AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dance with the devil (Jeremy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Dance with the devil (Jeremy)    Lun 28 Mai 2018 - 20:04

Comme tous les soirs, Aelya se rendait au club de strip-tease où elle travaillait. Une brise légère s'infiltrait dans ses cheveux, lui déclenchant quelques frissons. Elle y allait toujours en marchant. Déjà, parce qu'elle n'avait aucun moyen de locomotion, et aussi parce qu'elle adorait avaler les kilomètres au rythme de la musique qu'elle avait dans les oreilles. Ça l'aidait à se détendre avant d'enfiler sa tenue, de sentir des regards posés sur son corps, et surtout à oublier toute la peine qui submergeait son cœur. Ce qu'elle aimait dans son métier, c'est qu'elle n'était plus Aelya. Elle arborait un nouveau masque, lui conférant une nouvelle identité et lui permettant de ne plus exister dans la même réalité.

Elle poussa la porte du club, se fraya un chemin au milieu des lumières tamisées et des tables. Elle fit un léger sourire en direction de Jeremy, son patron, avant de s'introduire dans les vestiaires. Elle échangea quelques banalités avec ses collègues et se prépara pour son show. Elle passa quelques traits d'eye liner sur ses yeux, avant de redessiner les contours de sa bouche avec un rouge à lèvres rouge. Elle enfila une robe qui mettait en valeurs ses courbes féminines et remis quelques mèches de cheveux en place avant de retourner dans la salle principale. Un client désirait un show privé à sa table, chose qu'elle n'aimait pas spécialement mais comme dans tout métier, il y avait des activités qu'on appréciait moins.

Il avait sans doute la quarantaine, et le regard qu'il lui avait lancé respirait l'envie de se détendre et de passer un bon moment. Elle commençait à se déhancher tout près de lui, passant ses mains sur ses courbes tout en continuant à lui lancer des sourires sensuels, ce pour quoi elle était payée. L'homme lui tendit quelques billets, avant d'en profiter pour lui toucher la poitrine. Aelya garda son sourire avant de lâcher :

- Pas de contact s'il vous plaît.

Elle continua sa danse, essayant d'oublier cette erreur de sa part, avant que celui-ci ne revienne à la charge en lui prenant fermement le bras :

- T'es vraiment trop sexy, ça te dirait qu'on aille ailleurs ?

Elle se détacha de son étreinte et tourna les talons, prête à partir, quand le client passa une main trop insistante au niveau de sa chute de reins. Elle fit volte-face, super énervée et lui offrit une violente claque sur sa joue.

- Qu'est ce que tu comprends pas dans "pas de contact"?
- Tu vas payer !

L'homme, humilié s'était redressé de manière menaçante.

__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 518
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Mar 5 Juin 2018 - 18:19

Une nouvelle soirée s'annonce au club. Les clients vont, comme chaque soir, affluer, consommer et apprécier le spectacle qu'offrait les filles. Une bonne soirée en somme. Nous étions ouvert depuis peu de temps mais il y avait déjà beaucoup de monde, répartit dans la salle. Comme à mon habitude, je me poste dans un coin et j'observe tout et tout le monde. Je prend la température en quelque sorte. Durant plusieurs minutes, je restais à observer le ballais des serveuses, les filles se déhanchant sur la scène, les client passaient du bon temps. A l'affut, je vois la porte du club s'ouvrir sur Aelya, l'une de mes danseuses, ma protégée. Elle me sourit et je lui fais un clin d'oeil avant qu'elle ne disparaisse dans les vestiaires pour se préparer avant de prendre son service. Aelya a quelque chose de spécial, un truc en plus que les autres filles n'ont pas. Cela fait quelques années maintenant qu'elle bosse pour moi et si j'avoue que parfois elle m'exaspère autant que je l'apprécie, elle conserve une place à part malgré tout. Alors qu'elle disparaît de mon champ de vision, je me reconcentre sur la salle. Je pourrais me passer de faire ça, après tout, j'ai deux grand gaillard qui sont là pour protéger les filles et faire en sorte que la soirée se passe bien mais j'aime ça, être là, présent dans la salle et montrer aux filles qu'elles comptent, que je suis là pour elle. Leur sécurité est ma priorité. Rien ne me mettait plus en colère qu'un client qui leur manquaient de respect ou qui se croyait tout permis avec elle par ce qu'il payait. Tout semblait calme alors que je quittais mon coin sombre pour aller m'installer au bar. Je commandais un verre et me tournait en direction de la salle pour le boire.

Je vis du coin de l'oeil Aelya ressortir des vestiaires, prête pour bosser. Robe ajustée, maquillage posé méticuleusement. Elle se dirigea vers la table de son client. Je détournais mon regard pour le reste de la salle. Je revins bien malgré moi vers sa table. Je ny pouvais rien, c'était comme un reflexe. Et ce soir, j'avais eu raison. Je vis son client se montrer d'abord entreprenant. Je ne bougeais pas, sachant très bien qu'elle savait comment gérer ce genre de situation. Puis ça dégénéra. Je n'entendis pas ce que le mec lui dit mais au vu de sa réaction, ça ne lui avait pas plus. Je me levais de mon tabouret quand je vis que Aelya lui mettait une gifle que l'homme se redressa, menaçant. " Tu vas payer ! " Entendis-je simplement quand j'arrivais près de la table. Instinctivement, j'eu envie de lui péter la gueule. Mais j'étais le patron et j'avais déjà assez fait de frasque. Il fallait que je fasse gaffe mais si ce connard persistait, je ne répondais plus de moi. Me postant entre le client et Aelya, je tournais mon regard vers elle, ignorant le client et son air menaçant. " Est ce que ça va ? Y a un problème ? " Demandais-je à mon employée, plongeant dans son regard. Une fois sur qu'elle allait bien, je me tournais vers client. " Je vais vous demandé de quitter l'établissement. Nous sommes dans un club, pas aux putes. Ici on touche avec les yeux. " Clamais-je fermement. " Partez sans histoire et on reste là, sinon, je vous fais sortir de force. " Je me tournais vers Aelya. " Viens, je t'offre un verre. " Lui dis-je en souriant en tendant ma main vers elle.[/color]

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Dim 10 Juin 2018 - 10:39

Aelya savait qu'en s'engageant dans un métier comme celui-ci, elle s'exposait à des risques de violences verbales et physiques. Il y avait toujours la possibilité de rencontrer un homme misogyne ou complètement bourré qui se permettrait d'aller trop loin, considérant les danseuses comme des choses qui pouvaient satisfaire toutes ses envies. Aelya détestait ce côté là, mais elle s'imaginait qu'il y avait des inconvénients dans tous les métiers.

Elle essayait de prendre sur elle, de contenir toute la rage qui bouillonnait dans ses veines et qui semblait brûler ses viscères à l'intérieur. Si c'était qu'elle, elle lui aurait discerné un bon coup de poing, et pourtant, elle lui avait simplement retiré ses mains avant de rappeler les règles distinctement mais calmement. Elle s'impressionnait elle-même. Elle ne s'était jamais connue aussi patiente. Quand la situation avait commencé à dégénérer, elle vit très vite Jeremy se poster entre eux comme un ange gardien. Elle hochait la tête pour le rassurer avant d'ajouter :

- Monsieur ne veut pas respecter les règles du club. Je suis pas ta chose, connard, lança-t-elle en penchant la tête pour regarder le client d'un air méprisant.

Elle se sentait soutenue par Jeremy qui accordait beaucoup d'importance à la sécurité de ses employées, et elle ne pouvait que lui être reconnaissante pour tout ce qu'il faisait pour elle. Elle prit la main qu'il lui tendait avant de se diriger au bar.

- Tu m'autorises à boire pendant le service ?
demanda-t-elle avec un sourire amusé.

De tout le club, Jeremy restait surement la personne qu'elle appréciait le plus, alors Aelya ne pouvait qu'être satisfaite de passer un peu de temps avec lui.

__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 518
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Mar 3 Juil 2018 - 22:42

Je suis au club, observant comme chaque soir la salle avec un verre à la main. Si je suis pas mal occupé, je ne manque jamais de quitter mon bureau pour venir moi-même prendre l'ambiance de la soirée dans mon club. Pour moi, être le boss, c'est certainement pas rester derrière son bureau à longueur de temps. C'est être présent, montrer à son équipe qu'on est là. Soudain, du coin de l'oeil, je vois Aelya qui semble en mauvaise posture avec son client. Je regarde mes gorilles, déjà prêtà intervenir. Je les regarde et secoue la tête. Nan, cette fois j'y vais moi-même. Je marche dans leur direction et avant même de regarder client, je me tourne vers la jeune femme pour savoir ce qu'il en est et si elle va bien. " Monsieur ne veut pas respecter les règles du club. " Me dit-elle. Je hoche la tête. " Je vois ... " Soupirais-je. Je n'arrivais pas à comprendre ce genre de mec que sous prétexte que les filles étaient payées, ils pouvaient faire n'importe quoi. Ce ne serait jamais le cas dans mon club. " Je suis pas ta chose, connard. " Ajouta la jeune femme ce qui me fit sourire. Je la regarde, attrapant son menton entre deux de mes doigts, plongeant mon regard dans le siens. " C'est bon ma belle. Je m'en occupe ok ? " Lui dis-je avant de seulement me tourner vers l'homme. Je sortais alors ma tirade pour lui remettre les idée en place avant de lui demander de partir. Je me reconcentrais sur Aelya, lui proposant d'aller prendre un verre, tendant la main verre elle. Elle prit la main que je lui tendais et on alla s'asseoir au bar alors qu'une autre fille la remplace déjà. " Tu m'autorises à boire pendant le service ? " Je m'esclaffais et levais les yeux au ciel. " A t'entendre, on dirait que je suis un boss horrible ! Mais c'est pour vous, les filles, que j'instaure certaines règles. Pas pour vous faire chiées. " Lui dis-je en la regardant avec un sourire en coin. " Pour que vous puissiez gérer les mecs comme l'autre trou-duc. " Lui dis-je.

D'un geste, j'appelais le barman en poste ce soir. " Tu prends quoi ? " Lui demandais-je avant de passer commande. Avec les filles, je ne faisais pas de favoritisme. Je n'avais envie d'avoir à gérer, en plus de tout le reste, des crêpages de chignions. Mais avec Aelya, c'était plus fort que moi. Je l'appréciais plus que les autres. J'ignorais à quoi cela été du mais la preuve était que nous étions assis au bar, tout les deux, pour boire un verre pendant son service. Je glissais une main dans mes cheveux alors qu'on déposait nos verres devant nous. Je pris une longue gorgée de mon whiskey et regardais la jolie brune. " Alors, comment ça va à part un crétin aux mains baladeuses qui t'emmerde ? " Lui demandais-je, sincère et curieux.

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Mer 4 Juil 2018 - 11:40

C'était les risques du métier, que de se voir traiter comme un objet sexuel sans cerveau et sans coeur. Pourtant, derrière ses allures indépendantes et fières, Aelya ressentait des choses. Trop de choses. C'était le bazar dans sa tête, et elle avait trouvé le moyen de canaliser cette folle énergie par la danse qu'elle avait toujours pratiqué. Elle aimait exprimer ses tourments grâce aux courbes de son corps, tentant d'avouer toutes les choses qu'elle n'avait jamais su dire. Cependant, au travail, on lui demandait simplement d'attiser le désir, la flamme dans les yeux des clients et c'était déjà bien assez. Elle pensait bien se débrouiller parce qu'elle aimait jouer et se rendre inaccessible aux yeux des autres rendait le jeu encore plus attrayant.

L'air de rien, même si elle jouait souvent avec le feu, elle savait qu'elle pouvait compter sur Jeremy pour assurer ses arrières. Il était prévenant et protecteur avec elle, tandis qu'Aelya pouvait se montrer conciliante et plus docile qu'à son habitude avec lui. Après tout, il savait lui parler alors ça changeait pas mal de choses aussi. Elle le regarda dans les yeux avant d'hocher la tête, décidant de le laisser terminer avec le client en question. La brune se retourna quand même pour lui adresser un beau doigt d'honneur quand il prit la sortie du club, histoire de finir de lui dire le fond de sa pensée à ce misogyne.

Elle ne pût s'empêcher de faire redescendre la tension en plaisantant un peu alors qu'ils comptaient tous deux boire un verre.

- Tu sais très bien que j'adore que les mecs qui savent me dompter de toute façon, lança-t-elle avec un clin d'oeil. Merci en tout cas.

Parce qu'il était toujours présent pour elle quand elle travaillait, et assurait sa sécurité en tout temps.

- Allez soyons fou, je vais prendre la même chose que toi.

Elle avait besoin d'un alcool fort pour se détendre un peu même si il ne fallait pas trop qu'elle abuse sur la dose pour pouvoir continuer à danser par la suite.

- Ca va, y'a mon patron qui me protège donc ça peut que aller, sourit-elle. Dis, tu prends des vacances ? Parce que je pensais aux miennes et t'sais, si t'es pas là je préfère les prendre en même temps que toi. C'est le bazar quand t'es pas là, je préfère donc éviter de devoir subir ça.

Déjà de un parce qu'elle ne voulait pas affronter ce genre de types sans pouvoir se plaindre à Jeremy, et de deux, l'atmosphère était moins agréable sans lui donc elle préférait pouvoir s'éclipser en même temps pour ne pas avoir à gérer ça.

__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 518
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Mar 10 Juil 2018 - 21:39

Après que Aelya eu une altercation avec son client, je décidais d’intervenir et je réglais le tou rapidement avant de l’emmener avec moi vers le bar. Elle avait besoin de souffler et puis, Aelya, c’était Aelya. Il n’y avait pas grand chose que je puisse lui refuser même si ça risquer de ne pas plaire aux autres filles et faire des jalouses pour mes faveurs. Au bar, elle me taquina sur le fait que je l’autorise à boire un verre alors qu’elle était en service. Si j’étais retissant à ce les filles consomment ou boivent pendant leur service, c’est pour leur propre bien. Difficile d’être prudente et de pouvoir se défendre contre des hommes trop entreprenant si on est défoncé ou bourré. D’accord, mon service de sécurité était là aussi mais quand même. « Tu sais très bien que j'adore que les mecs qui savent me dompter de toute façon. » Lança t-elle de but en blanc avant de me faire un clin d’œil. Je souris en coin en la regardant. « Personne n’est mieux placé qu’un animal sauvage pour en dompter un autre ma belle, sache-le ! » Lui dis-je, taquin. « Merci en tout cas. » Me dit-elle. Je tournais le regard vers elle avant de lui faire à mon tour un clin d’œil. « Toujours un plaisir de venir à la rescousse d’une demoiselle en détresse. » Assurais-je, amusé.

On s’installa au bar et après quelques seconde, on vint prendre notre commande. Le plaisir d’être le patron. Je commandais mon verre en me tournant vers la brune par la suite pour savoir ce qu’elle désirait prendre. « Allez soyons fou, je vais prendre la même chose que toi. » Me surprit-elle. Je la regardais quelques secondes en souriant avant de demander deux whiskey au barman en poste ce soir. Après avoir passer commande, je lui alors comment elle allait, si on occultait l’altercation d’un peu plus tôt avec son client. « Ca va, y'a mon patron qui me protège donc ça peut que aller. » Dit-elle avec un magnifique sourire. Je lui souris également, touché par ses mots qui faisait évidemment plaisir à entendre, la regardant dans les yeux quelques secondes. Je finis par secouer la tête pour chasser ce moment. « Dis, tu prends des vacances ? Parce que je pensais aux miennes et t'sais, si t'es pas là je préfère les prendre en même temps que toi. C'est le bazar quand t'es pas là, je préfère donc éviter de devoir subir ça. » Je pris une gorgée de mon verre avant de revenir à elle, amusé. « Perdu sans moi n’est ce pas ? » Lançais-je, taquin, avec un sourire en coin. « Je vais certainement prendre quelques jours en juillet pour être avec mes gamins mais sinon je serais par là. Je sais qu’il faut que je garde un œil sur vous tous. » Lançais-je en riant. Le club tournait sans moi mais « Je te met sur les mêmes dates que moi ? Tu veux combien de jours ? T’a des trucs de prévu ? » Lui demandais-je pour faire la conversation mais également curieux de connaître ses projets.

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Mar 10 Juil 2018 - 22:24

Elle usait de ses charmes même avec son patron. C'était sûrement quelque chose qui l'attirait, le jeu qu'elle pouvait lancer avec lui, désirant encore une fois tester cette limite qui était plus que ténue entre eux. Elle était son employé, et pourtant, elle sentait qu'elle était bien plus privilégiée que les autres filles qui dansaient avec elle. Elle aimait en jouer, parce qu'elle adorait ça, sentir qu'elle comptait sûrement un peu plus pour Jeremy. Ça remplissait le vide qu'elle avait en elle, lui donnant cette impression d'être plus importante que tout ce qu'elle pouvait penser de sa personne. Et puis, elle appréciait vraiment son patron pour les qualités qu'il possédait. C'était pas seulement une manière de flirter avec lui même si elle aimait ça, jouer, et lire dans son regard qu'il n'était pas si indifférent. Elle avait sourit à sa remarque, bien d'accord avec ce qu'il disait et ravie de savoir qu'elle pouvait compter sur son soutien.

Elle avait commandé la même chose que lui, un whisky, ça allait lui permettre de détendre ses nerfs tendues comme des cordes de guitare, en veillant bien évidemment à le complimenter de manière enjôleuse comme elle savait bien le faire. Ils échangèrent un regard franc, elle put remarquer qu'il fut légèrement déstabilisé par ce moment.

Elle but une gorgée de son verre d'alcool avant de reporter son attention vers lui.

- J'aime pas travailler sans toi, je plaide coupable, rigola-t-elle.

Et c'était loin d'être faux. Après tout, c'était lui qui lui avait donné une chance de racheter sa conduite, alors elle le respectait, se sentant tous les jours reconnaissante.

- Je veux bien prendre les mêmes dates si t'es d'accord. J'ai pas encore de projets, mais ça peut changer. En tout cas, si jamais tes gamins t'énervent, tu pourras toujours me contacter, histoire qu'on se boive un coup en dehors du travail, répondit-elle avec un sourire amusé quand il lui avait demandé ses projets pour ses vacances.

C'était sûrement allé dans quelque chose qui n'était pas vraiment permis, mais elle adorait ça, enfreindre les règles.

- Ça fait quelques temps qu'on travaille ensemble, je trouvais ça bien qu'on se connaisse un peu en dehors, t'y as jamais pensé ? ajouta-t-elle.

Elle se fichait de savoir que ça pouvait rendre les choses compliquées ou attiser de la jalousie, elle n'était pas du genre à prévoir les conséquences de ses actes.

__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 518
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Dim 22 Juil 2018 - 22:54

Installé au bar, je prenais un verre avec la belle et délicieuse Aelya, l'une de mes danseuses. Ma favorite. Que cela plaise ou non. Je l'appréciais malgré sa jeunesse, malgré qu'elle bosse pour moi. Etonnement, il ne s'était rien passé entre nous deux. On parlait, on se cherchait parfois mais rien de plus et en faite, ça me convenait très bien. On se mit donc à parler et Aelya parla de vacance. Elle voulait savoir si je comptais prendre des vacances et quand, prétextant que c'était le bordel au club quand je n'étais pas là. " J'aime pas travailler sans toi, je plaide coupable. " Me dit-elle alors en riant alors que je la taquinais. Je souris, plein d'une fierté toute masculine. " Donc je te manque quand je suis pas là ? Avoue ... " Lui demandais-je, en la regardant avec un sourire en coin, taquin, comme souvent. Je lui parlais donc de mon programme. Ce fut vite fait, je n'avais pas grand chose de prévue, simplement prendre du temps pour être avec mes fils, maintenant que les choses avec Max semblaient aller de mieux en mieux même si le chemin était évidement encore long. Je lui demande alors si elle veut que je la programme sur les mêmes dates que moi, combien de jour elle veut prendre et quels étaient ses projets. " Je veux bien prendre les mêmes dates si t'es d'accord. J'ai pas encore de projets, mais ça peut changer. En tout cas, si jamais tes gamins t'énervent, tu pourras toujours me contacter, histoire qu'on se boive un coup en dehors du travail. " Je souris et hochais la tête. " C'est bon, je te met sur les mêmes dates que moi. Tu n'auras pas à subit ma douloureuse absence comme ça ! " Lâchais-je, vidant mon verre d'une traite. Je vins glisser une main dans mes cheveux, souriant. " Je prend note de ton invitation. Je ne doute pas que je te prendrais aux mots, avec un ado de quinze ans à la maison et un bébé de quelques mois, j'aurais surement envie de prendre le large à un moment donné. " Dis-je avant d'éclater de rire. " C'est même certain, en faite. " Lui dis-je, hilare.

" Ça fait quelques temps qu'on travaille ensemble, je trouvais ça bien qu'on se connaisse un peu en dehors, t'y as jamais pensé ? " Je la regardais, surpris un peu par sa question. Je tourne mon regard vers elle. " C'est vrai que ça fait un moment. " Lui dis-je en souriant. " Si j'y ai pensé ? J'en sais rien. Je ... " Commençais-je. " Si, mais il y avait Amélia et elle aurait jamais acceptée que je traine avec l'une de mes danseuses, même simplement pour prendre un verre. Cela aurait été l'appocalypse ... " Lui dis-je, plus sombre, comme à chaque fois que je pensais à Amélia et au faite que je l'avais perdu, qu'elle était morte et que je me retrouvais seul maintenant. Je voyais aussi à quel point elle avait été le centre de mon univers. Peu être un peu trop pour que cela soit une bonne chose. Je l'aimais, je l'aime toujours, mais nous n'étions pas bon l'un pour l'autre. Je commence à m'en rendre compte. " Mais tu as raison, ça pourrait être pas mal de trainer ensemble. Tu ferais pleins de jalouses et j'en rendrais jaloux encore plus ! " Soufflais-je avec un clin d'oeil amusé.


HJ : désolée pour le temps de réponse ma belle ! :11:[/color]

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Lun 23 Juil 2018 - 13:50

Aelya appréciait la présence de Jeremy dans sa vie. Elle lui devait tout, en quelques sortes, parce qu'il l'avait aidé quand tout le monde lui avait tourné le dos. Il lui avait donné sa chance, sans contre-partie, sans rien espérer d'autre que le fait qu'elle essaye de faire de son mieux pour faire entrer des clients. Elle nouait un lien particulier avec lui, et il était dirigé par le respect qu'elle lui vouait mais il y avait aussi une forme de séduction entre eux, un jeu dont il n'y avait aucun gagnant.

- Un peu, faut l'avouer, répondit-elle, charmeuse, quand il lui demanda s'il lui manquait quand il était absent.

L'ambiance n'était pas la même au travail sans lui, et puis, elle perdait un repère, un confident, quelqu'un qui l'appréciait pour ce qu'elle était et non pour ce qu'elle dégageait. Elle hocha la tête en lui envoyant son plus beau sourire lorsqu'il lui confirma qu'il allait lui mettre les mêmes dates de vacances.

- Je te détendrai t'inquiètes pas, rigola-t-elle quand il parlait de ses enfants.

Puis, elle vint lui demander s'il n'avait jamais songé à la voir en dehors du travail. Elle y avait souvent pensé elle, parce que non seulement Jeremy était attachant, mais en plus de ça il était attirant. Peut-être que le danger d'une potentielle relation jouait là-dessus, parce qu'il n'y avait rien de plus interdit que de fricoter avec son patron. Elle l'écouta, hochant lentement la tête à ses mots lorsqu'il parla de sa femme défunte. Elle ne pouvait pas s'empêcher de la comprendre, d'ailleurs, parce qu'elle était pareille : jalouse et possessive. Enfin, elle ne l'était qu'avec une seule personne quand on regardait bien.

- Je peux que la comprendre, t'es beau, t'es gentil et cool, elle avait surement peur que tu lui échappes, lança-t-elle comme si de rien n'était.

Il y avait du flirt derrière ces mots, mais elle les pensait sérieusement. Elle ne pouvait que se mettre à la place d'Amélia qui avait simplement voulu protéger son trésor comme elle le pouvait, même si c'était toxique comme réaction. Elle le savait que trop bien, et pourtant, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle sourit à ses mots tout en buvant son verre qu'elle finit par terminer.

- J'adore susciter l'envie chez les autres, c'est mon passe temps favoris, surtout si je peux le faire avec toi, avoua-t-elle en lui lançant un clin d'oeil.

Elle adorait provoquer des réactions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

- Puis... Ce sera notre secret, ajouta-t-elle avec un regard espiègle en parlant du fait qu'elle ne le dirait pas à ses collègues.



HJ : t'inquiètes pas prends ton temps

__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 518
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Dim 5 Aoû 2018 - 11:57

Ce moment que je passais avec Aelya était un moment à part. Un bon moment. Moments qui se faisait que trop rare dans mon existence. Notre relation n’était pas celle d’un patron et d’une employée lambda. Encore moins quand le patron c’est moi et que Aelya est l’une de mes danseuses. Mais pourtant, on s’entendait bien, on se respectait mutuellement. On aimait également jouer, autant séducteur l’un que l’autre. Je lui demandais alors, taquin, si je lui manquais quand je n’étais pas là. « Un peu, faut l'avouer. » Me répondit-elle avec son air charmeur. Je souris en coin, la regardant en face, amusé par ce petit jeu entre nous. « C’est bon à savoir. » Lui dis-je, la regardant toujours. On parla alors de nos vacances et ce que nous allions faire pendant celles-ci. Moi je devais surtout passer du temps avec mes gosses et surveiller de loin mes business. On ne se refait pas. Quand je lui eu dis ça, elle m’invita à prendre un verre quand m’occuper de mes enfants m’auraient rendu dingue. J’acceptais évidemment son invitation, certain que j’aurais à moment ou à un autre, besoin de prendre le large et faire ça avec elle me semblait être une bonne option. « Je te détendrai t'inquiètes pas. » Je ris et hochais la tête. « Je n’en doute pas … » Avouais-je, toujours taquin et amusé par notre échange.

Notre conversation changea un peu de rythme quand la jeune femme me demanda si j’avais déjà songé à la voir dans un autre contexte que celui professionnel au vu du temps depuis lequel nous nous connaissions. Mon humeur s’assombrit quelque peu, comme à chaque fois que, malencontreusement, j’en venais à repenser à celle qui avait été tout et qui maintenant n’était plus là. Je répondis le plus honnêtement possible à Aelya, cherchant les bons mots pour exprimer mon point de vu, ce que je ressentais. Dieu sait que les mots n’étaient en aucuns cas mon fort. « Je peux que la comprendre, t'es beau, t'es gentil et cool, elle avait sûrement peur que tu lui échappes. » Je la regardais, silencieux et immobile pendant quelques secondes. Je lui offris un faible sourire, mes yeux trouvant les siens. « J’ai toutes ses qualités ? Moi ? Première nouvelle … » Lui dis-je avant de reprendre mon sérieux. « Tu as peut-être raison, même si je crois que c’était plutôt elle qui aurait pu m’échapper à cause d’une de mes actions irréfléchies ou de mon incapacité chronique à communiquer. » Dis-je avant de glisser une main dans mes cheveux.

Me sentant bien, en confiance, j'en venais à lui dire que trainer avec elle serait une bonne chose. Nulle doute que je ferais beaucoup de jaloux. Taquin, je lui disais également qu'elle ferait beaucoup de jalouses de son côté. Le sourire qu'elle m'offrit était comme un baume sur mon coeur en piètre état. " J'adore susciter l'envie chez les autres, c'est mon passe temps favoris, surtout si je peux le faire avec toi. " Me dit-elle avant de me faire un clin d'oeil. Un sourire en coin apparu sur mes lèvres. Je la regardais, amusé et entrant pleinement dans son jeu. " Ne te gène surtout pas alors. Je sens qu'on pourrait bien s'amuser. " Lâchais-je en sondant son regard. Elle n'était pas la seule à apprécier attirer l'attention ou susciter l'envie. Je me demandais bien ce que cela donnerait si deux personnes comme nous trainaient ensemble. Cela mènerait surement à quelque chose d'explosif. " Puis... Ce sera notre secret. " Ajouta t-elle. Je viens glisser une main dans mes cheveux en souriant avec d'hocher la tête. " Notre petit secret... C'est tentant. Très tentant même. " Lui dis-je avec un clin d'oeil avant de vider le verre devant moi.

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Dim 5 Aoû 2018 - 13:31

Elle savait qu'elle jouait à un jeu dangereux avec Jeremy parce qu'il était son supérieur et qu'elle ne devait normalement pas se comporter de manière séductrice avec lui, le fait est qu'Aelya était comme ça, c'était dans sa nature même si elle savait que son cœur était cloisonné, qu'il appartenait à quelqu'un d'autre quand bien même elle avait tout fait pour passer à autre chose, quelque chose l'en empêchait. Alors, elle avait l'impression de reprendre le contrôle de sa vie en agissant de la sorte, désirant agir comme si elle était indépendante. Elle avait sourit à ses dires, d'un sourire en coin, toujours allumé par une flamme qui ne désirait pas s'éteindre.

Elle s'amusait à le complimenter, et s'était pris à percevoir ses fêlures derrière son discours lorsqu'il parlait de son ex femme.

- Ça nous fait des points communs, répondit-elle. Tu sais, je pars du principe que c'est pas à toi de changer pour les autres, que s'ils te veulent dans leur vie, c'est à eux de t'accepter avec tes défauts et même avec tes qualités. Je trouverai ça dommage en tout cas que tu viennes à changer pour devenir quelqu'un que tu n'es pas, avoua-t-elle en haussant les épaules.

Ils se ressemblaient sur ce point ; Aelya non plus ne savait pas vraiment communiquer, foutait toujours tout en l'air à cause de son impulsivité, et même si elle désirait faire des efforts pour arrêter de s'attirer des ennuis, c'était en elle, c'était elle. Elle avait sourit à sa remarque, en arquant un sourcil, intriguée et surtout tentée de voir à quoi il faisait référence quand il parlait de s'amuser.

- Y'a pleins de manières de s'amuser en plus, on pourrait déjà laisser l'alcool nous faire délirer et après voir ce qu'il pourrait se passer... Ajouta-t-elle dans un discours lourd de sous entendus.

Elle tentait d'aller le plus loin possible sans ce jeu qui les animait tous les deux et qui la faisait oublier ce qu'il s'était passé quelques minutes plus tôt.

- Faut dire que c'est tentant de partager des choses avec son patron.

L'alcool commencait à faire effet, détruisant les barrières déjà fines qu'il y avait entre eux.

- Pourquoi tu m'as donné ma chance ? C'est vrai, y'a peu de gens qui auraient confiance en une personne qui a fait de la prison, lança-t-elle, curieuse.

__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 518
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Mer 15 Aoû 2018 - 11:06

Je ne sais trop comment, on en était arrivé à parler d'Amélia, la fêlure encore fraiche de mon cœur. Je me confiais à Aelya comme peu souvent, n'ayant jamais assez confiance en les personnes qui m'entourait hormis ma famille et quelques amis qui se comptaient sur les doigts d'une main. " Ça nous fait des points communs. Tu sais, je pars du principe que c'est pas à toi de changer pour les autres, que s'ils te veulent dans leur vie, c'est à eux de t'accepter avec tes défauts et même avec tes qualités. Je trouverai ça dommage en tout cas que tu viennes à changer pour devenir quelqu'un que tu n'es pas. " M'avoua t-elle avant d'hausser les épaules. Ses paroles furent comme un léger déclique en moi. Je glissais une main dans mes cheveux. " Ce n'est pas tant que je voulais vraiment changer ... Je suis loin d'être un homme sans défaut  et je l'ai depuis longtemps accepté. Je voulais simplement être digne d'elle, devenir une meilleure version de moi, moins bousillé par mon passé. C'était mon choix, elle ne m'a jamais rien demander. " Lui dis-je, me confiant encore une fois à elle.

La conversation prit un chemin plus léger par la suite. On se taquinait l'un l'autre, se rendant compte que nous avions plus de point commun que nous aurions pu le penser. Notamment celui d'aimer plaire, séduire et s'amuser sans prise de tête. La vie était déjà bien assez compliqué.  " []Y'a pleins de manières de s'amuser en plus, on pourrait déjà laisser l'alcool nous faire délirer et après voir ce qu'il pourrait se passer... [/i] " Je souris en l'entendant et hochais la tête. " Tu as raison. C'est un bon point départ. "  Passer du temps avec elle, apprendre à la connaître, en dehors du boulot. C'était tentant. D'autant plus si on considérait que les autres filles pourraient ne pas appréciée. Mais je m'en fichais, et Aelya aussi. On s'entendait bien. Le reste on s'en foutait.  " Faut dire que c'est tentant de partager des choses avec son patron. " Je la regardais, yeux dans les yeux, un sourire en coin sur les lèvres. " Tu penses réussir à percera le mystère que je suis ? " Lui demandais-je, me penchant légèrement vers elle, toujours souriant.

" Pourquoi tu m'as donné ma chance ? C'est vrai, y'a peu de gens qui auraient confiance en une personne qui a fait de la prison. " Me demanda t-elle alors que l'alcool que j'avais déjà ingurgité commencé à échauffé mon sang et tout mon corps avec lui, me laissant dans une légère brume de plus en plus appréciable. Je lui souris sincèrement. " Par ce que tu en avais besoin. " Lançais-je en riant. " C'est la vérité même si ça met à mal ma réputation. J'ignore pourquoi mais j'ai eu envie de t'aider, quelque chose en toi m'y a pousser. Tu sais, dans le monde dans lequel j'évolue, les gens parfait sont rare et puis tu as fais de la prison, c'est vrai, mais ce n'est pas pour ça que tu ne mérites pas d'avoir une seconde chance et de faire ce que bon te semble de ta vie. " Lui dis-je en la regardant toujours. " Et pourquoi tu es restée ? Pas que je n'aime pas t'avoir ici mais je ... Enfin je crois que tu pourrais faire mieux que bosser ici. " Lui dis-je en haussant les épaules. La plupart des filles qui bossaient pour moi finissaient un jour par s'en aller. Leurs passages n'étaient que temporaire.

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Ven 24 Aoû 2018 - 22:34

Ses mots faisaient échos à ses pensées. Aelya avait souvent désiré vivre ce que Jeremy semblait avoir vécu ; se battre pour une personne, vouloir tout faire pour la garder à ses côtés quitte à changer sa manière d'être. Même si elle jouait les dures, elle aussi, elle aurait voulu avoir ce genre de plan dans sa vie. Elle savait qu'il y avait qu'une personne à ce jour capable de lui faire ressentir ça même si c'était compliqué et tortueux.

- Et... Ça a marché ? Demanda-t-elle, curieuse.

Parce que si Aelya était désireuse de connaître le fait de se donner complètement à une personne, c'était aussi quelque chose qui la terrifiait. Perdre le contrôle dans les sentiments était inacceptable alors qu'elle passait son temps à perdre le contrôle de ses actes lorsqu'elle se deshinibait. Mais ce n'était pas pareil quand elle était recherchée. Elle sourit en coin à sa remarque, répondant silencieusement à son envie de prendre ce point de départ avec lui.

- Ton mystère c'est ce qui te rend sexy, je suis pas sûre de vouloir le percer même si je sais très bien que sous cette carapace se cache un homme qui mérite d'être connu, le complimenta-t-elle.

L'alcool commençait à parler, à retirer le peu de filtres qu'elle possédait déjà. Ses mots sur la raison pour laquelle il l'avait engagé faisaient battre son cœur un peu plus vite, touchée par le fait qu'il avait prit des risques pour l'avoir dans son équipe.

- T'as pris des risques en me choisissant. Donc merci, le remercia-t-elle sincèrement en le regardant dans les yeux.

Elle ne savait pas quoi dire d'autres tant elle était contente de voir à quel point l'espoir existait encore. Même pour elle.

- J'aime bien danser. Alors le fait d'être rémunérée en plus, c'est pas quelque chose de déplaisant, avoua-t-elle en souriant amusée. En réalité, je ferais peut être pas ce métier toute ma vie mais... Pour l'instant ça me convient surtout si t'es là.

Ce qui lui convenait, c'était d'avoir un revenu, un moyen de payer son loyer et de sentir qu'elle pouvait exister à travers des regards parce qu'elle se sentait vide.

- Et toi tu t'es jamais dit que tu pouvais faire autre chose ? T'es quelqu'un d'ambitieux et de responsable, le genre d'hommes à marier, rigola-t-elle.


__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 518
ici depuis : 03/07/2016
crédits : Ilyria
double-compte : la douce et belle Willow H. Rhodes
statut : stone heart
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Lun 3 Sep 2018 - 15:26

Parler à la jeune femme me faisait du bien et je me sentais réellement écouter et prit au sérieux. " Et... Ça a marché ? " Me demanda t-elle, curieuse. Je la sentais vraiment impliquer dans le sujet. Je lui souris. " J'imagine que oui. Malgré mes conneries, malgré ses travers, on revenait toujours l'un vers l'autre et nous avons eu un magnifique fils ensemble. Alors je crois que oui, ça valait le coup. " Lui dis-je, toujours honnête. " J'aurais simplement aimé qu'elle voit plus longtemps l'homme que j'étais devenu grâce à elle... " Avouais-je, nostalgique, me plongeant dans mes souvenirs. On continua alors à discuter, sur un sujet plus léger. Oui, passer du temps avec elle et apprendre à la connaître était quelque chose que j'apprécierais véritablement. Aelya me fit rire quand elle m'avoue trouver tentant d'en apprendre plus sur moi. Amusé, je la défais d'essayer de percer le mystère que j'étais. Si il y avait bien une personne sur qui je pouvais parié qu'elle y arriverait, c'était bien elle. " Ton mystère c'est ce qui te rend sexy, je suis pas sûre de vouloir le percer même si je sais très bien que sous cette carapace se cache un homme qui mérite d'être connu. " Je la regarde longuement avant que mes lèvres ne s'étirent en un grand sourire. " Je vais finir par prendre la grosse tête si tu continue ! " Lâchais-je, amusé et un peu gêné. Peu de gens avait eu autant de mots gentils à mon égard. Je n'y étais pas habitué et accepter les compliments n'étaient pas mon fort. " Mais c'est très gentil. Sache que tu n'es pas mal non plus. " Lui dis-je, taquin, avant de lui faire un clin d'oeil.  

Elle me demande alors la raison pour laquelle je l'avais engagée malgré le bagage qu'elle trainait derrière elle. Ma réponse est simple et semble la touchée. Elle avait besoin d'un job, qu'on l'aide et ça s'arrête là. Et oui, j'ai moi-aussi un coeur même si la plupart des gens en doute. " T'as pris des risques en me choisissant. Donc merci. " Me remercia t-elle, son regard plongeant dans le miens. Je lui souris. " Y a pas de quoi. C'est vrai que c'était une très mauvaise idée au final. " Soufflais-je, avant de me mettre à rire. Je ne regrettais aucunement mon choix. Aelya faisait son job avec panache et elle était sympathique, belle, intelligente ... C'est moi qui de mon point de vu avait eu de la chance qu'elle vienne à moi. Curieux, je lui demandais pourquoi elle était rester. La plupart des filles ne restaient que quelques temps, Aelya, elle, restait, encore et toujours. Je ne m'en plaignais pas mais elle, plus qu'aucune autre, méritait mieux, même si cela voulait dire que je la perdais. " J'aime bien danser. Alors le fait d'être rémunérée en plus, c'est pas quelque chose de déplaisant. " Commença t-elle à m'avouer. " En réalité, je ferais peut être pas ce métier toute ma vie mais... Pour l'instant ça me convient surtout si t'es là. " Je la regarde et hoche simplement la tête. " Reste autant que tu veux. T'es chez toi ici. " Et je le pensais véritablement.

" Et toi tu t'es jamais dit que tu pouvais faire autre chose ? T'es quelqu'un d'ambitieux et de responsable, le genre d'hommes à marier. " Me dit-elle en rigolant. Je grimaçais. Peu de gens m'avait comparer à un gendre idéal. J'éclatais de rire. " Tu crois ? " Je secouais la tête. " Je suis bien ici. C'est chez moi. " Dis-je en désignant l'endroit tout entier. " Nan, même si je voulais partir, pour faire quoi ? " Dis-je en haussant les épaules. " Nan, je suis très bien là ou je suis, à gérer tout ce petit monde. " Terminais-je en hochant la tête, sur de moi. Je me tournais vers Aelya et lui sourit. Au bout d'un moment, je me levais. " On va dans mon bureau ? " Lui proposais-je. L'ambiance, les gens, la musique ... Tout ça commencer à me donner le tournis et mal au crane. Je tendais la main vers elle, attendant qu'elle se décide.

__________________________


jeremy m. strauss.
If you look into the distance, there's a house upon the hill. Guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 1293
ici depuis : 25/05/2018
crédits : rainbowsiri (av), Astra (sign), Solosands & cliffs edge (icon)
statut : Dévotion passionnelle pour laquelle son affection est démentielle (Niels).
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    Mar 4 Sep 2018 - 12:15

Ils n'étaient jamais rentrés dans les détails de leur vie personnelle. Déjà, parce que Jeremy semblait être aussi réservé qu'elle. Ce n'était pas vraiment le genre de la jeune femme de s'ouvrir sur ses blessures ou son passé, se sentant bien trop vulnérable à l'idée de le faire. Pour autant, elle aimait entendre les confessions de son patron, appréciant la confiance qu'il lui portait en effectuant cela.

- Qu'est ce qu'il s'est passé, si c'est pas indiscret ? J'imagine que c'est ce que tout le monde peut rechercher, de se sentir bien avec quelqu'un, avoua-t-elle, pensive.

Elle n'était pas sûre que c'était ce qu'elle voulait même si elle devait bien avouer qu'elle se sentait bien quand elle était avec Niels, avant qu'ils ne rompent leur relation destructrice. Elle chassa rapidement les pensées qui vaquaient dans son esprit pour revenir dans leur discussion qui laissait place à du flirt. Elle sourit à son compliment, satisfaite de comprendre qu'elle ne le laissait pas indifférent.

Elle prit un air faussement choquée quand Jeremy lui annonça que son embauche était une mauvaise idée.

- C'est jamais une bonne idée de m'embaucher, plaisanta-t-elle. Mais je fais de mon mieux malgré mon caractère.

Elle n'était pas simple, elle le savait. Elle supportait mal l'autorité mais avec Jeremy, c'était différent. Il était humble, honnête et respectueux alors tout se passait pour le mieux avec lui.

- Merci, répondit-elle en souriant légèrement, touchée par ses mots.

Elle réfléchissait à ses paroles, imaginant un métier où elle pouvait bien voir Jeremy.

- T'as l'air d'être un bon commercial, je te verrai bien là dedans, avoua-t-elle en le regardant. Mais j'aimerais pas un autre patron ici, je t'avoue donc ça me va que tu veuilles continuer à rester, sourit-elle en coin. Je pense pas que je pourrais prendre un verre avec un autre patron que toi. Parce que la plupart sont des cons prétentieux, mais pas toi, haussa-t-elle les épaules.

Elle hocha la tête à sa proposition avant de se redresser pour le suivre dans son bureau.

- Si tu veux m'accorder une augmentation, je te dis tout de suite t'es pas obligé, plaisanta-t-elle.

Il était clair que ce n'était pas quelque chose qui la dérangerait mais elle se servait surtout du fait qu'ils allaient tous les deux dans son bureau pour émettre une plaisanterie.

__________________________



i won't let go
I don't want this moment to ever end, Where everything's nothing without you. I'll wait here forever just to, to see you smile, 'Cause it's true: I am nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dance with the devil (Jeremy)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dance with the devil (Jeremy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District-
Sauter vers:  
circus of horrors !
Le mois de novembre arrive à grand pas et avec lui, l'horreur pour le printemps. Un cirque itinérant s'est installé non loin de Bowen, pas très loin du terrain abandonné. N'hésitez pas à y faire un petit tour et avoir la peur de votre vie !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES