AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All my senses come to life - Charliam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
baby kangou
avatar
Liam Matthews
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Charley & Sasha - Devan - Leo - Skylar - Theia - Maxine - Jamie - Lexi
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 878
ICI DEPUIS : 08/05/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), Endlesslove (sign)
DOUBLE-COMPTE : Tahlia, la flic complètement barrée
STATUT : 'Cause all of me loves all of you...
MessageSujet: All my senses come to life - Charliam   Lun 16 Oct 2017 - 15:05


Charliam - All my senses come to life


Ces dernières semaines s'étaient déroulées dans un véritable flou artistique pour Liam. Même s'il avait retrouvé la vue, il était difficile pour lui de retrouver quelques repères destinés à le rassurer. Entre les visites incessantes, le départ difficile de Théia, le manque de Sasha et sa convalescence à l'hôpital, il n'avait pas eu d'instants de répit pour se poser et faire le point sur sa vie. Car il avait peur de l'après. Il craignait de vivre dans un monde où il ne trouverait pas sa place. Cette impression-là, il l'avait depuis son accident, à vrai dire, mais il s'était toujours caché derrière son handicap. A présent, il était seul, à attendre cette date fatidique qui était sa sortie de l'hôpital.

Pourtant, deux jours avant sa sortie, Charley était passée le voir et lui avait fait la plus belle proposition qu'elle pouvait lui faire : elle lui avait proposé (pour ne pas dire imposer... le charme Hawkes évidemment) de venir quelques temps chez elle, avec Sasha. Sasha, qu'il n'avait pas encore vu de ses propres yeux. Il l'avait eu au téléphone, tous les deux jours au moins, mais il avait insisté pour qu'il ne vienne pas le voir dans cet endroit austère qu'était l'hôpital. Charley avait accepté. Peut-être même l'avait-elle compris. Parce qu'elle savait, tout autant que lui, que cette rencontre entre Liam et Sasha, cet instant où il le verrait enfin de ses propres yeux, ne leur appartenait qu'à eux trois. Eux trois. Un portrait de famille qui était devenu envisageable dès l'instant où Charley avait posé ses lèvres sur celles de Liam, à son réveil. Ils n'en avaient pas reparlé, faisant l'autruche comme ils savaient si bien le faire. Mais face à cette proposition, il n'avait pu s'empêcher de lui répliquer : "Tu sais qu'en vivant sous le même toit, on risque de passer pour un vrai petit couple. Je dors du côté gauche, hein..." se récoltant au passage un coup de coude dans les côtes qu'il avait bien mérité. Mais il avait dit oui. Si bien que les deux dernières nuits s'étaient faites plus douces et sa sortie était devenue bien moins angoissante.

Le jour J était arrivé. Un taxi était venu le chercher sur les coups de neuf heures du matin. Liam avait déjà rassemblé toutes ses affaires et avait fait le tour du service afin de saluer toute l'équipe soignante qui avait rendu son séjour plus supportable. Bien sûr, il avait encore ce visage émacié et ces cernes sous les yeux, mais le regard du jeune homme s'était fait plus lumineux durant ces longues semaines. Quand il s'était vu la première fois dans le miroir, cela avait été un choc pour l'ex-policier. Il s'était rendu compte à quel point il avait maigri, à quel point il avait perdu de sa superbe. Il avait pris un sacré coup de vieux et son look de vieux baba-cool n'arrangeait pas la chose.

Le médecin le salua chaleureusement, osant même un trait d'humour en lui affirmant qu'il ne voulait pas le revoir de sitôt, ce qui arracha un sourire au jeune homme, qui ne contesta pas ses paroles. Le chauffeur de taxi prit son sac et Liam quitta cet hôpital, heureux de découvrir l'extérieur et cette nouvelle vie qui l'attendait. Le trajet jusqu'à la nouvelle maison de Charley se fit dans un silence apaisant. Liam ne quittait pas des yeux le paysage qui défilait, s'imprégnant de toutes ces images dont il se délectait. Beaucoup ne faisaient plus attention à la beauté du paysage, mais lui appréciait chaque petit détail parfois futile. La voiture s'arrêta devant un grand portail. "Vous pouvez me laisser là." lança-t-il au chauffeur qui acquiesça d'un signe de la tête, sortant du véhicule pour lui donner son sac. Liam régla la course et remercia le jeune homme, se dirigeant alors vers son nouveau lieu de vie. Il sonna à l'interphone et entendit la voix de Charley, très vite entrecoupée par les rires de Sasha. Un sourire vint se dessiner sur les lèvres de l'ex-policier, dont le coeur s'accélèra brusquement sous l'impatience de voir la belle blonde et son fils. "Salut, c'est ton nouveau colocataire !"
AVENGEDINCHAINS

__________________________

Together we make a family ♒︎ Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Charley Hawkes
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Liam ¤ Woody ¤ Jeremy ¤ Devan ¤ Mia ¤ Cassiopéa ¤ Amelia ¤ Eibell ¤ Ciàran
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 516
ICI DEPUIS : 09/05/2016
CRÉDITS : av : Emy ♥ ; gif : Lady Furiosa ; signa : astra (code) & pando (image)
DOUBLE-COMPTE : Tamsin la passionnée.
STATUT : I found you years ago, it always was you.
MessageSujet: Re: All my senses come to life - Charliam   Mer 25 Oct 2017 - 22:31

All my senses come to life

Charley & Liam

La blonde était passée voir son ancien binôme chaque jour, autant que son emploi du temps le lui permettait. Matthews ayant demandé à ce que ses « retrouvailles » avec leur fils ne se fasse pas dans ce contexte aseptisé, il lui fallait le faire garder. Un aménagement qui ne l'embêtait en rien. On ne pouvait pas en dire autant de Sasha : le gamin réclamait régulièrement son père, qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs semaines. Charley s'étonnait chaque jour un peu plus de constater à quel point l'enfant s'était attaché à son blond préféré - après David Beckham, évidemment - et à quel point la réciproque était vraie. Deux ans sans s'être connus, puis, il avait suffi d'une rencontre ... Un amour comme on en connaissait tant dans le monde et qu'elle s'en voulait d'avoir réprimé, par peur et colère. Ou disons plus simplement, par égoïsme.

Qu'à cela ne tienne ! La jeune femme avait trouvé un excellent moyen de se rattraper !

Environ cinq mois plus tôt, Granny, la mère de son père, était partie de sa belle mort. La vieille dame un peu excentrique s'était endormie un soir pour ne plus se réveiller. Elle avait beau être âgée, sa petite-fille en avait été très affectée. Granny, c'était celle qui avait vécu à New York, Bali, Madrid, Athènes ... Elle avait connu Warhol, Saint Laurent, Piaf, Picasso, Hemingway et bien d'autres. Elle lui contait ses aventures de jeunesse, avant qu'elle ne vienne prendre sa retraite dans sa ville de naissance, Bowen. Son amour maternel fut limité, au contraire de celui qu'elle voua à ses petits-enfants, sa "Furie" en premier. Loin de la mamie gâteau, elle empestait l'air avec ses cigarillos, avait un gros faible pour le whisky pur-malt. Sans compter les - très - jeunes amants dont elle se parait régulièrement. En somme, Charley l'adorait.

Le deuil de cet être cher fait, passée une période de tristesse plutôt intense, le notaire de Granny leur avait annoncé qu'elle léguait sa fortune à sa famille. L'ex-flic, habituée à vivre chichement, s'était soudain retrouvée avec une somme dont elle ne savait que faire. Alors, après avoir dévalisé le rayon sucreries du supermarché, elle s'était achetée une maison. Une petite bicoque un peu branlante mais magnifique, située en bord de plage. Elle qui réalisait qu'elle n'avait offert à son fils qu'un pauvre appartement au troisième sans ascenseur, pouvait enfin lui donner mieux. A Liam également, durant sa convalescence. Pour Sasha, toujours. Evidemment ! Pour qui d'autre ? Le déni, encore.

« MAMA ! CA FAIT TOC TOC ! » brailla l'enfant, déjà planté devant la porte. Il savait que son père arrivait aujourd'hui et depuis six heures ce matin-là, il campait dans le vestibule en refusant obstinément de bouger. « MAMAAAAAAAAAAAA ! » Une voix toute aussi beuglarde lui répondit à travers la cuisine. « ET BAH OUVRE ! » D'habitude, sa mère ne l'autorisait pas à ouvrir quoi que ce soit - placard, porte, poubelle, boîte. Quand on s'appelait Hawkes, mieux valait se tenir loin de tout battant susceptible de se refermer sur vos doigts. Ou pouvant révéler un pervers. Le karma. Aussi Sasha ne se le fit-il pas dire deux fois. De derrière son comptoir, la blonde entendit un concert de petits cris de joie et de bisous mouillés. Ils s'étaient enfin retrouvés.

Tout sourire, un gigantesque plateau de cupcakes entre les mains, elle débarqua enfin dans le hall, lequel donnait sur le salon où une banderole Welcome home, daddy ! en couleurs criardes était accrochée, entourée de ballons tout aussi cheaps. Les gâteaux, dégoulinant de beurre fondu et semblant tenir par la grâce du Saint-Esprit, étaient aussi infects que son goût pour la déco d'accueil. Menfin, c'était l'intention qui comptait. Et de toute façon, son coeur battait si fort dans sa poitrine qu'elle se moquait bien du reste, tout à coup. Même du tee-shirt qu'elle avait enfilé et qui n'avait aucun trou. Même du jean repassé, pour une fois. Elle était seulement là, à un sourire de toutes ses dents, face aux vraies retrouvailles du père et de son fils. « Je suis nulle en cuisine, mais au moins, j'ai essayé. » fut tout ce qu'elle trouva à dire. Espèce de courge. Heureusement, ainsi chargée, elle ne pouvait pas lui sauter dans les bras. Ouf.

Made by Neon Demon

__________________________


   
   
She chose happiness.
Dysfonctional family ☽ Il faut reconnaître l'ennui à la normalité. Ces enfants qui ne connaissent pas la bagarre, ces couples qui se regardent sans se voir ... Ils te font l'effet de fantômes sans substance. Tu as choisi ta famille. Tu les as choisis, eux.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Liam Matthews
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Charley & Sasha - Devan - Leo - Skylar - Theia - Maxine - Jamie - Lexi
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 878
ICI DEPUIS : 08/05/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), Endlesslove (sign)
DOUBLE-COMPTE : Tahlia, la flic complètement barrée
STATUT : 'Cause all of me loves all of you...
MessageSujet: Re: All my senses come to life - Charliam   Dim 14 Jan 2018 - 22:04


Charliam - All my senses come to life


Le geste un peu timide, Liam tapa enfin à la porte d'entrée. Il était tout près, tout près de voir son fils, de l'admirer de ses propres yeux, de voir enfin si les remarques de son entourage étaient vraies. On lui avait que Sasha ressemblait à Liam. Liam en avait été flatté, évidemment, mais cela restait flou. Le visage qu'il s'était fait du petit ne s'était basé que sur des vieux souvenirs de Charley et lui-même. Le coeur battant, il attendit impatiemment que cette porte laisse apparaître son fils. Enfin, la porte s'ouvrit sur un petit garçon, blond, aux deux billes bleues. Sasha courut vers Liam en hurlant un "PAPAAAAA !" enjoué. Il eut à peine le temps de se baisser et de lâcher son sac que le petit se jeta dans ses bras, bien vite rattrapé par son père qui l'amena contre lui. L'instant était fort en émotion. Il resserra l'enfant, comme s'il ne voulait plus le lâcher, alors qu'il sentit ses yeux s'embuer. Sasha entoura le cou de Liam de ses petits bras alors qu'il vint déposer un bisou sur la joue de son père. Mais sans crier gare, l'ex-policier attrapa son fils et s'amusa à le chatouiller, son rire étant une bouffée d'oxygène comme il n'en avait pas eu depuis des semaines. Puis, alors qu'il sortit la petite voiture qu'il avait acheté pour lui, il prit le temps d'observer le blondinet. La couleur de ses yeux était celle de Charley, mais la forme rappelait le regard des Matthews. Et il avait hérité des bouclettes parfois indomptables de Liam. Il était beau. Le plus beau de tous. Le subtil mélange entre Charley et Liam. Pour une fois, ils avaient fait les choses bien. Ils avaient mis un peu de perfection au sein de leurs vies chaotiques et imparfaites. Une larme coula sur la joue de Liam, qu'il essuya bien vite pour ne pas éveiller l'interrogation de son fils.

Charley arriva à ce moment-là et ce fut la deuxième plus belle apparition de sa journée. Elle était sublime. Une beauté sauvage qu'il avait toujours su apprécier. Il se releva et entra dans le hall, refermant la porte derrière lui alors que Sasha tenait à montrer la voiture que Liam avait acheté. Le jeune trentenaire releva la tête et posa un regard amusé sur Charley, qui tenait son grand plateau à cupcakes. Hawkes s'était-elle transformée en parfaite maîtresse de maison ? Non. Fort heureusement, elle lui confirma qu'elle était nulle en cuisine. Il s'approcha doucement d'elle, alors qu'il haussa des épaules, un sourire taquin sur les lèvres. "Je suis sûr qu'ils sont très bons. " Il prit le plateau des mains de Charley, afin de la décharger. Mais toujours régi par le flot d'émotions, il entoura son bras libre autour de la blonde, l'attira tout contre lui et déposa un baiser sur sa tempe. Sasha interpella Liam à ce moment-là et il relâcha Charley, les deux ex-partenaires reprenant leur place, comme si ces gestes d'attention étaient toujours aussi gênants. Ils avaient quand même fait un enfant ensemble, Charley lui avait fait une déclaration à l'hôpital, mais ils agissaient toujours comme deux ados qui faisaient face à leurs premiers émois ! Il écouta ce que Sasha avait à lui dire, le petit voulant lui montrer les super nouvelles baskets qu'il avait, avant de courir jusque dans le salon pour aller récupérer une quelconque trouvaille.

Liam eut enfin le temps d'apprécier la décoration de bienvenue. Elle avait mis les petits plats dans les grands. Il regarda Charley, ses lèvres ne pouvant se départir de cet énorme sourire qu'il affichait depuis son arrivée et lança : "Les cupcakes, la déco, je suis gâté !" Les plaisirs les plus simples étaient toujours les meilleurs. Liam était touché et cela se voyait dans son regard. "Je voulais te remercier de m'accueillir sous ton toit. Tu ne peux pas savoir à quel point ça fait du bien de partager ces moments avec Sasha et toi." Sasha revint enfin, dessin en main, qu'il tendit à Liam. Il crut comprendre qu'il l'avait fait chez Tonton Alex et que l'espèce de masse jaune n'était autre que Liam lui-même. Un futur Picasso probablement. Il remercia son fils, qu'il reprit dans ses bras et se tourna vers Charley. "Bon, tu me fais visiter ta nouvelle demeure ?"
AVENGEDINCHAINS

__________________________

Together we make a family ♒︎ Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Charley Hawkes
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Liam ¤ Woody ¤ Jeremy ¤ Devan ¤ Mia ¤ Cassiopéa ¤ Amelia ¤ Eibell ¤ Ciàran
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 516
ICI DEPUIS : 09/05/2016
CRÉDITS : av : Emy ♥ ; gif : Lady Furiosa ; signa : astra (code) & pando (image)
DOUBLE-COMPTE : Tamsin la passionnée.
STATUT : I found you years ago, it always was you.
MessageSujet: Re: All my senses come to life - Charliam   Lun 15 Jan 2018 - 0:00

All my senses come to life

Charley & Liam

C'était la plus belle scène qui lui avait été donnée de voir depuis bien longtemps. Elle surpassait même celle où Sasha avait appelé Liam « papa » pour la première fois. Les surprendre ainsi, serrés l'un contre l'autre, avait quelque chose d'inestimable. Elle dut se faire violence pour retenir un sanglot ému, craignant que leur fils ne la croit soudain attristée, alors que c'était bien tout le contraire. Et puis, elle aurait trempé les gâteaux. Déjà qu'ils étaient moches, inutile d'y rajouter une mare de larmes !

Quoi que sa belle assurance, déjà pas mal ébranlée, manqua bien voler tout à fait en éclats quand elle surprit le regard du blond. Profitant d'un répit laissé par le petit garçon, il la regardait elle. Elle lut enfin dans ses yeux sans voile, l'éclat lumineux qu'elle avait rêvé d'y retrouver. Et tous les sentiments que, malgré elle, la Hawkes lui inspirait. A peine se retrouvaient-ils qu'ils brûlaient déjà l'un de l'autre : on aurait dit qu'un courant électrique avait chargé toute la pièce comme pour les en informer. Aussi son coeur manqua-t-il d'éclater alors que Liam l'enlaçait et déposait un chaste baiser sur sa tempe. « Humf ... J'serais toi, je m'y risquerais pas hein ... » fut tout ce qu'elle trouva à bredouiller à son affirmation concernant le goût des cupcakes. Elle l'avait rendu aveugle, si en plus elle l'empoisonnait, elle ne se le pardonnerait jamais. « PAPA ! PAPA ! Regarde mes 'askets ! REGARDE ! » Heureusement -ou pas - interrompus dans leurs propres retrouvailles, elle se détacha bien vite, empêtrée dans une sorte de malaise. Quelque chose avait changé entre eux, elle le sentait et elle ne savait comment l'aborder. La déclaration spontanée qu'elle lui avait fait sur son lit d'hôpital lui semblait tout à coup lointaine, incongrue. Pas qu'elle la regrettait, non ! Seulement, l'adrénaline du miracle redescendue, et son ancien binôme n'ayant pas rebondi sur les trois mots malencontreusement lâchés, elle ne savait sur quel pied danser.

« Chez les Hawkes, on sait accueillir nos invités comme il se doit ! Remercie surtout ton fils, c'est lui qui a choisi ! » répliqua-t-elle avec un large sourire. Sasha avait adoré courir d'un rayon à l'autre du magasin et bourrer le panier de tous ces artifices de fête colorés. Elle avait dû râler un peu, sans quoi, ils seraient repartis avec l'intégralité du stock. « C'est normal, Matthews. Je sais que tu en aurais fait autant pour moi. » Elle attrapa doucement sa main, la serrant un instant avant que le garçon ne cavale une nouvelle fois vers eux, surexcité. Autant dire qu'il n'avait pas été question qu'il retourne dans sa caravane de bobo alors qu'il était en pleine convalescence ! Il serait beaucoup mieux dans une vraie maison. Avec sa famille. En parlant de demeure, Liam demanda à la découvrir et elle ne se fit pas prier. « Mais évidemment, mon cher ! Veuillez suivre le guide ! » Un ton faussement emprunté qui arracha un fou-rire enfantin à Sasha, lequel carillonna entre eux et acheva de détendre l'atmosphère.

Elle débuta par le salon, où une large baie vitrée ouvrait sur la plage. Au-delà s'étendait l'infini de l'océan, les rayons de soleil éclairant l'espace qu'elle avait commencé à aménager. Commencé, seulement. Que ce soit dans cette pièce ou la cuisine américaine attenante, des piles de cartons, parfois à moitié ouverts, remontaient le long des murs. De toute façon, elle n'avait jamais été très organisée, elle supposait donc que la déco ne devait pas spécialement choquer l'ex-flic. « J'ai un peu manqué de temps pour aménager hein. » déclara-t-elle tout de même en se grattant l'arrière du crâne, échangeant un sourire complice avec les deux hommes de sa vie. Leur fils, lui, était ravi de ce bazar. C'était comme une chasse aux trésors perpétuels quand sa mère lui annonçait qu'il partait à la chasse à la louche ! Le reste de la maison se composait d'une salle de bains et de pas moins de trois chambres. Après lui avoir montré les deux premières - et étonnamment, celle de Sasha était la mieux rangée -, elle ouvrit la dernière. Aussitôt, l'enfant dégringola des bras de son père pour aller sauter entre les monticules de linges, jouets et objets en tous genres. Car, oui, c'était un capharnaüm sans nom. La Hawkes aurait pu avoir le bon goût de rougir. Au lieu de ça, elle prit un air mutin. « A l'origine, je pensais te faire dormir là mais ... J'espère que tu n'as rien contre les canapés. » Taquine. Toujours. « Ou bien, tu devras supporter mes ronflements. » Après tout, il avait le choix. Et quand bien même, n'avaient-ils pas déjà dormi ensemble, en tout bien tout honneur ?

Made by Neon Demon

__________________________


   
   
She chose happiness.
Dysfonctional family ☽ Il faut reconnaître l'ennui à la normalité. Ces enfants qui ne connaissent pas la bagarre, ces couples qui se regardent sans se voir ... Ils te font l'effet de fantômes sans substance. Tu as choisi ta famille. Tu les as choisis, eux.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Liam Matthews
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Charley & Sasha - Devan - Leo - Skylar - Theia - Maxine - Jamie - Lexi
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 878
ICI DEPUIS : 08/05/2016
CRÉDITS : Tearsflight (avatar), Endlesslove (sign)
DOUBLE-COMPTE : Tahlia, la flic complètement barrée
STATUT : 'Cause all of me loves all of you...
MessageSujet: Re: All my senses come to life - Charliam   Ven 26 Jan 2018 - 15:56


Charliam - All my senses come to life


En serrant son fils dans ses bras, Liam avait l'intime sensation que cette étreinte marquait le début de sa nouvelle vie. De sa nouvelle vie où il pourrait profiter pleinement de sa famille, où il pourrait voir Sasha grandir et évoluer de jour en jour, où il pourrait admirer Charley sans s'en lasser. C'était une sensation indéfinissable, mais tellement réconfortante. Sasha lui-même avait compris que quelque chose avait changé. Il n'hésitait pas à lui montrer tous ses faits et gestes, sous l'oeil attendri d'un Liam qui comprenait vraiment ce qu'était le rôle de père. Il comprenait pourquoi Charley avait tant changé, pourquoi la tornade était devenue une lionne protégeant son lionceau. Sasha était une boule d'énergie, un rayon de soleil qui avait atteint Liam avant même qu'il ne soit capable de le voir. Il était solaire, comme sa mère. D'ailleurs, le regard de Liam se perdit quelques secondes sur la blonde. On pouvait même dire qu'il la dévorait du regard, sans s'en cacher. Entre eux, c'était électrique, chimique. S'ils ne pouvaient mettre des mots sur cela, leurs corps, eux, savaient très bien faire passer le message. Ce décalage se perçut de nouveau entre leurs paroles et leurs gestes. Enlacés, ils débattaient sur les cupcakes de la jeune femme. Ils étaient fidèles à eux-mêmes, tout simplement. "Prendre des risques ne me fait pas peur..." souffla-t-il doucement. Parlait-il de ces cupcakes ou tentait-il de lui faire passer un autre message ? Liam n'avait pas oublié les mots de Charley sur son lit d'hôpital et il voulait le démontrer. Sasha revint à ce moment-là, se faisant une joie de lui montrer ses premières vraies baskets de petit garçon. Les deux ex-partenaires se détachèrent l'un de l'autre. Liam observa Charley du coin de l'oeil, percevant une gêne de la part de celle-ci. Il la connaissait par coeur, là était le problème pour Charley. A force de la côtoyer, Liam savait quand elle était triste, mal-à-l'aise ou en colère - ou était-ce parce qu'il était souvent le principal destinataire des émotions de la blonde - mais aujourd'hui, il ne savait pas comment prendre cela. Peut-être regrettait-elle ses paroles ? Cette pensée, qu'il préféra chasser de son esprit, lui laissa tout de même un goût amer. Il fallait qu'ils mettent les choses à plat, évidemment...

Un sourire vint se dessiner sur ses lèvres alors qu'elle évoqua l'accueil façon Hawkes, mais ce furent ses paroles suivantes qui touchèrent Liam. Il acquiesça d'un signe de la tête. Bien sûr qu'il aurait fait la même chose pour elle, ce n'était même pas la peine d'en douter. "Indissociables, comme toujours." répondit-il dans un murmure, alors qu'il serra sa main. Le retour de Sasha conclut cette conversation et amena en douceur une visite guidée de la maison. Liam joignit son rire à celui de son fils, alors qu'ils emboitèrent le pas de Charley. Le salon, lumineux, offrait une vue à couper le souffle. Liam s'arrêta d'ailleurs un instant, observant l'immensité de l'océan qui s'offrait à son regard. Un paysage qu'il retrouvait avec tant de joie, lui, l'australien qui avait aimé chaque journée passée dans cette ville. Ils continuèrent la visite, se baladant entre les cartons qui traînaient encore ici et là. L'excuse de Charley - accompagnée d'un sourire complice - fit rire Liam. "ça me rappelle ton bureau au commissariat. Je crois d'ailleurs que tu me sortais la même excuse." rétorqua-t-il avec le même sourire complice. Enfin, dans le cas présent, il savait qu'il était en quelque sorte fautif. Charley passait ses journées avec lui à l'hôpital. Raison pour laquelle il s'adressa à Sasha. "On aidera maman à tout déballer, d'accord ?" Le petit garçon hocha la tête, avec un grand sourire joyeux. Liam reposa son regard sur Charley et reprit, toujours avec ce sourire qui ne quittait plus ses lèvres : "Voilà, tu as deux hommes à ta disposition, Chef." Liam était un homme qui participait vivement au partage des tâches. A l'époque où il vivait avec Tara, il aimait aider sa petite amie, plutôt que de passer sa vie dans son fauteuil, avec une bière à la main. La visite se continua avec la salle de bains, les chambres de Charley et Sasha. La troisième chambre, quant à elle, ressemblait davantage à un garde-meubles qu'à une chambre. C'était visiblement la chambre qui lui était destinée à l'origine. Charley taquina Liam sur le fait qu'il allait dormir sur le canapé, ce qui en soit ne le dérangeait pas plus que cela. Mais elle lui fit ensuite une proposition plus intéressante. "C'est une invitation ?" répondit-il, taquin à son tour. Il fit mine de réfléchir un instant, reprenant avec un ton sérieux qui n'était pas crédible : "Je n'ai rien contre les canapés, je pense même qu'ils sont très confortables." Il se tut un instant, faisant croire qu'il optait pour l'option canapé. Et pourtant...  "Mais je dois avouer que tes ronflements restent l'option la plus agréable. Je pourrais toujours siffler ou te réveiller, vers deux heures du matin, en disant que tu ronfles." Il gardait son regard ancré sur elle, ses lèvres s'étirant davantage. "J'essayerai de ne pas prendre trop de place, mais je ne promets rien. Je suis du genre collant." ajouta-t-il, avec un ton malicieux. En tout bien, tout honneur, disaient-ils.
AVENGEDINCHAINS

__________________________

Together we make a family ♒︎ Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: All my senses come to life - Charliam   

Revenir en haut Aller en bas
 
All my senses come to life - Charliam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: à bowen-
Sauter vers:  
sous une pluie d'étoiles...
La ville a organisé un petit rassemblement le soir-même de la Saint-Valentin, le 14 février. Tous sont conviés à amener couvertures, bouteilles de vin, délicieux pique-nique au sommet de la falaise.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus