AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ride with the moon in the dead of night (lennox)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm f
avatar
Andeana Joseph
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 907
ICI DEPUIS : 17/08/2016
CRÉDITS : la talentueuse justine ♡ (unbreakable)
DOUBLE-COMPTE : aino ≡ grace ≡ jaeden ≡ anka
STATUT : one man in the heart and another in the head
MessageSujet: ride with the moon in the dead of night (lennox)   Sam 28 Oct 2017 - 22:17

La plupart des habitants en parlait depuis quelques jours, un village hanté dans les campagnes profondes de Bowen. Si la peur n’était pas un sentiment qu’elle aimait ressentir, l’horreur elle appréciait sur l’instant, elle regrettait que plus tard, mais elle n’y pensait pas. Elle gardait toujours une personne sous le bras lorsqu’elle allait voir des films effrayants, des musées de l’horreur et le reste et ce soir, elle ne pouvait pas missionner son fiancé qui était parti quelques jours plus tôt pour des semaines. Seule, le monde lui était moins amusant, toujours rigolo, mais sans plus. Il lui fallait un compagnon, il fallait qu’elle partage ses expériences. Un prénom en tête, un temps de réflexion bien trop court et sa propre idée l’enchantait. Puisque l’heure d’Halloween n’avait pas encore sonné, que les costumes n’étaient pas de sortie, elle faisait simple pour ne pas effrayer tout son quartier, pour ne pas qu’on la prenne pour une folle sur son vélo ; des petites cornes de bélier sur la tête qui se fondaient parfaitement à la couleur de ses cheveux, du moins c’était ce qu’elle pensait, parce que dans son euphorie, elle trouvait toutes ses idées fantastiques, comme des illuminations divines. Quelques minutes de trajet et elle jetait son vélo dans un coin, il n’était jamais volé alors elle ne s’en préoccupait pas plus. Elle arrivait à la porte de l’appartement avant de frapper une dizaine de fois à celle-ci, sourire énorme aux lèvres. « Lennooox ! » Le bruit des verrous la faisait reculer d’un pas, espérant que ce soit lui derrière et non son copain. Pas qu’elle ne l’aimait pas, elle ne connaissait pas bien de toute manière, mais ce n’était pas lui qu’elle était venue voir. Son visage illuminait celui de la blonde qui n’en finissait plus d’étirer son sourire. « J’espère que tu es prêt à partir parce que tu as l’heureuse chance de m’accompagner au village hanté, bravooo ! » Elle tapait ses petites cornes du bout des doigts. « T’en dis quoi ? » De toute manière, sa réponse l’importait peu, elle était déterminée à l’emmener avec lui. Si elle avait passé son premier Halloween en sa compagnie, enfermé dans une salle de bain, alors il pouvait bien se perdre avec elle dans un village de l’épouvante. « J’espère que tu as une voiture parce qu’il n’y a pas de place sur mon vélo pour deux. »

__________________________


i'm gonna live like a flower
your cold eyes, they kill me. the fire in your heart that used to grow, why are there only ashes remaining ? maybe time is medicine, but i’m getting weaker. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Lennox Nowakowski
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1387
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ kozmik blues & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: ride with the moon in the dead of night (lennox)   Sam 28 Oct 2017 - 23:02

Chacun un verre d’eau gazéifiée dans la main – pour remplacer les coupes de vin qu’ils ne pouvaient plus se permettre -, Andreas et Lennox étaient assis au salon, on aurait dit un vieux couple chacun en train de lire le journal de leur côté. En réalité, ils étaient un à côté de l’autre, le bras de Lennox par-dessus les épaules de son homme, appuyé en long et en large sur le dossier du canapé. Ils avaient chacun leur regard rivé sur des choses différentes, Lennox sur sa tablette où il faisait défiler les nouvelles, Andreas sur la télévision. Ils se parlaient de temps en temps, se racontant un truc, et retournaient à leur silence pourtant comblé par leur simple présence. C’était une de ces soirées tranquilles, sans rebondissement mais pleine d’amour, enfin, jusqu’à ce qu’on vienne tambouriner à leur porte. Lennox fronça les sourcils, tourna la tête vers Andreas. « Tu attendais quelqu’un ? » Négatif. Lui non plus. Il déposa sa tablette électronique et son verre sur la table basse du salon et se leva. Quelle surprise trouva-t-il derrière la porte, quand il tomba sur une Andeana aux petites cornes de bélier sur la tête, qui cria son nom sans attendre. Un grand sourire s’imprima sur son visage. « Andeana ! » Cria-t-il, avec un peu plus de surprise, un peu moins d’enthousiasme. Il y en avait quand même, de la joie dans sa voix, juste un peu moins qu’Andeana. Sauf que ça avait toujours été comme ça entre eux, au fond. Elle était la lumière et lui la noirceur. Elle lui parla d’un village hanté, il en avait vaguement entendu parler, mais ne s’était pas trop attardé aux informations. « Euh ... Là, maintenant ? Ce soir ? » Demanda-t-il, nerveux et hésitant, peu habitué à ce qu’on se présente à sa porte avec une telle organisation que lui n’avait pas prévue. En même temps, les amis de Lennox se comptaient sur les doigts d’une main, alors forcément il n’avait pas énormément d’expériences à son compteur. Raison de plus pour accepter,
lui qui ne sortait que si rarement. « Il va falloir que je me trouve un costume, au moins un accessoire comme toi ! » Fit-il remarquer, sa réponse laissant donc sous-entendre son accord avec le plan proposé. « Donne-moi deux minutes, je reviens. » Il laissa la porte entrouverte, libre à elle de venir dans le hall ou de rester dans le couloir. Il se dirigea vers Andreas, lui demanda s’il était intéressé à venir, offre qu’il déclina, préférant le laisser avec son amie – sans doute se réjouissait-il de la présence d’Andeana dans sa vie, en fait. Elle laissait une trace indélébile de bonheur à chaque passage dans ses journées. Lennox monta à sa chambre, où il retrouva assez vite dans une penderie le masque qu’il avait porté quelques années auparavant, à un bal. Il redescendit retrouver Andeana, en le positionnant sur son visage. « Ça passe ? » Il esquissa un sourire. « On peut prendre ma voiture sans problème. C’est bien loin d’ici ? » Demanda-t-il tout en refermant la porte du logement derrière lui et prenant la direction des stationnements intérieurs, aux sous-sols.

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar
Andeana Joseph
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 907
ICI DEPUIS : 17/08/2016
CRÉDITS : la talentueuse justine ♡ (unbreakable)
DOUBLE-COMPTE : aino ≡ grace ≡ jaeden ≡ anka
STATUT : one man in the heart and another in the head
MessageSujet: Re: ride with the moon in the dead of night (lennox)   Lun 30 Oct 2017 - 22:29

Elle ne se sentait pas coupable de forcer quelqu’un, au contraire, elle se disait que la personne ne regretterait pas. Même si elle était mauvaise pour mettre de l’ambiance parfois, elle faisait toujours de son mieux pour que son partenaire passe une bonne soirée. Pour Lennox c’était la même chose, l’Halloween qu’ils avaient passés l’année dernière était catastrophique, rempli de stress, d’angoisse et de sang, mais ce n’était pas voulu. Et finalement, elle ne regrettait pas cette soirée d’épouvante, parce que ça lui avait permis de rencontrer une personne qui allait devenir son ami par la suite, elle savait aussi qu’il ne pourrait pas lui faire faux-bond, sauf s’il n’était pas en ville ou qu’il avait prévu quelque chose avec son amoureux. « Tout de suite, ça serait beaucoup mieux, oui ! » Ils pouvaient encore attendre des heures, mais l’excitation de la blonde de parcourir ce village hanté était tellement grande qu’elle finirait par l’ennuyer à gigoter partout dans son appartement. « Tu avais quelque chose de prévu ? Je peux … je peux te laisser, hein. » Disait-elle en faisant une mine déconfite, baissant son regard sur ses pieds pour renforcer le côté de déception, alors elle comprendrait seulement, qu’elle avalerait sa déception seule rapidement. Se faisant à l’idée que le destin voulait qu’elle ne visite pas ce village, qu’elle ne voit pas le défilé de zombie, qu’elle ne se perde pas dans le labyrinthe. « Oh ouais, génial ! Je t’attends ici ! » Il n’avait pas besoin de se trouver un beau costume, la blonde aurait presque honte de se balader à côté uniquement parce qu’elle n’avait pas fait l’effort de trouver un beau costume. L’heure de l’horreur n’avait pas encore sonné, il manquait quelques petits jours pour être le 31 de toute manière. Ils n’allaient assister qu’à l’avant-goût d’Halloween. Peut-être qu’elle y retournerait le jour J avec sa colocataire, qui sait ? Elle se balançait sur elle-même en attendant de le voir de l’autre côté de la porte, se demandant si son copain était présent, s’il allait venir avec eux. Mais elle n’osait pas rentrer, puis rester dehors presserait un peu plus Lennox à faire vite, même si elle, elle aimait prendre son temps. « C’est parfait, ça te donne un air mystérieux, tu vas passer inaperçu. » Elle lui offrait un clin d’œil avant de clamer qu’elle n’avait pas de place sur son vélo, que de toute manière, ils n’arriveraient là-bas que dans des heures s’ils y allaient avec ce moyen de transport. Alors elle imposait à son ami de prendre sa voiture, au fond elle s’en voulait d’être une catastrophe au volant, de ne pas avoir pris une voiture pour elle, mais on lui retirait toujours les clés quand elle avait en sa possession un moyen de transport avec quatre roues. Tant pis. « Merci, je ne voulais pas te l’imposer mais … oups. Puis, je … je ne sais pas, je n’ai entendu que des bruits dans les rues en partant ‘au boulot’. Mais je suis quasiment certaine que c’est indiqué quelque part, au pire tout pire, on suivra les personnes déguisées. » Ou alors ils se perdraient dans les routes paumées et finiraient dans une autre ville, loin du but principal. Pour être certaine, elle sortait de sa poche arrière son téléphone avant de checker sur internet les informations que ça pouvait donner. « J’ai quelque chose là ! » Disait-elle en souriant alors qu’ils prenaient tous les deux la route vers la la sortie. « Leeeeet’s gooooooo ! » Criait-elle en traçant vers la voiture de Lennox.  

__________________________


i'm gonna live like a flower
your cold eyes, they kill me. the fire in your heart that used to grow, why are there only ashes remaining ? maybe time is medicine, but i’m getting weaker. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Lennox Nowakowski
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1387
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ kozmik blues & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: ride with the moon in the dead of night (lennox)   Ven 3 Nov 2017 - 1:58

Il était vrai que si on se fiait à la dernière fête d’Halloween à laquelle Lennox avait participé, celle à laquelle il avait d’ailleurs rencontré Andeana, tout pointait en direction d’un refus de sa part. Après tout, il avait failli faire une crise d’angoisse en restant embarré dans cette pièce, laissant l’anxiété prendre le dessus sur lui alors que du sang coulait de chaque robinet, leur laissant croire à une scène d’horreur. Et puis le silence qui avait régné dans le reste de la maison, à un moment, laissait présager de multiples meurtres au milieu desquels ils auraient pu être les seuls survivants, coincés malgré tout dans un bain de sang. On dit qu’une fois ne fait pas coutume, non ? Certes, la plupart du temps, c’était pour se déculpabiliser d’un acte quelconque mais là, Lennox espérait que ça puisse également s’appliquer dans la situation actuelle. Que cette soirée serait empreinte de rires et de plaisirs, et non pas d’horreur. « Non, non, je n’avais rien de prévu. Je m’apprêtais à passer une soirée à … ne rien faire, vraiment. » Il esquissa un faible sourire gêné. Certes, il ne faisait jamais rien quand il passait une soirée en compagnie d’Andreas, ils finissaient toujours par discuter ou par regarder un film ensemble, ou alors à cuisiner des plats ensemble, des trucs du genre, mais rien qui sorte de l’ordinaire. Pas comme cette soirée d’Halloween pourrait le faire. Ainsi, malgré l’hésitation, malgré les doutes, Lennox avait finalement accepté et avait même fait l’effort d’aller retrouver un masque porté à une précédente fête. Il revint finalement vers Andeana, enfilant son masque pour se donner cet air mystérieux dont elle parlait. Il sourit, surtout quand elle parla de passer inaperçu. « Toi, t’as déjà trop bien cerné qui j’étais. » Lennox se permit de rire tout légèrement. La blonde semblait comprendre qu’il n’était pas le genre d’homme à vouloir attirer l’attention sur lui, à vouloir qu’on remarque qu’il existe. Parce qu’alors, il aurait trop conscience de lui-même, et ça n’était jamais bien pour lui. « Andreas promet de nous accompagner une prochaine fois … » Il referma la porte derrière lui afin de continuer d’élaborer sa pensée. « … Je pense que là, il est plutôt ravi que je sorte d’ici avec quelqu’un d’autre que lui. » Dit-il d’un ton léger. Andreas et lui n’étaient pas en froid ou de quoi, ce n’était pas pensé méchamment. Des projets, des activités, Lennox n’en avait pas énormément. C’était donc juste normal que son copain se réjouisse de le voir planifier des événements avec des amis. Enfin, planifier, ce n’était pas non plus le meilleur terme à employer dans le cas présent. Les deux comparses se dirigèrent finalement vers les stationnements, afin de récupérer la voiture de Lennox – puisqu’il n’avait pas vraiment eu le choix. Ça ne le dérangeait aucunement, d’ailleurs. Et puis, comme ça, Andeana pourrait consommer de l’alcool si elle le désirait, lui n’était plus aussi fragile qu’avant et pouvait être entouré de la tentation sans forcément être tenté d’y céder. Il pourrait la raccompagner, saine et sauve. « On risque de paraître assez louches si je suis les personnes déguisées à 10 km/h. » Fit remarquer Lennox avec un sourire alors qu’il se dirigeait vers sa voiture. Il déverrouilla les portes à distance et se plaça du côté conducteur. Pendant ce temps, Andeana cherchait une adresse quelconque, et sembla avoir trouvé. Il jeta un coup d’œil à la route tracée, et se contenta de rire légèrement à son cri d’enthousiasme. Elle était trop débordante d’énergie et de bonheur pour lui, il avait encore du mal même après une année, à égaler sa joie de vivre. Pas surprenant, quand on sait qu’il s’agissait de Lennox. Ils suivirent la route en mettant des chansons populaires d’Halloween à la radio, peut-être pour se mettre un peu plus dans l’ambiance. « Tu m’emmènes vraiment au beau milieu de nulle part, en fait. » Releva-t-il alors que les champs et les terres arides s’étendaient devant eux, et derrière eux. Mais, bien vite, Lennox trouva un grand espace où bien des voitures étaient déjà garées, et un peu plus loin dans les champs, des lumières, des cris et de la musique se faisaient voir et entendre. « Je crois qu’on y est ! »

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
avatar
Andeana Joseph
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 907
ICI DEPUIS : 17/08/2016
CRÉDITS : la talentueuse justine ♡ (unbreakable)
DOUBLE-COMPTE : aino ≡ grace ≡ jaeden ≡ anka
STATUT : one man in the heart and another in the head
MessageSujet: Re: ride with the moon in the dead of night (lennox)   Jeu 9 Nov 2017 - 22:41

Elle fronçait les sourcils lorsqu’il arrêtait sa phrase au beau milieu, laissant en suspend ce qu’il allait faire de sa soirée, peut-être que c’était trop intime ou bien c’était trop long à expliquer, tout ce qu’elle voulait savoir c’était de savoir s’il était libre, si elle n’allait pas le déranger avec ses idées de gamines. La jeune blonde pouvait prendre un rejet, elle supporterait sans se vexer, limite, elle serait heureuse pour lui d’avoir quelque chose à faire avec son copain, parce qu’elle faisait de même lorsque le sien était en ville. Elle préférait passer son temps avec lui plutôt que le passer avec des personnes qu’elle pourrait voir tous les jours, c’était peut-être un comportement détestable, mais elle ne savait pas faire autrement avec la distance, il ne fallait pas l’éloigner d’elle encore plus. Elle se mise à l’attendre, en espérant qu’elle n’allait pas le faire pendant des heures, mais il ne fermait pas la porte à son nez, laissant sans doute libre accès si elle voulait rentrer dans le hall. Andeana restait droite comme un piquet à se balancer sur elle-même en l’attendant. Il apparaissait seul à la porte, pas d’homme à ses bras, Andreas ne serait pas la de la partie pour ce soir. Mais Lennox n’oubliait pas de porter un masque, elle riait lorsqu’il disait qu’elle l’avait bien cerné. « Lui aussi est discret. » Disait-elle ironiquement en parlant de son copain, puisqu’il promettait de venir avec eux une prochaine fois, il n’aimait peut-être pas l’improvisation et elle n’allait pas lui en vouloir pour ça. Lennox prendrait le temps de lui expliquer à quoi ressemble le village hanté de Bowen, ou pas. « Tu ne sors avec personne d’autre ? Il faudra que je vienne te chercher plus souvent ou alors … il faut rendre ton appartement moins confortable. » S'il se sentait mal à l'intérieur, il sortirait, verrait plus de monde. « Puis je suis la pire compagnie que tu puisses avoir. » Parce qu'elle était étrange aux yeux des gens, qu'une personne aussi positive cachait toujours quelque chose de louche, elle, elle n'avait pas de cadavre dans son jardin, elle n'avait rien à se reprocher. La blonde se dirigeait vers la sortie en compagnie de son partenaire, le nez sur son téléphone en quête d'une route pour ne pas qu'ils fassent le tour de Bowen une dizaine de fois avant de rentrer avec l'idée que la soirée n'était qu'un échec. « On peut les prendre sur le capot ! » Disait-elle avec un large sourire en imaginant des personnes sur le capot les guider. « Puis, c'est amusant de faire peur aux gens ! » Andeana étant trop bruyante, elle n'arrivait jamais à faire peur à quiconque entre sa famille, son copain ou sa colocataire, autant le faire dans une voiture qui n'était même pas la sienne et faire passer un de ses amis pour un type totalement creepy. « Tant qu'on n'arrive pas dans un truc bizarre. » Elle riait avec la conscience qu'à tout moment Lennox pouvait faire marche arrière et l'abandonner, son appartement n'était qu'à deux pas et ses paroles n'allaient pas cesser d'être douteuses. La voiture roulait sur des kilomètres avant qu'il se gare à côté de plusieurs d'entres elles. Pas d'endroit glauque remplis de gens aux envies sataniques, un vrai village hanté. Elle gigotait dans tous les sens, se détachant rapidement avant de sortir de la voiture et d'attendre son compagnon. L'ambiance était sombre, les cris accentuaient l'idée, même si après quelques pas, elle se laissait émerveillée par l'effort fait. Peureuse comme tout lors des soirées d'Halloween, elle ne s'éloignait jamais trop de son ami. « Y'a deux chemins, tu veux faire quoi ? » D'un côté, labyrinthe écrit en gros, de l'autre, le cœur du village. « Te perdre avec moi ou explorer l'halloweentown ? » Avec un semblant de voir démoniaque pour ce dernier mot, en vain, elle ne faisait toujours pas peur. La blonde restait quelques petites secondes hésiter sur ce qui était meilleur de faire. « Moi je crois qu'on devrait commencer par le village ! Enfin ce n'est qu'un avis personnel, on fait ce que tu veux, parce que c'est déjà beaucoup que tu aies décidé de venir, je ne voudrais pas te forcer la patte ! » Puis comme ça, s'ils finissaient par se perdre trop longtemps dans le labyrinthe, ils auraient vu ce qu'il y avait à l'extérieur de celui-ci.

__________________________


i'm gonna live like a flower
your cold eyes, they kill me. the fire in your heart that used to grow, why are there only ashes remaining ? maybe time is medicine, but i’m getting weaker. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Lennox Nowakowski
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1387
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ kozmik blues & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & adán & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: ride with the moon in the dead of night (lennox)   Mar 19 Déc 2017 - 0:26

Quand Andeana releva le fait qu’Andreas était tout aussi discret, Lennox parut bien gêné. Au contraire, le norvégien était le moins timide des deux, il aimait rencontrer les amis de Lennox. Par contre, ce dernier n’avait pas trop insisté pour venir le présenter à la porte, et n’avait pas non plus invité Andeana à rentrer pour quelques minutes. C’était sa faute, pas celle d’Andreas, et il avait l’impression d’être en tort maintenant que son amie faisait allusion au fait que son copain ne pointait pas le bout de son nez pour la saluer. « Il sait à quel point je suis gêné, en fait, et il veut pas s’imposer pour respecter mes limites, peut-être … » Avait-il dit après avoir refermé la porte, pour être certain qu’Andreas ne les entende pas parler de lui comme s’il n’était pas deux pièces plus loin. « Je suis désolé pour ça … Promis, prochaine fois, je te le présente. Là, c’est raté. » Ce serait effectivement bien étrange qu’ils rouvrent la porte et reviennent au salon, cette fois avec Andeana à ses côtés. Lennox se reprendrait à la prochaine visite d’Andeana, ou peut-être même qu’il l’inviterait lui-même à dîner ou un truc du genre. Elle serait sans doute partante … elle était toujours partante. « T’es loin d’être la pire compagnie, au contraire même, tu m’fais du bien. Y’a jamais de malaise, avec toi. Et c’est quand même impressionnant puisque je suis un malaise ambulant. » Habituellement, c’était Lennox qui créait toutes les situations inconfortables mais avec Andeana, ça finissait toujours par se dissiper bien rapidement parce qu’elle avait le don de le mettre à l’aise. Et comme elle ne remarquait – ou décidait de laisser aller – jamais ses moments de panique intérieure ou de remise en question, tout allait bien. Elle lui permettait de se changer les idées et ça, c’était une perle rare pour Lennox. Une fois dans la voiture, la blonde continuait à faire aller son imagination fertile en parlant de prendre les gens sur le capot de la voiture, pour qu’ils les guident. « Ils sont mieux de faire un sacré bon boulot alors, parce qu’en plus de ne pas savoir où je m’en vais, je ne le verrai pas non plus ! » Dit-il dans un rire, s’imaginant des corps de zombies couvrant son pare-brise. Il préférait largement se perdre un peu pour mieux se retrouver, que de vivre une telle situation. Quand Lennox releva le fait qu’elle l’entraînait au fin fond de la cambrousse, il secoua la tête à sa remarque, appréhendant déjà le pire. « C’est toi qui sais, c’est toi qui en a entendu parler ! » Bon, lui aussi, et à priori ça n’était pas un rassemblement d’échappés de l’asile, alors ça devrait aller. Et puis, le maire avait la réputation d’organiser des événements assez réussis. D’ailleurs, à peine arrivés, ils pouvaient déjà contempler l’ampleur de l’organisation. Lennox rejoignit Andeana au départ des sentiers, où deux chemins s’offraient à eux. « J’allais justement proposer le village ! Il semble y avoir pas mal d’activités, on aura peut-être le temps d’en faire beaucoup plus que si on se perd déjà dans le labyrinthe. » Et puis, rien que l’idée se retrouver dans le labyrinthe suffisait à angoisser Lennox. Andeana avait beau être d’agréable compagnie, il était rarement à l’aise quand il se retrouvait seul avec quelqu’un qui n’était pas Andreas. Peut-être qu’un jour, leur amitié atteindrait un niveau où Lennox n’aurait même plus peur des silences ou des manques de conversation, mais pour le moment, il avait encore son côté asocial qui ressortait. Au moins, au village, il y aurait de l’animation, des découvertes, des activités … de quoi les occuper en pensée et en paroles. Ils passèrent devant les autobus dans lesquels se trouvaient des bars et des restaurants improvisés, devant des ateliers de décoration de citrouilles où des artistes se laissaient aller à la confection de celles-ci, des ateliers de maquillage, puis une station où on pouvait goûter, à l’aveuglette, à des nourritures étranges. « J’aimerais bien voir ta tête face à certains ingrédients mystères … » Andeana lui semblait être la meilleure candidate pour ce genre d’activité et puis, peut-être que lui aussi se prêterait au jeu. Tant que ça ne le faisait pas vomir, il allait pouvoir supporter.  

__________________________

i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: ride with the moon in the dead of night (lennox)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ride with the moon in the dead of night (lennox)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: à bowen-
Sauter vers:  
sous une pluie d'étoiles...
La ville a organisé un petit rassemblement le soir-même de la Saint-Valentin, le 14 février. Tous sont conviés à amener couvertures, bouteilles de vin, délicieux pique-nique au sommet de la falaise.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus