AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar
Lisandro Salvao
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 269
ICI DEPUIS : 12/10/2017
CRÉDITS : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Shelby Dietrich.
STATUT : Elle lui donne la force de croire en l'avenir à deux et surtout, la force de se battre pour remarcher un jour.
MessageSujet: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   Lun 15 Jan 2018 - 20:53

Depuis quelques jours, Lisandro avait pris la décision de rester cloisonné chez lui. Hormis Kaya son aide à domicile, c'était la seule visite qu'il avait. Sa dernière discussion avec Woody l'avait mis un peu sur le cul, quant à sa récente sortie avec Daemon qui s'était terminé en ring de boxe, dont il portait encore les stigmates au visage, tout tournait dans sa tête sans qu'il n'arrive à faire le tri dans ses pensées.

Le soleil venait de se lever et l'ancien sportif n'avait pas de rendez-vous de prévu, si bien qu'il ne comptait pas bouger ni faire quoique ce soit. Il avait conscience de ne pas rendre la vie facile à Kaya, mais c'était comme ça qu'il avait appris à vivre depuis son réveil du coma. C'était là, un énorme effort qu'il allait devoir faire, mais clairement depuis plusieurs semaines, il n'avait que des pensées noires dans sa tête, l'envie d'en finir avec la vie.

Après avoir pris sa douche et être habillé, il resta cloîtré dans son fauteuil, au fin fond de sa chambre pendant que Kaya parti faire les courses. Lisandro ne lui imposait pas de cuisiner à chaque repas, loin de là, même si elle ne lui faisait pas à manger, le jeune homme n'allait pas s'en frustrer pour autant. Il se retrouvait donc seul chez lui, après avoir eu les recommandations de son aide, lui ayant intimité de ne pas faire de bêtises comme il en avait l'habitude à trop forcer et penser qu'avec un claquement de doigts, il serait capable de remarcher.

Quelques minutes seulement après que Kaya soit parti, la sonnerie retentit. Avait-elle oublié quelque chose ? Il se disait que si c'était elle, elle prendrait le double des clés qu'elle avait. Mais la personne réitera. Il fut alors obligé de se déplacer jusqu'à la porte d'entrée, et ne pouvant voir de qui il s'agissait par le judas, il ouvrit la porte avant de voir un homme qu'il ne connaissait pas.

" - Vous avez besoin de quelque chose ?" fit-il en dévisageant l'homme qui se tenait devant lui.

__________________________

One more light
Who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ?Who cares when someone's time runs out, if a moment is all we are.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
grand kangou
avatar
Devan Matthews
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 6719
ICI DEPUIS : 22/07/2016
CRÉDITS : ironshy
DOUBLE-COMPTE : Andreas.
STATUT : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   Ven 19 Jan 2018 - 20:07

lisandro ∞ devan
Dans un couple il fallait tout se dire. Tout partager. Les joies, les peines, les galères. Et en ce moment, Daemon les enchaînait, les galères. Alors c’était le rôle de Devan de s’occuper de lui, de prendre sa défense, de lui apporter un soutien sans faille. Il y avait d’abord Orson, son cousin, qui ne se souvenait plus de lui. Ca affectait énormément Daemon qui faisait tout pour lui, pour qu’il se souvienne. Et plus récemment, alors que ça n’allait déjà pas et qu’il était clairement à fleur de peau, le pianiste lui avait parlé d’un autre type. Un « ami » en fauteuil qui semblait lui mener une vie plus dure qu’il n’avait déjà. Daemon c’était l’ami parfait. Toujours disponible, toujours présent, se battant corps et âme pour les autres. Et cet ami, Lisandro qu’il s’appelait, se montrait dur, froid, ingrat envers lui. C’était un comportement que Devan ne supportait pas, qu’il trouvait abject. Être en fauteuil ne dispensait pas d’être courtois et agréable et le cuisinier comptait bien le rappeler à ce gars. Peut-être qu’il se mêlait de ce qui ne le regardait pas, peut-être que ce n’était pas à lui de faire ça ou même qu’il n’avait pas toutes les données requises. Mais sur le coup il n’y pensait même pas, il voulait juste offrir à son homme un peu de soutien bien mérité. Il avait vraiment besoin de faire un break et de se reposer, ce n’était pas avec un ami pareil qu’il y parviendrait. Et Daemon il était trop gentil. Il ne savait pas dire les choses. Alors Devan allait s’en charger.

Ce ne fut pas difficile de lui extorquer l’adresse de ce Lisandro. Alors il avait prétexté un rendez-vous avec son patron pour quitter la villa et se rendre chez lui. Il savait très bien que s’il avait annoncé à Daemon qu’il voulait avoir une petite conversation avec son ami, celui-ci l’en aurait empêché. Qu’il l’apprenne après, peu importait. Il se retrouva très vite à l’adresse indiquée et ne tarda pas à frapper. Devan était sûr de lui. Il ne comptait pas prendre la tête à Lisandro, juste lui dire d’y aller mollo avec Daemon. Après, tout dépendrait de combien serait réceptif ce gars et selon les dires de son homme, il risquait de ne pas l’être du tout. Ne pas s’énerver. Il ne fallait pas cogner les handicapés de toute façon.
Lisandro ouvrit la porte et aucun bonjour ne sortit de ses lèvres. Ca commençait bien. « Salut. Je suis le petit-ami de Daemon. J’aimerais bien te parler quelques minutes, je peux entrer ? » Il essayait de faire les choses bien et de ne pas l’agresser. Et puis le but n’était pas que Lisandro lui claque la porte au nez, ça ne servirait pas à grand-chose et il se serait déplacé pour rien.
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Lisandro Salvao
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 269
ICI DEPUIS : 12/10/2017
CRÉDITS : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Shelby Dietrich.
STATUT : Elle lui donne la force de croire en l'avenir à deux et surtout, la force de se battre pour remarcher un jour.
MessageSujet: Re: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   Lun 22 Jan 2018 - 5:57

Il y avait deux Lisandro, pour ceux qui avait eu la "chance" de le connaître avant son accident, ils savaient quel genre de personne il avait été, mais depuis ce dernier, tout avait basculé, quelque chose s'était brisé en lui, et peut-être qu'il ne pourrait jamais redevenir celui qu'il avait été dans le temps. Au fond ça l'inquiétait mais malgré ça, il n'arrivait pas à retrouver une joie de vivre ni même l'espoir de remarcher un jour. Au contraire, ses pensées étaient sans cesse négatives et il s'imaginait constamment le pire. Le départ de Cecilia alors qu'il venait tout juste de se réveiller était sans doute responsable en grande partie.

Déjà qu'en temps normal, il ne faisait pas grand chose de ses journées, refusant de sortir pour ne pas avoir à affronter le regard des autres, mais depuis quelques temps, il se renfermait de plus en plus sur lui-même. Son psychiatre l'avait d'ailleurs remarqué lors de leur séance. Le basané redevenir celui qu'il avait été à son réveil, cet homme dépressif prêt à en finir avec ses jours. Kaya aussi semblait l'avoir remarqué que malgré tous les coups bas qu'il a pu lui faire, elle tente de lui faciliter la vie, de lui rendre le sourire.

Persuadé qu'il s'était tranquille durant le temps où son aide était partie faire les courses, Lisandro finit par entendre quelqu'un toquer à la porte. Il aurait très bien pu faire comme s'il n'était pas là et ne pas ouvrir la porte, mais au fond, il se sentait comme obligé de le faire. Lorsqu'il ouvrit cette dernière, un homme se tenait là. Inconnu aux yeux de Lisandro, un voisin ? Un démarcheur ? Un flic ? Peut-être même aucune de ces trois options. Et effectivement, il eut la réponse lorsque ce dernier se présenta. Le petit ami de Daemon, alors même lui se mettait à le balancer ? Lui qui se disait ami. Il faisait parti de ceux qui l'avaient connu avant son accident. Désormais Lisandro était déterminé à ce qu'il ne remette plus les pieds chez lui, pas après lui avoir fait ce coup bas.

Rongé par la colère, il ne pouvait tout de même pas laisser l'inconnu dehors, même si savait déjà à l'avance que leur discussion n'allait pas lui plaire et qu'il aurait dû se mêler de ses affaires. Tiens bien que mal, l'ancien footballeur se décala, laissant le passage à cet homme avant de refermer la porte derrière lui. S'il espérait encore être tranquille, c'était fichu. Allant s'installer là où il était avant de se diriger vers la porte, il invita son hôte à s'installer où il le voulait tant qu'il ne restait pas trop longtemps.

" - Je t'écoute." dit-il d'une voix aussi neutre que possible.

En vrai, il bouilliait à l'intérieur, il était à deux doigts d'exploser et si la discussion tournait dans ce sens-là, alors il était certain que les deux hommes allaient forcément se détester à l'avenir. Une idée traversa l'esprit de Lisandro, et s'il était arrivé quelque chose à Daemon ? Non, si c'était le cas son petit ami ne semblerait pas aussi détendu qu'il paraissait à cet instant précis.

__________________________

One more light
Who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ?Who cares when someone's time runs out, if a moment is all we are.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
grand kangou
avatar
Devan Matthews
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 6719
ICI DEPUIS : 22/07/2016
CRÉDITS : ironshy
DOUBLE-COMPTE : Andreas.
STATUT : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   Ven 26 Jan 2018 - 7:36

lisandro ∞ devan
Devan sentit tout de suite que sa présence n’enchantait pas l’handicapé. Et pourtant, il s’était montré courtois et poli, absolument pas agressif – ce qui était un gros effort le connaissant. Malgré toute la réticence de Lisandro, ce dernier le laissa entrer. Ca voulait dire que ce type n’était pas totalement fermé à la discussion et qu’il voulait donner une chance à ce que Devan avait à dire. « Merci. » dit-il simplement pour continuer dans le rôle du gars courtois. Il regarda rapidement l’intérieur et se souvint que c’était justement son homme qui avait déplacé une bonne partie de ses meubles. Comment être froid et distant avec un homme aussi gentil que Daemon ? Ca le remontait un peu plus encore. Il se posa sur le canapé et soupira doucement. Devan ne savait pas trop par où commencer, à vrai dire. Il savait que son initiative était totalement déplacée mais il savait aussi qu’elle était nécessaire. En tous les cas il ne s’attendait pas à ce que Lisandro accepte bien ses mots, peu importent ce qu’ils seront. « Daemon ne le crie peut-être pas sur tous les toits mais il ne va pas bien du tout en ce moment. Il se consacre beaucoup à son cousin qui a perdu la mémoire et aussi à toi, de ce que j’ai compris. Le fait est que l’accident d’Orson l’a vraiment beaucoup chamboulé et j’ai bien peur qu’il finisse par s’écrouler. Je ne dis pas que ce serait de ta faute… Tout ce que je voulais te dire, te demander même, c’est d’être un peu plus agréable avec lui. J’sais pas. De le remercier une fois de temps en temps. De lui dire que tu apprécies son aide. Arrêter de se comporter comme un gros con en soi. » La courtoisie avait ses limites… Au bout d’un moment, il fallait dire les choses comme elles étaient. « J’comprends que ce soit pas facile pour toi mais Daemon fait tout ce qu’il peut pour te rendre la vie plus facile et je te trouve vraiment dur avec lui. J’ai pas envie qu’il finisse par faire une connerie ou un truc du genre et je suis certain que tu ne le veux pas non plus. J’espère qu’on est d’accord sur ce point. »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Lisandro Salvao
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 269
ICI DEPUIS : 12/10/2017
CRÉDITS : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Shelby Dietrich.
STATUT : Elle lui donne la force de croire en l'avenir à deux et surtout, la force de se battre pour remarcher un jour.
MessageSujet: Re: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   Dim 28 Jan 2018 - 10:45

Lisandro fixait l'homme qui était désormais dans sa demeure, il se demandait encore pour quelle raison il avait accepté de le laisser rentrer. Parce qu'au fond il n'était pas si fermé que ça, mais la présence de ce dénommé Devan ne lui inspirait rien de bon. Au lieu de ça, il s'était décalé autant qu'il lui était possible avec son fauteuil pour qu'il puisse entrer, puis il l'invita à s'asseoir là où il désirait. Fauteuil, canapé, chaise, autant de mobilier qui ne servira plus jamais à l'italien qui finira ses jours ancré dans ce putain de fauteuil. Ce même fauteuil qui régissait sa vie depuis plus d'un an.

Tout en attendant que le jeune homme se décide à parler, Lisandro aurait pu lui proposer à manger ou tout du moins à boire, mais il n'en avait d'une part pas envie, et d'autre part, il aurait été incapable d'aller lui chercher quoique ce soit dans des placards auxquels il ne pouvait accéder. Alors, il se tenait simplement à côté de lui, tout en se demandant ce qu'il allait bien pouvoir lui dire, visiblement pas quelque chose qu'il était prêt à entendre, encore moins d'un "inconnu", bien que celui-ci soit lié à son ami.

Le voilà qui commence à entrer dans le vif du sujet. Comme il le redoutait il s'agissait bel et bien de Daemon, qu'est-ce que ça pouvait être d'autre après tout ? Il n'était pas là simplement pour faire la causette et lui passer le temps. Daemon allait mal. Lisandro était tellement aveuglé par sa propre douleur que ça lui avait totalement échappé. Comment avait-il pu passer à côté de ça ? Il y a de ça quelques années, il aurait été celui sur qui Daemon pouvait se reposer, se confier, au lieu de ça, il était passé de l'autre côté de la barrière et c'était lui le responsable de tour ça. Bien sûr que ça le touchait, mais cet accident avait fait de lui quelqu'un de différent, quelqu'un qui n'arrivait plus à exprimer ses émotions sans en avoir honte. Quelqu'un de froid voilà ce qu'il était, comme si plus rien n'avait d'importance, que rien ne le touchait, il avait ce masque qu'il portait au quotidien pour se protéger lui-même de tout ce qui se trouvait autour de lui.

" - Très bien, dans ces cas-là je te propose une solution, tu gardes ton Daemon pour toi et tu lui dis de ne plus mettre les pieds ici."

Oui il s'en voulait d'avoir blessé Daemon d'une quelconque façon, mais il n'arrivait pas à l'avouer encore moins face à Devan. Alors plutôt que de reconnaître que ses propos le faisaient réfléchir et qu'il allait peut-être réagir, il préférait jouer la carte du détachement, de la colère, simplement parce que c'est la seule chose qu'il savait faire correctement. La solitude c'est la seule chose qu'il avait toujours connu et il méritait d'être seul, il ne méritait pas que quelqu'un se décarcasse pour lui, alors la meilleure solution c'était de couper les ponts avec son ami de longue date pour lui permettre d'aller mieux. Sans lui, il aura déjà un boulet en moins sur la conscience.

__________________________

One more light
Who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ?Who cares when someone's time runs out, if a moment is all we are.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
grand kangou
avatar
Devan Matthews
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 6719
ICI DEPUIS : 22/07/2016
CRÉDITS : ironshy
DOUBLE-COMPTE : Andreas.
STATUT : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   Mar 6 Fév 2018 - 22:34

lisandro ∞ devan
Devan ne s’attendait pas à ce que Lisandro réagisse bien. Ni même qu’il comprenne ses mots, qu’il cherche une solution calmement. Daemon ne disait jamais de mal de ses amis mais le cuisinier avait bien cerné la personnalité de ce dernier sans même le connaître. De ce fait, il avait été surpris qu’on l’invite à rentrer et y avait vu un peu d’espoir. Mais très vite il déchanta. Lisandro semblait catégorique : il préférait couper les ponts avec un ami de longue date que de se remettre en question. Et ces quelques mots révoltèrent Devan. Il aurait pu paniquer, se dire que si ce type prenait cette décision, c’était de sa faute. Mais non, il était clairement énervé maintenant. Remonté à bloc. A cet instant, il eut deux hypothèses : soit Lisandro avait une fierté incroyablement plus élevée que la sienne – et pourtant il pouvait être bien con lui aussi quand il le voulait – soit il ne tenait pas du tout à Daemon. Dans les deux cas il fallait réagir. « Donc c’est bien ce que je pensais. T’en n’as jamais rien eu à foutre de Daemon. Tu le gardais près de toi parce qu’il t’était utile mais le reste ça t’est égal. » Il ne pensait pas vraiment ce qu’il disait. Devan misait plus sur la fierté. Mais il voulait le faire réagir. Prêcher le faux pour obtenir le vrai. « Est-ce que t’as été égoïste toute ta vie ou est-ce que c’est depuis que t’es en fauteuil ? Être handicapé ne donne pas le droit d’être un connard. Daemon tient à toi, il veut t’aider et te rendre la vie meilleure. Et si tu tiens à lui, tu sais que couper les ponts n’est pas la solution. J’te menace pas. Tu fais ce que tu veux. Mais si t’as été un jour ne serait-ce qu’un minimum sincère avec lui, j’te conseille de porter tes couilles et de te remettre en question. Il a tout fait pour toi. Il t’a accompagné à des rendez-vous médicaux. Il a arrangé l’organisation de ton appartement. Il m’a même demandé de venir l’aider. Et si tu penses que couper les ponts l’aidera à aller mieux, c’est que tu ne le connais pas du tout. » Il se releva, prêt à partir. « Enfin, crever seul, c’est sûr, ça reste un choix. Mais un choix de merde. »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
avatar
Lisandro Salvao
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 269
ICI DEPUIS : 12/10/2017
CRÉDITS : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Shelby Dietrich.
STATUT : Elle lui donne la force de croire en l'avenir à deux et surtout, la force de se battre pour remarcher un jour.
MessageSujet: Re: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   Lun 12 Fév 2018 - 6:43

Lisandro savait des le début qu'il n'aurait jamais dû laisser entrer Devan, c'était une erreur. Il avait fait une erreur, et maintenant il devait l'assumer et accepter ce que l'homme s'apprêtait à dire. L'italien savait que ça n'allait pas lui plaire, mais il ne se voyait pas non plus le jeter dehors à coup de pieds au cul. S'il avait été valide, ça aurait sans doute été une autre histoire, mais la question ne se posait pas puisqu'il était dans ce fauteuil probablement jusqu'à sa mort.

Il le laissa parler sans l'interrompre, déjà parce qu'il ne voyait pas vraiment quoi répondre, et puis parce que ça lui permettait également de préparer ce qu'il allait lui dire. Certes ça n'allait pas plaire, c'était certain, mais depuis son accident, c'est la seule défense qu'il avait trouvé pour se protéger lui, mais surtout, protéger ses amis. La preuve, il faisait souffrir Daemon alors que cet homme avait le coeur sur la main, lorsque tout le monde l'avait abandonné, lui était resté auprès de lui, il avait encaissé tellement de choses pour lui, que c'en était presque surhumain. Et pourtant, il ne s'en était jamais plains, en tout cas, pas face à lui, mais ça ne semblait pas être le cas vis-à-vis de son petit ami.

Bien sûr que lorsqu'il insunia que Lisandro n'en avait que faire de Daemon, il avait envie de se lever, de lui dire qu'il se trompait sur toute la ligne, et pourtant, il n'en fit rien. Par fierté ? Non. Par peur ? Non plus. Tout simplement parce qu'il savait que quoiqu'il dise, ce ne serait pas suffisant pour convaincre Devan que ses intentions n'avaient jamais été mauvaises. Mais comment le croire alors qu'il avait tout fait pour pousser Daemon à bout afin qu'il jette l'éponge et qu'il tire un trait sur leur amitié ? S'il l'avait c'était uniquement pour le protéger, pour ne pas qu'il souffre, et aujourd'hui, il aavait lamentablement échoué.

" - Tu penses tout savoir, mais la vérité c'est que tu ne sais rien. Tu es peut-être le copain de Daemon, mais tu ne connaît rien de moi."

Et d'ailleurs, c'était sans doute pas plus mal comme ça. Lisandro n'avait pas envie d'avoir des personnes qui se disent amis alors qu'au final, ils n'ont jamais rien partagés ensemble. Daemon lui, savait parfaitement ce qu'avait traversé le brésilien, même s'il ne pouvait pas imaginer la douleur qu'il ressentait en son for-intérieur, il l'avait suivi pendant ses compétitions, il savait pertinemment que le sport c'était sa seule raison de vivre. Il savait aussi que la seule personne à qui Lisandro avait tout confié, s'était barré le jour où elle avait appris qu'il ne remarcherait jamais. Il avait été abandonné et aujourd'hui, cette peur de l'abandon le hantait, voilà pourquoi il préférait limiter le dégâts pendant qu'il en avait encore le pouvoir.

" - C'est sûr que rester dans un fauteuil roulant toute sa vie c'est un meilleur choix. J'ai pas choisi d'être comme ça, si j'avais eu le choix, je ne serai certainement pas ici et toi non plus d'ailleurs."

Il venait de livrer une petite partie de sa vie à cet homme qui ne le connaissait pas, c'était un grand pas, et s'il avait ne serait-ce qu'un minimum de compréhension, alors il ne continuera pas de le traiter comme un parfait connard, même si c'est ce qu'il est devenu en façade depuis son masque. Il suffit de creuser pour savoir que ce n'est qu'une apparence.

__________________________

One more light
Who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ?Who cares when someone's time runs out, if a moment is all we are.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'inconnu à la porte [Feat. Devan Matthews]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
sous une pluie d'étoiles...
La ville a organisé un petit rassemblement le soir-même de la Saint-Valentin, le 14 février. Tous sont conviés à amener couvertures, bouteilles de vin, délicieux pique-nique au sommet de la falaise.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus