AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 please, come back -r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar
CJ Valentine
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 950
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : sweet disaster & tris ♡
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, mathilda, adrian
STATUT : so come on love, you are mine, i am yours, lets not fuck around (valenski ♡)
MessageSujet: please, come back -r.   Lun 1 Jan 2018 - 22:59

Tu avais pris l'avion sans plus réfléchir que ça. En rentrant chez toi, tu avais longuement pensé, ne sachant pas si c'était vraiment une bonne idée ou non. Mais maintenant que tu l'avais en tête, tu ne pourrais pas faire autrement tant que tu ne l'aurais pas réalisé. Abandonnant tout le monde pour partir à la recherche de quelqu'un pour qui tu n'avais pas spécialement d'affinités. Et pourtant, tu l'avais fait. Tu avais demandé à changer un des deux billets de Venise pour ailleurs. Tu avais dû payer un petit supplément mais ça en valait la peine. Tu profitais de tes congés pour faire autre chose et puis la bière en Espagne, c'était pas mal et peu cher. Moins qu'en Australie en tout cas. Tu n'y allais pas pour ça, mais une chose était certaine, tu allais en avoir besoin pour affronter ce qui était à venir. Partir pour aller chercher Alfie, le supplier de rentrer avec toi, tu n'étais pas vraiment certain qu'il t'écoute, qu'il ne te mette pas son poing dans la gueule et qu'il te suive pour le retour. Il n'était pas vraiment un grand fan de toi et depuis que tu avais brisé le coeur de Nevaeh, il avait dû se retenir de pas venir pour te démonter la gueule. Il aurait fini le travail des frères Rutkowski et ça lui aurait sûrement fait le plus grand bien puisqu'il n'avait jamais pu t'encadrer. Mais il avait fait des efforts pour Nevaeh parce qu'il tenait à elle et qu'il voulait son bonheur. Sauf que ce n'était pas avec toi qu'elle le trouverait. Alors pourquoi étais-tu là ? Pour ta propre rédemption. Si elle était heureuse alors tu pourrais tourner la page et te sortir de ta vie de merde. En attendant voir du pays, ça te faisait du bien. Tu n'avais pas osé quitter Bowen, pensant qu'elle reviendrait vers toi mais il fallait que tu arrêtes de te mentir. Quand tu reviendrais, tu prendrais peut-être à nouveau le large, quitter Bowen pendant deux semaines, un mois, six mois, un an. Tu verrais bien. Après avoir bu quelques verres dans le bar le plus proche, tu te rendais à l'adresse que tu avais réussi à trouver. Tu poussais le bouton de la sonnette, espérant ne pas t'être trompé de maison parce que tu aurais l'air d'un idiot, tu n'avais pas parlé espagnol depuis des années, tu étais un peu rouillé et même si ce n'était pas le cas, tu ne savais pas dire grand chose. Tu avais le strict minimum mais sans plus.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Alfie Bartholomew
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 522
ICI DEPUIS : 01/01/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar) & exordium (signature)
DOUBLE-COMPTE : misha, danseuse italienne
STATUT : too busy being yours to fall for somebody new
MessageSujet: Re: please, come back -r.   Mar 2 Jan 2018 - 16:46

Il avait oublié à quel point la vie en Espagne était différente de celle en Australie et pourtant, il ne lui a pas fallu longtemps avant de se replonger dans ses vieilles habitudes. Manger à pas d'heure, parler fort sur le balcon d'un vieil appartement, taper des playlists de groupes espagnols et se foutre de ce que peuvent bien penser les voisins du bas. Lui était habitué aux petites habitations grâce à ses nombreuses années de vie nomade mais sa soeur, elle qui a toujours vécu dans le luxe, il lui a fallu un moment avant de se faire à l'idée que son salon fait à présent la même taille que son ancien placard à vêtements. Heureusement qu'elle avait sa fille, cette adorable princesse de quatre ans qui réchauffait l'ambiance à l'aide de ses rires et de ses petits pas de danse. Si une personne appartenant à sa vie australienne se décidait à découvrir Alfie dans ce contexte familial, il est fort probable qu'elle ne le reconnaîtrait même pas. Si différent, loin de l'homme trop mystérieux qu'il a toujours été, plus une sorte de grand frère trop protecteur que de Don-Juan aux sourires charmeurs. Et c'est pourtant ce qui est arrivé. Alors qu'on sonne à la porte d'entrée, Alfie se contente de plaquer son oreiller sur sa tête en espérant voir sa soeur se déplacer pour aller ouvrir. Il squatte la chambre d'ami le temps qu'Esperanza et Luna aient réussi à trouver leur place dans leur nouveau chez-elles, une chambre qui ressemble d'ailleurs plus à un débarras dans lequel on a glissé un matelas en dépannage. On sonne une seconde fois et cette fois, il pousse un soupir avant de se lever tout en traînant les pieds. Dans la cuisine, il repère un petit mot rédigé par sa soeur, mot sur lequel elle lui dit qu'elle est partie acheter du lait puisqu'il avait encore laissé un fond dans le brique du frigo. Alfie abandonne le mot et se dirige vers la porte d'entrée tout en passant une main sur son visage rempli de fatigue. Lorsqu'il ouvre la porte, la surprise lui fait cependant l'effet de trois tasses de café prises l'une à la suite de l'autre. « Wow, est-ce que je suis vraiment en train de faire un rêve avec CJ dedans ? » Il hésite un moment, incapable de dire si il est bel et bien en train de rêver ou si l'ex de Nevaeh est réellement sur le pas de sa porte. « Qu'est-ce que tu fais ici ? » lui demande-t-il en fronçant légèrement les sourcils. Malgré la surprise ajoutée au fait que CJ et lui n'ont jamais vraiment été ce qu'on peut appeler des amis, Alfie s'écarte de l'entrée pour le laisser passer et se dirige vers sa chambre afin d'aller prendre le premier t-shirt qui lui tombe sous la main. Il enfile un à motifs et retourne vers le salon, encore légèrement perturbé par la venue du québécois jusqu'à chez lui, à Madrid.

__________________________


ONE LOOK FROM YOU
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
CJ Valentine
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 950
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : sweet disaster & tris ♡
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, mathilda, adrian
STATUT : so come on love, you are mine, i am yours, lets not fuck around (valenski ♡)
MessageSujet: Re: please, come back -r.   Ven 12 Jan 2018 - 20:17

Tu avais bu un verre pour te donner du courage et tu en avais bu plusieurs autres avant que ça ne fasse vraiment effet. Tu avais surtout eu l'air dans poivron qui déambulait dans la ville. Tu avais eu le temps de perdre un peu l'effet de cette douce euphorie en arrivant chez Alfie. Maintenant tu n'étais qu'un mec bourré qui puait à plein nez. Il t'ouvrait la porte torse nu mais ce n'était pas la première chose que tu remarquais. Tu le trouvais fatigué, comme s'il avait perdu un peu de son éclat alors qu'il se trouvait dans une belle grande ville ensoleillée. « Si c'est un rêve où tu me démolis pas la gueule, j'dirais plutôt que c'est la réalité. » ajoutais-tu avec un petit rictus idiot sur le visage. C'était l'alcool qui te faisait dire ça. Tu avais déjà assez pris de coup mais tu n'écartais pas l'éventualité qu'il te le colle dans le nez parce que t'es qu'un sombre connard. Et blablabla. Tu l'avais déjà assez entendu ce speech que tu pourrais le réciter pour lui mais tu aimerais pouvoir éviter ça pour une fois. Tu n'étais pas là pour parler de toi, tu étais là pour elle. Et tu avais vraiment envie de croire que tu le faisais vraiment pour elle et pas pour espérer qu'elle retombe dans tes bras à votre retour. Parce que tu ne voulais pas qu'elle te pardonne de cette façon. Tu avais l'impression qu'il y avait de plus en plus d'obstacles à mesure que vous vous éloignez. « Je suis venu te demander de rentrer à Bowen, Nevaeh a vraiment besoin de toi. » Tu n'en disais pas plus pour le moment, tu voulais lui laisser le temps d'intégrer ta présence ici. Il se doute bien que tu serais le dernier à venir le chercher en temps normal. Mais pourtant, tu te trouvais là, sur le pas de sa porte en plein milieu de l'Espagne.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Alfie Bartholomew
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 522
ICI DEPUIS : 01/01/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar) & exordium (signature)
DOUBLE-COMPTE : misha, danseuse italienne
STATUT : too busy being yours to fall for somebody new
MessageSujet: Re: please, come back -r.   Dim 14 Jan 2018 - 13:13

La remarque de CJ qu'il entend depuis l'entrée arrive à lui tirer un sourire amusé. Il se souvient de cette histoire où Woody et Félix sont allés lui casser le nez en plein durant la croisière, période où lui s'amusait à admirer les beaux yeux de Ruby pendant que, à Bowen, Nevaeh souffrait encore de son récent chagrin d'amour. Quel piètre meilleur ami il a pu être. « Je te rassure, je compte pas achever ce que les Rutkowski ont commencé. » Il aurait pu en vouloir à CJ autant que ses frères pour ce qu'il a fait endurer à Nevaeh, sauf qu'il avait malgré tout réussi à garder un minimum d'empathie envers le canadien. Il ne savait que trop bien comme il peut être facile de déraper rien qu'une fois, même si lui n'a jamais promis à la moindre fille la même fidélité que CJ l'a fait envers celle qu'il avait demandée en mariage. Tout en allumant la machine à café, ressentant ce besoin de caféine qui grandit en lui à mesure que les minutes avancent, Alfie écoute CJ lui parler de Nev. Il se pince les lèvres lorsqu'il entend lui dire qu'elle a besoin de lui pendant que son coeur se serre, coupable, ressentant lui aussi le manque de sa meilleure amie. « C'est elle qui t'a dit ça ? » Il fait couler le café dans une tasse avant de l'entourer de ses deux mains. Dans le salon, des tonnes de jouets pour enfant traînent dans tous les coins en plus des quelques paires de chaussettes et autres vêtements de petite taille. « Quoi que, la connaissant, ça m'étonnerait qu'elle ait dit une chose pareille à haute voix, » dit-il avec un sourire mi-amusé, mi-nostalgique. « Tu veux pas un truc à boire avant ? De l'eau, du café, n'importe quoi qui t'évitera de vomir sur le canapé de ma soeur. » Non pas qu'il veuille lui faire la morale pour cet état dans lequel il s'est mis à une heure si avancée de la journée, mais il préférerait éviter de devoir racheter encore des meubles alors qu'il est déjà totalement fauché.

__________________________


ONE LOOK FROM YOU
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
CJ Valentine
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 950
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : sweet disaster & tris ♡
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, mathilda, adrian
STATUT : so come on love, you are mine, i am yours, lets not fuck around (valenski ♡)
MessageSujet: Re: please, come back -r.   Lun 15 Jan 2018 - 21:22

Tu te sentais presque soulagé lorsqu'il affirmait ne pas vouloir continuer ce qui avait été commencé. Il ne te portait pas dans son coeur mais ça ne lui donnait pas l'envie de te tabasser pour l'honneur. Même si tu avais bien compris la signification, tu vivais encore assez mal ce qui avait pu se passer. Tu avais eu un long moment de convalescence à cause de ta côté fissurée. Il voulait savoir comment tu pouvais affirmer ce que tu disais. En temps normal elle ne l'aurait pas formuler mais disons que tu avais eu le don d'appuyer là où elle avait mal et tu l'avais une nouvelle fois blessée. Elle n'avait pas beaucoup dit de choses derrière ça mais tu avais été très attentif à son regard. « Elle m'a quand même formulé que tu lui manquais terriblement. » Pas dans ses mots là, mais tu avais encore ses paroles dans ta tête. C'est un souvenir qui te hantait depuis plusieurs jours déjà. Après tout ce qui s'était passé entre vous, tu ne pensais pas que ça finirait ainsi. Et pourtant. Vous vous étiez aimés au moins une soirée de plus dans votre vie. Une soirée peut-être de trop pour ta santé mentale. Tu n'étais pas capable de ne pas boire jusqu'à être ivre mort. D'ailleurs, il l'avait remarqué. Ce n'était pas très difficile à moins d'être enrhumé. « Ouais, petits problèmes personnels.. Je suis pas contre un café ! » Tu esquissais un mince sourire, ça ne te ferait pas de mal à vrai dire. Même si tu devais penser à manger aussi parce que les petites cacahuètes, ce n'était pas hyper nourrissant. Alors déjà que tu buvais un peu trop, si tu continuais de ne pas vraiment manger, tu allais finir dans un lit d'hosto. « Je sais que tu dois être le dernier que tu voudrais voir et j'ai vraiment hésité à venir. Je suis passé voir Nevaeh pour son anniversaire, et l'appartement était vide. Elle ne voulait plus y vivre sans toi. Et lorsqu'elle parlait de toi, elle avait ce regard si vide, si triste. Je savais que je ne pourrais rien faire pour qu'elle aille mieux. Mais toi, toi tu le peux. Alors je suis venu te demander de rentrer avec moi à Bowen. » ajoutais-tu doucement. Tu n'allais pas y aller par quatre chemins. Tu avais envie d'être clair et direct.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Alfie Bartholomew
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 522
ICI DEPUIS : 01/01/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar) & exordium (signature)
DOUBLE-COMPTE : misha, danseuse italienne
STATUT : too busy being yours to fall for somebody new
MessageSujet: Re: please, come back -r.   Jeu 18 Jan 2018 - 17:29

Alfie a beau ne pratiquement jamais réfléchir avant d'ouvrir la bouche, jamais il n'a été impulsif au point d'en devenir agressif. Il se souvient d'une altercation qui remonte déjà à un ou deux ans, un élan de rage qui s'était emparé de lui à cause de sa trop forte consommation d'alcool mais qui, encore une fois, n'avait pas dépassé les mots. C'était d'ailleurs face à CJ qu'il se trouvait cette fois-là, encore pour Nevaeh. Quand il entend qu'il manque à Nev', son coeur se serre un peu plus. Ils ne se sont pratiquement plus contacté elle et lui, si pas plus du tout. Elle lui manque plus qu'il n'aurait jamais pu le croire, lui qui avait toujours eu si facile d'effacer n'importe quel être de sa mémoire. À ça, Alfie ne répond rien, il se contente de regarder le contenu de la tasse qu'il tient à présent entre ses mains pour finir par en proposer une à CJ. Décidément, vivre avec sa soeur aura eu le don de le changer, le rendant bien plus poli et serviable alors qu'avant, il n'aurait même pas laissé le canadien s'asseoir. « Je connais ça, » répond Alfie avec un sourire amusé tout en se chargeant de remplir une deuxième tasse. CJ sent l'alcool à plein nez et pourtant, son état ne l'empêche pas de prononcer un discours à Alfie sur les raisons de pourquoi il devrait rentrer à Bowen, avec lui. Après lui avoir apporté son café, l'espagnol se laisse tomber sur le canapé d'en face et appuie sa tête contre le dos. Il fixe le plafond avant de pousser un soupir, incertain quant-au choix de ses mots. « Elle ne vit plus à l'appartement, » souffle-t-il toujours sans le regarder, plus pour lui-même. Lui qui s'attendait à rentrer et à découvrir que tout était comme avant, sans le moindre changement. Il aurait voulu retrouver son appart, leur appart, mais aussi leurs soirées à squatter le canapé devant des films pourris, à manger des pizzas et des paquets de chips entiers. Ce souvenir amène en lui un sentiment de nostalgie assez intense que pour lui faire baisser le regard. « Je sais pas si t'es le mieux placé pour savoir ce qui ferait vraiment son bonheur, » finit-il par lâcher. Pas violent non, mais peut-être un peu rancunier. « Enfin, t'as quand même fait tout ce chemin juste pour me dire ça donc... je suppose que je peux au moins y réfléchir. » Sans qu'il ne s'en soit rendu compte, il s'est mis à jouer machinalement avec une poupée abandonnée sur le canapé à ses cotés.

__________________________


ONE LOOK FROM YOU
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar
CJ Valentine
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 950
ICI DEPUIS : 25/04/2016
CRÉDITS : sweet disaster & tris ♡
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, mathilda, adrian
STATUT : so come on love, you are mine, i am yours, lets not fuck around (valenski ♡)
MessageSujet: Re: please, come back -r.   Ven 26 Jan 2018 - 22:47

Il s'était levé pour aller te chercher un café et tu l'avais attendu sans rien faire. Tu n'en profitais même pas pour jeter un coup d'oeil à la ronde et en découvrir plus sur ce qui devait être son foyer familial. La maison de son enfance. Tu n'avais pas mis les pieds dans la tienne depuis presque 10 ans et tu fuyais le plus possible celle que tu avais à Bowen. A croire que tu voulais éviter tous les souvenirs qui pourraient te faire chuter. Lorsqu'il était revenu, tu avais attrapé ta tasse en le remerciant avant de te lancer dans la raison de ta présence. « Je crois justement être bien placé, je ne pourrais plus jamais faire le sien. » Pour une fois, ce n'était pas une lamentation mais plutôt un constat. Tu avais cru que tout ça pourrait s'effacer en un coup de main mais ce n'était pas une bonne idée. Si ça devait se refaire, alors ça se ferait. Mais ça prendrait du temps. Bien plus longtemps que deux petits mois. Et tu acceptais aussi l'idée que ça ne puisse jamais se refaire. Mais au moins, elle ne serait pas seule. Surtout s'il acceptait de t'écouter et de te suivre jusqu'à la maison. « Je repars demain et j'ai un billet pour Venise échangeable. Tu n'as qu'à me suivre ou rentrer dans les jours à venir, c'est à toi de voir. » Tu ne t'épanchais pas trop sur les détails puisque de toute façon ce n'était pas important. Ton billet était valable pour un mois encore alors s'il voulait prendre plus de temps pour réfléchir, il était libre de le faire. Même si tu espérais sincèrement qu'il te suivrait demain. Comme ça, dans deux jours, il serait sur le pas de sa porte et tu ne voulais rien de plus que ça. « Je crois que je ne vais pas te déranger plus longtemps. » Et puis ce n'était pas comme si tu allais te mettre à lui faire la causette. Pas que tu t'en foutais de sa vie, mais vous n'étiez pas assez proche pour que ça puisse se passer ainsi. Tu terminais alors ton café et sans plus attendre, tu te levais, prêt à prendre le chemin de ton hôtel où tu viderais sûrement ton mini-bar.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Alfie Bartholomew
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 522
ICI DEPUIS : 01/01/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar) & exordium (signature)
DOUBLE-COMPTE : misha, danseuse italienne
STATUT : too busy being yours to fall for somebody new
MessageSujet: Re: please, come back -r.   Mar 30 Jan 2018 - 17:49

Cet appartement est tellement loin de ce dans quoi il a grandi. Si CJ voyait la maison familiale des Bartholomew, il penserait certainement qu'Alfie y était entré par infraction. Cette villa ne lui ressemblait en rien contrairement à cet appartement petit, étroit, mais plutôt bien aménagé. À la réponse de CJ, Alfie se contente de hocher pensivement la tête sans trop savoir quoi ajouter. Il prend le temps de réfléchir à sa demande pendant que, entre ses mains, il fait tourner sa tasse déjà vide. Si il retourne à Bowen, tout sera-t-il comme il l'a laissé ? August sera-t-il toujours ce meilleur ami au sourire inépuisable ? Lily sera-t-elle toujours cette femme enceinte dans son mariage récent ? Quatre mois se sont écoulés et pourtant, Alfie a l'impression que rentrer en Australie serait aussi simple qu'appuyer sur le bouton play après qu'il ait été mis en pause trop longtemps. Il relève ensuite les yeux vers CJ. « Je peux pas abandonner ma petite soeur comme ça, elle a sûrement encore besoin de moi. Mais... je vais y réfléchir. » Non, elle n'a sûrement plus besoin de lui maintenant qu'elle s'est trouvé un boulot et qu'elle vit heureuse avec son enfant, bien que toujours célibataire et en conflit avec ses deux parents. Les leurs. Il dépose la tasse vide sur la table basse et, après l'affirmation de CJ, hoche brièvement la tête avant de se lever du canapé. Lui non plus ne voit pas ce qu'ils pourraient se dire de plus, ce n'est de toute façon pas comme si ils avaient été du genre à se raconter leur vie respective au détour d'un verre. Mais avant que CJ ne parte pour de bon, Alfie fait un pas dans sa direction. « Attends, » commence-t-il, un mot qu'il a lâché trop rapidement et sans avoir réfléchi à la suite de ses paroles. Alfie se pince les lèvres avant de les ré-ouvrir. « Merci, CJ. Merci d'avoir fait ça pour elle. » Il aurait voulu être capable de trouver mieux, mais jamais Alfie n'a été très doué avec les mots. « Dis-toi que ça servira pas à rien. » Ça tournera dans sa tête toute la journée, toute la nuit même jusqu'à ce qu'il finisse par craquer.

__________________________


ONE LOOK FROM YOU
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: please, come back -r.   

Revenir en haut Aller en bas
 
please, come back -r.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: WE STAY IN TOUCH :: explore the past-
Sauter vers:  
attentat et tueur en série...
Alors qu'un festival des épices a lieu sur la plage de Grays Bay, des tirs successifs se font entendre. La panique prend vite le dessus alors que tous les habitants courent dans tous les sens sans savoir où aller.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus