AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I may be crazy, don't mind me + Alexandrina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar
Jackson Monroe
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Thalia + Andrea + Tamsin + Axten + Maxence + Aisling + Devan
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1084
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : Electric soul, solosan
DOUBLE-COMPTE : Léo
STATUT : éternel amoureux déchu
MessageSujet: I may be crazy, don't mind me + Alexandrina   Lun 27 Nov 2017 - 21:10

Il y avait ce clochard du bout de la rue avec lequel Jackson avait sympathisé, sa situation avait fait de lui quelqu'un d'un peu marginal, en même temps, vivre dans la rue ça vous changeait un homme et puis Jax ça ne le dérangeait pas, il était lui-même un peu dans son monde, en marge de la société, il n'aimait pas vraiment les gens, il n'aimait pas vraiment ce monde auquel il ne comprenait pas grand chose. Il se disait souvent qu'il aimerait aider plus ce pauvre gars qui prenait cette place tous les jours, tendant la main pour quelques pièces qui lui permettaient d'acheter sa bouteille, il ne le jugeait pas, des fois se noyer dans l'alcool c'était la meilleure réponse à cette vie ingrate. Une fois il avait croqué son portrait, comme ça sans qu'il le voit, parce que cet homme avait une putain de gueule, de celles qui en ont vu et pas que des belles, un visage buriné et bouffé mais un regard tellement brillant comme si, tout au fond, il lui restait encore une sorte de foi en la vie. Il l'avait dessiné et puis après il était venu l'aborder histoire de lui dire, d'avoir comme une sorte de droit d'image, un truc comme ça, au cas où il l'exposerait un jour, qui sait... Le vieux avait ri, se demandant bien pourquoi on le dessinait lui. Bref depuis ils discutaient souvent, Jax lui ramenait un truc à manger ou à boire. Depuis il pensait à faire un tableau qu'il exposerait et qu'il vendrait, il partagerait la somme avec lui... il y pensait, il fallait qu'il le fasse, pour une fois son art servirait vraiment à quelque chose d'utile. En attendant le clochard, qui s'appelait Ben, lui avait dit qu'une jolie pépé avec un accent chantant avait emménagé dans le quartier, il parlait comme ça Ben, même qu'elle vivait juste à côté de Jax. Mais l'artiste ne sortait pas assez de chez lui pour s'en rendre compte. Et quand bien même, qu'est ce que ça pourrait lui faire qu'il ait une nouvelle voisine ? Du moment qu'elle ne soit pas trop contre sa musique un peu trop forte à n'importe quel moment de la journée ou de la nuit quand il peignait... Ce soir il sortait ses ordures, parce qu'il avait une vie normale malgré tout notre homme, avec ses doigts perpétuellement tâchés de peinture, il en avait même jusque dans sa tignasse mal peignée. Il sentait fort l'alcool à brûler et un peu la cigarette aussi. Ce fut avec cette allure et son sac poubelle à la main qu'il sortit de chez lui et tomba nez à nez avec une inconnue brune. Il marqua un temps de pause, surpris. Puis fronça les sourcils. T'es la nouvelle ? Ouais, il avait cette fâcheuse tendance à tutoyer tout le monde sans autre préambule.

__________________________

Superhero learns to fly
Come back when you can. Let go, you'll understand, you've done nothing at all to make me love you less. So come back when you can.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
L. Alexandrina Viñales
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 26
ICI DEPUIS : 19/11/2017
CRÉDITS : Lorenza
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: I may be crazy, don't mind me + Alexandrina   Sam 2 Déc 2017 - 11:28

L'arrivée à Bowen semblait être d'une simplicité déconcertante. Alexandrina avait l'habitude de se déraciner pour recommencer une vie autre part, mais ici, la vie semblait être plus légère et cet esprit lui faisait du bien. Alex avait besoin de faire un break avec sa vie.
La jolie Espagnol avait eut une longue journée, elle ne travaillait plus concrètement, étant en pleine intersaison et ayant un peu fuit son pays pour s'accorder une pause, elle profitait de ses journées pour ne penser un peu qu'à elle. Pourtant aujourd'hui, elle en avait accumuler des choses, entre les papiers pour la légalisation de sa présence dans le pays Australien, les achats pour qu'elle puisse s'installer confortablement dans ce duplex qu'elle venait de louer et surtout le temps qu'elle avait passé à bichonner sa petite Honda.
Alex posa ses yeux sur la montre en soupirant, elle adorait courir, mais généralement lorsqu'il faisait jour, surtout en hiver, mais elle avait besoin de détendre ses muscles endoloris par les heures passé accroupit devant son bébé.
On se motive jeune femme et on va torturer un peu son corps, sa te fera du bien.
Elle enfila une veste de sport par dessus son débardeur, prit son téléphone et ses écouteurs au passage et claqua la porte du garage, motivé à avaler des kilomètres. Elle n'avait vu aucun de ses voisins, l'agence immobilière où elle avait affirmé qu'elle n'en avait pas, hormis quelques sans abris et un artiste un peu torturé. Elle avait adoré l'idée de se retrouver un peu seule dans cette ville effervescente, mais elle aurait aimé croisé quelque être vivant autours de chez elle. Elle avait à peine croisé un sans abris qui avait prit la fuite après qu'elle l'est salué.
T'es la nouvelle? lui fit un homme avec un sac poubelle entre les mains.
Alex l'observa avec un large sourire.
On se tutoie tout de suite ici? J'adore! Oui je suis la nouvelle, Alexandrina, mais appel moi Alex. fit elle dans un anglais presque parfait mais donc son accent très prononcé trahissait l'origine. Tu dois être l'artiste, je t'entend souvent mais je ne t'avais encore jamais vue. Il n'y avait pas le moindre reproche dans sa voix, la musique ne la dérangeait pas vraiment puisqu'elle la mettait aussi assez forte lorsqu'elle travaillait sur sa moto.

__________________________

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Jackson Monroe
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Thalia + Andrea + Tamsin + Axten + Maxence + Aisling + Devan
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1084
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : Electric soul, solosan
DOUBLE-COMPTE : Léo
STATUT : éternel amoureux déchu
MessageSujet: Re: I may be crazy, don't mind me + Alexandrina   Mar 12 Déc 2017 - 15:22

Jackson n'était pas du genre causant ni même avenant, preuve en était la façon assez brusque dont il avait adressé la parole à la brunette. N'importe qui aurait pu se sentir agressé par le ton sec et son air peu commode et il aurait eu raison. Pourtant l'inconnu lui répondit par un sourire désarmant et lui répondit sans tarder et surtout sans aucune animosité dans la voix. Décontenancé, Jax faillit en lâcher son sac et, gêné, passa sa main libre dans sa tignasse. Il fallait dire qu'il n'était pas vraiment au fait des us du voisinage, lui qui vivait plus en ermite, qui préférait son éternelle solitude à la fête des voisins, ne savait pas tellement comment accueillir cette nouvelle tête dans son paysage. Pourtant elle semblait ne pas encore avoir fuit, c'était déjà ça. Maintenant il fallait qu'il fasse la conversation, bravo champion, comme un con qui ne savait que dire, il la regarda avec de grands yeux ronds, c'était pourtant lui qui l'avait abordé en premier. Moi c'est Jacks... Jax, c'est plus simple. Il sourit maladroitement comme si la bonne humeur de la jeune femme était communicative. Il semblait qu'elle en sache autant sur lui qu'il en savait d'elle, de là à savoir si elle aussi avait copiné avec Ben... Enfin, il n'avait pas menti, le clochard, en effet elle avait bien un accent qui n'était pas d'ici, de ceux qui sentaient le soleil et qui dansait dans l'air et pourtant son anglais était parfait, peut-être le signe d'une grande voyageuse. Artiste c'est peut-être un grand mot, je suis peintre oui. Tu ne verras pas beaucoup de voisins, le quartier n'est pas très couru. C'est même étrange que tu te sois installé ici, il y a... mieux. Enfin pour les autre, pour les gens conventionnels, pour ceux qui aimaient les jolies maisons avec vue sur la mer ou les appartements conformes aux codes actuels. Ici c'était surtout des vieux bâtiments réhabilités, plus ou moins bien isolés, plus ou moins confortables, c'était brut, tout simplement, ça plaisait bien à Jackson, ça allait bien avec le personnage.

__________________________

Superhero learns to fly
Come back when you can. Let go, you'll understand, you've done nothing at all to make me love you less. So come back when you can.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: I may be crazy, don't mind me + Alexandrina   

Revenir en haut Aller en bas
 
I may be crazy, don't mind me + Alexandrina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: à bowen-
Sauter vers:  
attentat et tueur en série...
Alors qu'un festival des épices a lieu sur la plage de Grays Bay, des tirs successifs se font entendre. La panique prend vite le dessus alors que tous les habitants courent dans tous les sens sans savoir où aller.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus