AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes sur à l'ancienne. :siva:

Partagez | 
 

 {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Lun 8 Jan 2018 - 21:37


__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Ciàran Adreani

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 423
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : kitkat & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & zoé.
STATUT : coeur de pierre.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Lun 8 Jan 2018 - 22:19


__________________________


CLOSE YOUR EYES AND SAY A PRAYER

between love and hate, which path to follow ? how can i keep balance in this race? come faith, I'm dying. (c) anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Lun 8 Jan 2018 - 22:33


__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Ciàran Adreani

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 423
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : kitkat & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & zoé.
STATUT : coeur de pierre.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Lun 8 Jan 2018 - 23:02


__________________________


CLOSE YOUR EYES AND SAY A PRAYER

between love and hate, which path to follow ? how can i keep balance in this race? come faith, I'm dying. (c) anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Lun 8 Jan 2018 - 23:18


__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Ciàran Adreani

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 423
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : kitkat & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & zoé.
STATUT : coeur de pierre.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Lun 8 Jan 2018 - 23:35


__________________________


CLOSE YOUR EYES AND SAY A PRAYER

between love and hate, which path to follow ? how can i keep balance in this race? come faith, I'm dying. (c) anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 9 Jan 2018 - 0:01


__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Ciàran Adreani

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 423
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : kitkat & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & zoé.
STATUT : coeur de pierre.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 9 Jan 2018 - 0:38


__________________________


CLOSE YOUR EYES AND SAY A PRAYER

between love and hate, which path to follow ? how can i keep balance in this race? come faith, I'm dying. (c) anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 9 Jan 2018 - 19:49


__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Ciàran Adreani

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 423
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : kitkat & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & zoé.
STATUT : coeur de pierre.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 16 Jan 2018 - 15:54

Chaque contact avec la peau de Rory ne fait que renforcer votre besoin charnel l'un pour l'autre. Tu sais, dorénavant, que ton corps continuera à réclamer le sien et vise-versa. Tu sais que tu auras ce besoin de marquer son corps de tes lèvres pour y laisser un certain goût d'appartenance. Tu veux que son corps tout entier n'appartienne qu'à toi. A présent, tu ne veux qu'aucun autre n'ait le droit d'y toucher. Surtout que, visiblement, les autres ne sont pas assez doués pour y prendre goût. Parce que le problème ne vient certainement pas de Rory mais d'eux. Toi, tu aimes ce tempérament de feu qui l'habite dans la vie quotidienne et même sous la couette. C'est ce même tempérament qui la rend encore plus désirable à chaque seconde qui passe. Et si les autres hommes sont incapables de le voir, c'est tant mieux pour toi. Tu n'en profiteras que davantage. « Je pense plutôt qu'il était le seul à ne pas savoir se servir de sa queue. » Réponds-tu simplement. Pour un homme il est bien plus simple d'avoir du plaisir qu'une femme. Quelques mouvements de va-et-vient et le tour est joué. Pour une femme, il en faut davantage. Et si tu n'avais pas pris conscience de ça, des années plus tôt, tu serais sans doute incapable de faire jouir une femme. Aujourd'hui, tu sais à quel point chaque détail compte. Et c'est pour cette raison que tu prends soin de chaque parcelle du corps de Rory. Goûtant à chaque nouvelle sensation que t'offre son corps. « Défi accepté. » Prolonger ce plaisir à Bowen était loin d'être déplaisant à tes yeux. Et si tu devais te montrer persuasif pour que ça continue là-bas, tu le ferais. Parce que tu sais que, peu importe la ville dans laquelle tu te trouves, tu auras besoin de sentir le corps de la ballerine contre le tien. Plusieurs fois dans la nuit, même, si cela est possible. Alors, tu acceptes le défi, étant bien déterminé à le relever. Tu observes la jeune femme lorsqu'elle se dirige vers ses vêtements puis vers le paravent. Pendant que Rory se change à l'arrière de celui-ci, tu en profites pour fermer ta chemise et la remettre en place sans trop la froisser. Même si c'est sans doute déjà le cas suite aux ravages de la belle brune sur ton corps et tes vêtements. Lorsqu'elle sort de là, Rory se dirige vers toi dans une robe des plus somptueuse. Mais la personne qui la porte l'est davantage. Tu hausses un sourcil, mordillant légèrement ta lèvre inférieure. « Magnifico. Même si j'ai déjà hâte de la retirer plus tard dans la soirée. » Pour découvrir à nouveau le corps nu de Rory. Lorsqu'elle dépose ta main contre la fente de sa robe, un sourire lascif se dessine au coin de tes lèvres. Mais en quelques secondes à peine, tout est déjà terminé, Rory étant dehors. Tu lèves les yeux au ciel puis sors de la loge pour rejoindre la ballerine. « Où est-ce qu'on va ? » Demandes-tu, n'étant plus certain du programme. Tu sais que vous allez manger à présent mais tu ne sais pas quelle genre de cuisine ni dans quel genre d'établissement elle t'emmène.

__________________________


CLOSE YOUR EYES AND SAY A PRAYER

between love and hate, which path to follow ? how can i keep balance in this race? come faith, I'm dying. (c) anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 16 Jan 2018 - 19:15


Ciàran & Rory

crois-moi ce soir, je suis en feu


Il avait réveillé quelque chose en moi. c’était comme si un feu ardent coulait désormais dans mes veines et que mon corps réclamait le sien. Merde. Ceci n’était pas prévu au programme. Bien entendu, je n’en montrais rien, restant imperturbable en toute situation. Je me contente de hausser les épaules à sa remarque sur mon ex et sur sa bite comme il le disait si bien. Puis, je pars me changer. Il était hors de question que je remette cette tenue. Il risquait de ne pas me laisser sortir de cette loge et outre le fait que je mourrais de faim, j’avais encore des devoirs à remplir. Comme d’aller boire un verre avec la compagnie. Celle de Sydney était l’une des plus réputées au monde et difficile d’accès. Je ne voulais pas me montrer ingrate quant au fait de m’éclipser avec mon amant après une représentation. Mon corps ne souffrait pas de l’effort que je venais de fournir. Habitué à une certaine endurance. J’esquissai un sourire en coin lorsque le brun incendiaire releva le défi. « on verra si tu y arrives. » Je me glissai derrière le paravent pour mettre cette robe outrageusement sexy que j’avais choisi avec Eleanor. Il faudrait que j’en glisse deux mots à Ciàran. Que s’il glissait de nouveau sa queue en ma meilleure amie, je la lui arracherai sans ménagement. Il me considérait comme sienne mais un accord comme celui-ci avait bien entendu une certaine réciprocité. Il était à moi et j’écrasai toutes les moucherons qui voudraient poser leurs pattes dégueulasses sur ce corps qui m’appartenait. Je glisse donc l’étoffe soyeuse sur moi avant de réapparaitre devant Ciàran. Je penche la tête sur le côté avant d’éclater de rire. « Espèce d’obsédé, plaisantai-je. » Puis sans lui laisser le temps de répliquer, je m’éclipse de la loge pour commencer à marcher vers la fête que donnait la troupe après une telle représentation. « Déjà, nous allons te sociabiliser espèce d’ours mal léché et nous irons manger dans un resto. » J’avais pris la peine de réserver dans un restaurant italien que j’appréciai. Il avait gagné son repas lors de notre combat. Et sans doute bien plus en me sautant ce soir. Mais avant d’entrer dans la pièce, je plaque Ciàran contre le mur pour venir l’embrasser avec une chaleur nouvelle. Mes lèvres glissent sur les siennes pour venir capturer son inférieure que je garde entre mes dents un moment. « Je te jure que si tu joues avec moi, Ciàran, je t’arrache ton sublime pénis avec mes dents. » Puis, je glisse un clin d’œil avant de m’écarter pour pousser la porte. Je suis aussitôt accueillie par un bras qui m’attire à lui avant de planter un baiser baveux sur ma joue. Mon meilleur ami et co-danseur depuis des années. « Alors ma chérie, tu t’es enfin faite déboiter. Toutes mes félicitations. » Il accorde un regard à Ciàran avant de me tendre la lettre identique à la mienne. J’éclate de rire, un rire franc et joyeux avant de sauter sur place. « Yes, toi aussi. Eh bien, nous avons intérêt à nous défoncer si on veut l’obtenir cette foutue étoile. » Il allait souvent de pair qu’on soit récompensés en même temps. « Non Megera, c’est toi qui viens de te faire défoncer. » Je lève les yeux au ciel, croisant les bras sur ma poitrine. Puis, il accorde un regard à Ciàran, allant de haut en bas. 100% gay. Bien entendu, je n’en dis rien à Ciàran. Je voulais guetter sa réaction. Voir s’il était aussi possessif qu’il le disait. Voir s’il me considérait comme lui appartenant. Puis à ma grande surprise, Cerbère –de son vrai nom Jefferson- s’adresse à Ciàran. « t’as bien de la chance, cette furie ne s’accouple pas avec n’importe qui et elle sait faire absolument toutes les danses. Aussi bien horizontale que verticale. » Je fais les gros yeux. N’ayant eu qu’un seul amant, Jeff savait très bien que je ne copulai pas avec n’importe qui. Grand privilège accordé à Ciàran ce soir. Rien que d’y penser, j’en avais encore des bouffées de chaleur. Il attrape une coupe qu’il tend à mon amant avant de se tourner vers moi. « Et si on lui faisait une petite démo, Megera ? » je détestais ce surnom. Liée à une furie antique reconnue pour faire souffrir les hommes de milles tourments. Mais ce soir, il me semblait approprié comme une sorte de mise en garde envers l’italien. Bien entendu, je ne m’attendais pas à ce qu’il saisisse la référence. Je lui expliquerai plus tard que ce surnom était lié à ma condition de reine des glaces. Sans attendre, Jeff m’attrape par la main pour sur l’air de Depeche Mode. C’était souvent comme ça dans nos fêtes. Nous dansions jusqu’au bout de la nuit. « Juste une danse, lui dis-je en collant mon corps contre le sien, j’ai la dalle et pas seulement de bouffe. » Il étouffe un gloussement alors que nous étions désormais hors de la portée de mon brun. Je commence donc à bouger au rythme de Personal Jesus, me mettant de nouveau en transe. Une sorte différence que celle que j’avais donné plus tôt ce soir sur scène. Un peu plus sulfureuse, avec une certaine retenue. Le reste de la compagnie ayant trop l’habitude de nous voir danser ensembles ne relevait rien. Je n’eus juste le temps de voir mon directeur de ballet lever le pouce en l’air et je lui rendis son hochement de tête tout en continuant de remuer sur la musique lascive du groupe rétro. Après les quelques minutes de remuage de fesses autre que l’acte sexuel partagé avec Ciàran. J’attrapai Phantom pour retourner vers lui avec un air faussement innocent sur le visage.   
AVENGEDINCHAINS

__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Ciàran Adreani

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 423
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : kitkat & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & zoé.
STATUT : coeur de pierre.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 16 Jan 2018 - 19:54

En général, tu ne doutais pas de ton talent à garder une femme dans tes filets mais avec Rory les choses étaient un peu différentes. Elle montrait plus de résistance que les autres mais ce n'était pas pour te déplaire. Tu aimes cette sensation de défi qu'elle procure chez toi. Et tu étais bien décidé à relever ce nouveau défi qui s'offrait à toi, à savoir, prolonger vos moments intimes jusque Bowen. « On verra si tu résistes. » Réponds-tu simplement, avec un air de défi. Lorsque Rory revient vers toi, vêtue d'une sublime robe, tu ne peux t'empêcher de lui faire comprendre que, bien qu'elle soit magnifique dans cette tenue, tu as déjà hâte de lui enlever. Tu as déjà hâte de poser à nouveau tes lèvres contre sa peau, ses seins, son sexe. Contre toute attente, son corps était devenu comme une drogue durant ce voyage. Et tu n'avais certainement pas encore conscience des conséquences. Tu hausses les épaules lorsque la ballerine te traite d'obsédé, un léger sourire aux lèvres. Tu ne caches pas ton désir pour la jeune femme, après tout. Après ce que vous venez de faire dans cette loge, tes intentions sont plutôt claires. Tu hoches la tête lorsque Rory t'explique la suite du programme même si tu préférerais l'avoir pour toi tout seul. Elle est là, en partie, pour le travail et tu ne peux aller contre ça. Et puis de toute façon, même si tu le pouvais, tu ne le ferais pas. Tu sais à quel point son métier est important pour elle comme le tien l'est pour toi. « Tu me traites d'asocial ? » Demandes-tu en arquant un sourcil. Puis, alors que vous marchez en direction d'un endroit encore inconnu, Rory te plaque contre un mur, collant ses lèvres aux tiennes. Tu réponds à son baiser, passant une main dans ses cheveux bruns au passage. « Même si l'idée d'avoir tes dents sur ma queue est plutôt agréable, je ne joue pas. » Ton regard ne se détache pas du sien et on pourrait presque sentir l'intensité de votre échange dans l'atmosphère toute entière de la pièce. Tu la regardes lorsqu'elle s'éloigne pour entrer dans une nouvelle pièce, remettant ta chemise en place avant de la suivre à l'intérieur. Tu arques un sourcil en voyant un homme mettre son espèce de bouche sur la peau de Rory. Tu t'approches d'un pas assuré, passant une main autour de la taille de la jeune femme, bien décidé à montrer qu'elle t'appartient. Peu importe qui est cet homme. Tu restes de marbre lorsqu'il échange avec la jeune femme, ne montrant rien de ce tempérament de feu qui t'abrite à cet instant précis. Lorsqu'il s'adresse à toi, tu hausses les sourcils, étonné d'une telle irruption dans ta vie privée alors que tu ne le connais ni d'Eve ni d'Adam. On ne dirait pas comme ça, mais tu es quelqu'un d'assez pudique lorsqu'il s'agit de ta vie privée et sexuelle. « Je sais déjà tout ça. » Réponds-tu en prenant un air détaché. Pour ce qui est des prestations sexuelles de Rory, tu préfères découvrir tout ça avec tes propres sens. Alors que l'inconnu propose une danse à Rory, tu lui jettes un coup d'oeil, sachant pertinemment qu'elle risque d'accepter. Tu enlèves ta main du dos de la ballerine, ne détachant pas ton regard lorsqu'elle s'éloigne. On peut certainement lire dans ton regard l'intensité de ton désir envers elle mais tu t'en fiches. Au contraire même, tu veux que tout le monde sache qu'elle est chasse gardée à présent. Comme à son habitude, Rory est magnifique quand elle danse. Mais tout cela serait encore plus beau si elle n'avait pas d'énormes pattes un peu partout sur son corps. Tu détestes cette idée qu'un autre homme puisse mettre ses mains sur sa peau mais avec un métier comme le sien, ce n'est pas négociable. Et puis, tu n'es pas vraiment en position de négocier. Alors, tu mets tes mains dans tes poches, prenant un air totalement détaché, attendant jusqu'à la fin de la danse. Lorsqu'elle revient vers toi, tu attrapes son menton et déposes un tendre baiser sur ses lèvres pour montrer, à tous ceux qui ne l'auraient pas encore compris, qu'elle est à toi. Tu approches tes lèvres de son oreille, pour murmurer : « Maintenant, je ne rêve que d'une chose : te mettre dans la douche pour laver toutes traces d'un autre homme sur ton corps. Et puis, poser mes lèvres un peu partout pour le marquer de mon emprise. » Puis, tu t'éloignes légèrement, tournant la tête vers le collègue de la jeune femme. « Vous vous connaissez de la danse ou d'avant ? » Demandes-tu sans grand intérêt. Si Rory désirait que tu socialises, alors, tu allais le faire. Juste pour lui montrer que tu savais te comporter en public contrairement à ce qu'elle semblait penser. Même si tout ça t'intéresse peu finalement.

__________________________


CLOSE YOUR EYES AND SAY A PRAYER

between love and hate, which path to follow ? how can i keep balance in this race? come faith, I'm dying. (c) anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 16 Jan 2018 - 20:21


Ciàran & Rory

crois-moi ce soir, je suis en feu


« Mon cœur, on m’appelle la reine des glaces, ce n’est pas pour rien. » Et c’était vrai. J’étais une sorte de robot en ce qui concernait la drague. Un rayon de soleil au quotidien mais lorsqu’un mec venait m’aborder, je le rembarrai avec froideur et une certaine dextérité. J’ai toujours l’art et la manière de faire. J’aimais vivre dans ce blizzard qu’était ma vie. Depuis mon ex et surtout depuis le décès d’Abigail, j’avais tiré un trait sur tout ce qui était rapprochement romantique ou autre. Il y avait avec très peu de personnes que j’étais moi-même. Même avec Eleanor qui était pourtant ma meilleure amie, je gardai une certaine distance. Trop de distances. J’avais du mal à accorder ma confiance et c’est pour cette raison que j’érigeai un mur entre Ciàran et moi. Volontairement. Je m’étais ouverte à lui lors de ma séance de répétition mais je détestai être en position de faiblesse. « C’est toi qui m’as dit que tu ne sortais pas beaucoup. Mais que je te rassure, ce genre de soirées me fait encore plus chier que toi. Seulement, je dois le faire. » Sinon Jefferson allait me tuer. Mon partenaire de danse depuis que nous étions à Londres et qui m’avait suivi à Sydney grâce au prestige de cette compagnie. puis sans réfléchir, je plaque Ciàran contre le mur. Ma bouche vient s’écraser sur la sienne et je reste près d’elles lorsque je profère mon avertissement. Je ne suis pas une femme avec laquelle on joue. Il n’avait rien à craindre de mon côté. Je lui avais dit que j’avais trois règles. J’en avais brisé une ce soir auprès de lui mais je ne briserai pas les autres. Il n’y a pas écrit trainée sur mon front. J’esquisse un sourire et je sens mon corps être parcouru d’un délicieux frisson lorsqu’il me chuchote qu’il ne jouait pas. Je mentirai si je disais que mon rythme cardiaque ne s’était pas emballé à ce moment-là. Puis, je m’éloigne à contrecœur –n’en montrant rien- avant d’entrer dans l’arène. Je n’ai pas fait trois pas que Cerbère m’attrape pour déposer sa bouche gluante et sentant l’alcool à plein nez sur ma joue. Je souris. Il était l’un des rares à qui j’accordai ce sourire et ma confiance. L’un des rares à savoir pour ma famille, pour ma sœur et pour tout. Une main sur ma taille me signale que Ciàran vient de nous rejoindre et marque son territoire. Je peux limite sentir ses ongles s’enfoncer dans ma peau dépourvue de tissus. « ça, ça m’étonnerait, clame mon ami un peu éméché, Megera ne se confie pas facilement. Ou alors t’es quelqu’un de spécial pour elle et vu que je ne sais rien de toi… » Il ne finit par sa phrase car je lui accorde un regard assassin. Certes, il avait beau être mon partenaire de danse et également mon plus proche ami et mon confident, je pouvais encore l’étriper sur place. Je ne peux m’empêcher de lui accorder une danse car sans lui, je ne serai pas là mais je le connaissais. Lorsqu’il avait bu, il devenait un véritable moulin à paroles. Et je ne voulais pas que Ciàran soit au courant de certains détails de ma vie privée. Comme du fait que mes parents étaient de sombres connards et ma mère la plus cruelle des garces. Je retourne vers lui et je reste surprise lorsqu’il m’embrasse. Un rire m’échappe et je me serre un peu plus contre lui. « Je te rassure Jefferson est plus intéressé par ta queue que par mon vagin et je devrais donc te nettoyer aussi d'avoir couchée avec ma meilleure amie, tu sais, Eleanor , murmurai-je en déposant un baiser dans son cou. » J’entends mon ami râler derrière en me déclarant pleine de finesse. Je lui lève mon majeur lorsque Ciàran pose la question qui fâche. « Mes parents étaient domestiques pour les Powells avant qu’on ne se mette tous les deux à la danse. Cette milady délaissée est née avec des chaussons aux pieds. C’est ce qu’Abi ne cessait de dire. » Je me fige sur place en l’entendant prononcer le prénom de ma sœur. « La ferme Jefferson ! » Je ne plaisantai plus alors je lui fais signe de s’éloigner tout de suite. « Quoi il va bien l’apprendre tôt ou tard non ? Que t’es la haute ma grande. » Je lève les yeux au ciel. « J’étais. J’étais Jefferson. Et tu sais pourquoi. » Il hoche la tête tristement avant d’être appelée ailleurs et je peux enfin respirer. Je me colle un peu plus à Ciàran avant de poser ma tête fatiguée contre lui, un instant. « Je répondrai à toutes tes questions au restaurant. La vérité toute nue. » Allez Rory, nage droit devant toi. Nage droit devant toi. Mais si après l’intervention de Jefferson, j’avais plus l’impression de couler que de sortir des bas-fonds. J’allais le buter ce connard mais demain, car là, j’ai vraiment la dalle.    
AVENGEDINCHAINS

__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Ciàran Adreani

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 423
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : kitkat & anaëlle.
DOUBLE-COMPTE : freja & zoé.
STATUT : coeur de pierre.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 16 Jan 2018 - 20:43

La reine des glaces et le roi des cons. Cela pourrait sans doute faire un film si le cinéma s'intéressait de près à votre histoire. Tu savais que cette image de femme inaccessible n'était qu'une façade. Tu le savais depuis qu'elle s'était un peu confiée à toi sur sa vie passée. Très peu mais tu en savais assez pour remarquer que tout ça n'était qu'une sorte de carapace, une protection. A l'inverse de toi qui était réellement d'un tempérament détaché, incassable et sans coeur. Rory n'était pas la première femme qui essayait de voir plus loin mais ça avait été, à chaque fois, un échec jusqu'ici. Pour chacune de ces femmes. Toi, tu restais persuadé qu'elles cherchaient en vain. Parce qu'au fond, il n'y avait rien de plus qu'un coeur de pierre. « C'est surtout que je n'ai pas énormément d'amis. Je ne comprends pas pourquoi. » Dis-tu avec un léger sourire amusé. Tu sais pertinemment pourquoi les gens ne grappillent pas autour de toi. C'est sans doute à cause de ton côté malveillant ou encore dangereux. Tu n'es pas quelqu'un de fréquentable et ça se lit sur ton visage. Sauf si tu décides de te montrer un peu plus ouvert comme c'est souvent le cas avec les femmes. Bref, tu étais heureux d'apprendre que Rory n'aimait pas particulièrement ces échanges amicaux non plus. Cela les rendrait certainement moins longs. Une fois à l'intérieur de la pièce, il ne faut que quelques minutes pour que Rory se mette à danser. Malheureusement pour toi, elle est accompagnée. Tu n'aimes pas beaucoup qu'un autre homme pose ses mains sur son corps même s'ils semblent être amis, tous les deux. Tu ne relèves pas les paroles du danseur, préférant montrer tout ce détachement que tu lui portes. Même s'il compte pour la ballerine, toi, tu t'en fiches de ce gars. Rory rapproche vos deux corps et tu en profites pour poser tes mains sur le bas de ses hanches, ne quittant pas ses yeux. Lorsqu'elle prononce le prénom d'Eleanor tu ne comprends pas, fronçant les sourcils. Tu ignorais totalement que les deux jeunes femmes se connaissaient mais ça n'a pas beaucoup d'importance étant donné que la dernière fois que tu as vu Eleanor remonte à des mois. « Peu importe qu'il soit intéressé par moi ou non. Et puis, comme ça, peut-être que les autres hommes de ta compagnie éviteront de trop t'approcher. » Dis-tu avant d'ajouter : « Je ne savais pas que vous étiez amies mais si ça peut te rassurer, ça fait bien des mois qu'on a plus couché ensemble. » Et c'était la strict vérité même si tu n'avais pas vraiment de raisons de te justifier auprès de Rory sur tes frasques passées. Lorsque tu fais semblant de t'intéresser au danseur, Rory ne semble pas des plus enchantées. Tu fronces les sourcils en voyant son attitude. Tu peux comprendre qu'elle ne désire pas en parler mais son ami ne semble pas percuter, lui. Tu préfères ne rien dire, laissant la jeune femme se débrouiller avec tout ça. Tu ne pensais pas lancer une bombe en posant la question de leur rencontre. Et lorsque Rory te promet de t'expliquer tout ça pendant le repas, tu es plutôt étonné. « Je n'en demandais pas tant. Si tu ne veux pas en parler, ça me va aussi. » Réponds-tu en passant une main dans les cheveux de la jeune femme. Puis, tu l'attires vers la sortie, bien décidé à profiter de ce moment en tête à tête au restaurant. « Prête ? » Demandes-tu avant de quitter la pièce.

__________________________


CLOSE YOUR EYES AND SAY A PRAYER

between love and hate, which path to follow ? how can i keep balance in this race? come faith, I'm dying. (c) anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar

Rory Powells

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 333
ICI DEPUIS : 13/12/2017
CRÉDITS : Ju, mi amor ♡ (avatar) wiise (signature) Eli mon bébé ♡ (crackship)
DOUBLE-COMPTE : Amélia, Cassiopéa, Lou-Belle, Svetlana & Ruby
STATUT : he's an ember in the ashes.
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    Mar 16 Jan 2018 - 21:03


Ciàran & Rory

crois-moi ce soir, je suis en feu


« C’est à cause de ton caractère de merde, répondis-je du tac au tac. » La dentelle, le tact, désolée mais je ne connaissais pas. j’étais quelqu’un de plutôt franc en général. Sauf lorsque ça concernait mon passé. Certes, je savais que dans le fond, j’allais finir par en parler à Ciàran car je détestai le mensonge. Les simagrées et tout le reste. Je sais que pour lui mon côté reine des glaces n’était qu’une façade mais dans le fond, mon cœur l’était. Il était gelé. Certes, il battait un peu plus lorsque l’italien posait ses mains ou ses lèvres sur moi mais ça ne relevait que l’attraction physique et non du reste. An ember in the ashes comme on dit. Il ne fallait pas chercher plus loin. je n’étais pas un phénix qui renaissait de ses cendres. Je n’étais juste qu’un amas de cendres. Personne ne pourrait me ramasser, me toucher pour que je le veuille. Que ça soit Ciàran ou un autre. Lorsqu’on entre dans la salle, je suis assaillie par Jefferson. Même si au départ son contact me ravit, je vois rapidement qu’il est ivre. Et j’en ai la confirmation lorsqu’on danse et que je sens son haleine puant le champagne contre moi. je dégage assez rapidement de lui pour aller voir Ciàran qui m’attire contre lui. Possessif. Il ne mentait pas non plus sur ce point. Je me permets une remarque sur Eleanor sans doute car ma langue a fourché. Est-ce que je regrette ? Non. Je fais alors mon plus doux sourire à Ciàran avant de venir caresser sa joue d’un geste affectueux bien que ma langue demeurât venimeuse. « Je les ai déjà tous rembarrés donc ton marquage de territoire est appréciable, chaton. Mais range tes griffes tu risquerais de te blesser. » Mon sourire s’agrandit lorsque je plante les miennes dans sa nuque en le forçant à me regarder. « Je l’ai déjà prévenue que je lui arracherais les yeux si elle posait ne serait-ce qu’un de ses faux ongles sur toi. Désolée mon cœur mais la relation de possessivité va dans les deux sens. T’es à moi et je partage pas. » Ah le côté tigresse qui ressort. « je vais sans doute devoir te marquer un peu plus pour que les putes avec qui tu coucheras à l’avenir le comprenne. » Je lui fais mon plus radieux sourire avant de battre des cils de manière exagérée avant de me détacher de lui lorsqu’il commence à parler avec Jefferson. On pourrait entendre mon grincement de dents à des kilomètres. D’un côté, il fallait que je me déleste du poids de mon passé si je voulais danser dans le futur. Que ça soit horizontalement avec Ciàran dans tous les endroits sauf un lit –trop conventionnel- ou à la verticale sur scène. Alors, je me tourne vers lui. je la sens qui s’érige autour de moi. cette forteresse. Celle qui glaçait mon cœur et qui donc tua la petite braise qu’il y avait sous la cendre de mon cœur. « J’ai rien à cacher. Mon père est un lord, ma mère une connasse qui m’a répudiée et ma sœur est morte. Et mon cœur est morte avec elle. y’a pas grand-chose à dire de plus. » Puis, sans réellement lui répondre, je quitte la pièce. J’ai besoin d’air. J’ai besoin d’air. Je ne l’ai pas pris depuis que je suis arrivée dans cet endroit et j’étouffe. Accompagnée de Phantom qui me suit partout, je finis dehors avant de m’asseoir sur les marches. J’ôte mes talons un moment avant de fouiller dans mon sac avec des gestes plus précipités sous le coup d’une espèce de crise d’angoisse. Je savais que le regard que j’avais posé sur Ciàran avait trahi ma douleur. La douleur vivace de la perte de mon tout. Puis, je le trouve enfin. Ce foutu bâton de réglisse. Une drogue saine mais une drogue tout de même. Alors, je le colle dans ma bouche pour commencer à le mâchouiller tandis que ma main caresse distraitement le bouledogue français. J’étais faible. « Weak, me contentai-je de dire avant d’inspirer un bon goût, pauvre conne que je suis. »    
AVENGEDINCHAINS

__________________________



Tell me would you kill to save a life? Tell me would you kill to prove you're right? Crash, crash, burn, let it all burn. This hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart

by wiise


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: {Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.    

Revenir en haut Aller en bas
 
{Hot} (adreawells) crois-moi ce soir, je suis en feu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: en australie-
Sauter vers:  
all i want for christmas is you !
Le mois de décembre arrive maintenant à grands pas ! Afin de permettre aux habitants de se mettre dans l'esprit du temps des Fêtes, Le Maire les a convié sur la place pour des activités que vous rêvez de découvrir !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus