AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 write it on a piece of paper, honey (neala)

Aller en bas 
AuteurMessage
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
write it on a piece of paper, honey (neala) Empty
MessageSujet: write it on a piece of paper, honey (neala)   write it on a piece of paper, honey (neala) EmptyMer 11 Oct 2017 - 22:01

Depuis qu’Ezekielle était partie, depuis qu’Isaiah avait beaucoup plus de temps devant lui maintenant que la présence de son ancienne petite amie ne comblait plus autant ses temps morts, le jeune homme se replongeait dans ses anciens hobbies. Ceux qu’il avait mis de côté parce qu’il s’était laissé aller à la vie de routine, bien malgré lui. Alors quand il avait repensé à la rencontre qu’il avait faite avec Neala, cette chanteuse reconnue mondialement, à qui on demandait des autographes quand elle tournait un coin de rue ou un truc du genre, Isaiah se dit qu’elle serait sans doute une bonne personne avec qui se remettre à la musique. Pas parce qu’elle était célèbre ou qu’elle avait une notoriété qui pourrait amener Isaiah à s’élever à son tour, non, ça Isaiah s’en foutait. Il n’avait jamais cherché à être connu, au contraire il aimait bien se balader en n’étant qu’un homme parmi tant d’autres, il aimait jouer devant des petites foules dans des resto-bars. Il savait que Neala appréciait elle aussi ces moments plus intimes, même si elle pouvait de moins en moins se les offrir en raison de son statut. Ils avaient largement discuté après un festival, de leur amour pour la musique et la simplicité. Ils s’étaient trouvé davantage de points communs que ce qu’Isaiah aurait pu croire. C’est pourquoi, devant les heures vides qui s’étendaient devant lui, le jeune artiste avait repris son vieux téléphone portable dinosaure, avait retrouvé le numéro de Neala parmi ses contacts, et lui avait passé un coup de fil. Pas de texto, il détestait ça. Déjà que de parler en face à face était préférable à se parler via un engin électronique, il n’allait pas commencer à prendre la voie facile et détachée des textos. Bref, il avait demandé à Neala si elle était partante pour qu’ils se retrouvent sur la falaise pour jouer quelques morceaux, et elle avait accepté, à son plus grand bonheur. Armé de sa guitare et de sa voix – ouais il la trimballait souvent, celle-là -, Isaiah fit la montée jusqu’en haut de la falaise qui surplombait une partie de la ville, mais aussi la plage et la mer. C’était magnifique, et parfait pour la méditation, l’inspiration, le calme. Il s’installa en tailleur dans l’herbe non loin du phare et sortit sa guitare acoustique de son étui, s’attardant à l’accorder en attendant l’arrivée de la chanteuse.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
me, myself & i

Invité

write it on a piece of paper, honey (neala) Empty
MessageSujet: Re: write it on a piece of paper, honey (neala)   write it on a piece of paper, honey (neala) EmptyJeu 12 Oct 2017 - 0:21

Isaiah & Neala  
Write it on a piece of paper honey
C'est une nouvelle journée, j'avais le droit à un peu de répit après avoir crée mon petit événement la veille pour mon association pour les enfants malade, ce fut une longue journée et soirée, mais ça en valait le coup puisque ça contribuer au bonheur de ces enfants. Les enfants malades dont je suis la marraine de l'association, ne sont pas seulement des enfants malades, je les considère comme si c'étaient mes propres enfants. J'y mets tout son cœur dans son association !

Après une matinée peu chargée, parce qu'elle s'est bien reposer ce levant pas tôt comme tout les matins, mais plus vers 10h30… Je pris soin de moins et me prélassai dans un bon bain de mousse faisant des masques, et tout pleins d'autre soin de femme. Avant d'enfiler un simple tee shirt blanc, un jean's et des basket blanches pour traîner à la maison. Puis après un bon gros déjeuner, je décidais de reprendre les écritures de mes nouvelles chansons.

Alors que mon téléphone se mit à sonner, je fus étonné d'entendre la voix d'Isaiah à l'autre bout du fil, me proposant de le rejoindre pour chanter juste pour le plaisir d'échanger et le plaisir de la musique. J'acceptai aussitôt ayant quartier libre pour la journée, et je m'empressai de passer un coup de peigne dans mes cheveux histoire de mettre un peu d'ordre avant mettre un peu de mascara et d'enfiler une veste en jean's broder par mes soins d'un tigre avec une rose.

Le sac en main je refermais les portes de ma villa familiale avant de monter sur mon harley et de partir rejoindre le jeune homme au fameux point de rendez-vous. Je décidais de passer par un petit chemin pour monter mon deux-roues jusqu'en haut de la falaise où je retrouvais le brun. Je coupais le moteur et mis la béquille a mon harley avant de retirer mon casque que j'avais mis pour la route et de descendre de mon véhicule qui a galérer pour arriver jusqu'en haut.

« Heyy comment tu vas ? Ça me fait plaisir de te revoir. »

Je l'avais rencontre il y a quelque temps lors d'un événement et on avait bien sympathisé, et j'étais étonné d'avoir de ses nouvelles, généralement, j'ai des nouvelles des personnes aussitôt après avoir échangé mon numéro avec, mais pas Isaiah et je m’avançais vers lui remarquant son instrument avant de venir lui faire une accolade pour le saluer plus convenablement et je viens m’assoie en tailleur dans l'herbe a coté d’où il était.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
write it on a piece of paper, honey (neala) Empty
MessageSujet: Re: write it on a piece of paper, honey (neala)   write it on a piece of paper, honey (neala) EmptyJeu 12 Oct 2017 - 23:44

Après avoir accordé sa guitare, Isaiah s’était arrêté, regardant droit devant lui. Neala n’était pas encore là, mais le jeune homme ne se rendait même pas vraiment compte des minutes qui passaient. Il était bien, paisible, sentiment auquel il s’accrochait quand il arrivait, ces derniers temps. Il avait beau prétendre qu’il n’était qu’heureux pour Ezekielle d’être partie à la conquête de ses rêves, il ne pouvait nier souffrir de son absence. Lui qui s’était toujours tenu loin de l’amour, d’abord parce qu’il n’y croyait pas vraiment, pas de la même manière que les autres, voilà que son cœur semblait pleurer l’absence d’une seule et même personne. Celle avec qui il avait partagé les deux dernières années de sa vie. Il soupira, ferma les yeux, laissant l’air s’engouffrer dans ses bouclettes un peu négligées ces temps-ci. Un rendez-vous chez le coiffeur était sans doute de mise, mais il n’irait que lorsque quelqu’un lui passerait le commentaire. Pas qu’il se souciait vraiment de l’opinion des autres, non, mais c’était généralement une bonne indication pour prendre sa chevelure en main. Il n’ouvrit les paupières que lorsqu’il entendit le bruit d’un moteur s’approcher. Il fronça les sourcils et tourna la tête vers le chemin qu’il voyait trop souvent emprunté pour mener au sommet de la falaise. Lui préférait la monter à pieds et, de toute façon, même s’il avait voulu venir contempler le coucher du soleil dans sa voiture, il n’aurait pas pu. Il n’avait pas de voiture, et pas de permis de conduire non plus d’ailleurs. Il vit Neala mettre la béquille à sa Harley et retirer son casque, avant de traverser les derniers mètres qui la séparaient d’Isaiah. Ce dernier déposa sa guitare sur le côté et se leva pour l’accueillir, avec un doux sourire. « Ça me fait plaisir de te revoir aussi. Je sais que ça fait un moment, je sais que je dois avoir eu l’air de sortir de nulle part mais … » Il eut un léger rire. « Y’a pas de mais, en fait. J’ai eu envie de te revoir, c’est tout. C’est totalement mon genre d’apparaître comme ça dans la vie des gens, sans trop prévenir. » Il continua à lui sourire, avant de passer ses bras autour d’elle pour la serrer contre lui en signe d’accueil. Il retrouva son emplacement sur l’herbe après que Neala se soit elle aussi assise à ses côtés. « J’ai vécu quelque chose, récemment. Que j’n’avais jamais vraiment vécu auparavant. Et je pense que j’ai besoin de l’extérioriser. » Avoua-t-il, relevant le regard vers Neala. Ça avait toujours été à travers la musique qu’il avait le mieux su gérer ses émotions. Sans doute comprendrait-elle ce sentiment.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
me, myself & i

Invité

write it on a piece of paper, honey (neala) Empty
MessageSujet: Re: write it on a piece of paper, honey (neala)   write it on a piece of paper, honey (neala) EmptyMar 24 Oct 2017 - 18:03

Isaiah & Neala  
Write it on a piece of paper honey
En voyant Isaiah venir m’accueillir en ce justifiant de son appel je lever les yeux en ciel affichant un sourire en coin. Personne n'a besoin de se justifier, du moins je ne lui demanderais pas de se justifier, je ne suis pas du genre a juger quelqu'un, ça me faisais plaisir de venir échanger des moments ou notre amour pour la musique prenait souvent le dessus. «  Tu n'as pas à te justifier, je suis contente que tu mets appeler, c'est une bonne surprise vraiment ! Alors je devrais te remercier peut être d’apparaître comme ça par magie dans ma vie ! » Dis-je en souriant ressentant tout de même qu'il n'allait pas très fort.

Après cette accolade, on s'était assis dans l'herbe et je le regardais dans les yeux lorsqu'il reprit la parole, devinant sûrement la question que j'allais lui poser, qui était 'tout vas bien ?' ! Je finis par hocher la tête avec quelques secondes de silences. «  Tu veux en parler avant de l'extérioriser en chanson ? Ça peut vraiment te faire du bien, tu sais ? De mettre des mots sur ça et pas seulement de les chanter ! En tout cas, je suis sincèrement touché que tu partages ça avec moi ! » J'avais posé mes mains sur mon cœur en lui avouant que ça me toucher, qu'il me fasse par de son talent, mais aussi de sa confiance pour s'ouvrir en moi en chanson.

Lorsqu'on chante, qu'on extériorise, c'est comme si notre âme se mettait a nue devant la musique et parfois, on se sent vider, mais ça nous fait tellement de bien… On finit par se sentir mieux bien sûr le temps y joue aussi. Mais la musique, c'est un bon remède, meilleur thérapie contre tout…

La plupart de mes tubes proviennent des périodes compliqué que j'ai du traverser, l'alcoolisme de mon oncle, la délinquance, les ruptures, le fait que tout le monde veut que l'on ressemble à monsieur et madame parfait, la maladie aussi, la pauvreté, toutes ces choses contre lesquelles je me bats chaque jour, ces choses qui font partie de moi, qui font qui je suis aujourd'hui !


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i

Isaiah Gartshore-Nairn

MESSAGES : 1351
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
write it on a piece of paper, honey (neala) Empty
MessageSujet: Re: write it on a piece of paper, honey (neala)   write it on a piece of paper, honey (neala) EmptyMer 25 Oct 2017 - 3:46

Isaiah laissa s’échapper un rire d’entre ses lèvres, lumineux, heureux, ravi de voir que Neala était toute aussi heureuse que lui à l’idée de cette rencontre. Ça pouvait paraître étrange, une telle chimie alors qu’ils ne s’étaient parlé qu’une seule fois avant aujourd’hui, mais le courant était passé, tout simplement. Pas besoin de s’être revu cinq ou dix fois pour savoir qu’ils s’entendraient bien, même si leurs rencontres étaient espacées. Isaiah n’était pas du genre à forcer les choses, il laissait ses relations évoluer comme elles allaient d’elles-mêmes. Certes, là, c’était lui qui avait téléphoné à Neala, mais elle aurait pu refuser, il aurait accepté la chose sans se vexer, et qui sait peut-être se seraient-ils recroisés dans d’autres circonstances. Mais elle était là, elle était venue, et ils pourraient enfin approfondir ce quelque chose qui avait fait de l’électricité entre eux la première fois. « There’s no such thing as magic. Juste la beauté du monde lui-même. » Ce monde qui rassemblait, ce monde qui permettait à tellement de gens de se sourire, de s’aimer, de briller ensemble, si seulement ils s’en donnaient la peine, la chance. Non, Isaiah ne croyait pas en la magie, ou alors il croyait que c’était l’humain qui la fabriquait à coup d’espoir et de surprise. Les deux musiciens s’enlacèrent avant de finalement se poser dans l’herbe. Isaiah ne passa pas par quatre chemins pour exposer son envie de composer, de jouer aujourd’hui. Sa rupture d’avec Ezekielle avait très certainement laissé des marques indélébiles sur son cœur, sur son âme, même s’il n’était pas à l’aise avec cette idée, même s’il n’était pas tout à fait prêt à avouer qu’il vivait une sorte de peine d’amour. C’était un concept en lequel il n’avait jamais cru, mais, comme dit l’adage : il faut le voir pour le croire. Dans son cas, il ne faisait pas que le voir, il le vivait. Neala le poussa doucement, gentiment, à se confier à elle avant même qu’ils ne prennent la guitare pour composer des mélodies mélancoliques, traduisant le vide, le mal-être d’Isaiah. Il hocha la tête, laissant son regard se perdre dans l’horizon avant de se poser à nouveau sur la jeune femme. Il aimait regarder les gens quand il leur parlait. « Je n’ai jamais été le genre d’homme à croire en un seul et unique amour, tu vois. Avant, je ne m’attachais pas, pas vraiment, je tissais des relations que je garde dans mon cœur, que jamais je n’oublierai. » Commença-t-il en posant sa main sur son cœur pour illustrer ses propos, avant de laisser retomber son bras à côté de lui. « Mais je finissais toujours par repartir, par tourner la page en quelque sorte. Jusqu’à ce que je rencontre Ezekielle, et qu’elle me montre une toute autre facette de l’amour à laquelle je ne pensais pas croire. Et elle m’a appris à y croire, pour elle, pour un nous que je pouvais enfin envisager. » Il marqua une pause. Il réalisait que c’était plus difficile de faire ainsi de l’ordre dans ses pensées, à voix haute, que ce qu’il aurait pensé. « Mais elle est repartie, elle m’a quitté. Et … j’ai comme l’impression d’avoir perdu mes repères. J’ai beau agir comme si ça ne m’atteignait pas, comme si je continuais ma route sans une cassure, ce n’est pas le cas … » Il ne savait même plus quel chemin prendre, pour dire vrai.  

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i

Contenu sponsorisé

write it on a piece of paper, honey (neala) Empty
MessageSujet: Re: write it on a piece of paper, honey (neala)   write it on a piece of paper, honey (neala) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
write it on a piece of paper, honey (neala)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: