AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le reflet d'un miroir... PV/Rosa

Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
Flynn Morgan
messages : 128
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
Afficher

MessageSujet: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Lun 28 Mai 2018 - 23:10

La passion est égal à la stupidité...
Surtout quand on est assez naïf pour penser qu'on peut en vivre!
Flynn
&
Rosa
Voir ma mère me fait du bien, mais une fois sorti de l’hôpital ça m'énerve. Ça m'énerve parce que ces putains de médecins que je paye pour rien faire, ne sont pas foutue de me donner des résultat assez satisfaisant concernant sa guérison. Du coup, je perds du temps et deux fois plus d'argent rien qu'en prenant le temps de la voir. Et a force d'avoir de moins en moins d'argent, je n'aurai un jour plus les moyens de payer ses soins et de la sauver. Bloqué dans cette pensée, je me fume une cigarette en marchant dans la rue sans but, réfléchissant à la situation actuel qui dure beaucoup trop depuis mon arrivée à Bowen. Changer de médecin était la meilleure solution, mais il fallait que je trouve le meilleur et trouver la meilleure demande du temps, je vais donc perdre du temps et donc de l'argent. Ma situation n'est qu'une situation vicieuse qui cherche à me faire craquer. Ça n'allait pas tarder, mais il faut que je tienne bon, ce n'est pas en pétant des câble qu'on arrange une situation, et j’étais bien placé pour le savoir.

Je marche alors dans le centre-ville de Bowen, la plus active et fréquenté de la ville. Sans doute une très mauvaise idée quand on a juste envie de réfléchir. Mais j'ai marché sans réfléchir et ça m'a mener jusqu'ici. Et je me stoppes même net en face d'un musicien de rue qui tente désespérément de gagner sa vie en faisant de la musique. Je grimace en le regardant, ce type... Ce type me rappelle de mauvais souvenir avec cette foutue guitare. Il me rappelle la période où j'étais stupide et naïf. Cette sombre période où je souhaitais être un pianiste professionnel. Cette période où j'écoutais ma mère au lieu de mon père. Je jouais encore et encore persuader que je pourrais vivre de cette passion que j'ai abandonné depuis bien longtemps. Étant à fleur de peau depuis ma visite à l'hôpital, je m'acharne alors sur ce pauvre musicien qui n'a rien demandé.

« Tu n'as pas honte ? Dans quel monde du vie bon sang ?! »

Surpris le musicien ne me répond pas comme troublé, tellement troublé qu'il en perd sa capacité de parler. Mais le pire reste à venir, car j'étais loin d'avoir fini.

« Ce que tu fais ce n'est pas un métier ! Tu ne pourras jamais vivre en t'amusant, la vie ce n'est pas un jeu. »

Je m'approche de lui en colère. 

« Donc secoue-toi un peu et trouve toi un vrai travail ! »

On croirait que je m'adressais vraiment à cet inconnu, mais intérieurement, j'avais l'air de m'adresser à moi-même et de mon amour pour jouer du piano. Je m’engueulais à moi-même envers ce musicien simple parce que je me suis entraperçu en lui.


__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Rosa Teixeira
messages : 3588
ici depuis : 01/05/2018
crédits : belacqua (avatar) astra (signa)
double-compte : lena & sofia
statut : célibataire
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Mar 5 Juin 2018 - 21:10

Aujourd'hui, pas de travail. Comme tu t'étais promis à toi même, tu relâches un peu la pression et tu penses même à prendre quelques jours de vacances pour pouvoir te reposer et peut-même aller faire un séjour à Sydney auprès de tes parents. Tu sais que tes rendez-vous pourront attendre, et que l'association sera entre de bonnes mains pendant ton absence. Tu peux donc partir à tête reposée, sans que rien ne puisse gâcher tes vacances. En attendant, aujourd'hui et comme à ton habitude, tu as passé un petit moment à te promener dans la forêt perdue. Sans Oli cette fois, que tu as laissé à la maison avec tes colocataires. Tu voulais passer un petit moment seule, loin de tout le bruit de la ville. Quelques heures après, bien ressourcée et reposée, malgré la fatigue d'avoir beaucoup marché, tu passes par le centre ville pour te rendre au bar de la plage prendre un verre. Alors que tu marches en rêvassant un peu et en te demandant ce que tu vas faire du reste de ta journée, une douce mélodie te sort de tes pensées. Tu tournes la tête et ton regard se pose sur ce musicien de rue, assis avec sa guitare, qui chante une chanson connue mais dont tu ne te souviens pas le titre. Tu t'arrêtes devant lui en souriant, appréciant sa voix et chaque note qui sort de sa guitare. Tu fouilles dans ta poche, en sors quelques pièces que tu poses dans la boîte prévue à cet effet. Tu restes là quelques secondes à l'écouter. Tu as toujours aimé la musique mais malheureusement, tu n'as jamais eu l'occasion d'apprendre à jouer d'un instrument. Il faut croire que ta passion pour les animaux depuis que tu es petite a très vite pris une grande ampleur et n'a laissé de place à rien d'autre. Quelque chose te sort à nouveau de tes pensée mais cette fois-ci, ce n'est pas la mélodie de la guitare. Un homme, visiblement en colère, s'approche du musicien en disant toute sorte de méchancetés. Un peu choquée de ce comportement, tu t'approches de lui et le regardes fixement. « Ca va pas ? » Il t'ignore totalement et continue de déverser sa haine sur ce pauvre homme en lui disant de se secouer pour trouver un vrai travail. « Oh ! Vous êtes fou ou quoi ? » C'est la première fois de ta vie que tu vois quelque chose de ce genre. Les gens n'ont vraiment aucune gêne. Pendant quelques secondes, tu croit qu'il est bourré mais finalement, il n'en a vraiment pas l'air. « Pourquoi vous faites ça ? » dis-tu, toi même en colère contre lui. Tu ne tolères pas ce genre de comportement et de méchanté gratuite, et même si le pauvre musicien ne répond rien à ces remarques, il faut bien que quelqu'un remette cet homme à sa place.

__________________________

you only live once,
but if you do it right,
once is enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Flynn Morgan
messages : 128
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
Afficher

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Dim 17 Juin 2018 - 19:38

La passion est égal à la stupidité...
Surtout quand on est assez naïf pour penser qu'on peut en vivre!
Flynn
&
Rosa
Je n'étais pas d'humeur, ni à jouer ni a travailler, mais seulement à m'acharner sur une personne qui inconsciemment me rappelle ce qu'avant j'aurais voulu être. Pianiste, un rêve stupide que j'avais suivi quand j'étais jeune, ma mère me soutenais et mon père lui était toujours totalement contre, disant comme moi en ce moment même, ce que n'était pas un vrai travail. Et il avait raison, je m'en suis rendu compte seulement le jour où j'ai perdu se concours parce qu'un petit bougeois à payer le jury. Maintenant, je suis ce petit-bourgeois que mon père voulait que je sois. J'en avais oublié mes envies et surtout mon rêve d'autrefois, mais à force de voir ma mère tout les jours, la mémoire me reviens et ça ne me plaît pas mais alors pas du tout. Elle me rappelle beaucoup trop la réalité que je préfère prendre comme une chose qui me rend heureux. Me perdre dans mon travail au point de mettre de côté ma passion pour le piano. Au départ, je n'entends pas cette femme qui défend le musicien qui ne daigne même pas de réagir. Sans doute par habitude, ma mère faisait pareil quand mon père a grondais sous seul prétexte qu'elle m’empêchais de réussir dans la vie. Je me tourne vers la jeune femme qui prend sa défense. Je ne la blâme pas bien au contraire, elle au moins à le courage de venir dire ce qu'elle pense... Enfin, je crois. Je pointe du doigt le musicien qui continue de jouer malgré tout.

« C'est cet homme qui est fou ! Fou de vouloir compter sur les autres pour survivre ! Fou, naïf et stupide de penser qu'on peu vivre décemment en faisant ce qu'il fait ! »

Mais d'un autre côté, en quoi ça me regarde ? Pourquoi se mettre dans un état pareil alors que je ne le connais même pas. Par jalousie ? Sans doute... Ce sont les visites de ma mère qui me rend comme ça. Et ce n'est franchement pas comme si j'étais dans la même situation que lui, bien heureusement. Mais maintenant mon attention se porte sur cette femme qui demande la raison de mes agissements. Je fronce les sourcils comme perturbé par cette question.

« Pourquoi vous voulez savoir ça ? »

Je la regarde de haut en bas, la dernière personne à m'avoir posé de genre de question était une femme aussi. Elle m'en voulait d'avoir défendu son père lors d'un procès alors que je ne faisais que mon travail. Et sa question du pourquoi et du comment était plus dans le but de mieux m'écraser ensuite par vengeance. Mais elle, je n'en savait rien, il n'y avait pas de contexte et de base elle voulait seulement défendre le musicien. Sans doute qu'elle tente de comprendre pour mieux défendre le musicien, un peu comme si elle était son avocate et moi le criminel ? Apeuré, je ris nerveusement.

« Pour mieux défendre le musicien, je suppose ? Pas la peine il est déjà condamné à vivre dans le besoin. »

Contrairement à moi.

« J’admets cependant que sa situation n'est pas censée me regarder ni m'affecter, moi au moins j'ai réussis dans ma vie. »

Contrairement à lui. Je penche la tête sur le côté mâchoire crispée et sourire crispé.

« Voilà contente ? Je laisse ton copain tranquille ! »

Je ne suis pas dans sa situation et je vais trouver un remède pour ne plus perdre mon sang-froid comme ça. Je vais engager une personne qui ira voir ma mère à ma place et donnera les chèques pour les médecins pour qu'ils poursuivent les soins. 

__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Rosa Teixeira
messages : 3588
ici depuis : 01/05/2018
crédits : belacqua (avatar) astra (signa)
double-compte : lena & sofia
statut : célibataire
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Lun 2 Juil 2018 - 20:38

Qu'est-ce qui peut bien passer par la tête de cet homme pour insulter ce pauvre musicien de rue ? L'insulter et pire, le rabaisser, en fait, qui plus est pour aucune raison apparente. Pour toi, c'est de la méchanceté gratuite et si tu n'aimes pas te faire remarquer ainsi dans la rue, tu n'hésites tout de même pas à réagir face à cet homme qui visiblement ne veut pas s'arrêter. Tu lui demandes donc s'il est fou, même si tu ne penses pas qu'il le soit. C'est surtout pour qu'il t'entende et cesse de s'en prendre au musicien qui continue de jouer malgré tout, sans réagir. Il se fiche peut-être de toutes ces remarques mais toi, c'est quelque chose qui te met hors de toi. « Vivre décemment ? Mais en quoi c'est votre problème ? » L'homme se met dans un état pas possible pour rien du tout, il a vraiment un problème. Tu lui demandes ensuite pourquoi il fait ce qu'il fait. Tu cherches à comprendre, en fait. Parce que tu n'avais encore jamais vu de tels agissements, et le fait de te retrouver devant ce genre de comportement te choque un peu finalement. C'est assez étrange de se comporter de la sorte. Alors oui, tu lui poses cette question pour essayer de comprendre. Si c'était quelqu'un qu'il connait, avec qui il a eu des problèmes ou quoi que ce soit, ça aurait été compréhensible, mais cet homme n'a pas l'air de connaître ce musicien. Il s'en prend à un inconnu dans la rue, comme ça, pour rien. « Non, pas pour mieux le défendre. Mais pour comprendre ce qui vous prend. » dis-tu simplement. Il n'a peut-être aucune raison valable, ça ne t'étonnerait pas une seule seconde d'ailleurs. Tu fronces les sourcils à sa remarque. Ce qu'il dit n'a vraiment aucun sens pour toi et tu pourrais même penser qu'il a pris quelque chose pour être dans cet état. « Exactement, ça ne vous regarde pas. » lui fais-tu remarquer sur un ton ferme pendant que le musicien continue sa musique tranquillement. « Vous êtes juste méchant, en fait. » Tu as failli le dire sur un ton interrogateur mais finalement la phrase est sortie comme ça, comme une affirmation. Ce qui vient de se passer ne peut pas affirmer qu'il est vraiment méchant, mais en tout cas son comportement laisse penser le contraire. « Ouais laisse-le tranquille. T'as pas autre chose à foutre ? Vu que tu as réussi ta vie tu dois bien avoir mieux à faire. » Tu grognes presque, assez pertubée par le fait qu'il te tutoie. Il n'a vraiment aucun respect pour personne. Si, pour lui, réussir sa vie c'est insulter des pauvres gens dans la rue, ainsi soit-il.

__________________________

you only live once,
but if you do it right,
once is enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Flynn Morgan
messages : 128
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
Afficher

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Dim 22 Juil 2018 - 3:00

La passion est égal à la stupidité...
Surtout quand on est assez naïf pour penser qu'on peut en vivre!
Flynn
&
Rosa
Je vois beaucoup trop ma mère pour être dans un état pareil, c'est toujours plus fort qu'elle. Il faut encore et toujours qu'elle me parle de l'époque où je jouais du piano. Cette époque où j'étais prêt à vivre comme ce gars à la rue, voulant seulement jouer. J'ai tout abandonné comprenant par une défaite qu'on a tout ce qu'on souhaite quand on a une bonne grosse somme d'argent en poche à tout moment. Mais voilà, alors que j'ai un boulot qui rapporte gros et que je paye ses soins, elle ose me dire que je suis malheureux et que je devrai profiter de mon argent pour enfin me consacrer de nouveau à la musique. L'idée m'a plu, c'était de base mon but, mais je veux la soigner et ce n'est clairement pas la musique qui va à faire soigner par le pouvoir de l'amour ou autre connerie dans le genre.

Mon attention se porte donc sur cette femme, que je trouve par ses dires de plus en plus étrange. Je fronce les sourcils quand elle explique qu'elle ne défend pas l'homme que j'ignore. Mais qu'elle tente de comprendre mes réactions. Comprendre ce qui me prend ? Pourquoi faire ? Elle veut jouer les psys, je n'en ai pas besoin, je vais très bien, je n'ai pas besoin d'aide. Je hausse un sourcil quand elle passe du vouvoiement au tutoiement. De base, elle a ce qu'elle veut, j'ignorerai le musicien qui de toute façon avait déjà l'air d'en avoir rien à foutre de ce qui se passe autour de lui. 

« On passe du vouvoiement au tutoiement ? On n'a pas élevé les cochons ensemble que je sache et j'ai été clair. J'ignorerai votre cher et tendre musicien plus rien suscite votre colère. »

Je penche la tête sur le côté un peu perturbé par la tournure de cette conversation. 

« Vous voulez comprendre pourquoi je fais ça. Vous en déduisez que je suis méchant. Débat clos, je m'en vais, mais vous vous énervez encore plus pour une raison obscure. »

Je plisse les yeux et mets les mains dans les poches.

« C'est bien moi qui suis la cause de cette colère. Bon ou juste titre, je m'en fous. Chacun à sa raison d'agir d'une certaine manière. Et être vu comme le méchant est mon lot du quotidien quand je défends mon client généralement coupable de ses crimes. Donc grand bien vous face, voyez moi comme quelqu'un de juste méchant. Pas comme quelqu'un qui c'est laissé poussé par la colère pour une raison qui le regarde. C'est beaucoup trop long et compliqué à faire. »

Les petits raccourcis pour juger les gens. Moi-même, j'agis ainsi et pousse d'autre personne à penser pareil. Ce basé seulement su une impression peu innocenté un criminel ou lui donner une peine plus petite que la normal. Les impressions, jouer sur le manque de preuves et de professionnalisme... Mettre en valeur des trouble et souffrance de mon client pour le prendre en pitié... Tout n'est que manipulation. Cette femme a les bases et allez savoir pourquoi ça suscite ma curiosité. Pour montrer que j'essaye à mon tour d'avoir son attention je sors mon porte-monnaie sort plusieurs billets et les poses devant le musicien.

« La, le méchant aide la personne qu'il a maltraitée juste par méchanceté. »

Parce que je suis jaloux de lui tout simplement.

« La ! Voilà ! Vous en déduisez quoi la mh ? Je suis juste méchant. »

Ma mère aurait adoré cette femme allez savoir pourquoi... 

__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Rosa Teixeira
messages : 3588
ici depuis : 01/05/2018
crédits : belacqua (avatar) astra (signa)
double-compte : lena & sofia
statut : célibataire
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Mer 1 Aoû 2018 - 22:03

Tu ignores totalement qui est cet homme et pourquoi il agit de la sorte, mais une chose est sûre, tu n'aurais pas pu laisser passer un tel comportement devant toi sans rien dire. Le musicien n'a clairement rien demandé, il joue tranquillement sa musique et ceux qui le souhaitent lui donnent de l'argent, il n'oblige personne à déposer une pièce ou même à s'arrêter pour l'écouter. Alors pourquoi s'en prendre à lui de la sorte ? Tu voulais comprendre. C'était ton but en abordant cet homme qui se trouve être quelqu'un d'arrogant puisqu'il passe lui-même du vouvoiment au tutoiement et ose ensuite te dire que vous n'avez pas élevé les cochons ensemble. Tu fronces les sourcils, songeant sérieusement à t'en aller puisque tu connais ce genre de spéciment et ça ne sert strictement à rien de discuter avec eux. Mais tu réponds quand même tant son air hautain te dérange. « Vous êtes complètement malade. Vous venez de me tutoyer y a deux secondes. Vous avez pris quelque chose ou quoi ? » dis-tu sur un ton énervé. Pour être dans un tel état, soit il s'est drogué, soit il est réellement fou. « Vous l'ignorez oui, maintenant que le mal est déjà fait. » Même si le musicien n'a pas prêté attention aux remarques, il est certain que ce genre de choses doit quand même le toucher au fond. Il a continué à jouer en ignorant cet homme et c'est un comportement que tu trouves remarquable. Peut-être a-t-il l'habitude qu'on vienne lui dire ce genre de choses ? Tu n'en sais rien. Mais toi, tu n'aimes pas la méchanceté gratuite. « Ah, vous êtes avocat. » réponds-tu sans réfléchir en levant les yeux au ciel. Il a le comportement adéquat pour l'être, sans vouloir offenser tous les avocats. Ce métier lui va si bien à lui que tu n'as pu t'empêcher de faire cette remarque sous-entendue. « On est tous en colère parfois vous savez. Est-ce une raison valable pour aller insulter les gens dans la rue ? Je ne pense pas. » Le ton a un peu changé, tu veux pas passer pour une moralisatrice mais simplement lui expliquer calmement qu'on ne peut pas, juste sur un coup de colère, faire ce qu'il vient de faire. Tu le regardes sortir ses billets de son porte-monnaie et les poser devant le musicien. Un sourire ironique se dessine sur tes lèvres alors que tu lèves une nouvelle fois les yeux au ciel. « Vous avez fini de faire votre intéressant ? » finis-tu par demander, très agacée par son comportement.

__________________________

you only live once,
but if you do it right,
once is enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Flynn Morgan
messages : 128
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
Afficher

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Mer 29 Aoû 2018 - 22:44

La passion est égal à la stupidité...
Surtout quand on est assez naïf pour penser qu'on peut en vivre!
Flynn
&
Rosa
Je me mets à me figer sur place lorsqu'elle me fait la remarque que je l'ai moi-même tutoyer avant elle. Les yeux légèrement écarquillés je fixe le vide et me remémore notre conversation...« Voilà contente ? Je laisse ton copain tranquille ! » . Je soupire exaspéré, plus la conversation dure et plus vite, je constate que je suis en train de perdre la boule. Je deviens fou a en oublier mes manières de vouvoyer les personnes que je ne connais pas. Alors qu'elle exprime le fait qu'elle essaye de comprendre mes réactions je me fixe choqué par ses dires. C'est la toute première fois que je rencontre une personne qui désire une telle chose de ma part. Cette fille est un extraterrestre, à moins que je délire encore complet et que j'ai mal entendue son réel but ? Non-non non, j'ai bien entendu, elle a clairement dit qu'elle voulait me comprendre. Puis je me rends compte qu'elle avait dit ça avant que je la tutoie. Je perds la notion du temps bon sang ! Je secoue la tête pour me ressaisir, elle vient seulement d'affirmer que j'étais donc avocat. Je m'éloigne peu à peu d'elle comme si elle était la cause de mon état actuel. Je la laisse parler perdu en me tenant la tête et en regardant le vide. Faire l'intéressant, c'est ce que je fais habituellement tout les jours, sans trop savoir pourquoi. Dans un soupir, je lui réponds d'un air distrait balançant ma main vers elle pour lui faire signe de partir.

« Ouais, ouais, c'est bon. »

Mes yeux commençaient à piquer, je me pince l'arête du nez et inspire un grand coup. Gardé son sang froid, il fallait à tout pris que je garde mon sang-froid. Je tourne le dos à mon interlocutrice et commence à partir, je me sors nerveusement une cigarette que je tente d'allumer pendant mon départ. 

Pourquoi est-ce que je me mets dans un état pareil pour un foutue musicien ? C'est quand même au point que je ne suivait plus la conversation et tutoie sans m'en rendre compte ! Continuant ma course et laissant la liasse de billets au guitariste et aspire une bouffer de ma cigarette que je m'étais promis de freiner. Et vu comment mes nerfs sont à fleur de peau, quelque chose me dit que pour ce soir se sera la bonne résolution raté comme tant d'autre. Je serre la mâchoire en repensant à tout ça et ne fait même plus attention à ce qui m'entoure, comme si c'était ma cigarette qui me coupait du monde. 


__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Rosa Teixeira
messages : 3588
ici depuis : 01/05/2018
crédits : belacqua (avatar) astra (signa)
double-compte : lena & sofia
statut : célibataire
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Mar 4 Sep 2018 - 12:58

Pendant que tu parles, tu vois que l'homme regarde dans le vide, comme s'il ne t'écoutait même pas, il semble perdu et cette situation est un peu étrange. Tu ne comprends pas ce qui lui prend de faire ce genre de chose, alors tu le lui demandes, mais il n'a pas l'air d'avoir d'explication concrète. Il te reprend car tu le tutoies, mais il est la premier à t'avoir tutoyé, probablement sans s'en rendre compte. Tu fronces les sourcils, croyant au début qu'il est drogué, ou quelque chose comme ça. Cet homme est vraiment bizarre et il l'a montré au fil de la conversation, ce qui te laisse perplexe. Alors qu'il semble vouloir mettre fin à l'échange, il te fait signe de t'en aller sans même prendre le temps de répondre à ce que tu dis. Tu remarques qu'il est mal à l'aise, ses gestes sont inquiétants et tu te demandes vraiment ce qui se passe. Il finit par s'en aller en laissant une liasse de billets au musicien qu'il vient tout juste d'insulter. Qu'est-ce que ça veut dire ? Tu n'en sais absolument rien. C'est bien la première fois que tu rencontres un spécimen de ce genre, tu restes un instant immobile, assez déconcertée par ce qui vient de se passer. Puis, à peine quelques secondes plus tard, tu te mets à le suivre en pressant le pas pour réussir à le rattraper. « Attendez ! » dis-tu en haussant la voix pour qu'il t'entende. Mais l'homme ne se retourne pas et continue son chemin comme si de rien était. Tu arrives enfin à sa hauteur et poses une main sur son épaule pour le faire ralentir, voire s'arrêter. « Vous êtes sûr que ça va ? » demandes-tu, un peu inquiète. S'il est pas dans son état normal, s'il est drogué ou ivre, tu t'en voudrais de le laisser partir tout seul. Il risquerait d'insulter d'autres personnes, ou pire même, de se retrouver dans une bagarre ou quoi que ce soit d'autre. Vu son état, tu as trouvé plus judicieux de le retenir un peu, au moins pour comprendre ce qui lui arrive. Ta bonté tu tuera sûrement un jour. « Est-ce que vous avez bu ? » finis-tu par lui demander à voix basse pour éviter que les passants n'entendent quoi que ce soit. Vous vous êtes déjà assez affichés devant ce pauvre musicien et devant les spectateurs, il ne faudrait pas déclencher un autre scandale. Surtout que, maintenant que la tension est un peu redescendue, tes intentions envers cet homme ne sont pas du tout mauvaises, même si tu continues de penser que ce qu'il a fait est digne d'une ordure.

__________________________

you only live once,
but if you do it right,
once is enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Flynn Morgan
messages : 128
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
Afficher

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Lun 1 Oct 2018 - 23:27

La passion est égal à la stupidité...
Surtout quand on est assez naïf pour penser qu'on peut en vivre!
Flynn
&
Rosa
Alors que je tente de m'allumer une cigarette pour me calmer, la jeune femme décide soudainement de me rattraper me demandant d'attendre. C'est une plaisanterie ? Si c'est le cas, c'est franchement de mauvais goût. Je continue à avancer l'ignorant complètement essayant encore nerveusement d'allumer cette satanée cigarette. Malgré mon snobage complet elle finit par me rattraper pour me demander si ça allait. La cigarette en bouche, je tourne ma tête vers elle sourcils froncés, le regard plus qu'interrogateur. Pourquoi me demander une chose pareille après ce qui vient de ce passer ? Pourquoi est-ce qu'elle ne veut pas me laisser partir en pestant sur le fait que je suis un connard comme tout le monde ? Je tire mon regard sur sa main posé à mon épaule comme choqué par se contact les yeux légèrement écarquillé. Ne répondant pas à sa première question elle m'en pose une seconde. Je recule les sourcils froncé pour m'éloigner d'elle comme apeuré.

« Mais qu'est-ce que vous me chantez là ? »

Je laisse tomber la cigarette pour la garder en main et range mon briquet.

« Pourquoi me suivre pour me poser ce... Ce genre de question là ? »

Je secoue la tête et me pince l'arrête du nez inspirant un grand coup. Cette nana s'inquiète pour n'importe qui et n'importe quoi. C'est la première fois que je vois ça. 

« C'est dans votre nature de vous inquiéter pour les gens qui sont censées vous dégoûter suite à notre précédente conversation ? »

À moins que se soit in piège ? Non, non... Beaucoup trop tordu... Ça serait quand même abusé. Même moi, je ne ferais pas ce genre de chose. Je lui fais un non de tête et lui dit doucement dans l'espoir qu'elle me laisse.

« Je ne suis pas drogué, je n'ai pas bu, ce n'est qu'un... Disons souci personnel. Donc partez sans crainte, je vais rentrer chez moi. »

Ou à mon bureau, ça a toujours été mon refuge quand tout va mal. C'est là-bas que j'y passe le plus clair de mon temps.


__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Rosa Teixeira
messages : 3588
ici depuis : 01/05/2018
crédits : belacqua (avatar) astra (signa)
double-compte : lena & sofia
statut : célibataire
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Sam 6 Oct 2018 - 20:42

Tu ne sais pas trop ce qui te prend de rattraper cet homme, mais s'il n'est pas dans son état normal tu t'en voudrais de le laisser partir comme ça. Surtout qu'il est vraiment dans un sale état. Il a l'air un peu perdu, après avoir fait son numéro avec le mucisien, il agit de façon très bizarre. Mais c'est du Rosa tout craché de faire ça, de le rattraper pour lui demander s'il va bien alors qu'il vient de faire quelque chose qui t'énerve au plus haut point. Tu fronces à ton tour les sourcils lorsqu'il s'éloigne avec un air apeuré. Est-ce que tu fais peur ? C'est plutôt de lui que l'on devrait avoir peur. Tu soupires, cet homme est décidémment vraiment méchant. « Parce que je ne vais pas vous laisser agresser gratuitement d'autres personne comme vous venez de le faire. Surtout si vous n'êtes pas dans votre état normal. » réponds-tu simplement. « Effectivement c'est dans ma nature, on est pas tous cons vous savez. » Parce que lui, il l'est et évidemment, il a l'air de le savoir et de bien l'assumer. Le fait de t'inquiéter pour lui ou plutôt de ce qu'il pourrait faire s'il partait maintenant lui montre bien que tu n'es pas comme lui. Tu ne le connais pas, mais tu peux déjà cerner le genre de personne qu'il est. Tout le monde le peut, en voyant comment il vient de se comporter. « Vous n'allez pas vous en prendre à une autre personne innoncente ? » C'est plus une mise en garde qu'une question, même si concrètement tu ne peux rien faire s'il recommence. « Je me demande bien quel souci vous pouvez avoir pour vous comporter de cette façon. » rétorques-tu directement. Tu ne connais pas cet homme et qui sait ce qu'il pourrait faire à cause de ses « soucis » ? La prochaine fois, il va carrément aller frapper quelqu'un qui joue de la musique dans la rue pour essayer de gagner son repas du jour ?

__________________________

you only live once,
but if you do it right,
once is enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Flynn Morgan
messages : 128
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
Afficher

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Lun 19 Nov 2018 - 23:52

La passion est égal à la stupidité...
Surtout quand on est assez naïf pour penser qu'on peut en vivre!
Flynn
&
Rosa
Cet manie au gens de changer d'avis comme des chemises... c'est exaspérant. Surtout, quand on espère avoir enfin la paix en donnant à son interlocuteur ce qu'il veut. Alors que j'étais de base, fortement agacé par cette jeune femme, je me mets à éclaté de rire lorsqu'elle affirme que tout le monde n'était pas con. Quand on travail dans mon domaine, plus particulièrement dans celui de la défense des criminel... Impossible de ce dire que tout le monde n'est pas con. Impossible de voir la vie en rose avec des paillettes et des licornes arc-en-ciel. En fait... Plus j'avais des interactions sociale, plus je rencontre de gens aussi exaspérant les un que le autres... Et plus je me rend compte que je ne vis clairement pas dans le même monde qu'eux. Personne, je dis bien personne, n'est réellement apte à me comprendre.

« Ah, bah, ça, c'est la meilleure ! Première fois que j’entends une chose pareille. Merci pour l'info ? »

Instantanément, je me calme et la regarde un peu plus froidement.

« Laissez moi tranquille maintenant. »

Mais non, bien sûr que non qu'elle n'allait pas le faire. Sinon ça ne serais pas drôle ! Je lève les yeux au ciel a sa question et lui dit d'un ton agacé et sarcastique.

« Noooon maman, je ne ferais de mal à personne ! Je me laverai bien derrière les oreilles et je ferais mes devoirs avant d'allé me coucher ! »

Je la fixe la mâchoire serré et finis par me pincer l'arrête du nez pour m'inciter à ne pas lui hurler dessus. Allez Flynn, respire, calme, tout doux... Bon, la respiration ne fonctionne pas comme je le voulais, mais ça fera l'affaire. J'agite mes mains en l'air et ne parviens pas à changer mon ton de voix.

« Bah faites fonctionner votre imagination ! Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?! Que je vous déballe tout comme si vous, inconnue et fervente défenseuse des musiciens, étiez ma psy ! »

Je joins mes deux mains entre elle et inspire un grand coup et finit par lui demander d'un ton enfin plus calme.

« Non sérieusement dites moi juste ce que je dois faire pour que vous me lâchiez une bonne fois pour toute qu'on en finisse... »

De l'argent ? Un mot de promesse ? Un baffe ? Une danse ? Oh non pourvu qu'elle ne me demande pas mon numéro de téléphone pour lui assurer que j'ai été sage par pitié...

__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.


Dernière édition par Flynn Morgan le Mer 9 Jan 2019 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Rosa Teixeira
messages : 3588
ici depuis : 01/05/2018
crédits : belacqua (avatar) astra (signa)
double-compte : lena & sofia
statut : célibataire
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   Dim 6 Jan 2019 - 21:34

Visiblement, rattraper l'inconnu était une mauvaise idée et tu regrettes à la seconde même où tu vois son regard froid se poser sur toi. Lui et toi n'êtes clairement pas sur la même longueur d'onde et tu ne peux rien pour lui, si ce n'est le laisser vaquer à ses occupations et s'en prendre à des pauvres gens dans la rue sans aucune raison apparente. Il n'a pas l'air très commode et ça en vient même à te faire un peu peur. Sa façon de s'énerver, puis de redevenir calme, et de s'énerver de nouveau... Sa manière se pincer son nez pour se calmer, d'agiter ses mains dans tous les sens, aussi. Tu l'observes un moment en l'écoutant déblatérer des bêtises qui n'ont pas vraiment de sens et qui ressemblent un peu plus à de la provocation qu'autre chose, puis tu restes silencieuse pendant quelques secondes. Tu soupires ensuite lorsqu'il te répond comme si tu était sa mère en train de lui dire d'être sage, la comparaison n'est pas bête au fond, mais ses mots te font soupirer et lever les yeux au ciel. Cet homme t'agace et tu ne vas certainement pas rester une minute de plus en sa compagnie. « Non, mais par contre vous feriez mieux d'aller la voir, cette fameuse psy. Je pense qu'elle pourrait avoir beaucoup de travail à faire avec vous. » dis-tu en soupirant encore une fois, sur un ton plus neutre qu'auparavant, puisque tu as compris qu'il ne cherche qu'à t'énerver et tu ne rentreras pas dans son petit jeu de provocation. « Vous n'avez rien à faire, je vous laisse tranquille maintenant. » finis-tu par dire en comprenant que c'est une cause perdue. « Adieu j'espère. » que tu lâches en tournant les talons et en allant dans la direction opposée de celle qu'il avait prise juste avant, pour être sûre de ne pas le recroiser.

Spoiler:
 

__________________________

you only live once,
but if you do it right,
once is enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

MessageSujet: Re: Le reflet d'un miroir... PV/Rosa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le reflet d'un miroir... PV/Rosa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES