AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes sur à l'ancienne. :siva:

Partagez | 
 

 your love's about to make the stars come out (andreas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3692
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : flightless bird
DOUBLE-COMPTE : Devan & Aedhan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Sam 16 Déc 2017 - 22:21

lennox ∞ andreas
« Bonsoir. » Ce simple mot lui faisait froid dans le dos, lui donnait envie de tout envoyer balader. Comment pouvaient-ils se contenter d’un bonsoir après cinq ans de vie commune ? Andreas se tourna à peine vers son homme, se demandant vaguement si, n’allant pas vers lui pour l’embrasser, Lennox prendrait l’initiative de lui-même. Visiblement pas. Il posa son couteau, essuya ses doigts et se tourna vers l’homme, qui à défaut de le saluer gaiement, jouait avec les chiens. Ah oui, les chiens. Les grands amours de sa vie. C’était stupide d’être jaloux d’un animal. D’autant qu’il les aimait lui aussi. Probablement qu’il était plus facile de se confier à un chien qu’à son homme, ce qu’Andreas pouvait totalement comprendre. Très soudainement il réalisa que s’il était déjà jaloux de chiens, il pourrait totalement l’être d’un enfant. Et cette révélation fut comme le coup de grâce, la sensation qu’il ferait un horrible père. Bordel, s’ils parlaient, s’ils avaient pris cinq minutes pour le faire alors l’un et l’autre auraient compris qu’au final, ils partageaient les mêmes peurs. Il était hors de question de faire marche arrière et de refuser un foyer à cet enfant, mais ce n’était pas non plus un cadeau que de l’accueillir dans une ambiance aussi glaciale.

« Il est loin le temps où ce bonsoir était accompagné d’un mon amour, quelque chose du genre… » Lennox avait dit à peine un mot qu’Andreas donnait déjà le ton. Oui, il était de mauvaise humeur. Autant pour l’ambiance entre eux que pour cette journée de congé. Il aurait préféré travailler plutôt que de changer le four en vitesse et surtout tout seul ainsi que d’emmener le chien chez le vétérinaire. Il n’avait pas pu souffler, en fait. Et ce soir, il n’aurait même pas le droit à un peu de réconfort de la part de son homme. Parce que ses câlins étaient devenus vides, comme un réflexe et ils le resteraient tant qu’ils n’auraient pas mis les choses à plat. Il regarda Lennox, puis le repas et soupira finalement. « J’ai pas très faim. J’vais monter me coucher, t’auras qu’à me rejoindre quand t’auras fini okay ? »

N’allez pas croire, ils étaient tous les deux fautifs. Andreas ne faisait pas grand-chose pour rendre l’ambiance plus agréable, il n’avait même pas demandé à Lennox comment s’était passée sa journée. Comme d’habitude il leur faudrait arriver jusqu’au point de non-retour, laisser exploser tous les mauvais sentiments pour enfin se parler. Ils n’avaient plus été dans une telle situation depuis longtemps, il fallait dire que l’arrivée d’un enfant c’était vraiment beaucoup de stress. Trop de stress.
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1381
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ ABΔИDON & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Mer 20 Déc 2017 - 23:02

Lennox ne prit pas l’initiative d’aller embrasser Andreas de lui-même, non, parce que malgré ces cinq années de vie commune, il avait encore peur de mal faire, il avait encore si peu confiance en lui que si le norvégien se montrait le moindrement réticent à un contact, alors Lennox figeait aussi. Pire encore, il reculait. Ce soir, Andreas fuyait presque son regard, il lui tournait le dos pour mieux s’affairer aux fourneaux, à croire que faire la cuisine était devenu une échappatoire à leur vie de couple bien moins rose qu’avant. Et tout ça pour l’arrivée de leur enfant ? Celui qu’ils avaient toujours voulu, dont ils avaient toujours rêvé ? Ils étaient à la dérive au moment de leur vie où ils devaient être le plus soudés. Parce qu’il fallait être un couple fort et soudé pour accueillir une troisième personne dans leur maison. Si on les voyait, là, agir comme des enfants à s’éviter et à se montrer si distants, on leur retirait certainement l’enfant. Déjà qu’ils avaient dû lutter un peu plus que les autres tout simplement parce qu’ils étaient deux hommes. Alors face à ce comportement, plutôt que d’essayer de rattraper cette entrée ratée, Lennox s’agenouilla et caressa les chiens qui eux, montraient une grande excitation face à son arrivée. C’était au moins ça. Il releva finalement le regard vers son homme qui lui fit remarquer que ce bonsoir n’était plus accompagné de paroles affectueuses comme avant. Il se releva, posant sa main sur le cadre de l’entrée de la cuisine pour s’aider. « Il est loin le temps où je n’avais même pas le temps de dire bonsoir que t’étais déjà à mon cou pour m’embrasser. » Lennox n’avait pas l’habitude de répliquer ainsi, pourtant, mais il avait le besoin de lui montrer l’envers de la médaille. Il y avait deux côtés à cette situation et Lennox n’avait pas l’impression d’être le seul à blâmer. Certes, il était fautif, mais Andy n’arrangeait en rien la situation. Ils marchaient constamment sur des œufs, d’un côté comme de l’autre, et chaque conversation commençait déjà par des attaques, comme s’il n’y avait aucune manière d’amortir le choc avant de se lancer. Las, Andrea déclara qu’il n’avait pas faim, qu’il allait monter se coucher. « … Ok. » Juste comme ça, déjà, Andy s’en allait ? S’ils ne supportaient même plus être dans la même pièce plus qu’une minute, comment se passerait la suite des choses ? Lennox resta debout, planté là comme un con, alors que le norvégien commençait à monter les escaliers. « Attends, Andy. » Dit-il en s’approchant finalement du bas de l’escalier, où il posa une main sur le bout de la rampe. « J’arrive plus à endurer ça … cette … cette tension, cette distance entre nous. Ça me rend malade, Andy. » Et s’il y avait bien une place dans sa tête où il ne voulait plus jamais retourner, c’était là où ses démons étaient tapis dans l’ombre, n’attendant que le moment où la souffrance psychologique de Lennox reprendrait le dessus sur le reste.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3692
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : flightless bird
DOUBLE-COMPTE : Devan & Aedhan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Dim 24 Déc 2017 - 0:16

lennox ∞ andreas
Un point de chaque côté, la balle au centre. Il était vrai qu’aucun des deux ne faisait d’efforts pour arranger les choses. Ils se muraient dans le silence, s’envoyaient quelques pics en pensant vainement se sortir de cette situation. C’était fou de voir qu’après cinq ans, il n’avait toujours pas appris à gérer les situations de crise et les gros événements. L’arrivée d’un bébé, ça chamboulait énormément de choses et il y aurait eu tellement de meilleures façons de vivre cette expérience. Se sentant tout autant honteux que son homme mais aussi incroyablement épuisé, il n’eut même pas le courage de répliquer. Si c’était pour se hurler des méchancetés incroyables pendant une heure, Andreas préférait aller se coucher. Alors il se dirigea mollement vers les escaliers, suivi de près par un des nombreux chiens.

Il n’aurait pas cru que Lennox le suivrait. En général le pauvre subissait la mauvaise humeur d’Andreas et inversement – c’était d’ailleurs tout le problème. Ils ne communiquaient pas et cette fois, ce fut Lennox qui tenta de briser la glace. Il fallait bien que quelqu’un le fasse après tout. L’ambulancier se tourna vers son homme et s’assit sur les marches. Il soupira, passant ses mains dans sa nuque endolorie. « J’ai du mal aussi. On ne communique pas assez, on se monte la tête, ça finit mal… En fait j’aurais voulu entamer une discussion mais c’est genre jamais le bon moment. J’ai passé une journée épouvantable tu sais ? » Il attrapa la main de Lennox et tira doucement pour le faire s’asseoir à côté de lui. Andy posa sa tête sur son épaule et soupira doucement. C’était déjà un début de rapprochement. « Avant de dire quoique ce soit, sache que je t’aime toujours autant. C’est juste… J’crois que c’est le fait d’avoir un enfant bientôt, ça m’angoisse et j’arrive pas à gérer. J’ai constamment peur de foirer, de pas être à la hauteur. Et j’avais pas envie de t’en parler parce que j’imagine sans mal que tu penses la même chose de toi, et c’pas comme ça qu’on va s’en sortir. Il faut toujours que l’un de nous ait confiance, il en faut un pour rassurer l’autre. Sinon on fonce dans le mur. Manifestement, j’ai pas réussi à faire semblant… J’aurais voulu être assez fort pour nous deux. » Mais Andreas ne l’était pas toujours lui non plus. A force de vouloir jouer le héros, il se brûlait forcément les ailes. « En fait… euh… J’ai dû emmener Roxy chez le véto en urgence. Ils la gardent pour la nuit. »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1381
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ ABΔИDON & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Lun 25 Déc 2017 - 4:16

C’en était trop pour Lennox, ces soirées qui se terminaient sur des silences, sur des non-dits. Ça le retournait complètement à l’envers quand ils se retrouvaient sous les draps, sans véritablement se retrouver. Il avait du mal à s’endormir quand il savait qu’Andreas et lui partageraient les mêmes cauchemars alors qu’ils auraient dû vivre les mêmes rêves. Et les vivre pleinement, d’ailleurs. Présentement, ils n’étaient que des passagers de leur amour, se laissant porter sans profiter, regardant sans participer. Ils étaient en train de se laisser aller, eux qui s’étaient pourtant toujours promis de se soutenir, d’être là l’un pour l’autre. En toute honnêteté, ce pacte avait été plus facile à respecter quand c’était un ou l’autre qui allait mal. Pas les deux en même temps, encore moins quand c’était à propos des mêmes craintes. Pour ne pas encore une fois chercher le sommeil à coup de soupirs et de remises en question, Lennox n’avait pas laissé la nuit s’immiscer entre eux avant de s’être vidé le cœur, au moins en partie. Il avait donc délaissé la cuisine presqu’en même temps qu’Andreas, remettant son repas à plus tard, pour le suivre jusqu’au bas de l’escalier où il l’interpella. Le norvégien se stoppa, se retourna vers lui, et s’assit au milieu des marches. Au milieu des chiens qui se faisaient aller la queue en regardant vers leur maître assis un peu plus haut, Lennox avait la même gueule qu’eux. L’air de dire reviens-moi, ne me laisse pas. Si les bêtes ne voyaient ça qu’à court terme, voulant juste quelques caresses avant d’aller dormir, Lennox le voyait à long terme. Il ne voulait pas risquer de perdre Andreas, pas à l’aube d’un des plus beaux chapitres de leur vie, alors il partagea son trouble à son amoureux, espérant de tout son cœur qu’ils ne fonceraient pas dans un mur ce soir. Qu’ils trouveraient un moyen de passer par-dessus ou, au moins, de le contourner. « Je suis désolé, j’aurais dû te demander plutôt que d’agir comme je l’ai fait. » C’est-à-dire en se montrant froid, distant, complètement irrespectueux. Est-ce que ça l’aurait vraiment tué de demander à Andreas comment s’était passé sa journée ? En même temps, l’ambulancier ne lui en avait pas laissé le temps, d’une certaine façon. Ils étaient tous les deux montés sur leurs grands chevaux avant de se laisser une quelconque chance. Comme si, depuis quelques semaines, c’en était devenu une habitude. Andreas tendit sa main vers Lennox, qui l’attrapa et se laissa guider à son tour vers les marches, où il s’assit. Le beau norvégien posa sa tête sur son épaule. Il fut surpris d’entendre ses paroles, parce qu’à travers celles-ci, il retrouvait le même discours qui se répétait sans relâche dans sa propre tête. Andreas s’en doutait, comme il le lui dit. « C’est toujours toi, depuis six ans, qui a été fort pour nous deux. C’aurait dû être mon tour, c’aurait dû être à moi d’être droit, prêt, confiant, pour te rassurer enfin. Mais j’en suis pas capable, je pensais avoir gagné en confiance mais l’arrivée de cet enfant me prouve que non, que mes doutes, ma … ma déception face à moi-même, tout ça … c’est encore bien là, en moi. J’avais juste oublié parce que tu me convaincs jour après jour du contraire mais … mais ce sera pas comme ça avec cet enfant. Lui pourrait me voir comme moi je me vois et ça … ça m’angoisse tellement. » Ils avaient au moins débuté la conversation, étalant devant eux leurs craintes respectives. Maintenant, il fallait les rationnaliser un peu, les minimiser. Mais avant ça, Andreas revint sur sa mauvaise journée, parlant de Roxy qui avait été emmenée au vétérinaire d’urgence. Machinalement, Lennox releva le regard vers les chiens face à eux, certains assis, d’autres couchés. Roxy n’était effectivement pas là. « Qu’est-ce qu’elle a ? » Demanda-t-il avec inquiétude dans la voix, la gorge presque nouée déjà par peur qu’il soit arrivé quelque chose à la chienne.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3692
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : flightless bird
DOUBLE-COMPTE : Devan & Aedhan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Lun 25 Déc 2017 - 22:59

lennox ∞ andreas
« Personne ne peut te voir comme tu te vois Lennox. Surtout pas ton enfant… » Il sourit tristement. Six ans plus tard, il avait toujours une bien piètre image de lui. Alors Andy prenait ça comme un échec, comme s’il n’avait servi qu’à retarder la crise existentielle de son homme sans pouvoir l’avorter. « Réfléchis un peu. Ce gamin n’a pas de famille. Pour lui, tu seras un héros. Quelqu’un qui va lui apporter beaucoup d’amour, plus qu’il n’en a jamais eu. Le papa sans peur et sans reproche. » Il les imaginait déjà en train de jouer au foot tous les deux, il se voyait déjà regarder Lennox l’aider à faire ses devoirs. Il lui apprendrait tellement de choses. A ne pas reproduire ses propres démons, par exemple. A ne pas se sous-estimer, se brimer, à ne pas trop se fier au regard des autres. Doucement, Andy glissa sa main dans celle de Lennox. Ils n’avaient plus aucune animosité l’un envers l’autre, comme quoi ils auraient dû commencer par ça… « T’as pas à t’en vouloir. Je t’ai pas demandé d’être le plus fort de nous deux pour ça. Je savais que… que tu ne pourrais pas l’être. Je sais que tu fais de ton mieux pour ne pas craquer, j’pouvais pas t’en demander plus chaton. Et je t’en veux même pas pour ça. Je travaille moins qu’avant, moins que toi, même. Alors c’était à moi d’assurer ça. Je sais pas pourquoi… J’ai remis cette discussion au plus tard possible. J’avais peur qu’on veuille faire marche arrière, j’avais peur que tu me dises que… tu ne veux plus de cet enfant… » Lennox ne l’aurait jamais formulé de cette façon. Il ne l’aurait peut-être jamais dit tout court. « Peur qu’on se sépare, peut-être. C’est peut-être la chose la plus importante qu’on ait fait de notre vie, la plus grande décision. J’ai eu peur qu’on soit pas à la hauteur toi et moi. Et on l’était clairement pas, sinon on se serait parlés avant. » Il allait falloir prendre des bonnes résolutions maintenant. Arrêter de jouer les gamins car ils n’avaient plus le temps pour ça. « Je sens que tu seras un super papa Lennox. Ca change pas, ça. » Il embrassa le dos de sa main, se voulant rassurant après tant de paroles négatives.
Et pour continuer sur la lancée il parla enfin de Roxy, car ça le pesait de garder ça pour lui. C’était leur tout premier chien, celui qu’ils avaient adopté à la suite d’un Noël passés ensemble. Alors forcément, ça les chamboulait tous les deux. « Il pense à la maladie de Lyme, elle aurait été piquée par une tique… Je voulais t’appeler mais j’ai pas eu le temps. »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1381
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ ABΔИDON & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Jeu 4 Jan 2018 - 2:49

Personne ne pouvait le voir comme lui se voyait … et pourquoi pas ? À force, Lennox se disait qu’il n’inventait pas de toute pièce son dégoût face à lui-même. Non, puisqu’à force d’y croire, il s’était peu à peu transformé en cette personne-là. Et même si aux côtés d’Andreas, le notaire semblait toujours un peu plus lumineux, dès qu’il perdait la présence de son homme tout près de lui, il redevenait la figure effacée qu’il s’était toujours efforcé d’être pour moins souffrir. Être trop présent, c’était aussi être trop conscient de sa propre existence et ça, Lennox ne le supportait pas. Alors il avait toujours préféré nier sa personnalité, se fondre dans le décor, ne pas sourire pour ne pas être remarqué, ne pas parler au risque de se mettre les pieds dans les plats, ne pas prendre de place par peur qu’on juge qu’il ne la méritait pas. N’importe qui l’aurait remarqué. « Sans reproche ? Je sais pas … Il est encore jeune. Une fois plus vieux, adolescent, il ne se souviendra pas de l’avant nous, il n’aura que notre famille comme souvenir, ou presque. Et … et là il verra que je ne suis que peurs et reproches. » Parce que c’était vrai, au fond. Lennox avait peur, peur de tout, même de lui-même. Surtout de lui-même. Avoir peur de sa propre ombre, n’était-ce pas l’expression pour désigner les lâches ? Peut-être qu’avec un enfant, un enfant qui s’émerveille devant tout et n’importe quoi, Lennox se débrouillerait. Mais il fallait aussi voir à long terme, il fallait aussi entrevoir ce moment où leur gamin serait un jeune adulte et qu’il comprendrait de mieux en mieux le monde qui l’entourait. Qu’il comprendrait que l’un de ses pères était au bord du gouffre, qu’il l’avait toujours été, et qu’il n’était qu’un être faible. Le héros qui n’en était pas vraiment un, au fond. Qu’une illusion d’enfant. Andreas glissa sa main dans celle du notaire, et lui assura qu’il n’avait pas à s’en vouloir de ne pas avoir été le plus fort. Il ne pourrait jamais l’être, même Andreas l’admettait. « Si on va de l’avant avec tout ça, il faut qu’on se promette de se parler de nos doutes, de nos peurs. J’en aurai, encore et encore, et sans doute que toi aussi … Je ne veux pas que cette décision nous brise, qu’elle fasse en sorte qu’on se remette en question au point de nous perdre. Les dernières semaines sont la preuve qu’on n’est pas infaillibles, Andy. Mais j’aimerais qu’on mette toutes les chances de notre côté. » Parce que faire marche-arrière lui semblait maintenant peu envisageable, à Lennox. Il ne voulait pas reculer, il ne voulait pas dire à l’agence qu’ils n’étaient finalement pas prêts. Lennox ne serait jamais tout à fait prêt pour quoi que ce soit dans sa vie, de toute façon. « Et puis, ce sera toi le héros, le papa qui sauve des vies, le papa plus fort que les autres, et ça me convient absolument que ce soit toi qui aies ce rôle à ses yeux. » Il sourit. Puis, Andreas lui parla finalement de Roxy, qui était chez le vétérinaire pour la nuit. « Elle devra prendre des antibiotiques pendant un moment, j’imagine ? » Demanda-t-il, peu renseigné sur les symptômes et traitements chez les animaux.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3692
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : flightless bird
DOUBLE-COMPTE : Devan & Aedhan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Jeu 4 Jan 2018 - 11:06

lennox ∞ andreas
« Lennox… Si je ne t’avais pas cru capable d’avoir un enfant, alors j’aurais jamais lancé l’idée qu’on en adopte un. Tu as eu tellement de difficultés dans la vie, je sais que tu feras un père génial et aimant. Parce que cet enfant aura besoin de toi comme moi j’ai besoin de toi. Et en plus, tu seras pas tout seul. J’veux dire, on est deux. On est une équipe. Et j’ai pas du tout l’intention de te laisser tout seul dans cette histoire. » Et puis Andreas travaillait beaucoup moins maintenant. Il pourrait même envisager de devenir père au foyer si ça pouvait rassurer Lennox. « Ce gamin sera ouvert, aimé, bien éduqué. Et si on se pose des questions, si un jour on sent qu’on y arrive pas, on n’est pas les seuls parents au monde. Il y en a d’autres qui peuvent nous aider. Et puis t’oublies Daemon et Devan. Ils sont là, eux aussi. T’es pas tout seul à affronter ça. » Ce qu’il disait à Lennox c’était ce qu’il aurait lui-même voulu entendre. Et le fait de le dire à voix haute le rassurait également. Il croyait en ses mots, il devait y croire pour que Lennox y croie aussi. « Mais tu as raison. Il faut vraiment qu’on réapprenne à communiquer. » Ca n’avait pas toujours été leur fort mais ils avaient su gérer bien des crises de meilleure façon que celle-ci. Ils avaient juste un peu perdu pied. Alors Andy eut une idée. « Peut-être… Qu’on pourrait partir un week-end. Avant qu’il arrive. J’sais pas trop où. Dans un spa ? Ou… Tu sais, le chalet ? Pour se ressourcer un bon coup avant de sauter à l’eau. » Un week-end détente, il ne lui semblait pas meilleure solution. « Je ne suis pas un héros Lennox. J’ai sauvé des vies… J’en ai perdu aussi. Et c’est ta vie ma priorité, depuis bien longtemps. Sauf que… Je me rends compte que je n’arrive pas à t’aider. A te secourir. » Triste constat. Andreas pensait qu’après autant de temps, la part sombre de Lennox diminuerait. Mais elle était toujours aussi grosse, peut-être plus qu’avant, prête à ressurgir au moindre problème. Andreas n’était qu’une distraction et pas un remède. « Oui voilà, des antibiotiques. Et on devra vérifier son pelage après chaque sortie, être vigilants. »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1381
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ ABΔИDON & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Ven 5 Jan 2018 - 18:24

C’était bien le seul point qui permettait actuellement de raisonner Lennox, de lui faire comprendre qu’ils s’en sortiraient effectivement : ils étaient tous les deux. Et le temps avait su leur prouver qu’ils étaient la meilleure équipe possible. À braver les tempêtes, les leurs ou celle du monde autour. « J’espère bien que t’en as pas l’intention … » Il esquissa un sourire, et serra la main d’Andreas dans la sienne. « C’est à tes côtés que je suis à mon meilleur, alors forcément, si on reste ensemble et soudés, je pense que ça ira. »Il hocha la tête, comme pour se convaincre totalement. De parler de tout ça à voix haute, ça les aidait, déjà il se sentait un peu plus léger que lorsque ses pieds avaient traversé le pas de la porte d’entrée. « Tu as raison. Nous ne sommes pas seuls. Daemon et Devan. Aisling et Isaiah, aussi. » Prit-il conscience. Les paroles d’Andreas faisaient leur chemin jusqu’à la tête de Lennox, même si jamais il ne cesserait de penser que ces personnes-là avaient un avantage sur eux : ils n’avaient pas de Lennox dans leur couple. Aisling argumenterait sans doute là-dessus, prétextant qu’elle n’était pas mieux partie que lui en matière de parentalité. Lui dirait qu’elle au moins avait la force de se battre pour vivre ; lui, ça ne tenait qu’à un fil. Et ce fil, c’était surtout Andreas qui le maintenait en place, et qui avait par le fait même le pouvoir de le couper. Tant qu’ils demeuraient ensemble, tout irait, oui. Mais si jamais ça venait à changer ? C’est pour cette raison que la communication allait devoir être leur défi quotidien, afin d’éviter que des situations comme celle-ci se reproduise. L’idée suivante d’Andreas égaya davantage les traits de Lennox. « Le chalet. J’aimerais beaucoup, oui. C’est … notre endroit. Pour nous ressourcer. » Et ils en avaient visiblement besoin, puisqu’ils étaient tous les deux déchirés par le doute, leurs esprits vagabondant d’une idée à l’autre au point d’en perdre le Nord. « Tu m’aides, Andy. Ne pense jamais le contraire. Mais tu ne peux pas prendre sur tes épaules mon sauvetage de moi-même … je suis ce que je suis. Tu m’as aidé à apprendre à vivre avec. C’est pour moi le mieux que tu pouvais faire. » Il esquissa un sourire, qui se perdit bien vite lorsqu’ils parlaient de l’un de leurs chiens qui ne passerait pas la nuit avec eux. « Oui … faudra faire attention avec chacun d’entre eux. » Il esquissa un sourire, puis rigola tout légèrement, en regardant la horde de chiens face à eux. « Ce qui ne sera pas de tout repos. » Alors imaginez quand ils ajouteraient à ça un enfant …

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3692
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : flightless bird
DOUBLE-COMPTE : Devan & Aedhan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Sam 13 Jan 2018 - 0:13

lennox ∞ andreas
« Eh bah voilà. On a plein de monde autour de nous, on s’en sortira. J’ai envie de croire en nous… Je dis pas que ce sera facile, loin de là. Y’a des moments où on aura envie de craquer, de tout abandonner… Mais on offre une chance à ce gamin. A Eliott. Qui sait combien de temps il aurait pu attendre d’avoir une famille aimante. Ce garçon ne sera pas battu, pas brimé, il sera aimé avec nous. Comment ça pourrait mal se passer ? » De le dire à voix haute pour rassurer son homme, il parvenait à s’apaiser lui-même. Cet enfant serait aimé, oui. Andreas allait enfin fonder une famille et pas avec n’importe qui. D’accord, Lennox avait ses démons et une confiance en lui proche de zéro. Mais très bientôt, ils seraient deux dans cette maison à lui dire qu’il était génial. Deux contre un, peut-être finiraient-ils par gagner.
Au fil de la conversation, Andy eut l’impression d’être inutile pour Lennox. Il rêvait tellement de le guérir, de le rendre heureux. Mais il n’y arrivait pas et s’en trouvait réellement attristé. Lennox tenta bien de le convaincre qu’il faisait pourtant le maximum mais Andreas n’était pas d’accord. Et si c’était vraiment le maximum, alors c’était nul. « Je crois qu’il vaut mieux ne pas entamer cette conversation maintenant. J’suis pas sûr d’en être capable. » Il sourit tristement. Puis, regardant les chiens – ou comment passer du coq à l’âne : « On y arrivera, j’ai pas tellement envie d’en laisser un autre chez le véto. » Il ne se souvenait plus comment ils avaient fait pour en arriver à autant de chiens ici. Andy avait été vaguement inquiet quant à la cohabitation des chiens et de l’enfant mais ils ne pourraient savoir avant d’avoir essayé. De toute façon, c’était des crèmes ces bêtes. Ils avaient déjà été en compagnie d’enfants et ça s’était toujours très bien passé. « Allez. On devrait manger et se reposer ensuite. T’en dis quoi ? » Il n’était plus autant réticent à partager un repas avec lui maintenant qu’ils avaient parlé. Ils se dirigèrent donc jusqu’à la cuisine et se mirent à table. Andreas fit réchauffer le repas. « Tu sais, je devrais peut-être… Arrêter mon job. Au moins les premiers temps. Pour pouvoir gérer Eliott, les chiens, la maison, tout ça. Ou faire un truc à domicile, j’sais pas trop quoi. » Puis il réalisa que peut-être, Lennox aussi voudrait rester à la maison. « Enfin sauf si toi tu veux rester à la maison. »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1381
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ ABΔИDON & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Dim 14 Jan 2018 - 3:18

Eliott. Ils avaient choisi le prénom ensemble, ils avaient épluché des listes et des listes de prénoms masculins, pour finalement avoir un coup de cœur pour celui-ci, tous les deux. C’était un signe. Sauf qu’à présent, Eliott aurait bientôt également un visage, bien mieux défini que celui sur lequel ils se basaient à partir d’une simple photographie fournie par l’agence d’adoption. Bientôt, ce visage ferait partie de leur quotidien et prendrait une place incommensurable dans leurs cœurs. Lennox avait toujours pensé qu’Andreas serait le seul à occuper un tel statut dans ses sentiments, et il était très loin de se douter à quel point le petit bout d’humain qu’ils auraient bientôt à leurs côtés allait renverser cette pensée. Il n’avait aucune idée de ce qui l’attendait, Lennox. Que tout d’un coup, sa vie prendrait un tout autre sens. Que sa vie aurait un sens, point. « Tu as raison, tu as raison, Andy. Nous serons chanceux, tous les trois, de pouvoir compter les uns sur les autres. Et quand on aura l’impression de l’oublier, il suffira de s’en rappeler, c’est aussi simple que ça. » Déclara Lennox avec une certaine certitude dans la voix, même si ça n’avait jamais été facile pour lui de se souvenir des choses qui importent, des choses qui le rendaient heureux. Il s’était si souvent fait prendre au piège par ses démons qui ne lui reflétaient que les pires moments de son existence, Lennox, que le fait de s’accrocher à ses promesses de bonheur n’était pas aussi simple que ça. Mais peut-être qu’en le disant à voix haute, il retrouverait plus facilement sa voix dans le noir. « Je suis désolé … » Murmura-t-il seulement, peiné, quand Andreas préféra ne pas entamer une conversation sur les humeurs de Lennox et l’aide que l’ambulancier lui apportait, mais qu’il jugeait insuffisante. Il lui avait redonné la vie, ne serait-ce donc jamais assez ? Lennox se sentait de plus en plus coupable face à son incapacité d’être heureux, comme si Andreas aurait dû avoir le pouvoir d’illuminer son être tout entier, d’en chasser la moindre ombre. Sauf que ça ne pouvait fonctionner de cette manière, ça ne pouvait être aussi facile. Lennox souffrait, psychologiquement, c’était un état devant lequel il ne pouvait lutter, contre lequel il ne pouvait gagner. Même à deux contre lui-même, ils perdraient toujours. « Je suis ravi que la faim te soit revenue. J’me dévore de l’intérieur mais j’aurais pas voulu m’asseoir seul à la table en sachant qu’t’étais là-haut. » Alors il aurait passé son tour sur le repas, lui aussi, s’ils avaient laissé les choses telles qu’elles étaient un peu plus tôt. Heureusement, ils avaient grandi. Une fois à table, Andreas aborda le sujet de leurs boulots, relevant le fait qu’il devrait peut-être arrêter de travailler quand ils auraient Eliott dans les premiers temps. Quand il mentionna toutefois que peut-être Lennox désirait-il lui aussi rester à la maison, il figea, et secoua doucement la tête. Il ne pensait pas en être capable, ça. « Je crois que tu serais le meilleur de nous deux, pour être papa à la maison. Mais je ne voudrais pas que tu aies à arrêter de faire ce que tu aimes pour ça. On peut tous les deux réduire nos horaires, si tu préfères qu’on se partage un peu plus les responsabilités. » Mais si Andreas insistait, Lennox, lui, ne le ferait pas. Travailler était un peu un exutoire, pour lui, parce qu’il cessait alors d’exister, en quelque sorte. Il n’existait que pour les autres, et cessait d’avoir trop conscience de sa propre vie.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3692
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : flightless bird
DOUBLE-COMPTE : Devan & Aedhan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Lun 15 Jan 2018 - 18:44

lennox ∞ andreas
« Alors je suis aussi ravi que la faim soit revenue, j’aurais pas voulu que tu meures de faim pendant la nuit ! » Il se sentait déjà un peu mieux suite à cette conversation et prêt à partager un bon repas avec son homme. Alors ils s’occupèrent de tout faire réchauffer et de servir les plats. Andreas entama finalement un sujet qui lui tenait à cœur, à savoir : l’organisation du temps de travail. Il ne se voyait pas continuer à être ambulancier. Même s’il était passé à mi-temps, on pouvait le beeper à tout moment en cas d’urgence et il ne voulait pas avoir à déposer son fils rapidement à qui voulait bien le prendre quelques heures. Et puis, le métier d’ambulancier était tellement stressant qu’il n’avait peut-être pas besoin de ça. Peut-être qu’Andy avait peur de transmettre son stress à Eliott qui, le pauvre, allait déjà devoir s’adapter à un tout nouvel environnement. « Tu sais, plus le temps passe, et plus ça devient compliqué pour moi. Je ne t’en ai pas vraiment parlé mais... ça commence à me peser, ce métier. Peut-être parce que récemment j’ai dû secourir des amis à moi, peut-être parce que je vieillis et que je supporte moins bien qu’avant. J’en sais trop rien. » C’était aussi pour ça qu’il avait réduit ses heures. Il avait l’ambition d’arrêter progressivement parce que mine de rien, ce serait difficile de devenir père au foyer. Lui qui avait l’habitude d’action sur le terrain. Quoiqu’un enfant c’était aussi beaucoup d’action ! « Je ne dis pas que ça me manquera pas. Mais il sera toujours l’occasion de reprendre quand Eliott sera un peu plus âgé… Non ? Après, si tu veux aussi aménager tes heures je ne dis pas non. Pas spécialement pour alléger les responsabilités, juste pour passer le plus de temps possible en famille. » Il sourit doucement, s’imaginant déjà tous les bons moments. Andreas avait parlé du chalet juste avant et il avait franchement hâte d’y aller avec Lennox, mais aussi d’y emmener Eliott lorsqu’il serait venu le temps de prendre des vacances ensemble. Il espérait que le petit garçon s’y sente aussi bien qu’eux, qu’il sache qu’il avait un cocon à disposition et qu’il suffisait de demander. « Histoire d’anticiper un peu tes pensées noires… Je comprends que tu ne veuilles pas arrêter de travailler, tu sais. Moi-même j’ai un peu peur de me retrouver à la maison, tout seul, avec Eliott, et de pas savoir comment faire. Au final c’est cent fois plus de responsabilités que l’ambulance. Alors je t’en veux pas et surtout je ne juge pas. Et puis, on pourra passer voir papa au bureau pour le déconcentrer dans son travail. » Il sourit doucement. Bon, le bureau d’un notaire n’était probablement pas le meilleur endroit pour un enfant… Puis en y repensant : « Tu te souviens de la première fois que je suis venu te voir au travail ? »
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1381
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ ABΔИDON & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Jeu 18 Jan 2018 - 17:41

« J’crois que j’aurais pu survivre, quand même … mais j’aurais été de bien moins bonne humeur demain matin. » Il sourit. Mais puisqu’ils venaient de régler tout ce qui les bouleversait de l’intérieur, ou du moins de s’ouvrir là-dessus, Lennox savait qu’il pourrait se lever un peu plus léger demain. Cela faisait plusieurs matins que son premier sentiment à son réveil était cette même crainte, cette peur au ventre, et commencer la journée avec de telles idées pouvait facilement le mettre dans une humeur bien maussade. Ça n’avait sans doute pas aidé leur situation de couple, s’il avait déjà la mine basse alors que le soleil venait à peine de se lever. Ce ne serait plus le cas, à moins que leur discussion n’ait servi à rien, mais ça Lennox en doutait fortement. Leurs tentatives n’étaient jamais vaines, à Andy et lui. Et d’ailleurs, s’il avait pensé que ce serait tout pour ce soir, Andreas revint à la charge avec un sujet qui semblait lui trotter dans la tête depuis un moment. Aussi bien profiter de l’ouverture de l’un et de l’autre pour mettre toutes leurs cartes sur table. « Je te l’ai toujours dit, que je t’admirais pour ce que tu faisais. Je t’ai toujours trouvé si fort et si courageux, je m’en veux de ne pas avoir remarqué que ça pouvait t’atteindre davantage que ce que tu me laissais croire. Je pense que c’est normal, avec ce métier, d’en arriver à un point où t’as l’impression d’être au bout du rouleau … » Certes, c’était le cas dans bon nombre de métiers, même pour Lennox qui baignait bien souvent dans le deuil, les disputes familiales et les divorces, il y avait de quoi avoir le cœur lourd et las, de temps en temps. Mais il était bien moins dans le feu de l’action qu’Andreas. Lui les vivait, ces morts-là, quand il n’y avait plus rien à faire. « Bien sûr qu’il sera toujours temps de reprendre plus tard, quand tu le voudras, et si tu le veux toujours bien sûr. Tu sais bien que financièrement, nos affaires vont bien, et que si tu te fais assez bien à la vie à la maison, on pourra continuer comme ça. » Après tout, Andreas travaillait parfois comme un fou – ce qui avait visiblement eu raison de lui – et Lennox était propriétaire de son propre cabinet, alors forcément leurs économies permettaient cette nouvelle situation de vie. « C’est vrai que je ne pense pas pouvoir être capable d’arrêter complètement, mais … je verrai peut-être à engager quelqu’un de plus, pour m’alléger des demandes, oui … » Il esquissa un sourire. Il avait toujours aimé travailler seul, Lennox, avec Aisling qui avait autrefois géré la paperasse avant qu’elle ne gradue, mais peut-être qu’un associé pourrait lui permettre d’avoir davantage de temps pour sa famille, oui. Ça ne faisait aucun doute, en fait. « Je me souviens surtout de la discussion que j’avais eu avec Aisling, après, qu’elle se montre discrète, tout ça … » Il eut un rire gêné en secouant doucement la tête. « Je suis désolé d’avoir été aussi lourd, à l’époque. Je me rends bien compte maintenant à quel point je m’en faisais pour rien. » En même temps, la société avait fait du progrès, depuis leur première rencontre. Le mariage homosexuel avait été légalisé, entre autres, et ça ce n’était pas rien.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Andreas Eriksen

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 3692
ICI DEPUIS : 09/10/2016
CRÉDITS : flightless bird
DOUBLE-COMPTE : Devan & Aedhan.
STATUT : Propriété de M. Nowakowski.
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   Ven 19 Jan 2018 - 19:19

lennox ∞ andreas
Andreas savait que Lennox ne le jugerait pas s’il voulait prendre une pause dans son travail. Quand il avait souhaité passer à mi-temps ce dernier n’avait opposé aucune résistance et peut-être même qu’il s’était senti un peu soulagé. Parce que de cette façon Andy s’exposait moins aux risques d’une conduite rapide, voyait moins de morts ou de choses que n’importe qui jugerait choquantes, et surtout était davantage à la maison et disponible pour eux. Pour autant il n’avait pas encore évoqué le sujet. Probablement parce que ces derniers temps ils naviguaient en eaux troubles, parce qu’il n’avait pas trouvé le bon moment. Ce soir, alors qu’il semblait se profiler une trêve entre eux, Andreas s’était dit que c’était le moment ou jamais. Ca n’avait rien d’un sujet sensible de toute façon et il savait que ça ne jetterait pas d’huile sur le feu. Comme il s’en doutait, Lennox prit bien la nouvelle. Andy ne put s’empêcher de sourire à son compliment. « Je suis pas vraiment courageux tu sais. Au bout d’un certain temps, tu fais ça par automatisme, tu penses plus, t’as pas le temps d’être courageux. C’est après que tu réalises. » Il avala quelques bouchées de son plat. Bordel, c’était trop bon ! Ils avaient bien fait de prendre des cours de cuisine plusieurs fois au cours de ces dernières années. Lennox avait eu une superbe idée. « J’ai juste un peu de mal avec l’idée de te laisser tout gérer financièrement… Que tout repose sur toi. » A vrai dire, même si Andreas travaillait, c’était déjà comme ça depuis cinq ans. Lennox gagnait beaucoup plus que lui ce qui avait parfois engendré quelques disputes. Saleté de complexe d’infériorité. « Peut-être que je pourrais faire un truc depuis la maison. Je suis pas trop renseigné, juste histoire d’avoir quand même un petit salaire… Tu vois ? » Ca lui tenait à cœur. Et pourtant, l’éducation de leur enfant vaudrait tous les salaires du monde. Mais Andreas avait besoin de se sentir utile. « Oui c’est une bonne idée d’engager quelqu’un ! Oh… J’aimerais trop faire les entretiens d’embauche avec toi, j’ai jamais été de ce côté-là dans ma vie ! » Il rit un peu sans savoir si ce serait possible. Après tout il ne connaissait rien au monde de Lennox ou à son travail. « Non t’étais pas lourd Lennox. T’avais peur et je t’en ai jamais vraiment voulu pour ça. Et puis j’ai apprécié chacun de tes progrès et je suis vraiment fier de toi que tu aies réussi à dépasser ta peur des autres. J’ai même toujours été très flatté de ça. Tu te rends compte, j’ai réussi à convertir un hétéro ! » Et mine de rien, ça resterait une fierté à vie ! Il lui fit un petit clin d’œil avant de boire une gorgée d’eau.
Code by Silver Lungs

__________________________



Wise men say only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Shall I stay? Would it be a sin if I can't help falling in love with you? Like a river flows surely to the see. Darling, so it goes some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too... For I can't help falling in love with you — Can't help falling in love, Elvis Presley.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: your love's about to make the stars come out (andreas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
your love's about to make the stars come out (andreas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: TIME MACHINE :: Let's see the future-
Sauter vers:  
all i want for christmas is you !
Le mois de décembre arrive maintenant à grands pas ! Afin de permettre aux habitants de se mettre dans l'esprit du temps des Fêtes, Le Maire les a convié sur la place pour des activités que vous rêvez de découvrir !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus