AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 a rush of blood to the head (frederique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

N. August Wojnarowski

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 945
ICI DEPUIS : 15/05/2016
CRÉDITS : avatar par hershelves & gif par sophie **
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & isaiah & maxence & concho & naveen
STATUT : it's you that burns brightest of all (willow)
MessageSujet: a rush of blood to the head (frederique)   Mer 11 Oct 2017 - 16:48

August se trouvait dans son bureau, au lycée, entre deux cours. Il avait bien de la préparation à faire, parce que les examens approchaient et qu’il devait évidemment rédiger ces derniers. C’était une période plutôt occupée, avec toutes les questions des élèves qui se pointaient à toute heure à son bureau pour prendre quelques minutes à démêler certaines notions. En plus de cela, il devait organiser les examens, préparer les cours pour la seconde partie de l’année, bref ça lui demandait un temps fou. Avec sa rhumerie qu’il devait bien sûr continuer de faire marcher comme elle le faisait si bien jusqu’à maintenant, on pouvait dire qu’August commençait à manquer d’énergie. Et aussi peu d’énergie signifiait également que ses oublis, ou pertes de mémoire, survenaient de plus en plus souvent. La fatigue avait tendance à les déclencher plus fréquemment, et c’était certainement quelque chose qu’il mentionnerait à son neurologue dans son rendez-vous qui aurait lieu dans quelques jours seulement. Ce qu’August ignorait, c’est qu’un élément perturbateur viendrait tout chambouler son emploi du temps. Il comprit que quelque chose clochait quand deux policiers se postèrent devant l’entrée de son bureau, alors que lui relevait la tête, s’imaginant tout de suite que quelque chose était arrivé à Willow. Mais quand les mots sortirent d’entre les lèvres des policiers, il perdit comme tout contact avec la réalité. « Monsieur Wojnarowski, vous êtes en état d’arrestation pour agression sexuelle sur une mineure. Vous avez le droit de garder le silence, si vous ne voulez pas exercer ce droit, tout ce que vous direz pourra être utilisé contre vous. Vous avez le droit à un avocat, si vous n'en avez pas les moyens un avocat d'office pourra vous être accordé par la cour. » Et pendant ce temps, un des officiers s’était dirigé de son côté de son bureau et le forçait à se lever. « Attendez, mais, je ne comprends pas. Qu’est-ce que … » Garder le silence. Garder le silence. C’était le mot d’ordre, présentement, même s’il n’avait absolument aucune idée de ce qui était en train de se produire. On l’emmena au poste de police, où August attendait l’avocate qu’on lui aurait attitré. Il était en salle d’interrogatoire, complètement perdu, égaré dans une brume de laquelle il semblait incapable de sortir.

__________________________

if you hear a song you love then be a dancer, if you hear a question you don't know then let it go unanswered. let your hands touch what they cannot see, let a boy become what his father knows he'll be. let your heart be unchained, let you skin be unstained, let your road be unnamed. - endlesslove
I'LL BE RIGHT BY YOUR SIDE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Frederique Ocean

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 228
ICI DEPUIS : 05/10/2017
MessageSujet: Re: a rush of blood to the head (frederique)   Ven 13 Oct 2017 - 15:34

suite a un appel paniquer d'August qui est aussi un ami avant d'être un client , j'accours  à son travail et là je vois la police . on m'empêcher dans un premier temps d'approcher puis quand je montre ma carte d'avocate; il m'y autorise alors j'approche 
-  monsieur, l'agent pour qu'elle raison l'arrêtez vous et t'inquiète August , je vais tout mettre en œuvre pour te défendre.
je voyais qu'on emmenais August  a la prison et je savais bien qu'il ne pouvais pas faire cela alors j'allais le défendre a  fond
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

N. August Wojnarowski

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 945
ICI DEPUIS : 15/05/2016
CRÉDITS : avatar par hershelves & gif par sophie **
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & isaiah & maxence & concho & naveen
STATUT : it's you that burns brightest of all (willow)
MessageSujet: Re: a rush of blood to the head (frederique)   Sam 14 Oct 2017 - 2:10

Une fois dans la salle d’interrogatoire, cette pièce fermée, à l’éclairage à la fois trop faible et trop présent, juste parce que la couleur était trop vive et les murs trop sombres, August tenta de repasser les événements dans sa tête. Sauf que même dans le silence, même dans un calme relatif – parce qu’à l’intérieur de lui, c’était l’ouragan -, August n’arrivait pas à faire de l’ordre dans cette trame factuelle. Rien n’avait de sens, rien ne trouvait justification ou explication. Un policier revint finalement à lui pour lui réaffirmer certains de ses droits, notamment le fait qu’il avait le droit à un avocat de son choix, plutôt qu’on lui attitre un avocat provenant de l’aide juridique. August fouilla dans sa tête, dans ses amis, ses contacts, et pensa à Frederique qui pratiquait depuis quelques années maintenant, en défense. Il demanda alors à passer un coup de fil, pour la mettre au courant et lui demander de le rejoindre en vue des futurs questionnements. Une fois le téléphone raccroché, on reconduisit August vers la salle. Ce ne fut qu’une vingtaine de minutes plus tard que Frederique arriva au poste de police, bombardant les officiers de questions, et tentant de rassurer August. « Frederique, je te jure, je ne sais pas pourquoi on m’accuse de ça. Je n’ai rien fait, je le jure. » Lui lança-t-il, la détresse dans la voix, la terreur dans le regard. Certes, il aurait dû garder silence, sauf que ses paroles ne l’inculpaient pas, au contraire. Il niait tout, et avec raison. « Aide-moi, je t’en prie ! » La supplia-t-il.

__________________________

if you hear a song you love then be a dancer, if you hear a question you don't know then let it go unanswered. let your hands touch what they cannot see, let a boy become what his father knows he'll be. let your heart be unchained, let you skin be unstained, let your road be unnamed. - endlesslove
I'LL BE RIGHT BY YOUR SIDE
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Frederique Ocean

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 228
ICI DEPUIS : 05/10/2017
MessageSujet: Re: a rush of blood to the head (frederique)   Lun 30 Oct 2017 - 8:38

je sourie a August et  essaye de le calmer en lui disant que je le croix et que je vais tout faire pour le sortir de là . il se calme et écoute les flic mais il me regard tout le temps alors je demande au gendarme qui la dénoncé , il me donne le nom , alors je vais allé voir la personne pour essayé de découvrira si elle est sous influence ou pas et si oui, je vais tous mètre en œuvre pour lui faire dire la vérité et donc innocenté mon client qui est avant tout un ami . je lui dit encore
- je sais que tu est innocent et je vais tous faire pour le prouvez et te sortir de là je te le promet.
il fallait que je m' y attache coute que coute et je vais commencer par allez parler a l'accusatrice histoire de voir qu'elle est sa personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

N. August Wojnarowski

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 945
ICI DEPUIS : 15/05/2016
CRÉDITS : avatar par hershelves & gif par sophie **
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & isaiah & maxence & concho & naveen
STATUT : it's you that burns brightest of all (willow)
MessageSujet: Re: a rush of blood to the head (frederique)   Lun 30 Oct 2017 - 19:47

Frédérique demanda le nom de celle ayant porté plainte contre lui, chose qu’August n’avait pas songé à faire avant. De toute façon, il pensait qu’on ne le lui dirait pas, qu’on garderait l’identité de la victime alléguée confidentielle, surtout si elle était mineure. Pourtant, on révéla son nom à son avocate, indiquant même qu’elle se trouvait dans une autre salle, pour recueillir davantage d’informations sur sa plainte. De quoi monter un dossier sur August, sans doute. Sauf que ce dernier la connaissait, cette élève, et il savait que jamais il n’aurait posé un tel geste sur elle. Ni sur aucun autre de ses élèves, d’ailleurs. Le professeur hocha la tête quand Frédérique lui dit qu’elle le savait innocent, qu’elle le sortirait de là. « Merci. » Son avocate quitta sa salle d’interrogatoire afin d’aller discuter avec l’étudiante. Il ignorait quelles étaient les procédures, si elle était réellement en droit de lui parler et d’obtenir des aveux ou des renseignements, mais de là où il était, August était impuissant. Il remettait toute sa confiance, et même toute sa réputation, entre les mains de son avocate. Pendant qu’il attendait que Frédérique revienne, August soupira, prenant sa tête entre ses deux mains alors qu’il luttait contre cette vague d’angoisse et de peur qui l’assaillait. Il releva directement la tête en entendant la porte s’ouvrir de nouveau. « Qu’est-ce qu’elle a à me reprocher, hein ? Je ne l’ai jamais même touchée, je n’ai pas le moindre souvenir d’une conversation avec elle qui aurait pu être mal interprétée … » La vérité était que son étudiante, elle avait tout inventé. Des remarques déplacées aux gestes indécents, tout ça c’était pour se venger d’un professeur qui n’avait pas voulu remonter ses résultats. Et elle jouait avec August comme si sa vie ne valait rien.

__________________________

if you hear a song you love then be a dancer, if you hear a question you don't know then let it go unanswered. let your hands touch what they cannot see, let a boy become what his father knows he'll be. let your heart be unchained, let you skin be unstained, let your road be unnamed. - endlesslove
I'LL BE RIGHT BY YOUR SIDE


Dernière édition par N. August Wojnarowski le Ven 8 Déc 2017 - 3:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Frederique Ocean

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 228
ICI DEPUIS : 05/10/2017
MessageSujet: Re: a rush of blood to the head (frederique)   Mar 7 Nov 2017 - 9:03

je suis allé voir la personne qui avait denoncé august, elle dit qu' avais vu mon blog que j'ai , mon journal intime donc elle me connaissait entant qu'artiste ce qui m'a permit de l'approché et de voir quel personnalité elle avait . je me rendit bien compte qu'elle afabulait  pour tous meme  pour mon blog car je viens de le crée donc j'ai pas eu encore le temps d'ecrire des article. je quittait donc la pièce où etait cette personne et reviens prés d'august , je luis dit ce que je pensait de cett personne ; il se calma on verrait bien ce qu'il adviendra mais si il y a jujement je suis sur de gagner mais je pense pas qu'on ira jusque là .
- je ne la sens pas, elle invente plein de truc , cette acusation ne tiens pas la route  mais on risque d'allez loin si elle ne se retracte pas plus tôt mais au tribunal , j'arriverai a la faire dire qu'elle a inventer tout
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

N. August Wojnarowski

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 945
ICI DEPUIS : 15/05/2016
CRÉDITS : avatar par hershelves & gif par sophie **
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & isaiah & maxence & concho & naveen
STATUT : it's you that burns brightest of all (willow)
MessageSujet: Re: a rush of blood to the head (frederique)   Ven 8 Déc 2017 - 3:00

Dès que Frederique était réapparue dans la salle où on gardait August en détention le temps de régler l’affaire, le temps de recueillir les témoignages et de parler des procédures, le professeur assaillit son avocate de questions. Il nageait dans un véritable brouillard, et sans doute qu’elle aussi, et pourtant il agissait comme si elle était son phare dans la tempête. Il n’attendait que de voir le signal lumineux qu’elle lui apporterait, cette brillance dans la nuit qui le réveillerait de ce cauchemar sans queue ni tête. Malheureusement, même si les paroles de Frederique étaient porteuses d’un certain espoir, August constata aussi que cette histoire serait sans fin. Son avocate lui parlait de l’absence de rétractation de son étudiante, du tribunal, de la preuve contre elle qu’elle tenterait d’apporter. Un procès, voilà ce qui attendait August, lui qui s’était levé ce matin comme à n’importe quel matin, prêt à traverser cette autre journée qui aurait dû lui apporter le même bonheur, le même réconfort, qu’à l’habitude. À l’heure qu’il était, il aurait dû être de retour chez lui, dans les bras de Willow, prêt à se laisser couvrir de ses baisers pour réveiller ses muscles endormis après une longue journée de correction. La situation était toute autre, et le voilà prisonnier d’une salle où il n’était réduit qu’à un être perverti et ignoble. Heureusement, Frederique ne le voyait pas comme tel. Heureusement, elle le croyait lui. « Il faut que je te dise quelque chose, avant. Quelque chose qui ne jouera pas forcément en ma faveur s’il doit y avoir … un procès … » Articula-t-il. Après tout, Frederique commencerait à monter un dossier le plus tôt possible, sans doute, alors aussi bien lui divulguer toutes les informations dont elle aurait besoin. Même celles qu’August aurait préféré faire disparaître. « J’ai une condition neurologique, des séquelles d’un accident que j’ai eu … J’ai des pertes de mémoire, il m’arrive d’oublier certaines bribes de conversations, certains moments de mes journées, même … » Frederique le sentait sans doute venir : il y avait une probabilité, aussi mince soit-elle, que ce dont il était accusé était vrai. Et qu’il n’en avait juste aucun souvenir. « Mais je ne suis pas cet homme, je ne suis pas ce qu’elle décrit, jamais je ne ferais une telle chose. Alors que j’aie oublié ou non … ça ne change rien au fait que jamais je n’aurais commis un tel acte. » Se défendit-il.

__________________________

if you hear a song you love then be a dancer, if you hear a question you don't know then let it go unanswered. let your hands touch what they cannot see, let a boy become what his father knows he'll be. let your heart be unchained, let you skin be unstained, let your road be unnamed. - endlesslove
I'LL BE RIGHT BY YOUR SIDE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: a rush of blood to the head (frederique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
a rush of blood to the head (frederique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: commissariat-
Sauter vers:  
all i want for christmas is you !
Le mois de décembre arrive maintenant à grands pas ! Afin de permettre aux habitants de se mettre dans l'esprit du temps des Fêtes, Le Maire les a convié sur la place pour des activités que vous rêvez de découvrir !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus