AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'ils mangent de la brioche / Tathur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar
messages : 399
ici depuis : 01/06/2017
crédits : ANGIE (c)
double-compte : sa douce cousine fleur delacroix
statut : « J'ai enfin trouvé une meuf avec qui je pourrais faire un truc sérieux. Je crois qu'elle est spéciale. Je crois que je commence à me faire vieux. C'est ma petite chérie, ma petite poupée. Le meilleur rapport qualité/prix que j'ai trouvé. »
MessageSujet: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   Ven 12 Jan 2018 - 1:56

 Les Smith organisait une soirée huppée dans leur belle demeure. Ils habitaient dans le quartier le plus chic de Bowen. Leur jardin était suffisamment immense pour acceuillir tous les courtiers de la ville et le gratin qui va avec. Une musique classique rythmait la soirée. Tout le monde était sur son 31, à se demander qui voulait le plus briller. Il y avait maitres d'hôtel un peu partout qui se proposait petits fours et champagne. Arthur se sentait fier. Pas seulement parce qu'il portait son plus beau costume Burberry, mais parce qu'il était accompagné de sa belle Tahlia. Il lança un regard noir aux hommes qui observaient Tahlia avec trop d'insistance. Puis il la prit par la taille et l'approcha plus près de lui. Il leur faisait comprendre que si ils s'approchaient ils seraient mal reçus. Un maître d'hôtel s'approcha d'eux et Arthur prit deux flûtes de champagne. "On rentrera à pied si il le faut." dit-il d'un ton détaché. Il vit au loin un vieil homme chauve le saluer. Arthur leva son verre en sa direction. "Monsieur Shultz. Un gros client potentiel. Il a trois résidences secondaires. Une à Pattaya, deux autres à Tokyo. Autant te dire qu'il pèse grave. Mais ce gros crevard ne veut que collaborer avec des femmes." il se mit à rire, ce qui fit sourire le dénommé Monsieur Shultz n'ayant aucune idée de ce qu'il pouvait bien raconter à son sujet.

__________________________


   
Mauvais garçon
Et j'te dirais " y'a de la meuf dans cette soirée, mais moi j'ai vu qu'toi. "

   
BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Bowen
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 5797
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Emy ❤ (ava), Sial (sign)
statut : Broken things are better alone
MessageSujet: Re: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   Dim 14 Jan 2018 - 23:37

Aujourd'hui, Tahlia était en ébullition. Elle devait accompagner Arthur à sa soirée. Le genre de soirée huppée où il ne fallait pas faire d'erreur. La jeune femme était, évidemment, ravie de partager un tel moment avec lui, mais elle craignait de ne pas être à la hauteur. Elle avait mis son armoire sens dessus dessous, avait attaché ses cheveux, détaché, puis rattaché. Mais elle avait fini par faire son choix et se préparer. C'était donc une Tahlia rayonnante, dans sa robe fourreau rouge qui descendait, tout sourire, au bras d'Arthur. Elle ne remarqua pas les regards sur elle, mais elle sentit l'emprise d'Arthur se resserrer autour de sa taille. Alors qu'elle observait la foule, tous ces hommes et ces femmes aux sourires hypocrites, Arthur lui tendit une coupe de champagne, en affirmant qu'ils rentreraient à pied, s'il le fallait. "Toi, tu sais parler aux policières." répondit-elle, malicieuse, alors qu'elle prit la coupe en le remerciant. Elle trinqua avec lui et but une légère gorgée de champagne, alors qu'il lui présenta un homme au loin. Monsieur Schultz. Elle arqua un sourcil face à la description que lui fit Arthur. Il n'aimait collaborer qu'avec des femmes. "Soit c'est un vrai pervers qui apprécie un peu trop les courbes féminines, soit c'est un misogyne qui pense qu'il est plus facile de faire affaire avec des femmes. Je ne sais pas ce qui est le plus déplaisant. Si tu veux, je peux aller lui toucher deux mots. Je suis persuadée qu'après cela, il ne voudra faire affaire qu'avec des hommes." Tahlia lâcha un rire joyeux, afin de montrer qu'elle plaisantait. Elle ne ferait rien qui pourrait décrédibiliser Arthur. Un couple les rejoignit cependant à ce moment-là. Les Smith, apparemment. Ce fut l'homme qui prit la parole. "Monsieur Delacroix ! Quel plaisir de vous avoir parmi nous, en bonne compagnie, qui plus est ! Vous nous présentez cette charmante demoiselle ?" Tahlia tourna la tête vers Arthur, gardant ce sourire qui semblait de mise, ce soir. Elle était plutôt à l'affût de ce qu'il allait dire. Même elle ne savait pas comment se qualifier... amie ? petite amie ? Tout était tellement nouveau, à vrai dire.

__________________________


mille rêves en moi font de douces brûlures ☽☽ Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent, tels la poudre et le feu que leurs baisers consument.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 399
ici depuis : 01/06/2017
crédits : ANGIE (c)
double-compte : sa douce cousine fleur delacroix
statut : « J'ai enfin trouvé une meuf avec qui je pourrais faire un truc sérieux. Je crois qu'elle est spéciale. Je crois que je commence à me faire vieux. C'est ma petite chérie, ma petite poupée. Le meilleur rapport qualité/prix que j'ai trouvé. »
MessageSujet: Re: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   Jeu 18 Jan 2018 - 21:38

Certains invités seraient très mal à l'aise d'apprendre la présence d'une policière en cette charmante soirée bourgeoise. D'ailleurs cette idée séduisait Arthur, il avait fait rentrer le loup dans la bergerie! Ce Monsieur Shultz avait bien de la chance que Tahlia ne soit pas de service, elle aurait pu aisément témoigner son comportement discriminatoire. "Laisse tomber c'est un vieux cochon. Personne ne l'aime, pas même sa femme. Tu vois ces gars avec qui ils discutent? Que des courtiers. Ils veulent tous son fric." il rigola faussement, c'était un bref échantillon du monde professionnel auquel Arthur appartenait. Il fut interrompu par la présence des Smith qui saluaient chacun des invités. L'heure des présentations avait sonné.  On lui demanda qui était Tahlia. Arthur haussa les sourcils, étonné, car pour lui la réponse était pourtant évidente. "Tahlia, ma cavalière." il fronça les sourcils, par crainte qu'il ne saisisse pas le terme cavalière. Terme qui n'égalait pas la hauteur de ce qu'elle représentait pour lui. "Ma petite femme." précisa-t-il sur un ton amusé, avec son sourire insolent. Au moins, Smith dira à qui il voudra, que, Tahlia n'était pas une proie libre. Si il aurait pu, Arthur aurait montré ses crocs. Cependant il se contenta de bomber son torse et d'afficher son fier sourire. 

__________________________


   
Mauvais garçon
Et j'te dirais " y'a de la meuf dans cette soirée, mais moi j'ai vu qu'toi. "

   
BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Bowen
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 5797
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Emy ❤ (ava), Sial (sign)
statut : Broken things are better alone
MessageSujet: Re: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   Lun 22 Jan 2018 - 16:07

"Pas même sa femme ? Quelle tristesse..." souffla-t-elle doucement. Cette vie était décidément portée sur les apparences. Au point de rester avec quelqu'un, uniquement pour de l'argent. Quand Arthur lui confirma que tous les hommes autour de Monsieur Shultz étaient des courtiers qui voulaient son fric, Tahlia se retourna vers lui et demanda avec malice : "Toi aussi tu gravites comme ça autour de ces grosses têtes ?" C'était étrange d'imaginer Arthur comme cela, elle qui l'avait connu auparavant, mais si cela lui permettait de mener à bien son travail, c'était bien le plus important. Les Smith arrivèrent à cet instant-là, demandant à Arthur de la présenter. Sa cavalière. Un terme qui ne dérangeait pas Tahlia, mais Arthur estima que ce n'était pas assez fort. Il l'appela alors sa petite femme, ce qui surprit la jeune policière qui tourna la tête vers lui. Voir ce sourire insolent sur ses lèvres fit sourire Tahlia, qui prit la peine de saluer chaleureusement les Smith, en leur décrochant deux-trois mots afin de créer une petite conversation. Mais quand ils partirent, Tahlia se retourna vers Arthur, murmurant à son égard : "J'aime bien quand tu me présentes comme ça. Surtout avec ce sourire de bad boy." Son regard pétillant de malice, elle déposa un baiser sur sa joue, avant de reprendre la tournée des invités.

La soirée se passait plutôt bien. Tahlia avait laissé Arthur mener ses activités. Il agissait tel un poisson dans l'eau. Il avait enfin trouvé sa voie et c'était ce qui comptait le plus pour Tahlia. Même si elle, elle avait du mal à se retrouver dans ce monde-là. Elle était en pleine discussion avec des épouses d'hommes d'affaires. Malgré les sourires et les rires, Tahlia voyait la tristesse dans le regard de ces femmes désabusées, délaissées par des maris trop peu présents. Arthur apparut à ce moment sur la terrasse, Tahlia en profita pour s'éloigner des trois femmes, en s'excusant, et se pressa pour retrouver le beau français. "Tu es arrivé à temps." lâcha-t-elle dans un souffle. Tahlia porta un regard sur ces femmes, reprenant doucement : "Si ça fonctionne entre nous, ne me laisse pas devenir comme ces femmes qui n'arrivent même plus à attirer l'attention de leurs époux, s'il te plaît." Elle l'avait dit sur un ton léger, amusé, même s'il y avait une part de vérité dans ses paroles.

__________________________


mille rêves en moi font de douces brûlures ☽☽ Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent, tels la poudre et le feu que leurs baisers consument.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 399
ici depuis : 01/06/2017
crédits : ANGIE (c)
double-compte : sa douce cousine fleur delacroix
statut : « J'ai enfin trouvé une meuf avec qui je pourrais faire un truc sérieux. Je crois qu'elle est spéciale. Je crois que je commence à me faire vieux. C'est ma petite chérie, ma petite poupée. Le meilleur rapport qualité/prix que j'ai trouvé. »
MessageSujet: Re: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   Jeu 1 Fév 2018 - 10:14


Arthur haussa les épaules d'un air indifférent. Plus rien ne l'étonnait dans ce milieu. "C'est le jeu..." trouva-t-il simplement à dire. Il n'aimait faire le lèche-botte. Bizarrement il n'avait pas à le faire car dans ses négociations il argumentait avec facilité. Si jamais il voyait qu'un client ou un investisseur était trop réticent, il laissait tomber. Ce qui fut le cas pour ce Monsieur Shultz qui exigeait faire affaire qu'avec des femmes. Ils ignorèrent bien vite sa présence lorsque les Smith se présentèrent à eux. Une fois éloignés, son cœur explosa de satisfaction. "Bin quoi? T'es ma petite femme, non?" répéta-t-il, moqueur, en la désignant de sa petite taille. Il rit avant même qu'elle n'affiche un air boudeur puis se pencha à elle pour lui donner un baiser à son tour.

La fête battait son plein mais Arthur se sentait seul à chaque fois que Tahlia était un peu trop loin dans son périmètre de vision. Certes, dans ce bain d'élite, il y était comme un poisson dans l'eau. Il était même parvenu à convaincre un futur client potentiel. Mais il voulait aussi retrouver sa Tahlia. Alors qu'il la vit mêlée à un groupe de femmes pétillantes de strass et paillettes, Arthur la rejoignit pour la kidnapper avec politesse. Ils se mirent à l'abris des regards curieux. "Ça ne risque pas d'arriver." Il ne pouvait pas s'imaginer une seule seconde qu'il se lasserait de sa présence. Chaque jour elle se montrait surprenante, ou alors était-ce ses sentiments pour elle qui le surprenait? Il n'aurait jamais cru l'aimer, il avait joué un jeu dangereux et pourtant il avait l'impression d'en ressortir gagnant. "En parlant d'époux, mariage, tout ça..." sans pouvoir le contrôler, Arthur parut gêné car il savait qu'il officialisait quelque chose de concret dans leur relation. Il s'arrêta brusquement, un peu paniqué. "Non, je ne vais pas te demander en mariage." rajouta-t-il précipitamment. Il sourit, bien que toujours tendu. "Ma cousine va se marier, et j'aimerais que tu sois... ma cavalière. Une fois de plus." rajouta-t-il avec une certaine nervosité qu'il n'arrivait pas à masquer.

__________________________


   
Mauvais garçon
Et j'te dirais " y'a de la meuf dans cette soirée, mais moi j'ai vu qu'toi. "

   
BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Bowen
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 5797
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Emy ❤ (ava), Sial (sign)
statut : Broken things are better alone
MessageSujet: Re: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   Lun 5 Fév 2018 - 23:31

Sa petite femme... Arthur reprit le terme en sous-entendant qu'elle était de petite taille. Certes, elle n'était pas très grande. A vrai dire, quand elle avait passé son concours pour entrer dans la police, elle était passée de justesse par rapport à sa taille. Raison pour laquelle elle afficha une fausse mine boudeuse, éradiquée par cette lueur malicieuse dans ses yeux. "Petite, mais coriace. Ne l'oublie jamais." répondit-elle, dans un rire, se laissant attendrir alors qu'il l'embrassa à son tour.

Au cours de la soirée, Tahlia fut éloignée du jeune français. Il avait sûrement des affaires à mener et elle ne voulait pas empiéter sur son territoire. Toutefois, il la retrouva bien vite, l'arrachant des griffes de ces femmes délaissées par des maris lassés. Tahlia n'hésita pas à en faire part à Arthur, qui eut la réponse parfaite. Peut-être était-ce le début de leur relation qui faisait cela. Au début, tout était tout beau, tout rose. Mais cela convenait à Tahlia, qui lui adressa un beau sourire. Ils avaient tout à construire, autant le faire sans prise de tête. Elle arqua cependant un sourcil quand il plaça les mots époux et mariage dans la même phrase. Arthur était gêné et Tahlia n'en comprenait pas les raisons. Qu'allait-il lui dire ? Elle se mit cependant à rire quand il lui confirma qu'il ne comptait pas la demander en mariage. "Ne t'en fais pas, je m'en doutais. Mais quand même, il faudrait que l'on arrête de parler mariage à chaque conversation." Elle faisait référence à l'une de leurs conversations - avant qu'ils ne soient ensembles - où ils avaient longuement plaisanté sur les mariages. Le regard qu'elle porta sur lui l'incita à continuer. Le mariage de Fleur, évidemment. Les lèvres de Tahlia s'étirèrent face à la demande du jeune homme. C'était aussi réjouissant qu'angoissant. Angoissant, dans le sens où cela marquait une étape dans leur relation. "Je ne sais pas si tu le sais ou non, mais Fleur m'a demandée d'être sa demoiselle d'honneur. Et depuis ce jour, je mourrais d'envie de te demander d'y aller ensemble. Mais je sais à quel point c'est délicat dans de telles cérémonies, quand il y a la famille tout autour..." Arthur était-il prêt à s'afficher avec elle face à sa famille ? Là était la question. C'était bien connu, les pièces rapportées faisaient toujours parler. Elle se rendit compte qu'elle n'avait toujours pas répondu à la question d'Arthur. "Je serais ravie de t'accompagner, évidemment. ça sera un peu notre sortie officielle." Et ça, c'était donner encore plus de consistance à leur couple, même si c'était quelque peu stressant. "Il y aura tes parents ?" La question délicate, elle le savait. Arthur ne parlait que très peu de ses parents. Il parlait parfois de sa mère mais son père restait un véritable mystère, comme si c'était un poids qu'il portait. Un poids dont elle espérait le délester un peu. Si personne ne venait les embêter, évidemment. Tahlia en oubliait presque où ils se trouvait.

__________________________


mille rêves en moi font de douces brûlures ☽☽ Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent, tels la poudre et le feu que leurs baisers consument.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 399
ici depuis : 01/06/2017
crédits : ANGIE (c)
double-compte : sa douce cousine fleur delacroix
statut : « J'ai enfin trouvé une meuf avec qui je pourrais faire un truc sérieux. Je crois qu'elle est spéciale. Je crois que je commence à me faire vieux. C'est ma petite chérie, ma petite poupée. Le meilleur rapport qualité/prix que j'ai trouvé. »
MessageSujet: Re: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   Mer 14 Mar 2018 - 15:01


Ce n'est pas Arthur qui démordrait de cette vérité. Tahlia était un petit bout de femme coriace au caractère bien trempé. Au fond, c'est ce côté-là qu'il l'attire autant. Il aime avoir cette impression de jouer avec le feu et de pouvoir se brûler les doigts à tout moment. Pourtant il ne peut pas nier que ses sentiments l'effraient. A tel point que, rien que de lui demander de l'accompagner au mariage de sa cousine Fleur, le rendait terriblement mal à l'aise. Il se faisait du mourant pour rien, car à l'évidence, Tahlia allait accepter. Elle avait même envisager de lui en parler à son tour car elle était sa demoiselle d'honneur.  Chose qu'Arthur savait car il eut une discussion profonde et sérieuse avec sa cousine. Elle lui a fait promettre de ne pas tout gâcher et de ne pas jouer avec ses sentiments. Et il lui en avait fait la promesse. "C'est donc un oui?" lâcha-t-il avec un sourire malicieux, affichant une mine au bord d'une victoire triomphante. Il n'y voyait rien d'inconvénient là-dedans. Il n'y a pas meilleures conditions que de présenter sa petite amie lors d'un mariage où tout le monde est heureux. "Fallait bien que tu passes par la case présentation de la famille, un jour ou l'autre." et en présentant ce soir Tahlia à son milieu professionnel, il inaugurait déjà quelque chose d'officiel entre eux.

Vint ce sujet fâcheux. Ses parents. Ils ne donnaient pas signe de vie depuis plus de dix ans, ce n'était certainement pas au mariage de sa cousine, en Australie, où ils viendraient faire leur apparition.  "Non." dit-il un peu trop sèchement. Il en prit vite conscience et rajouta : "Mon père n'existe pas. Et ma mère... s'en fout." les explications n'étaient pas bien claires, mais il poursuivit. "Depuis toujours c'est comme ça." finit-il par dire en haussant les épaules. Arthur ne connaissait pas l'amour parental, sa seule famille c'était sa cousine, ses oncles et sa tante.

__________________________


   
Mauvais garçon
Et j'te dirais " y'a de la meuf dans cette soirée, mais moi j'ai vu qu'toi. "

   
BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Qu'ils mangent de la brioche / Tathur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'ils mangent de la brioche / Tathur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES