AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mad world | GRACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar
messages : 486
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: mad world | GRACE   Sam 12 Mai 2018 - 18:48

Une journée comme elles se ressemblaient toutes dernièrement venait à nouveau de passer sans que je m'en rende compte, totalement déconnecté de la réalité comme je l'étais. Amélia était partit. Morte en donnant naissance à notre fils. Comme ma mère était morte en me mettant au monde. Tu parles d'un foutu karma. J'aurais presque pu en rire si mes émotions n'étaient pas toutes annihilés par le cataclysme qu'avait été la perte de celle que j'aimais. Un jour elle était là, radieuse, reprenant sa vie en main après des années d'enfer, enceinte de notre enfant. Et celui d'après, elle n'était plus, me laissant seul, perdu et devant m'occuper d'un nourrisson. Je n'arrivais pas à comprendre comment cela avait pu arriver. Comment j'avais pu la perdre, moi qui avait tellement besoin d'elle pour être un homme meilleur, digne d'être aimer par elle et un bon père. J'ignore si j'en serais capable sans elle. Ce n'est pas l'envie qui m'en manque. Mais dès que je le voyais, outre l'amour que j'avais inévitablement pour lui, il me rappelait aussi ce que j'avais perdu. Alors, incapable de m'en occuper par moi-même, j'avais engagé quelqu'un pour s'en occuper. Jour et nuit. Ainsi, j'étais certain qu'on s'en occuper correctement pendant que j'en étais incapable, trop profondément ancré dans mon deuil.

Je trainais dans la maison, l'heure de rejoindre le club n'étant pas encore venue. J'avais un peu bosser sur les commandes pour le bar du club et le reste du temps, j'avais errer, tel un zombie, ce que j'étais depuis quelques semaines, parvenant néanmoins à donner le change au travail. J'allais me servir un verre de soda dans la cuisine quand des pleurs se firent entendre. Je fermais les yeux quelques secondes et commençais à boire, attendant que Nora aille s'occupait d'Alek. Quelques secondes passèrent et Alek s'égosillait toujours. Je fronçais les sourcils. Puis cela me revint. Nora débarquant dans mon bureau, me disant sortir faire quelques courses, qu'elle n'en avait pas pour longtemps. Je pose mon verre et je me dirige dans la chambre de mon fils. Main sur la poignet, je prend une inspiration avant d'entrer. Je me poste sur le pas de la porte. Tout dans cette pièce me rappeler Amélia. Pas étonnant puisqu'elle avait choisit la moins de petite chose dans cette chambre d'enfant. Je me penche sur le berceau de mon fils et le prend dans mes bras avec précaution, pas encore assuré quand à aux gestes à adopter avec lui. Je regardais mon fils qui serra l'un de mes doigts en s'arrêtant de pleurer. " Qu'est ce qu'on va devenir tout les deux ? " Soufflais-je avant de me mettre à faire quelques pas dans la chambre, mon fils dans les bras.

Après quelques minutes, la sonnette retentit dans toute la maison. J'allais donc jusqu'à la porte pour l'ouvrir. Quand elle fut ouverte, je tombais sur le visage angélique de Grace. Mon fils babilla dans mes bras. Je plongeais mon regard dans celui de Grace. Mes lèvres s'étiraient en un léger sourire de mon cru. " J'aurais du deviner que mon ange viendrait me rendre visite. " Lui dis-je avant d'ouvrir la porte en plus grand. " Entres, je t'en pris. " Lui dis-je en me dégageant du passage. Je lui souris et marcha à côté d'elle jusqu'au salon. Comme toujours, j'étais content de la voir, même dans les pires moments. Grace était l'un de mes piliers et elle me comprenait mieux que personne. Je ferais n'importe quoi pour elle. Elle n'avait qu'à demander. " Comment va tu ? " Embrayais-je pour ne pas avoir à parler de moi.

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 1385
ici depuis : 22/04/2016
crédits : balaclava
double-compte : anae ✣ andeana ✣ anka ✣ jaeden
statut : i can't help falling in love with you (léo)
MessageSujet: Re: mad world | GRACE   Dim 20 Mai 2018 - 15:39

Les paroles fusaient à Bowen, un secret pouvait rapidement être épandu s'il était confié à des mauvaises personnes. Et si une femme perdait la vie lorsqu'elle donnait naissance à son enfant, même sans dévoiler son nom, les gens le savaient. Et à force de traîner dans les rues pour ses business, Grace avait été mise au courant. Ce n'est qu'après qu'elle avait compris ce qui s'était passé, que celui qui avait perdu sa compagne n'était qu'autre que Jeremy, un homme qu'elle considérait comme son meilleur ami. La blonde ne lui avait pas envoyé de message, elle ne lui avait rien dit concernant cette histoire pour ne pas lui remuer le couteau dans la plaie. Elle savait ce que ça faisait de se souvenir d'une personne en regardant une autre, son fils devait toujours lui rappeler Amélia et ça devait pas mal lui faire souffrir, parce que même sous ses airs de dur, Grace savait qu'il y avait une bonne personne derrière, c'était aussi pour ça qu'elle ne s'était pas éloignée de lui comme tout le monde le voudrait, qu'elle continuait dans son trafic. Puis il faut dire qu'il la traitait sûrement mieux qu'il traitait les autres et c'est pour ça qu'elle ne voyait pas d'urgence à se séparer de ce qui la permettait de vivre pour le moment. Elle comptait bien se trouver un vrai job pour éveiller moins les soupçons, elle avait même commencée une formation il y a quelques mois qu'elle devrait terminer sous peu, mais pour l'instant c'était le trafic qui la faisait vivre entièrement. Un sac dans ses mains, elle sonnait chez Jeremy, espérant ne pas réveiller son nouveau fils. Dans celui-ci se trouvait plusieurs jouets qu'elle avait achetés quelques minutes avant, bien que passer dans un magasin de jouets la coûtait, puisqu'elle ne pouvait pas s'empêcher d'arrêter de penser à l'enfant qu'elle aurait pu avoir dans ses bras, qu'elle aurait pu voir grandir, mais qui n'avait pas eu l'occasion d'ouvrir les yeux. Les pommettes remontées par son sourire, le visage de Jeremy venait apparaître dans l'encadrement de la porte, son fils dans les bras. C'était toujours assez bizarre de l'imaginer en tant que père avec le métier qu'il faisait, mais elle passait outre. « Un ange ? Je ne sais plus trop. » Autant dans le passé avec tout ce qu'elle faisait, toutes les restrictions qu'elle respectait et toute la foi qu'elle donnait à Dieu, on pouvait presque dire qu'elle était une bonne personne. Aujourd'hui avec ce qu'elle faisait, pas réellement. Elle hochait la tête avant de le suivre jusque dans son salon. À sa question, elle ne savait pas quoi répondre, elle ne savait même pas si elle allait bien, elle supportait sa condition, c'était tout. Mais elle n'était pas là pour se plaindre d'affaire qu'il connaissait déjà. Elle venait uniquement pour lui remonter le moral s'il en avait besoin, comme une amie devrait le faire. « Je vais bien et toi ? » Grace ne savait pas si elle devait s'attendre à une réponse sincère ou même un mot de sa part sur comment il allait. « J'ai apporté ça ! » Disait-elle rapidement après, tendant le sac où il y avait quelques peluches à l'intérieur. « Il n'y a rien pour toi dedans, c'est uniquement pour le mignon Alek. Enfin ... Tu pourras toujours les lui voler si tu veux, si tu les aimes. » La blonde riait légèrement, elle n'avait jamais été forte pour les blagues, encore moins en sachant la personne en face d'elle peut-être dans une détresse morale.

__________________________


astra — if it's as hard for you as it is for me, could not we make things a little easier? i should have done better when you were there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 486
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: mad world | GRACE   Mer 23 Mai 2018 - 14:07

En ouvrant la porte d’entrée, je ne fus pas franchement surpris de tomber sur Grace. Comme si elle sentait toujours quand j’avais besoin d’elle, besoin de lui parler ou simplement de sa présence. Cela était arrivé plusieurs fois et je le remarquais avec amusement. Tenant mon fils dans mes bras, je la saluais. Elle, mon petit ange. Son sourire agit comme un baume sur mon cœur. « Un ange ? Je ne sais plus trop. » Je fronçais les sourcils en la regardant. « Comment ça ? » Lui demandais-je avant de la faire entrer dans la maison. Je la conduisis dans le salon après avoir refermer derrière elle. Une fois dans le salon, je lui demandais comment elle allait. « Je vais bien et toi ? » Je glissais ma main libre dans mes cheveux. Geste que je faisais toujours quand j’étais nerveux, quand l’émotion  devenait trop forte. « On fait aller. » Lui dis-je assez évasivement. Elle me connaissait. Elle savait que parler de moi n’était pas mon fort mais j’avais toujours fais des efforts avec Grace. Elle le méritait. Elle était mon amie. « Pleurer sur mon sort ne le rendra pas moins merdique. » Avouais-je simplement, ne désirait pas m’étaler sur mes malheurs.

« J'ai apporté ça ! » Me dit-elle en me tendant alors un sac rempli de peluche. Elle avait dévalisée le magasin ou quoi ? Je pris le sac, affichant un sourire reconnaissant sur mes lèvres. « Il n'y a rien pour toi dedans, c'est uniquement pour le mignon Alek. Enfin ... Tu pourras toujours les lui voler si tu veux, si tu les aimes. » Ajouta t-elle en riant. Je levais les yeux en l’air, amusé. « T’étais pas obliger. Ce petit va devenir pourri gâté à cause de toi. » Lançais-je avant de me mettre à rire. Je secouais la tête. « C’est gentil de ta part, je suis certain qu’il va beaucoup les aimés. Par contre, je suis déçu, de un tu n’a rien pour moi et en plus, mon fils me vole le titre de plus mignon. » Lui dis-je avant de lui faire un clin d’œil. Comme toujours, j’étais doué pour affichée une façade neutre. Mon fils s’agita dans mes bras. Je regardais Grace. « On dirait qu’il veut aller voir sa marraine. » Lui dis-je, avec un sourire de canaille sur les lèvres. Super façon de lui annoncer mon choix de faire d’elle la marraine d’Alek. Après tout, les candidates ne se bousculaient pas au portillon et Grace était l’une des seules personnes pouvant dire qu’elle me connaissait vraiment. Je n’avais pas hésité longtemps. « Tu veux le prendre ? » Lui demandais-je, ne voulant pas la forcer.

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 1385
ici depuis : 22/04/2016
crédits : balaclava
double-compte : anae ✣ andeana ✣ anka ✣ jaeden
statut : i can't help falling in love with you (léo)
MessageSujet: Re: mad world | GRACE   Ven 25 Mai 2018 - 0:33

Si elle devait recevoir les avis de sa famille sur ce qu'elle faisait depuis qu'elle avait quittée l'Église, Grace serait l'exact opposé de ce que pouvait être un ange, ils n'auraient peut-être pas tords, elle n'avait pas changé de fond, elle n'était pas devenue une femme détestable, elle faisait simplement des choses illégales et ça ne pourrait pas aller aux yeux de tout le monde. La seule personne qui avait été au courant n'avait pas hésité à la traiter de criminelle, elle avait réussie à passer au-dessus, lui pardonner, bien qu'en croisant ses yeux, ce mot était souvent revenu dans son esprit. « Par rapport à ce que je fais. » Il n'avait pas besoin d'explication en plus, elle aurait même préféré qu'il s'en doute plutôt qu'il lui pose la question. Elle se montrait un peu gênée de lui répondre, ou lui renvoyer la question. Est-ce que ça se faisait vraiment ? Est-ce que ce n'était pas lui enfoncer le couteau dans la plaie ? De toute façon, celle-ci devait être encore ouverte et même si elle ne voulait pas se montrer maladroite, elle voulait qu'il se confie s'il avait quelque chose sur le coeur. Pensant que c'était une chose qui pouvait soulager une personne. « Tu as raison. » Pleurer ne la ramènerait pas, même s'il était difficile, il fallait se relever le plus vite pour avancer sans sortir de cette épreuve avec plusieurs blessures. « Plusieurs personnes ont dû déjà te le dire mais ... Je suis là, si jamais. » Ça devait bien être insupportable à entendre, elle-même lorsqu'elle était triste n'en parlait pas, gardait tout à l'intérieur jusqu'à ce que ça passe. Pour passer à autre chose rapidement, elle tendait le sac débordant de peluches qu'elle gardait du bout des doigts depuis son arrivée. Peut-être qu'elle avait abusée, elle ne l'avait pas fait parce que Jeremy était triste, ce n'était pas pour lui remonter le moral en voyant son fils heureux, il n'y avait simplement aucune raison. « C'est la seule fois que je lui offrirais des cadeaux, ne t'inquiète pas. » Elle laissait un léger rire s'enfuir, c'était évidemment faux, elle comptait bien le gâter, même si ce n'était pas son enfant et qu'elle n'avait rien à voir avec lui. « Ne soit pas jaloux, je trouverai un truc pour toi la prochaine fois. » L'esquisse d'un sourire se dessinait alors qu'elle laissait ses yeux valser entre Alek et Jeremy. « De toute façon, je ne peux même pas te dire que tu es mignon sans que ça paraisse bizarre. » Elle secouait la tête en riant, avant de l'écouter de nouveau parler d'une marraine, elle fronçait des sourcils, essayant de repérer quelqu'un dans la pièce ou entendre un signe de vie dans la maison. « Ah ... ? » Même si n'était pas bête, il arrivait parfois où elle était lente, qu'elle n'arrivait pas à lire le visage des gens. Lorsqu'il lui proposait de prendre l'enfant dans ses bras, ses yeux s'écarquillaient, comprenant ce qu'il voulait dire. « Attends ! Moi, sérieusement ? » Son sourire se faisait beaucoup plus rayonnant qu'avant, on ne lui avait jamais donné un rôle aussi important dans une vie, on ne lui avait jamais fait assez confiance pour le faire. On pouvait lire sur son visage qu'elle était à la fois heureuse et chamboulé. « Oui ... Oui, bien sûr ! » Elle s'approchait, prenant l'enfant dans ses bras avant qu'un malaise intérieur s'installe, une sorte de vide qui l'avalait rapidement. C'était toujours la même chose, le même souvenir qui venait la rappeler à l'ordre. « Eum ... finalement, tu devrais le garder. » Soufflait-elle alors que son faux-masque restait en place, même si en présence de ses amis, elle se montrait vraie, elle savait aussi très bien jouer la comédie, faire croire que tout allait bien quand il y avait une guerre intérieure qui faisait rage.

__________________________


astra — if it's as hard for you as it is for me, could not we make things a little easier? i should have done better when you were there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 486
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: mad world | GRACE   Mar 5 Juin 2018 - 18:14

Quand je surnommais Grace comme l'ange qu'elle était à mes yeux, elle ne sembla pas franchement ravie, et surtout perdue. Cela me perturba car pour moi, il n'y avait pas meilleures personne qu'elle, même si comme tout le monde elle a ses failles et si on occulte le fait qu'elle bosse pour moi. « Par rapport à ce que je fais. » Me répondit-elle quand je cherchais à comprendre les raisons de cette hésitation. Je la regardais, coupable. Elle n'avait pas besoin d'en dire plus. A vrai dire, j'aurais même du m'en douter. Je glissais une main dans mes cheveux, mal à l'aise. " Tu sais que tu peux arrêter de bosser pour moi Grace, quand tu veux. Si ça devient trop difficile pour toi, je peux bien faire ce sacrifice là. " Lui dis-je, honnêtement. Evidement Grace me rapportait du fric mais j'en étais arrivé à un point ou elle comptait plus que ce qu'elle me rapportait. Je lui demandais alors comment elle allait et elle me répondit qu'elle allait bien, ce qui me fit plaisir, avant de me retourner la question. Dans mon cas, c'était beaucoup moins joyeux, bien sur, mais je n'étais pas homme à me laisser abattre. Oh que non. Puis tout ça avait un certain gout d'habitude. Et pleurer, m'effondrer ne la ramènerait pas. « Tu as raison. » Acquiesça Grace ce qui me tira un sourire. Affronter une épreuve, tomber puis me relever plus fort. Cela avait été la rengaine de toute ma putain de vie. Sauf qu'à présent, je n'étais plus seul même si parfois, dans les heures sombres de la nuit, dilué avec de l'alcool, c'était ce que je pouvais ressentir. Mais non, j'avais mes fils, j'avais de amis, j'avais Grace. Toutes ses personnes qui comptaient sur moi malgré tout ce que je fais, tout ce que j'étais. Alors non, je n'avais pas le droit de sombrer même si c'était plus que tentant. « Plusieurs personnes ont dû déjà te le dire mais ... Je suis là, si jamais. » Je la regardais, plongeant dans ses yeux. Un sourire tendre que je ne réservais qu'a peu de gens s'afficha sur mes lèvres. " C'est gentil. " La remerciais-je. C'était encore une fois la preuve qu'elle me connaissait bien. Elle ne s'imposait pas, m'offrait simplement son aide, sa présence.

Une fois dans le salon, Grace me tendit un sac de peluche qu'elle avait acheté pour Alek. Je ne pu m'empêcher de la taquiner en lui disant qu'elle allait faire de  mon fils un pourri gâté avec tout ce qu'elle lui offrait. « C'est la seule fois que je lui offrirais des cadeaux, ne t'inquiète pas. » M'assura t-elle, pas vraiment convaincante avec une léger rire. Je souris. " J'attend de voir ! " Dis-je, en rajoutant une couche. Je jouais ensuite les faux jaloux fasse aux cadeaux qu'elle avait apporté pour mon fils et de son attention qu'il accaparait. « Ne soit pas jaloux, je trouverai un truc pour toi la prochaine fois. » Un sourire en coin plein de fierté amusée s'afficha sur mon visage. « De toute façon, je ne peux même pas te dire que tu es mignon sans que ça paraisse bizarre. » J'éclatais alors d'un rire franc avant d'hocher la tête. " Tu as probablement raison. " Lâchais-je, amusé et de meilleure humeur. C'était toujours le cas quand Grace était là. Je décidais alors qu'il était temps que je fasse part à Grace du choix que j'avais fais de la nommer marraine de mon fils. Il faut dire que ce choix avait vite était une évidence. Evidement, je fis ça à ma façon. « Ah ... ? » Dit Grace, totalement perdue. Je restais là, à la regarder avec un sourire alors que je pouvais presque voir l'information être assimiler jusqu'à son cerveau. « Attends ! Moi, sérieusement ? » Me demanda t-elle avec un sourire plus rayonnant que jamais. Je hochais la tête. " Evidement que je suis sérieux ! Je ne vois personne d'autre de mieux placé pour ce rôle. " Lui assurais-je en souriant. Voir l'expression de Grace valait tout l'or du monde, une autre preuve que j'avais fais le bon choix. Je lui demandais alors si elle voulait prendre son filleul dans ses bras. « Oui ... Oui, bien sûr ! » Dit-elle, enthousiaste en s'approchant de moi pour prendre Alek dans ses bras. Je souris en voyant ce beau moment avant que je ne remarque l'expression de Grace. « Eum ... finalement, tu devrais le garder. » Je fronçais les sourcils, ne comprenant pas sa réaction de prime abord. Je repris donc Alek dans mes bras, le regard vrillé sur Grace. " Qu'est ce qu'il y a ? Tout va bien ? " Lui demandais-je, inquiet . Elle semblait si contente et maintenant, son expression ne laissait rien paraître.[/i]

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: mad world | GRACE   

Revenir en haut Aller en bas
 
mad world | GRACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES