AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1217
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.   Mar 29 Aoû 2017 - 1:47

L’été durait plus longtemps en Australie qu’en Europe. On pouvait aisément passer notre temps à flâner tant le temps était clément. Il ne pleuvait quasiment jamais. Et pourtant, je n’ai jamais eu autant le mal du pays que lors de cet été. D’habitude pendant la pause estivale, Sally et moi rentrions au pays pour retrouver nos proches. Mais Sally et proches il n’y avait plus. Il ne me restait que Zéro, le chat, Monsieur Moustache et mon furet. Tout ce joyeux monde du royaume animal qui ne remplaçait en rien, les rires, les sourires et la chaleur d’une étreinte affectueuse. Je ne parle pas de sexe car la chose ne m’a jamais intéressée, je parle bien entendu d’un lien fraternel si fort qu’on croit voir l’être aimé à tout instant. Je reste cependant toujours la même. La sage et la gentille Ruby. Ragdoll comme on m’appelait. C’était pourtant mon ainée qui en portait le patronyme mais j’étais la rouquine. Toujours demeurée fidèle à ma tignasse de feu. A moi-même. J’aimais mes cheveux et dans le fond ne faisait-il pas partis intégrante de moi-même ? Je portais le prénom d’une pierre précieuse couleur sang. J’inspirai doucement tandis qu’assise sur le muret, je regardai la jetée en contrebas. Les vagues déferlaient telles de gros rouleaux. Je me souvenais ma tentative de suicide. Je suis tombée. Négligente et maladroite. Pourtant toujours en vie. On m’a hospitalisée de force. Il faut me nourrir, continuer à me lever, à vivre comme si ce jour serait le dernier. C’est pour cette raison que je fume cigarette sur cigarette, que je bois outre mesure et que je me suis essayée à des choses que je n’aurai pas faites auparavant. La sage et la douce Ruby.

Mes cheveux tombaient négligemment sur mes épaules devenues frêles. Une robe qui m’appartenait cette fois-ci couvrait mon corps. Zéro, mon cavalier king charles, fidèle compagnon dormait à mes côtés. Les mégots commençaient à s’accumuler en bas. Mais je m’en foutais. Je battais des jambes en l’air comme une sorte de toc. La brise était douce et le soleil commençait à se coucher. Le ciel se fit orange, rose. Je ne bougeai pas d’un cil tandis que derrière moi, Bowen s’activait. Dans quelques jours, je devrais reprendre le trajet des plateaux. Mettre de côté mon envie de dessin, cette BD sur laquelle je travaillais et faire comme si tout allait bien. « Tout va bien, murmurai-je comme pour moi-même. » Je n’ai tué personne, je n’ai même pas eu d’aventures. Je me contente de me lever, de respirer, d’être une sorte d’automate. Mon regard éteint se perdit dans le vague et mon chien se rapprocha pour poser sa tête sur ma jambe. Distraitement, je caressai la tête du canidé. Puis, je pris une profonde inspiration pour essayer de me résoudre à bouger. Je ne sais pas si c’était la destinée. Mais si j’avais tourné la tête une seconde trop tard ou trop tôt, je ne me serai pas heurtée à ce corps familier. « Pardon, j’avais la tête ailleurs, dis-je en me frottant frénétiquement la tempe. » Puis, je levai les yeux, toujours assise sur le mur vers l’homme que j’avais percuté. Putain, on me fait une blague. Encore une énième fantôme de mon passé. Et pas des moindres puisque je lui avais gâché la vie. « Sa… » Je pris une inspiration. « Sa… salut J… J… Jaeden. » Je ne suis plus si docile maintenant. Je ne suis plus qu’une fille brisée par les évènements face à l’homme dont j’avais foutu la vie en l’air. Sans doute ma plus grosse connerie. Ma seule erreur.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Jaeden Sawyer

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 79
ICI DEPUIS : 28/08/2017
CRÉDITS : dλndelien
DOUBLE-COMPTE : aino ☾ andeana ☾ grace
STATUT : futur-divorcé, séparé depuis deux ans et père de deux monstres
MessageSujet: Re: (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.   Mar 5 Sep 2017 - 19:57

Son regard se perdait dans l’ensemble de la pièce, tout était rangé comme la propriétaire voulait, les cartons étaient dans chacune des pièces souhaitées, le lendemain il s’occuperait de tout déballer et ranger comme s’il n’avait pas déjà assez fait ça de sa vie, comme si ça l’intéressait vraiment. Un coup d’œil sur sa montre, pile à l’heure. Il ne tardait pas à prendre ses affaires et dévaler les marches pour sortir de l’immeuble. Ses collègues étaient déjà partis, il rentrerait à pied, passant sans doute dans un bar en prétextant que ça le décompressait de boire un peu en voyant des gens. Puis il irait récupérer ses deux amours qui apprenaient à gambader dans la maison de son père. Jaeden prévoyait ses journées, s’installait une routine, ce qu’ils n’avaient pas fait pendant des années, à chaque fois il vivait avec le rythme et c’était ce qui l’animait le jeune homme. Il se remettait doucement dans cette vie dictée par l’horloge, un jour ça lui passerait, il n’y penserait plus à son passé. Ou alors il ferait tout pour y replonger dedans bien que ça relevait de la mission impossible. Clope dans le bec, Jaeden tournait la molette de son briquet plusieurs fois, parvenant difficilement à y faire apparaître du feu. Il fumait trop, ses briquets se perdaient tous ou rendaient l’âme plus rapidement qu’il ne le voudrait. Le bruit des vagues fredonnaient dans ses oreilles à défaut d’avoir oublié ses écouteurs, sa musique qu’il traînait avec lui du matin jusqu’au soir. Il n’était jamais contre un moment de silence, ce moment où son cerveau se mélangeait entre les souvenirs et le moment actuel où tout devenait un grand n’importe quoi. Il laissait s’échapper la fumée d’entre ses lèvres, ses yeux suivaient doucement le paysage, l’eau qui clapotaient sur les roches, le sable, le peu de gens qui se baladaient côte à côté ou avec leurs animaux.Il avait l'impression d'être au premier rang d'un vieux film où les plans seraient centrés sur le monde parfait. Jaeden fut vite interrompu dans ses pensées, manquant de percuter quelqu'un au passage. Il aurait bien dit quelque chose, il se serait bien excusé mais la vision qu'il avait lui faisait remonter des souvenirs qu'il essayait d'enfouir sous les tapis de sa mémoire, ce genre de souvenir honteux qu'on ne voudrait plus jamais voir réapparaître. Pourtant, il fallait bien croire que ça lui poursuivrait longtemps. Ruby, ça faisait bien longtemps qu'il avait passé sa rancœur, celle de devoir accepter que pour le bien de tous, il devait se retirer de ces missions. « C'est pas ta faute. » Lui avait l'esprit ailleurs. Et encore maintenant, il essayait de ne pas continuer sa route, pas qu'il lui en voulait, juste qu'il ne savait pas quoi lui dire. Qu'il savait qu'une retrouvaille pareille ne pourrait s'avérer que gênante, qu'au fond, ça le pinçait un peu au cœur. « Salut Ruby. » Un sourire s'affichait sur son visage pour essayer de la mettre un peu plus sereine, elle bégayait, est-ce qu'elle avait peur ? Il n'en savait rien. « Tu bégayais moins dans mes souvenirs. » Lançait-il avec un ton qui se voulait rieur. Il faisait plus une référence malsaine à quand elle avait criée son prénom plusieurs fois quand il était en mission, quand elle avait tout ruiné, elle n'avait pas eu l'air d'avoir du mal cette fois-ci. Il se sentait horriblement con face à elle.

__________________________


One more light
I played that soldier, you played king and struck me down when I kissed that ring. You lost that right to hold that crown, I built you up but you let me down. byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1217
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.   Dim 1 Oct 2017 - 18:51

Ma vie est comme l’eau. Insaisissable. Elle s’échappe relativement vite comme un torrent. J’ère dans cette ville sans but, à la recherche de mon mari pour obtenir le divorce. Un mariage raté à Las Vegas, une solitude recherchée. Je n’ai plus personne dans ma vie. Il me reste un peu de famille éparpillée en Ecosse, des grands parents, un oncle sans doute mais je ne voulais pas les revoir. Je ne suis plus qu’une coquille vide, brisée qui ne peut plus parler. Mon bégaiement a régressé au fur et à mesure des semaines. Je me répète la même litanie pour y palier mais c’est peine perdue. « J… J… Je s… s… suis pl… plus f… f… forte qu… que le b… b… bégaiement. » Echec. Je me sens comme un vieux logiciel qui plante. Zéro couché à côté de moi, je fixe l’horizon. Je répète cette phrase cent fois, un peu trop mais je n’arrive toujours pas à la prononcer. Alors devant cet échec cuisant, je me retourne pour partir mais je rentrai assez vite dans quelqu’un. Sur mon épitaphe on lira : ci gît Ruby, une nullité impressionnante qui bégayait. Je lève le regard pour croiser un assez familier. Marron comme le chocolat, brillant mais pas de joie. Jaeden. Ça remontait à quelques années maintenant, j’en ai perdu le fil. Un appel un peu trop insistant et une vie foutue en l’air. Une vie que j’ai détruite. La honte s’abat sur moi et je baisse le regard pour regarder un instant mes chaussures. Une main négligente passe dans mes cheveux alors qu’il me salue. Bien sûr, il ne peut s’empêcher de faire une remarque sur ma capacité à communiquer avec les gens. Je hausse les épaules. En quoi ça intéressait quelqu’un ? Je soupire alors avant de me lever, imitée par mon chien. « ç… ç… ç… ça m… m… m’a f… f… fait pl… pl… plais… plaisir de t… t… te r… r… revoir. » Je dis ceci péniblement. Alors j’ose enfin croiser son regard, toujours prise de remords quelques années après. « P… P… P… Pardon en… en… enc… encore u… u… une f… fois. » J’en ai payé les frais. J’ai même tenté d’échapper à cette vie mais sans succès. Le gros hématome sur ma tête le prouvait. Les blessures cicatrisent mais pas celle que j’ai dans mon cœur.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Jaeden Sawyer

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 79
ICI DEPUIS : 28/08/2017
CRÉDITS : dλndelien
DOUBLE-COMPTE : aino ☾ andeana ☾ grace
STATUT : futur-divorcé, séparé depuis deux ans et père de deux monstres
MessageSujet: Re: (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.   Mar 3 Oct 2017 - 22:11

Il ne saurait dire si les traits de ce visage le torturait, s'il lui faisait regretter de nouveau son choix. Celui d'avoir abandonné son métier pour le bien de ses proches, de ses amis, pour ne pas un jour avoir le regret d'apprendre que leur tête toucheront le seul, que leurs corps se retrouvent sans vie parce qu'ils avaient des informations trop privés. Si quand il s'était engagé, il avait conscience des risques, ou alors qu'il était dans l'excitation total d'avoir eu le métier qu'il voulait, celui que tout le monde idéalisait dans les films, il savait les risques. Il n'avait simplement jamais eu de problème et fuir avait été la meilleure solution à ça. Parce qu'au final, la mission n'avait pas été un échec, il avait quand même réussit à finir ce qu'il avait commencé, du moins ses collègues l'avaient aidé, Jaeden avait fauté mais était arrivé au bout de ce qu'il devait faire. Quelque part, il aurait pu passer à autre chose, effacer ce souvenir de sa mémoire. Mais cette femme à la chevelure flamboyante avait été comme un déclic ou un dégoût du risque pour quelques instants, ces quelques instants où il avait signé ses papiers pour démissionner plutôt que d'attendre que ça lui passe, parce qu'il avait largement regretté son choix et pendant un bon nombre de mois. Maintenant il faisait genre qu'il était passé à autre chose, pour lui et ses enfants, mais il lui restait l'envie du défi. Le jeune homme lui balançait quelque chose de maladroit sans doute, parler du défaut d'une personne ne faisait jamais plaisir, elle devait l'entendre à longueur de journée ce mot ; bégaiement. Mais c'était l'amertume qui parlait. Peut-être que ça n'avait fait qu'empirer les choses vus comment elle finissait par lui parler, répétant des lettres, des débuts de mots qu'il essayait de comprendre en se concentrant un peu. Il restait silencieux avant de lui offrir un léger sourire, maigre mais présent. « “Ça m'a” ? Tu comptes t'enfuir ? » Il regardait autour d'eux en riant un peu. Il n'allait pas la retenir, il pouvait aussi continuer sa route, mais puisqu'il était devant elle, autant qu'ils parlent. Après tout, dans le passé, ils avaient déjà été amis, elle avait été une qui comptait beaucoup ou non, ça ne changeait rien. Peut-être même qu'en lui parlant, il se rendrait compte qu'il avait merdé à ne pas reprendre contact avec elle depuis l'accident, il ne l'avait fait qu'une fois à vrai dire, par sms pour lui demander s'il allait bien. Quel loser. « Te pardonne pas … Au final, on n'est pas mort, je boite peut-être un peu parfois, mais ça me donne un style. Je crois. » Il arquait un sourcil en regardant sa jambe qui avait été touchée. Ça ne lui donnerait qu'un style minable, mais c'était déjà ça. « Ruby, ce qui s'est passé … » Il se stoppait, ça commençait trop mal. « Je ne vais pas t'en vouloir toute ta vie, c'est pas de ta faute, c'est moi qui suis un peu con. »

__________________________


One more light
I played that soldier, you played king and struck me down when I kissed that ring. You lost that right to hold that crown, I built you up but you let me down. byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Ruby A. Phelps

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1217
ICI DEPUIS : 07/12/2016
CRÉDITS : praimfaya (avatar)
DOUBLE-COMPTE : legs (Lilas) & Morph (Lou-Belle)
STATUT : « I can’t decide, what’s wrong, what’s right, which way should I go? »
MessageSujet: Re: (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.   Jeu 5 Oct 2017 - 0:32

Poser mon regard sur lui. Il fallait que dans tout l’univers je recroise Jaeden au moment où ma vie s’effrite. Plongeant dans l’abysse de son regard, je n’ai jamais autant désirée être un papillon qu’à cet instant. Comme Victoria. M’envoler ou avoir une mort poétique. A la place, j’avais encore toute ma tête, j’étais belle et bien en vie. Face à Jaeden. Je n’ai pas fait grand-chose de mal dans ma vie. Rien pour ainsi dire. Mais tu as tout de même gâchée la vie de quelqu’un, me susurre ma conscience d’une voix sournoise. Je baisse alors la tête, prise de remords. Mon chien sent que quelque chose ne va pas et s’approche de moi pour poser sa tête rousse sur ma cuisse. Je le caresse d’une main aussi tremblotante que ma voix, peinant à m’exprimer, à dire le fond de ma pensée. A exprimer mes excuses. Comment le faire correctement quand on peine à dire un mot sans trébucher dessus. Est-ce que j’allais m’enfuir ? Oui. Partir loin de cette Australie moralisatrice et oublier. Oublier que ma vie n’est désormais qu’un gouffre béant, prêt à m’avaler. Comme le Gouffre de Helm. Je hausse alors les épaules. Je n’ai pas envie de me ridiculiser encore plus. Ou alors j’allais fondre en larmes. Depuis que je m’étais ouverte au chagrin avec Freja, je pleurai tout le temps. En silence. Seule. Avec ma bouteille de vin. J’avais recommencé à mentir à ma meilleure amie en lui disant que tout allait pour le mieux alors que rien n’allait. Il boite. Je déglutis. Je me sens pâlir un peu. Je me rassois pour fixer un point invisible devant moi. « D… d… d… dé… déso… so… so… lé. » Navrant. Trois minutes pour dire un pitoyable petit mot de trois syllabes. Tu n’es qu’une loque ma pauvre fille. Je serre les dents. On pourrait entendre leur grincement à des kilomètres. Alors, je secoue la tête à la négative. « T… t… t’es p… p… pas c… c… con. L’… l’im… l’im… l’imbécile s… s… s… s’est m… m… moi. » Vrai. 100% vrai. « C… c… c… com… comment t… t… t… tu v… v… vas ? » J’ose alors rencontrer son regard empli d’eau, pendu à ses lèvres, anxieuse d’entendre sa réponse.

__________________________


LA MECANIQUE DU COEUR ♡
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.
Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Jaeden Sawyer

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 79
ICI DEPUIS : 28/08/2017
CRÉDITS : dλndelien
DOUBLE-COMPTE : aino ☾ andeana ☾ grace
STATUT : futur-divorcé, séparé depuis deux ans et père de deux monstres
MessageSujet: Re: (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.   Lun 9 Oct 2017 - 1:12

Il restait là devant elle, essayant de ne pas créer un silence qui pourrait se montrer gênant pour eux-deux. Ça lui faisait de la peine de l'entendre essayer de prononcer un mot qu'il ne voulait plus entendre de sa bouche, qu'il voulait passer à autre chose pour ne pas la détester toute sa vie. Parce qu'au fond elle n'avait rien fait, c'était lui qui s'était montré imprudent, il ne pouvait pas l'empêcher de voyager, de l'avoir reconnu. « Je ne boite que quand je bosse de trop alors t'excuse-pas, ça va passer de toute façon. » Il l'espérait que ça ne l'avait pas endommagé à vie, que cette blessure n'allait pas lui rappeler continuellement cet accident, qu'il ne regretterait pas toute ma vie ce jour où il s'était réveillé pour aller faire son affaire. Peut-être qu'un jour, il se trouverait brave d'avoir fait ce qu'il avait fait, de l'avoir protéger au risque de sa vie, de savoir qu'elle pouvait toujours se tenir debout aujourd'hui. Il regrettait également de ne pas l'avoir mise au courant de son métier, mais ça lui était juste impossible de donner ses informations aux grands nombres, il devait le garder le secret pour le plus de monde possible, y compris ses amis. Il n'y avait que ses employeurs, ses collègues et ses proches qui étaient au courant et même à eux, il ne disait pas ce qu'il faisait en mission. Ils étaient juste au courant d'où il partait et généralement ce n'était pas pour des courtes périodes, même si c'était toujours plus bénéfique quand ses voyages étaient réduits en temps. « T'es pas une imbécile Ruby, tu ne pouvais pas savoir. Je te jure, faut pas que tu t'en veuilles, puis qui sait, si ce n'était pas toi, ça aurait sans doute été quelqu'un d'autre. » Il haussait les épaules, il avait réagi égoïstement, rejetant la faute sur la rousse et son silence n'avait sans doute pas aider à lui enlever sa culpabilité, Ruby s'en était sans doute plus voulu que Jaeden lui en voulait pour son acte. Aujourd'hui encore, parfois, il s'imaginait comment aurait été sa vie si ça s'était passé comme le plan le voulait, mais parfois on ne pouvait pas contrôler les plans et il ne pouvait pas faire sa vie sur des suppositions, ce qu'il s'était passé était passé. Il devait apprendre à ne plus avoir de remord et à ne plus lui en vouloir. « Je vais bien et toi ? » Il allait mieux. Du moins il essayait tous les jours de redevenir le Jaeden qui n'avait pas été brisé par toutes les erreurs de ces deux dernières années et c'était plutôt concluant, il laissait ses problèmes de côté et se vidait la tête, même si parfois ses démons lui revenaient en pleine face. Bowen lui redonnait un nouveau souffle et il se redonnait le droit d'aller bien.

__________________________


One more light
I played that soldier, you played king and struck me down when I kissed that ring. You lost that right to hold that crown, I built you up but you let me down. byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Jaeby) full of love, full of light, full of fight 'cause i'm back from the dead tonight.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: eastern district :: horseshoe bay-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus