AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 La roulette franco-russe / Tathur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Lun 11 Sep 2017 - 17:33

Dès que Tahlia cracha le morceau, le calme d'Arthur disparut aussitôt. "Te faire ça ? TE FAIRE ÇA ? Tu veux peut-être que je te rafraîchisse la mémoire en te rappelant ce que tu m'as fait et le con que tu étais, il y a quatre ans ?!" Bizarrement, leur rupture ne s'était pas déroulée entre les cris et les pleurs. En apprenant qu'il l'avait trompée, Tahlia avait simplement fait sa valise, sans un mot, ne déversant pas sa rancoeur sur lui. Alors, l'entendre lui demander ça, aujourd'hui, c'était trop. Bien sûr, Tahlia savait qu'elle avait exagéré, qu'elle n'aurait pas dû lui cacher cela, mais elle n'était pas la seule fautive dans l'histoire et il était bon que le jeune homme le comprenne aussi. Elle s'enfonça dans sa chaise, les bras croisés contre sa poitrine. Un silence s'installa entre eux, de longues secondes qui semblaient s'éterniser. Mais quand Arthur ouvrit les yeux et qu'il lui posa sa question, sa froideur frappa Tahlia de plein fouet. Les larmes montèrent aux yeux de la brunette. Quiconque la connaissait savait qu'elle ne se laissait pas émouvoir aussi facilement. Preuve qu'elle était vulnérable, à cet instant, et qu'elle prenait en compte l'ampleur de ses actes. "J'ai voulu te le dire, Arthur. Dès le début. Mais j'ai pris peur. J'ai eu peur de ta réaction. Je n'étais pas en mesure de me prendre un nouveau refus de ta part. Tu ne voulais plus de moi, alors pourquoi te mettre un enfant dans les pattes, hein ?! Mets-toi juste un instant à ma place, j'étais complétement perdue... J'ai fait ce que je pensais être le mieux pour Ethan, tout simplement." Elle releva ses yeux verts vers lui et reprit doucement : "Je sais que je me suis trompée sur toute la ligne. Ethan a besoin d'une figure paternelle et je l'ai privé de ça. Tout comme je t'ai privé de sa présence. Et je m'en excuse..."

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Jeu 14 Sep 2017 - 10:46



Il perdit son calme, et elle aussi.

- Mais on parle d’un enfant, là ! s’emporta Arthur. Notre enfant ! Tu ne peux pas comparer !

Le choc a été trop brutal. Malgré que la vérité lui avait sauté au visage en voyant Ethan, il n’était pas prêt à l’entendre. Tandis qu’il réalisait à peine qu’il avait un fils, il avait omis un détail important de leur histoire d’amour. Arthur trompé Tahlia. Ce n’est que lorsqu’ils reprirent un ton moins agité qu’il se mit à sa place. Elle s’était sentie trahie et avait peur d’être de nouveau rejeté. Une parole lui retint l’attention. « Tu ne voulais plus de moi ». Son cœur se serra.

- Non. Mais non, ne dis pas ça. Je n’ai jamais dit que je ne voulais plus de toi d’accord ? dit-il avec une douceur qui ne lui ressemblait pas. Il se mordit les lèvres. J’ai fait une connerie et j’en ai souffert, moi aussi.

L’avouer fut à la fois douloureux et soulageant. Se remémorer ces mois où il a sombré dans les excès lui donne la gerbe. Il n’avait pas envie qu’elle garde de lui l’image d’un connard sans scrupule.

- Tout ce que je veux maintenant, c’est pouvoir être présent pour lui. Pour vous. Tu peux me demander ce que tu veux. Si tu veux qu’il aille dans une école privée, qu’il ait une activité extrascolaire quelconque, je tiens à ce que tu ne débourses plus un sous pour Ethan, ok ? En dehors de ça, je veux être là pour tout. Les sorties, les kermesses, les anniversaires, noël, tout.

Il avait rajouté cela car il savait que Tahlia aurait beaucoup de difficulté à accepter son aide financière. Il avait bien comprit qu’elle voulait une présence paternelle pour son fils avant tout. Néanmoins Arthur tenait fermement à subvenir à ses besoins. Il avait de quoi donner le meilleur à Ethan.




__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Tahlia Wates

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 4399
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Sil (avatar), anaelle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Liam Matthews, pour vous servir.
STATUT : How can I love when I'm afraid to fall ?
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Jeu 21 Sep 2017 - 14:47

Bien sûr que si, c'est comparable !" Répliqua-t-elle directement. Parce qu'il avait joué au con avec elle, Tahlia s'était mise en tête de protéger son bébé en l'éloignant du jeune Delacroix. Peut-être qu'elle s'était trompée sur toute la ligne, peut-être que Arthur aurait mûri en apprenant qu'il avait un enfant, mais Tahlia en doutait fortement. "Tu te serais vu avec un enfant, il y a quatre ans ? Réponds-moi, sérieusement, Arthur." Les deux se foudroyaient du regard, mais il fallut qu'un silence s'installe pour que les éclats de voix cessent et que la vulnérabilité de Tahlia se fit enfin entrevoir. Elle s'expliqua, avec sincérité, mettant des mots sur ces ressentis qu'elle avait mis de côté pendant tant d'années. Elle n'avait pas clôturé le chapitre Arthur, tout simplement parce qu'elle n'avait jamais eu de réelle discussion avec lui. Alors, quand il lui affirma qu'il n'avait jamais dit qu'il ne voulait plus d'elle, Tahlia releva la tête et soutint son regard. "Tu ne l'as pas dit, mais tu me l'as fait comprendre de la pire façon qu'il soit. On avait tout pour être heureux. Tout." C'était sûrement le regret qui la rongeait le plus. S'ils ne s'aimaient plus, soit, elle aurait accepté qu'il aille ailleurs. Mais leur amour avait été pur, inattendu et sincère. Ils étaient beaux, tous les deux. Arthur lui avoua qu'il avait fait une connerie et qu'il en avait souffert. Tahlia garda son regard sur lui et on vit ses traits s'adoucir. Il lui retirait une épine du pied en lui disant cela. Et elle savait l'effort que cela devait être pour lui, connaissant la fierté du jeune Delacroix. Tahlia était remise à sa place : elle n'était pas la seule à avoir souffert dans cette histoire. L'un avait trop joué avec le feu, l'autre avait subi tout simplement. "Le mal est fait, maintenant, on ne peut plus revenir en arrière." répondit-elle sur un ton amer. Il était certain qu'elle n'oublierait jamais Arthur, d'autant plus qu'il était le père de son fils, mais une fois que l'on perdait la confiance, c'était définitif. La voix d'Arthur la ramena sur Terre, alors qu'il commença à lui proposer de participer financièrement à l'éducation du petit garçon. Tahlia arqua un sourcil, commençant à croire qu'il ne comprenait décidément rien. L'argent ne faisait pas tout. "Ce n'est pas ce que je demande..." murmura-t-elle, avant d'être interrompue par la fin de sa phrase. Voilà qui était mieux. Tahlia hocha doucement la tête : "C'est de son père qu'il a besoin. Pas d'une école privée ou d'une dizaine d'activités. C'est pour toi que je suis revenue à Bowen. Pas pour ton porte-feuille, Arthur." Tahlia avait eu le déclic quand Ethan lui avait demandé pourquoi Nash ne pouvait pas être son père. Elle se rappelait la gêne énorme qu'il y avait eu entre les deux adultes et leur habilité à fuir la question. Ce jour-là, elle avait compris qu'il était temps de rétablir la vérité. "Il fait sa rentrée à l'école la semaine prochaine. Tu voudras venir ?"

__________________________

 
Avant que l'on se gâche
           
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher. Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer. On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi. Je ne suis pas les autres.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Arthur Delacroix

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES: il conduit sans permis ‹ le PSG est sa religion ‹ la grossièreté fait partie de sa personnalité, c’est plus fort que lui ‹ il est bavard et très avenant ‹ dès qu’il s’est acheté son premier paquet de cigarettes, il n’a plus jamais arrêté de fumer ‹ les amis c’est sacré, il sera présent pour eux n’importe où / à n’importe quelle heure ‹ c’est un tchatcheur né, un gros baratineur, il vendrait une chèvre à âne ‹ il a pour philosophie principale « je m’en branle » ‹ son anglais reste encore à désirer ‹ débrouillard, il touche à tout (plomberie, électricité, bricolage), c'est un manuel ‹
ABOUT MEMESSAGES : 350
ICI DEPUIS : 01/06/2017
CRÉDITS : SHIYA (c)
DOUBLE-COMPTE : sa cousine fleur delacroix & naomi bing la maman enflammée
STATUT : Si je cherche à fuir, c'est qu'il est déjà trop tard.
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   Mer 11 Oct 2017 - 22:11


- Non, ce n'est pas comparable! insista-t-il d'un ton féroce.

Vint alors cette question qui devait trotter dans la tête de Tahlia durant toutes ces dernières années.

- Oui, j'aurais assumé! affirma-t-il avec fermeté. Mais tu ne m'en a pas donné l'occasion, rajouta-t-il ensuite d'un air dédaigneux.

Arthur reprochait à Tahlia de lui avoir caché sa paternité . Tandis qu'elle, lui en voulait de l'avoir trompé. Ils avaient tout être heureux. Et lui... Il avait merdé grave. Sa lâcheté avait donné raison de lui. Depuis sa séparation avec Tahlia, jamais plus il n'avait laissé une autre femme rentrer dans son coeur. Il n'avait que d'yeux pour elle. La revoir blessée le rendait malheureux. Il aurait préféré éviter cette confrontation. Rien que de penser à leur rupture lui donnait la nausée.

- Je sais. J'suis désolé.


Il avait honte de ce qu'il avait fait. Si il avait su qu'elle était enceinte, il ne l'aurait pas trompé. Il ne l'admettrait pas, mais il a beaucoup souffert de l'absence de son père. Heureusement, il était très entouré de ses amis pour oublier ce mal-être. À l'époque il vivait dans la délinquance et l'argent venait aussi facilement qu'il partait. Aujourd'hui il avait une situation financière stable. On pouvait dire qu'il roulait sur l'or et c'est pourquoi il tenait à offrir une meilleure qualité pour son fils. Tahlia insista sur le fait que son portefeuille ne l'intéressait pas mais qu'elle désirait surtout une présence paternelle pour son fils.

- Je savais que tu me dirais ça
, dit-il avec un petit sourire. Il la connaissait par coeur. Tahlia tenait à son indépendance. Je te promet d'être là. assura-t-il enfin.

Il fronça alors les sourcils. Arthur était persuadé qu'il tiendra cette promesse. Non seulement il avait envie de s'investir dans son nouveau rôle de père, mais il ressentait aussi le besoin physique de voir son fils.

- Tu me laisseras lui dire qui je suis? J'aimerais me présenter à lui.

En tant que son papa, voulait-il dire. Décidé, il se redressa sur le dossier de sa chaise.




__________________________

I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: La roulette franco-russe / Tathur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La roulette franco-russe / Tathur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: TIME MACHINE :: Let's see the future-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus