AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 to be strong enough to let go (victoria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: to be strong enough to let go (victoria)   Mer 27 Déc 2017 - 3:32

Un verre à la main, le liquide ambré scintillant à travers les mille et une lumières animant les allées de bowling, Isaiah avait un sourire scotché au visage depuis son arrivée au bar de quilles et de billard. Des visages heureux, des rires, le partage de moments complices, des échanges de regard qui veulent tout dire. Il regardait tout autour de lui et puisait un peu plus de bonheur encore à la source de celui des autres. Certes, lui-même en aurait toujours assez du sien, puisqu’il débordait constamment d’une certaine énergie contagieuse, mais Isaiah n’en avait jamais trop. Jamais trop de petites joies, jamais trop de ces momentums où tout d’un coup, tout s’aligne pour dessiner une ligne de perfection vers le bonheur. Cette ligne bien droite que tant de personnes recherchaient sans jamais en avoir le secret. Isaiah l’avait, lui : c’était de pouvoir partager, c’était de pouvoir ressentir l’enchantement des autres et l’intégrer à soi. C’était de ne pas attendre de la vie de grands miracles alors qu’elle offrait tant de merveilles au quotidien. Comme cette fête, qui réunissait tellement de belles âmes, de beaux êtres en quête de rencontres et d’échanges. Le roi de la soirée avait décidé d’organiser son anniversaire autour du bowling et du billard, et au final le résultat était une explosion de folie qui atteignait chaque individu de l’endroit. Isaiah, toujours en train de balayer le groupe du regard en souriant, attendant son tour, posa son regard sur une jolie brunette qu’il avait croisée à plusieurs reprises sans jamais que leurs chemins ne se croisent. Si l’artiste préférait ne jamais forcer le destin, il était aussi prêt à accepter que si la demoiselle se retrouvait aussi souvent aux mêmes soirées que lui, c’était qu’à quelque part, ils étaient faits pour se rencontrer. Il se leva donc, emportant son verre avec lui, et alla s’asseoir sur le banc rotatif à côté d’elle. Il fit un tour sur lui-même avant de s’immobiliser en biais d’elle, tournant le visage vers le sien. « Hey ! Je pense qu’il est temps que nous ne référions plus l’un à l’autre comment étant [i]la fille/le gars que j’croise souvent durant les partys de Max. » Il sourit, tendant sa main vers elle. « J’m’appelle Isaiah. » Et, juste comme ça, ils pourraient enfin commencer à construire quelque chose, quelque chose d’unique, comme l’était chaque relation entre deux êtres humains.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Victoria J. Montgomery
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 831
ICI DEPUIS : 28/09/2016
CRÉDITS : eilyam (av) | anaëlle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Olivia G. Walker
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Jeu 11 Jan 2018 - 23:51


to be strong enough to let go

J'ai aucune envie de sortir, ces temps-ci. Maman est coincée à l'hôpital, et ça me mine le moral. Je m'attendais franchement à ce qu'en sentant ma présence, Maman parvienne à combattre un peu plus la maladie. Je suis ici depuis pratiquement un an. Je suis retournée quelques semaines à New-York, la tête à l'envers parce que que Cole a tout à fait arrêté de me répondre quelques jours à peine après qu'on s'est revus. Il était venu me chercher ici... Et je suppose qu'il est tout aussi vite reparti à New-York, peut-être s'est-il rendu compte que sa soeur peut se débrouiller sans lui. Peut-être s'est-il rendu compte que venir à Bowen pour moi n'était pas une raison suffisante pour rester. Pourtant je lui en ai donné, des raisons de rester. Allez savoir. J'ai eu quelques contrats en revenant sur New-York. Toujours autant de succès auprès de la presse. Mon agent n'a de cesse de me dire que je ne devrais pas autant me focaliser sur ma famille, et que ma carrière m'attend en Amérique. Mais je n'ai pas envie. Maman est malade, et je suis son héritage. C'est grâce à elle si je suis devenue mannequin, c'est elle qui me donne la force de me battre pour ce que je veux. Et la vie est injuste.

Me voilà traînant à une soirée organisée par quelqu'un que je connais à peine. On a dû se côtoyer quelques années pendant que j'étais encore à l'école à Bowen. Je ne me souviens plus vraiment, tout est flou, c'est comme si je vivais chaque instant à côté de mon corps, depuis quelques temps. Même mes souvenirs semblent ne plus m'appartenir. Qui est cette fille si joyeuse, au sourire indétrônable, et à l'envie de croquer le monde ? De trouver l'amour ? Je ne la reconnais pas, parce que je ne lui ressemble en rien aujourd'hui.

Pourquoi ça se passe au bowling, déjà ? Je n'ai jamais été friande de ces endroits, et je ne connais quasiment personne. J'ai mis une robe un peu trop classe. J'ai arrangé mes cheveux comme je pouvais, ils sont assez électriques avec le temps pourri qu'il fait à Bowen ces temps-ci. Je déteste la pluie estivale. Elle est trop chargée en électricité, et mes cheveux en pâtissent. Un peu ennuyée par l'ambiance trop "cheap" qui règne ici, même si j'adorais ce genre d'endroit quand j'étais plus jeune, je m'assois sur ces chaises qui tournent sur elles-mêmes, devant les pistes, avec mon verre à la main. Je n'ai pas voulu participer au bowling, même si on me l'a demandé. Vraiment pas envie. Je n'ai quasiment pas souri ce soir.

Au moment où je me demande si je ne vais pas me saisir de ma pochette pour y prendre mon téléphone et appeler mon chauffeur, quelqu'un vient s'asseoir à côté de moi. Quelqu'un que je ne connais pas. Un mec. Il m'adresse la parole, et je lève les yeux vers lui avant de lâcher mon premier vrai sourire de la soirée, je crois. Même si j'ai peur qu'il m'accoste pour me faire du gringue. Ca m'est pas arrivé depuis New-York, mais je me méfie toujours. Question d'habitude.

- Pourtant, je n'y suis quasiment jamais. C'est une exception, ce soir ! Je bois une gorgée de mon verre pour me donner une contenance, avant que le mec à côté de moi ne se présente. Je lui tends ma main en retour et ajoute : "Victoria, salut."

(c) charney

__________________________

proud to stand and fight
we all have days when we're empty, we all have days when we cry and look across the water for miracles. but thing only change if we try, even the days can be dark if you stray too far from what feels right. nothing comfort comes to some who's too proud to stand and fight.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Sam 13 Jan 2018 - 1:45

Une mimique assez surprise s’installa sur le visage d’Isaiah. Il aurait pourtant juré qu’à chaque fois qu’il était là, elle était là. Et comme il était là souvent … la déduction s’était rapidement faite. Après tout, Isaiah était un grand fêtard, il adorait être entouré, il adorait rencontrer de nouvelles personnes, alors dès qu’il avait la chance de se retrouver au beau milieu d’un ensemble d’êtres humains tous plus géniaux les uns que les autres, évidemment, il sautait sur l’occasion. Peu importe l’activité, d’ailleurs, ce qui parfois l’amenait à expérimenter certains trucs assez loufoques. Bon, le bowling, ça allait encore, même si pour certains c’était une activité démodée. Pour Isaiah, tant qu’il avait du plaisir, il se fichait pas mal de si c’était à la mode ou non. « Oh ? » Fit-il alors. « Bon, alors soit j’ai aucune mémoire de reconnaissance faciale, et je confonds tout le monde, soit ma mémoire est justement beaucoup trop avancée et j’ai retenu ton visage même en ne t’ayant croisée que deux ou trois fois. » Il rigola. Et ce n’était même pas dit d’un ton de séduction dans le style un visage comme le tien ça ne s’oublie pas, non, ce n’était pas son genre. « J’aimerais croire que c’est la deuxième option, mais je doute fortement être un superhumain ou un truc du genre. » Il n’était pas en train de dire qu’elle avait une beauté générique ou quoi, mais peut-être qu’il avait juste vu plusieurs brunettes à ces soirées-là et qu’il avait cru la reconnaître. De toute façon, il était tellement souvent ivre ou sous les effets de l’herbe qu’il fumait avant d’arriver, alors la confusion n’était pas à écarter. « Salut. Isaiah ! » Répondit-il en se présentant et en lui tendant sa main, un grand sourire aux lèvres. Il jeta un coup d’œil à la partie qui se déroulait encore sous leurs yeux. Ce ne serait pas à son tour avant un petit moment encore. « Tu ne joues pas ? » Demanda-t-il, ne l’ayant pas encore vue à l’avant alors qu’ils avaient plus d’un tour de complété.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Victoria J. Montgomery
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 831
ICI DEPUIS : 28/09/2016
CRÉDITS : eilyam (av) | anaëlle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Olivia G. Walker
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Jeu 18 Jan 2018 - 13:17


to be strong enough to let go

- J'ai dit "quasiment" jamais, ce qui veut dire que je suis venue au moins une fois ! Tu peux peut-être croire ta mémoire, du coup, je réponds dans un sourire au dénommé Isaiah qui vient de changer la donne de ma soirée.

Je n'ai plus aucune envie de prendre mon téléphone, car enfin quelqu'un daigne me faire la conversation ! Je n'ai pas l'habitude d'entamer moi-même les discussions. A New-York je n'en avais aucun besoin, il suffisait que j'arrive à une fête pour que j'en devienne le centre d'attention, si aucun autre mannequin réputé n'y était pas déjà.

Nous nous serrons la main alors que le brun se présente une seconde fois. Ca me fait éclater de rire.

- Enchantée, Isaiah Isaiah !je lance sur un ton taquin.

Nos mains se séparent, et il me demande si je ne joue pas. Quand il reporte son attention sur mon visage, je secoue la tête en reposant mon verre.

- On m'a à peine proposé, et de toute façon je suis nulle au bowling ! j'assure en haussant les épaules de la façon la plus classe possible.


(c) charney

__________________________

proud to stand and fight
we all have days when we're empty, we all have days when we cry and look across the water for miracles. but thing only change if we try, even the days can be dark if you stray too far from what feels right. nothing comfort comes to some who's too proud to stand and fight.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Jeu 18 Jan 2018 - 17:49

Si Isaiah avait déjà ses doutes sur sa capacité mémorielle même en ayant vu la jeune femme à deux ou trois reprises, il en doutait fortement si elle affirmait qu’il l’avait vue au moins une fois. Mais passons, peu importe au fond, l’important n’était pas de savoir à combien de fêtes ils avaient pu assister ensemble sans se parler non, l’important était qu’ils étaient présentement au même événement et qu’enfin, ils se parlaient. Isaiah n’était pas du genre à garder ses distances d’avec quelqu’un dont le visage lui était familier, il était du genre à vouloir s’entourer au maximum, alors il était plus que temps qu’il aborde la brunette, peu importe si le sentiment était partagé ou non. Il avait cette habitude de gagner assez rapidement le cœur des gens, de toute façon. « On va mettre l’emphase sur le peut-être ! » Se contenta-t-il de répondre en riant légèrement. La jeune femme tendit sa main à l’ébéniste en se présentant, et comme le fou qu’il était, il se présenta à nouveau sans vraiment s’en rendre compte. Ce ne fut que lorsque Victoria l’appela Isaiah Isaiah qu’il se rendit compte de l’erreur, et il éclata d’un rire amusé de lui-même. « Faut croire que c’est le bowling qui me fait perdre la boule. » Sans mauvais jeu de mot … ou pas. Isaiah avait ce petit sourire qui se retient de pouffer à sa propre blague. Il demanda ensuite à Victoria pourquoi elle ne jouait pas, et il trouva étonnant que personne ne le lui ait proposé. Après tout, c’était le but de l’activité. « J’suis pas très doué non plus. Tu te débrouilles comment au billard ? » Lui était à chier également, mais si ça pouvait la sortir de sa solitude en allant jouer une partie, Isaiah était partant. Il n’avait de toute façon pas peur du ridicule, ou de se faire battre par une femme. Non, il n’était pas de ceux-là.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Victoria J. Montgomery
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 831
ICI DEPUIS : 28/09/2016
CRÉDITS : eilyam (av) | anaëlle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Olivia G. Walker
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Lun 22 Jan 2018 - 1:46


to be strong enough to let go

J'accompagne le rire léger d'Isaiah. Je me détends un peu. Il ne semble pas me vouloir la même chose que bon nombre de garçons qui m'ont déjà adressé la parole de la sorte, ce qui fait que je relâche un peu la pression et me retire de mon état d'hyper-vigilance. Quand on se serre la main, je sens une poigne sincère. C'est rassurant. Et il est drôle en plus ! Même quand je le taquine, il trouve le moyen de refaire un jeu d'esprit derrière. J'éclate alors de rire.

- Vraiment pas mal celle-là !

Une tête à la table voisine se tourne vers nous, je la repère avec ma vision périphérique. J'ai une voix plutôt aiguë, aussi je peux comprendre qu'on se retourne vers moi quand je me laisse aller à un rire clair de la sorte. Je sens mes joues se rosir un peu mais les ignore. Isaiah me demande comment je me débrouille au billard. Un jeu d'esprit graveleux me vient en tête, mais je réprime l'envie de le sortir et me contente de lancer :

- Bien mieux qu'au bowling. Tu veux faire une partie ? Si une table est libre, bien sûr, je ne les vois pas d'où je suis.

Je suis encore assez bien élevée pour ne pas faire de mauvaises blagues à propos du billard et de ce qu'on peut y faire. Des queues, des boules... Bref. Je préfère me taire pour le moment, sinon la seule personne qui m'a adressé la parole ce soir risque de fuir. Et quelle idée d'avoir de tels jeux d'esprit en pensée, sachant que je ne sais pas vraiment de quoi je parle, en dehors du billard...


(c) charney

__________________________

proud to stand and fight
we all have days when we're empty, we all have days when we cry and look across the water for miracles. but thing only change if we try, even the days can be dark if you stray too far from what feels right. nothing comfort comes to some who's too proud to stand and fight.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Jeu 25 Jan 2018 - 0:28

Isaiah fit une sorte de salut comme en fin de spectacle, pour la remercier du compliment sur son jeu de mot. Il rigola, assez satisfait de ne pas avoir été le seul à se faire rire, pour une fois. Avec son genre d’humour, il n’était pas rare qu’on puisse entendre quelques bruits de criquet derrière. Ça faisait partie de son charme, en quelque sorte, mais c’était évidemment apprécié que certaines personnes estiment un peu plus ses blagues ! « Merci, merci ! » Lâcha-t-il à l’appui de ses gestes de remerciement. Il se redressa finalement, tournant la tête en même temps que Victoria vers la personne qui s’était tournée vers eux lorsqu’ils avaient éclaté de rire. Il échangea un sourire avec ladite personne, peu intéressé à savoir s’ils avaient dérangé ou non avec leur bonheur. Ils pouvaient bien rire s’ils le voulaient, de toute façon la musique était tellement forte ici que ce n’était pas un peu de joie explosive qui allait changer quoi que ce soit à leur expérience. Isaiah retourna son regard sur la brunette, délaissant le bowling pour plutôt aborder le sujet du billard. Touché ! Elle se débrouillait davantage à cette activité, et semblait même partante pour une partie. « Volontiers ! » Il se leva le temps de balayer la pièce du regard et de repérer une table libre au fond, la lumière au-dessus étant fermée. « J’vais nous la réserver au comptoir, je t’y rejoins. » Il termina son verre d’un trait et se tourna vers leur bande d’amis. « J’vous abandonne en cours de partie, sorry. Mais j’vous autorise à jouer n’importe comment quand ce sera mon tour. » Il donna une tape dans le dos du fêté, et se rendit à l’accueil pour réserver la table. Il en profita pour leur commander un pichet de la boisson que Victoria avait dans son verre, et ramena le tout à la table dont la lumière venait de s’allumer. « Bon et alors, comment ça tu ne viens quasiment jamais à ces soirées ? » Demanda-t-il sans jugement, sans reproche, juste par son éternelle curiosité des autres.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Victoria J. Montgomery
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 831
ICI DEPUIS : 28/09/2016
CRÉDITS : eilyam (av) | anaëlle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Olivia G. Walker
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Ven 26 Jan 2018 - 1:42


to be strong enough to let go

Je vois Isaiah se lever en acceptant ma proposition de faire une partie de billard. J'espère qu'une table est libre du coup ! Je me lève à mon tour et récupère mon verre juste à côté de moi. Au même moment, Isaiah me dit qu'une table est libre, et qu'il va aller la réserver au comptoir. Qu'il est prévenant ! Je hoche la tête et le regarde s'excuser auprès des gens qu'il semble abandonner pour venir avec moi. Je me sens un peu mal, je ne veux pas le séparer du groupe de participants au bowling... Il s'éloigne d'eux, je me déplace à mon tour vers la table de billard dont il parlait, sans le perdre du regard. Je remarque, quand il revient vers moi, qu'il a récupéré un pichet de punch. Je souris, alors qu'il pose le tout sur la petite table qui se trouve juste à côté de celle du billard.

- Je n'y connais pas grand monde, alors ça reste exceptionnel. La plupart des amis que j'avais avant de partir pour New-York ne font plus partie de ce groupe... ou ont déménagé dans d'autres villes ! je fais en haussant les épaules.

Je me rappelle souvent du temps d'avant, quand j'étais encore tout à fait inconnue. En déménageant à New-York, j'ai perdu pas mal de monde. En n'étant presque pas fixée là-bas et en voyageant souvent, encore plus. Maintenant que je suis revenue ici pour une durée indéterminée, je n'ai retrouvé personne, évidemment... Les gens ne m'ont pas attendue pour vivre leur vie. Après tout, je ne les ai pas attendus pour vivre la mienne.


(c) charney

__________________________

proud to stand and fight
we all have days when we're empty, we all have days when we cry and look across the water for miracles. but thing only change if we try, even the days can be dark if you stray too far from what feels right. nothing comfort comes to some who's too proud to stand and fight.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Dim 28 Jan 2018 - 2:38

Après avoir déposé le pichet de punch à une table juste à côté de celle de billard qu’ils occupaient dorénavant, Isaiah se tourna vers Victoria et entreprit à nouveau la conversation. Il n’avait pas la langue dans sa poche, l’ébéniste, et surtout il n’avait pas peur de poser des questions aux autres. À eux de lui dire leurs limites, s’il allait trop loin dans sa curiosité ou si ça allait. Il avait assez confiance en les autres pour croire qu’on lui dirait s’il était trop lourd ou dérangeant. Pour le moment, Isaiah se disait qu’il avait plutôt permis à Victoria de trouver une activité à faire autre qu’avoir le nez sur son téléphone ou de regarder les autres s’amuser au bowling, sans elle. « Oh alors tu vivais ici quand t’étais plus jeune ? Ouais, j’ai pas de mal à m’imaginer que les gens que tu connaissais ont pu avoir déménagé. » Il esquissa un sourire, avant de rire et de baisser le regard, un peu gêné. « Enfin … j’veux dire, Bowen est quand même pas une grosse ville en Australie. J’imagine que pour les études ou pour certaines carrières, il vaut mieux aller vers les plus grands centres … » Pourquoi était-il débarqué ici, lui, d’ailleurs ? Justement parce qu’il n’aimait pas les grandes villes, Isaiah. Il n’aimait pas les rythmes de vie effrénés, les gens qui grouillent partout comme dans une fourmilière sans jamais s’arrêter. Il préférait prendre son temps, profiter, respirer. Vivre. « J’suis arrivé à Bowen y’a un peu plus de sept ans maintenant. Je t’avoue que quand j’ai passé par ici, je m’attendais pas à y rester. Mais … je sais pas, les gens ici ont de belles histoires à raconter, à partager, et je me suis attaché plus que ce que j’aurais pensé. Faut se laisser la chance d’apprendre à les connaître. » Un sourire se dessina sur son visage alors qu’il avait le menton appuyé sur sa queue – celle pour jouer au billard, hein ! – maintenue à l’horizontal.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Victoria J. Montgomery
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 831
ICI DEPUIS : 28/09/2016
CRÉDITS : eilyam (av) | anaëlle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Olivia G. Walker
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Dim 4 Fév 2018 - 23:45


to be strong enough to let go

Je hoche la tête quand Isaiah me demande si je vivais ici quand j'étais plus jeune.

- Je suis née ici ! je déclare avant de boire une gorgée de ma boisson.

Mon verre est presque vide, heureusement que mon compagnon du soir a eu la gentillesse de récupérer de quoi boire au bar ! Je me demande si je dois attendre avant de me servir ou si je peux y aller comme je le souhaite... Finalement, je décide de le servir d'abord. Je prends son verre tout en l'écoutant me raconter pourquoi il a tant aimé Bowen et laisse le punch couler.

- Sept ans ? Alors on ne s'est pas croisé à l'époque, c'est certain ! Je suis partie quand t'es arrivé, j'imagine... Par contre, je ne suis pas sûre d'avoir une belle histoire à raconter. Tiens ! je fais en lui tendant son verre plein. "Oh il manque une paille..." je remarque en regardant tristement son verre. "Je vais t'en chercher une, casse les boules pendant ce temps ! J'ai pas assez de force pour le faire de toute façon..." je confie, tout en me mettant à marcher à reculons vers le bar.

Je traverse la salle et m'empare d'une paille sur le comptoir, non sans un regard vers le serveur qui m'épiait. Comme si je faisais quelque chose de mal ! En revenant à la table de billard, je vois Isaiah qui casse l'amas de boules qu'il vient d'assembler.

- Quelle force ! je lance en riant, tout en m'emparant de l'une des queues en bois accrochées au mur derrière la table.

(c) charney

__________________________

proud to stand and fight
we all have days when we're empty, we all have days when we cry and look across the water for miracles. but thing only change if we try, even the days can be dark if you stray too far from what feels right. nothing comfort comes to some who's too proud to stand and fight.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Mer 28 Fév 2018 - 17:03

Australienne de naissance, mais peut-être pas de cœur, à voir comment elle semblait se maintenir à l’écart des autres. Isaiah pouvait comprendre ce que c’était que de ne plus avoir l’impression d’appartenir à un endroit. Ça lui était arrivé quand il était retourné en Nouvelle-Zélande après une année complète à voyager d’un bout à l’autre du monde. C’est aussi à ce moment-là qu’il avait compris que ça avait beau être son pays natal, là où toute sa famille se trouvait, ce n’était pas l’endroit où il était fait pour vivre. Au final, lui qui s’était imaginé terminer ses jours en Norvège ou en Thaïlande, bref un endroit un peu plus exotique, voilà qu’il s’était juste ramassé chez le pays voisin. Ça avait quelque chose d’assez ironique mais amusant à la fois. « Et pourquoi New York ? C’est pas la porte d’à côté ! » Le rêve américain, peut-être. New York était un peu comme la ville de tous les possibles, là où les rêves prennent vie. C’était du moins l’image qu’on en donnait, de ce grand centre urbain où Isaiah aurait très certainement étouffé. Trop de gens, trop de gratte-ciels, l’activité humaine qui bat son plein au détriment du reste. Isaiah n’avait jamais mis les pieds aux États-Unis malgré ses nombreux voyages, et il n’avait pas l’impression d’avoir raté quoi que ce soit. Pendant que Victoria remplissait le verre de l’ébéniste, ce dernier lui raconta son histoire à lui, du moins une infime partie de celle-ci. « Tout le monde a une belle histoire à raconter. » Il esquissa un sourire. C’était de vivre, la belle histoire, au fond. Et tout le monde vivait, d’une manière ou d’une autre. « D’acc ! » Victoria s’éloigna pour aller chercher une paille, et Isaiah attrapa le triangle pour placer les boules au centre la table. Alors qu’elle revenait, il était en train de se pencher sur la table et assena un coup sur la boule blanche, qui vint casser le presque parfait triangle de boules au centre. « T’as vu ça ! Bon, du coup, j’ai les pleines. » Il essaya d’en rentrer une autre, en vain, alors il s’écarta de la table pour laisser Victoria y jouer, sirotant son cocktail, la paille entre les lèvres.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Victoria J. Montgomery
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 831
ICI DEPUIS : 28/09/2016
CRÉDITS : eilyam (av) | anaëlle (sign)
DOUBLE-COMPTE : Olivia G. Walker
STATUT : Célibataire.
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Mar 20 Mar 2018 - 23:26


to be strong enough to let go

Pourquoi New-York, la question qu'on m'a posée des centaines de fois, à l'époque où j'ai annoncé que je partais. Mes amis ont été pas mal surpris, surtout que j'étais à peine majeure... Les seuls qui ont compris, et surtout la seule, c'était Maman. Il ne faut pas que je pense à elle, sinon je risque de me mettre dans un état bien moins jovial que celui dans lequel je suis depuis quelques minutes, grâce à Isaiah.

- Ca m'a paru être le meilleur endroit pour reprendre la carrière de mannequin que ma mère a dû laisser tomber... j'élude avant d'ajouter : "Non plus sérieusement, j'avais pas mal de contacts là-bas, alors avec ma mère on s'est arrangées pour que je puisse y partir peu après ma majorité.

En revenant avec une jolie paille que je dépose dans le verre d'Isaiah pendant qu'il casse les boules de billards, je me dis que cette soirée a pris une tournure beaucoup plus amusante. Je vais enfin pouvoir me changer les idées ! Et aussi me faire battre au billard... Même si j'y suis un peu plus à l'aise qu'avec le bowling.

Je m'éloigne de la table pour attraper l'une des queues en bois accrochées au mur derrière notre table et épie discrètement Isaiah qui se vante d'avoir déjà fait rentrer une boule. Je me retrouve avec les boules rayées. Ce n'est pas grave, ce motif me convient tout à fait ! Bon, je n'y connais vraiment pas grand chose en billard... Il tente d'en faire rentrer une autre des siennes mais se rate, et je ne peux m'empêcher d'avoir un sourire narquois. Je vois d'ailleurs qu'il l'a remarqué, au regard plein de défi qu'il me lance.

- Ben quoi ? Tu m'as déjà devancée, ce n'est que justice ! je lance en souriant avant de me pencher sur la table et de tenter de pousser l'une des boules rayées vers le trou qui lui fait face.

Malheureusement, la boule blanche dévie de la trajectoire que je voulais lui donner, ce qui m'arrache un franc soupir avant de me faire éclater de rire.

- Je crois que tu vas devoir me donner un cours, j'ai tout oublié !

(c) charney
[/b]

__________________________

proud to stand and fight
we all have days when we're empty, we all have days when we cry and look across the water for miracles. but thing only change if we try, even the days can be dark if you stray too far from what feels right. nothing comfort comes to some who's too proud to stand and fight.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
Isaiah Gartshore-Nairn
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 1118
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : nuit parisienne (a) & gif par moi
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & adán & concho & august & naveen
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   Lun 2 Avr 2018 - 4:06

Isaiah écouta attentivement Victoria lui parler de sa carrière de mannequin, celle qu’elle reprenait après sa mère, et de New York qui était un endroit propice pour se lancer et où elle avait déjà quelques contacts. Il hocha la tête. Il n’aimait pas forcément l’industrie dans laquelle la jeune femme bossait, pour lui c’était de vendre l’inaccessible, d’instaurer des idéaux inatteignables et construits de presque toutes pièces, mais il n’était pas ici pour se lancer dans de grands débats. Surtout, il ne voulait pas faire fuir Victoria. Ils commençaient à peine à s’amuser. Certes, pour Isaiah, faire valoir ses points de vue n’était jamais une attaque ou un combat, mais plusieurs personnes pouvaient se sentir blessées qu’on remette ainsi en question leur mode de vie. Isaiah l’avait appris, ça, il n’était quand même pas socialement inapte. « Et ta mère, elle est restée ici ? » Demanda-t-il pour se concentrer plutôt sur cette partie du discours de la brunette. Il était loin de s’imaginer qu’il avançait en terrain plus intime, peut-être dangereux. Mais s’il y avait quelqu’un capable d’accueillir des confidences, c’était bien Isaiah, et il ne regretterait jamais de s’être aventuré un peu trop près des sentiments des autres. Pour le moment, la jeune femme s’éloigna à nouveau pour aller chercher les pailles pendant que l’ébéniste préparait la table. À son retour, il débuta la partie. Son tour ne dura pas très longtemps, malheureusement, puisqu’il n’arriva pas à rentrer une seconde boule pleine. Victoria sembla amusée de cette si rapide défaite, et Isaiah lui lança un regard de défi en s’écartant pour lui laisser la place. Il avait un sourire aux lèvres ; il n’était ni compétitif, ni mauvais perdant. « Tu peux me laisser un peu d’avance encore pour un moment, si tu veux ! » Lança-t-il en riant légèrement. Elle tenta d’atteindre une boule rayée pour la rentrer dans le trou, en vain. La boule blanche termina sa course en ne frappant que légèrement quelques boules qui ne se déplacèrent que peu. « Les excuses, les excuses ! » Dit Isaiah quand elle affirma avoir tout oublié. Il éclata d’un rire amusé, avant de s’approcher à nouveau de la table. « Honnêtement, je ne pense pas pouvoir t’apprendre quoi que ce soit. J’y vais au feeling, je ne calcule absolument rien. Un peu comme dans ma vie en général, d’ailleurs. » Releva-t-il avec un sourire, avant de pousser la boule blanche qui lui permit d’en rentrer une, et puis une autre au prochain coup. « Jamais deux sans trois … ! » Et pourtant, il rata le troisième essai. Il soupira. « Faut croire que ce n’est qu’une autre expression vide de sens … » Il esquissa un sourire.

__________________________

off to new adventures again

I count the hours on my hands, doing the math to the time zone you're at, but if you'll be my bluebird returning then I'll be your evergreen standing tall on your horizon, guiding you home to me by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: to be strong enough to let go (victoria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
to be strong enough to let go (victoria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: western district :: bowling - billard-
Sauter vers:  
attentat et tueur en série...
Alors qu'un festival des épices a lieu sur la plage de Grays Bay, des tirs successifs se font entendre. La panique prend vite le dessus alors que tous les habitants courent dans tous les sens sans savoir où aller.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus