AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 La roulette franco-russe / Tathur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: La roulette franco-russe / Tathur   Lun 21 Aoû 2017 - 12:57




Arthur était toujours un sale con avec la folie des grandeurs. Il était patron de son entreprise de courtage et escroquait ses investisseurs en promettant monts  merveilles. Mais il en avait clairement rien à branler. Il roulait sur l'or. Yatch privé, voitures de luxe, résidences secondaires : il ne lui manquait de rien. Mais si il y a bien une chose qui ne s'achète pas, c'est l'amour. Il l'avait trouvé autrefois, mais son coeur de pierre avait merdé. Encore.

Et il la voit, là, marcher le long du trottoir d'en face. Elle était toujours aussi belle, toujours aussi élégante. Tahlia, la seule femme qui avait touché son coeur. La culpabilité lui tordait l'estomac. Le regard intense de Tahlia se portait sur un petit garcon. Il avait le teint clair et des yeux brillants. Il ne sut expliquer pourquoi, mais il se voyait en lui. Peut-être parce qu'il avait l'air pleine de vie. Il lui ressemblait même un peu. La peur le submerga d'abord. Il calcula rapidement le nombre d'années dont ils avaient été séparé, Tahlia et lui. 4. Et ce petit bonhomme ne devait pas avoir plus de 5 ans. Il flippait. Son rythme cardiaque s'accélèrait et même dans son costume à 3000 dollars il se sentait pitoyable. D'un pas fébrile, il traversa le passage piéton et vint jusqu'à eux. Il ne savait pas quoi dire, ni comment réagir. Mais il savait qu'il devait aller la voir. Il lui fit face, examina sa réaction. Lui, il était déboussolé. Ses sentiments lui faisaient l'effet d'une gifle.

- Salut... souffla t-il bêtement.

__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Lun 21 Aoû 2017 - 18:26

Alors qu'elle marchait dans ces rues qu'elle connaissait si bien, Tahlia se faisait une rétrospective. En cinq ans, beaucoup de choses avaient changé. Elle avait quitté Bowen pour vivre à Mackay, suite à sa rupture avec Arthur. Elle avait cru qu'elle pourrait bâtir une nouvelle carrière là-bas, dans ce commissariat où il y avait tant de choses à faire. Mais la vie lui avait rappelé que son boulot ne devait pas être sa priorité. Un mois après avoir pris ses fonctions, le verdict était tombé : elle pensait subir une grosse fatigue, mais son médecin lui avait affirmé qu'elle n'était désormais plus toute seule. Oui, elle était enceinte. De deux mois. Malgré son statut de femme célibataire, elle avait voulu garder le bébé et cela était sûrement sa plus belle décision.

Bien sûr, elle ne roulait pas sur l'or. Bien sûr, elle avait pris quelques rides au coin des yeux, mais ce sourire qu'elle affichait sur ses lèvres était sincère et visible. Et cela, elle le devait à son fils de trois ans et quelques, Ethan, qui marchait à côté d'elle. Elle venait de le récupérer chez la nounou. Ses parents s'étaient proposés de le garder, mais Tahlia avait refusé, estimant qu'ils avaient le droit à une retraite bien méritée. Elle se débrouillait, comme elle le pouvait. Ethan n'était pas malheureux et c'était ce qui comptait le plus pour elle. Seulement, une voix la ramena quatre ans en arrière. Ses yeux verts se posèrent sur le nouvel arrivant. Arthur. Instinctivement, Tahlia posa une main sur son fils, qu'elle ramena contre elle. La tigresse qui protège son bébé. "Bonjour Arthur..." répondit-elle en tentant de garder un visage neutre. Mais à l'intérieur d'elle, c'était une explosion de sentiments. De la colère, de la rancoeur, du dégoût même, et loin, bien loin, une once de joie. "Je me demandais quand j'allais finir par te croiser. Bowen n'est pas si grand". Malheureusement, manqua-t-elle d'ajouter. "Comment vas-tu ?" Au fond, elle s'en fichait - du moins, c'était ce qu'elle voulait croire - mais elle tentait de faire la conversation.

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Mar 22 Aoû 2017 - 8:51


Son regard de glace, froid et pénétrant, fit trembler Arthur. Tahlia avait toutes les raisons du monde d'avoir la rancoeur tenace. Alors que rien ne le présageait dans leur couple, il l'avait trahit. Lui-même s'en voulait. Son coeur se ressera la voyant se tenir aux formalités, comme si ils étaient de simples connaissances. Il en perdit de sa superbe.

- Bien, bien. Et toi quoi de neuf? demanda t-il d'un ton faussement détaché.

Mais ses yeux ne quittaient pas ce petit garçon. Arthur n'a pas énormément de photos de lui étant jeune, mais il mettrait sa main à couper qu'il lui ressemblait. Une frimousse d'ange, avec un air de malice. Oui c'était tout lui. L'idée qu'il puisse être son fils le rendait fou. Il avait l'impression de devenir paranoïaque. Un rictus nerveux se dessinait alors sur son visage.

- Tu me présentes pas?

Il mit un genoux à terre et tenta une première approche. Le garçon renforça son étreinte envers sa mère. Visiblemment intimidé, Arthur n'osa pas le brusquer davantage. Pour lui montrer qu'il ne lui voulait aucun mal, il lui sourit gentiment.

__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Jeu 24 Aoû 2017 - 16:23

Face à lui, Tahlia ne se reconnaissait pas. D'ordinaire, elle se contrefichait de ses ex. Le passé, c'était le passé. Mais elle avait du mal à tourner la page avec Arthur. Elle lui en voulait tellement de l'avoir trompée alors qu'ils avaient tout pour être heureux. Peut-être que son fils y était aussi pour quelque chose, dans le sens où elle ne pouvait tirer un trait sur Arthur, tout simplement parce qu'il était le père d'Ethan. Et qu'elle privait le petit de la présence de son père, même si celui-ci ne semblait pas, pour l'instant, affecté. Mais elle savait qu'il grandirait et qu'il demanderait une présence masculine, un jour ou l'autre. Connaissant Tahlia et sa capacité à foirer ses histoires amoureuses, elle n'était pas près de lui trouver un beau-père. Arthur sembla décontenancé face à elle et Tahlia, elle, en jubilait. Elle voulait le faire ployer, lui faire payer ce qu'il avait raté. Quand il lui demanda "quoi de neuf ?", Tahlia arqua un sourcil : "Beaucoup de choses, comme tu peux le voir." Son regard s'était porté sur le petit garçon. Oui, il était sa grande nouveauté. Arthur semblait obnubilé par lui. Ce qui n'était pas étonnant. Tahlia faisait les choses bien : elle lui avait fait un fils qui lui ressemblait énormément. C'était un mini-Arthur

Tahlia afficha un air satisfait en sentant la nervosité qui émanait de son ex. Comme s'il se doutait de ce qu'il l'attendait. Mais son coeur de glace prit un coup quand il s'agenouilla face à Ethan, un sourire sur les lèvres. Elle aurait pensé qu'il allait ignorer totalement l'enfant, tel un bon goujat. Avait-il changé après quatre ans loin de lui ? Tahlia s'abaissa à son tour, à la hauteur de son fils, afin de le rassurer. Elle regarda Arthur et répondit, dans un souffle : "Je te présente Ethan, mon fils. Il a trois ans... et quatre mois." Non, elle n'était pas de ces mères qui comptaient tout en mois, mais c'était une perche qu'elle envoyait à Arthur. S'il avait un peu de jugeotte, les calculs seraient vite faits. Elle regarda son fils et prit une voix douce : "Dis bonjour à Arthur, c'est un... ami de maman." Elle avait fortement réfléchi à la manière dont elle pouvait le qualifier, mais elle n'avait rien trouvé de mieux qui pouvait rassurer Ethan. Le petit s'approcha d'ailleurs d'Arthur, timidement, et se hissa sur la pointe de ses petits pieds pour faire un bisou sur la joue du jeune homme. Une scène qui lui fit du mal, beaucoup de mal

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Jeu 24 Aoû 2017 - 17:37

 


 - Tu m'étonnes! fit Arthur avec des gros yeux.

Et pour une nouveauté, ça c'en était une. Tahlia, maman! Qui aurait cru, qu'elle, la femme indépendante dans toute sa splendeur, était devenue maman. Il ne cessait de regarder ce petit garçon, qui avait, selon elle, trois ans et quatre mois. Le visage apeuré d'Arthur se figea. Au plus profond de lui, il comprit. Il avait peur mais il ne recula pas, il ne le voulait pas. Il ne cessait de regarder Ethan. Un adorable petit châtain, aux yeux bleus. Il ne sait avec certitude si il était son fils mais Ethan était sans aucun doute le plus bel enfant qu'il ait vu au monde. Il aurait pu être l'égerie d'une marque de vêtements pour enfants. Une bouille d'ange sortie tout droit d'un catalogue de tartine et chocolat. Il fut davantage attendri lorsqu'il déposa un bisou sur sa joue. Il lui sourit, le remercia et reporta son attention aux pieds du petit garçon.

- Elles sont chouettes tes baskets! s'exclama t-il, impressionné.

Pendant un instant, il fit abstraction de la présence de Tahlia. Il profitait de ce moment de complicité avec Ethan qui montrait fièrement ses pieds.

 - Et si je vous payais une glace à toi et Ethan? proposa t-il d'un ton enjoué.  Tu aimes bien la glace, Ethan? Une glace avec plein de morceaux de cookies? Qu'est-ce que t'en penses, hein?

L'effet qu'il désirait s'était produit. Le petit garçon semblait enchanté et la maman ne pouvait donc refuser. Auquel cas elle passerait pour la méchante maman. Le sourire d'Arthur s'élargit, il regardait Tahlia avec malice. Il comptait bien éclaircir quelques points. Si Ethan était  bel et bien son fils, elle le lui aurait caché. Si il n'était pas son fils, Tahlia s'était jeté dans les bras d'un autre avant ou tout de suite après leur rupture. L'une ou l'autre hypothèse le rendait dingue. Il était tellement en colère contre Tahlia, encore plus car il se devait de se contenir devant Ethan.


__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Lun 28 Aoû 2017 - 18:49

Tahlia comprenait l'étonnement dans les yeux d'Arthur. Il n'était pas le premier à être surpris de voir un enfant accroché aux basques de Tahlia. Elle était si sauvage que l'on ne pensait pas qu'elle était capable d'avoir un petit. Mais elle l'avait eu et elle se débrouillait même bien. Enfin... jusqu'à ce qu'elle tombe nez à nez avec le père de l'enfant. Elle avait imaginé, à plusieurs reprises, les retrouvailles avec Arthur, mais la rancoeur  bien trop présente sembla annuler tous les scénarios qu'elle avait imaginé. Elle aperçut la peur quand elle s'amusa à donner l'âge d'Ethan et ce fut une vision presque jouissive. Seulement, Arthur était fort pour retourner la situation à son avantage. Alors qu'il s'octroya un instant complice avec Ethan, Tahlia en fut destabilisée. Elle appréciait cette vision, elle qui pensait qu'il fuirait bêtement.

Mais alors qu'elle n'était pas prête à avoir une discussion avec lui, Arthur prit les devants vis-à-vis d'elle en proposant de prendre une glace. Allez dire ça à un enfant, il répondra forcément oui ! Tahlia était dans un cul-de-sac. Elle lança un regard noir à Arthur, sachant pertinemment qu'elle ne pouvait pas dire non, au risque de passer pour la méchante de l'histoire auprès du petit. "Ce n'est pas comme si j'avais le choix..." s'autorisa-t-elle à répondre, afin de lui faire comprendre qu'elle n'aimait pas trop ce qu'il faisait. "On te suit." abdiqua-t-elle en soupirant et en levant les yeux au ciel. Si elle prenait mal cette demande du jeune homme, c'était peut-être parce qu'elle savait ce qui l'attendait. Et même si elle pensait se venger en lui balançant sa paternité, elle ne s'attendait pas à ce que cela soit aussi rapide. Aussi brutal... Ethan, quant à lui, était ravi d'aller manger sa glace, sans se soucier de la froideur qui existait entre Arthur et Tahlia. L'innocence de l'enfance était décidément bien enviable.

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Mar 29 Aoû 2017 - 15:15

Les sentiments d’Arthur s’embrumaient dans un nuage confus. Revoir Tahlia lui ravivait un tas de bons souvenirs, comme de bien mauvais. Il ne sait pas si il devrait avoir peur de découvrir qu’il serait père, tout comme il ne sait pas si il devrait se réjouir de l’être. En tout cas, aussi fou que cela puisse paraitre, il serait déçu de ne pas l’être. Ce petit bonhomme lui ressemblait tellement ! Il voulait en savoir plus et il trouva un bon prétexte pour passer plus de temps à leurs côtés. Connaissant la rancune de Tahlia, elle a vite écourté leur rencontre sinon. Arthur proposa donc manger une glace. Ethan était enchanté, Tahlia beaucoup moins mais elle s’y résolut. Tous les trois, ils se dirigèrent vers l’entrée d’un petit parc où une glacerie était installée pour attirer les enfants.

- Alors, comme ça… tu es maman…

Il eut un soupir et lui lança un regard noir. Bien qu’il ait merdé dans le passé, il le sait, il avait la foutue impression de s’être fait embobiné à son tour. Si Ethan n’était pas son fils, Tahlia avait aussitôt rencontré un homme dans sa vie avant ou après leur rupture. Tant de questions sans réponses, il réalise avec détresse qu’il va devoir rejouer au chat et à la souris avec son ancienne petite amie.

- C'est drôle. Ethan a trois ans , insista t-il sur le chiffre.

Le visage fermé, il ne souriait pas.


__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Mar 29 Aoû 2017 - 16:49

Arthur connaissait Tahlia sur le bout des doigts. Il savait qu'elle était un volcan en éruption, tout comme il savait qu'elle avait cette manie de mettre fin aux conversations afin d'éviter qu'elle ne déverse de trop son venin. Mais même s'il connaissait cette facette d'elle, le jeune français semblait vouloir aller au front, l'affronter et ne pas la laisser fuir. C'était ce qu'elle avait aimé chez lui tout au long de leur relation. C'était un homme qui en avait dans le pantalon quand il s'agissait de se mesurer à la tornade Tahlia. Elle l'avait donc suivi, la mine défaite et le regard blasé. Ils prirent place dans un petit parc qui sembla plaire à Ethan puisque ce dernier lui montra l'aire pour les enfants, tout joyeux. Tahlia lui affirma qu'il pourrait aller jouer après avoir mangé sa glace. Ensemble, ils commandèrent une glace à la vanille pour Ethan. La jeune femme opta pour une bouteille d'eau, ayant la gorge bien trop serrée pour avaler quoique ce soit. La voix d'Arthur la fit sortir de ses pensées, alors qu'elle posa son regard sur lui : « C'est si étonnant que cela ? Ça devait bien arriver, un de ces jours... » Même si Tahlia était une sauvage allergique aux relations sérieuses, elle n'en restait pas moins une femme fertile, dans la fleur de l'âge. Souvent, on lui demandait si Ethan était voulu, certains se permettant même d'employer le mot «accident ». Certes, il n'était pas prévu, mais Tahlia clamait haut et fort qu'elle avait voulu cet enfant. Qu'il était arrivé à un moment de sa vie où elle aurait pu sombrer.


Le regard de son ex lui fit froid dans le dos. Elle n'avait jamais vu un regard aussi noir de sa part. Pourtant, elle ne cilla pas, se permettant même de soutenir ce regard, un brin provocatrice. Elle n'avait pas grand chose à se reprocher, elle – du moins, elle essayait de s'en dissuader. Ou nuance : elle n'était pas la seule fautive dans l'histoire. Ethan dégustait sa glace avec joie, sans prêter la moindre attention aux deux ex-amants. Mais voilà que le jeune homme ouvrit la porte des discussions en reprenant, avec insistance, l'âge du petit. « Et donc ? » répliqua Tahlia en l'observant. Elle aurait pu laisser sa question en suspens, mais elle ne put s'empêcher d'ajouter : «Et si pour une fois tu cessais de tourner autour du pot, Arthur ? Vas-y, pose-moi ces questions qui te brûlent les lèvres... » Elle le défiait, purement et simplement. Comme ils en avaient l'habitude.

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Mer 30 Aoû 2017 - 12:11

Arrivés au parc, Ethan et Arthur prirent une glace à la vanille. Tahlia se contenta d’une bouteille d’eau. Ça crevait les yeux qu’elle n’était pas enchantée de partager ce moment avec Arthur, il la connaissait bien. Mais apparemment pas suffisamment.

- Oui, m’enfin, trouva t-il seulement à dire en haussant les épaules.

Bien sûr que Tahlia aurait bien devenue maman, un jour ou l’autre. Mais la pilule était difficile à avaler. Arthur avait encore en mémoire ses projets avec elle, des promesses qu’il avait eu envie de tenir il y a trois ans. En réalité il était persuadé qu’elle finirait sa vie à ses côtés. C’était monstrueusement égoïste mais il n’aimait pas la savoir heureuse et épanouie sans lui.

Surtout lorsqu'il voyait Ethan, proche de sa maman. Ce petit tableau de famille manquait un père. D’ailleurs qui était ce père ? Il ne sait pas bien comment amener la discussion, mais Tahlia prit les devants. Sûre d’elle, il retrouvait en elle la provocatrice qui l’avait rendue fou autrefois. Pour la première fois, il montra qu’il était démuni. Il se redressa, serra sa cravate et déglutit.

- La question, est, si tu m’as pris pour un c-o-n, épela-t-il en jetant un regard à Ethan avec un sourire attendri. Ou si, pire encore, tu m’as caché… quelque chose ! finit-il par dire, visiblement déstabilisé.

Il ne voulait pas se disputer devant Ethan. Il n’est qu’un enfant, et s’il a bien appris une chose étant petit, c’est que les adultes ne devraient pas les mêler aux disputes.

__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Jeu 31 Aoû 2017 - 23:09

Tahlia avait beau avoir pas mal de défauts, on ne pouvait cependant pas lui reprocher d'être hypocrite. Elle aurait très bien pu afficher un sourire de façade afin de montrer à tous à quel point elle était heureuse d'être là, mais elle en était tout bonnement incapable. Elle avait été acculée dans une impasse et elle détestait cela. Arthur le savait mieux que quiconque.

Buvant une gorgée d'eau, elle daigna néanmoins reposer son regard sur son ex petit-ami. Même si elle jouait l'indifférente, Tahlia ne pouvait renier cette boule qu'elle avait au ventre. Revoir Arthur était douloureux. Les souvenirs avec lui, qui remontaient peu à peu à la surface, étaient un nouveau coup de poignard assené dans une plaie qui avait du mal à cicatriser. Ils avaient tout pour être heureux. Ils auraient pu aller loin. Mais tout avait été ruiné en une simple soirée. Elle qui avait brisé un couple autrefois s'était vue affliger la même douleur. Si elle revoyait Mia aujourd'hui, Tahlia s'en excuserait, sans aucun doute.

Mais l'heure n'était pas à de telles pensées. Arthur semblait vouloir aborder LE fameux sujet. Mais elle lui coupa l'herbe sous le pied, en allant directement au but. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle vit Arthur désarçonné. Quand il était mal-à-l'aise, il avait cette manie de resserrer sa cravate. Mais quand il prit la parole, Tahlia arqua un sourcil et l'observa silencieusement. Le prendre pour un con ? Bien qu'elle appréciait le fait qu'il ne dise pas ce mot-là devant Ethan, Tahlia ne put s'empêcher de mal prendre ce terme. Croyait-il qu'elle l'avait trompé ? C'était l'hôpital qui se foutait de la charité. La jeune femme répondit, avec un calme pourtant étonnant : "D'après toi, quelle proposition est la bonne ? Je tiens quand même à te rappeler, au cas où tu l'aurais oublié, que dans notre couple, ce n'était pas moi qui allais voir ailleurs." ça, il fallait qu'elle le dise. Tahlia soupira et reprit, toujours aussi calmement. "Ecoute Arthur, je répondrais à toutes tes questions, mais je n'ai pas envie que le petit soit là. Si tu le veux bien, je vais amener Ethan chez mes parents et je te retrouve au café, au coin de la rue. Dans vingt minutes ?"

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Ven 1 Sep 2017 - 14:22


Piqué au vif, Arthur voulut répliquer mais sa bouche resta entrouverte dans le vide. Il ne pouvait pas le nier, il avait trompé Tahlia et il aurait été grotesque de sa part de lui reproché quelque chose qu’il avait fait en retour. Mais ce qui l’ébranla, c’est cette supposition qui se rapprochait de plus en plus de la vérité. Car si Tahlia tenait tant à ne pas parler devant son fils, son hypothèse se révélait jute. Ethan était leur fils, son fils.

- Vingt minutes, répéta-t-il désarçonné.

Il allait pouvoir s’expliquer avec Tahlia, elle lui en laissait l’occasion mais pour cela Ethan ne devait pas être présent. Elle le déposera chez ses parents et eux, se retrouveraient dans un café au coin de la rue. Il ne sait pas s’il aura l’occasion de revoir Ethan, du moins, il l’espèrait car ce petit garçon était adorable. Alors Arthur vint s’agenouiller à sa hauteur, oubliant une nouvelle fois la présence de Tahlia, et s’adressa à lui.

- Hey, bonhomme. On se check ? il lui tendit la main qu’il tapa ensuite joyeusement. Ooooh ! Bien joué ! T’es un grand garçon. On se refera une petite glace, un de ses jours.

En se relevant, il retrouva son sérieux. Avant qu’ils s’en aillent ils se mirent bien d’accord du lieu où lui et Tahlia allaient se retrouver. Sans plus attendre, Arthur de dirigea vers le café. Il ne se demandait pas s’il devait fuir, ce qu’il a toujours fait dès que les choses ne se passaient pas sous son contrôle. L’image d’Ethan lui venait en tête. Sa petite bouille d’ange aux yeux d’un incroyable vert. Il se raisonna immédiatement. Le moment était venu d’assumer et de ne pas devenir ce que son crétin de père était devenu pour lui. Absent.


__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Ven 1 Sep 2017 - 22:54

A travers ses piques criantes de vérité, Tahlia éliminait peu à peu les propositions. Elle avouait à demi-mots ce qu'elle pensait ne pas être capable de dire. Et pourtant, elle savait qu'elle lui devait des explications, peu importe ce qu'il avait fait. Plus Ethan grandissait, plus Tahlia se disait qu'elle n'avait pas le droit de le priver de la figure paternelle. Pourtant, son fils avait quelques présences masculines autour de lui, comme son grand-père ou Nash, mais rien ne pouvait remplacer un père. Son père. Si tant est que ce dernier veuille de l'enfant, évidemment... Elle lui proposa donc de se retrouver au café, sans Ethan, parce qu'elle savait que la conversation pourrait se montrer houleuse et elle ne voulait pas infliger cela à son fils. Alors qu'elle tendit la main à Ethan, Arthur s'offrit un nouveau moment de complicité avec lui. Elle ne pensait pas qu'il aurait pu être aussi à l'aise avec un enfant, preuve qu'elle ne le connaissait pas si bien que cela. Ou qu'il avait grandement changé en quatre ans... Quoiqu'il en soit, Ethan semblait l'apprécier, ce qui était une bonne chose s'il venait à revoir Arthur. "Ethan, dis merci à Arthur pour la glace..." Le garçonnet releva ses yeux verts vers Arthur et lâcha un petit merci, accompagné d'un sourire qui ferait craquer n'importe qui. Sa petite main lui adressa un signe pour lui dire au revoir puis l'enfant suivit sa mère, après que cette dernière ait convenu du lieu avec Arthur.

Les parents de Tahlia habitaient à deux pas d'ici. Quand sa mère ouvrit la porte de la maison familiale, elle fut surprise de trouver sa fille et son petit-fils sur le pas de la porte. Elle ne posa cependant pas trop de questions, sachant que sa fille trouverait le bon moyen pour lui expliquer les raisons de sa venue. Ethan ronchonna quand il comprit que sa maman allait devoir partir sans lui. Mais Tahlia s'agenouilla à sa hauteur et le prit dans ses bras, le rassurant sur le fait qu'elle serait bientôt de retour. Elle lui promit qu'elle lui lirait l'histoire du petit poisson Arc-en-ciel, ce soir, avant de dormir. Elle lui déposa un gros bisou sur la joue et le laissa rejoindre son grand-père qui comptait lui montrer un nouveau jouet. Tahlia remercia sa mère et lui assura qu'elle ferait vite. La policière quitta le foyer et prit la direction du café. La pression montait de plus en plus et elle s'en voulait tellement de ressentir cela. Revoir Arthur éveillait en elle une certaine culpabilité. Quand elle arriva sur place, ses yeux verts s'arrêtèrent sur le jeune homme qui était déjà installé à une table. Un certain soulagement se fit ressentir en elle. Elle le rejoignit rapidement et prit place face à lui. "Je me suis demandée si tu allais vraiment venir." Etrangement, cela ne sonnait pas comme une attaque. Au contraire, elle aurait pu comprendre qu'il lui fasse faux-bond. Après tout, il ne lui devait plus rien. "Ethan était ravi de faire ta connaissance. Je crois qu'il a bien accroché avec toi..." Comme elle ne savait pas par où commencer, elle avait opté pour un peu de douceur avant que les hostilités ne commencent réellement. Un serveur s'arrêta pour leur demander s'il voulait boire quelque chose. Tahlia opta pour un café et laissa Arthur passer sa commande. Quand il s'éloigna, Tahlia reposa son regard sur son ex et reprit doucement : "Maintenant, je peux répondre à la question que tu m'as posée tout à l'heure. Je ne t'ai pas pris pour un con, Arthur. Ni avant notre rupture. Ni même après." Elle l'avait trop aimé pour passer à autre chose, aussi facilement.

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Lun 4 Sep 2017 - 21:28

Ces vingt minutes furent les vingt plus longues de sa vie. Dès l'instant où il s'est installé, Arthur avait dévisagé d'innombrables femmes. Pas qu'il était intéressé, loin de là, non. Il attendait et cherchait Tahlia. Il avait bu trois cafés noirs sans sucre. Le stress l'avait poussé à former plein de petites boules de sa serviette en papier. Quand il la vit, il les regroupa nerveusement sur sa coupelle. Il se sentait comme lors d'un de leur premier rendez-vous amoureux. Elle sembla étonné de le voir, peut-être avait-elle imaginé qu'il ne viendrait pas.

- Les gens changent
, riposta t-il, les sourcils fronçés visiblemment vexé.

Il était loin, le Arty branleur des bas quartiers. Le Arthur irresponsable qui ne savait pas quoi faire de sa vie parce qu'il en avait rien à foutre. Maintenant il portait un costume et se rongeait de remords. Quand elle est partie, Tahlia a laissé un vide en lui. En brisant son coeur, elle a fait de lui un homme. Même si au fond, il sait que c'est lui l'unique responsable de son coeur brisé.

- Ça a l'air d'être un bon gamin, approuva-t-il avec sincérité en parlant d'Ethan. Un bon gamin... répéta-t-il d'un ton vague.

Il voulait qu'elle en vienne au fait. Il n'attendait que ça et la pression devenait de plus en plus insupportable. Elle ne l'avait pas pris pour un con, mais est-ce que cela voulait dire qu'Ethan était son fils? Il avait éprouvé de l'affection pour ce petit homme qui lui ressemblait tant.

- Qu'est-ce que ça veut dire? Dis-moi. insista-t-il.

La situation lui échappait des mains et il en avait une frousse monstrueuse.



__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Lun 4 Sep 2017 - 23:22

Même si les paroles de Tahlia n'étaient en rien une attaque - pour une fois ! - Arthur sembla vexé. Elle le voyait bien sur son visage et dans cette réponse qu'il lui lança. "Je n'ai pas dit le contraire, Arthur." S'il avait changé, grand bien lui fasse. En quatre ans, il avait peut-être fini par devenir l'homme qu'il aurait dû être quand ils étaient encore ensemble. Tahlia avait commencé à l'aimer alors qu'il était ce branleur je-m'en-foutiste, elle-même n'étant pas un modèle de maturité. Mais elle avait mûri plus vite que lui, si bien qu'à un moment leurs projets n'étaient plus les mêmes. Elle voulait se poser. Lui était encore volage. Forcément, leur relation avait fini par exploser, sans même que cela soit rattrapable. Un échec qui s'ajoutait encore à la longue liste de Tahlia. Elle s'adoucit cependant quand il qualifia Ethan de "bon gamin". "Oui, j'ai de la chance de l'avoir." répondit-elle tout doucement. Elle aurait pu parler de son fils, encore un long moment, mais il était temps d'aller droit au but. Seulement, Tahlia ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Pour commencer, elle avait voulu lui assurer qu'elle n'avait pas merdé avec lui. C'était l'hôpital qui se foutait de la charité. La trompée qui devait assurer au trompeur qu'elle ne lui avait pas rendu la pareille, ce n'était décidément pas banal. Arthur la poussa alors dans ses retranchements. Il était temps de lui dire la vérité, toute la vérité. Cela avait bien trop duré. "Quand nous avons rompu, je suis partie à Mackay, comme je te l'avais annoncé. J'avais un nouveau poste là-bas, de nouvelles responsabilités. Seulement, tout ne s'est pas passé comme je l'avais prévu. En arrivant là-bas, j'ai dû passer quelques examens de routine, pour le boulot, et c'est là que j'ai appris que j'étais enceinte de deux mois. Enceinte de toi, Arthur." Elle releva le regard vers lui et haussa les épaules, mal-à-l'aise. "Ethan est ton fils, et je pense que ça se voit comme le nez au milieu de la figure." Quiconque avait vu Ethan avait évoqué la ressemblance avec Arthur. Il n'avait hérité que des yeux verts de Tahlia. Elle se redressa sur sa chaise et observa la réaction de son ex, prête à subir toutes ses remontrances, prête à toute entendre.

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Lun 11 Sep 2017 - 15:11



Il eut la sensation de dévaliser une par une les marches d'un escalier.

- T'as pas fait ça? rétorqua t-il dans un élan impulsif. T'as pas fait ça? Tu ne m'as pas fait ça?

Il lui fallut un certain pour réaliser qu'il était père. Il ferma les yeux et pensa. Sa prise de conscience prenait du temps. À présent, il avait un fils. Il avait une raison de vivre, une raison pour laquelle il devait se lever le matin. Il ne connaissait pas Ethan, il ne l'avait vu qu'une seule fois et pourtant il ressentait déjà une forte dépendance d'affection pour ce petit. Il était sa chair, son sang. L'amour paternel lui donnait l'envie de le protéger et de lui apporter la plus belle vie qui soit.

Lorsqu’Arthur ouvrit ses yeux, il n’en était pas moins plus serein. Ethan était son fils. C’était tellement… évident ! Il lui ressemblait trait pour trait, et malgré le choc de cette nouvelle, Arthur en éprouvait une immense fierté.

- Tu comptais me le cacher pendant combien de temps encore? demanda-t-il froidement.

Tahlia avait beau avoir ce regard de glace qui le transperçait autrefois, lui, avait perdu son calme. Il ne revenait pas qu’elle avait dissimulé son fils, leur fils. Il n’était peut-être pas planifié, mais s’il l’avait su, il ne l’aurait pas renié. Lui qui a été privé de son père, n’aurait jamais osé reproduire la même chose. Il aurait été là pour lui, et même pour Tahilia. Il aurait assumé sa famille, d’autant plus que financièrement il pouvait leur assurer un confort sur le long terme.


__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE


Dernière édition par Arthur Delacroix le Jeu 14 Sep 2017 - 10:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La roulette franco-russe / Tathur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: TIME MACHINE :: Let's see the future-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus