux et souvent ça faisait mouche. Alors, on pouvait considérer la blague de Lennox comme une petite vengeance amplement méritée. Il rit, lui donna un petit coup dans l’épaule. « Gnagnagna. Je suis sûr qu’en vrai t’as envie de vomir mais tu fais le fort, c’est tout ! » Son cœur semblait étrangement moins bien accroché que celui de Lennox, Andreas aurait cru le contraire. Mais il avait réellement adoré le voir sourire, l’entendre crier – il avait encore de la voix pour un vieux ! Alors il serait prêt à recommencer tout de suite rien que pour ça. « Pis j’ai pas eu peur d’abord. C’est connu qu’on crie juste pour mettre de l’ambiance dans ce genre de manège… » Comment ça, il n’assumait pas ? Mensonges ! A son tour de proposer une attraction, il choisit alors le train fantôme. De quoi l’aider à se remettre du tournis qui le prenait. Ils seraient dans un wagon, se baladeraient tranquillement dans un décor mi hanté mi mal fait réalisé dans le but de leur faire peur. Mais Andreas n’avait pas trop d’espoir à ce sujet ; une fête foraine avait bien moins de moyens qu’un réel parc d’attractions, il ne s’attendait donc pas à quelque chose de grandiose.
Très vite ils prirent place dans un petit wagon, Andreas passa un bras autour des épaules de son amoureux, bien content de le retrouver. Cette soirée lui faisait réellement du bien, alors il proposa : « On devrait prévoir une journée de ce genre dans notre emploi du temps. Genre, une journée par semaine, ou je sais pas, toutes les deux semaines, où on se retrouvait tous les deux, loin de Bowen. Où je pourrais t’entendre rire aux éclats comme ce soir, parce que vraiment c’est le plus beau son que je n’ai jamais entendu. » Il n’avait jamais rigolé autant devant Andy. Lennox était toujours dans la retenue, même quand il était heureux. Ce soir il se lâchait et ça faisait vraiment plaisir. Le wagon démarra, et, Andreas qui ne s’attendait pas à grand-chose, fut malgré tout surpris deux trois fois. A un moment il serra même un peu fort la main de son amoureux sans s’en rendre compte. C’était gentillet, mais certains screamers plutôt inattendus – c’était bien le but des screamers. « Waw… je crois que je les ai sous-estimés. Je t’ai pas broyé la main ? » Sur le coup de la surprise, on ne sait jamais ! Il rit doucement. Jusqu’à ce que le manège se stoppe, alors qu’ils étaient pratiquement au bout du tunnel. L’ambulancier fronça les sourcils. « Tu crois que c’est prévu ? » Il tenta de retirer la barre de sécurité mais elle était toujours bloquée. « Ou alors on a la poisse. Quoique… Moi qui disais que je voulais me retrouver dans le noir avec toi… »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1332
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Jeu 7 Sep 2017 - 23:14

Lennox rit, secouant la tête face à la réponse d’Andreas qui laissait croire que le trentenaire jouait au dur à cuire alors qu’à l’intérieur de lui c’était le chaos, la peur, la nausée. « Pas vraiment, non. » Répondit tout simplement le notaire, question de vraiment bloquer Andreas dans sa tentative de renverser la situation. Il se moquait de lui, évidemment, il n’y avait aucune méchanceté derrière. Pour une fois qu’ils se laissaient complètement aller ensemble, Lennox y comprit, et qu’ils se permettaient quelques vannes de gamins. « Ah ouais, c’est ça, pour l’ambiance. Tu trouves pas que les autres s’en occupaient déjà assez bien comme ça ? » Demanda-t-il en arquant un sourcil avant de rire, à nouveau. Il ne savait pas ce qu’il avait avec les fêtes foraines, les manèges, les jeux, mais à tout coup il redevenait l’enfant qu’il ne s’était jamais laissé la chance d’être. Les amoureux prirent finalement la route vers le train-fantôme, cette sorte de maison hantée un peu low-budget, ce qui lui donnait justement son caractère un peu creepy. Ils arrivèrent finalement à être les prochains à embarquer, et prirent donc place dans le petit train sur lesquels ils étaient bien collés en raison de leur taille – ce qui n’était pas pour déplaire à Lennox, surtout dans un environnement qui ne tarderait pas à devenir bien sombre. Alors qu’Andreas passait son bras autour des épaules du notaire, il lui proposa également de s’organiser une soirée du genre à toutes les semaines, ou à toutes les deux semaines. « Rire aux éclats comme ça, mis à part à une fête foraine, je sais pas trop ce qui pourrait susciter une telle excitation chez moi … » Avoua-t-il avec un rire. Il savait bien, Lennox, qu’il était transformé ce soir. Il ignorait quelles autres activités pourraient le ramener dans un tel état de légèreté. « On aura qu’à faire des essais. » Il existait un tas d’activités qui se voulaient intéressantes et amusantes, avec un peu de chance il n’y avait pas que les manèges à sensations fortes qui faisaient rire Lennox. En tout cas, même si le train-fantôme n’était pas le genre de manège à donner des nausées, il donnait quand même la frousse aux deux adultes, par moment. Lennox sursautait en ne manquant pas de gueuler à chaque fois, tout comme Andreas qui broyait la main de son amoureux à chaque sursaut. « Si … un peu … » Releva Lennox avec un rire tout en se massant légèrement la main. Puis, alors qu’ils arrivaient vers la fin des animations, le train se stoppa complètement. « C’est sûrement prévu, justement pour faire flipper les gens comme toi. » Dans le noir, il lui lança un regard amusé, sans savoir si son homme pourrait le discerner. « Quoique, pas trop longtemps j’espère hein, elle est serré cette barre … » Dit-il en essayant lui aussi de retirer la barre de sécurité, en vain. Clairement, si cet arrêt durait plus de cinq minutes, Lennox allait faire une crise de panique. Et c’est lui qui se moquait d’Andreas …  

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3446
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : cosmic light
DOUBLE-COMPTE : Devan & Dan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Dim 10 Sep 2017 - 12:42

lennox ∞ andreas
Andreas se perdit un instant dans ses pensées, réfléchissant de son côté ce qu’ils pourraient faire encore pour que Lennox lâche totalement prise comme ce soir. Lui, ça ne le dérangeait pas de se rendre dans une fête foraine régulièrement si vraiment il n’y avait que ça pour lui faire plaisir. Et tant pis s’il fallait affronter le vertige, les manèges à sensation qui donnaient envie de vomir et les trains fantômes bon marché ! Pour lui, il pouvait faire toutes les activités au monde. Quitte à se retrouver les pieds dans le vide, quitte à être effrayé par la hauteur. Il pourrait même se lancer dans un saut à l’élastique s’il savait que ça rendrait Lennox aussi joyeux, aussi heureux. Et puis mine de rien, lui aussi il s’amusait ce soir. Le rire du notaire était communicatif et ça ne faisait jamais trop de mal de se faire peur une fois de temps en temps. « On habite ensemble mais avec nos boulots on ne se voit pas plus qu’avant… Je pense que rien qu’une journée à nous ça nous fera du bien, peu importe où on va, ce qu’on fait. Mais si en plus je peux avoir le droit à ton rire, alors on ira où tu veux ! » Il sourit et embrassa sa tempe. Ce serait à son tour de lui préparer quelque chose, une sortie, une soirée romantique, quelque chose du genre, parce que ce soir Lennox avait pensé à tout et c’était peut-être leur meilleure sortie.
Mais ils n’en étaient pas encore là ! Pour l’instant, tous les deux se fichaient la trouille dans le train fantôme. Bordel, mais quel âge avaient-ils ? Andreas n’aurait pas pensé avoir à gueuler dans un truc qui semblait aussi peu élaboré et pourtant il s’était laissé surprendre plusieurs fois, sa main appuyant peut-être un peu trop fort sur celle de Lennox. Quand il confirma, l’ambulancier lâcha sa main et fit la moue. « Désolé j’ai pas fait gaffe… » Après cette soirée le notaire aurait plusieurs raisons pour se foutre de sa gueule les jours à venir ! D’ailleurs, il sembla commencer dès maintenant alors que le wagon s’était arrêté. Andreas lui donna un petit coup d’épaule. « Les gens comme moi, bah bien sûr. Toi aussi t’as eu peur je t’ai entendu ! » Sauf que très vite, plus personne ne rigolerait. Lennox semblait prendre conscience de cette barre les empêchant de quitter le navire et n’avait pas l’air d’apprécier qu’elle soit aussi serrée. Merde, cette soirée pouvait en deux secondes virer au cauchemar s’il cédait à ses angoisses. Ne le distinguant qu’à peine dans le noir, Andreas reprit sa main dans la sienne et la caressa avec douceur. « On a qu’à parler pour faire passer le temps. Tu m’as pas raconté ta journée ! » Il embrassa sa main.
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1332
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Mar 12 Sep 2017 - 4:31

L’idée d’Andreas était bien, au fond c’était vrai qu’ils n’avaient pas beaucoup de temps ensemble malgré qu’ils habitent sous le même toit. Ils avaient beau dormir ensemble à toutes les nuits, que ce soit pour un huit heures complet ou pour quelques heures, ça ne comblerait jamais le besoin des deux hommes de réellement passer du temps ensemble, du temps éveillé, à se parler, à se regarder, à faire des activités. En dormant, ils ne prenaient pas pleinement conscience de la présence de l’autre, et même si c’était plus facile de s’endormir dans les bras de son amoureux que seul, Lennox savait aussi qu’ils ne pourraient garder ce rythme-là bien longtemps. Ils auraient besoin de plus, et c’est pourquoi l’idée d’Andreas de se réserver une journée rien qu’à eux pour sortir, peu importe où, peu importe pour quoi, leur ferait du bien. « Marché conclu, alors. » Lâcha tout simplement Lennox avec un sourire. Pour ce soir, leur sortie était déjà une réussite, aussi bien continuer à en profiter. Ils songeraient aux prochaines activités plus tard dans la semaine, peut-être même pourraient-ils se faire une sorte de bucket list de sorties pour les prochains mois, voir les prochaines années. Des idées simples ou poussées, pour autant qu’ils aient de quoi rêver encore longtemps. Leur prochain manège de la soirée étant le train-fantôme, c’était le moment de se donner la trouille, et ils n’y manquèrent pas. Déjà, Andreas avait laissé la marque de sa peur sur la main de Lennox, un peu endolorie, mais sans plus. Puis, pire encore lorsque le manège s’immobilisa complètement. Au départ, le notaire ne croyait qu’à une mise en scène pour effrayer les passagers, leur faisant justement croire à un bris mécanique. Mais plus le temps passait, plus cette conviction s’estompait, et l’angoisse se faufilait lentement mais sûrement dans l’esprit du trentenaire. Et lui comme Andreas savaient où ça pouvait le mener. Lennox s’acharna un moment sur la barre de sécurité, qui tout d’un coup était devenue un étau qui se refermait contre lui, l’empêchant de respirer, l’empêchant de se raisonner. Elle ne devenait pas plus serrée, non elle restait bien là comme avant, sauf que le fait que Lennox se sente tout d’un coup prisonnier lui donnait l’impression qu’il n’avait plus d’espace, plus de marge de manœuvre. Ça le ramenait à ce même état de panique que lorsqu’il réalisait que son propre corps était une prison pour lui. Andreas reprit alors la main de l’australien dans la sienne, sentant sans doute la panique l’envahir. Il le connaissait, il savait l’ampleur que pouvaient prendre ses crises d’anxiété. « J’l’ai passé à être anxieux à l’idée de t’proposer cette soirée. » Répondit-il à sa question. Comme si l’anxiété était le seul état d’âme que Lennox connaissait, au fond. « Fais comme la première fois. Fais comme la toute première fois, s’il-te-plaît. Toi, parle-moi. » Quand il avait eu une crise, mille fois pire que celle-ci, au beau milieu de la rue, et qu’il avait rencontré Andreas pour la première fois, ce dernier s’était mis à lui raconter tout et n’importe quoi. Toi. Toi parle-moi de toi, lui avait demandé Lennox. Et c’est ce qu’Andy avait fait : son âge, sa date de naissance, ses origines, son boulot, son arrivée ici, son récent célibat. Et toutes ces informations-là, Lennox ne les avait jamais oubliées. Il se souvenait encore de sa douce voix lorsqu’il les lui avait dites.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3446
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : cosmic light
DOUBLE-COMPTE : Devan & Dan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Mar 12 Sep 2017 - 12:52

lennox ∞ andreas
La tentative de diversion d’Andreas avait lamentablement échoué. Ca n’était pas normal que Lennox angoisse toute une journée pour proposer une sortie du genre, surtout que mise à part cette fichue crise d’anxiété, tout s’était bien passé. Il ne devait pas avoir peur des réactions de son homme mais cette mauvaise journée était sûrement dû au reste de la semaine où le garçon s’était montré distant. Andreas fit la moue, bien qu’elle ne soit probablement pas perceptible dans l’obscurité, et vint embrasser sa joue. « Lennox… N’angoisse jamais de prendre une telle initiative. Jamais je refuserais de sortir quelque part avec toi. De passer du temps avec toi. En plus c’est une très bonne idée que t’as eue. » Meilleure que l’idée d’aller dans le train fantôme, n’est-ce pas Andreas ? Puis soudainement, les quelques mots de Lennox le ramenèrent plusieurs mois auparavant. Lors de leur première rencontre, quand Andy avait dû déballer sa vie à un inconnu pour le faire se sentir mieux. Même si ce n’était pas le moment, il ne put réprimer un sourire. Nostalgie ? Pas vraiment. Il ne regrettait pas cette époque où Lou le hantait encore – même si c’était probablement encore un peu le cas aujourd’hui – mais c’était malgré tout le point de départ de leur relation et ça lui faisait toujours un petit quelque chose d’y penser. « Okay. » Sauf que tout ce qu’il avait à dire, Lennox le savait déjà… « Tu m’as manqué toute la journée. Et toute la semaine. » Et il eut enfin le déclic, l’idée ultime pour faire diversion. Tant pis s’il gâchait l’effet de surprise… C’était un cas d’extrême urgence et Andreas s’apprêtait à user de son arme secrète. « Je t’ai pas tout dit mon cœur… » Mais il n’allait pas faire durer le suspens trop longtemps sinon Lennox allait vraiment faire une crise cardiaque. Alors il reprit tout de suite après, guidant la main du notaire à l’emplacement du tatouage. « Je voulais te faire une surprise, en fait… Je… je suis allé me faire tatouer. Pour toi. C’est pour ça que je voulais pas retirer mon t-shirt devant toi, que je fermais la porte de la salle de bains… Je voulais attendre qu’il soit présentable pour que la surprise soit réussie. Je te l'accorde, le timing était peut-être mal choisi... » Finalement elle était ratée sa surprise, mais si ça pouvait lui éviter la crise d’angoisse alors il s’en fichait bien. L’important, c’était son bien-être. De toute façon il ne pourrait le voir qu’à l’hôtel, Andreas n’allait pas se désapper devant tout le monde ! « T’es l’homme de ma vie, j’en suis convaincu. Jamais je regretterais que ton prénom soit gravé sur mon corps. »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1332
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Mer 13 Sep 2017 - 15:44

Il s’était montré honnête, c’est ce qu’ils voulaient mettre de l’avant dans leur couple pour éviter des malentendus. Alors Lennox avait avoué avoir été anxieux toute la journée à propos de cette soirée, ce qui ne faisait qu’accroître l’angoisse qu’il ressentait actuellement. Ça le replongeait dans son état de la journée alors qu’il se sentait déjà bien étouffé par la situation actuelle – celle d’être pris dans ce manège pour on ne sait combien de temps. Tout de suite, comme en parfaite symbiose avec ce que pouvait ressentir son homme, Andreas s’approcha de lui et embrassa ce joue. Ce simple contact suffisait à remplacer quelques-uns des papillons noirs d’anxiété par des papillons plus colorés, plus vivants. Lennox esquissa un sourire, même si ce dernier ne fut pas assez fort pour éclairer le noir autour d’eux. Comment l’aurait-il pu, d’ailleurs. Plus aucun des stroboscopes ne fonctionnait, c’était comme si la fête foraine toute entière subissait cette panne. Il était vrai qu’autour d’eux, on n’entendait plus les cris dans les manèges, et les bruits mécaniques de ces derniers. « Tu ne refuserais pas même si on était en froid ? Parce que je croyais qu’on l’était, c’est pour ça. Mais je sais que tu n’es pas fâché, je te crois. » Maintenant, il le croyait, oui. Parce que plus tôt dans la journée, et même au début de la soirée, Lennox avait encore ses doutes. C’était exactement pour cette raison qu’il avait eu si peur de prendre cette initiative. Dans la situation inverse, Lennox ignorait s’il aurait accepté de sortir à une fête foraine alors qu’ils éteignaient une dispute depuis sept jours. Sauf que parler de tout ça n’aidait en rien le trentenaire, qui préférait largement entendre Andreas lui parler de lui, de sa journée, de sujets légers qui le feraient sourire comme à chaque fois que son amoureux tentait de le rassurer, de l’apaiser. Alors il le lui demanda, comme la toute première fois. Le motif de panique et d’angoisse n’était plus le même, mais Lennox n’avait pas changé, lui. C’était toujours d’Andreas dont il aurait besoin dans ces moments-là. Cette fois, par contre, le norvégien utilisa des paroles qui ne placèrent pas Lennox dans un état de paix intérieure. Je ne t’ai pas tout dit … Ça y est, les mille et un scénario qu’il s’était promis de ne plus s’imaginer revenaient à l’attaque. « Quoi ? » Demanda-t-il, soudainement inquiet. Jusqu’à ce qu’Andreas parle d’une surprise, de tatouage. Cela laissa place à la curiosité et la surprise plutôt qu’à l’inquiétude. Et chassa bien loin ses pensées d’angoisse. « Un tatouage ? Pour moi ? » Demanda-t-il, l’étonnement toujours dans sa voix. Sa main avait été posée sur le torse d’Andreas par ce dernier, et dans le noir, Lennox osa même passer sa main sous le t-shirt de son homme pour aller toucher directement à sa peau, encore légèrement boursouflée malgré le temps. Évidemment, ce n’était pas assez pour qu’il puisse deviner les lettres de son nom, mais il en devinait la longueur, l’emplacement. Et c’est alors qu’Andreas reprit la parole, lui disant qu’il était l’homme de sa vie, et que son prénom serait à jamais gravé sur son corps. Il releva directement les yeux vers Andreas, posant sa main à plat sur la peau du norvégien. « Mon prénom ? » Répéta-t-il, stupéfait. « Tu t’es fait tatouer mon prénom sur toi ? » Souffla-t-il, dans un murmure, comme pour assurer une distance avec les gens qui se trouvaient dans les autres wagons. Pour une surprise, c’en était toute une.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3446
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : cosmic light
DOUBLE-COMPTE : Devan & Dan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Mer 13 Sep 2017 - 22:37

lennox ∞ andreas
« J’aurais dit oui même si je t’avais fait la tête. Même si on avait été en froid. Alors je te le dis maintenant : peu importe la situation, n’hésite jamais à proposer. Au pire des cas je refuserais poliment mais jamais je ne t’enverrai balader. Au contraire, je verrais probablement une telle sortie comme une chance de se réconcilier, comme une possibilité en moins de te perdre. En plus, quand je vois comment tourne la soirée, j’pourrais qu’accepter. » Il se mordit la lèvre. « Et toi… Si tu me faisais la tête, tu accepterais que je te propose quelque chose comme ça ? » Autant le savoir tout de suite. Ils n’avaient pas les mêmes façons de réagir tous les deux, alors il préférait prendre quelques précautions, poser la question dès maintenant plutôt que de le découvrir au mauvais moment. Andreas se voyait déjà en train de préparer une soirée romantique au possible, peaufinant chaque détail pour se faire pardonner d’une éventuelle bêtise, pour qu’au final Lennox lui dise d’aller se faire foutre. Du coup, autant mettre les choses au clair pour éviter ce genre de surprise assez peu agréable.
Enfin, Andy avait pris son courage à deux mains pour dévoiler au notaire sa grande surprise. Un tatouage ! Et à sa réaction, difficile de dire si ça lui plaisait ou non. Andreas ne pouvait même pas lire dans ses yeux, il ne les voyait qu’à peine… Alors son cœur se mit à battre un peu plus fort, d’ailleurs Lennox devait le sentir puisqu’il avait la main posé dessus. Et s’il n’aimait pas ? S’il trouvait ça ridicule, trop engageant, ou même moche ? C’était presque pire qu’une demande en mariage si on y réfléchissait bien. Et soudainement, il se voyait déjà chez le médecin pour se faire effacer ce tatouage sur la demande de Lennox. Il ne lui demanderait jamais ça, hein ? « Mh oui… Enfin, ton prénom, et ton nom aussi… » L’angoisse s’entendait dans sa voix. Au moins il avait réussi à lui faire oublier cette barre métallique qui les retenait ici. « Avant que tu ne dises quoique ce soit, je veux juste t’assurer que je ne risque pas de le regretter. Jamais. Et je ne te demande pas du tout de faire pareil en retour. C’est quelque chose que je voulais faire avant tout pour moi, parce que mes tatouages c’est mon histoire, et que maintenant, mon histoire c’est toi. »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1332
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Jeu 14 Sep 2017 - 15:57

Après une si belle réponse de la part d’Andreas, dur pour Lennox de répondre à sa question renvoyée sans totalement briser le moment, sans le décevoir complètement. Lui disait être prêt à faire n’importe quoi avec lui, même si un froid sibérien régnait entre eux deux, voyant cela comme une chance de se réconcilier. Lennox, lui, verrait cela comme une attaque forcée, une obligation de le faire sourire alors qu’il n’en aurait pas envie, trop occupé à faire la tête. Il se sentait encore moins digne d’Andreas, là, à penser de la sorte, mais ils s’étaient promis la vérité à partir de maintenant. Il n’allait quand même pas se mettre à mentir quand la question visait justement une manière d’éviter les prises de tête. C’aurait été franchement ironique. « En toute honnêteté, … je ne sais pas. » Commença-t-il. En même temps, Andreas devait commencer à avoir l’habitude, avec Lennox. Il ne faisait rien comme tout le monde, il était susceptible, il avait besoin de temps. Peut-être ne serait-ce pas une aussi grande surprise, et puis s’il prenait bien le temps de s’expliquer, il comprendrait sans doute. « Je pense que je préférais qu’on se parle, qu’on règle le fond du problème, avant qu’on ne songe à aller s’amuser comme ça. Ça doit être pour ça que j’étais aussi nerveux aujourd’hui, parce que je redoutais ma méthode, n’étant moi-même pas à l’aise avec … Mais en même temps, ça me rendait moins anxieux de te proposer d’aller à la fête foraine que de te confronter sur les événements de la semaine. » Il haussa les épaules, même si le mouvement était sans doute imperceptible pour Andreas. Puis, une fois ce dossier classé, Andreas en ouvrit un autre, celui qui renfermait tous les secrets de ce qui s’était passé durant les derniers jours : la distance, les cachoteries, les portes fermées. Il s’était fait tatouer le nom complet de Lennox sur le torse, à l’endroit du cœur, voilà ce qu’Andreas avait tenté de dissimuler au trentenaire tout ce temps. Tout d’abord, la réaction du notaire sembla bien vague et confuse, on n’aurait su trop dire s’il s’en réjouissait ou s’il était fâché. À vrai dire, lui-même l’ignorait, car une multitude d’émotions le traversaient. La peur qu’Andreas regrette ce geste quand il l’aurait déçu, la joie de se sentir aussi important pour lui, la colère que cette surprise ait gâché les derniers jours, la culpabilité de ne pas être capable d’aussi beaux et grands gestes. Mais, aux paroles d’Andreas qui voulaient le rassurer, s’expliquer, Lennox s’arrêta sur la joie. Il était touché, ça ne faisait aucun doute. D’être ainsi partie à l’histoire de l’homme. Il vint donc embrasser les lèvres du norvégien en caressant doucement sa peau encore abîmée par ce qu’il lui avait infligée. « Je t’aime, Andy. J’ai hâte de voir ce que ça donne. » Il retira finalement sa main du chandail de l’homme – qui sait quand les lumières reviendraient. « Ça ne t’a pas fait trop mal ? » Demanda-t-il, soucieux.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3446
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : cosmic light
DOUBLE-COMPTE : Devan & Dan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Lun 18 Sep 2017 - 17:17

lennox ∞ andreas
Andreas n’aurait pas cru que Lennox serait aussi honnête avec lui. A vrai dire, il préférait savoir tout de suite comment agir suite à une grosse dispute plutôt que de se prendre un vent monumental en opérant de la mauvaise façon. Andy l’écouta attentivement et hocha la tête. « D’accord. J’essaierai de m’en souvenir. C’est juste que c’est pas toujours évident d’en parler… Tu sais, je ne voyais pas cette soirée comme une occasion de m’amuser. Mais de me rapprocher de toi hors de la maison, dans un lieu neutre et pas rempli de nos tensions. Mais oui je comprends ton point de vue et j’essaierais de m’en souvenir. » Conclusion : Lennox était plus rancunier qu’Andreas mais ça n’était pas tant une nouveauté hein ? Andreas n’avait pas peur de trimer, tant pis s’il fallait flipper toute la journée parce qu’il savait qu’une conversation sérieuse les attendait.
Maintenant Andreas retenait sa respiration. Il n’avait pas su décoder les mots de Lennox, il n’avait pas su si cette idée de tatouage lui plaisait ou non. L’avantage, c’est qu’il était bien loin de la crise d’angoisse maintenant, d’ailleurs, alors que l’attraction redémarrait, ni l’un ni l’autre n’y avait fait attention. Le moment était trop prenant, trop émouvant. Hallelujah, Lennox semblait apprécier. Ou alors il jouait la comédie… Andy était persuadé qu’il serait un peu plus démonstratif quand il le verrait. « Moi aussi je t’aime. Vraiment très fort. J’ai envie de te le prouver tous les jours. » Il posa sa main sur celle de son amoureux et haussa les épaules. « Un peu… Enfin, beaucoup même. Mais ça valait le coup, je trouve. Parce que je le trouve vraiment réussi et c’est probablement celui que je préfère. » Pourtant il adorait tous ses tatouages. Mais celui-là avait une signification plus importante que les autres. C’était son présent et son avenir. « J’ai hâte que tu le vois aussi. » Il approcha la main de son homme de ses lèvres pour y déposer un petit baiser. Enfin, ils quittèrent la grotte montée de toute pièce pour retrouver l’air frais. Une fois le wagon arrêté cette fois au bon endroit, ils eurent le droit à des excuses de la part du forain. Ca n’était pas grave, ils avaient réussi à éviter le pire. Ils sortirent finalement du wagon, bien décidés à ne pas y remonter de sitôt. Andreas garda la main de son homme dans la sienne. « Est-ce que tu veux qu’on en reste là pour ce soir ? Ou y’a quelque chose d’autre qui te tente ? »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1332
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   Lun 18 Sep 2017 - 18:54

Peu importe où ils se trouveraient, s’il y avait un problème qui flottait dans l’air, alors Lennox ressentirait toujours autant la tension. Il n’y avait aucun lieu neutre au fond puisque le trentenaire était en lui-même sa propre prison d’angoisse. Des chaînes qui le suivaient partout où il allait. Un fardeau qu’il portait sur son dos sur n’importe lequel des chemins empruntés. Se retrouver seul dans ses pensées quand il avait l’impression que le monde entier lui tournait le dos, ça n’était jamais bon, qu’il soit enfermé entre les quatre murs de son logement ou qu’il soit dans une aire aussi ouverte que celle-ci. Et comme son monde entier devenait de plus en plus Andreas, alors il ne supporterait pas d’allonger les minutes d’un conflit, dans le seul but d’éviter la conversation fatidique. Aussi bien foncer et en finir, plutôt que de laisser l’anxiété de Lennox le dévorer de l’intérieur. Ce n’était pas l’habitude qu’il avait autrefois adoptée, lui qui préférait intérioriser et souffrir en silence. Mais regardez où ça l’avait mené. Au fond du gouffre. Et peut-être qu’un jour, Andreas n’aurait plus la force de l’en extirper, quoi qu’il en dise. « Merci … On s’ajustera l’un à l’autre, de toute façon, avec le temps … On apprend encore à se connaître, au fond. » Dit-il dans un souffle. Dix mois, ce n’était pas beaucoup, sur une relation qui s’annonçait être à très long terme. Dix mois, ce n’était que le début de leur belle et longue aventure, de leur vie à deux. Ils avaient encore bien à découvrir l’un de l’autre, et sans doute que des disputes du genre, ils en auraient encore d’autres. Et plus ils en vivraient, mieux ils les géreraient. Sans doute … Pour le moment, le manège reprit sa lente course, par contre Lennox ne se rendit même pas vraiment compte du mouvement. Si, sans doute le sentait-il, mais il n’en prenait pas réellement conscience. Il était trop occupé à aimer Andreas, et ce magnifique geste qu’il avait posé sur lui, pour lui. Lennox laissa ce doux et paisible silence les emporter jusqu’à la sortie du manège, déposant ses lèvres sur celles du norvégien juste avant qu’ils ne ressortent enfin de la noirceur. Les deux hommes débarquèrent de l’attraction sous les excuses du forain, mais ils ne se plaignirent de rien. Au fond, ils s’étaient retrouvés, là-dedans, malgré l’absence totale de lumière. « T’as trop piqué ma curiosité … et tu m’as trop lancé dans un élan d’amour pour toi aussi, alors j’préfère qu’on s’en aille d’ici. De toute façon, j’avoue que cette panne m’a un peu refroidie. C’est plutôt toi qui sauras me rallumer. » La dernière phrase, il l’avait murmurée à son homme en se penchant légèrement vers lui, avant de serrer fortement sa main dans la sienne et de le guider vers la sortie du site de la fête foraine.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
give us a change of scenery when we don't like the view (andreas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: les villes à proximité-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus