AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 need money (jazz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar
messages : 360
ici depuis : 22/05/2018
crédits : BABINE. (avatar)
double-compte : rosa & lena
statut : célibataire
MessageSujet: need money (jazz)   Lun 28 Mai 2018 - 18:34

Ca fait déjà sept ans que t'as quitté la police. Dire que ça te manque pas, ça serait mentir. Même si tu mens souvent, tu mens aux gens, tu te mens à toi-même. Tu mens quand tu dis que tout va bien, tu mens quand tu dis que t'as pas besoin d'aide, que ça va aller, que tu veux t'en sortir. T'es obligée de mentir. Si tu mens pas, on vient te faire chier et toi, t'en as pas envie. Tu veux qu'on te laisse tranquille. Tu veux pas qu'on t'aide. Demander de l'aide, ça serait compter sur quelqu'un et toi, ça, c'est pas ton truc. Tu veux te démerder toute seule. Et si t'as pas envie de t'en sortir, d'aller mieux, ça c'est ton problème pas celui des autres. Sept ans que t'es plus flic, ouais ça te manque un peu. Mais l'épave que t'es devenue aujourd'hui serait incapable de refaire ce métier. Y a trop de choses en toi qui sont plus compatibles avec ce boulot. Mais pour vivre, faut bien taffer. Alors, la preuve que tu sais te débrouiller toute seule, t'as trouvé un travail. Jan a accepté une merde ambulante comme toi dans son appart alors si tu payes pas le loyer, il va te dégager vite fait bien fait et toi, t'as pas envie de dormir dans les rues. Donc t'as trouvé ce taff. T'as vu une annonce et t'as appelé, tu t'es présenté et tu sais pas pourquoi mais la dame t'a embauchée. Elle devait sûrement avoir personne d'autres pour le poste. Bref, elle t'a expliqué le but du travail, ce que t'allais devoir faire. Mais t'as rien compris. T'as sûrement pas écouté correctement, comme d'hab quand on te parle. Mais t'espères qu'elle va te réexpliquer aujourd'hui, parce que vous avez rendez-vous pour ton premier jour. Elle a l'air cool l'avocate, alors tu vas essayer de pas faire de la merde. Même si t'as clairement pas envie de te bouger le cul à faire quoi que ce soit. T'y as pensé toute la semaine et tu t'es promis à toi même que t'allais faire un petit effort alors. Tu te pointes à son cabinet sur Northern District, elle t'a filé l'adresse la dernière fois, alors tu trouves facilement. T'essaies d'être à l'heure. T'as fait un effort vestimentaire, t'as fait un effort sur la coiffure, par contre pour tes yeux marqués par la cuite que tu t'es prise hier soir, t'as rien pu faire de spécial. Tu veux pas donner mauvaise impression non plus. Déjà qu'elle veut bien que quelqu'un comme toi bosse pour elle, si t'arrives habillée comme une clocharde, ça le fait pas trop. Tu sonnes à la porte et en attendant qu'elle ouvre, tu t'entraînes à sourire. Avant ce sourire il était automatiquement scotché sur tes lèvres. Ca c'était quand t'étais heureuse. Maintenant faut juste faire semblant. Elle te sort de tes pensées en ouvrant la porte. « Bonjour. C'est bien aujourd'hui que vous aviez besoin de moi ? » Tu demandes pour être sûre parce que t'es encore capable de t'être trompée de jour. T'espères qu'elle va pas te faire faire des trucs trop compliqués ou des trucs de merde genre répondre au téléphone. Tu te barres en courant si c'est ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 168
ici depuis : 24/05/2018
crédits : angel180886 (vava) / frimelda (sign) / Kimcaas ( gif)
double-compte : Daemon Macintosh / J. Eilynn Standford
statut : Célibaaire. Complètement perdue entre ce que lui crie son coeur et ce que lui dit sa raison.
MessageSujet: Re: need money (jazz)   Mer 30 Mai 2018 - 15:12



Need money.
Kelia & Jazz


Comme à son habitude, Jazz part tôt de chez elle. Elle passe par sa pâtisserie préférée pour récupérer de quoi grignoter. Elle n’est pas sure de pouvoir prendre une vraie pause repas à midi. Elle a pas mal de boulot de prévu. Alors par prudence elle achète quelques viennoiseries. Comme Kelia doit la rejoindre, elle prévoit pour deux. Au cas où. C’est sa première journée en compagnie de la jeune femme. Vu son caractère elle se doute que la tâche va être ardue, mais elle a bon espoir. Kelia a beau faire celle qui se fout de tout, Jazz pense qu’elle a de bons atouts. Enfin elle verra bien. Elle espère juste que la cause qu’elle défend lui fera comprendre combien son travail est important. Et donc l’aide de Kelia aussi.

Jazz passe ensuite par son bureau, celui où elle bosse et où elle reçoit ses clients. Ceux qui la payent pour qu’elle les défende. Elle met certaines choses au point avec sa secrétaire, elle prend quelques minutes pour lire ses mails professionnels. Puis elle file au tribunal pour donner à son collègue le reste de ses recherches, elle arrive juste à temps, la séance va commencer. Elle lui souhaite bon courage et sort rapidement de l’endroit. Aujourd’hui elle ne plaide pas. Et cela va lui faire du bien, parfois cela l’épuise. Elle rejoint ensuite le bureau que l’association pour qui elle travaille bénévolement met à sa disposition. Elle salue les personnes qui sont déjà là et elle part s’installer. L’avocate pose son attacher case, elle sort son ordinateur portable et les dossiers à traiter. Elle regarde son téléphone, et en profite pour envoyer un sms à Kyle. Son ami a eu une grosse journée hier et ils ne se sont pas vus. Vu l’heure Kelia ne devrait pas tarder à arriver. Dés que la sonnette retentit, elle se lève pour aller ouvrir.

Jazz ouvre la porte sourire aux lèvres. « Bonjour Kelia. En effet c’est bien aujourd’hui. » Elle se met sur le côté pour qu’elle puisse entrer. Elle remarque tout de suite les efforts vestimentaires de la jeune femme. L’image que l’on renvoie est très importante. Jazz est toujours tirée à quatre épingles, souvent en tailleur jupe veste, et dans des tons neutres. Même si elle préfère les choses plus légères et plus colorées, ce donc elle abuse quand elle ne bosse pas. « Vous avez trouvé facilement ?  Mon bureau est par là. » L’avocate lui indique la direction et elles s’avancent. Elle a la sensation que Kelia est un peu tendue, mais c’est assez logique vu qu’elle débute. Une fois dans le bureau, elle lui montre sa place. Elles vont travailler côte à côte cela sera plus facile pour les recherches. « Vous voulez boire un café et manger une viennoiserie ? » Elle sort les sachets qu’elle a acheté, le choix est assez vaste. Jazz est gourmande ce n’est pas de sa faute. Elle attend la réponse de Kelia pour préparer les boissons.
 
AVENGEDINCHAINS

__________________________

Amour ou Amitié

Son cœur hésite entre les deux. La torturant de mille maux, la blessant de mille tourments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 360
ici depuis : 22/05/2018
crédits : BABINE. (avatar)
double-compte : rosa & lena
statut : célibataire
MessageSujet: Re: need money (jazz)   Sam 2 Juin 2018 - 20:44

T'es soulagée de pas t'être trompée de jour. Ca aurait vraiment mal commencé pour toi cette histoire. Déjà que tu sais pas trop ce que tu vas devoir faire, ce qu'elle attend de toi. Toi tout ce que tu veux c'est de la thune mais pour ça faut déjà comprendre le but du job et le faire correctement. T'es consciente que si tu veux que ça marche, faut y mettre du tien même si ça s'avère compliqué vu ton état d'esprit actuel. Malgré tout, t'espère que l'avocate sera pas trop exigeante et tu te doutes qu'elle sait à qui elle a à faire. C'est un peu écrit sur ta gueule que t'as la flemme. Que tu t'en fous de tout. Mais elle t'a quand même embauchée. Soit elle est vraiment vraiment cool, soit elle avait personne d'autre. Dans tous les cas tu te retrouves avec elle aujourd'hui. « Oui avec l'adresse ça a été. » Tu la suis jusqu'à son bureau en essayant de sourire et de pas paraître trop tendue. C'est pas mission impossible mais c'est assez difficile quand même. T'as fait des petits boulots depuis que t'es à Bowen mais pas des trucs aussi sérieux. En tout cas la brune fait l'effort de te mettre à l'aise en te proposant à boire et à manger. Elle a acheté un tas de viennoiseries et malgré le fait que t'aies pas très faim, t'acceptes. « J'veux bien. » Merci, faut dire merci. « Merci. » Un sourire en coin et tu laisses l'avocate préparer les boissons. Tu vas t'asseoir à la place qu'elle t'a montré. On dirait bien que vous allez bosser côte à côte. C'est pas plus mal au cas où t'as des questions à lui poser. Mais d'un autre côté, t'espères qu'elle va pas vouloir faire la conversation. C'est pas ton truc ça. Tu regardes un peu tout autour de toi. C'est tout bien rangé. Ca se voit qu'elle est sérieuse dans ce qu'elle fait. T'as pas intérêt à faire de la merde. « Et hum... » Tu veux l'appeler par son prénom mais en fait t'as oublié son prénom. Elle s'est présentée la dernière fois mais t'as rien retenu. « C'est quoi que j'vais devoir faire exactement ? » Tu demandes ça au cas où elle pense que tu te souviens de tout ce qu'elle t'a dit la dernière fois. Manquerait plus qu'elle te file un ordi et qu'elle te laisse là comme ça alors que t'as aucune idée de ce que tu dois faire. Elle pose la tasse de café devant toi, tu la remercies avec un signe de tête et tu t'attrapes les sachets qu'elle a apporté pour te servir. Tu prends un petit croissant que tu poses devant toi et tu relèves la tête pour écouter ses explications. T'essaies de vraiment écouter cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 168
ici depuis : 24/05/2018
crédits : angel180886 (vava) / frimelda (sign) / Kimcaas ( gif)
double-compte : Daemon Macintosh / J. Eilynn Standford
statut : Célibaaire. Complètement perdue entre ce que lui crie son coeur et ce que lui dit sa raison.
MessageSujet: Re: need money (jazz)   Lun 4 Juin 2018 - 19:23



Need money.
Kelia & Jazz


Jazz ne sait pas trop ce que va donner sa "collaboration" avec Kelia. Mais elle a besoin d’aide et elle aime ce genre de défi. Et c’est pour une bonne cause qu’elle embauche la jeune femme. Elle espère que le fait que l’avocate travaille bénévolement, lui ouvrira les yeux sur pas mal de chose. Même si Kelia sera payé par Jazz. En tout cas elle verra bien une fois qu’elles se mettront vraiment à la tache. Lors de leur première entrevue, elle lui a donné certains renseignements, mais sans la gaver non plus. Elle compte lui expliquer un peu plus aujourd’hui. Peu à peu pour ne pas la saturer d’entré et lui donner la sensation que le boulot est impossible. La belle blonde pourrait baisser les bras avant même d’avoir attaqué son travail.

Du coup quand Kelia arrive Jazz l’accueille chaleureusement et l’amène dans son bureau. Elle est contente qu’elle est trouvée sans problème. Une fois dans le bureau elle lui propose de prendre un café et une viennoiserie. Une façon de détendre l’atmosphère et de mettre une bonne ambiance. Le travail va être délicat, parfois démoralisant suivant les dossiers traités, alors il faut avoir le moral du bon côté. L’avocate sert les boissons et elles s’installent. Elle sent bien le mal être de Kelia, elle lui sourit pour la rassurer. Elle compte également revoir les points de travail avec elle. Elle se doute qu’elle n’a pas tout retenu, surtout que Jazz a tendance à tout envoyer d’un trait. Mais là elle va prendre son temps. « Pas de souci je vais tout reprendre. C’est compréhensible que tu sois un peu paniqué. Mais je suis là et tout va bien se passer. » Elle la tutoie, de toute façon elles doivent être du même âge alors pas la peine de mettre des barrières avec un vouvoiement. « Du coup pour plus de facilité on va se tutoyer si cela ne te dérange pas. Et appelle-moi par mon prénom Jazz. Des maitres Dellaney j’en ai assez au tribunal. » Elle se met à rire et prends un pain aux raisins dans lequel elle croque. « Ici je travaille bénévolement. Mais ne t’en fais pas tu seras payée. On est là pour aider des gens à monter des dossiers pour des plaintes diverses. Ce sont souvent des gens qui ont peu de moyen ou qui se batte contre des personnes qui ont les bras long. Notre combat c’est un peu le pot de terre contre le pot de fer. Mais je peux t’assurer que l’on en tire pas mal de satisfaction quand on vient à bout des méchants. » Elle prend un temps de pause pour finir sa viennoiserie et boire son café. « Donc tu es là pour m’aider dans mes recherches et aider les gens à remplir les dossiers. Certains ont du mal avec les paperasses. Ça va pour le moment. La tache ne te fait pas peur ? » Elle sera là pour l’épauler de toute façon. Même si à la base Jazz a pris Kelia pour avoir plus de temps de son côté pour ses recherches et ses clients.

 
AVENGEDINCHAINS

__________________________

Amour ou Amitié

Son cœur hésite entre les deux. La torturant de mille maux, la blessant de mille tourments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 360
ici depuis : 22/05/2018
crédits : BABINE. (avatar)
double-compte : rosa & lena
statut : célibataire
MessageSujet: Re: need money (jazz)   Ven 8 Juin 2018 - 14:22

Tu le sens pas trop ce travail. C'est pas à cause de l'avocate hein, elle est cool. Enfin elle a l'air cool en tout cas. Mais c'est juste que t'es pas à l'aise dans un truc aussi sérieux. T'as peur de pas savoir faire ou de faire n'importe quoi. Pourtant faut bien travailler. T'as conscience que tu trouveras pas beaucoup de monde d'accord pour t'embaucher, du coup tu t'es promis de faire un effort même si c'est dur. Mais quand t'arrives dans ce bureau là, t'as presque envie de t'excuser auprès de la brune et de te barrer. Parce que t'as tellement pas confiance en toi que tu penses déjà que tu seras pas à la hauteur de ce qu'elle te demande. Mais tu repenses à ta vie d'avant, celle qui te semble à des années lumières alors que pourtant c'était y a pas si longtemps. Quand t'étais flic, tu faisais bien ton taff. T'étais passionnée, t'adorais ça. Et l'avocate est tellement impliquée qu'elle te fait penser à toi quand tu l'étais aussi. La preuve elle travaille bénévolement, pour ça faut avoir vraiment envie. Donc t'acceptes son café et ses viennoiseries et tu demandes des explications sur le job. Elle est sympa, elle te sourit pour te rassurer même si ça fait pas vraiment effet pour l'instant. T'essaies de sourire toi aussi. Cette action est devenue tellement rare et tellement difficile pour toi mais tu le fais par politesse. T'hoches la tête quand elle dit qu'elle va tout reprendre du début. Ouf. C'est déjà ça. Tu croques dans ton croissant et tu bois une gorgée de café en l'écoutant attentivement. T'es un peu plus à l'aise quand elle te dit vous pouvez vous tutoyer. Tant mieux, t'as jamais aimé vouvoyer les gens de toute façon. « Jazz... Okay. » T'essaies de le faire rentrer dans ta tête pour pas l'oublier. Elle te fait son petit topo et tu l'écoutes en finissant de manger et boire. Tu vas devoir l'aider dans ses recherches et aussi aider les gens à remplir des dossiers. « Non, ça devrait aller. » En fait si ça te fait un peu peur mais forcément tu vas pas lui dire. Même si au fond t'es pas plus conne qu'une autre et t'es parfaitement capable de faire ce qu'elle te dit. Faudra juste avoir assez de motivation pour faire les choses correctement. Tu te rends assez bien compte que finalement c'est vraiment un truc sérieux. Imagine tu remplis mal un dossier avec quelqu'un alors que c'est un truc hyper important ? Non vraiment, tu vas te concentrer et faire les choses bien. T'as tellement besoin de cette thune faudrait pas qu'elle te vire au bout de trois jours. Tu lui accordes un léger sourire pour lui montrer que t'as compris et que t'es prête à commencer. Et aussi pour la rassurer parce qu'elle a bien dû voir que t'es pas trop à l'aise depuis que t'es arrivée. « T'en as beaucoup des affaires de ce genre ? » Tu demandes ça surtout pour pouvoir évaluer l'ampleur du travail que tu vas avoir à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 168
ici depuis : 24/05/2018
crédits : angel180886 (vava) / frimelda (sign) / Kimcaas ( gif)
double-compte : Daemon Macintosh / J. Eilynn Standford
statut : Célibaaire. Complètement perdue entre ce que lui crie son coeur et ce que lui dit sa raison.
MessageSujet: Re: need money (jazz)   Jeu 14 Juin 2018 - 17:33



Need money.
Kelia & Jazz


Jazz voit rapidement que Kelia est un peu perdue. Elle peut comprendre parfaitement que la jeune femme soit mal à l’aise. Mais elle est sur qu’elle a fait le bon choix et qu’elle va s’impliquer autant quelle dans ces dossiers délicats. Dossiers qui ne rapportent rien niveau financier, mais qui comblent souvent le cœur de fierté. Voir une femme obtenir justice face à son mec qui la bat tous les jours et lui impose les pires choses. Voir un enfant retrouver le sourire parce qu’enfin il peut serrer son père contre lui. Et puis bien d’autre chose parfois plus sordide mais qui sont cachées, abandonnées, à cause de l’argent. L’argent nerf de ce genre d’affaire, les puissants profitant des petites gens. Jazz essaie de faire que toutes ses barrières tombent et que les lois soient appliquées de la même façon pour tout le monde. C’est un combat de tous les jours, un combat difficile, qui demande des sacrifices et qui parfois la met dans des positions délicates. Mais la satisfaction qu’elle obtient quand elle gagne et voit les pourris qui se croyaient invulnérables derrière les barreaux, vaut tous ses sacrifices.

Après avoir proposé café et viennoiserie à Kelia, histoire de commencer du bon pied, Jazz revoit les diverses choses que la jeune femme devra faire. Elle se doute que tout ne va pas être enregistré d’un coup. Qu’elle va tâtonner au départ. Demander son aide avant de vraiment se sentir à son aise. Mais elle a bon espoir sur cette collaboration. Le tutoiement prend la place du vouvoiement, bien trop stricte pour l’avocate. Et le prénom sera aussi plus cool à utiliser. Elle n’est pas à la cours alors autant être à son aise. Elle explique les diverses tâches, tout en restant claire. Sans aller trop vite. « De toute façon je serais toujours à tes côtés, du coup il ne faudra pas hésiter si tu as un souci. Les gens qui viennent ici le comprendront. Ils sont déjà reconnaissants que l’on porte de l’intérêt à leur dossier. La plus part on finit entre des mains d’avocat commis d’office et n’ont pas abouti. Ou on changé plusieurs fois d’avocat. Alors que l’on prenne du temps pour eux et qu’on leur dise que tout n’est pas perdu c’est énorme pour eux. Ils sont conscients que leurs dossiers sont souvent délicats parce qu’ils impliquent parfois des gens publics. Alors ils savent être indulgents. » Il est sur que ce ne sont pas le genre de personne qui porteront des jugements ou se plaindront si une erreur involontaire est commise. Jazz parle toujours avec entrain de ce genre de dossier. Si elle pouvait elle ne se battrait que pour des cas similaires. Mais il faut bien manger et vivre. Alors elle doit aussi bosser, même si elle reste dans la même ligne de conduite et qu’elle refuse de défendre des gens véreux, politiciens, flics, voyous, ou autre. Elle sourit à sa demande. Tellement de dossier de ce genre son en attente. « Oui bien plus que je ne peux en traiter malheureusement. C’est pour ça que je cherchais quelqu’un pour m’aider. Ce que tu feras je n’aurais pas à le faire et cela me dégagera du temps pour monter des dossiers en béton. Parce que quand je reprends ce genre de dossier, il y a souvent déjà eu enquête, voir procès, mais toujours traiter au plus vite. Les choses essentielles sont laissées de côté. Et ce sont souvent dans ces choses essentielles que l’on trouve la faille. Parce que pour représenter un dossier en justice faut prouver qu’il y a eu une mauvaise enquête ou des détails bâclés ou oubliés. Et parfois c’est comme chercher une aiguille dans une meule de foin. » Jazz ne veut pas lui faire peur, mais elle veut lui faire comprendre que ce n’est pas un travail de tout repos. Et qu’il faut s’investir à cent pour cent pour que cela soit jouable. Sinon pas la peine de plonger dans un dossier si on n’est pas prêt à y plonger à fond sans aucune crainte. Du coup elle ouvre les portes des placards pour montrer les divers dossiers en attente. « Tout cela attende une réponse. Mais aujourd’hui on va essayer de clôturer ces cinq là. » Elle pose sa main sur la petite pile qui est sur son bureau. « Reste plus qu’à nous retrousser les manches. » Elle sourit et allume les ordinateurs.


 
AVENGEDINCHAINS

__________________________

Amour ou Amitié

Son cœur hésite entre les deux. La torturant de mille maux, la blessant de mille tourments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 360
ici depuis : 22/05/2018
crédits : BABINE. (avatar)
double-compte : rosa & lena
statut : célibataire
MessageSujet: Re: need money (jazz)   Lun 2 Juil 2018 - 15:50

Maintenant que Jazz t'a offert un café, des viennoiseries et qu'elle t'a demandé de la tutoyer, tu te sens un peu moins stressée qu'à ton arrivée. Même si t'es pas encore très motivée, tu vas quand même essayer de t'investir comme tu peux. Surtout que quand l'avocate t'explique ce que tu vas devoir faire, tu comprends directement que c'est quelque chose d'important. Et c'est sa façon d'en parler qui te marque. Elle a l'air vraiment... passionnée ? On pourrait presque dire ça ouais. En fait elle est vraiment investie à cent pour cent dans cette cause, ça se voit que c'est important pour elle. C'est pas un travail de tout repos. T'es assez lucide pour comprendre ça. Pour comprendre que tu vas t'occuper de personnes qui ont réellement besoin d'aide et qui comptent sur toi et sur Jazz pour les aider du mieux que vous le pouvez. Bizarrement quand elle parle, Jazz te transmet un peu de sa motivation. Elle te rappelle un peu toi quand t'étais flic et que t'étais à fond dans ton travail. Tu voulais tout réussir, tout faire correctement. Et en regardant cette avocate tu te vois toi, quelques années plus tôt. Quand tout allait encore bien dans ta vie et que t'avais une vraie situation, un travail que t'aimais et pour lequel t'avais envie de tout donner. « Merci, j'hésiterai pas à te demander de l'aide. J'avoue que ça me fait un peu peur mais je t'assure que je vais faire de mon mieux. » Et c'est sincère en plus. Tu dis pas ça pour qu'elle se rassure et qu'elle se dise pas que t'es une bonne à rien. Même si tu le sentais pas trop au début, ça commence à aller mieux et t'as presque même hâte de commencer et de voir les dossiers dont tu vas devoir t'occuper. Ca faisait longtemps que t'avais pas été intéressée par quelque chose. « Ouais, j'suis bien placée pour savoir que parfois les enquêtes sont vraiment bâclées. Donc je comprends. Et c'est pas du tout facile à prouver. » Bon, maintenant que t'as compris ce qu'il faut faire, il est temps de se mettre au travail. Et d'ailleurs Jazz perd pas de temps. Elle ouvre les placards pour te montrer tous les dossiers qui sont en attente. T'écarquilles un peu les yeux. T'es un peu surprise de voir tout ça, même si tu sais que la justice est pas la même pour tout le monde malheureusement. Elle te montre les dossiers dont vous allez vous occuper aujourd'hui. Ceux qui sont posés sur son bureau. Tu te dis qu'il vaut mieux commencer au plus vite avant que l'once de motivation qui te traverse s'en aille. Elle allume les ordinateurs. « Allons-y. » T'attrapes directement le premier dossier de la pile et tu l'ouvres pour découvrir ce qui s'y trouve à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 168
ici depuis : 24/05/2018
crédits : angel180886 (vava) / frimelda (sign) / Kimcaas ( gif)
double-compte : Daemon Macintosh / J. Eilynn Standford
statut : Célibaaire. Complètement perdue entre ce que lui crie son coeur et ce que lui dit sa raison.
MessageSujet: Re: need money (jazz)   Dim 15 Juil 2018 - 20:40



Need money.
Kelia & Jazz


Jazz essaie de gommer les craintes que pourrait avoir Kelia. Elle veut que la jeune femme voit à quel point le travail qu’elle fait dans ce lieu est important et gratifiant. Important parce que l’avocate est là pour sortir des gens de la merde et leurs permettre de voir souvent le bout du tunnel. Même si la tâche reste ardue. Gratifiant parce que tendre la main s’en attendre quoique se soit en retour donne du bonheur. En tout cas l’avocate le ressent comme ça. Et elle espère que Kelia partagera sa façon de voir. Cela facilitera aussi leur collaboration, sinon c’est sur que le travail va être compliqué. Mais Jazz est patiente et elle sait faire preuve de conseil pour que tout se passe dans une bonne ambiance. Une fois certaines choses mises au point elle montre les dossiers que les deux jeunes femmes vont devoir traiter. En travaillant autant main dans la main qu’en solitaire pour faire avancer des dossiers qui attendent depuis pas mal de semaines à présent.

Jazz rassure aussi Kelia, comprenant parfaitement ses angoisses. « Tu sais chaque fois que je passe la porte de ce bureau. J’ai la trouille au ventre. La peur de ne pas être à la hauteur. De ne pas pouvoir obtenir gain de cause parce que certains seront prêts à tout pour démonter mon dossier. Parfois j’ai envie de pleurer et de crier parce que je me sens si démunie face à des affaires. Mais je garde toujours une part d’espoir au fond de moi et je ne baisse pas facilement les bras. Cela m’aide beaucoup. » Jazz lui montre qu’elle aussi a des failles et des faiblesses. Et il est temps de se mettre au travail, de plus les dossiers sont nombreux et elles n’ont que deux bras. Mais du moment que l’envie de se battre est là, c’est le plus important. « Heureusement qu’il y a des flics sur qui je peux compter. Parce que certains ne cherchent pas plus loin que le bout de leurs nez. C’est aussi le cas chez mes collègues. Un dossier juteux et facile est plus intéressant pour eux à défendre. Moi j’aime quand cela sent, pardonne moi le mot, la merde. » Elle sourit. Les premiers cas à traiter sont sur le bureau de Jazz. Et Kelia ouvre le premier dossier. C’est celui d’un adolescent qui crie son innocence alors que les preuves sont contre lui. Enfin les preuves trouvées. Mais il a un alibi et pas moyen de retrouver le mec avec qui il a passé la soirée. C’est comme s’il s’était envolé. L’avocate laisse à Kelia le temps de lire le dossier. De voir toutes les données. « Vas falloir que tu me recherches tout sur ce fameux Brian Loster. Tu as de noté les différentes pistes à suivre. Moi je revois les témoignages des divers témoins. J’ai noté quelques invraisemblances. Et on fait le point une fois que l’on a tout. N’hésite pas si tu as un problème. » L’avocate donne à son aide tout de qu’elle a besoin et elles s’affairent toutes les deux sur le dossier de Dylan accusé du meurtre d’une fille qui a pas mal de vide au niveau renseignements dans sa vie. Comme si certaines choses avaient été effacées volontairement. « Bon courage. » Jazz est remonté à bloc, elle espère que c’est la même chose pour Kelia.



 
AVENGEDINCHAINS

__________________________

Amour ou Amitié

Son cœur hésite entre les deux. La torturant de mille maux, la blessant de mille tourments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: need money (jazz)   

Revenir en haut Aller en bas
 
need money (jazz)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES