AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (concholett) i missed you...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: (concholett) i missed you...   Jeu 8 Fév - 22:20


Conshobàhr & Scarlett

I missed you...


Cela faisait quelques jours maintenant que tu étais rentrée de Paris. La personne qui t'avait fait revenir de le savais pas que c'était pour elle. C'était ce bon vieux Conchobàhr. Ton ami d'enfance. Certes un ami, mais tu éprouvais quelque chose pour lui, sans vraiment te l'admettre. Alors ce soir, tu voulais aller le voir. Aller le voir pour t'excuser de tout ce que tu avais fais. Sans donner de nouvelles, tu étais partie avec cet homme que tu connaissais à peine. Ton ami ne savait pas que tu étais tombée enceinte, que tu avais avortée. Tu aurais voulu qu'il soit là pour toi, à ce moment là, qu'il soit là lorsque tu étais dans cette clinique. Alors tu étais plantée là, devant le #17, tu ne savais pas si c'était lui qui allait ouvrir, tu avais peur. Tu étais vêtue simplement, un jean et un t-shirt noir avec un chemise à carreaux bien trop grande pour toi. Tu tapais du pieds et tu te tenais les mains, un peu honteuse, pendant 5 minutes. Alors tu pris ton courage à deux mains pour frapper à la porte, ce que tu fis. Tu attendais, en trépignant comme une enfant. Ne sachant pas quoi dire, ni comment il allait réagir, tu préparais tous les scénarios possibles dans ta tête. Tu jouais avec tes cheveux, tu réfléchissais en même temps. Jusqu'au moment où ton ami ouvra la porte. Tu baissais la tête, honteusement surement et tu ne lâchais que quelques mots. « Bonsoir Concho » dis-tu timidement, toujours tes yeux rivés vers le sol, telle une enfant qui avoue une des nombreuses bêtises qu'elle avait faite.  
AVENGEDINCHAINS

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 1261
ici depuis : 06/03/2016
crédits : whovian, emy (a) & cpdelicious (g) :D
double-compte : nelligan & woody & lennox & adán & isaiah & august & naveen
statut : j'l'ai toujours dit, que j'aimais les rousses !
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Lun 26 Fév - 1:38

Si quelques mois auparavant, ma vie avait semblé se transformer en un chaos incontrôlable dont le tourbillon me plongeait dans des états tous plus confus les uns que les autres, je devais avouer que la roue avait finalement tournée. Et un sacré tour, d’ailleurs. J’avais l’impression que tout le non-sens avait finalement pris une seule et unique direction qui avait fait en sorte que le désordre s’était tout d’un coup dissipé. Mon organisme était en pleine expansion, ma relation avec Zelda était d’une douceur saine et belle, la colocation était plus vivante que jamais avec le retour de Perry et l’entrée d’Alfie, je m’étais réconcilié d’une manière inattendue avec Amélia que je découvrais jour après jour. J’avais l’impression que rien ni personne ne pourrait ébranler ce monde qui se construisait autour de moi, et pourtant, ce soir, une personne allait bien assez rapidement me plonger dans le doute, l’incertitude. Le chaos des non-dits et des peut-être jamais questionnés. Scarlett. Celle qui avait fait battre mon cœur dès que j’avais eu l’âge de penser aux filles de cette manière. Celle qui avait été la première à me friendzoner – ou c’était alors l’impression que j’avais eue depuis toutes ces années. Celle qui était devenue l’une de mes meilleures amies. Et finalement, celle qui m’avait mis le cœur et la tête à l’envers l’année dernière, quand Ally était partie, quand Ally m’avait laissé derrière sans prévenir, sans rien dire, sans jamais me redonner directement un quelconque signe de vie. C’était dans les yeux de Scarlett que je m’étais perdu, le temps d’une soirée. Et si ça n’avait pas été plus loin que nos corps serrés pendant une danse, si nos sourires et nos regards ne nous avaient pas portés ailleurs que la porte d’entrée quand j’étais allé la reconduire, ces souvenirs-là avaient hanté la plupart de mes nuits suivantes. Et puis elle était partie, elle aussi, comme une voleuse, dans un coup de vent glacial qui m’avait laissé plus bas encore. Et puis il y avait eu Zelda. Et le temps qui passe. J’étais à une si belle place, dans ma vie. Mais peut-être pas la bonne. Elle toqua à la porte, et étant seul ce soir au #17, je me levai du divan où je regardais un épisode de Money Heist, et j’allai ouvrir. Mon cœur rata un bon et bordel, la tête que je devais faire, là, à la regarder comme on voit un fantôme. Et c’était presque ce qu’elle était. « Scarlett ? » La joie de la revoir, la honte par rapport à notre dernière soirée passée ensemble, la colère qu’elle soit juste … partie. « Je, euh … Wow. Je ne pensais pas te revoir un jour. » Mais je ne la voyais pas vraiment, elle avait le regard rivé vers le plancher. Tous les deux, partagés, déchirés, entre tellement de possibilités.

__________________________

leave your broken windows open and in the light just streams, and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to, be what you want to be (endlesslove)
THEN WE'LL SHOOT ACROSS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Mer 28 Fév - 4:06

Penser qu'un jour tu partirais sans parler à Concho, c'était quasiment mission impossible. Vous avez tous les deux grandis ensemble, vécu énormément de choses ensemble et le rayer de ta vie était une chose que tu ne pouvais croire. Alors, à ton retour, tu étais parti le voir, pour t'excuser du mal que tu avais pu causer. Lorsque ton ami ouvra la porte, tu avais toujours ta tête rivée contre le sol, à ne pas savoir quoi dire. Il ne pensait pas te revoir. C'est vrai que votre dernière entrevue était un peu étrange. Vous étiez sortis en boîte, jusque là tout va bien. Mais au cours de la soirée, vous vous étiez rapprochés, d'une façon que tu pensais pas voir venir un jour. Tu l'avais découvert sous un autre angle, et tu le voyais différemment maintenant. Tu aimais cet homme de tout coeur, c'était un de tes meilleurs amis, c'est sûr. Mais est-ce que tes sentiments ont évolués ? Tu ne sais pas... Et tu es dans le doute. Alors tu releva la tête, une larme roula sur ta joue. Tu voulais lui dire, lui dire que tu avais merdé, que tu avais avorté, que l'homme que tu pensais aimer t'avais fais vivre un véritable calvaire lorsque tu étais à Paris. Mais tu ne savais par où commencer. « Je suis désolé... » dis-tu dans un murmure en regardant ton ami droit dans les yeux. C'est vrai, il n'y avait pas de mot pour décrire à quel point tu étais désolé d'être partie sans laisser de nouvelles, sans appeler personne, sans rien dire. « Tu m'as manqué » finis-tu, en esquissant un sourire sous les petites larmes qui coulaient petit à petit sur tes pommettes. Tu les balayas d'un coup de manche et tu essayais de paraître le plus heureuse possible. Et tu l'étais. Car tu avais retrouvé un ami, un véritable ami.

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 1261
ici depuis : 06/03/2016
crédits : whovian, emy (a) & cpdelicious (g) :D
double-compte : nelligan & woody & lennox & adán & isaiah & august & naveen
statut : j'l'ai toujours dit, que j'aimais les rousses !
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Jeu 1 Mar - 17:07

Si j’avais toujours eu une profonde affection pour Scarlett, une attirance même indéniable pour la femme qu’elle était, je l’avais toujours réprimée. Pour le bien de notre amitié. Pour ne pas la perdre. Nous étions amis depuis tellement longtemps, j’avais été si souvent mis dans cette case amitié dont on ne revient jamais, ou presque. À mes yeux, dans mon cœur, il était clair que Scarlett m’avait depuis toujours friendzoné et peut-être était-ce pour cette raison que je l’avais fait à mon tour, vis-à-vis d’elle. Sauf que lorsque nous nous étions complètement abandonnés, contrôlés par l’ivresse et libérés sur la piste de danse, cette nuit-là où tout avait changé, mes sentiments aussi s’étaient métamorphosés. En quelque chose qui était resté caché longtemps, si longtemps. Le regard de Scarlett, son sourire, ses murmures dans mon oreille, les sous-entendus. Elle avait réveillé en moi une nouvelle perception de nous deux, à laquelle je n’avais même pas eu le temps de m’accrocher avant qu’elle ne disparaisse en fumée quelques jours plus tard. Je m’étais souvent demandé si c’était ma faute, si j’avais fait quelque chose de déplacé, si je l’avais blessée. Sans jamais comprendre. De toute façon, je ne comprenais que rarement, tout ce que je savais c’était que je faisais fuir les femmes de ma vie. Ally, Scarlett. Elles disparaissaient dans un brouillard qui enveloppait mes pensées, paralysait mon cœur. J’avais toujours su reprendre le dessus, j’avais toujours sur retrouver le chemin. Mais je ne m’attendais pas à la revoir en cours de route, non, et là, je ne savais plus du tout si la trajectoire en serait déviée. Elle pleurait, Scarlett. Elle releva la tête vers moi et une larme roula le long de sa joue. Je déglutis. « Tu m’as manquée aussi. » Dis-je à voix basse, parce que je n’aurais sans doute pas été capable de le dire haut et fort. Pas quand mon cœur avait encore mal, même s’il aurait dû être complètement rétabli depuis le temps. Depuis Zelda. Je m’écartai légèrement de la porte. « Tu veux rentrer ? » Si elle était venue jusqu’ici, ce n’était pas pour qu’on reste plantés devant la porte. Quoique j’aurais sans doute été capable de le faire, baignant dans la confusion. Quand j’eus refermé la porte derrière moi, derrière nous, je passai un moment à fixer ma main refermée sur la poignée. Puis, sortant de ma transe, je ne fis que prononcer, directement : « Pourquoi t’es partie ? » Et là, mes yeux quittèrent la poignée, et se posèrent sur elle.

__________________________

leave your broken windows open and in the light just streams, and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to, be what you want to be (endlesslove)
THEN WE'LL SHOOT ACROSS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Jeu 1 Mar - 19:30

La peur de lui dire ce qu’il s’était passé. C’est ça qui te paralysait. Il t’avait manqué. Sa présence, le fait qu’il soit l’homme qui t’as toujours sorti de tes galères depuis que vous êtes enfant. Mais là, il n’avait pas été là. Mais ça, c’était simplement de ta faute, car tu étais partie comme une conasse, sans laisser de nouvelles à personne, sans rien dire. Conchobàhr avait le droit de t’en vouloir, autant que tu t’en voulais à toi même. C’était délicat, votre situation. Car tu te dis que tu avais aussi fui car tu n’assumais pas d’avoir des sentiments pour cet homme qui t’as vu grandir. Tu lui avais manqué aussi, c’est un bon point. Mais jamais tu ne pensais qu’il te répondrait la même chose. Ce n’était pas dans ses habitudes de dire des choses comme ça et tu le savais pertinemment. Une lâche, c’est ce que tu étais. Lorsque ton ami te proposa de rentrer, tu t’exécutas. Après tout, tu n’étais pas là pour rester sur le devant de la porte à attendre que la pluie tombe. Il ne te regardait pas dans les yeux, tu avais peur. Tu n’osais pas non plus. Alors lorsqu’il fermait la porte, il te demanda pourquoi tu étais partie. Son regard tapis dans le tien. « J’ai … j’étais à Paris, dis-tu dans un souffle, en te sentant idiote. J’ai rencontré un homme et je suis partie avec lui » finis-tu simplement, en ne quittant pas son regard. Mais il y avait plus que cela. Tu étais tombée enceinte, tu voulais lui dire, plus que tout au monde mais tu avais peur de sa réaction. Et aussi, surtout, tu voulais lui dire que c’est pour lui que tu es rentrée. Pour mettre les points sur les i de votre relation. « Concho… j’ai eu quelques soucis là bas » dis-tu en balayant tes larmes d’un coup de manche de chemise. Allez, c’est le moement, il faut que tu te confie, que tu lui dises. Que tu lui dises tout. On t’a frappé, tu es tombée enceinte, tu as avorté, tu ne te souviens plus de la moitié de tes soirée, tu as été droguée. Bref, c’était pas la joie, Paris. La ville de l’amour, et puis quoi encore ?

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 1261
ici depuis : 06/03/2016
crédits : whovian, emy (a) & cpdelicious (g) :D
double-compte : nelligan & woody & lennox & adán & isaiah & august & naveen
statut : j'l'ai toujours dit, que j'aimais les rousses !
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Ven 2 Mar - 3:59

Elle était maintenant à l’intérieur du logement, elle s’était tournée vers moi, sans doute dans l’attente que je dis quelque chose, n’importe quoi. Mais mes yeux étaient rivés sur la poignée de la porte, je m’y accrochais tout comme je m’étais accroché à Scarlett après le départ d’Ally, quand j’avais été perdu dans un tourbillon dans lequel tout était parti en vrille. Mais à l’inverse de Scarlett, la poignée de porte restait dans ma main, elle ne s’effaça pas dans un nuage de fumée. Pas comme elle qui avait disparue tout d’un coup, sans prévenir. J’arrivai enfin à articuler quelques paroles, une question, qui ressemblait davantage à une attaque. Je voulais seulement avec une réponse à tous les doutes qui m’avaient habité quand elle m’avait laissé derrière, comme bien trop de personnes l’avaient déjà fait. Je n’aurais jamais imaginé ça d’elle. Je levai le regard vers Scarlett, l’écoutant me dire qu’elle était à Paris. J’haussai les sourcils, un rire déplacé s’échappant d’entre mes lèvres. « Décidément, la France m’en veut pour quelque chose. » Lâchais-je, conscient que j’étais en train de donner une personnalité à un pays. Tant pis. Lilas m’avait si souvent abandonné pour Paris, et maintenant c’était au tour de Scarlett de se réfugier dans la Ville Lumière. Me laissant dans une obscurité quasi-totale. « Wow. » M’exclamais-je, n’arrivant pas à croire que tout ça était pour un homme. Un homme autre que moi. « J’devais m’être vraiment fait des films, moi. » Dis-je, plus pour moi-même que pour Scarlett. Je pensais réellement qu’une connexion s’était faite, entre elle et moi, à notre dernière soirée. Mais si elle s’était enfuie avec le premier venu, je m’étais clairement trompé sur toute la ligne. Toutefois, le regard de Scarlett s’embua de larmes à nouveau alors qu’elle me confiait d’une voix tremblante qu’elle avait eu quelques soucis, là-bas. Tout d’un coup, la colère retomba, me laissant presque instable sur mes jambes. Je m’approchai doucement d’elle, le regard inquiet. « Quel genre de soucis ? » Demandais-je, m’imaginant le pire.

__________________________

leave your broken windows open and in the light just streams, and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to, be what you want to be (endlesslove)
THEN WE'LL SHOOT ACROSS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Ven 2 Mar - 13:35

Tu ne savais plus où te mettre, tu ne savais plus quoi faire. Ca y est, tu étais enfermé avec lui entre quatre murs. C'était délicat comme situation, c'était gênant. Il fallait que tu craches le morceau, que tu lui dises tout. Tu as des sentiments pour lui, c'est indéniable. Alors lorsqu'il te dit que la France devait avoir une dent contre lui, tu baissas la tête. Et le pire aura été lorsqu'il se demanda s'il ne s'était pas fait des films. Cela revient à votre dernière soirée ensemble. « Non » répondis-tu dans un murmure. Pour toi, cette soirée avait été un film. Tu ne pensais pas que Concho pourrait avoir des sentiments pour toi, jamais. Il t'a vu grandir, il t'a vu évolué, il t'a vu faire des bêtises. Alors oui, tu es partie pour un autre homme mais tu as fui, simplement, comme une lâche qui n'assume pas. Tu as fui Concho, tu as fui tes amis, tu as fui tes parents, tu as fui tout le monde. C'était une période où tu étais instable, un rien te faisait changer d'avis. Lorsque tu évoquas tes soucis, ton interlocuteur semblait s'énerver moins. Dans le ton de sa voix, tu pu entendre de l'inquiétude. Alors tu relevais les yeux vers lui. « Je suis tombé enceinte, on m'a battu et drogué à maintes reprises » dis-tu en essayant de tenir le regard de ton ami. Non, tu n'exagérais pas. Paris avait seulement été bénéfique pour te propulser dans ton métier. Psychologiquement, cette ville t'avait détruite et même réduite en cendre. Tu aurais voulu qu'il soit là pour te soutenir, pour t'aider. Et avec lui, rien ne cela ne serait arrivé. Il était ton pilier à Bowen, il était ta raison de vivre. Allez, dis-le une bonne fois pour toute que tu le veux pour toi... Mais non, tu avais fui au mauvais moment. Celui où peut-être il se serait passé quelque chose entre vous. Alors tu attendais sa réaction, tes yeux s'humidifièrent un peu plus, les larmes roulaient sur tes joues et toi, tu étais de marbre, debout, sans aucune expression faciale.

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 1261
ici depuis : 06/03/2016
crédits : whovian, emy (a) & cpdelicious (g) :D
double-compte : nelligan & woody & lennox & adán & isaiah & august & naveen
statut : j'l'ai toujours dit, que j'aimais les rousses !
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Sam 3 Mar - 4:55

Un murmure, à peine audible, à tel point que je pensais me l’avoir imaginé. À tel point que je ne le relevai même pas, partagé entre l’hallucination et le réel. Je n’avais pas envie d’accorder trop d’importance à des paroles qui sortaient peut-être tout droit de mon imagination, de ce que je voulais bien entendre. Après tout, visiblement, j’interprétais ce qui se passait entre Scarlett et moi d’une bien mauvaise manière, depuis la dernière fois. J’avais senti une réelle connexion, un changement intense dans ce lien qui nous unissait, et ça ne l’avait pas empêchée de partir. De mon côté, je ne serais pas parti. C’était bien signe que j’avais mal compris un truc, que j’avais mal ressenti la tension entre elle et moi. Alors ce non à demi-soufflé, je l’enterrai au plus profond de moi-même, ne voulant pas me couvrir davantage de ridicule en rebondissant dessus. De toute façon, mon cœur et mon esprit passèrent bien vite à autre chose quand je vis les larmes rouler le long des joues de la blonde, sans retenue cette fois. Elle était peinée, elle souffrait, et peu importe la colère que je ressentais, ce serait toujours mon affection pour elle qui referait surface d’abord. Je m’approchai de la jeune femme, m’inquiétant de ces soucis dont elle me parlait, sur lesquels je la questionnai. Quand elle m’avoua être tombée enceinte mais surtout avoir été battue et droguée, ma bouche s’ouvrit, trembla légèrement, avant de se refermer. Je la regardai un moment, sans savoir quoi dire, sans savoir quoi penser. Je rouvris la bouche à nouveau, mes muscles se crispant dans tout mon corps mais surtout dans mes mains qui n’étaient plus que des poings serrés. « Qui t’a fait ça ? C’est ce gars avec qui t’es partie ? » Mais ce n’était pas de ma rage dont avait besoin Scarlett, présentement. Et que pouvais-je y faire, de toute façon ? À moins que … « Il est ici, à Bowen ? » Demandais-je, soudain animé par une violence qui ne m’était pas familière.

__________________________

leave your broken windows open and in the light just streams, and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to, be what you want to be (endlesslove)
THEN WE'LL SHOOT ACROSS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Dim 4 Mar - 1:24

Alors pour toi aussi, peut-être n'était est-ce pas une simple illusion cette alchimie qu'il y avait eu entre vous lors de votre dernière soirée. Mais la peur, la peur d'avouer ses sentiments à un homme que l'on connait depuis que l'on est enfant, c'est surement ça qui t'avais fais te taire. Oui, tu regrettais amèrement ce geste. D'avoir gardé pour toi, au fond de ton coeur, les sentiments qui naissaient en toi. C'était gênant, comme moment. Tu avais l'impression d'avoir fait une faute grave, mais ce n'était pas qu'une impression. C'était bien ce que tu avais fais, malheureusement. Alors tu le voyais, s'énerver un peu, à tes paroles. Tu ne voulais pas qu'il s'énerve, tu voulais juste du réconfort et son pardon. C'est tout ce qui t'importait à l'heure actuelle. Il te questionna, n'arrêta pas. Après tout, Conchobàhr était ton ami, et il s'inquiétait pour toi. Mais tu voulais le rassurer. « Oui, cet homme là » dis-tu dans un souffle, comme soulagé d'avoir partager tes peines avec ton ami. « Non, il est parti, je ne sais où, il a disparu et m'a laissé seule » finis-tu en te prenant la tête entre tes mains. Il t'avait laissé, seule face à ta grossesse, face à un pays étranger dans lequel tu venais d'arriver. C'était pour toi la pire des choses. Frappé, battu, drogué, le reste t'importait peu. Le fait d'avoir été livré à toi même, enceinte de quelques semaines, dans une ville où tu ne connais personne et tu es seule, c'est ça qui t'avait détruite le plus. Alors tu te disais que tu n'avais pas les pires problèmes du monde, que ce n'était pas la mer à boire, mais tu ne pouvais t'empêcher d'y penser. Il avait hanté tes jours et tes nuits. « Je suis tellement désolé d'être parti et d'avoir fait ça » finis-tu dans un sanglot. Tu t'écroulas dans les bras de ton ami, dans des bras qui te rassurait et qui t'avait tant manqué.

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 1261
ici depuis : 06/03/2016
crédits : whovian, emy (a) & cpdelicious (g) :D
double-compte : nelligan & woody & lennox & adán & isaiah & august & naveen
statut : j'l'ai toujours dit, que j'aimais les rousses !
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Dim 4 Mar - 3:49

Je secouai la tête, détournant le regard de Scarlett un moment, sans doute pour ne pas me laisser glisser sur cette pente décidément trop dangereuse pour moi. Ce n’était pas des émotions que j’avais l’habitude de connaître. La jalousie, la hargne, la rage, même. Ce cri de violence qui se serait rapidement concrétisé si l’homme en question s’était trouvé dans la même pièce que moi. Malheureusement, Scarlett le disait, il s’était volatilisé, envolé en ne laissant derrière lui que les morceaux de Scarlett éparpillés dans le vent. Comment pouvait-on lever la main sur une femme comme elle ? N’importe quelle femme, en fait, que pensais-je ! « À voir ce qu’il te faisait, ce qu’il t’a fait … je pense que c’est mieux qu’il ait fichu le camp, Scar’. » M’a laissé seule, comme si elle avait pu en vivre un manque, un abandon. Cet homme l’avait complètement détruite, et ça me faisait mal au cœur de la voir prise dans tant de souffrances. J’aurais aimé qu’il soit encore là juste pour pouvoir la protéger, la venger, même si elle n’avait certainement pas besoin que je me réinvente en super-héros pour elle, c’aurait été plus fort que moi. « Si j’avais su que … qu’t’étais en train de vivre ça. Scar' ... » Je secouai la tête, tout d’un coup c’est moi qui m’en voulais, à mort même. Alors quand Scarlett s’écroula dans mes bras, je n’eus d’autres réflexes que de la serrer contre moi, de la retenir, de la soutenir. Je ne pouvais plus lui en vouloir, pas après ces révélations. « Alors tu es … » Je cherchai mes mots, gêné, mal à l’aise. « Tu es enceinte ? » De lui, de ce connard, de cet enfoiré. D’un homme qui l’avait traitée comme une moins que rien, d’un homme qui l’avait mise plus bas que terre.

__________________________

leave your broken windows open and in the light just streams, and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to, be what you want to be (endlesslove)
THEN WE'LL SHOOT ACROSS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Lun 5 Mar - 0:24

Ces évènements s'étaient déroulés y'a un moment maintenant, mais ça t'affectait toujours autant. Tu n'étais qu'humaine après tout, donc c'était normal. Mais le dire, en parler, c'était bien la première fois que cela arrivait. Surtout à lui, à Conchobàhr, cet homme qu'au fond tu aimais comme une folle. Alors tu prenais des pincettes quand même, pour ne pas trop le perturber, tu avais disparu pendant longtemps quand même. Il te dit alors qu'il valait mieux qu'il ai foutu le camp, qu'il est disparu de ta vie, vu le mal qu'il t'avait fait. Certes. Tu ne peux pas lui dire le contraire alors tu baissais les yeux un instant, de manière compréhensive. Dans ses paroles, tu entends qu'il aurait aimé être là pour toi à ce moment là, t'aider à traverser cette épreuve. Tu étais faible, tu tombais alors dans ses bras en sanglots. Mais quelque chose tiqua ton ami, tu le sentais. En te demandant si tu étais toujours enceinte, tu relevas les yeux, embués par tes larmes, pour le regarder. « Non, j'ai avorté pendant que j'ai encore pu, dis-tu totalement peinée. Je ne pouvais pas garder cet enfant » finis-tu dans un souffle. C'était horrible d'arracher la vie à un foetus, mais tu ne pouvais pas rester avec ce bonhomme grandissant dans ton ventre après les horreurs que tu avais subis. Et puis, il n'était pas l'homme avec qui tu voulais finir ta vie après tout. Dans les bras de ton ami, tu te blottis encore un peu plus contre lui. En souvenir du bon vieux temps, sans doute. Tu sentais son odeur, qui t'avait tellement manqué. « Je regrette d'avoir fui sans rien te dire, je m'en veux énormément » ajoutas-tu dans un souffle. Tu n'allais pas arrêter de t'excuser pendant longtemps, c'est sûr. Mais c'était sincère, des paroles trop sincères. « Je sais même pas pourquoi je suis partie, encore moins sans toi » finis-tu dans un murmure. Il avait du entendre, c'était certain, Concho n'était pas sourd, mais tout cela était vrai. Sans lui, tu n'étais rien.

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 1261
ici depuis : 06/03/2016
crédits : whovian, emy (a) & cpdelicious (g) :D
double-compte : nelligan & woody & lennox & adán & isaiah & august & naveen
statut : j'l'ai toujours dit, que j'aimais les rousses !
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Mar 6 Mar - 4:40

Je n’avais finalement jamais terminé ma phrase, mais on comprenait, Scarlett et moi, que j’aurais préféré être là pour elle, auprès d’elle, alors qu’elle traversait ces terribles mois. Si j’avais été là, en fait, jamais elle n’aurait eu à les vivre. Jamais je n’aurais laissé cet homme la maltraiter de la sorte, lever la main sur elle, l’abandonner sans se retourner. Mais comment aurais-je pu savoir ? Scarlett aussi s’était envolée en fumée, quittant Bowen sans jamais regarder derrière elle. Si j’avais su, oui, j’aurais été là. Mais elle ne m’avait pas donné la chance de le savoir, de l’aider. Ce n’était pourtant pas le moment de lui faire la morale, sans doute Scarlett s’était elle-même assez punie pour cette erreur, pour être partie sans avertir qui que ce soit. Alors je tentai d’être l’ami que j’avais toujours été pour elle, même quand j’aurais voulu être tellement plus que ça. Je la serrai dans mes bras, reprenant quelques morceaux de l’histoire pour tenter de les recoller, de comprendre mieux, et de savoir où elle en était maintenant, ma Scarlett. « Je comprends. Tu n’as pas à t’en vouloir pour ça. » Murmurais-je quand elle m’avoua avoir avorté. Mais j’étais un homme, je n’avais pas l’impression de savoir de quoi je parlais. Je ne savais pas ce qu’on pouvait ressentir après un tel geste, un tel acte. Mais je pensais sincèrement que Scarlett devait penser à elle d’abord, et que de se délivrer de tout ce que cet homme avait pu lui faire était la meilleure solution. La blonde se blottit un peu plus dans mes bras, et je laissai l’une de mes mains caresser ses cheveux, mes doigts se faufilant à travers ses mèches. « Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal, ce soir-là ? » Elle saurait de quoi je parlais. Je ne pouvais pas parler d’un autre moment que celui-là. « Est-ce que j’ai fait un truc qui t’a forcé à partir, à ne plus me parler ? » Demandais-je. « Tu peux me le dire … je préfère savoir … » Parce que depuis son départ, il n’y avait pas une journée durant laquelle ça ne m’avait pas traversé l’esprit. Même maintenant que j’étais avec Zelda, Scarlett n’était pas encore complètement partie de ma tête. Je n’avais jamais eu d’explications, et jusqu’à maintenant je n’avais pas été prêt à cesser de m’accrocher.

__________________________

leave your broken windows open and in the light just streams, and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to, be what you want to be (endlesslove)
THEN WE'LL SHOOT ACROSS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Mer 7 Mar - 1:44

Être là dans ses bras te faisait le plus grand des bien. C’était comme respirer à nouveau, comme si ton coeur avait trouvé encore une raison de se battre au creux de ta poitrine. Il insista sur le fait que tu devais arrêter de t’en vouloir, que ce n’était pas ta faute. Mais tu n’arrêterais pas. Avais-tu été une mauvaise petite amie ? Une mauvaise femme ? Qu’avais-tu fais de travers pour mériter ça ? C’était ta faute au fond, enfin c’est ce que tu te disais tous les jours. Alors tu ne dis mot, tu te tue un instant. En respirant doucement, en essayant d’arrêter les larmes qui fondaient sur tes joues, tu voulais lui dire tellement de chose. Je t’aime, je te veux, sois à moi. Mais rien ne pouvait en sortir, c’était bloqué. Concho en venait à la soirée que vous aviez passé. Il était surement temps d’en reparler. Enfin, vous alliez surement évoqué vos sentiments, les ressentis de cette soirée. Non, il n’avait rien fais de mal, mis à part que tu aurais qu’il t’attrape et qu’il te dise des mots que vous ne vous êtes jamais dis. « Non, Concho, tu n’as rien fais de mauvais, répondis-tu à l’homme en essuyant une larme. J’ai fui, j’avais peur, je … je n’ai prévenu personne à vrai dire » finis-tu en baissant les yeux simplement. Tu avais arrêter de sangloter, tes larmes roulaient encore sur tes jours tout doucement jusqu’à ton cou. « Je … j’ai sauté sur l’occasion, mais sache que j’ai regretté, énormément et j’avais peur de revenir » ajoutas-tu en regardant ton ami dans les yeux. Il t’avait manqué, plus que tu ne le pensais, plus que tu ne pouvais y croire. Alors maintenant essaye ma pauvre fille, essaye de lui dire que tu l’aimes comme une folle et que tu te battras corps et âme pour l’avoir pour toi toute seule.

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 1261
ici depuis : 06/03/2016
crédits : whovian, emy (a) & cpdelicious (g) :D
double-compte : nelligan & woody & lennox & adán & isaiah & august & naveen
statut : j'l'ai toujours dit, que j'aimais les rousses !
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Jeu 8 Mar - 18:51

Scarlett était en train de me raconter toute l’horreur qu’elle avait vécue, toute la souffrance qu’un homme lui avait infligée alors qu’elle n’avait personne autour d’elle pour l’extirper de ce cauchemar, et me voilà en train de faire tourner le monde autour de moi. Parce que tant que je ne saurais pas ce que j’avais fait, tant que je n’avais pas le cœur net quant aux raisons de son départ, je ne pourrais penser à autre chose, pas même à seulement la prendre dans mes bras et la consoler jusqu’au bout de la nuit. C’est pourtant ce que j’aurais dû faire, comme le meilleur ami que je m’étais toujours efforcé d’être pour elle, mais rendons-nous à l’évidence. Ce n’était plus tout à fait ce que nous étions, même si nos vies avaient respectivement évolué depuis cette dernière soirée passée à repousser les limites de notre amitié. Nous étions dans cette zone confuse, ambiguë, sans possibilité d’exercer un retour vers l’arrière, sans possibilité d’aller de l’avant non plus. Prisonniers de ces sentiments que nous avions osé exposer à travers nos mouvements sur cette piste de danse. Détenus dans une relation que nous avions voulu faire évoluer en ne sautant pas le pas à temps. Et maintenant, était-il trop tard ? Je soupirai d’une sorte de soulagement quand Scarlett m’assura que je n’avais rien fait de mal. Elle reprit, me disant qu’elle avait fui, qu’elle avait eu peur. « Peur de quoi ? » De nous ? J’avais été assez perdu, moi aussi, après cette soirée, mais c’était une douce incertitude qui m’animait d’une flamme que j’avais cru envolée, volée par Ally. C’était une de ces peurs qui m’aurait poussé à aller jusqu’au bout de cette histoire, si seulement Scarlett nous en avait laissé la chance. Puis, elle avoua avoir sauté sur l’occasion de partir, qu’elle avait amèrement regretté, mais qu’elle avait eu peur de revenir. La peur, toujours la peur. Je plongeai mon triste regard dans le sien. Si seulement ce sentiment ne lui avait pas paralysé les pensées, le bon sens, peut-être me serait-elle revenue plus tôt. Pas trop tard. « Qu’est-ce qui t’a finalement convaincue de revenir, cette fois ? » Demandais-je doucement. Elle avait eu peur, mais visiblement elle avait surmonté cette dernière en remettant les pieds à Bowen.

__________________________

leave your broken windows open and in the light just streams, and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to, be what you want to be (endlesslove)
THEN WE'LL SHOOT ACROSS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 546
ici depuis : 16/09/2017
crédits : mon amour justine ♡ (avatar) alaska (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, le sexy américain jackson, l'italien séducteur allen & la mignonne londonienne althea.
statut : life is easier, when you're single
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   Ven 9 Mar - 12:58

Comment lui dire que tu avais peur de tes sentiments envers lui ? De le voir autrement que ton meilleur ami ? C'était l'heure du dilemme, l'heure d'avouer tes ressentis de cette soirée. Malheureusement, tu aurais aimé que ce moment n'arrive jamais. Il avait quelqu'un, tu étais désormais seule contre tous. C'était délicat de trouver les mots pour lui dire que ce que tu voulais lui dire. Commencer par un simple je t'ai toujours aimé, ou bien je te considère comme plus que mon ami. Le choix était compliqué. Jamais tu ne voudrais qu'il quitte la personne avec qui il est pour toi, tu serais trop égoïste si tu le voulais. Même si tu rêvais secrètement de l'avoir pour toi. « Peur de moi » répondis-tu simplement. Comment allais-tu finir cette phrase pour qu'il comprenne. Tu te détachais de son étreinte et tu prenais ta tête dans tes mains. « Mettons cartes sur table, je pense que l'on a tous les deux pensés à l'éventualité de comment aurais-pu finir cette soirée, est-ce que je me trompe ? demandas-tu en levant d'un ton la voix. Concho, tu sais très bien de quoi j'ai eu peur... » finis-tu en baissant la voix et en prenant une main pour la déposer contre son visage. Tu avais regretté de ne pas l'avoir embrassé, de ne pas l'avoir serré contre toi, de ne pas l'avoir laissé partir simplement. Mais c'est toi qui t'étais volatilisé comme une lâcheuse. Une peureuse, une moins que rien. « C'est pour toi que je suis revenue » dis-tu d'une voix très basse, en regardant vers le sol, honteuse d'avouer qu'il était la raison de ton retour. La raison qui t'a poussé à revenir sur le sol australien, tes racines. C'était trop tard, trop tard pour toi et ton petit coeur brisé. Tu espérais voir une lueur d'espoir dans son regard en vain. Mais tu comprendrais, la douleur et la peine que tu aurais pu lui causer en partant là bas.

__________________________

something just like this
i'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero some fairytale bliss. just something I can turn to, somebody i can kiss @ coldplay ≈ smth just like this©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (concholett) i missed you...   

Revenir en haut Aller en bas
 
(concholett) i missed you...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES