AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes sur à l'ancienne. :siva:

Partagez | 
 

 i'd be a heavenly person today (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

Jaeden Sawyer

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 115
ICI DEPUIS : 28/08/2017
CRÉDITS : skate vibe
DOUBLE-COMPTE : aino ☾ andeana ☾ grace
STATUT : futur-divorcé, séparé depuis deux ans et père de deux monstres
MessageSujet: i'd be a heavenly person today (aaron)   Mer 20 Sep 2017 - 18:33

Il se retrouvait une énième fois dans un bar, sans doute la troisième fois de la semaine, il ne compte plus combien de fois il pouvait y aller dans le mois. Bien trop, trop pour ce qu'il voulait devenir, un père modèle. Jaeden se contentait de faire garder ses enfants par son père à lui et il s'en allait dans un bar pour boire et s'amuser, comme un gamin alors qu'il avait la trentaine passée. Mais ça ne semblait pas le percuter. S'il aimait se retrouver avec ses enfants, ceux-ci avaient le don de le faire trop penser à son ex-femme et même s'il l'aimait, il arrivait à la détester en même temps pour ce qu'elle avait. Ça lui passerait cette phase, ça lui arrivait ces moments de mélancolies, tout allait mieux lorsqu'il voyait du monde autre que sa famille, lorsqu'il avait un verre entre les mains. Ça faisait clairement de lui un alcoolo, même s'il ne buvait pas toujours jusqu'à s'en retourner les pensées, il aimait bien avoir un peu d'alcool dans le sang. C'était bien ça qui avait changé depuis son arrivée à Bowen pour la première fois, depuis son divorce. Avant lorsqu'il avait ses missions en tant qu'agent, il buvait moins. Tant pis, le temps rattraperait ça plus tard. Il jetait sa clope au loin, rentrant dans son deuxième bar de la soirée, étant parti du premier parce que ça commençait à craindre. Généralement, il finissait toujours ses soirées dans le Elm Street quand il se contenait de boire trop. Il s'installait au comptoir, à côté d'une femme seule et d'un homme tout aussi seul. Clairement, il préférait la gente féminine, mais il n'était pas un dragueur et son objectif premier dans la vie n'était pas de baiser, alors il lui parlait tout simplement, passant peut-être pour un gros lourd. Un gros lourd gentil, c'était déjà ça, il n'était pas le pire. Il enchaînait les verres doucement, se rendant compte que cette fille n'était pas vraiment intéressante, alors quand elle décidait de tourner les talons et partir. Il s'en fichait. Ce qui l’emmerdait plus, c’était de ne parler à personne, lui qui détestait la solitude. Un regard vers l’homme, puis il se tournait vers lui. Il n’allait clairement pas tenter quelque chose, lui n’était pas de ce bord-là, mais quitte à parler, qu’il fasse ça avec quelqu’un qui semblait aussi seul que lui. « Avec ton comportement t’as fait fuir la femme qui m’accompagnait, pas cool mec ! » Lâchait-il suivant sa phrase d’un rire pour ne pas qu’il prenne ça comme une provoc’. « T’en es à ta combientième bière ? »

__________________________


One more day
Je voudrais être son ombre, mais je la déteste. Même au bout du monde, et bien qu'elle y reste. Oui je l'aimais tellement, que je l'aime encore. Je n'aurais pas le choix non, jusqu'à la mort. Te quiero. byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 269
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: i'd be a heavenly person today (aaron)   Dim 1 Oct 2017 - 19:04

Pas d'femmes pas d'rhuuuum
MAIS D'LA BIERE NON DE DIEU!
Pas bourré
&
Sobre?
La vie, c'est de la merde. Les femmes, c'est de la merde ! MÊME LES MÈRES ! Ça te vole ton gosse pour qui tu t'es vachement attaché. Et un truc ce passe que BAM ! Ben ça se barre de la maison sans prévenir. Parce que oui, je suis encore dans le délire du départ de ma fille. Je l'ai pourtant revu pour son anniversaire, et ça, c'est bien passé, trop bien passé, je dirais même. J'en avais presque plus envie de repartir même s'il y avait Judith. Puis une fois rentré m'en souvient... Comment je me sentais seul bordel de merde ! Nelligan j'ai plus tellement de nouvelle trop occupé avec sa femme. Jeff ? Il est pompier donc il est TOUJOURS débordé et c'est normal. Mais au final, il me reste qui hein ? Personne. Quoi que.. Tiffany... NON, C'EST HORS DE QUESTION MEC ! Il faut que ça te passe cette envie d'être pote avec elle. C'est un piège un putain de piège gars. Ok, tu te sens seul parce que t'as genre quoi ? Que deux personnes avec qui tu t'entends vraiment bien de toute la ville. Mais plutôt que de penser à elle pour passer un bon moment. Bah fait toi des nouveaux contacts ! Et rien de mieux que les bars pour essayer de se faire une nouvelle bande de pote qui brisera à coups de hache ma solitude.

Sauf que voilà, quelque chose me dit que la soirée sera longue et que mon taux d’alcoolémie sera trop haut pour que l'alcool test m'indique que je suis apte à conduire celons les flics. Donc premier bar, personne, je m'y suis pris quatre bières, mais l'ambiance n'étais pas top... Second bar, c'était un peu mieux, mais personne a l'air d'être ouvert à une quelconque conversation avec un inconnu. J'y ai donc pris que deux bières. Bon... Bah, heureusement que je suis venu à pied... Six bières déjà... Chuis sur de ne pas être bon au alcootest. Troisième bar, vide. Quatrième bar, je commence à désespérer. Faut croire que ce qu'a appel le putain de destin à décidé de me faire rencontrer personne. J'abandonne, je vais me contenter de me bourrer la gueule pour oublier toutes ces conneries pour une soirée. Je commence donc par les bières, je soupire, je tiens vraiment trop bien la bière. Du coup, j'alterne entre bière et whisky et commence à avoir la tête qui tourne doucement. Je regarde autour de moi et hausse les sourcils surpris parce qu'un gars que je ne connais pas me parle. Alors ça se passe comme ça ? Suffis d'en avoir plus rien à foutre pour qu'on te parle ?

…...

Zarb.

« Avec ton comportement t’as fait fuir la femme qui m’accompagnait, pas cool mec ! »

Hein ??? Il dit quoi ? De quoi qu'il parle celui-là ? Quelle femme?! Il y en avait une et je ne me suis même pas éloigné ? C'est quoi ce délire ?!

« Bah que se soit VRAI ! Ou faux... Bah dit toi que ça t'a sauver.... Mec. »

Ouais parce que bon, ma tête commence seulement à tourner hein. Je sais que je ne suis pas encore ivre au point de faire un truc sans m'en rendre compte. 

« T’en es à ta combientième bière ? »
Je fronce les sourcils et fais mine de réfléchir... 6 avant que j'arrive ici j'ai dû boire là genre quoi... Euh... 8 verres ? Un coup bière et un coup whisky ? Donc, en nombre de bières, je dirais... Euh...

« Dix ? Enfin... Je crois ? J'ai pris un peu de whisky aussi. On ne s'bourre pas la gueule à la bière s'pas possible ça... »

J'inspire un grand coup et fini cul-sec ma bière pour en commander une autre.

« Mais tu sais que... La nana-là... Ch'avais même pas qu'il y en avait une ! Du coup bah... J'pas pu la faire fuir. Chuis encore lucide hein, j'ai seulement la tête qui tourne. »

Je regarde ma supposé onzième bière se poser en face de moi. 

« Pour l'instant du moins... »

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Jaeden Sawyer

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 115
ICI DEPUIS : 28/08/2017
CRÉDITS : skate vibe
DOUBLE-COMPTE : aino ☾ andeana ☾ grace
STATUT : futur-divorcé, séparé depuis deux ans et père de deux monstres
MessageSujet: Re: i'd be a heavenly person today (aaron)   Mar 3 Oct 2017 - 18:08

Si sortir ce soir était une bonne idée ? Peut-être pas, il ne voulait même pas boire à en faire chavirer ses pensées, il voulait juste s'amuser un peu ou se sentir moins seul. S'il ne voulait pas se sentir seul, il aurait pu simplement rester chez son père pendant une soirée, mais il avait été trop abruti pour y penser à temps. Alors, il se retrouvait maintenant avec deux verres dans le nez, ce qui n'était rien concrètement. Ou alors, peut-être que c'était énorme, mais qu'il ne s'en rendait pas compte, qu'il allait finir par se rouler par terre et dormir dans la rue, ou ramper jusqu'à chez-lui. Arrivant dans le deuxième bar, il zieutait chaque personne, chaque visage, en espérant voir quelqu'un de familier, en vain. Jaeden se conterait d'aller voir une personne aléatoire, lui parler un peu de tout, ne rien espérer en retour. Sans doute qu'il aurait une image de gros lourd scotcher sur le front parce qu'il aborderait une femme, mais il restait gentil, il n'avait jamais d'arrière pensée parce qu'au fond il y avait toujours sa femme qui dominait dans son cœur et dans son crâne, qu'il n'arrivait pas à passer à autre chose. Puis quand il s'amusait avec une autre, c'était principalement pour l'oublier elle. Elle qui semblait vouloir rester dans sa vie plus que toute autre personne, qui était devenu un poids pour le jeune homme, comme si pendant toute la journée, il l'avait sur le dos à l'écouter parler alors que ce n'était que des brides de leurs conversations qui passaient dans le magnétophone qui lui servait de cerveau. Les gens trouveraient ça bien lamentable d'être dans son crâne, mais il avait passé plus de la moitié de sa vie avec cette femme, il l'avait épousé tôt parce qu'il savait qu'elle était la femme de sa vie, il n'en pensait pas moins aujourd'hui. Elle l'avait sans doute trahie de la pire des manières, l'avait fait souffrir, mais il n'était qu'un con amoureux et se détestait pour ça, il se détestait de rester une femme qui avait joué avec lui.

Ce soir, il mettait toutes ses pensées de côté, allant directement au comptoir à côté d'une femme à qui il ne manquait pas de parler et si la conversation allait de bon train avec cette inconnue au doux visage, elle finissait par fuir après avoir lancé un regard au loin. Peut-être que c'était lui le problème, mais il en riait joyeusement. Avant de rester comme un con seul, l'envie de parler était présente, mais il n'y avait personne pour l'écouter. Dommage. Il finissait par tourner la tête vers sa nouvelle cible. Un type bien trop surpris que Jaeden puisse lui parler, il était à côté de lui depuis tout à l'heure et jamais il n'avait entendu un mot de sa bouche ou alors il ne l'avait entendu que réclamer des bières. « Ça m'a sauvé ? Merde … Tu l'as connaissais ? » Peut-être qu'il parlait avec la plus grosse connasse de Bowen sans se rendre compte. Il n'avait pas pris le temps de s'intéresser aux potins de cette ville, qui avait le titre de quoi, lui espérant ne pas en avoir un en tout cas. Après lui avoir demandé à quel nombre il était arrivé en terme de boisson, il buvait une gorgée de son whisky qui était en face de lui. Il haussait les sourcils manquant presque de s'étouffer avec sa boisson avant de rire. « Dix ! T'as une sacré soif ! » Ou une sacré envie d'oublier quelqu'un ou un soucis, qui sait ? Il n'était pas thérapeute Jaeden, il ne pouvait pas connaître une vie en lisant sur les traits du visage, de toute façon avec l'alcool les résultats seraient sans doute faussés ! Il plissait les yeux, douteux, quand il disait être lucide sans pour autant savoir qu'il y avait des gens autour de lui. Il ne savait pas s'il devait le croire, surtout après dix boissons et en plus s'il s'en commandait une autre. Jaeden était crétin de le laisser faire, mais il n'était pas sa mère, alors il le laissait. Payant simplement à sa place quand le serveur demandait l'argent. « Cadeau, histoire que tu ne perdes pas plus de cent euros dans l'histoire. » Bon, il avait sans doute pas besoin de se faire payer des boissons, il trouverait sans doute ça chelou, mais son porte-monnaie remercierait le brun un de ces jours. « C'est la seule que j'te paie par contre. » Disait-il en faisant genre qu'il n'avait pas de sous alors que son compte bancaire criait tout le contraire, il n'était simplement pas du genre à le montrer. « Parce que normalement ça aurait dû être l'inverse en fait, vu que j'me serai retrouvé seul de ta faute, mais c'est pas de ta faute-parce-que-tu-savais-pas. Puis elle piaffait depuis tout à l’heure, comment t’as fait pour l’ignorer ? » Il riait, pas sûr de se comprendre lui-même. « Tu vis une mauvaise passe, mon pauvre ? »

__________________________


One more day
Je voudrais être son ombre, mais je la déteste. Même au bout du monde, et bien qu'elle y reste. Oui je l'aimais tellement, que je l'aime encore. Je n'aurais pas le choix non, jusqu'à la mort. Te quiero. byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 269
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: i'd be a heavenly person today (aaron)   Lun 23 Oct 2017 - 16:35

I'm not aaangovers
Rowohowoooooooooooh OH!
Alestrom
&
Psychoolcol

« Ça m'a sauvé ? Merde … Tu l'as connaissais ? »

Sur le coup, je ne le regardais pas, j'étais plutôt concentré sur mon verre que je finis rapidement et lui réponds avant de commander un autre verre.

« Non... Mais elles sont toutes pareilles. Sadique, dangereuse, manipulatrice. »

J'inspire un bon coup n'allant pas plus loin parce que rien que d'en parler ça me foutais en rogne. Et je ne voulais pas avoir de problème. Profitons que je sois encore à peu près conscient pour éviter de faire des conneries. Mais de vous à moi, on sait très bien que ça ne va pas durer bien longtemps. La détermination de me bourrer la gueule pour oublier tout mes emmerdes pour cette soirée n'aide pas. Et je n'ai toujours pas mis de côté cet objectif. Et dire à ce mec mon nombre de verres me fait réaliser qu'il en faut pas mal pour me bourrer la gueule, je commande la onzième bières avec quelque verre de whisky et j'ai à peine à tête qui tourne. À croire que mon corps, il croit que l'alcool bah... C'est de l'eau plate. 

« J'dirais plutôt.... Déterminé. »

J'ai failli lâcher un rot-là. Un peu de tenue voyons ! On va finir par penser que t'es un alcoolique crado ! Ah non mais attend... J'en ai rien à foutre de ce que pensent les autres ! Bon ben le prochain, je le lâche ! Rien à foutre ! Alors que j'allais payer ma boisson, le mec me devance et la paye à ma place. Surpris, je hausse les sourcils et me mettais un peu en arrière. Un peu comme si j'avais mal vu ce qui venait de se passer.

« Cadeau, histoire que tu ne perdes pas plus de cent euros dans l'histoire. »

À ses mots, je ris très brièvement et porte la bière vers mes lèvres en boit quelques gorgées pour essuyer ma bouche d'un revers de bras. Encore amusé par la situation, je ne cherche même pas à savoir pourquoi il a fait ça.

« C'est la seule que j'te paie par contre. »  

Je lève les yeux au ciel et me penche vers lui, laissant l'alcool faire son effet comme je le souhaite.

« Hey oh oh oh... Tu me prends pour qui ? C'est déjà énorme que tu payes un verre à un pauv' type que tu ne connais même pas hein. »

« Parce que normalement ça aurait dû être l'inverse en fait, vu que j'me serai retrouvé seul de ta faute, mais c'est pas de ta faute-parce-que-tu-savais-pas. Puis elle piaffait depuis tout à l’heure, comment t’as fait pour l’ignorer ? »  

Je fronce les sourcils aillant du mal à saisir sur le coup de quoi il parle. Je secoue la tête en grimaçant me répète ses phrases et le regarde de nouveau en penchant la tête sur le côté. 

« T'es encore sur ça toi ? »

Bon, au pire des cas hein. On répond à la question qui elle était claire comme euh... Comme... Oh et puis merde.

« J'ignore toutes les nanas mon gars. Elles sont toutes un vrai danger public ! Et si tu les ignores, tu les snobes ou ne fais pas attention à elles... Bah, elles te foutent la paix. Rien d'plus simple. Tu n' les regardes pas, et touuuuut va bien. »

Mouais bon, on ne va pas raconter les fois où le snobage a été un échec total pour avoir la paix hein. À croire que cette ville est infesté de femme canon prête à parlé à n'importe quel gars qui sont en sous nombre. 

« Tu vis une mauvaise passe, mon pauvre ? »  

J'inspire un coup et fixe mon verre pour en boire encore plusieurs grosse gorgé. Une mauvaise passe... Ma fille qui se barre de chez moi parce que je suis un mauvais père. Puis ensuite cette nana... Tiffany, qui arrive à me piéger, je ne sais comment au point que j'ai sauté dans la gueule du loup. Pour passer une aprem avec elle que j'ai apprécié. Et pour couronner le tout quand je tente de passer à autre chose pour ma propre protection, Jeff n'avais comme beaucoup trop de monde. Pas de masse envie que je coupe réellement les ponts avec elle. Sauf sur la fin, mais faut pas se mentir, il disait tout ça pour me faire plaisir. Bref, ma petite mouflette qui s'est barré chez Judith et ensuite me faire piéger par une nana aux allures coole. Je ne sais pas dans quel but elle fait tout ça, mais je ne suis pas pressé de le savoir. 

« Ouais... Si on veut. J'essaye d'oublier toute cette merde pour cette soirée. Mais là, j'ai à peine la tête qui tourne. J'devrai peut-être arrêter la bière et passé qu'au whisky au lieu d'alterner. »

Les désavantages de tenir super bien l'alcool. Quand on veut se bourrer la gueule ça te coûte un max. Je finis ma bière et me commande cette fois plusieurs whisky histoire que je les enchaîne. Je sors ma carte bleue et regarde le gars qui m'accompagne.

« Allez prend ce que tu veux. C'est ma tournée. Profites-en, je ne payerai pas tout tes verres non plus. »

Sur ses mots, des rifts de guitare se mettent à sonner, c'était mon téléphone, je regarde brièvement le téléphone refuse l'appel et finit même par éteindre celui-ci. Je n'ai même pas regardé qui s'est et je n'ai pas très envie de le savoir. 

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Jaeden Sawyer

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 115
ICI DEPUIS : 28/08/2017
CRÉDITS : skate vibe
DOUBLE-COMPTE : aino ☾ andeana ☾ grace
STATUT : futur-divorcé, séparé depuis deux ans et père de deux monstres
MessageSujet: Re: i'd be a heavenly person today (aaron)   Ven 27 Oct 2017 - 18:08

Toutes pareilles ? S'il pouvait affirmer que sa femme avait monté quelque chose contre lui pour le briser à tout jamais, ruiner ses espoirs d'avoir une belle vie à ses côtés, il n'était pas capable de dire qu'elles avaient toutes le même fond. Il en connaissait des femmes qui voulaient que du bien et espérait que ce n'était pas qu'une facette, qu'elles n'avaient pas un aussi beau sourire que son ex juste pour le manipuler de nouveau. Mais il pensait mal, il était attristé par sa déception, il se sentait trahi, mais au fond de lui il pouvait comprendre le sentiment qu'avait voulu sa future ex-femme. La solitude pouvait la peser, elle pouvait manquer d'attention, d'affection et avec le premier homme venu, elle aurait voulu les combler. Sauf que Jaeden n'avait rien voulu savoir, encore aujourd'hui quand elle énonçait le sujet, il dérivait sur autre chose ou prétextait qu'il n'avait plus rien à lui dire, alors que toute son âme criait de la retrouver, qu'ils revivent ce qu'ils avaient vécus. Il ne voulait pas ramper vers elle, il voulait faire un trait dessus. Et il se perdait dans les bras d'autres femmes et sur le coup, c'était plus lui qui les manipulait. « Dangereuse carrément ? Bordel, y'en a une qui a essayé de te tuer ou quoi ? » Disait-il en riant avant de boire une énième gorgée de sa boisson qui semblait interminable, il se sentait presque lassé de ce goût, voulant autre chose sous la main. « T'es déterminé à quoi ? Te rouler par terre ? Parce que j'vois pas ce que tu peux faire d'autre avec l'alcool. » Lui avait essayé d'oublier, mais ce n'était qu'éphémère, la douleur revenait après, ça ne servait à rien de se mettre dans un état lamentable pour finalement ne voir aucun progrès. Alors qu'une boisson venait de nouveau pour son camarade de comptoir, il s'avançait plus rapidement, sortant l'argent de sa poche pour régler à sa place. Il n'y avait aucune action derrière ça, aucune pensée malsaine, de toute façon il n'était pas homosexuel puis il ne voulait rien recevoir de sa part, il faisait simplement ça par sympathie, mentionnant que c'était la seule fois où il débourserait pour lui avant de revenir sur son sujet ; cette femme qu'il avait fait fuir. Jaeden pouvait rester longtemps sur des sujets, il n'avait jamais l'impression qu'une conversation était terminée. « Ah ouais … je passe difficilement à autre chose. » Il grimaçait en passant sa main derrière son crâne pour se gratter la nuque de manière exagérée. « J'aime avoir des réponses, c'est tout. » Toujours, il avait vécu pour avoir des réponses, de tout genre, ça l'aidait. Il lui expliquait, que les femmes laissaient la paix quand ils ne les regardaient pas. Le jeune homme n'en servait rien, sans doute, mais des fois il ne faisait pas exprès de s'embarquer dans ses histoires avec des femmes, alors c'était compliqué de juger. C'était peut-être un aimant involontaire à femme. Cette pensée le faisait rire, il finissait d'une traite son verre suite à ça pour ne pas passer pour un fou à rire seul. « T'es … t'es p't'être plus branché homme, donc ? Vu comment tu parles des femmes. » Il interprétait tout de la mauvaise manière, parfois il le faisait exprès, cette fois, il sortait cette explication de nulle part et en même temps, il ne pouvait plus voir ça autrement. « Ou alors t'as vraiment croisé la piiire des femmes sur ton chemin et pfiou. Pas de chance. » Il hochait la tête en le regardant, se demandant à quoi pouvait ressembler la pire crasse qu'une femme pouvait faire, mit à part faire des enfants dans le dos de son mari et le faire sentir petit. Il lui interrogeait par la suite s'il vivait une mauvaise passe, c'était normal à tout être-vivant, il ne pouvait pas lui en vouloir et il comprenait même. « C’est trop indiscret de te demander qu’est-ce que t’essayes d’oublier à ce point ? » S’il ne voulait pas répondre, alors il n’allait pas le forcer, le trentenaire n’était là que pour essayer de comprendre, il n’était pas un Dieu, mais s’il pouvait l’aider un minimum, alors qu’il le fasse. « Oh t’es cool. J’vais reprendre un whisky, j'suis motivé à rien d'autre pour l'instant. » Il baissait ensuite les yeux vers l’écran du téléphone qui s’éclairait, un nom de téléphone familier inscrit. Tiffany. Pas une seconde il pensait à sa sœur, se disant que c’était impossible qu’il puisse connaître un type pareil et de toute façon, elle ne devait pas être la seule à avoir ce prénom en ville. « Tu ne décroches pas ? C’est pas ta blonde ? » Il le regardait, sourire en coin de lèvres avant de se rattraper, pour faire genre qu’il n’avait rien vu. « Ou un de tes potes d’ailleurs. Quelque chose d’important, quoi. »

__________________________


One more day
Je voudrais être son ombre, mais je la déteste. Même au bout du monde, et bien qu'elle y reste. Oui je l'aimais tellement, que je l'aime encore. Je n'aurais pas le choix non, jusqu'à la mort. Te quiero. byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 269
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: i'd be a heavenly person today (aaron)   Dim 12 Nov 2017 - 19:00

Bon ça commence!
Il est temps... D'oublier
Ivre
&
Curieux
Et encore... Et toujours et ENCORE et toujours, je suis tombé sur un gars qui ne comprend pas ma méfiance envers ces putain de dames. Bah oui ! Pourquoi est-ce que je tomberai par hasard sur un gars qui me comprendrai ?! Ça serait le comble ! Et trop beau pour être vrai. Même les gays pourraient dire que j'exagère. Mais bordel pourquoi est-ce qu'ils n'ouvrent pas les yeux, le seul apte à ne pas me comprendre parce que pour le moment, tout se passe bien, c'est Nelligan ! Et Jeff... Mais lui ça ne compte pas parce que sont histoire commence à peine. Il n'est pas avec sa belle depuis l'âge de 16 ans contrairement à Nelligan... Du coup, je ne cherche pas plus loin, je ne réponds pas à sa question concernant ma réticence des femmes et me contente de répondre sur la raison de ma détermination d'un air lasse... Ailleurs... L'alcool commence enfin à agir.

« Déterminé d'oublier... Oublier pour une soirée. »

Je bois donc le verre généreusement offert par l'inconnue. Ça y est, je le sens enfin, cette sensation qui me fait laisser aller. Je souris comme un con et envisage à me prendre encore quelque verre en plus. Histoire d'être sûr.

« T'es … t'es p't'être plus branché homme, donc ? Vu comment tu parles des femmes. »

Je regarde le gars en haussant les sourcils et éclate de rire. 

« Ou alors t'as vraiment croisé la piiire des femmes sur ton chemin et pfiou. Pas de chance. »  

J'inspire un grand coup comme pour me calmer, des petits sursaut témoigne que j'ai du mal à m'arrêter, mais arrive tout de même à répondre d'un air amusé. Merci l'alcool.

« Si tu savais comment j'aimerais être gay mon gars ! Mais non ! Non, il a fallu que COMME UN CON. Les femmes m'attirent malgré leur danger évident ! Je résiste, encore et encore... Mais ça va durer combien de temps ? Pas éternellement, même si je l'espère ! »

Mooooh comme je suis modeste comme type. J'ai tenu 16 ans mon gars ! Et je te parie tout ce que tu veux que ce soit un record MONDIAL de s'être contenté de sa main gauche pendant toutes ces années ! Parce qu'ouais... Je... Je suis gaucher... MAIS OH ! Ça change quoi au final hein ? Bah rien ! Juste que je suis un bonhomme à l'instinct de survie trèèèès aiguisé.

« C’est trop indiscret de te demander qu’est-ce que t’essayes d’oublier à ce point ? »  

Woooooooooow la, c'est le drame les gars ! Mine assombris... Je fixe le verre vide, et l'effet de l'alcool me pousse aux confidences.

« Tout... Le départ de ma fille... Et la tentation des femmes. »

Je plisse les yeux.

« Non, d'une femme. »

J'écarquille les yeux et me tire en arrière.

« Mon putain de cerveau n'arrête pas de me dire de me faire pote avec. Mais je ne dois pas céder ! Merde quoi, inutile de se faire des illusions, même avec ma fille, je merde, alors devenir pote avec une femme... Laisse moi rire ! »

Je penche la tête sur le côté.

« Du coup... Je picole pour oublier. »

Histoire de changer d'atmosphère, je lui offre une tourner et prend un wisky histoire de passer à autre chose. Chuis pas la pour me morfondre mais pour me bourrer la gueule ! Oublier ! Oublier c'est tout ce que je demande putain ! Je téléphone sonne, je regarde l'écran d'un air maladroit . Un peu comme si j'étais un grand père qui découvrais ce qu'était le téléphone. Ne voulant enfin de compte pas décrocher sans trop voir de qui il s'agissait je raccroche et éteind le téléphone.

« Tu ne décroches pas ? C’est pas ta blonde ? »  

Je fronce les sourcils.

« Ma quoi ? »

Ma blonde... Une penser vient sur Tiff, mais je n'ai jamais considéré que c'était ma blonde... Puis... Qu'est-ce qu'il en sait lui que c'est Tiff qui a appeler hein ? Ou une blonde ! Ouais surtout ça en fait ! Comment qu'il sait que c'est une blonde qui vient de m'appeler ?

« Ou un de tes potes d’ailleurs. Quelque chose d’important, quoi. »
Avec un petit sourire, je m'approche de lui et me montre du doigt.

« Je n'ai pas tellement l'air d'être en état de parler à des potes par téléphone... Si ? »

J'inspire un grand coup, et souris de satisfaction quand nos verres arrivent. Je le bois cul-sec, je commence à ne plus pouvoir tenir debout et pourtant, je lève la main et crie au barman.

« Une dernière s'teuplai mec ! J'commence à oublier là ! Me sent... Me sent... »

Je bug un moment et secoue la tête.

« Une bière pour enlever le goût du whisky eeeeet j'te fous la paix... PROMIS ! »

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Jaeden Sawyer

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 115
ICI DEPUIS : 28/08/2017
CRÉDITS : skate vibe
DOUBLE-COMPTE : aino ☾ andeana ☾ grace
STATUT : futur-divorcé, séparé depuis deux ans et père de deux monstres
MessageSujet: Re: i'd be a heavenly person today (aaron)   Sam 13 Jan 2018 - 17:36

Des soirées à oublier, Jaeden avait connu ce problème. Et il n'y avait rien de mieux que l'alcool pour effacer le temps de quelques heures, les souvenirs, les soucis. S'il s'était calmé sur les boissons depuis le début de son ascension vers les abysses, son passé et ses histoires ne pouvaient pas s'effacer. Ses regrets toujours présents il avait simplement appris à vivre avec, les images qui spammaient dans son crâne jusqu'à l'en rendre malade. Son partenaire de boisson ne devait pas avoir les mêmes problèmes que lui, peut-être bien qu'au fond, Jaeden n'en avait pas beaucoup de problèmes, il était simplement une personne qui s'attachait trop. Sa femme l'avait trahie, c'était aussi simple. Pour l'emmerder, il avait demandé la garde des enfants et il avait gagné, c'était un abruti, parce qu'elle serait sûrement plus présente pour eux que lui l'était. Il avait l'impression de voir plus de bars que ses enfants, bien qu'il les aimait, là n'était pas le problème. Quand il posait ses yeux sur eux, il revoyait son ex, il pensait à ces papiers qu'elle refusait de signer, le condamnent à l'avoir comme un boulet dans les pattes. Après avoir fait une réflexion sur le fait qu'il n'aimait peut-être pas les femmes parce qu'il était attiré par les hommes, il se sentait con. Con parce qu'il ne l'avait pas compris dès le début et qu'il se plaignait pour une femme qu'il n'aurait vu qu'une soirée. Sauf qu'il répliquait, disant que c'était bien les femmes qui le faisaient vibrer, malheureusement.« Y'a pas de mal de tomber pour une femme, je crois ? » Le brun avait une femme en tête, la sienne. Mais s'il venait à tomber en amour pour une autre, il ne refuserait pas l'amour, même si la confiance serait moins présente. « Il faut juste être un peu plus prudent, mais je ne pense pas que toutes les femmes soient dangereuses ! Sinon je suis mal barré ! » Pour trouver une belle-mère aux petits, ça serait compliqué. Il ne voulait pas faire des défilés de femmes, ce n’était pas sain, pour eux comme pour lui. Jaeden n’arrêtait pas sa curiosité ici, il lui demandait quel était le vrai problème. Auquel il répondait sa fille et les femmes. Finalement ses démons n’étaient pas si éloignés des siens. « Si elle est partie c’est qu’elle devait avoir une bonne raison ! Puis ce n’est pas pour ça qu’elle te déteste ta petite. » Il n’en savait rien, il ne savait même pas l’âge de la gamine, peut-être qu’elle était toute jeune, qu’elle refusait de vivre avec son père alors elle était retournée avec la mère. Merde. « Puis pour la tentation de cette femme … je sais pas si l’alcool aide ! Au contraire. » Disait-il en arquant d’un sourcil en riant. Il était plus susceptible de tomber dans ses bras ou ne faire que penser à elle avec l’alcool dans le sang. Pire ! Il allait sans doute un jour essayer de l’appeler alors qu’il ne pourrait plus rien prononcer de correct. « Faut affronter tes démons. » Il tapotait d’un coup sec le dos de son interlocuteur pour l’effet de surprise, toujours en riant comme un gamin à ses côtés. Puis il continuait de boire, encore et toujours. « J’ai des potes femmes, moi. Faut juste arrêter de penser qu’elles ont des bons attributs. » Aussi parce qu’il était certain que l’amitié homme-femme était possible. Le téléphone sonnait, il ne décrochait pas. Jae’ s’interrogeait, il ne fallait pas se priver pour lui, dès qu’il avait de la boisson dans les mains, il pouvait se concentrer dessus. « … Laisse tomber. » Il arborait un sourire aux coins de ses lèvres, finissant son verre qu’il posait face à lui sur le comptoir. Il avait un problème avec les femmes, il ne fallait pas que Jaeden déconne avec ça en s’imaginant qu’il avait une copine. « Tu me parles correctement  à moi, alors pourquoi pas ! » Il vallait peut-être mieux pour cette Tiffany au téléphone qu’il n’essaye pas de le joindre. « Ta Tiffany elle va peut-être pleurer sans réponse. » S’imaginait-il en riant de plus belle. Il imaginait deux secondes sa sœur, se disant qu’il ne voudrait pas qu’un type aussi torché que son partenaire lui réponde, il faudrait mieux pour elle qu’elle se tienne loin des gars comme lui. « Oooook oook. Une dernière, une dernière. » Jaeden comptait ressortir à moitié clean de cet endroit, mais ça semblait plutôt compliqué maintenant. « Tu te sens comment !? » Questionnait-il, curieux.
Spoiler:
 

__________________________


One more day
Je voudrais être son ombre, mais je la déteste. Même au bout du monde, et bien qu'elle y reste. Oui je l'aimais tellement, que je l'aime encore. Je n'aurais pas le choix non, jusqu'à la mort. Te quiero. byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: i'd be a heavenly person today (aaron)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'd be a heavenly person today (aaron)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: le elm street-
Sauter vers:  
all i want for christmas is you !
Le mois de décembre arrive maintenant à grands pas ! Afin de permettre aux habitants de se mettre dans l'esprit du temps des Fêtes, Le Maire les a convié sur la place pour des activités que vous rêvez de découvrir !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus