AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 how can i tell her, willow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar
messages : 719
ici depuis : 03/04/2016
crédits : terpsykore
double-compte : lily-a, tiffany, CJ, bonnie, maxwell, mathilda, adrian
statut : she’s my home.
MessageSujet: how can i tell her, willow.   Dim 24 Juin 2018 - 18:26

Tu t'étais fait beau, habillé d'un costume, la barbe rasé, les cheveux à nouveau coupé. Un semblant de sérieux retrouvé depuis ton voyage à Paris. On pouvait deviner à ton allure que tu avais rendez-vous avec une femme. Et si tu avais eu un bouquet de fleur à la main, on aurait pu dire que la femme en question était Annushka. Cependant c'était une autre brune qui te rendait visite. Pile à ce moment, la sonnette retentissait. Tu te hâtais vers la porte pour ouvrir. « Willow, merci d'être venue ! » Tu affichais un très grand sourire sur le visage. C'est toi qui l'avait invité à venir et tu savais que son boulot ne lui permettait pas toujours d'avoir du temps pour ça. Pour se poser dans un canapé, boire quelque chose de frais et discuter de l'avancement des vies de chacun. Ainsi que des tracas qui vont avec. Tu avais besoin de son aide pour quelque chose. Pour le moment, tu l'invitais à te suivre dans le salon où étaient disposés deux verres de thé glacé que Martha avait préparé la veille. Tu jetais un regard à ton amie, prenant la parole le premier. « Dis-moi, comment tu vas ? Je sais qu'on a pas trop pu en parler ni se voir ces derniers jours mais je suis au courant ce que traverse August. » Tu ne l'avais jamais rencontré de façon officiel mais tu savais que les rumeurs postées n'était pas toujours pour aider. Tu avais eu vent des plaintes qui allaient contre son petit-ami et tu voulais savoir comment elle le vivait, comment le vivait leur couple aussi. Une accusation pareille, ce n'était jamais anodin et même si c'était faux, les dégâts que ça pouvait causer sont parfois irréparable. Dans un milieu comme l'éducation, ça ne pardonne jamais bien souvent.

__________________________


I don't know if i'm ready for Just a test Cause I'm miles up above you Flying with no safety net I don't believe in fate Although this time I think I've met my match Why are the dreams so hard to catch? — sum 41.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 960
ici depuis : 13/05/2016
crédits : Princess & TUMBLR
double-compte : Jeremy M. Strauss, le bad guy & Dina A. Flore, la bomba latina
statut : Avec le meilleur de tous : August ♥
MessageSujet: Re: how can i tell her, willow.   Jeu 28 Juin 2018 - 9:27


how can I tell her.
@Xavier Black

Embrassant August, je quittais notre appartement. J’avais rendez vous avec un homme aujourd’hui, un homme qui comptait beaucoup pour moi. Avec que les mauvaises langues ne parle, c’était avec Xavier que j’avais rendez-vous. Xavier, celui que je considérais comme mon confident, mon meilleur ami, quelqu’un qui a une place à part dans mon cœur. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas vu. Sauf si on comptait le bal Disney, mais si nous nous étions vu, nous n’avions pas forcément eu le temps de discuter. Alors, quand il m’avait invité, il ne m’avait pas traversée l’esprit de refusé, même si j’étais débordée comme souvent. Mais il fallait que j’ai du temps pour ceux qui compte. Pour August, pour mes amis. C’est d’ailleurs pour cela que je bossais comme une folle depuis quelques semaines, pour pouvoir profiter du voyage en Grèce qu’August et moi avions prévue de faire en juillet. J’ignorais si j’aurais l’occasion de revoir mon cher Xavier avant mon départ alors j’étais ravie de prendre la route pour le rejoindre chez lui.

Après un petit trajet, je me garais devant sa maison. Je coupais le moteur et quittais ma voiture. Seul quelques pas me menèrent jusqu’à sa porte et je ne mis pas longtemps à poser mon doigt sur la sonnette pour annoncer ma présence. Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvrit et un Xavier souriant apparu. « Willow, merci d'être venue ! » Me dit-il. Je souris et vins le serrer dans mes bras. « Je t’en pris ! C’est toujours un bonheur de passé du temps avec toi. Et puis … Tu m’a manqué ! » Lâchais-je, toujours souriante avant de le suivre dans sa maison, le laissant me guidée jusqu’au salon. En arrivant, je vis que deux verres été déjà là, à nous attendre. Je souris. « Dis-moi, comment tu vas ? Je sais qu'on a pas trop pu en parler ni se voir ces derniers jours mais je suis au courant ce que traverse August. » Me demanda t-il en se tournant vers moi. Je glissais une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Je hochais la tête. « Tout ce que je peux dire, c’est que ça va beaucoup mieux, c’est certain. » Lui dis-je, rassurante. « Cela n’a pas été facile, surtout pour August. Nous avons passés des mois très difficile. Je … J’ai vu l’homme que j’aime être détruit petit à petit. Et je ne pouvais rien faire. Cela aurait pu avoir raison de notre couple. J’ai vraiment eu peur que ça arrive tu sais. Mais je ne l’ai pas abandonnée, pas une seule seconde même si souvent il était là sans vraiment l’être, à m’éloigner pour ne pas m’entraîner avec lui. » Racontais-je, même si c’était encore difficile d’en parler. « Je crois qu’on est pas encore sortit d’affaire. August va avoir besoin de temps mais il sait que je suis là, que je l’aime et qu’il peut compter sur moi. J’aurais tellement aimé qu’il n’est pas à souffrir autant, surtout pour rien. Je suis même parfois vraiment en colère. » Continuais-je avant de finir par sourire. « Mais les choses vont mieux. Petit à petit. Nous allons partir en voyage très bientôt. August à besoin de prendre ses distances avec toute cette histoire et nous avons besoin de nous retrouvés. » Lui dis-je, enthousiaste à l’idée de ce voyage. Je regardais Xavier, les yeux légèrement brillant. Tout était encore frais dans mon esprit et tout était encore douloureux, même si les choses commençaient à aller mieux. Mais ça prendrait du temps, il ne fallait pas que je l’oublie. « Assez parler de mes malheurs. » Dis-je en éclatant de rire. « Et toi alors ? Qu’y a t-il de nouveau dans la vie de monsieur Black ? » Lui demandais-je, souriante.

__________________________

willow & august.
I never promised you a ray of light. I never promised there'd be sunshine every day. I'll give you everything I have.  WILLUS  :coeur:  .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 719
ici depuis : 03/04/2016
crédits : terpsykore
double-compte : lily-a, tiffany, CJ, bonnie, maxwell, mathilda, adrian
statut : she’s my home.
MessageSujet: Re: how can i tell her, willow.   Mar 7 Aoû 2018 - 18:44

La dernier fois que tu avais vu Willow, tu n'avais pas vraiment eu l'occasion de lui parler. Surtout parce qu'elle se trouvait avec Woody et après la révélation d'Ann, tu n'avais pas eu envie de le voir de près, ni même d'être sympathique avec lui. Puis les jours étaient passés et tu n'avais pas eu de nouvelles alors tu avais décidé de prendre le taureau par les cornes. D'où ton invitation. Une invitation qui lui avait fait plaisir puisqu'elle était presente. « Tu m'as manqué aussi ! » La dernière fois que tu lui avais vraiment parlé, tu lui avais avoué toute la vérité sur ton passé. Tu avais aussi brièvement parlé de ta fille et d'Adilyn, puis d'Annushka aussi mais sans en dire vraiment plus. A l'époque c'était déjà assez compliqué et maintenant ce n'était pas vraiment mieux. Tu lui avais demandé comme elle allait, curieux de savoir si ça allait mieux ou non. Elle avait pris place en face de toi et tu j'écoutais attentivement. « J'imagine que ça n'a pas dû être facile, surtout avec l'étalage sur internet. » Tu étais soulagé de savoir que ton secret l'était toujours. Tu avais peur qu'il soit déformé et amplifié sur la toile, comme ca avait pu être le cas pour August. Même si Willow t'en avais parlé brièvement, tu avais pu lire beaucoup de choses sur internet et ce n'était pas toujours très joli. Un tissu de mensonge qui avait pour but de faire plus de mal qu'autre chose. Merci l'anonymat. « C'est normal de l'être. » Au final, l'accusation s'était révélée fausse mais ça ne pouvait pas réparer tout le tort qui avait pu être fait. Que ce soit pour August, ou pour Willow. Le mal était fait et c'était tout à fait humain de ressentir de la colère. Puis tu savais que ce n'était pas ton amie qui allait dépasser les lois.  « Oh c'est chouette ça, où partez-vous ? » demandais-tu avec un grand sourire, curieux d'en savoir plus. S'ils allaient à Paris ou à Londres, tu pourrais sûrement leur donner quelques adresses. Et maintenant c'était au tour de Willow de te cuisiner. Tu ne savais même pas vraiment par où commencer. « Tu te souviens de la jeune femme qui était avec moi au bal ? » C'était le moment ou jamais de lui demander des conseils, il n'y avait qu'elle qui savait si bien te conseiller.

__________________________


I don't know if i'm ready for Just a test Cause I'm miles up above you Flying with no safety net I don't believe in fate Although this time I think I've met my match Why are the dreams so hard to catch? — sum 41.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 960
ici depuis : 13/05/2016
crédits : Princess & TUMBLR
double-compte : Jeremy M. Strauss, le bad guy & Dina A. Flore, la bomba latina
statut : Avec le meilleur de tous : August ♥
MessageSujet: Re: how can i tell her, willow.   Mar 14 Aoû 2018 - 15:54


how can I tell her.
@Xavier Black

L'invitation de Xavier m'avait vraiment fait super plaisir et c'est enthousiaste que je me rendais chez lui, ravie de passer un moment avec celui qui était l'un de mes meilleurs amis. Quand il ouvrit la porte, je le prenais dans mes bras, lui disant combien il m'avait manquer. On s'était aperçu au bal mais cela faisait un moment que nous n'avions pas pu parler tout les deux, seule à seul. « Tu m'as manqué aussi ! » Je souris en le regardant, contente d'être là avec lui. On se dirige vers le salon et Xavier me demande de mes nouvelles, me disant que si on a pas pu en parler, il est au courant de ce qu'il s'est passé avec August. Je le regardais, essayant de le rassurer. Le pire était derrière nous. August était libre. Evidement qu'il lui faudrait encore beaucoup de temps pour s'en remettre. Il nous faudrait beaucoup de temps à tout les deux. « J'imagine que ça n'a pas dû être facile, surtout avec l'étalage sur internet. » Je hochais la tête. " Oui, je crois que c'était le plus dur, pour August et aussi pour moi. Les gens ont dit tellement de chose fausse sur lui. Des choses fausses ... Et Augsust, il a finit par croire tout ce qu'on disait sur lui. C'est ce qui prendra le plus de temps à s'effacer. " Lui dis-je en le regardant. Je lui explique la colère que je ressens face à ce qu'a vécue l'homme que j'aime et celle que je ressens encore plus quand je me dis que c'était tout ça pour rien. « C'est normal de l'être. » Me rassure Xavier. Je glisse une main dans mes cheveux et je hoche la tête. " Je sais, mais tu sais que ce n'est pas dans ma nature de ressentir autant de colère ... Je n'aime pas ça mais là, je ne pouvais m'en empêcher. On s'en prend à l'homme que j'aime, pour rien. " Lui expliquais-je, à lui qui me connaissait si bien.

Je rassurais néanmoins mon avis. Le choses allaient de mieux en mieux et August et moi avions pleins de projet, notamment celui de partir en voyage, pour prendre de la distance avec tout ça et se retrouver seuls tout les deux. Nous en avions grandement besoin. « Oh c'est chouette ça, où partez-vous ? » Me demanda t-il. Je souris. " En Grèce ! J'ai vraiment hâte d'y être. " Lui dis-je, montrant bien mon impatience. Lasse de parler de mes malheurs, je questionnais le jeune homme, cherchant à savoir comment il allait et de savoir ce qu'il y avait de neuf dans sa vie. « Tu te souviens de la jeune femme qui était avec moi au bal ? » Je réfléchis quelques secondes avant d'hocher la tête en souriant. " Oui je m'en souviens. Elle était très belle. Vous faisiez un beau couple. L'élue de ton coeur ? " Lui dis-je, souriante, contente pour lui si il était heureux et qu'il avait trouver chaussure à son pied. Il le méritait bien après ce qu'il avait vécu. " Y a un soucis ? " Lui demandais-je, soudain inquiète.  

__________________________

willow & august.
I never promised you a ray of light. I never promised there'd be sunshine every day. I'll give you everything I have.  WILLUS  :coeur:  .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 719
ici depuis : 03/04/2016
crédits : terpsykore
double-compte : lily-a, tiffany, CJ, bonnie, maxwell, mathilda, adrian
statut : she’s my home.
MessageSujet: Re: how can i tell her, willow.   Lun 27 Aoû 2018 - 2:17

Willow s'était installée face à toi, tu regardais ton amie, essayant de comprendre les émotions qu'elle pouvait dégager. Tu ne savais pas vraiment. Son visage n'affichait pas la même tristesse qu'autre fois, signe que la situation s'améliorait. « Les gens sont des commères, ils ne se rendent pas compte à quel point l'opinion publique peut vite devenir oppressante. » C'était en partie pour ça que tu tenais tant au respect de ta vie privée. Pendant longtemps, tu avais vu tes relations et des mensonges étalés sur toi dans les journaux. Ou plutôt ce qu'on pourrait qualifier de torchon tellement c'était idiot. Pour ton procès, ça t'aurait probablement coûté la vie, certains auraient voulu une justice pour Teresa. « C'est humain Willow, tu voulais défendre ton homme, il n'y a rien de plus compréhensible ! » Il n'y avait rien à faire, à part attendre que ça se calme, attendre que la vérité gagne les esprits et que le monde s'excuse pour son comportement. Même si pour les excuses, ils pouvaient attendre longtemps. La police en ferait sûrement parce qu'ils en avaient l'obligation mais si le monde voulait continuer de le croire coupable, il pourrait le condamner pour toute sa vie. Le genre d'accusation qui laisse des traces, comme un meurtre. Elle te parlait ensuite de leur projet de voyage, te dévoilant la destination prévue. « C'est un très beau pays et vous allez vous régaler pour la nourriture ! » Tu y avais déjà été par le passé, tu te souviens encore de la beauté des paysages, surtout quand vous étiez au bord de l'eau. Un cadre calme et relaxant. Et de la très bonne nourriture, tu avais encore le goût des salades grecques, des desserts qui ressemblaient beaucoup aux pâtisseries orientales. Il n'y avait pas de doute, ils allaient se plaire là-bas. Ce fut à ton tour de passer à la casserole et tu ne savais pas vraiment par quoi commencer. « Il y a deux choses, je ne lui ai pas dis pour ma troisième femme, je ne sais vraiment pas comment abordé le sujet. Et Woody l'a embrassé. » Tu n'étais pas en colère pour ce baiser parce qu'il n'était pas à son initiative. Pourtant, tu étais un peu jaloux. Jaloux du fait qu'il se soit permis de lui voler un baiser. Une raison de plus pour toi de ne pas aimer cet homme.

__________________________


I don't know if i'm ready for Just a test Cause I'm miles up above you Flying with no safety net I don't believe in fate Although this time I think I've met my match Why are the dreams so hard to catch? — sum 41.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 960
ici depuis : 13/05/2016
crédits : Princess & TUMBLR
double-compte : Jeremy M. Strauss, le bad guy & Dina A. Flore, la bomba latina
statut : Avec le meilleur de tous : August ♥
MessageSujet: Re: how can i tell her, willow.   Lun 24 Sep 2018 - 15:09


how can I tell her.
@Xavier Black

Parler à Xavier me faisait du bien. Et alors que je lui expliquais ce que l'étalage de la situation d'August en public avait provoquait, je sentais un peu moins le poids de tout cette situation peser sur mon coeur. « Les gens sont des commères, ils ne se rendent pas compte à quel point l'opinion publique peut vite devenir oppressante. » Je hoche la tête. Oppressante est le mot qui convient parfaitement. Durant tous ses mois sous le feu des projecteurs, je m'étais sentis, et August aussi, comme entrain de me noyer par tous ce qu'il se passer. Chaque article, chaque commentaire agissant comme de l'eau s'infiltrant dans mes poumons. "  Et c'est de pire en pire. Les gens n'ont plus de barrière derrière leurs écrans et ils ne se rendent plus compte de tout le mal qu'ils peuvent faire. Ils ne cherchent même plus à connaitre la vérité ... " Soufflais-je en secouant la tête. " Je  trouve ça triste. " Dis-je à mon ami qui, j'étais sur, pouvait comprendre ou je voulais en venir. En lui parlant de la colère que j'avais ressenti envers quasiment le monde entier pour faire vivre un tel enfer à l'homme que j'aime, Xavier me rassure mais ce ne m'appaise pas por autant. Je n'étais pas habituée à epprouver une telle émotion négatif. Mais c'était plus fort que moi en voyant combien cela avait affecter August. « C'est humain Willow, tu voulais défendre ton homme, il n'y a rien de plus compréhensible ! » Je glissais une main dans mes cheveux avant d'hocher la tête. " Je sais ... Je crois que je veux simplement mettre tout ça derrière nous ... " Avouais-je en haussant les épaules.

Pour ne pas rester sur de mauvaises notes, je lui parlais du voyage qu'August et moi allions faire en Grèce, pour prendre un nouveau départ, pour laisser le mauvais derrière nous et nous retrouver. « C'est un très beau pays et vous allez vous régaler pour la nourriture ! » Je souris, ayant déjà hâte d'y être. " Ouais,  je sais que c'est ce dont nous avons besoin. Je veux tout découvrir ! " Lachais-je, un sourire se fixant sur mes lèvres. Lasse de parler de moi, je cherche à savoir les dernières nouvelles de sa part. Il me pale alors du bal et de la jeune femme qui était à ses côtés. Curieux, j'ouvre grand mes oreilles et chercher à en savoir plus avant de l'air sur le visage de mon ami. Je lui demandais alors si il y avait un soucis, ce que je ne suhaitais pas. Il méritait d'avoir quelqu'un de bien dans sa vie. « Il y a deux choses, je ne lui ai pas dis pour ma troisième femme, je ne sais vraiment pas comment abordé le sujet. Et Woody l'a embrassé. » Je levais les yeux vers lui, me mordant la lèvre. " Je vois ... Situation compliquée. " Dis-je. Je lu faisais face, prête à faire de mon ieux pour l'aider. " Prenons les choses dans l'ordre, ok ? " Començais-je en glisant une nouvelle fois la main dans mes cheveux. " J'imagine qui si tu veux lui parler de ta femme, c'est que tu tiens à elle et que tu sens que c'est réciproque ? " Dis-je en lui souriant, contente pour lui. " Pour moi l'honnêteté est primordiale dans un couple.  Il faut donc que tu lui en parles si tu tiens vraiment à elle. Ca ne sera pas facile c'est sur ... Je ne la connais pas donc je peux trop imaginer sa réaction mais si elle tient vraiment à toi, elle comprendra et ne te jugera pas. " Lui dis-je, à cent pour cent honnête. J''espère que tout se passera bien. Il mérite d'être heureux. Mon humeur s'assombrie par la suite. " Qui a embrasser l'autre ? " Demandais-je même si j'étais quasiment certaine de connaitre la réponse à ma question. Je soupirais. " Vous étiez ensemble à ce moment-là ou c'était avant ? " M'enquis-je pour avoir le plus d'information à ce sujet afin de lui donner le meilleur conseil possible. " Je crois que tu devrais pas te prendre la tête avec ça. A moins qu'elle t'en donne une raison ? Elle t'en a parler alors j'imagine qu'elle regrette, que ce n'est pas genre. " Le rassurais-je en posant ma main sur son épaule. " Tu mérites d'être heureux. Ne laisse rien ni personne te le prendre si tu penses que c'est avec cette fille. " Lui dis-je en souriant.   

__________________________

willow & august.
I never promised you a ray of light. I never promised there'd be sunshine every day. I'll give you everything I have.  WILLUS  :coeur:  .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 719
ici depuis : 03/04/2016
crédits : terpsykore
double-compte : lily-a, tiffany, CJ, bonnie, maxwell, mathilda, adrian
statut : she’s my home.
MessageSujet: Re: how can i tell her, willow.   Sam 10 Nov 2018 - 23:06

Tu avais peut-être un peu de mal à imaginer toute l'ampleur qu'avait pu avoir cette histoire. Lui devait faire face au public tandis que toi tu avais pu y échapper. Il y avait eu des bruits dans le milieu professionnel mais à ton acquisition, tout était redevu normal. Mais tu savais que les mots et la mauvaise publicité étaient dévastateurs. Il n'y avait rien de pire que pour réduire à néant une vie. Le fait qu'ils s'en aillent, qu'ils profitent de ce voyage pour se ressourcer. « C'est le mieux à faire oui ! Et profitez de vous deux tout simplement. » Tu affichait un large sourire sur ton visage, heureux de savoir que pour elle, sa relation était en bonne voie. Ce qui poussait enfin à lui parler de ce que tu gardes pour toi depuis plusieurs mois. Et un autre secret que tu pensais avoir surmonté. Ce qui ne semble pas vraiment être le cas de toute évidence. « Je suis amoureux, il n'y a pas de doute et je crois sincèrement qu'elle partage mes sentiments. Elle ne m'a jamais jugé mais elle ne connait pas toute mon histoire et j'ai peur. » Lui raconter la vérité ce n'était pas simplement pour soulager tes angoisses, c'était aussi te confier. Tes ex-femmes n'ont jamais tout su de toi. Il y avait des choses que tu n'avaient jamais clarifier. Comme ton refus d'être un père. Tu le clamais haut et fort pour qu'elles comprennent mais tu n'as jamais expliqué la raison à aucune d'elle. La seule à le savoir c'est Abygaël, ta fille. Tu n'avais plus envie de croire que l'amour pouvait exister pour toi parce que tu n'as jamais su garder une femme que tu avais aimé. Tu avais peur de ne pas réussir à être une personne différente. Et de la faire souffrir parce qu'elle réalisera alors qu'elle avait toujours su que ça se finirait ainsi. « C'est lui. A ce moment là on se fréquentait déjà mais je ne sais pas quand c'est devenu officiel. » Vous ne l'aviez jamais dit à haute voix, l'un comme l'autre. Mais d'un autre côté vous vous étiez affichés en public à Noël, à la Saint-Valentin ainsi qu'au bal Disney. Même si le baiser avait eu lieu avant ce dernier. « Je crois surtout qu'avec les futures révélations je me fais des idées. » Tu ne pouvais t'empêcher de penser qu'elle serait peut-être plus heureuse avec un autre que toi. Sûrement pas avec Woody parce que tout le monde sait que c'est un tombeur. Qu'il n'est pas capable de se poser. Mais au fond c'est Willow qui avait raison. Si tu pensais que vous pouviez être heureux, tu te devais de la saisir.

__________________________


I don't know if i'm ready for Just a test Cause I'm miles up above you Flying with no safety net I don't believe in fate Although this time I think I've met my match Why are the dreams so hard to catch? — sum 41.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: how can i tell her, willow.   

Revenir en haut Aller en bas
 
how can i tell her, willow.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
circus of horrors !
Le mois de novembre arrive à grand pas et avec lui, l'horreur pour le printemps. Un cirque itinérant s'est installé non loin de Bowen, pas très loin du terrain abandonné. N'hésitez pas à y faire un petit tour et avoir la peur de votre vie !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES