AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar

Maddie Ryan

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 363
ICI DEPUIS : 03/11/2016
CRÉDITS : Tag
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff, Jorge & Jim
STATUT : Aimerait enfin tomber sur le bon
MessageSujet: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   Jeu 9 Nov 2017 - 18:45

Je n'ai pas recroisé cet homme depuis quelques jours. Lisandro. Je me dis qu'il reste sans doute assez renfermé chez lui. C'est du moins ce que j'avais cru comprendre lorsqu'on a discuté l'autre jour. J'ai de suite repensé à lui du lendemain quand je suis passée dans ce fameux couloir. Et j'ai souri toute seule à cette pensée comme une idiote. Hihi. Je lui avais envoyé un message le jour-même, simplement pour donner mon numéro. Et depuis nous n'avons pas vraiment échangé des sms tous les deux. Mais Halloween approchant, et n'ayant pas forcément quelque chose de prévu ce soir là, je me suis dit … Pourquoi pas ! Pourquoi pas lui envoyer un message. Lui demander ce qu'il fait et s'il veut m'accompagner au village hanté de Bowen. Je me suis bien douté qu'il ne serait peut-être pas des plus motivés à sortir de chez lui. Alors j'ai gentiment insisté. Même si je ne voulais pas non plus le forcer à venir pour que l'on passe une mauvaise soirée tous les deux. Il est déjà arrivé que je me retrouve « parachutée » dans une soirée entre filles alors que je n'avais pas envie et je m'y suis assez ennuyée. Mais c'est parce que je suis parfois une tête de mule là-dessus. Hihi. Enfin. Le fin de mot de l'histoire, c'est qu'il a dit oui ! On s'est alors mis d'accord sur l'heure à laquelle je passerais le prendre chez lui. Ce sera beaucoup moins compliqué comme ça. Parce qu'à priori je ne crois pas qu'il conduit. Une voiture spécialisée bien sûr … Et je ne veux pas non plus qu'il prenne un taxi ou qu'il demande à quelqu'un de nous y emmener. J'ai rabattu les sièges arrière de ma voiture pour y mettre son fauteuil. Et puis je suis partie me préparer. Et oui, j'ai passé un peu de temps à la salle de bain. Hihi. Pour la petite blague, on dira que c'était pour me faire « Belle ». Hihihi. Parce que oui, j'ai opté pour la robe jaune du film. Je l'ai dans ma garde-robe depuis maintenant quatre bons mois. Et je ne l'ai jamais portée. Enfin si pour l'essayer mais c'est tout. Et puis ce n'est pas une tenue que l'on porte comme ça. Même pour une belle soirée. J'espère au moins que les gens me reconnaîtront ! Hihi. Hormis la robe, j'ai simplement fait une coupe similaire à Belle, les cheveux à demi attachés par une broche, et je porte un médaillon, pas identique à celui du film néanmoins. Un peu de maquillage, un petit sac assorti à la robe et me voila partie. Faisant attention de ne pas me salir, et de ne pas m'accrocher dans la portière de la voiture. Alors là !! Bonjour la soirée gâchée … J'arrive donc rapidement devant chez Lisandro. Je sors de la voiture et vérifie ma tenue avant d'aller sonner à sa porte. Et j'attends. J'imagine qu'il va lui falloir un petit temps pour venir m'ouvrir. Je ne suis à l'avance que de cinq minutes. Je pense qu'il est quelqu'un de ponctuel alors ça ne devrait pas poser problème. Je me sens … doucement stressée. Je tourne la tête pour regarder aux alentours. Quelques petits qui sonnent aux portes. « Trick ou Treat ». Ils sont mimis. Hihi. J'entends la porte s'ouvrir. Je tourne la tête de nouveau. Abaisse le regard pour le porter là où serait le visage de Lisandro. Bonsoir. J'espère qu'il a fait un petit effort pour se déguiser. Et si ce n'est pas le cas, ce n'est pas grave. L'essentiel ne réside pas là.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Lisandro Salvao

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 134
ICI DEPUIS : 12/10/2017
CRÉDITS : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   Dim 12 Nov 2017 - 12:43

Cela faisait quelques jours maintenant que Lisandro avait fait la rencontre de Maddie. Depuis, ils avaient échangé leur numéro de téléphone mais sans réellement converser ensemble. Lisandro était bien trop renfermé dans son monde pour entamer une quelconque conversation avec la jeune femme. Et puis, de quoi pouvait-il lui parler ? Il ne pouvait pas l'inviter au restaurant ou même au cinéma, ce sont des initiatives qu'il n'avait pas encore le courage de prendre du fait de son handicap.

Finalement c'est la belle brune qui avait eu le courage pour envoyer le premier message. Il s'attendait à avoir une conversation normale, mais en aucun cas il ne se doutait de la suite. Et il s'attendait encore moins à ce qu'elle l'invite au village hanté de Bowen.

De base, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé, il n'était pas très axé sur ce genre de choses, il s'était tellement enfermé entre les quatre murs de sa maison qu'il avait perdu goût à la ville et aux différentes choses organisées par la ville de Bowen. C'était peut-être le cas de faire un effet ? Même si ça lui coûtait beaucoup. Il allait devoir affronter le regard des autres et c'est ça qui le mettait le plus mal à l'aise.

Après plusieurs minutes de discussion, sachant que Maddie ne lâcherai pas l'affaire tant qu'il n'aurait pas fourni une réponse positive, il avait fini par accepter. Cependant, il se demandait bien ce qu'il allait pouvoir mettre pour sortir. Il n'avait aucun costume pour faire un effort et jouer le jeu, il n'avait pas non plus d'habits qui sortaient de l'ordinaire et qui pourrait faire office de déguisement ce soir. Se déguiser en footballeur c'est assez crédible ? De toute manière, il était bien incapable de s'habiller seul et il ne se voyait pas appeler son aide pour qu'elle se pointe chez lui. Il abusait déjà assez quand elle était présente.

Lisandro avait fini par opté pour la solution de facilité, c'est-à-dire simplement un peu de maquillage sur le visage, rien de très extravagant puisqu'il n'était pas franchement emballé par l'idée. En vérité, c'était plus pour passer un moment avec elle que réellement pour aller à cette fête.

Une fois prêt, il avait essayé de faire un peu de rangement chez lui, sans grand succès, avant de se mettre dans le salon afin d'être prêt à répondre à son invitée. C'est d'ailleurs quelques minutes plus tard que la sonnette retentit. Malgré la proximité de la porte d'entrée, il lui fallut plusieurs minutes pour de dépatouiller et atteindre son objectif, lorsque ce fut enfin le cas, il ouvrit la porte et découvrit la belle jeune femme.

" - Bonsoir. Vous êtes.. magnifique dans cette tenue." fit-il en la détaillant sans trop s'y attarder de peur de paraître

Normalement l'idéal était de faire peur pour Halloween, mais d'autres préféraient des déguisements plutôt marrant que ceux qui effraient les citoyens de la ville. Lisandro était entre les deux, un simple maquillage en espérant que ça suffise à prouver sa bonne foi. Il n'était guère serein pour la soirée mais il essayait de paraître le plus décontracté possible, mais ça ne semblait pas être encore assez.

__________________________

One more light
Who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ?Who cares when someone's time runs out, if a moment is all we are.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
bowenien
avatar

Maddie Ryan

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 363
ICI DEPUIS : 03/11/2016
CRÉDITS : Tag
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff, Jorge & Jim
STATUT : Aimerait enfin tomber sur le bon
MessageSujet: Re: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   Lun 13 Nov 2017 - 18:51

Je suis devant la porte. Impatiente qu'elle s'ouvre. Impatiente d'échanger quelques mots avec Lisandro. De voir s'il a pris la peine de se déguiser ou non. Même si j'imagine bien qu'il n'aura pas fait quelque chose d'incroyable, d'extravagant. Pas de « customisation » de fauteuil ou autre. Hihi. Quelque chose me dit qu'il n'est pas du tout comme ça. D'autres le sont ! J'ai déjà vu des enfants avec un fauteuil fantastique ! Mais il s'agissait d'enfant. Je vois tout de même mal un adulte dans une … Batmobile ou que sais-je. Hihi. Et puis ce sont surtout les parents qui font cela pour leur fils ou leur fille. Adapter un fauteuil pour en faire un joli carrosse pour une magnifique princesse ! Ce serait parfaitement le genre de chose que je pourrais faire si j'avais une fille handicapée. J'entends alors la porte s'ouvrir. Ce qui me tire de mes songes. Et avant même d'apercevoir son visage, je dis bonsoir. Je dis bonsoir à un clown inquiétant ! Hihi. Bon, pas autant que ceux qui se maquillent en « clown tueur ». Et après on se demande pourquoi certains ont peur du cirque, des clowns ?? Et bien il y a de quoi. Pour Halloween, je n'ai jamais vraiment été du genre à mettre des tenues qui font peur. J'ai toujours été un peu « princesse » oui. L'année dernière je n'avais pu le fêter. Alors je me rattrape ce soir ! Hihi. Lisandro me complimente. Et je ne peux m'empêcher de rougir. Une petite partie de moi aurait été déçue qu'il ne fasse aucune remarque. Merci … Je … Vous aussi votre maquillage est parfait ! Ni trop, ni trop peu. Un clown un peu tristoune certes. Mais un clown joyeux n'aurait pas été un bon choix. Je vous aurais bien fait la bise mais je ne veux pas gâcher tout ça ! Hihi. Une joue couleur blanche, et une couleur peau, ce serait assez étrange. Et je ne veux pas non plus avoir la mienne toute blanche. Bien que je pourrais la frotter. Est-ce que vous êtes prêts ? Nous pouvons partir maintenant ? Enfin … Nous n'allons certainement pas partir là dans la seconde. Il y a encore une lumière d'allumée. Mais je n'aimerais pas « traîner » chez Lisandro trop longtemps. J'ai bien envie d'aller découvrir ce qu'il se passe au village hanté ! Et ce labyrinthe ! Même si je doute que nous nous y engageons. Pour le coup, le fauteuil de Lisandro sera une vraie gêne. Mais peu m'importe. Et puis, si j'avais vraiment eu envie de le faire, ce labyrinthe, j'aurais pu demander à une amie de m'accompagner. Mais non, je voulais passer la soirée en sa compagnie à lui. Comment allez-vous depuis la dernière fois ? Je pourrais faire plus originale mais peut-être y'a-t-il eu un semblant de bonne nouvelle ? Ou qu'il aura fait l'effort d'aller admirer un coucher de soleil sur la plage tiens ! Hihi. Bon d'accord, mes espoirs sont minces …
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Lisandro Salvao

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 134
ICI DEPUIS : 12/10/2017
CRÉDITS : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   Ven 17 Nov 2017 - 11:30

Lisandro ne cessait de se demander s'il avait bien fait d'accepter cette sortie, et si finalement Maddie interdisait de faire certaines choses à cause de lui et de son fauteuil ? Il refusait qu'elle mette son envie de côté juste parce qu'elle a accepté de se traîner un boulet à ses côtés pendant toute une soirée. Bon en même temps, c'était un peu de sa faute étant donné que c'est elle qui avait tant insisté que refuser aurait été lui manquer de respect. Et puis au fond, il avait aussi envie de la revoir, elle lui plaisait bien, aussi bien du point de vue de sa personnalité que de son physique et s'il suivait les conseils de Daemon et Woody, il devait se lancer, alors c'est ce qu'il essayait de faire, mais un peu à tâtons, comme s'il avait peur d'échouer.

En ouvrant la porte, il découvrit alors la jeune femme avec une robe qui lui allait à merveille, il aurait pu jouer le prince charmant, mais quelque chose l'en empêchait : son fauteuil. Et puis, il n'avait rien d'un prince charmant. C'est évident qu'il ne pouvait pas s'empêcher de la détailler pour admirer sa tenue, et au moment où elle le complimenta sur son maquillage, il esquissa un petit sourire. Il était ravi que son effort lui plaise.

" - Vous savez, enfin je pense qu'on pourrait peut-être se tutoyer, enfin je veux dire vous êtes plus jeune que moi, du coup, on pourrait peut-être faire tomber ces barrières.."

Bien évidemment il n'irait pas contre si elle préférait rester au vouvoiement, il respectait trop les femmes pour leur manquer de respect, mais ils avaient quasiment le même âge, inutile de faire comme si des années les séparaient.

" - Je pense que tout est prêt, est-ce que ça vous dérangerai de faire un tour rapide pour me dire si j'ai bien éteins toutes les lumières ?"

Il l'aurait bien fait lui-même, mais cela voulait dire perdre encore une dizaine de minutes l'instant qu'il parte et revienne. Sa maison n'était pas encore aménagé pour son handicap, les travaux gardaient à arriver, mais quand il aura enfin une maison faite pour lui, probablement que ses déplacements en seront facilités, du moins il l'espérait.

" - Rien de bien nouveau.. Et vous ?" demanda-t-il en regardant la jeune femme se tenant devant lui.

Il ne pouvait s'empêcher de se demander s'il pouvait plaire à une femme, même avec son fauteuil.. Depuis leur rencontre, il avait fait quelques exercices supplémentaires pour essayer de retrouver un semblant d'autonomie, mais par manque de patience, il était retombé une nouvelle fois, mais il tairait cet épisode refusant de centrer la conversation sur lui, ce n'était pas le but de la soirée.

__________________________

One more light
Who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ?Who cares when someone's time runs out, if a moment is all we are.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
bowenien
avatar

Maddie Ryan

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 363
ICI DEPUIS : 03/11/2016
CRÉDITS : Tag
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff, Jorge & Jim
STATUT : Aimerait enfin tomber sur le bon
MessageSujet: Re: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   Sam 18 Nov 2017 - 12:00

Ah bah voilà ! Un clown au maquillage plutôt triste mais qui sourit quand même !! Hihi. Ca donne un air assez comique. Ce qu'il pourra sans doute voir sur mon visage vu que moi aussi je souris. Un maquillage bien fait comme le sien, c'est tout de même beaucoup mieux qu'un simple masque. Je n'ai rien contre les masque cela dit. C'est un peu moins réaliste. Ou trop simpliste. Alors que là cela rend vraiment bien. Et je suis ravie de voir qu'il se contente pas de venir mais qu'il « participe » un peu à la soirée. Lisandro me propose alors de passer au tutoiement. Si je ne vois pas d'inconvénients à ce que l'on se dise « vous », le « tu » sera quand même bien plus sympathique. La manière dont il me le demande me fait un peu sourire. Comme s'il était presque … gêné ? de le faire. Hihi. Ou peu confiant. Oh mais bien sûr ! Je préfère aussi ! Et puis ce n'est pas forcément question de l'âge … Disons qu'au boulot je vouvoie les clients alors quand je discute en dehors avec quelqu'un que je ne connais pas vraiment, comme avec vo Maddie … Comme avec toi la fois passée pardon, le tutoiement ne vient pas naturellement. Mais là, je crois que je le tiens ce tutoiement ! Hihi. De toute façon je crois que nous en y serions venus tôt ou tard au cours de cette soirée. Le « vous » étant tout de même bien trop formel. Es-tu donc prêt Lisandro ? Peut-être. Mais d'abord, je m'en vais donc aller vérifier que tout est éteint chez lui. Bien que sûr non. Et promis je ne fouine pas ! Hihi. J'attends alors qu'il me fasse un tout petit peu de place pour entrer. Je relève légèrement ma robe avec mes deux mains, essuie mes pieds sur le paillasson et fais rapidement le tour de la maison pour vérifier qu'il n'y a pas de lumières allumées, ou de bouilloire sur le feu ! Avant de revenir vers lui. Voila ! Tout est bon. Rien que la lumière de la cuisine que j'ai éteinte. Et j'en profite pour lui demander des nouvelles. J'espère qu'il va bien depuis l'autre fois. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait de grands changements dans sa vie mais je demande tout simplement. Rien. Ce n'est pas grand-chose ça. Hihi. Rien de particulier pour moi non plus. La routine disons. Les visites à l'hôpital pour voir mon frère. Le boulot. La coloc avec Adrian. Qui se passe assez bien. La famille. Les amis aussi. On y va ? Je sors de chez lui et l'attends au pas de la porte. Le temps qu'il ferme et nous nous dirigeons vers la voiture. Je lui ouvre la portière. Du reste, je pense qu'il se débrouillera seul ? Même si je peux lui donner un coup de main s'il le souhaite. Ca va aller ? Une fois fait, j'amène le fauteuil jusqu'au coffre pour le mettre à l'intérieur. En tâchant de ne pas abîmer ma robe. Ce serait dommage. Et je repasse derrière le volant. Pour nous amener jusqu'à destination. Le cœur tapotant doucement dans ma poitrine. Une simple envie de passer une belle soirée en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Lisandro Salvao

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 134
ICI DEPUIS : 12/10/2017
CRÉDITS : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   Dim 19 Nov 2017 - 13:05

Lisandro avait longtemps hésité avant de pouvoir faire un effort pour montrer à Maddie qu'il pouvait participer à quelque chose, mais au fond, ce qui l'effrayait c'était le regard des autres sur sa personne. La dernière fois quand Daemon lui a fait faire le tour du quartier dans son fauteuil, le jeune italien était tellement angoissé qu'il s'est réellement senti mal et a imploré son ami pour rentrer chez lui.

Depuis qu'il avait quitté l'hôpital pour rentrer chez lui, Lisandro s'était habitué à rester enfermé entre les quatre murs de sa forteresse, c'était le seul endroit où il se sentait vraiment en sécurité et où il était à peu près tranquille. Affronter le monde extérieur c'était encore un peu tôt pour lui, mais refuser la proposition de la jeune femme aurait sans doute été très mal perçu.

Finalement, il fut ramené à la réalité en entendant la voix de son interlocutrice qui acceptait avec grand plaisir de passer au tutoiement. Au vu de leur relation qui évoluait, le jeune basané pensait que c'était plus logique de se tutoyer plutôt que de se vouvoyer, même si rester au vouvoiement ne l'aurait pas dérangé plus que ça.

" - Je suis tout à fait d'accord, je ne passe pas au vouvoiement automatiquement."

Question de respect, il n'avait pas le tutoiement facile, et il avait été souvent habitué à vouvoyer les autres de manière naturelle. Après avoir demandé à Maddie d'aller faire un dernier tour avant qu'il ne ferme sa porte pour quitter son domicile avec la boule au ventre, elle revient quelques instants plus tard en lui annonçant qu'elle avait éteint la lumière de la cuisine. Il la laissa repartir avant d'avancer un peu son fauteuil pour fermer à clé sa porte.

Sa demeure verrouillée, il avanca son fauteuil jusqu'à la voiture de la jeune femme. Il mit le frein après avoir ouvert la portière, et il se hissa tant bien que mal sur le siège passager.

" - Je pense oui.." fit-il alors qu'il était en train de mener un combat avec son fauteuil pour grimper dans le véhicule de la brunette.

Une fois installé il reprit son souffle et se mit convenablement pendant que la jeune femme s'occupa de son fauteuil pour le mettre dans le coffre. Heureusement, il se pliait assez facilement pour tenir le moins de place possible.

Quelques minutes après son combat contre son fauteuil et la voiture, la conductrice reprit place derrière son volant. Devait-il lui dire que l'angoisse lui bouffait les tripes ou bien devait-il feindre d'être détendu ? Pour le moment, jugeant que ce n'était guère le moment, il préféra ne rien dire.

" - Ton frère va mieux ?" demanda-t-il alors que le paysage défilait par la vitre de la voiture.

Plus ils avançaient vers le lieu de la soirée plus il se sentait mal en point, presque à faire une crise d'angoisse rien que de penser aux regards des autres sur son fauteuil et sa condition d'handicapé.

" - Tu sais c'est la première fois que.. La première fois que je sors dehors.."

Il devait lui dire pour éviter qu'elle pense qu'elle est à l'origine du mal-être qui l'envahit de plus en plus.

__________________________

One more light
Who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ?Who cares when someone's time runs out, if a moment is all we are.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
bowenien
avatar

Maddie Ryan

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 363
ICI DEPUIS : 03/11/2016
CRÉDITS : Tag
DOUBLE-COMPTE : Jake, Jeff, Jorge & Jim
STATUT : Aimerait enfin tomber sur le bon
MessageSujet: Re: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   Dim 19 Nov 2017 - 17:47

Voilà une question de réglée et un soucis de moins ! Bien ! Bon ce n'était pas non plus un soucis … Mais je suis contente qu'il me l'ait proposé dès maintenant. Ce sera plus sympa, moins formel. Je ne voudrais pas le considérer comme un client comme ceux auxquels je parle tous les jours ! Hihi. Après je n'ai rien contre les personnes qui me disent « tu » alors que l'on ne s'est jamais parlé auparavant. Même s'il est pour moi plus « logique » de commencer par le vouvoiement. Question d'éducation j'imagine. C'est ainsi que j'ai été élevée. Et, encore une fois, « déformation professionnelle » peut-être. Hihi. Maintenant que l'on se tutoie, il n'y a plus qu'à engager une conversation. Tout en partant au village hanté si Lisandro est prêt ! Il l'est, peut-être. Ne manque qu'un rapide tour de chez lui pour prendre le départ. Ce que je me dépêche à faire. Une fois terminée, nous pouvons alors nous mettre en route. Je le laisse prendre place dans ma voiture. Ne tenant à moitié que le fauteuil pour ne pas qu'il tombe. « Il » Lisandro ! Pas « il » le fauteuil. Celui-là fauteuil on s'en fiche un peu ! Hihi. Fauteuil qui file dans le coffre une fois Lisandro installé. Ne manque plus qu'à me mettre derrière volant, démarrer la voiture, et nous partons rejoindre la soirée. Ce n'est pas vraiment évident de conduire avec cette robe. Mais je n'ai pas vraiment le choix. J'espère juste ne pas la chiffonner. Bon si ce n'est que ça, passe encore. Lisandro me demande alors des nouvelles de mon frère. Je ne peux pas vraiment dire qu'il va mieux si ? Moui … Les nouvelles concernant sa jambe sont au point mort. Nous devons juste attendre. La vue va un peu mieux qu'au début mais ce n'est pas encore idéal. Les médecins disent qu'il ne reverra probablement jamais comme avant. Quant à son moral et bien … J'hausse les épaules. Je crois qu'il ne doit pas trop l'avoir en toute honnêteté. Mais bien sûr, il épargne sa petite sœur de ses états d'âme … Oui je préférerais amplement qu'il me dise qu'il ne va pas bien du tout. Qu'il « devient fou ». Je ne lui en veux pas de ne pas le faire cependant. Il croit encore devoir jouer le rôle du « grand frère protecteur ». Comme si je n'étais pas prête à affronter les choses qu'il a à me dire. Mais je sais qu'il n'est pas extrême dans ses pensées. J'ai déjà connu quelqu'un qui l'était. Une partie de ma vie qu'ignore un peu mon frère. Et non Tom n'est pas comme ça. Si je me doutais bien que Lisandro ne sortait pas souvent, de là à m'imaginer qu'il n'était jamais sorti ! Enfin on s'entend bien sur le terme « première fois que je sors ». Je l'ai croisé à l'hôpital alors … Vraiment ?? Même pas … un restaurant par exemple ? C'est quand même fou non ?? Il ne passe pas toute sa vie soit chez lui, soit à l'hôpital ?? Je suis attentive à la route mais je me permets quand même de tourner la tête pour le regarder. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il semble … tendu. Lisandro ? Ce n'est pas comme que j'ai envie qu'il se sente mal. Tu sais si … Si tu n'as pas vraiment envie d'y aller. Si ça te met vraiment mal à l'aise je peux faire demi-tour … Je ne veux pas … « te forcer » à ce point … Oui ça me fait plaisir d'aller à cette soirée. De sortir. De m'habiller en Belle. D'y aller accompagner de Lisandro aussi. Mais si cela constitue une épreuve alors nous pouvons revoir nos plans. Au pire, nous pouvons y aller cinq minutes. S'il n'aime pas, nous rentrons, sinon nous restons. J'espère au moins qu'il ne se forcera pas à rester pour moi. Qu'il fera semblant de passer une bonne soirée alors qu'il est mal à l'aise …
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tête ailleurs perdue dans son univers, c'est une étrange demoiselle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: à bowen :: village hanté-
Sauter vers:  
la nuit de l'horreur
Pour la saison d'Halloween, la ville se fait une beauté, un petit village est installé en dehors de la ville, passez-y faire un tour.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus