AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Lun 25 Déc 2017 - 3:03

Si Isaiah était resté à Bowen pendant le temps des fêtes plutôt que de prendre la route dans sa nouvelle caravane pour aller découvrir des régions de l’Australie qui lui étaient encore inconnues, c’était principalement parce qu’il avait eu envie de passer Noël avec Aisling et Siobhan. Ça pouvait sembler particulier pour certains, mais pour lui, c’était juste l’évidence. Ils étaient, à Bowen, les personnes de qui il était le plus proche. Un peu comme une deuxième famille. Et comme il n’avait aucunement envie d’aller retrouver le chaos familial en Nouvelle-Zélande, il était resté ici et avait proposé à Aisling de se joindre à lui pour le réveillon, pour une soirée en toute simplicité. Celles qu’il préférait. Aedhan était à l’appartement ce soir avec des gens de son entourage, et même s’il avait été en quelque sorte invité pour ne pas être mis à la porte, Isaiah avait quand même préféré occuper sa caravane pour la soirée et la nuit. Aisling devait donc le rejoindre dans celle-ci alors qu’il l’avait garée devant la plage, dans un espace dégagé où ils avaient une magnifique vue sur le ciel. Il avait allumé un feu à ciel ouvert à quelques mètres du véhicule. Il était en train d’y remettre du bois quand la blonde arriva, avec Siobhan dans les bras et un sac sur l’épaule. « Hey. » Il se releva et alla à sa rencontre, l’étreignant tout en gardant une certaine distance pour ne pas écraser Siobhan entre eux deux, et lui retira son sac de sur son épaule. « Tiens, laisse-moi te libérer de ça. Je peux le mettre à l’intérieur ? » Il s’exécuta dès qu’elle lui eut répondu. « Suis-moi, j’ai quelque chose à te montrer. » Il lui fit un signe de tête lui indiquant la porte menant à l’intérieur de la caravane, où un matelas était légèrement surélevé complètement à gauche, avec un mini-réfrigérateur sous un comptoir sur le long du véhicule. Ce n’était pas très spacieux, et pourtant il avait réussi à mettre ce qu’il fallait pour y vivre correctement, en voyage. Il n’avait juste pas l’eau courante, alors pour la vaisselle, les douches et la cuisine, il allait devoir se débrouiller autrement. Mais pour de simples soirées comme celle-là, durant lesquelles il ne découchait que pour quelques heures, il n’avait pas besoin de plus. Quand Aisling fut rentrée derrière lui, il ouvrit la porte adjacente au mini-frigo, et plutôt que d’être un tiroir ou une armoire comme on s’y attendrait, ce fut une petite bassinette en bois qu’Isaiah sortit en la glissant vers l’extérieur du comptoir. Complètement sécuritaire, ajustable, fixable au sol pour ne pas que la porte se referme. « Si jamais Siobhan et toi avez envie de me suivre dans mes aventures … elle aura un endroit où dormir. » Parce qu’une grosse bassinette ne rentrerait jamais ici, mais celle-là se rangeait facilement lorsqu’ils étaient en déplacement ou quand ils n’en avaient pas besoin.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.


Dernière édition par Isaiah Gartshore-Nairn le Jeu 1 Mar 2018 - 5:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Aisling M. Callaghan
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1886
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : hozier.
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : The only one
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Mar 26 Déc 2017 - 0:50

    Avec qui passer Noël sinon Isaiah ? Aisling n'avait pas de personne plus proche que lui à Bowen. Il était en quelque sorte l'homme de sa vie, la personne dont elle ne pouvait se passer dans ce monde. Et le plus fort, c'est qu'il le savait. Elle avait passé l'étape où elle cachait tout et n'avouait jamais qu'elle tenait aux gens. Elle avait perdu Perry comme ça, elle ne voulait pas que ça recommence avec Isaiah.
    Arrivée sur le lieu du rendez-vous, elle découvrit, avec un sourire aux lèvres, un feu. Cette soirée promettait d'être magique. Tenant Siobhan dans un bras, elle glissa le deuxième dans le dos d'Isaiah pour lui rendre son câlin.

    -Coucou toi, je vois que t'as eu peur qu'on attrape froid.


    Elle hocha la tête quand il lui demanda s'il pouvait la débarrasser de son sac et le suivit docilement, Siobhan toujours dans les bras qui s'agitait déjà. C'était l'âge bêtise après tout, et là ils découvraient un nouvel endroit. Elles admirèrent toutes les deux l'arrangement et Aisling ne put retenir un sourire ébahi se dessiner sur ses lèvres en voyant la petite bassine. Elle leva son regard clair vers son meilleur ami, sa fille toujours dans les bras.

    -Et ton matelas il est assez grand pour deux ?


    Elle se rapprocha de lui et l'embrassa tendrement sur la joue.

    -T'es génial, tu le sais ça ?

    Depuis qu'elle le connaissait, elle commençait à lui avoir fait beaucoup trop de compliments. Et pourtant, ça ne lui arrachait pas la bouche à chaque fois, contrairement à d'autres. Siobhan commença à gazouiller et Aisling reposa son attention sur elle.

    -Oui ma puce, on va manger.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Mer 27 Déc 2017 - 2:08

À la remarque d’Aisling, Isaiah tourna un regard amusé vers son feu. En Australie, peu importe la saison, un feu de camp était rarement pour se réchauffer. Quoiqu’au bord de l’eau comme ils le seraient pour toute la soirée, le vent pouvait rapidement se rafraîchir une fois le soleil couché. « C’était plutôt pour faire notre repas de ce soir, mais on va dire que j’ai pensé aussi à votre bien-être et votre confort, oui. » Il sourit. Il avait préparé de nombreuses bouchées qu’ils pourraient faire griller sur le dessus du feu. Il avait sa grille de camping qu’il pouvait mettre au-dessus des flammes. Parmi les plats, on trouvait des saucisses au tofu, des épis de maïs, des nachos en souvenir de leur premier rendez-vous amical, bref de quoi bien se remplir la panse tout en restant dans la thématique végétarienne, sans pour autant gaver Aisling de graines d'oiseaux. Avant toute chose, Isaiah invita sa meilleure amie à le suivre à l’intérieur pour lui montrer la petite modification apportée à sa caravane : une bassine intégrée, qu’il avait lui-même construite. Fier, il le fut encore plus lorsqu’Aisling sembla touchée. Rien que dans son regard, ça se voyait. Il eut un sourire amusé à sa question « Non toi tu dors par terre, devant la porte. » Peut-être que s’il avait terminé sa phrase avant qu’elle ne vienne l’embrasser sur la joue, elle se serait ravisée. « Plus sérieusement, j’ai jamais testé mais à l’œil, je dirais qu’on devrait s’en sortir. On a déjà dû se coller bien plus que ça de toute façon. » Le jour de la tempête ou lors de leur escapade impulsive au beau milieu de nulle part. Ils allaient bientôt en prendre l’habitude. « Je suis content que ça te plaise. On va dire que c’est un peu mon cadeau de Noël pour vous deux. » Parce que d’autres cadeaux, il n’y en aurait pas, pas venant d’Isaiah qui détestait le concept de s’échanger des cadeaux achetés un peu à la va-vite pour faire plaisir sans trop y parvenir. Les rares fois où Isaiah offrait un cadeau qu’il n’avait pas lui-même confectionné, c’était lorsqu’il avait un coup de cœur face à un objet lui rappelant une personne. Siobhan commençait à s’agiter, et Isaiah ouvrit le frigo pour sortir le nécessaire pour le repas. « J’lui ai préparé quelques collations un peu plus nutritives que certains trucs que nous on mangera. » Il esquissa un sourire coupable, avant de sortir de la caravane et d’amener le tout au bord du feu.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Aisling M. Callaghan
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1886
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : hozier.
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : The only one
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Mer 27 Déc 2017 - 12:19

    Aisling esquissa un petit sourire à sa réponse. Un repas de Noël au barbecue, ça promettait d'être une belle soirée.

    -Je t'avoue que je n'ai pris que les petits pots de Sio'.


    Mais elle se doutait bien que lui avait prévu tout ce qu'il fallait. Après tout, il savait bien qu'en terme de nourriture il ne fallait pas trop compter sur elle.
    Quand il lui dit qu'elle dormirait par terre, elle était déjà parti pour l'embrasser sur la joue. Mais cela ne l'empêcha pas de lui tirer la langue. Elle le connaissait par cœur, et elle savait qu'il était capable de dormir par terre pour lui laisser le matelas. Quand il dit qu'ils avaient déjà dû se coller bien plus que ça, Aisling approuva d'un mouvement de tête. Et en général, ça ne la dérangeait pas vraiment de se retrouver contre lui. Mais à se l'imaginer maintenant elle trouvait peut-être cela un peu... différent. Elle ne saurait dire ce qui avait changé. Elle l'aimait toujours autant qu'avant mais elle n'était plus sûre que les échanges qu'ils avaient parfois aient toujours la même signification.

    -C'est vrai qu'on est plutôt doué à Tetris.


    Le sourire de la blonde était doux. Elle ne voulait pas faire partager ses doutes à son meilleur ami.

    -C'est un très beau cadeau, va falloir que j'en trouve un à la hauteur.


    S'il y avait bien quelque chose qui le prenait la tête en période des fêtes, c'était les cadeaux pour ses proches, et pour Isaiah c'était pire que tout. Elle avait peur de créer un incident diplomatique en achetant quoique ce soit. Il pourrait lui reprocher de soutenir le système capitaliste, de donner de l'argent à une entreprise qui exploite les enfants en Chine... Enfin, elle ne savait pas trop quoi faire pour ne pas avoir de reproches.
    Isaiah ouvrit le réfrigérateur pour en sortir le repas à cuire et, curieuse, Aisling jeta un œil à ce qu'il avait dans les mains.

    -C'est gentil. Heureusement qu'elle a un tonton qui prend soin d'elle.


    Parce que la nourriture maison made in Maman, elle n'en voyait pas beaucoup passer dans son assiette. Elle embrassa sa fille sur le front avant de suivre Isaiah dehors, rejoignant le feu.

    -Un peu plus nutritives que ce qu'on mangera, tu voulais dire... boire, non ?


    Elle eut un sourire taquin. Si Siobhan n'avait pas été là, peut-être aurait-elle opté pour un Noël où elle se serait bourrée la gueule. Mais l'alcool, elle commençait à le rayer peu à peu de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Mar 2 Jan 2018 - 4:08

« Tant mieux, comme ça si elle n’aime pas ma nourriture, on a au moins cette valeur sûre. » Qui sait, Isaiah aimait bien le genre de bouffe qu’il se faisait, avec des ingrédients naturels, biologiques, écoresponsables, tout ça, mais pas tout le monde n’était forcément ouvert à cette alimentation. Certes, pour certains c’était une question de valeurs ou de culture et Siobhan n’était pas encore en âge de songer à ces questions, mais pour d’autres c’était aussi une question de goût et là, la petite pourrait leur laisser savoir si elle n’aimait pas les saveurs. Ils auraient au moins ses petits pots habituels et n’auraient pas à rentrer chez Aisling pour le ravitaillement. Ils rentrèrent finalement dans la caravane pour qu’Isaiah montre à sa meilleure amie le berceau intégré qu’il avait fait pour Siobhan, à l’intérieur même de ce véhicule qui, il l’espérait, les mènerait vers de magnifiques aventures qu’ils vivraient à trois. Comme la petite famille qu’ils étaient un peu, de plus en plus, au fond. « Tetris ? » Demanda Isaiah, feignant de ne pas savoir à quoi elle faisait référence, avant d’éclater de rire. « J’rigole. Je suis quand même pas ignorant non plus. » Il avait eu une enfance, Isaiah, il avait eu une SNES, aussi. « Et tu sais bien que t’as pas besoin de me faire de cadeau. Juste ta présence, avec Sio, dans ma vie, et ici ce soir … c’est à la hauteur. » Il n’avait pas besoin de grand-chose, Isaiah, il vivait d’amour et d’eau fraîche, et avec Aisling il le trouvait toujours, cet amour. Un amour qui s’était transformé au fil du temps, un amour qu’il avait vu naître et grandir, jour après jour. Un amour qu’il n’aurait pas su qualifier, dorénavant, tellement il dépassait tout ce qu’il avait pu connaître. Aisling avait pris une place dans sa vie qu’il n’avait jamais conservée pour qui que ce soit puisque lui n’était qu’une âme passagère dans les vies des autres. Jusqu’à maintenant. Comme tous les trois semblaient avoir faim, Isaiah s’activa avec le peu qu’il y avait dans le frigo – un festin ne rentrait pas là-dedans et de toute façon, même si c’était Noël, ça ne justifiait pas de manger davantage qu’à l’habitude. « C’est très simple à faire. Je te montrerai. » Parce que même si Isaiah trouvait qu’Aisling était une maman excellente, il n’hésiterait jamais à lui donner un coup de main et si elle avait du mal avec la cuisine, il serait là pour elle. Comme pour n’importe quoi d’autre. Ils retournèrent à l’extérieur et se rendirent autour du feu. À la remarque d’Aisling, Isaiah rigola. « T’avais pas dit que tu devais être plus sage, toi ? Mais bon, si t’as une petite envie, j’ai tout ce qu’il faut. Je ne peux plus rien garder chez moi, Aedhan essaie de ne plus boire, du coup je dois faire attention … » Ça ne le dérangeait pas, honnêtement. Le respect de l’autre avant tout, et puis, il avait un tas d’amis chez qui il pouvait aller prendre un verre à la place. Le jeune homme commença à préparer les plats, disposant tous ses instruments de cuisine de camping autour, et sur le feu, pour réchauffer. Ce n’était peut-être pas la grande nature, mais ça lui donnait presque l’impression d’être reculé de la ville.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Aisling M. Callaghan
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1886
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : hozier.
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : The only one
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Mar 2 Jan 2018 - 12:46

    Aisling acquiesça d'un signe de tête, un sourire sur les lèvres. Elle aurait dû s'en douter. Isaiah était le genre à tout prévoir, y comprit la nourriture pour bébé Siobhan.

    -Il n'y a pas de raisons qu'elle n'aime pas. Je ne sais pas trop à quel âge ils font leur goût...

    Sa fille n'était pour l'instant pas très difficile. Mais ça risquait d'arriver, un jour. C'était terrible de voir à quel point elle ne s'y connaissait pas en enfant.
    Aisling avait arqué un sourcil quand Isaiah avait feint de ne pas savoir ce qu'était Tétris et eut un soupir rassuré quand il lui avoua plaisanter. Parfois il ignorait des choses qui lui semblaient tellement basiques qu'absolument rien ne pouvait l'étonner. Bon d'accord, elle était peut être un peu crédule en ce qui concernait son meilleur ami.

    -Avec toi, on sait jamais... T'as été élevé au milieu des moutons après tout.

    Cela lui rappela un instant sa Nouvelle Zélande natale. Elle devrait y retourner, avec Siobhan, et pourquoi pas, avec Isaiah ? Mais c'était un projet qui n'était pas encore pour tout de suite.

    -Pas besoin... Tout est relatif hein.


    Elle secoua doucement la tête.

    -T'en auras quand même un.

    Question de principe sans doute. Aisling voulait qu'Isaiah ait une souvenir d'elle pour cette année qui avait été pour le moins chaotique pour eux deux.
    La blonde eut un léger sourire quand il s'engagea à lui montrer comment cuisiner. Il savait bien qu'elle était une catastrophe dans ce domaine-là. Mais elle faisait des efforts, plus pour sa fille que pour elle d'ailleurs. La malbouffe lui allait très bien, elle voulait juste que ce ne soit pas le cas pour Sio'.

    -Il faudra qu'elle apprenne à cuisiner avec toi.


    Parce qu'il ne fallait pas trop qu'elle compte pour sa mère pour ça.
    Aisling eut un léger sourire alors qu'il lui faisait remarquer qu'elle avait décidé d'être plus sage. Bien sûr il avait raison. Elle fronça légèrement les sourcils quand il parla d'Aedhan, se demandant si elle savait qui c'était avant de remettre le doigt dessus.

    -C'est vrai que tu es en coloc' maintenant...


    Après sa rupture avec Ezekielle, il avait déménagé de chez eux. C'était sans aucun doute une bonne chose, elle n'imaginait pas trop Isaiah vivre seul.

    -Et ça se passe bien ?


    Espérons que son nouveau colocataire ne mange pas du Nutella en permanence, il risquerait d'avoir un procès sinon.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Jeu 4 Jan 2018 - 2:47

Isaiah n’était pas meilleur en matière d’âges et de développement des enfants, alors il se contenta d’hausser les épaules. Peut-être aurait-il dû acheter un livre à Aisling, qu’ils auraient pu lire ensemble puisque lui-même prenait une place assez importante dans la vie de Siobhan. Ce serait une idée, pour une prochaine fois. Ils se posaient tellement souvent des questions, ça pourrait au moins les aider à naviguer à travers tant de nouveautés. « Je te signale qu’à Paraparaumu, on a quand même un musée de voitures et un club de golf ! » Comme quoi, il n’y avait pas que des moutons, même si ça n’en était certainement pas très loin. Quand sa meilleure amie insista sur le fait qu’il aurait quand même un cadeau, il leva les yeux au ciel en soupirant et en secouant la tête. Il déposa un doigt sur son front. « Faudra te sortir de la tête toutes ces conventions sociales inutiles. » Lâcha-t-il avec un sourire, puis une grimace. En même temps, lui-même suivait à peu près ces conventions sociales, autrement il n’aurait pas amené de cadeaux à l’anniversaire d’Aisling et de Siobhan, et n’aurait pas attendu à ce soir de Noël pour lui faire la surprise du berceau. Comme quoi, même en ayant l’esprit le plus libre possible, on est jamais totalement détaché du moule. « Ça va, d’ici à ce qu’elle soit assez vieille, t’as le temps de devenir une vraie chef toi aussi. Mais j’lui apprendrai quand même avec plaisir. » Ça le rendrait tellement heureux, de partager quelques trucs et quelques recettes avec la petite blonde, quand elle aurait l’âge. Une fois bien installés et la nourriture en préparation, Aisling parla de la nouvelle colocation d’Isaiah, puisque ce dernier avait justement mentionné son nouveau colocataire. « J’aurais pas pu espérer mieux. La transition a été vraiment facile, on se prend jamais la tête, il est drôle et très simple, comme mec. » Le courant passait bien, à tel point qu’ils avaient même eu quelques écarts … Enfin, quelques … une fois. Une seule fois mais qui avait permis de solidifier leur relation, en quelque sorte. Parce qu’Isaiah n’était pas du genre à entretenir un malaise après un aussi bel acte, et il avait tôt fait de dissiper tout doute pouvant se trouver dans la tête d’Aedhan, s’il y en avait. Tous les deux étaient d’accord sur le fait que ça ne se reproduirait pas, même si Isaiah n’aurait pas été contre, il ne pouvait nier qu’à présent, avec les dernières semaines passées auprès de sa meilleure amie et de sa fille, ses autres relations n’étaient plus aussi légères et insouciantes.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Aisling M. Callaghan
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1886
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : hozier.
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : The only one
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Jeu 4 Jan 2018 - 17:14

    Aisling ne put s'empêcher d'éclater de rire à son argument. Oui c'est vrai qu'avec ça, ça devait vraiment être une... très grande ville.

    -Je ne te ferais pas l'affront de t'énumérer tout ce qu'on a à Wellington, p'ti mouton.

    Etant donné que c'était la capitale, il n'y avait pas vraiment photo. Même s'ils venaient tous les deux du même pays, Aisling était une fille de la ville et Isaiah, de la campagne. Et il n'y avait pas de doute sur le fait que ça devait être source de bon nombre de leurs différences.
    Elle fronça les sourcils quand son meilleur ami mit son doigt sur son front, prenant un air faussement contrarié. Lui et ses conventions sociales... Son hippie préféré.

    -C'est pas une convention sociale inutile. C'est pour faire plaisir à ceux qu'on aime, au moins une fois dans l'année.

    Enfin, Isaiah argumenterait qu'on pouvait faire plaisir aux autres tous les jours et ça n'en finirait jamais, mais tant pis.
    Aisling fit une petite moue alors qu'il lui assurait qu'elle avait le temps de devenir une vraie chef. Le problème était qu'il ne s'agissait pas seulement une question de temps, mais aussi de talent, ou quelque chose qui s'en rapprochait au moins un peu.

    -Ouais, je suis pas encore totalement convaincue. Heureusement qu'elle t'a.

    Isaiah faisait un parfait... tonton ? Elle ne savait comment le qualifier vis à vis de sa fille, elle ne savait déjà pas comment le qualifier vis à vis d'elle, alors... Enfin, elle secoua la tête pour ne plus penser à tout ça.
    Ils parlèrent ensuite du colocataire d'Isaiah, un sujet qu'Aisling considérait de bien léger. Elle sourit, acquiesçant d'un signe de tête sa description.

    -Tant mieux, c'est exactement ce qu'il te faut.


    Elle n'imaginait pas si bien dire mais passons.
    Ils s'installèrent prés du feu et Aisling laissa Isaiah s'occuper de la nourriture, levant les yeux vers le ciel pour montrer à Siobhan les étoiles.

    -Tu vois, tout ça, ce sont des étoiles, qui sont très loin mais qui brillent encore. Et elles ont toutes des noms, mais c'est pas trop ma spécialité.


    L'enfant ne comprenait sûrement pas grand chose de ce qu'elle était entrain de lui raconter mais Aisling ne pensait pas que cela avait beaucoup d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Ven 5 Jan 2018 - 18:27

Il esquissa un sourire. « Tu sais qu’y’a que 55 kilomètres qui séparent les deux villes. J’avais le meilleur des deux mondes. » La tranquillité, la paix de Paraparaumu, et les endroits plus mouvementés de Wellington qui avaient façonné l’adolescence d’Isaiah. « C’est fou hein, quand même, de se dire qu’on a grandi à 55 kilomètres l’un de l’autre, pour finalement se rencontrer ici et … et réduire cette distance à … » Il posa son regard sur eux, voulant estimer l’espace entre eux alors que leurs bras s’effleuraient déjà, dans l’espace réduit de sa caravane. « Aucune. » Un doux sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’il plongeait son regard dans le sien. Il la regarda un moment, il aurait pu le faire pendant des heures. Puis, il détourna les yeux pour sortir le nécessaire pour le repas et retrouver l’air libre. Laissant en suspens tout le reste. « Au moins une fois dans l’année, c’est justement mon problème. C’est devenu presque une obligation, Noël. Les gens s’empêchent d’offrir un truc à quelqu’un au mois de juin pour se garder l’idée pour décembre … » Il secoua la tête, allant s’installer au bord du feu pour réchauffer les nachos et les hot-dogs végétariens. Ils parlèrent de sa nouvelle colocation, d’Aedhan, sans forcément rentrer dans tous les détails qu’il aurait pu offrir à sa meilleure amie. Étrangement, il n’était pas tout à fait confortable de le lui confier. « Ouais, c’était la meilleure décision que j’aurais pu prendre. » De ne pas rester seul, de ne pas habiter son ancien appartement désormais trop grand pour lui. Isaiah s’affaira au-dessus du feu pendant qu’Aisling parlait à Siobhan des étoiles. Il souriait, dans son propre silence, l’écoutant le faire rêver même s’il n’était pas celui à qui elle s’adressait. Il revint finalement s’asseoir auprès des deux femmes de sa vie, une fois la nourriture prête. Il prit une cuillère et la plongea dans un de ses petits pots de purée maison. « Et tu sais, à travers les étoiles se trouve une infinité à découvrir. Comme quoi, on est bien petits là où on se trouve. » Et pourtant, les êtres humains se prenaient parfois pour des dieux. Mais ça, ce serait une leçon pour plus tard. Il commença plutôt à faire son pseudo-papa avec ses histoires d’avion qui atterrissait dans la bouche de l’enfant.  

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Aisling M. Callaghan
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1886
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : hozier.
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : The only one
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Sam 6 Jan 2018 - 21:19

    Un frisson, le corps d'Aisling avait été parcouru d'un frisson à l'unique entente des paroles d'Isaiah. Ils avait grandis si proches... Sans jamais tomber l'un sur l'autre et pour se rencontrer ici, à des milliers de kilomètres de chez eux. La vie n'était-elle pas ironique ? Si elle était niaise, elle aurait dit qu'ils avaient tout ce chemin seulement pour se trouver parce qu'ils avaient échoué à se connaître plus tôt. Et même si elle ne l'était pas, elle avait eu cette pensée l'espace d'un instant. Elle ne croyait pas au destin, à l'âme sœur ou ce genre de chose mais elle croyait véritablement qu'Isaiah soit la meilleure chose qui ne lui soit jamais arrivée. Une des seules choses qui avait réussi à la tirer vers le haut de façon durable. Elle répondit à son sourire par le sien avant de reposer son regard sur sa fille.

    -Il faudrait qu'on y aille, tous les trois.

    En Nouvelle-Zélande. Ce n'était pas qu'Aisling avait spécialement envie de présenter Isaiah à sa famille, mais ça avait quelque chose de particulier, d'être là où ils étaient nés et avaient grandis, tous les deux.

    Elle soupira alors qu'ils abordèrent le sujet de Noël, levant les yeux au ciel à sa réflexion. Il fallait toujours qu'il râle après tout de toute façon. Qu'il grogne après la société de consommation, ça ne la dérangeait pas, mais elle, elle pardonnait beaucoup plus facilement aux traditions.

    -Si ça te fait plaisir, tu auras ton cadeau de Noël en juin.


    Ils abordèrent ensuite le sujet de la colocation et Aisling acquiesça d'un signe de tête. Si ça le rendait heureux, alors oui il avait eu raison. Et Aisling était aussi d'avis d'avoir prit une bonne décision en emménageant avec Aino et Cupidon. Ils s'entendaient bien tous les trois, tous les quatre même.
    Elle leva les yeux vers Isaiah qui venait avec la nourriture pour Siobhan, esquissant un sourire quand il compléta ses mots, et même quand il s'amusa à faire l'avion.

    -C'est le jeu favoris de Cupidon aussi. Je pense qu'elle préfère quand ce n'est pas moi qui la fait manger, je suis beaucoup plus sobre.


    Elle ne savait vraiment pas jouer la comédie, même avec sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Lun 8 Jan 2018 - 1:14

Il faisait confiance à la vie, Isaiah, comme il l’avait toujours fait, et il ne pouvait donc que se convaincre que s’il n’avait pas rencontrée Aisling plus tôt, lors de ses nombreux passages à Wellington, c’était parce qu’ils n’étaient pas prêts à se rencontrer. Pas prêts à débuter cette histoire épique qu’ils écrivaient au fil des années, d’abord à deux, et maintenant à trois. C’était si rare et véritablement si beau, de rencontrer une personne qui nous complétait si bien, qui nous comprenait à ce point. Exister ensemble, c’était certainement le meilleur cadeau que la vie aurait pu leur faire. « N’importe quand. On pourrait même aller jusqu’à Picton pour prendre le ferry, et emmener la van avec nous. » Une traversée d’à peine trois heures et après, la Nouvelle-Zélande s’offrirait à eux. Ils pourraient non seulement retrouver les paysages qu’ils avaient tous les deux contemplés dans leur jeunesse, retracer leurs pas d’adolescents et voir s’ils avaient pu fréquenter les mêmes endroits, mais ils pourraient également créer leur propre tracé, parcourir les routes du pays en créant de nouveaux souvenirs à trois.

Aisling mentionna alors, suite à leur débat sur Noël et les cadeaux, qu’elle lui donnerait le sien en juin, si ça pouvait le rendre de meilleure humeur. Il rit. « Il reste que tu l’appelleras un cadeau de Noël. Changer la date n’enlève rien à la signification. » Têtu, Isaiah, il pouvait l’être quand il le voulait. Il choisissait ses combats et, clairement, c’en était un. Ils délaissèrent donc ce sujet sur lequel ils ne trouveraient sans doute pas un terrain d’entente ce soir, et allèrent autour du feu pour parler de sujets un peu plus légers, tout en s’apprêtant à manger. Siobhan, elle, était déjà servie avec en bonus les talents d’animateur d’Isaiah. « Si t’avais à manger de la purée de légumes ou de fruits le matin, le midi ou le soir, toi aussi t’accueillerais à bras ouverts un peu de distractions. » Il esquissa un sourire. Elles étaient délicieuses, les purées, là n’était pas le problème. Mais un peu de diversité dans les aliments, ça ne pouvait pas faire de tort. Quand l’enfant eut terminé sa portion, Isaiah retira du feu leur repas d’adulte à eux. Il posa les nachos, les hot-dogs végétariens et les autres à-côtés devant eux. « Il ne manque plus que de la bière à la framboise et au miel du Elm Street, mais on se contentera d’eau fraîche. » Il sourit, s’emparant justement de son verre d’eau, le levant face à sa meilleure amie. « Puisqu’on a déjà l’amour. »
 

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Aisling M. Callaghan
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1886
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : hozier.
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : The only one
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Lun 8 Jan 2018 - 17:31

    Aisling sourit à cette idée et acquiesça d'un signe de tête. C'est vrai qu'elle n'avait pas pensé qu'ils pourrait emmener le van mais maintenant qu'il en parlait...

    -Ça serait génial de pouvoir faire ça !


    La blonde poussa un long et profond soupire à la remarque d'Isaiah. Elle le regarda quelques secondes avant de lui coller une pichenette sur le front.

    -T'es vraiment fatiguant quand tu t'y mets.


    Elle savait bien qu'il aimait la contrarier, mais tant pis.
    Ils se mirent à manger et Aisling eut un sourire quand il sous-entendit que Siobhan mangeait toujours la même chose. C'est vrai que les petits pots pour bébé, ce n'était pas très diversifié. Cependant la blonde faisait toujours attention à en prendre des différents, et aussi ce qu'elle préférait. Ça faisait pas mal de paramètres du coup.

    -Sans doute. Je devrais peut être t'engager pour que tu fasses des galipettes devant moi pendant que je mange.


    Ça la distrairait après tout.
    Elle regarda d'ailleurs Isaiah sortir leur nourriture du feu et en profita pour prendre un hot-dog. Elle avait le sourire aux lèvres en croquant le dent. Elle adorait vraiment manger ce qu'Isaiah faisait. Bon, déjà parce que c'était bien meilleur que ce qu'elle pouvait faire elle, et aussi parce que c'était fait avec amour. A sa remarque, elle leva les yeux vers lui, muette et immobile pendant quelques secondes. Elle s'en souvenait, c'est ce qu'ils avaient bu le jour du zoo. Ce n'était pas le jour de leur rencontre, puisqu'ils s'étaient vu avant, mais c'était un peu comme si. Elle ne put s'empêcher de baisser les yeux, crispant les doigts autour de son verre. L'amour oui. Mais est-ce qu'il le voyait comme elle ? Rien n'était moins sûr. Elle avait rarement aimé, Aisling, mais elle savait déjà que quand c'était unilatéral c'était incroyablement douloureux. Elle tourna alors son regard vers les étoiles avant d'embrasser les cheveux de sa fille.

    -Oui, on peut dire ça.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Mer 10 Jan 2018 - 2:35

« Non non, enlève-moi le conditionnel de cette phrase ! Ce sera génial de le faire ! Y’a rien qui nous en empêche, on peut le faire, et j’vois pas ce qui nous retiendrait. Y’a jamais quoi que ce soit qui nous retienne. » Aisling et Isaiah, ils vivaient leur vie comme ils l’entendaient, envers et contre tous. À eux deux, ils pouvaient se lancer dans des idées loufoques, des aventures improbables. Si on avait à faire le sommaire de leurs deux dernières années passées à se découvrir, le moins que l’on puisse dire, c’était qu’ils n’étaient pas un duo ordinaire. Le jeune homme délaissa la question des cadeaux de Noël, il se savait exaspérant, ça ce n’était plus à débattre. De toute façon, leurs trois estomacs grognaient alors il était plus que temps de passer à table, ou plutôt autour du feu. Comme quoi, ils ne faisaient jamais comme les autres, pas même un vingt-cinq décembre. « Ça fait un peu fou du roi devant sa reine. Je suis pas certain de vouloir encourager ces pratiques-là. » Il rigola, même si, pour Aisling, il aurait très bien été capable de se couvrir de ridicule si c’était pour la distraire pendant le pire repas du monde – genre, ses classiques pâtes avec du ketchup. À condition qu’elle ne s’étouffe pas face à ses galipettes. Maintenant que Siobhan semblait rassasiée, ou du moins écœurée de ses petits pots puisqu’elle refusait tout accès à la piste d’atterrissage pour les nouveaux avions, Isaiah passa à leur propre repas, à Aisling et lui. Il trinqua, même si ce n’était que de l’eau, soulignant justement qu’ils n’avaient besoin que de ça et d’amour. Ce qu’ils avaient déjà. Pas un sourire, pas une remarque. Aisling se contenta de le fixer un moment, avant de baisser les yeux et de crisper ses doigts autour de son verre. Isaiah la connaissait par cœur, ou presque, sa Aisling, et ses gestes ne lui échappaient plus non plus. Alors qu’elle levait les yeux vers les étoiles, lui continuait à la regarder, à essayer de la déchiffrer. Et sous la lueur de la Lune et des flammes, elle était … tellement belle. De quoi renverser son cœur, si ça n’avait pas encore été fait. Elle le renversait à nouveau, au pire. Ils terminèrent leur repas, échangeant surtout des banalités, le même flottement bizarre demeurant entre eux deux. « Et si on allait préparer Sio pour son dodo ? De là-haut, le ciel est encore plus beau, on pourrait y aller quand elle dormira … » Proposa Isaiah en désignant du regard le toit de sa caravane.  
 

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar
Aisling M. Callaghan
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1886
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : hozier.
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : The only one
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Mer 10 Jan 2018 - 21:44


    Aisling ne put retenir un sourire attendri quand Isaiah la gronda presque, lui rappelant que rien ne les retenait de faire ça. Il la connaissait par cœur, il savait qu'elle pouvait prendre la moindre excuse pour décider que c'était trop compliqué et ne pas le faire. Et pourtant, elle lui avait déjà prouvé qu'elle était capable de le suivre partout, parce qu'elle avait clairement une confiance aveugle en cet homme.

    -D'accord, d'accord, ce sera. J'espère que Siobhan n'a pas le mal des transports.


    Parce que là, ça risquait d'être long et chiant.
    Quand Aisling proposa à son meilleur ami de l'embaucher pour la distraire devant ses repas, il ne sembla pas tout à fait d'accord. Elle lui tira la langue, amusée, n'ayant pas vraiment pensé à cette éventualité.

    -C'est vrai, mais je ne te mettrais pas de coup de pied au derrière, moi !


    Elle ne savait pas pourquoi, elle réagissait comme ça, elle était sûre que ça décevait Isaiah, et s'il y avait bien une chose qu'elle ne voulait pas, c'était blesser son meilleur ami. Cependant, il ne semblait pas réellement lui en tenir rigueur, ils continuèrent de manger en échangeant quelques mots, Siobhan entre ses jambes qui semblait fascinée par le feu. Aisling croquait avec enthousiasme dans tout ce qu'avait préparé le néo-zélandais, et il devait se sentir flatté parce qu'en général, elle ne mangeait pas grand chose.
    Quand il proposa d'aller coucher la petite, la mère aquiesça d'un signe de tête. Il commençait à être sage, et elle n'était plus entrain de s'agiter dans tous les sens, signe qu'elle commençait à fatiguer. Ils se levèrent alors et elle lui tendit sa fille pour qu'il puisse la prendre dans ses bras, avant qu'ils entrent à l'intérieur du véhicule.

    -Elle aime bien être avec toi.


    Aisling prit alors son sac, en sortant une couche propre et une petite couverture. Après avoir été changée, bercée et emmitouflée, la petite tête blonde fut mise au lit, à côté duquel les deux adultes restèrent silencieux un moment pour être sûre qu'elle dorme. Après quoi, Aisling leva les yeux vers Isaiah.

    -Alors, tu me fais la courte échelle ?


    En vrai, elle aurait sûrement pu se débrouiller toute seule mais...
    Elle n'avait pas envie, voilà.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   Jeu 11 Jan 2018 - 2:57

S’il devait choisir parmi ses apprentissages de vie, Isaiah, s’il ne devait retenir qu’une seule leçon de tout son parcours, c’était qu’il fallait sortir de sa zone de confort. Qu’il fallait oser prendre des risques, qu’il fallait parfois avoir le courage de se lancer dans le vide pour réaliser qu’on peut voler. Se trouver des excuses pour rester à l’intérieur de ce qu’on connaît, se trouver des défaites pour ne pas avoir à affronter l’inconnu, ça ne faisait que maintenir un être humain en place, pire encore, le faire reculer. Isaiah ne voulait pas ça pour sa vie, il ne voulait pas se poser mille et une questions pour le faire douter, non lui voulait foncer. Et rien ne le rendrait plus heureux au monde que d’avoir Aisling pour foncer avec lui. « Il faut le faire une fois pour le savoir. Ce sera cette fois-là … et si c’est un véritable fiasco, et bien, ça nous permettra de nous ajuster pour les prochaines fois. » Il esquissa un sourire. Rien ne les empêchait de changer leurs plans en cours de route, aussi, si Siobhan ne pouvait pas poursuivre le voyage de cette manière. C’était aussi ça, l’inconnu : apprendre à gérer les imprévus. Rien que d’y penser, Isaiah avait déjà hâte. Mais le moment présent était tout aussi important. « J’espère bien que tu ne le ferais pas ! Mes petites fesses de bébé … » Lança-t-il en souvenir du jour où ils avaient peinturé la caravane, avec Aino et Jim. Après le toast d’Isaiah, un silence s’installa, qu’ils tentèrent de combler tout au long du repas avec des commentaires par-ci et par-là, mais qui retomba bien vite entre eux alors qu’elle observait le ciel étoilé. Le jeune homme avait ce sentiment dans le cœur, cette légèreté mélangée à l’incertitude, c’était beau et douloureux à la fois, et le regard fuyant d’Aisling n’aidait pas à le ramener à un état normal. Pour se sortir de ces pensées troublantes, Isaiah proposa d’aller mettre Siobhan au lit. Il était à peu près l’heure, et ses petits yeux se fermaient de temps en temps, sa tête balançant tout légèrement, comme bousculée par la fatigue. Ils se levèrent, et la blonde tendit sa fille à son ami, qui la prit avec grand plaisir. « Ça tombe bien, j’aime bien être avec toi. » Dit-il à Siobhan d’une petite voix, la regardant avec un grand sourire avant de déposer un bisou sur le bout de son petit nez. Aisling s’occupa de la changer, de la bercer, et ils l’emmitouflèrent dans son nouveau berceau. Isaiah avait entre-temps pu ranger leurs accessoires du repas, et il ne restait que le feu d’allumé. Quand la petite fut bien assoupie, dormant à poings fermés, Isaiah et Aisling ressortirent de la caravane, prêts à se hisser en haut de la petite maison mobile. « P’tite paresseuse. » Lança-t-il avec un sourire, avant de se positionner de sorte à ce qu’elle puisse se servir de lui pour se hisser tout en haut. Pendant qu’elle s’installait, lui fit le tour de la caravane et se rendit à l’arrière, où il y avait une échelle. « Plus pratique … » Il vint s’asseoir aux côtés de sa meilleure amie, et prit sa main dans la sienne, doucement. Il tourna le visage vers elle, plongeant à nouveau son regard dans le sien. De cette manière bien particulière qu’il avait de la regarder. « Ce que je vais te dire va te paraître très gnian-gnian mais je m’en fous, je le pense : à ce moment précis de ma vie, Aisling, Sio et toi vous êtes … vous êtes ce qui pouvait m’arriver de mieux. » Ses doigts caressaient doucement la main de sa meilleure amie. « J’ai l’impression d’être exactement là où je dois être, alors que j’ai passé ma vie à chercher ma place. »
 

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(18+) we are infinite as the universe we hold inside (aisling)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: eastern district :: horseshoe bay-
Sauter vers:  
attentat et tueur en série...
Alors qu'un festival des épices a lieu sur la plage de Grays Bay, des tirs successifs se font entendre. La panique prend vite le dessus alors que tous les habitants courent dans tous les sens sans savoir où aller.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus