AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
baby kangou
avatar
Tom Ryan
messages : 665
ici depuis : 01/09/2017
crédits : Angie
double-compte : Lowen
statut : Célibataire
MessageSujet: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Ven 2 Fév 2018 - 21:00

A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… ce mot raisonne dans ma tête, depuis plusieurs jours, je ne sais pas comment réagir face à cette nouvelle. Je ne vais pas sauté de joie c’est une certitude, je crois même que j’ai réellement peur… Les médecins et infirmières tentent de me rassurer, de me dire que c’est la meilleure solution, que je souffre pour rien, qu’il faut amputer le plus rapidement possible, sinon l’infection va se propager et cela peut-être très grave. Il m’explique qu’ils ne savent ou ils vont amputer, car ils ne savent à quel point l’infection des propagé, alors plus vite ils le font plus ils ont de change de sauver le plus possible de longueur… Ce qui facilitera l’appareillage. Mais pour moi tout cela me semble si irréel et la fois si flippante…

Nous sommes la vieille de l’opération et je ne suis réellement pas bien… Tant à cause de la douleur qu’à cause du stress… Je t’ai demandé de venir toute l’après-midi et j’ai demander a ce que tu restes cette nuit, normalement il est rare que cela soit autoriser, mais je suis un peu le petit malade chouchouter grâce à l’armée malgré tout. La mise à disposition du lit est très précaire, mais c’est juste pour cette nuit. Car je pars au bloc, demain matin à la première heure. Et je ne veux pas être seul… Depuis l’annonce de l’amputation, je vous protège bien moins, car je suis vraiment perturbé.

Je viens de terminer mon plateau-repas, j’ai très peu mangé, les médicaments antibiotiques me retournent l’estomac. Je reste au fond du lit et te regarde. 



« C’est pas de la haute gastronomie, mais on s’y fait. » 



Dis-je pour essayer de me détendre sur une conversation tout à fait idiote qu’est la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
Maddie Ryan
messages : 470
ici depuis : 03/11/2016
crédits : Odyssea
double-compte : Jake, Jeff, Jim & Jorge
statut : Y a quelque chose dans son regard
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Dim 4 Fév 2018 - 11:23

La nouvelle m'avait … foudroyée. Je n'en ai pas encore les mots aujourd'hui. Peut-être même que je ne réalise pas encore. C'est ça à vrai dire. Je savais que l'infection était là. Je savais que … que les complications étaient trop nombreuses. Et dangereuses. Mais il m'a fallu une bonne journée je crois avant de me dire que … que mon frère allait se faire amputer la jambe. Et encore, je ne réalise pas non comme je le dis. Demain sans doute. Demain je n'aurais plus le choix. J'ai pris congé pour ces deux jours. Tom veut que je sois là avec lui cette nuit. Et je serais de toute évidence bien trop stressée demain pour faire quoique ce soit. Je ne suis pas dans mon assiette ce soir. Il l'aura bien remarqué. Comme à mon habitude je ne sais pas trop quoi dire. Je suis bien différente de quand je rigole bêtement ou que je conseille un client à la banque. J'étais persuadée qu'il s'en remettrait. Qu'il remarcherait un jour. Mais voila, le destin en a décidé autrement. Rien n'est perdu, il pourra toujours avoir une prothèse je suppose. Oui, bien sûr que oui. Je suis là dans sa chambre. Sans être vraiment là à vrai dire. C'est un sentiment étrange. Tom essaye de me faire une blague sur son repas du soir. Après cela, plus le droit à rien pour l'opération. Oui. Je lui fais un sourire crispé. Un sourire forcé. Je ne me sens pas bien et ce sera pire demain. Je ne redoute pas son opération. C'est quelque chose d'assez banal. Je redoute juste de … de le voir revenir dans son lit. Et de ne rien voir justement. Un vide à l'endroit de sa jambe. Jambe que je regarde pour le moment. Même si ce regard semble perdu dans le vide. Il n'y aura qu'en le voyant que … que je me ferais à l'idée. Ils ont dit combien de temps cela va durer ? Je pense t'avoir posé cette question là déjà deux fois au moins. Et pareil aux médecins. Mais voila. C'est particulier mais … Je n'ai même pas envie de pleurer. Bien que ce soit plus triste que tout. Je me sens vide en quelque sorte. Absente. C'est … C'est la seule solution hein ? Je sais oui, je suis assez pathétique en ce moment. Mais j'ai le droit de l'être je pense. Je me moque pas de passer pour une idiote. La vie de mon frère a déjà basculé il y a de cela cinq mois. Demain, elle prendra encore un tout autre tournant …
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Tom Ryan
messages : 665
ici depuis : 01/09/2017
crédits : Angie
double-compte : Lowen
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Mar 13 Fév 2018 - 14:13

Les jours passent et je ne pourrais pas vous dire si je me fais à l’idée de ce diagnostic… Demain je ma jambe va disparaitre. Est-ce que j’en ai conscience, je ne crois, pas, je sais que je me sens pas forme, je fais des poussé de fièvre, ma jambe me lance parfois dans des douleurs extrêmement intenses, chose qui arrivé que rarement avant l’arrivé de l’infection. Je sais au fond de moi que ça ne va pas et que cela n’ira pas… Mais je vais ne passer d’une jambe énorme avec un attirail étrange et volumineux à plus rien ?! Cela me semble tellement irréel. J’ai essayer de poser des questions, savoir ou, comment ça va se passé, et après… Mais finalement j’ai l’impression d’avoir pas vraiment enregistré, je sais juste qu’eux même ils savent pas trop. Alors oui j’ai peur… Je sais que tu en as conscience, car je t’ai demander de rester avec moi, alors que depuis le début je cherche plutôt à vous protéger en vous évincent de tout ça, mais j’essaye malgré tout de parler d’autre chose ce soir, mais cela fait un flop au vu de ta réponse. Je comprends vite que tu es bloqué sur l’opération de demain.

« Un peu près 2 h… Enfin ils savent pas trop, car ils ne savent pas trop ce qu’ils vont trouver… » 



Ils ne savent pas exactement où ils vont amputer, ils ont une idée, mais si l’infection est plus haute que prévu ça sera plus compliqué, plus long… Et c’est un élément qu’il fait encore plus peur, cet inconnu total. Je ne suis pas médecin, mais j’ai bien compris que c’est la fin de ma jambe, je ne peux pas leurs en vouloir, ils ont réellement tout fait pour sauver ma jambe j’en suis sur… Cela fait des mois qu’ils font tout, alors oui je suis sûr que c’est la seule solution.

« Oui… Cela fait des mois qu’ils font tous pour la sauvée, alors oui je ne pense pas qu’ils ont pris cette solution facilement… »

Je pense que c’est un échec pour eux aussi…

« Au moins je serais moins embêtée avec toute la ferraille… » 



Je sais que c’est une façon étrange de voir les choses, la maintenant tout de suite c’est une façon pour moi d’essayer de mieux prendre les choses… Mais demain je sens que je vais regretter mon attirail. Une fille vient débarrasser nos plateaux en me disant que j’ai peux manger et je lui fais par de mes nausées malgré les médicaments déjà avaler. Je luis souris malgré tout et la laisse partir.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
Maddie Ryan
messages : 470
ici depuis : 03/11/2016
crédits : Odyssea
double-compte : Jake, Jeff, Jim & Jorge
statut : Y a quelque chose dans son regard
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Jeu 15 Fév 2018 - 20:29

Oui l'état de mon frère inquiète tout le monde. Et ce, depuis le début. Mais ces derniers jours encore plus. Une infection ! Comment as-t-il pu chopper une infection ? La réponse me paraît évidente. Un manque de soin. Un manque d'attention des infirmières, des médecins. Quoi d'autre sinon ? Je n'ai pas fait un scandale mais ce n'était pas forcément l'envie qui manquait. Aujourd'hui je suis plus … absente. Je me laisse porter. Je pose les mêmes questions. Toujours les mêmes réponses. Je n'ai pas hâte que mon frère aille subir cette opération. Et pourtant … Parfois, quand je l'entends geindre de douleur, j'ai mon estomac qui se retourne. Car je sais qu'il fait le « dur » en plus. Pour nous épargner. Même si … Même si le fait ces derniers jours. Peut-être parce qu'il n'a plus besoin de le faire ? Car nous savons tous maintenant ce qu'il en est … l'amputation … Deux heures. Deux heures pour … Pour que les médecins fassent ce qu'ils ont à faire. Deux heures … dis-je dans un murmure. Comme s'ils ne pouvaient pas le savoir précisément … L'endroit où ils vont … couper. Ce qui renforce mon opinion sur leur incompétence. Ils ne savent rien. Depuis le début ils ne savent rien. A coup de « peut-être que » et voila finalement où nous en sommes aujourd'hui. Où mon frère en est. Est-ce vraiment … la seule solution ? Oui. On me l'a répété. Plusieurs fois. Le risque est trop grand. Et je le comprends bien. Si l'infection se propage … non. Je pense que tu te trompes. Ce genre de chose n'aurait pas du arriver. Pour eux on est juste … un numéro, un dossier. Ils s'en foutent … Certains doivent bien dire la même chose que moi avec mon boulot. Ce qui n'est pas toujours vrai. Je ne connais que Jude qui travaille ici. Et je sais qu'elle est une très bonne infirmière. Qui prend les patients pour être des êtes humains. Mais les médecins … Oui, les médecins s'en foutent pas mal. Tom voit le bon côté. Plus d'attirail au tour de sa jambe. Oui … C'est tout ce que je peux dire. Impossible de faire preuve d'optimisme. Est-ce qu'on se rend vraiment compte de ce qu'il se passe ? Je ne pense pas … Une infirmière vient débarrasser et repars assez vite. Faisant une remarque sur le plateau repas encore à moitié rempli. Je me passe de tout commentaire mais une fois qu'elle est sortie … Pff. De toute façon il ne faut pas manger beaucoup avant une opération. Tout le monde sait ça. Et je le dis avec un air supérieur. Un air qui ne me ressemble pas vraiment. C'est peut-être comme ça que je cache ma tristesse. Ma peur. Et ne mange rien demain matin ! Car elles seraient encore capable de t'apporter le petit-déjeuner …
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Tom Ryan
messages : 665
ici depuis : 01/09/2017
crédits : Angie
double-compte : Lowen
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Mar 27 Fév 2018 - 22:13

La vie avec un fixateur externe s’est tellement compliquée, il y a tellement de soin, tellement de douleur et tellement de risque. Alors non je ne suis pas réellement surpris de la tournure des choses, ce n’est réellement pas quelque chose de rare pour les gens dans mon état malheureusement. Je dirais même que je suis surpris que cela ne me soit pas arrivé avant. Mais au bout de tout ce temps, je pensais clairement que j’allais passer à travers, que j’allais être épargné. Mais bien sûr que non, il fallait que le destin achève son travail… Plus la soirée passe et plus je sens ton inquiétude monter, je viens caresse ta main.

« Didi… Ils ne savent pas à quel point l’infection à endommager… »

Les os, mais je préfère éviter les précisions, moi-même imaginer que j’ai je ne sais quoi qui me bouffe de l’intérieur mon retourne l’estomac. Ils verront réellement les choses quand ils vont couper, ils verront bien si mon os est touché, ou s’ils ont enfin un morceau saint… Cette idée me donne un haut-le-cœur, que je tente de cacher et de faire passer. J’essaie de te convaincre que je ne pense pas qu’il y ait de fautes, que c’est juste la chance que j’ai toujours eue qui s’est échappé. La roue a tourné ses tout.

« Maddie… Cela ne sert à rien de réagir ainsi, les choses sont ainsi, cela ne sauvera pas ma jambe de s’énerver après les médecins ou même de trouver un quelconque fautif… »

J’essaie de dédramatiser les choses, même si je ne suis moi-même pas très à l’aise avec l’idée qu’on me coupe ma jambe, mais en même temps j’ai cette impression qu’au fond de moi je m’y attendais… Je te lance un sourire à la remarque que tu fais à l’infirmière.

« Je dois être à jeun qu’à partir de minuit didi. »

Mais quelque chose me dit que je risque de ne pas garder longtemps ce que j’ai mangé de toute façon… La nausée me tiraille. Et je n’en ai pas fini avec les nausées, car ils m’ont bien prévenu que je resterais sous antibiotique en bon moment pour être sûr d’enrailler l’infection. Mais en la en plus de la nausée du au médicament, je suis sur aussi qu’il y a de la nausée dû au stress ! C’est un peu le combo gagnant là. Mais je garde tout. L’infirmière repasse pour me donner deux médicaments pour me détendre et m’aider à dormir.

« Je devrais lui demander de t’en filer deux aussi. »

Riais-je un peu pour me détendre avant d’essayer de dormir, demain je suis le premier à passé alors le « réveil » va sonné tôt, pour la seconde douche et tout le tralala…
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
Maddie Ryan
messages : 470
ici depuis : 03/11/2016
crédits : Odyssea
double-compte : Jake, Jeff, Jim & Jorge
statut : Y a quelque chose dans son regard
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Jeu 1 Mar 2018 - 20:26

Ouiiii … je saaaiiiis … Mais il faut qu'on me répète les choses moi en ce moment. Il faut que je sois sûre de … de tout. Mais l'opération pourrait être un peu mieux prévue que ça. Là j'ai l'impression qu'on envoie mon frère à … à la boucherie. Ils vont … couper. Et si ça se trouve ce ne sera pas encore bon alors ils recommenceront. Je n'ose même pas imaginer la … la scène. Je risquerais de tomber dans les pommes. Surtout qu'il s'agit là de mon frère. Une infection … qu'on ne me dise pas que ce n'est pas du au manque de soins ou d'attention. Quand même ! Et passer toutes ses journées à l'hôpital. C'est un nid à bactéries cet endroit. La pilule a du mal à être avalée oui. Mais pour Tom non. J'aurais cru qu'il s'emporterait un peu plus que ça. Là il est juste … Résolu. Calme. « C'est comme ça il faut passer à autre chose ». Et parce que c'est comme ça il ne faut rien dire ? Je te trouve bien … compréhensif sur le coup. Mais peut-être que … que l'amputation n'est pas une mauvaise nouvelle pour lui c'est ça ? Et si c'était ça oui ? Qu'il est … « content » de se faire opérer pour ne plus être encombré de tout ce barda. Enfin. L’infirmière entre, fait ce qu'elle a à faire. Fait sa petite remarque. Et je gratifie Tom d'une des miennes juste derrière. Ce qui le fait un peu sourire mais je ne le remarque pas vraiment. Oui oui. Mais bon … Disons que j'ai juste envie de pester là. Et lui rappeler de ne pas manger demain matin !! Pas que Tom le ferait mais c'est plus des infirmières que j'ai peur. Infirmière qui repasse peu de temps après pour les médicaments. Des médicaments sans doute pour le calmer un peu et le faire dormir. Et le voila qui se moque de moi ! Je lui lance un petit regard. Un tout tout petit peu noir. Mais j'ai quand même un sourire sur mon visage. Je regarde l'infirmière. Ne l'écoutez pas. Il ne dit que des bêtises depuis toute à l'heure … Et je rigole doucement. C'est bizarre mais … Mais c'est sans doute la première fois depuis deux jours que je rigole dans sa chambre. Et lorsque je m'en rends compte je me dis que ça fait du bien. Beaucoup de bien. L'infirmière repart et je regarde mon frère. Plus sérieusement je crois effectivement que je ne vais pas vraiment savoir dormir sachant ce qui t'attend demain. Mais ce n'est pas pour autant que je vais prendre des médicaments. Tu sais très bien que je n'aime pas trop ça. J'ai peur d'en devenir dépendante ou que sais-je. Une idée un peu bête je sais. Mais c'est toujours par là que ça commence ! Et puis je ne travaille pas demain alors je n'ai pas besoin de sommeil. J'ai pris congé. C'était obligatoire. Je me voyais mal faire comme si de rien n'était alors que Tom passait sur la table d'opération. Je n'aurais fait que penser à ça. Je n'aurais pas du tout été concentrée dans mon travail.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Tom Ryan
messages : 665
ici depuis : 01/09/2017
crédits : Angie
double-compte : Lowen
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Mar 6 Mar 2018 - 20:00

J’essaie de dédramatiser un peu la situation même si en soit elle est plutôt dramatique, mais je crois que je ne réalise tout simplement pas l’ampleur que cela prend, je ne réalise pas réellement à quoi va consiste ma vie par la suite… Mais je ne suis pas sûr que cela soit pire que ce qui était prévu de toute façon… J’ai l’impression que de toute façon c’était plutôt le genre de choix, vaut mieux la peste ou le choléra… Dans c’est cas là y a pas de pire ni de mieux, on aurait tous préféré que je revienne sur mes deux jambes. Mais ce n’est pas ce qui c’est passé et on doit faire avec et je crois que je suis tout simplement résigner. Mais je sens bien que tu es plus proche de la réalité que moins, que tu vois plus loin que le simple fait de ne plus avoir cet appareillage qui me pourrit la vie.

« Non ce n’est pas ça… C’est juste que c’est comme ça et que de toute façon l’un ou l’autre cela aurait été compliqué… J’ai déjà assez de mon ouï et ma vue qui me complique la vie, j’n’ai pas envie de chercher un fautif… Le fautif c’est cette bombe, pas les médecins didi… »

Je sais que c’est compliqué à concevoir que je puisse préférer cette opération, mais au moins c’est rapide… Je sais que dans un mois un peu près je serais en centre de rééducation, et dans quelques mois je pourrais espérer une prothèse… Alors que là, j’étais loin du centre de rééducation et de la marche. Quand l’infirmière vient me donner mes médocs je déconne un peu sur le faite qu’il t’en faudrait aussi. Au moins cela te détend un peu, enfin je l’espère.

« Je sais didi, moi non plus j’n’étais pas très médocs… »

Je souris quand tu me dis que tu ne travailles pas demain. Même si tu as besoin de dormir malgré tout.

« Merci, mais c’n’est pas une raison pour ne pas dormir. »

Je souris et m’apaise doucement grâce au médicament et je m’endors…

suite : :
 
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
Maddie Ryan
messages : 470
ici depuis : 03/11/2016
crédits : Odyssea
double-compte : Jake, Jeff, Jim & Jorge
statut : Y a quelque chose dans son regard
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Ven 9 Mar 2018 - 18:41

Je soupire. Il a raison. Bien sûr qu'il a raison. Je devrais en vouloir à cette mine. Je devrais en vouloir à ces guerres qui n'ont aucun sens. Mais les médecins … ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour sauver sa jambe je pense. Et que ce serait-il passé s'il n'avait pas eu cette infection ? Est-ce qu'il aurait pu en guérir ? Aurait-il pu remarcher ? Tellement de questions. Mais finalement … je me moque pas mal des réponses maintenant. Oui oui … Je sais bien. Mais quand même ils … Je soupire. Bon d'accord j'arrête avec ça. Ca ne sert à rien de toute façon comme tu dis. J'espère juste qu'ils ne feront pas n'importe quoi. Non je crois que je ne vais pas arrêter. Je souhaite que tout se passe bien évidemment. Je prie pour que tout se passe bien ! Et non je ne pense pas aux scénarios catastrophes. J'ai déjà suffisamment la boule au ventre comme ça. J'ai juste hâte d'être demain début d'après-midi. Et qu'est-ce que ça doit être pour lui alors … Nous sommes interrompus par une infirmière. Et il se moque gentiment de moi. Je vais avoir du mal à dormir oui c'est évident. Si j'étais capable d'aller me reposer sereinement et de me lever demain matin pour aller travailler comme si de rien n'était je … Non, impossible. Oui mais toi tu n'as pas le choix. J'esquisse un léger sourire. Alors il prend les médicaments. Qu'il puisse au moins avoir un peu de repos lui. Pour moi ce n'est pas bien important. C'est bizarre mais il a l'air … heureux. Enfin non pas heureux mais il ne fait plus sa tête de bougon. Il aurait pu être comme il est là avant quand même … Tu crois vraiment que je vais réussir à dormir sachant ce qui t'attends demain ? Je suis parfois stressée pour un rien alors là … Enfin. Quoiqu'il en soit je pose la main sur la sienne et je le laisse doucement s'endormir. Le coeur qui cogne déjà dans ma poitrine. Je ne vais pas dormir de la nuit non. Je ne vais pas penser qu'à ça je crois. Mais ça m'occupera bien l'esprit. Nous verrons bien. Comme on le dit, demain est un autre jour.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Tom Ryan
messages : 665
ici depuis : 01/09/2017
crédits : Angie
double-compte : Lowen
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Ven 6 Avr 2018 - 10:45

Je sais que c’est compliqué pour tout le monde, qu’on a sans doute pu imaginer les pires scénarios en mon absence tels que la mort, mais est-ce qu’on m’a un jour imaginer avec qu’une seule jambe ? Ça, j’en doute. Et puis me voir revenir malgré l’accident avec et me faire amputer quelques mois après alors que je viens de les passé à l’hôpital, bien sûr que cela l’est sans doute encore plus… Les gens veulent toujours un coupable, jeter la pierre à quelqu’un juste pour se rassurer, alors qu’il n’y a pas toujours de fautif ou alors pas qu’un seul en tout cas… Ici c’est le type qui a passé cette mine, mais cela peut-être aussi mon commandant qui nous a envoyés sur le terrain, un collègue qui a décidé de se mettre à droite et non à gauche et tant d’autre chose… Et tout cela n’avancera à rien de toute façon, cela ne me rendra pas ma jambe.

« Je suis sur que tout se passera bien, le chirurgien à l’air cool et m’a bien expliqué comment ça aller se passé. »

Même s’ils ne savent pas encore exactement ou couper et tout, mais bon, je sais qu’ils feront le nécessaire et pour être honnête je préfère qu’ils soient prudents, enlève bien tout pour ne pas devoir me refaire opéré dans 2 semaines ou je ne sais quand ! Quand l’infirmière arrive forcement je te taquine, un besoin de détendre cette atmosphère ! Je souris assez amusé par ta répartie. Très vite le médicament fait effet.

Le lendemain matin je suis réveillé de très bonne heure pour la fidèle douche, les constantes et tout un tas de trucs ! J’ai l’impression de me préparer pour un assaut sur le terrain sauf que je suis dans une chemise de nuit en papier bleu avec un bonnet bizarre et qui gratte sur la tête ! Je suis le premier à passé au bloc de la journée alors pas de retard ! Je pars très vite après t’avoir embrassé et t’avoir dit que tout ira bien j’en suis sur. L’opération dure presque 3 h, il n’y a pas eu de grande difficulté et ils sont plutôt contents, car ils ont pu sauver une grande partie de ma cuisse, l’articulation du genou n’a pas pu être sauvée, mais déjà avec une cuisse bien préserver l’appareillage sera plus facile. Ils ont consolidé les quelques traits de fracture qui restait dans mon fémur par des plaques. L’appareillage devra attendre la cicatrisation complète du coup, mais c’est cela.

Je suis en salle de réveil pour le moment toujours endormie, le médecin vient t’expliquer tout cela. Je reprends très vite mes esprits, et réclame bien vite à remonter dans ma chambre pour te voir. Une fois certains que je vais plus ou moins bien on me remonte dans ma chambre. Je ne suis pas douloureux, mais pour l’instant ma jambe est bien restée cachée sous le drap…  

Sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
Maddie Ryan
messages : 470
ici depuis : 03/11/2016
crédits : Odyssea
double-compte : Jake, Jeff, Jim & Jorge
statut : Y a quelque chose dans son regard
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Lun 9 Avr 2018 - 20:42

Oui oui ... Moi aussi ... Ce n'est pas une opération délicate, il ne devrait pas y avoir de problème non. Enfin ce n'est pas un petit truc de rien du tout. Il ne s'agit pas simplement de "couper" une jambe non. Je ne suis pas non plus renseignée outre-mesure parce que … ça me donne assez froid dans le dos ce genre de chose mais on ne parle pas là d'une opération cardiaque. Ou d'une neurochirurgie. Alors oui ça devrait bien se passer. On verra. Une infirmière entre alors le temps de lui donner son cachet. Et à peine quelques minutes plus tard le voila déjà endormi. Je regarde son visage et … il a l'air si apaisé. Je ressens un peu de mélancolie. Un peu de tristesse. J'aimerais le voir tous les jours comme ça. Même si aujourd'hui il était … de bonne humeur je dirais. Je détourne finalement la tête avant de passer pour une creepy qui regarde les gens dormir. Hihi. Et on ne me donne pas le choix que de rentrer chez moi. Alors c'est ce que je fais. Incapable de manger quoique ce soit. Et quasi impossible de dormir. Je me retourne continuellement dans mon lit. Et dès cinq heure du matin je me prépare. On m'a autorisé à venir très tôt. Même si là c'est vraiment trop tôt et que je vais juste attendre une heure sur le canapé. Stressée comme jamais. Avant d'arriver à l'hôpital et d'avoir tout juste le temps de lui dire bonjour. De lui rappeler moi aussi que ça va aller. Il y a intérêt. Que le médecin ne revienne pas en me disant « j'ai une mauvaise nouvelle ». Mais ce n'est pas ce qu'il se passe. Tout s'est bien déroulé. Pour le moment. Le médecin me passe les détails les plus techniques et je suis suffisamment … intelligente pour comprendre tout ce qu'il me dit. Je lui pose une ou deux questions. Il prend le temps de me répondre mais rapidement. Il a d'autres choses à faire. Alors j'attends juste que mon frère revienne dans sa chambre. Les dernières heures ont passés tellement lentement … Bien que je me sois étrangement assoupie au moins une bonne heure alors qu'il venait de partir en salle d'op. Trop gros manque de sommeil sans doute. Et alors que je suis sur mon téléphone en train de passer le temps, j'entends un peu de raffut et la porte s'ouvre. Le voila. Je me lève et je les laisse juste installer le lit comme il faut avant de … l'assaillir de questions et de bonnes nouvelles. Hihi. Dur dur de résister. Hihi. Alors ? Ca va ? Comment tu te sens ? Le médecin est venu me voir il m'a dit que tout c'était bien passé. Et oui mon regard se pose sur le drap. Le drap … complètement à plat sur le lit. Ce qui me fait déjà un petit quelque chose. C'est choquant parce que je sais. Mais je crois que c'est … que ce n'est rien en comparaison du moment où il enlèvera ce drap …
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar
Tom Ryan
messages : 665
ici depuis : 01/09/2017
crédits : Angie
double-compte : Lowen
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Sam 19 Mai 2018 - 18:14

Non je ne jetterais pas la pierre à quiconque d’être stresser pour une opération même si cette dernière n’est pas cessée me mettre en danger, car on touche seulement à de la mécanique en gros, des os et du muscle. Mais malgré tout il y a des artères pour alimenter tout ça… Alors certes ce n’est pas une opération du cœur, mais voilà… J’essaie de te rassurer tout comme cela me rassure en même temps !

L’opération se passe bien, j’ai envie de dire que c’est la première bonne nouvelle depuis des mois… Même si tout est paradoxal hein ! Mais au fond de moi je sais que c’était la meilleure des solutions, je sors tout juste des pays des rêves induits par l’anesthésie que j’ai déjà des rêves d’aller faire mon jogging ! Alors oui je sais ce n’est qu’un rêve, mais je sais que je pourrais le réalisé même si ma démarche ne sera plus aussi naturelle c’est une certitude… À moins qu’ils aient réussi à garder mon genou, mais les derniers pansements, ne montrez pas de jolies choses.

Quand je remonte dans ma chambre je remarque rapidement que l’anesthésie est encore très présente au niveau de mes jambes, car je ne peux toujours pas les bouger et donc je n’ai pas conscience du tout de ce qu’ils ont… coupé. Je suis malgré tout ravie de retrouver ma chambre, bah oui après tout c’est mon chez moi depuis des mois ! Et puis je sais que tu m’y attends et que me voir réveiller te rassurera que plus !

Je te repère alors directement dans mon champ de vision limité, mais je crois que je m’y suis un peu habitué pour le moment… Je te souris, tu as l’aire rassurée et quand tu me poses les questions auxquelles je m’attendais bien évidemment, je repère le plus important dans tout ça, cela s’est bien passé. Et je crois que c’est la chose la plus importante pour moi et non pas comment je me sens réellement, car à par me sentir vaseux des médicaments c’est pas l’extase hein ! Je souris.

« Ça va, je ne sens rien pour l’instant. Quand la péri' se dispersera, ce sera sans doute plus douloureux et je sentirais bien qu’il y a plus tout. »

Oui cela paraît bizarre dit ainsi, mais oui pour éviter de ressentir les premières douleurs, certains fond une péridurale.

« Et toi ? Tu n’as pas bu trop de café j’espère ? »
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar
Maddie Ryan
messages : 470
ici depuis : 03/11/2016
crédits : Odyssea
double-compte : Jake, Jeff, Jim & Jorge
statut : Y a quelque chose dans son regard
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    Mer 23 Mai 2018 - 18:51

Je me retrouve à attendre. Stressée comme jamais. Alors que l'opération reste relativement "simple". J'ose à peine imaginer ma panique s'il s'agissait de quelque chose de plus grave. Non je ne préfère pas du tout m'imaginer ! C'est déjà bien trop grave commme cela ! J'ai le coeur qui bat. Je patiente. J'envoie juste un message à tout le monde pour leur dire que Tom est parti en salle d'opération. Et après d'interminables heures, le revoila enfin. La tension et le stress sont retombés. Le médecin étant venu me voir juste après le succès de l'opération ! Alors forcément c'était un grand soulagement. Je suis restée impatiente le temps qu'il revienne mais c'était plus parce qu'il lui fallait savoir la nouvelle qu'autre chose. Hihi. Et évidemment deux minutes plus tard tout le monde était déjà au courant qu'il n'y avait eu aucune complication. Hihi. Alors le voila. Dans son lit recouvert d'un drap. Et même si ... je reste curieuse de ... de voir ... ce qu'il n'y a plus rien à voir, je ne vais pas soulever le drap non plus. Je lui demande donc à toute vitesse comment il se sent. Bien qu'il ne le sache pas vraiment. Oh oui d'accord. Si tu as trop mal on te donnera quelque chose ! On pourra lui donner un anti-douleur n'est-ce pas ? L'infirmière étant encore là, elle pourra peut-être nous répondre. Parce qu'avec l'anesthésie et la péridurale il y a peut-être quelques contre-indications. Je n'y connais rien dans le domain médical. Et Tom ... il ne trouve rien de mieux à faire que de plaisanter ! Non mais lui alors ... Mieux. Ca va beaucoup mieux. Puis si tu crois que j'ai eu besoin de café pour rester éveillée tu te trompes ! Même si j'avoue je me suis un peu assoupie pendant que tu étais en salle de réveil. Et à mon avis je risque de faire un bon gros dodo ou une bonne sieste aujourd'hui. Hihi. Les infirmières nous laissent alors seuls. Le moment de lui dire quelques mots. Maman va bientôt arriver. Matt et papa essaieront de passer dix minutes sur le temps de pause de midi. Et Kris je ne sais pas. D'ailleurs maman aurait quand même pu venir de suite. Et pfiou quand le médecin est arrivé avec sa tête des bons jours et son demi-sourire je te raconte pas le soulagement ! Hihi. Je me sens bien mieux oui. Même si je n'oublie pas au fond que ... qu'il en restera marqué à vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie    

Revenir en haut Aller en bas
 
A.M.P.U.T.A.T.I.O.N… - Maddie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: hôpital-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES