AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Ven 16 Mar 2018 - 9:40

Shelby n'avait pas beaucoup d'amis et pour cause, comment pouvait-elle en avoir alors qu'elle se mentait à elle-même ? Elle n'était pas en mesure d'avoir des relations amicales sur le long terme, c'était certain, et puis, elle avait toujours été assez solitaire, peut-être à cause de son passif.

Alors forcément, quand elle s'était rendue à ce festival il y a quelques mois afin que Noah puisse en profiter, elle n'avait jamais pensé rencontrer quelqu'un avec qui le courant serait passé. Encore moins une jeune femme de son âge. Enfin, elle ignorait l'âge exact de Freja, puisque c'est ainsi qu'elle se prénommait, mais elle était certaine qu'elle avait grosso modo le même âge à quelques années prêt.

Après ce festival, les deux jeunes femmes avaient gardés le contact, mais bien évidement l'allemande ne lui avait pas révélé son véritable travail. Comme à toutes les autres personnes qui posaient la question, elle avait déjà un mensonge tout prêt. Son existence n'était que mensonge et elle n'en pouvait plus de mentir à toutes ces personnes, elle aimerait pouvoir leur dire la vérité, mais si certaines resteraient peut-être auprès d'elle pour la soutenir et l'aider, d'autres ne tarderaient pas à prendre la poudre d'escampette. Qui voudrait fréquenter une prostituée ? Elle-même n'était pas sûre de comment elle aurait réagit dans une telle situation.

Freja lui avait proposé de se rendre à la salle de sport afin de faire une petite séance de Fitness. Depuis combien de temps n'avait-elle pas pratiqué le moindre sport ? Au moins autant de temps que depuis qu'elle est devenue prostituée, c'est-à-dire quatre ans. Avait-elle envie d'y aller ? En réalité pas vraiment, d'une part parce qu'elle était épuisée physiquement et mentalement et d'autre part, elle avait tellement honte de son corps, des traces que ses clients laissaient sur elle, qu'elle se dégoutait elle-même et n'osait plus le mettre en avant.

Essayant de se motiver tant bien que mal, elle enfila un jogging ainsi qu'un tee shirt à manches longues avant de s'assurer que tout son corps était bel et bien caché sous les couches du tissu. Elle n'avait plus aucune confiance en elle-même, comment pouvait-elle espérer que tout cela allait s'arranger vu sa situation ? Comme convenu, elle se rendit à la salle où Freja lui avait fixé le rendez-vous. Détestant arriver en retard, elle était là une quinzaine de minutes avant l'heure, elle s'installa dans un petit salon, proche de l'accueil en attendant son amie, si toutefois elle pouvait la considérer comme tel quel vu qu'elle passait son temps à lui mentir.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
adm f
avatar
Freja Ivanova
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 12522
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy ♡ et alaska.
DOUBLE-COMPTE : ciàran, zoé & elio.
STATUT : alone in the dark.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Lun 19 Mar 2018 - 15:04

Cela fait déjà une semaine ou deux que tu as repris le sport de manière active. Tu essaies d'y aller trois à quatre fois par semaine et tu as remarqué que ça n'apportait que des bénéfices. Que ce soit sur ton corps ou ton esprit, ça ne t'apportait que du bien. C'est pour cette raison que tu as décidé d'emmener Shelby avec toi la sentant plus tendue ces derniers temps. Tu ne sais pas pourquoi mais ton sixième sens te dit qu'elle ne va pas très bien en ce moment. Où est-ce depuis un moment déjà ? Tu ne sais pas vraiment, tu ne la connais pas depuis si longtemps finalement. Mais pour le peu que tu saches, tu sais que c'est une jeune femme généreuse, investie et déterminée. Tu le sais parce que ça se voit lorsqu'elle est avec son fils, Noah. C'est une facette différente de sa personnalité que tu as rencontré lors de ce festival, une facette qu'elle cache dans la vie de tous les jours. Ou qui s'efface peut-être, lorsqu'elle n'est pas avec son fils ? Tu n'en sais trop rien mais c'est l'impression que tu as, en tout cas. Bref, après avoir accepté ton invitation à faire du sport ensemble, vous avez arrangé les derniers détails avec Shelby afin de vous rejoindre à la même heure au complexe sportif. Te voilà donc, cinq minutes en avance, entrant dans le complexe. Contrairement à la blonde, tu es habillée bien plus "léger". Tu portes un jogging noir qui va jusqu'aux mollets mais pour le haut, tu portes une brassière qui laisse apparaître un joli décolleté et une partie de ton ventre. « Salut. Tu es prête ? » Demandes-tu en t'approchant de la jeune femme et en la serrant légèrement dans tes bras. Puis, tu te diriges vers le comptoir pour payer vos séances de sport et rentres finalement dans la salle où se trouvent les machines de fitness suivie de Shelby. « Tu veux commencer par quoi ? Tu as des préférences ? » Demandes-tu sans savoir si la blonde a l'habitude des machines de fitness.

__________________________

whatever it takes
Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. •• MUSSO

Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 20 Mar 2018 - 7:02

La jeune femme n'était pas certaine que se rendre à la salle de sport soit une bonne idée. Certes ça lui ferait sans doute du bien, mais elle avait l'esprit tellement encombré de tout un tas d'autres choses que ça ne pourrait pas effacer tout ce qu'elle avait en tête. Au lieu de ça, pour ne pas froisser son amie et aussi, parce qu'au fond, elle se dit que sortir avec quelqu'un de son âge lui ferait du bien, elle avait accepté. Mais avant même d'être partie, elle regrettait presque déjà d'avoir pris cette décision.

Ne pouvant pas revenir en arrière maintenant qu'elle était sur le chemin, elle essayait de se persuader que tout cela était bon pour elle, pour lui changer les idées, lui faire oublier l'espace de quelques minutes son quotidien morose. La seule chose qui l'a maintenait en vie, c'était son fils. Il lui suffisait pas de grand chose pour être une femme heureuse, simplement de l'avoir auprès d'elle, le serrer dans ses bras. Ce petit bonhomme lui donnait l'amour dont elle avait besoin et qu'elle ne trouverait sans doute jamais dans des bras masculins.

Elle se posait tellement de questions concernant son avenir ainsi que celui de son fils. Comment lui annoncer qui est son père ? Autant de questions qu'elle se pose chaque jour depuis quatre ans, mais auxquelles elle n'a jamais trouvé de réponse, et peut-être même qu'elle n'en trouverait jamais.

Shelby avait deux personnalités. Une jeune femme épanouie, heureuse, souriante, respirant la joie de vivre lorsqu'elle se promenait avec son fils, et la seconde, celle qu'elle avait le soir lorsqu'elle prenait son service. Son visage avait perdu tout éclat, elle n'était que l'ombre d'elle-même et se confondait avec les lampadaires dans la rue. Elle avait perdu toute estime d'elle-même et elle ignorait si un jour elle aurait la chance d'être appréciée à sa juste valeur. Pour le moment elle savait que c'était le cas, mais pour combien de temps encore ? Dès lors que Freja saura ce secret qu'elle porte au plus profond d'elle-même, alors son regard allait changer. Elle trouverait des excuses bidon pour la voir de moins en moins, jusqu'à la rayer totalement de sa vie. Elle le connaissait ce scénario, mais cette vie, elle ne l'avait pas choisi elle en était là première impactée.

Rejoignant son amie dans la salle de sport, elle l'enlaca et ce contact, bien qu'innocent lui fit le plus grand bien, mais elle ne lui en dit rien.

" - Je ne suis pas sûre d'être totalement prête, je suis rouillée depuis tout ce temps.." fit-elle avec un sourire comme pour rajouter une touche d'humour à ses propos.

Mais elle était plus que sérieuse. À quand remontait la dernière fois qu'elle s'était occupée d'elle-même ? Ne serait-ce que profiter de quelques heures pour se faire belle ou même pour sortir faire une promenade comme elle le faisait avant ? Avant elle passait son temps à écrire, elle n'avait désormais plus le temps, et dieu sait que ça lui faisait le plus grand bien.

" - À vrai dire, je vais te suivre, tu m'as l'air ... de connaître l'endroit bien mieux que moi.."

Il suffisait de voir son corps. Elle était magnifique, tous les atouts que les hommes recherchent chez une femme. Alors que lorsqu'on la regardait elle, il n'y avait rien qui donnait envie d'apprendre à le connaître, et ça n'en était que meilleur. Au fond, elle enviait Freja, elle aimerait tellement lui ressembler, mais elle sait que ce ne sera jamais le cas, elle restera à jamais bloquée dans ses craintes et ne pourra jamais vivre la vie qu'elle avait tant espéré. À cette pensée, elle soupira mais tacha de ne pas se laisser emporter. Pour couvrir le tout, elle lança un simple sourire, elle savait qu'elle pouvait tout camoufler avec son sourire, mais jusqu'à quand ? Tôt ou tard, son secret allait se savoir, et ce jour là, elle serait obligée de repartir à zéro dans une autre ville. Elle était vouée à fuir toute sa vie.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
adm f
avatar
Freja Ivanova
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 12522
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy ♡ et alaska.
DOUBLE-COMPTE : ciàran, zoé & elio.
STATUT : alone in the dark.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 20 Mar 2018 - 15:07

D'extérieur, tu peux en effet paraître sûre de toi, sûre de ton corps et du fait que tu peux plaire. Mais d'intérieur, c'est tout l'opposé. A l'intérieur, il ne persiste qu'une piètre estime de toi, un manque de confiance en toi total évident et un dénigrement continuel. A tes yeux, tu n'es jamais assez bien, jamais assez humaine, jamais assez gentille. Tu as tous les défauts qui puissent exister en quelque sorte. Tu traines cette image de toi depuis des années mais elle s'est accentuée davantage encore ces derniers mois. Sans doute parce que tu as enchaîné les échecs récemment. Malgré tout, tu es bien décidée à reprendre ta vie en mains et c'est pour cette raison que tu as repris le sport. C'est une manière de montrer que malgré la drogue que tu prends, tu maîtrises ton corps. Tu es encore indépendante. C'est peut-être ridicule mais cette manière de penser te rend un peu plus libre et un peu mieux dans ton corps. Au creux de tes bras, on peut encore voir quelques petites cicatrices mauves longilignes mais ça s'estompe plutôt bien. De toute façon, tu as décidé de les recouvrir d'un tatouage dans quelques semaines. Bref, on peut dire que tu es en bonne voie pour la "guérison" et le sport t'y aide, sans aucun doute. C'est pour cette raison que tu as proposé à Shelby de t'accompagner en voyant que tout n'était pas rose pour elle non plus. Elle ne se confie pas encore beaucoup à toi, du moins pas sur les trucs vraiment personnels mais tu peux le comprendre. Votre amitié est encore récente, après tout. « Sur le moment, ça ira, c'est plutôt demain que tu risques de souffrir un peu. » Dis-tu avec un sourire aux lèvres. Le lendemain et le surlendemain sont vraiment les pires jours mais après ce cap passé, le corps s'y habitue très vite, rendant les courbatures moins douloureuses. Tu hoches la tête lorsque la blonde t'explique qu'elle préfère te suivre, vu que tu sembles connaitre l'endroit. En effet, tu es venue plusieurs fois ces dernières années même si, ces derniers mois, ton habitude était retombée à zéro. Tu ne venais plus, préférant te morfondre dans le fond de lit. « D'accord. Tu veux qu'on commence par du running ? Tu as le choix entre un vélo elliptique ou un tapis de course. » Réponds-tu en montrant du doigt les machines que tu cites. Tu vois bien que malgré un léger sourire, le moral de Shelby n'a pas changé, pas évolué. Il semble être toujours au plus bas et tu comptes bien lui en parler une fois que vous commencerez à utiliser les machines à son rythme. Un rythme sûrement plus bas que le tien mais c'est normal si ça fait des années qu'elle n'a plus fait de sport. Mais peu importe, tu es prête à t'adapter et puis ça te permettra de discuter avec ton amie sans trop se fatiguer.

__________________________

whatever it takes
Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. •• MUSSO

Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 20 Mar 2018 - 17:51

Shelby sait parfaitement que les apparences peuvent être trompeuses, elle en est la preuve vivante. On peut très bien arborer un large sourire et cacher un terrible secret, mais personne jusqu'alors ne lui a posé la moindre question, jusqu'à maintenant, son sourire a suffit à dissuader concernant le fait qu'elle est des problèmes, mais elle savait qu'un jour, une personne arriverait à lire au travers son petit jeu et ce jour là, elle serait forcé d'avouer et de révéler sa véritable nature. La jeune femme avait toujours été de nature timide, réservée, en retrait, et la situation dans laquelle elle était, n'arrangeait en aucun cas la façon dont elle se percevait. Elle avait carrément retiré tous les miroirs ou glace dans l'appartement qu'elle occupait avec son fils, elle ne supportait plus de voir son reflet. Chaque fois, elle se dégoûtait un peu plus que la fois précédente, et elle savait que ça n'irait pas en s'arrangeant tant qu'elle ne sera pas sorti se ce piège.

Cette petite sortie avec Freja lui fait du bien, elle se sent presque libre. Pour une fois, elle a l'impression qu'elle n'aura pas à jouer un jeu, mais simplement à être elle-même, mais même ici, elle en est incapable. Elle devait se forcer en permanence, sauf lorsqu'elle était avec Noah, il lui procurait l'amour dont elle avait besoin. L'instant de quelques instants, elle avait l'impression d'être une mère normale, mais la réalité revenait la frapper bien rapidement en plein visage.

L'allemande n'avait jamais été très sportive dans l'âme, il faut dire qu'elle n'en avait pas vraiment eu l'occasion avant de ... avant d'arriver d'ici et faire ce qu'elle fait. Mais elle refusait d'y penser, pas tant qu'elle était avec Freja, elle aurait tout le temps après pour pleurer sur son sort, mais devant son amie, elle devait être forte. Elle lui sourit alors quand elle lui annonça que les courbatures se feraient sentir d'ici les prochains jours.

Balançant son regard entre les deux engins que Freja lui pointait du doigt, elle finit par opter pour le vélo, au moins, elle risquait d'être un peu moins essoufflée et surtout, elle ne risquait pas que son survêtement ne se soulève et laisse entrevoir les traces présentes sur sa peau pâle.

" - Le vélo me semble être une bonne première remise en selle."

Non le jeu de mots n'était pas voulu, mais suivant la situation, elle se dit que peut-être qu'avec un peu d'humour, elle allait échappé à quelques questions, mais au final, c'était reculer pour mieux sauter. Freja n'était pas dupe, et elle devait bien voir que quelque chose n'allait pas, si jusqu'alors elle avait respecté son silence, ce ne serait peut-être pas le cas cette fois-ci. Était-elle prête à lui avouer la vérité ou bien allait-elle se contenter de balancer les mensonges qu'elle répond à toutes les personnes posant des questions qui pouvait la mettre mal à l'aise.

Shelby s'installa, prenant soin de le faire doucement. Une fois qu'elle fut en place, elle fit signe à Freja qu'elle était prête à entamer leur douloureuse séance de sport ainsi que tout ce que ça impliquait. Après avoir programmé l'instrument rapidement, la jolie blonde donna le premier coup de pedale. Ça y est, elle était lancée.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
adm f
avatar
Freja Ivanova
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 12522
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy ♡ et alaska.
DOUBLE-COMPTE : ciàran, zoé & elio.
STATUT : alone in the dark.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 27 Mar 2018 - 14:02

Ton sourire s'élargit à la réflexion de Shelby sur le vélo elliptique avant que tu avances jusqu'au voisin du sien. Tu montes sur la machine, prête à enclencher le temps et les vitesses. Mais avant ça, tu aimerais discuter un peu plus avec la blonde parce que tu vois qu'elle n'est pas très en forme. Sans savoir quoi, tu vois que quelque chose ne va pas. Et si tu attends que vous commenciez votre sport, ça risquerait de bloquer votre respiration. « Comment va Noah ? » Demandes-tu pour le ton plus léger avant d'aborder un sujet plus tabou, qui fâche. Si Shelby ne t'a pas parlé de ses problèmes jusqu'ici, tu n'es pas certaine qu'elle voudra le faire maintenant mais tu te dois d'essayer. Même si vous ne vous connaissez pas depuis très longtemps, tu as bien l'intention d'être une oreille attentive. Tu as l'intention d'être là pour elle. « Et sinon, toi, comment tu vas ? Ne me dis pas que tout va bien, ça se voit que ce n'est pas le cas. » Ajoutes-tu avec un léger sourire pour inviter la blonde à se confier. Il ne faut pas qu'elle garde tout pour elle, ce ne serait pas bon. C'est ce que tu as fait durant des années, toi, et ça n'a fait que te détruire davantage. Encore maintenant, d'ailleurs, pour certains de tes proches, tu te confonds en mensonges quand il s'agit de la drogue et même si tu détestes ça, tu n'as pas le choix. Tu n'as pas d'autres issues. Mais Shelby ne doit pas douter de toi ni de cette amitié que vous construisez. Tu aimerais qu'elle ait conscience de tout ça pour ne pas hésiter une seconde avant de se confier mais tu ne veux pas la pousser ni l'obliger à le faire. Tu veux que ça vienne d'elle avant tout. Ce sera bien plus bénéfique et plus sincère, aussi. Mais si la blonde décide d'ignorer ta demande, tu ne pourras pas lui en vouloir et tu passeras à votre séance de sport à proprement dit. Malgré ça, tu espères qu'elle n'hésitera pas et qu'elle se soulagera un peu l'esprit en se confiant à toi. Shelby commence à donner le premier coup de pédale mais tu n'en fais rien, les yeux toujours rivés sur elle à la recherche de réponses.

__________________________

whatever it takes
Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. •• MUSSO

Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 27 Mar 2018 - 17:39

Shelby n'a jamais vraiment été le genre de personne à parler d'elle, à se mettre sur le devant de la scène sous le feu des projecteurs. La blonde est plutôt du genre à rester en retrait tout en observant la scène qui se déroule sous ses yeux. Et elle a toujours vécue sa vie de cette manière, encore plus depuis quelques années. Pourtant, elle n'a pas le choix, elle doit garder le sourire, elle doit rester forte pour son fils, parce qu'il a besoin de son soutien pour avancer dans sa vie, et elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour lui offrir le meilleur, même si elle doit se sacrifier corps et âme pour lui, il le mérite amplement.

La jeune femme enfourche alors le vélo s'apprêtant à se mettre en route, quand soudain, Freja la questionna sur son fils. Shelby est le genre de maman un peu gaga qui pourrait parler de son fils pendant des heures, et elle l'est encore plus puisque c'est la seule chose qui la garde en vie aujourd'hui, alors elle lui en ai reconnaissante même s'il n'en aura probablement jamais conscience.

" - Il va bien, même si en ce moment ses nuits sont assez agitées, il fait beaucoup de cauchemars."

Et du coup, elle ne fermait pas vraiment l'oeil de la nuit, alors forcément enchaîner les journées auprès de son fils et ses soirées auprès de ses clients, elle n'avait pratiquement plus de temps pour elle et son sommeil. Elle était d'autant plus épuisée et ça jouait sur son moral qui était en berne depuis plusieurs semaines, voire mois. Mais elle n'avait rien dit à personne, elle avait gardé tout cela pour elle et avait encaisser jour après jour en tentant de garder le cap aussi bien que possible.

L'allemande avait finit par donner le premier coup de pédales après avoir confié l'état de son fils à son amie. Elle s'apprêtait à continuer de pédaler quand Freja lui posa cette question qu'elle avait redouté depuis leur rencontre. Elle savait qu'elle n'avait plus d'échappatoire, le mensonge ne semblait pas être une issue possible et elle allait devoir réfléchir vite. Très vite si elle ne voulait pas éveiller les soupçons de son amie, même si elle semblait déjà avoir son avis sur ses problèmes. Ainsi donc, son sourire permanent ne suffisait pas à camoufler ses problèmes, mais si Freja l'avait vu, alors est-ce que ça voulait dire que tout le monde l'avait remarqué mais personne ne lui avait fait de remarques ? Ses pensées s'emmêlaient et durant quelques secondes elle se perdit dedans avant de revenir à la réalité.

Sans même s'en rendre compte, elle avait arrêté de pédaler. Devait-elle lui dire la vérité au risque de perdre leur amitié ? Elle ne pouvait pas lui annoncer ça comme ça, mais en même temps, elle n'avait aucune autre idée de ce qu'elle pourrait dire pour la protéger encore quelques semaines avant que Freja ne revienne à la charge.

" - Je.."

Son premier réflexe était de mentir, de dire qu'elle allait bien, que c'était simplement le manque de sommeil, mais elle savait que ça ne passerait pas. Pas avec son amie en tout cas, alors quoi ? Elle allait lui annoncer dans cette salle de sport, entourée par tout un tas de gens qu'elle était prostituée et que pour survivre elle était forcée de vendre son corps à des hommes violents pour assouvir leurs besoins ? Ça lui semblait tellement gros qu'elle ne pouvait pas l'imaginer ainsi.

Doucement, elle releva ses manches, dévoilant alors ses bras couverts d'hématomes. Certes, ce n'était là qu'une petite partie du puzzle, mais peut-être que ça l'aiderait avant d'annoncer la suite, si toutefois elle en avait le courage. N'osant pas affronter le regard de la brune, elle fixa le sol, comme s'il était soudainement devenu captivant pour une raison quelconque. Elle attendait. Encore et encore, que Freja ne se décide à prendre la parole.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
adm f
avatar
Freja Ivanova
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 12522
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy ♡ et alaska.
DOUBLE-COMPTE : ciàran, zoé & elio.
STATUT : alone in the dark.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 27 Mar 2018 - 19:22

Tu avais tout de suite remarqué que Shelby donnait sa vie pour son fils. En les voyant, tous les deux cet été, tu avais compris à quel point leur relation était spéciale, fusionnelle, réelle. Tout ce que tu n'avais pas eu avec tes propres parents. C'était beau à voir et surtout, ça donnait encore plus cette image de maman parfaite à la blonde. Depuis, tu n'avais pas douté une seule seconde qu'elle était bienveillante avec Noah. C'était un petit garçon heureux, sans aucun doute. Même s'il ne le réalisait sûrement pas, il avait beaucoup de chance ce petit. Tu aurais donné beaucoup pour avoir une maman comme la sienne à une époque. Et surtout, tu aurais tout donné pour avoir un père aimant, pas un père qui se sert de sa ceinture pour se faire comprendre. Tu secoues la tête comme pour chasser ces mauvaises pensées et te concentres à nouveau sur la jeune femme. Ses yeux pétillent lorsqu'elle parle de Noah, c'est flagrant mais peut-être n'en a-t-elle même pas conscience. En tout cas, toi, ça te fait sourire. Bien que ce qu'elle t'explique est loin d'être réjouissant. « Oh... Tu sais à quoi c'est dû ? » Demandes-tu en fronçant les sourcils. Peut-être est-ce une passe ? Ou lié à son âge ? Tu n'en sais rien, tu ne connais pas grand chose en terme d'enfant. Mais tu devras bientôt t'y faire car tu seras bientôt marraine de deux nouveaux-nés. En tout cas, les cauchemars tu connais mais les tiens sont sûrement bien différents de ceux de Noah ou du moins, tu l'espères pour lui. Puis, tu décides de poser cette question qui te brûle les lèvres depuis que tu as vu une ombre dans le regard de Shelby. Tu vois qu'elle ne va pas bien et à sa réponse, tes doutes se confirment. Tu fronces un peu plus les sourcils, soutenant le regard de la blonde pour qu'elle continue sur sa lancée. Tu veux qu'elle se confie, sans hésiter. Mais ce qu'elle fait à la place parle pour elle... Lorsque tu vois ses bras, tes yeux s'écarquillent. Est-ce qu'elle est battue ? Par qui ? Comment ? Toutes ces questions tournent en boucle dans ta tête sans que tu trouves de réponses. « Shelby... » Dis-tu en descendant du vélo pour t'approcher davantage de ton amie. Tu inspectes un peu plus les marques, sans savoir d'où elles viennent réellement. « Je ne t'oblige pas à te confier si tu ne le veux pas, sache-le. Mais ces marques... qui t'a fait ça? » Demandes-tu avec une certaine douceur dans la voix. Tu regardes autour de vous, heureusement, la salle est déserte aujourd'hui. Mais ce n'est peut-être pas l'endroit idéal pour qu'elle se confie, finalement. « Est ce que tu veux aller ailleurs ? » Tant pis pour votre séance de sport, la situation actuelle de Shelby est bien plus importante. Tout comme son corps.

__________________________

whatever it takes
Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. •• MUSSO

Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 27 Mar 2018 - 20:25

Shelby n'avait pas eu une enfance si malheureuse que ça, elle avait eu des parents aimants, simplement leur opinion avait divergé lorsque son père s'était persuadé qu'elle allait reprendre l'entreprise familiale. Ses deux frères aînés ne l'avaient pas fait avant elle, parce qu'ils avaient suivi leur branche. Ça n'avait pas semblé vraiment déplaire à leur père, en revanche, il n'avait pas laissé le choix à la blonde. Non seulement, elle avait fait des études qu'elle n'aimait pas, mais il ne semblait pas de cet avis, encore moins lorsqu'il l'avait mise dehors du domicile familial parce qu'elle avait décidé de s'affirmer. Aujourd'hui, elle se dit que si elle avait su, elle aurait continuer les études quitte à ce que ça ne lui plaise pas mais ça lui aurait évité de finir aussi bas dans l'échelle de la société.

Pensées mises de côté, la jeune femme parla de son fils, celui qui lui donnait la force de se lever chaque matin. Celui qui l'avait fait tenir jusqu'à maintenant. Sans lui, elle aurait tenté de mettre fin à ses jours, elle en était certaine, et même si cette idée ne lui était pas complètement sortie de l'esprit, elle ne pouvait se résoudre à l'abandonner. Il n'avait déjà pas de père, si en plus, il perdait sa mère, elle avait peur de ce qu'il pourrait devenir. Cet enfant, bien qu'issu d'un de ses clients était sa perle, elle n'avait jamais pensé qu'à cet âge elle serait maman et il n'y avait aucun mode d'emploi pour ce genre de situation, alors elle vivait jour après jour en espérant qu'il puisse se rendre compte un jour de tout ce qu'elle a sacrifié pour lui offrir la vie qu'il mènera.

" - D'après le médecin c'est normal, c'est l'âge qui veut ça.."

Shelby n'en était pas convaincue, mais elle n'avait d'autre choix que de faire confiance au corps médical, elle espérait simplement que cette période passe rapidement, parce qu'elle savait très bien que son corps ne tiendrait pas a un rythme aussi soutenu pendant très longtemps, et elle refusait de laisser son fils seul, même si ses voisins étaient très dévoués quand il s'agissait de le garder pour qu'elle puisse s'accorder un peu de temps pour elle.

L'allemande a commencé à vouloir expliquer sa situation, mais en réalisant la complexité de celle-ci et les risques qu'elle prenait si Freja savait qui elle était vraiment, elle avait opté pour une méthode d'approche plis "douce". Elle s'était figée, comme si elle attendait quelque chose, comme si quelque chose pouvait la sauver de cette situation, mais rien. Elle remonta alors ses manches et devina le regard de son amie lorsqu'elle aperçu les tâches violassées sur ses avant-bras. Elle en cachait d'autres, ailleurs sur son corps, mais chaque chose en son temps.

En entendant la voix de la brune, elle revient à la réalité. Que pouvait-elle lui dire ? Comment justifier ses hématomes sur son corps ? Elle aurait pensé que ça aurait été plus facile d'aborder la situation sous cet angle, mais ça en était encore plus complexe. Elle n'en avait jamais parlé à qui que ce soit. Toutes ces questions dont elle fut assaillie ne fit que la perdre un peu plus. Pouvait-elle vraiment faire marche arrière maintenant ? Non il était trop tard.

" - Ça fait quatre ans. Quatre ans que ça dure."

Voilà comment elle commença son récit. Tout ces mots, elle les avait imaginé cent fois, mais elle n'arrivait pourtant pas à formuler de phrases correctes. Tout ce qui passait la barrière de ses lèvres lui semblait totalement dénué de sens.

" - Je suis arrivée ici, on m'a proposé un boulot. J'avais besoin d'argent alors j'ai accepté. Puis, je me suis fait piéger. On m'a pris mes papiers et obligé à faire ça."

Elle releva sa tête vers Freja, les yeux brillants, près à lâcher ce torrent de larmes qu'elle gardait depuis trop longtemps.

" - J'y arrive plus Freja.. Je peux plus faire semblant, pas au bout de ces quatre années. J'étais persuadée que ce serait l'histoire de quelques mois, mais au bout de quatre longues années je n'arrive plus à supporter le regard de ces hommes sur moi.."

Certes, à aucun moment elle lui avait dit la nature précise de son métier, mais elle espérait que ses paroles seraient assez claires pour qu'elle assimile le reste tout seule.

" - Comment je vais expliquer où est son père quand Noah me posera la question ?"

Toutes ces questions, elle se les étaient posés pendant sa grossesse, quand elle essayait d'imaginer son avenir, mais malgré le temps qui était passé, elle n'avait toujours trouvé aucune des réponses qu'elle aurait espéré avoir.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
adm f
avatar
Freja Ivanova
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 12522
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy ♡ et alaska.
DOUBLE-COMPTE : ciàran, zoé & elio.
STATUT : alone in the dark.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mar 27 Mar 2018 - 21:27

« Ne t'en fais pas trop, alors. » Dis-tu à propos de Noah à ton amie avec un large sourire. Ensuite, lorsqu'elle te montre ses bras, tes yeux scrutent les hématomes de Shelby à la recherche de réponses, en vain. Est-ce qu'elle est battue par un homme ? Ou par quelqu'un de sa famille, comme toi tu l'étais, quelques années plus tôt ? Des flashs de ton enfance te reviennent en mémoire en voyant les marques sur le corps de la blonde. Tu avais les mêmes bien que, toi, c'était surtout concentré au niveau du dos. Histoire que ça soit peu perceptible à l'oeil nu. Tu comprends mieux pourquoi la jeune femme porte une tenue de sport plus "camouflée", maintenant. Tu imagines bien qu'elle doit posséder d'autres marques, ailleurs. Mais d'où proviennent-elles ? Cette question te brûle les lèvres et tu vois que ce n'est pas simple pour Shelby d'y répondre. Tu hoches la tête lorsqu'elle t'explique que sa situation dure depuis quatre ans. Tu ne veux pas la couper, de peur de l'arrêter dans sa lancée. Tu veux qu'elle dévoile tout d'une traite, ce sera sûrement plus simple pour elle. Tu fronces les sourcils en l'entendant qu'elle a été forcée de travailler, faute d'avoir de nouveaux ses papiers. Mais forcée à faire quoi ? Lorsque tu vois ses yeux s'embuer de larmes, tu attrapes sa main dans la tienne, l'incitant à continuer du regard. Tu es persuadée que ça lui fera du bien de se confier même si, à cet instant précis, ça semble compliqué. Elle se sentira plus libre après. Quand enfin elle parle du regard des hommes sur elle, tu comprends. Tu soupires, sentant une boule se former dans ta gorge. Tu es furieuse qu'elle ait dû en venir là pour se maintenir en vie. Furieuse que des hommes profitent d'elle de cette façon. Elle ne mérite pas ça. Personne ne mérite ça. « Oh... » Murmures-tu tout en cherchant les mots justes. Mais existent-ils vraiment ? « Je suis vraiment désolée que tu aies dû affronter ça toute seule. Et surtout à avoir recours à... ça. » Tu ne trouves pas le mot juste, pute ne peut pas convenir pour Shelby. Jamais. « J'imagine que tu n'en peux plus, oui... il faut arrêter ça Shelby. Tu mérites mieux, bien mieux. » C'était plus simple à dire qu'à faire, évidemment. Mais tu étais prête à trouver une solution pour sortir ton amie de là. « Je veux t'aider. Je veux te faire sortir de là. » Ajoutes-tu en soutenant son regard. Puis, lorsqu'elle parle de Noah, tu la prends dans tes bras, voyant que l'émotion n'est pas loin de la submerger. Tu passes une main dans son dos, essayant de la réconforter. « Tu as encore le temps d'y penser mais tu lui diras simplement que même si son papa n'est pas là, toi, tu l'es. Et tu le seras toujours. Il n'a pas besoin de connaître les détails, l'important c'est qu'il t'ait toi. » C'est tout ce qui compte, au fond. Mais Noah est encore petit, il ne posera pas ce genre de questions avant quelques années. D'ici là, Shelby aura le temps de trouver des réponses.

__________________________

whatever it takes
Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. •• MUSSO

Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Mer 28 Mar 2018 - 7:11

Bien que les paroles de Freja se voulaient rassurantes, la jeune femme ne pouvait vraiment l'entendre de la sorte. Lorsqu'il s'agissait de son fils, elle était toujours inquiète, quelle mère ne le saurait pas ? Même s'il s'agissait d'un petit rhume ou autre, elle se devait de s'inquiéter. Elle essayait de faire son maximum pour lui offrir un bel avenir, mais Shelby craignait que cela ne suffise pas et que Noah en souffre sans vraiment pouvoir l'exprimer.

Si ça ne tenait qu'à elle, elle aurait préféré parler de son fils toute la séance qu'elles avaient prévu, mais hélas, les choses tournaient d'une autre manière. Cette même situation qu'elle avait redouté tant de fois, et il fallait que ça arrive aujourd'hui, à cet instant où elle était au plus bas. Mais peut-être que finalement le fait de se confier, le fait d'avoir une épaule sur laquelle s'appuyer pourrait l'aider. En revanche, elle refusait de mettre qui que ce soit en danger et encore moins Freja.

Elle lui explique alors la situation dans laquelle elle se trouve depuis quatre ans. Quatre longues années qu'elle s'était fait piégé et qu'elle ne pouvait rien faire pour s'en sortir. Si jamais elle tombait sur des flics, sans papiers, elle n'avait aucune preuve de sa bonne volonté et donc elle risquait gros si quelqu'un apprenait son "métier". Lancée dans son discours, la jeune femme poursuivit d'une traite, elle espérait que si elle le disait d'un seul coup, ce serait moins dur, mais à chacune des explications qu'elle rajoutait, elle se sentait un peu plus défaillir et perdre lentement pied.

À quoi elle s'entendait en se confiant de la sorte à Freja ? Qu'elle prenne les devants et lui dise qu'elle était désolée ? Non. Elle n'attendait rien, elle espérait juste que tout cela ne change en rien le regard qu'elle avait sur elle. Dans une autre situation, elle aurait sans doute sourit en entendant les propos de son amie. Elle était désolée qu'elle est eu recours à "ça" c'était ses mots. À quoi exactement ? À devoir vendre son corps pour payer son loyer ? À devoir se donner à des hommes sans se soucier de son propre bien-être ? Tout ses clients n'avaient jamais porté attention à ce qu'elle aimait, ils étaient là simplement parce qu'elle était payée pour faire ça, alors pourquoi s'en priver ? Beaucoup d'hommes étaient persuadés qu'elle le méritait, que si elle faisait ça, c'est qu'elle l'avait voulu. Shelby était traité tel un simple objet alors qu'au fond, elle était aussi un être humain, avec des envies, des besoins mais surtout, des sentiments.

" - Tu vas faire comme tous les autres maintenant ? Tu auras honte de te trimballer avec moi et tu vas couper les ponts petit à petit jusqu'à totalement m'effacer de ta vie.."

Elle craignait qu'elle est détruit leur amitié, et ça, ça lui faisait plus mal que la situation en elle-même. Shelby n'avait jamais acceptée de l'aide comme ça, du premier coup peu importe le sujet, mais cette fois c'était encore plus complexe.

" - Non Freja, je ne veux pas que tu te mettes en danger pour moi. Ces gens sont capables du pire et je refuse de t'impliquer là-dedans.."

Sinon, elle aurait pu tout simplement accepter, ne rien dire pour la contredire, mais ça allait au-delà de ses principes. Il y avait aussi une certaine sorte de fierté de d'indépendance, elle avait toujours agit ainsi depuis que son père l'avait mise à la porte. La blonde s'abandonne dans les bras de son amie sans dire un mot de plus, revenant à la question principale : comment allait-elle aborder le sujet de son père avec Noah ?

" - J'ai peur qu'à cause de moi, le fait de grandir sans père l'impacte d'une manière ou d'une autre et qu'il finisse par m'en vouloir."

Et si son fils la méprisait pour cette période de sa vie, alors elle ne tiendrait plus longtemps en vie, c'était une certitude. Elle avait tout sacrifié pour lui, le voir ainsi lui en vouloir serait trop fort pour qu'elle puisse garder la face. Noah commençait à poser certaines questions plus élaborées, elle redoutait celle sur son métier ou sur son papa biologique. Elle-même n'avait aucune idée de qui il était, la seule certitude c'est que c'était un des hommes qui étaient venu lui rendre visite.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
adm f
avatar
Freja Ivanova
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 12522
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy ♡ et alaska.
DOUBLE-COMPTE : ciàran, zoé & elio.
STATUT : alone in the dark.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Lun 16 Avr 2018 - 0:09

Faire comme les autres ? Ce n'était pas dans tes habitudes, non. Et puis surtout, dans une situation comme celle-ci, comme celle que vit Shelby, la laisser tomber n'était pas une solution. Ce n'était même pas envisageable à tes yeux. Tu ne pourrais plus te regarder dans un miroir si tu laissais tomber une amie dans une situation de détresse immense. Car c'était le cas. Shelby ne voyait plus le bout, elle semblait résignée à vivre de cette façon pour toujours. Pourtant, toi, tu étais persuadée qu'il existait une solution pour mettre un terme à son cauchemar. Alors non, tu ne la laisserais pas tomber, peu importe qu'elle le veuille ou non. « Absolument pas. Je reste là, Shelby, je te le promets. » Dis-tu sans détacher ton regard du sien pour qu'elle sente l'intensité et la sincérité dans tes paroles. Tu penses réellement ce que tu dis. « Il y a forcément une solution. On va trouver, ensemble. Mais c'est pas une vie pour toi, tu ne peux pas subir ça plus longtemps. Ça te détruit. » Tu le comprenais aujourd'hui plus que jamais. Et surtout, tu le voyais, à présent. Comment avais-tu pu laisser passer ça ? Sans rien voir ? Dans un petit coin de ta tête, tu sentais déjà la culpabilité te gagner. Mais tu décides de la laisser de côté, pour le moment du moins, afin de te concentrer sur ton amie qui est bien plus importante que tout le reste à présent. Tu continues de passer une main dans son dos, essayant de la réconforter à ta manière. Tu n'es pas très douée pour ce genre de choses mais au moins, tu fais de ton mieux. « J'ai eu un père qui me méprisait alors crois-moi, parfois, il vaut mieux ne pas en avoir qu'en avoir un qui rende les choses encore pires. » Sans père, ta vie aurait été bien différente et sans aucun doute meilleure. Et puisque Shelby ne semblait pas connaître l'identité du père de Noah, enfin c'est ce que tu croyais du moins, il valait peut-être mieux que les choses en restent là. Shelby réalisait déjà très bien les deux rôles de parents. Tu l'avais vu au festival et tu le voyais encore, actuellement, au fil des mois. C'était une bonne mère, elle ne devait pas en douter.

__________________________

whatever it takes
Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. •• MUSSO

Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Lun 16 Avr 2018 - 6:24

Shelby n'avait jamais été le genre de personne à se déplacer avec son groupe d'amis, et pour cause, elle n'en avait pas tant que ça. Quelques connaissances uniquement et au fond, ce n'était pas plus mal, parce que ceux qui se disaient ses amis l'avaient abandonnés dès lors qu'ils avaient appris sa situation. C'est simple de laisser quelqu'un sur le bord de la route pour éviter qu'il nous ralentisse après tout, bien plus simple que de l'épauler et l'aider à atteindre la prochaine ville. L'allemande n'attendait plus rien de la vie, si ce n'était qu'elle se montre un peu plus clémente envers elle si c'était possible, mais elle avait fini par arrêter de nourrir un quelconque espoir. Il n'y en avait plus. Elle était au fond du trou et si toutefois elle survivait à tout cela, ce ne sera pas indemne qu'elle s'en tira.

En entendant les propos de Freja ainsi que la manière dont elle l'avait fixé, elle en eut presque le tournis. Il y avait là tant de sincérité dans ses propos, elle n'avait jamais eu autant confiance en une personne. Elle savait qu'elle ne l'abandonnerait pas et pourtant, un voile de négativité volait toujours au-dessus d'elle et elle ne voyait que le pire, jamais le meilleur. Elle lui était reconnaissante de vouloir l'aider à ce point, mais que pouvait-elle faire ? Rien de plus que ce qui se passait actuellement, c'est-à-dire l'aider psychologiquement, l'écouter, ce n'est pas à leur âge qu'elles peuvent faire quoique ce soit. La meilleure des solutions seraient de prévenir la police, mais même ça, ça effraie la blonde. Elle sait que si elle se fait arrêter, c'est la fin, elle est sans papiers et elle refuse de laisser Noah, alors elle aurait peut-être la chance de tomber sur quelqu'un de compréhensif mais elle ne voulait pas tenter le diable. Elle vivait tout simplement avec la peur au ventre, que ce soit par rapport à ses clients ou bien à son arrestation par les forces de l'ordre. Bien que ce serait peut-être une bonne chose en fin de compte.

Un rire nerveux lui échappa quand Freja prononça ce dernier mot. Bien sûr que ça la détruisait, ça faisait quatre ans qu'elle vivait dans de telles conditions, alors bien sûr il y avait toujours des clients doux, presque attentionnés qui ne la traitaient pas comme un objet, mais le simple fait d'être payée pour avoir un rapport sexuel, quelque qu'il soit est dégradant. Elle se sentait tout simplement réduit à rien, un objet sexuel qui est utilisé au gré de leurs pulsions masculines, voilà ce qu'elle était et ce qu'elle resterait toujours. Comment pourrait-elle avoir une quelconque relation amoureuse avec un homme après un tel vécu ? C'était certain qu'elle n'y arriverai pas, elle n'était pas aussi forte que tout le monde pouvait le dire.

" - Si je veux que Noah puisse manger correctement et bientôt aller à l'école, pour le moment c'est la seule solution que j'ai.. Sinon, je finis à la rue, et je ne pense pas que j'ai besoin d'ajouter ça à la liste déjà assez longue.."

Elle avait été un peu séche dans ses propos, mais en aucun cas ce n'était contre son amie, Shelby était tout simplement à bout, elle avait essayé de faire bonne figure depuis si longtemps, que maintenant que le masque était tombé, elle ne voulait plus faire comme si tout allait bien. Elle était détruite psychologiqment et physiquement, il lui faudrait des années pour se reconstruire si toutefois elle y arrivait.

" - Tu as sans doute raison.."

Ce que redoutait la jeune maman c'était que Noah lui demande qui est son père, ou est-ce qu'il est passé, ce qu'il fait dans la vie, et elle ne veut pas lui mentir. Alors ça pouvait être un client tout à fait honnête, ou alors un de ces types totalement bourré, violent qui était venu la voir. Elle n'en savait rien, et elle n'était pas certaine de vouloir le savoir, mais pour Noah, elle allait devoir faire de nouveaux sacrifices, il fallait qu'elle s'y prépare dès maintenant.

" - Je suis désolée, je ne suis bonne qu'à tout gâcher, on étaient censé faire du sport et tu te retrouves à écouter mes plaintes.."

Comme si elle n'avait que ça à faire, elle doutait fortement qu'en ayant programmé cette séance de sport entre filles, ce serait la vérité qu'elle apprendrait sur la situation dans laquelle était Shelby, mais les choses étaient ainsi.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
adm f
avatar
Freja Ivanova
MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 12522
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy ♡ et alaska.
DOUBLE-COMPTE : ciàran, zoé & elio.
STATUT : alone in the dark.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Lun 16 Avr 2018 - 12:23

Tu sais que ce ne sera pas simple d'aider Shelby à sortir de ce milieu mais tu es prête à tout tenter, ou presque. Tu as toujours été très loyale en amitié, souvent trop, même, avec certaines personnes qui ne le méritaient pas. Mais Shelby ne fait pas partie de ce cercle de personnes, elle, elle le mérite. Malgré qu'elle semble résignée, tu sais qu'au fond, c'est une battante. Elle serait prête à tout pour son fils, ça ne fait pas de doute. Et tu espères "jouer" là-dessus pour la faire changer d'avis, pour qu'elle se décide enfin à vivre une vie comblée, heureuse. « J'ai besoin de quelqu'un au bureau pour m'aider. J'ai pas mal de projets en cours et je n'arrive pas à tout gérer en même temps. Alors, j'imagine bien que le salaire sera moins élevé que ce que tu gagnes actuellement mais je te promets qu'il sera plus que correct quand même. Et puis, peut-être que le boulot finirait par te plaire ? » Ce n'est pas un boulot inventé sur le tas pour faire sortir ton amie de ce sombre milieu, au contraire. Cela fait un petit moment que tu penses à embaucher quelqu'un d'autre. Ça te permettrait de t'investir à fond sur les plus gros projets de ton entreprise et surtout, de faire remonter ton chiffre d'affaire en ayant plus de rendez-vous programmés et en ayant toujours quelqu'un au bureau pour accueillir de potentiels clients. C'est une idée qui a germé pendant un petit moment dans ta tête et désormais, tu aimerais réellement que Shelby accepte. Mais tu sais que ce ne sera pas si simple. Lorsque la blonde s'excuse, tu secoues la tête, un sourire aux lèvres. Elle n'a pas à faire ça ni à s'excuser de quoi que ce soit. Tu es là pour ça, après tout, en tant qu'amie. « Tu as tous les droits du monde de te plaindre, Shelby. Ne sois pas désolée, tu ne gâches rien du tout. » Vous aurez tout le loisir de refaire une séance de sport plus tard mais là, tout de suite, tu es bien plus attentive aux problèmes de ton amie qu'autre chose. « Tu ne veux pas qu'on aille prendre un café à la cafétéria ? On sera sans doute mieux qu'ici. » Demandes-tu avec un sourire aux lèvres, espérant qu'elle accepte afin que vous puissiez continuer cette conversation ailleurs car tu n'as pas encore tout tenté pour l'aider.

__________________________

whatever it takes
Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. •• MUSSO

Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
bowenien
avatar
Shelby Dietrich
MORE
ABOUT MEMESSAGES : 54
ICI DEPUIS : 17/02/2018
CRÉDITS : tearsflight (avatar), anaëlle (sign).
DOUBLE-COMPTE : Lisandro Salvao.
STATUT : Maman célibataire.
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   Lun 16 Avr 2018 - 14:30

Bien que la jeune femme aimerait sincèrement faire n'importe quel métier, même serveuse ou bien hôtesse de caisse, juste pour pouvoir se sortir de là où elle est actuellement, mais comment pouvait-elle le faire alors qu'elle n'avait plus ses papiers ? Alors elle avait fini par se dire avec le temps que finalement, la seule solution qui s'offrait à elle, c'était celle qu'elle était en train de vivre. Elle avait cherché à s'en sortir, mais ces dernières semaines, elle avait totalement baissé les bras. Seule, elle ne pourrait pas s'en sortir, elle le savait. Peut-être que cette confession n'était pas totalement anodine, peut-être qu'elle en avait besoin, qu'elle avait besoin de se confier parce qu'elle gardait ça en elle depuis bien trop longtemps.

Alors oui, la proposition de Freja pouvait être une solution d'échappatoire pour la jeune allemande, mais en même temps, ça voulait dire vivre aux crochets de quelqu'un, et elle avait toujours tenu à son indépendance. Mais peut-être que ça valait le coup que d'être aux crochets de son amie durant quelques temps si ça pouvait lui permettre de vivre plus sereinement, même si elle devait travailler plus dur, au moins, elle sait qu'avec elle, elle sera à l'abri de tout ce qu'elle vit actuellement. Et c'est déjà énorme !

Au fond, ce qui l'effrayait c'était de ne pas être à la hauteur de ce qu'attendait la jeune femme. Puis, à première vue c'est sûr qu'elle ne se serait pas tourné vers ce genre de métier, elle est plutôt axée sur l'art des mots, c'est ce qui l'a fait vraiment vibrer. Mais elle ne perd rien si elle tente, du moins, c'est ce dont elle essaye de se persuader.

" - Mais je n'ai jamais fais ça.. Et puis.. Je n'ai aucun diplôme." avoua-t-elle honteuse de son propre bagage professionnel, ou plutôt de son absence de bagage.

C'était bien la première fois qu'elle abordait ce sujet avec quelqu'un. Elle avait arrêté ses études qu'elle faisait pour plaire à son père, et elle n'avait jamais repris ses études. Elle le pouvait encore, mais pour cela, elle devait non seulement avoir le temps mais surtout, de l'argent de côté pour pouvoir mourir son fils. Peut-être même que Shelby pourrait obtenir un logement étudiant, mais elle s'était toujours refusé à se projeter pour éviter toute déception.

" - Oui tu as raison, on sera sans doute mieux."

Elle s'opposa pas au fait qu'elles quittent la salle de sport pour être dans un endroit un peu plus intimiste, et puis, là-bas au moins elle pourrait soulager son moral avec un chocolat chaud. Oui, Shelby n'aime pas le café, alors certains diront qu'elle est restée encore enfant mais qu'importe. Et puis, ce petit break lui permettrait aussi de remettre en place ses idées, à réfléchir sur la décision qu'elle devait prendre, en pesant le pour et le contre, même si dans aucun doute, il y a que des pour et pas de contre, ou très peu contrairement à ce qu'elle vit actuellement.

__________________________

Leave the past behind
You can't start a new chapter of your life if you keep reading the last one.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé
MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séance de sport entre filles [Feat. Freja Ivanova]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: western district :: complexe sportif-
Sauter vers:  
attentat et tueur en série...
Alors qu'un festival des épices a lieu sur la plage de Grays Bay, des tirs successifs se font entendre. La panique prend vite le dessus alors que tous les habitants courent dans tous les sens sans savoir où aller.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
les scénarios attendus