AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes sur à l'ancienne. :siva:

Partagez | 
 

 (cjou) my immortal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
baby kangou
avatar

Lou-Belle Samson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 604
ICI DEPUIS : 05/09/2017
CRÉDITS : sheepirl (avatar) Sophie d’amour (crackships)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Svetlana, Ruby & Rory
STATUT : L'amour a percé mon cœur et l'argent ne fait pas le bonheur, Mais j'attends un être charmeur mon marin riche et sans peur.
MessageSujet: (cjou) my immortal.   Mar 2 Jan 2018 - 1:39

Cinq ans. Voilà cinq ans que j’avais fui cette maudite ville sans me retourner. Je fuyais un fantôme. J’en fuyais plusieurs. Gabriel sous le bras, lunettes noires sur le nez, dès que j’étais sortie du coma, j’avais pris mes cliques et claques pour ne plus revenir en Australie. J’évitai d’y poser jusqu’à à un orteil. Les souvenirs étaient trop douloureux. La connaissance d’un premier amour, la destruction de ce dernier à cause de ma jalousie et d’une grossesse mal placée. J’étais tout simplement tombée amoureuse du mauvais homme. L’annonce de ma subite stérilité, du fait que je ne pourrais plus donner de petit frère à Gabriel, de la libération de mon oncle avait eu don de me mettre hors de moi. J’ai disparu pendant des mois avant de refaire surface. Cheveux platines, je voyais bel et bien. Merci l’arrangement qui permettrait à mon oncle de ne pas moisir en prison et de ne pas connaitre les pires atrocités. J’avais fait don du reste à une association pour les enfants maltraités et j’ai passé beaucoup de temps en Europe. Je m’étais installée avec Ciàran en Europe pour le bien être de notre fils. Je lui avais fait comprendre qu’il était hors de question que je croise CJ de loin comme de près. En plus s’il s’était remis avec Nevaeh. J’avais tiré un trait sur notre amitié dès l’instant où nos lèvres s’étaient touchées. Je m’étais su perdue et on n’oublie jamais notre premier amour. Jamais totalement. J’ai eu bien des aventures n’étant pas une sainte et pourtant. Cinq ans après, je pensais de temps en temps à lui. J’ignorai quel déclic j’avais eu pour demander à mon agent de proposer un concert lucratif à Bowen aux approches des fêtes de fin d’année mais je devais voir ce qu’il était devenu. Je n’irai pas chercher après. Mais la venue de la violoniste Belle allait sans doute le pousser à assister au concert s’il ne m’avait pas oubliée. J’avais réussi à me faire un nom dans cette industrie de la musique grâce à un style particulier. La violoniste arc-en-ciel sans chaussures qui sautille partout. J’avais fait des chansons sur ma cécité, certaines sur lui, et d’autres sur Gabriel. J’avais décidé de venir seule. Laissant ma petite « famille » sur le vieux continent. J’étais arrivée depuis à peine 24 heures et j’avais investi la scène monter sur la place du village pour le spectacle. Je n’étais pas la seule à me produire. Mais j’étais la première arrivée. Mes cheveux désormais gris/violet attachés sur le sommet de mon crâne en couronne, j’étais assise en tailleur en train d’accorder mon fidèle Strad avant de me redresser. Fermant les yeux, tapant trois fois dans mes mains, je baisse la tête avant de prendre une profonde inspiration. C’est fou le nombre de tics que j’avais lorsque je jouais. Puis d’un coup sec, je dépliai l’archet avant de commencer à entamer l’appel des sirènes. My immortal. Ou la première chanson que je lui avais joué six ans auparavant lors de notre rencontre. Cette chanson propre à nous deux, cette chanson qui était quasiment privée de tout son sens désormais.

__________________________

         
THE HEART
NEVER
LIES

Some people run. Right into the fire. And some people hide. Their every desire. But we are the lovers. If you don't believe me. Then just look into my eyes. 'Cause the heart never lies
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

CJ Valentine

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 854
ICI DEPUIS : 25/04/2016
DOUBLE-COMPTE : lily-a, tiffany, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda, adrian
STATUT : hearts are made for breaking and for pain
MessageSujet: Re: (cjou) my immortal.   Ven 12 Jan 2018 - 21:03

Elle avait quitté ta vie, comme tout le monde. Un bond de cinq ans dans le passé, tu avais fini par quitter la ville. Tu ne pouvais plus rester à Bowen, ce n'était plus vivable. Nevaeh était en couple avec un de ses collègues, Théia n'avait pas donné de signe de vie. Pas plus que Jordan. Et la perte de Lou-Belle en plus de ça, n'avait été que la cerise sur le gâteau. Tu avais repris ton sac à dos, ton skate et tu étais allé visiter de nouvelles villes, découvrir de nouvelle culture. Tu avais même réalisé autre chose. Tu avais un enfant, une petite fille. Tu voyais régulièrement Alioth et tu aurais bientôt l'occasion de l'avoir pour les fêtes. Tu étais comblé sur ce plan là, mais malgré tout, avec la mère de ta petite Athéna, vous n'étiez plus ensemble. Ça n'avait pas fonctionné, tu n'arrivais pas à t'engager beaucoup plus loin dans votre relation, elle désirait plus. Vos chemins se quittaient malgré tout en bons termes, parce que vous ne vouliez pas perturber votre enfant. Tu voyageais souvent et cette année tu avais eu envie de faire quelque chose de fou. Revenir à Bowen, remettre les pieds dans cette ville cinq ans après l'avoir quitté. La première fois tu en avais mis huit, il y avait un certain progrès dans tout ça. Mais tu ne le faisais pas que pour toi, tu le faisais pour eux. Tu allais avoir tes deux enfants pour les fêtes de fin d'année, sous le soleil australien, dans la maison de ton enfance. Tu trouvais que ça avait un petit côté spécial. Tu avais essayé d'aller voir les vieilles personnes que tu connaissais mais tu n'en avais pas retrouvé beaucoup. Ce qui n'était pas très étonnant, même ton cousin avait fini par quitter la ville ainsi que ta cousine. N'y étant plus, elle n'avait pas grand chose à faire là-bas, déjà qu'elle était pas venue de gaieté de cœur. Quant à Karel, il avait dû avoir de nouveaux contrats à signer quelque part dans le monde. Ce à quoi tu ne t'étais pas attendu, c'est de la trouver là. Tu ne pensais pas qu'elle y remettrait les pieds un jour. A croire que le destin profitait de votre passage en ville pour tenter de vous réunir. Et Dieu sait que tu ne croyais pas en ce genre de superstition. Tu avais trouvé une nounou pour la soirée, les petits étant couchés, tu avais une bonne partie de la nuit devant toi avant de ne devoir rentrer. Tu voulais être là pour le réveil de tes monstres, qu'ils te sautent dessus et qu'ils t'aiment comme jamais. Tu avais pris une place pour son concert et tu t'y étais rendu, espérant pouvoir la voir une fois le spectacle fini. Tu ne la quittais pas des yeux, une fois sur scène, un léger sourire sur le visage. Tu n'avais jamais oubli son éclat de folie.

__________________________

feel invisible
This is not black and white only organize confusion I'm just trying to get it right and in spite of all I should've done I was not mad at you I was not trying to tear you down the words that I could've used I was too scared to say out loud (c) astra

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Lou-Belle Samson

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 604
ICI DEPUIS : 05/09/2017
CRÉDITS : sheepirl (avatar) Sophie d’amour (crackships)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Svetlana, Ruby & Rory
STATUT : L'amour a percé mon cœur et l'argent ne fait pas le bonheur, Mais j'attends un être charmeur mon marin riche et sans peur.
MessageSujet: Re: (cjou) my immortal.   Dim 14 Jan 2018 - 13:53

J’ignorai clairement ce que je foutais là. toutes les rues de cette maudite ville me rappelaient les pires années du commencement de ma vie d’adulte. Cette place où j’avais perdu les eaux, les autres rues où j’avais trop souvent trainées. Il n’était pas seulement question de CJ, il était question de Bowen. De cette ville que je trouvais malsaine. Je n’ai jamais remis les pieds ni à la Nouvelle-Orléans, ni à Bowen. Alors que je me redresse, je commence à jouer. Je peux voir le petit attroupement d’australiens venir jusqu’à nous pour m’écouter jouer. Les autres artistes avaient fini par arriver aussi. Je commence à jouer mon chant des sirènes. Mon violon s’était amélioré en cinq ans et je me perfectionnai encore. je cesse la musique avant de sourire à l’assemblée sans réellement le chercher du regard. L’avenir déciderait de me le mettre sur mon trajet ou pas. Je fais ma révérence avant de faire un peu de place tout en restant sur scène lorsque trois chanteurs monter pour se mettre à mes côtés. Je les salue à l’aide de mon archet avant que l’un d’eux n’annonce notre récente collaboration pour commencer à jouer ma chanson préférée de Queen : Who wants to live forever. J’ai toujours été fan de films datant d’avant ma naissance : la vie est belle des années quarante, Highlander, retour vers le futur. Je joue donc en virevoltant sans réellement me soucier du monde entier. Puis la musique se tarit de nouveau et je leur laisse la place avant de descendre de scène en sautant par terre. Les escaliers, c’est trop commun pour moi. Puis, je fais un bain de foule. Les boweniens sont tous des cons. Quelques-uns demandent des photos, d’autres des autographes mais ils ne sont pas nombreux. J’en arrive au bout, essoufflée avant d’aller jusqu’au bar improvisé et me commander un coca. Sans réellement avoir changer mes habitudes je pose mes fesses sur le comptoir pour jouer avec la paille en écoutant les chanteurs continuer à chanter. Je commence à dodeliner de la tête avant de croiser son regard. « Ainsi t’es toujours là, criai-je à son intention. » Sans plus au moins réfléchir, je pose mon verre pour aller me jeter dans ses bras.

__________________________

         
THE HEART
NEVER
LIES

Some people run. Right into the fire. And some people hide. Their every desire. But we are the lovers. If you don't believe me. Then just look into my eyes. 'Cause the heart never lies
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: (cjou) my immortal.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(cjou) my immortal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: TIME MACHINE :: Let's see the future-
Sauter vers:  
all i want for christmas is you !
Le mois de décembre arrive maintenant à grands pas ! Afin de permettre aux habitants de se mettre dans l'esprit du temps des Fêtes, Le Maire les a convié sur la place pour des activités que vous rêvez de découvrir !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus