AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Falling slowly + Léace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 5551
ici depuis : 19/03/2013
crédits : ©dandelion
double-compte : Samuel & Terrence
statut : what a beautiful mess this is
MessageSujet: Falling slowly + Léace   Ven 14 Sep 2018 - 23:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]I waited for something, and something died
So I waited for nothing, and nothing arrived
It's our dearest ally, it's our closest friend
It's our darkest blackout, it's our final end
My dear sweet nothing, let's start a new
From here all in is just me and you



Il y a ces expériences qui vous transcendent, ces moments suspendus dans le temps qui changent tout, qui vous font croire que le monde peut être meilleur et qu’en se bougeant un peu, on peut faire bouger les choses. Il y a ces rencontres qui frappent, par leur simplicité et leur évidence, celles que l’on aurait jamais pensé faire et qui pourtant sont si logiques. C’étaient tous ses voyages qui apportaient ces sensations à Léo et d’autant plus lorsqu’il s’agissait de missions humanitaires. Celle-ci lui était tombé dessus par hasard, enfin presque. Deux ans après leur mission au Bénin, avec Grace, l’association l’avait recontacté pour savoir s’il était partant pour y retourner au pied levé, un tremblement de terre avait détruit pas mal de structures là-bas, des fondations déjà précaires qui n’avaient pas tenu le choc, ils avaient besoin de main d'oeuvre. Qu’avait-il de mieux à faire ? Il n’avait pas réfléchi bien longtemps et il allait de soi que sa camarade de voyage, sa meilleure alliée pour ce genre de séjour et puis sa petite amie, surtout, l’accompagnerait une nouvelle fois. La blonde avait répondu présente, sans se poser de questions, ils avaient ça dans le sang tous les deux. Elle avait une nouvelle fois bravé sa peur de l’avion pour s’envoler avec lui et moins d’une semaine après le coup de téléphone, ils partaient. Ils ne savaient pas vraiment quels rôles ils auraient là-bas mais une fois sur place ils n’eurent pas à chercher bien longtemps. Il y avait tant à faire, reconstruire, rassurer les populations, soutenir les famille des blessés, apporter de l’eau,... Les journées étaient longues et finalement, même s’ils étaient parti ensemble, Léo et Grace ne se voyaient pas beaucoup, chacun était assez occupé de son côté pour ne pas voir les journées passer et puis se coucher le soir épuisé mais satisfait du travail accompli. Ici ils avaient l’impression de se sentir utiles, ils étaient à leur place. Emerson, qui n’avait pas eu un début d'année facile, qui s'était beaucoup cherché et même souvent perdu, avait enfin l’impression d’être lui-même, il savait pourquoi il se levait le matin et pour quelle raison il était fatigué en fin de journée, il côtoyait la misère et la tristesse, on ne pouvait pas dire que c'était simple, ils n'étaient pas ici en vacances, mais au moins il avait un but. Et puis il voyait Grace sourire, comme il l’avait rarement vu sourire, il lui semblait qu’elle rayonnait, ici, sous le soleil africain. Lui rappelant parfois douloureusement cette fin d'année dernière, ce sourire qui ne la quittait pas quand elle était encore enceinte et que l’avenir était beau. Depuis tout était différent entre eux, ils étaient heureux, certes, pourtant il y avait toujours une sorte de retenue dans leur couple, quelque chose que Leo n’arrivait pas à expliquer. Mais ici il lui semblait enfin que Grace avait trouvé un sens à sa vie. Sauf que leur séjour ne durerait pas, il touchait même à sa fin. Léo n’avait pas hâte de repartir, mais il savait qu’un jour sa vie australienne finirait par lui manquer, comme toujours. Et puis il avait des obligations, son travail, son fils,... Demain ils devraient reprendre leur avion et pour cette dernière soirée, une fête était organisée et puis Léo prévoyait d’aller regarder les étoiles au cœur de la nuit, son rituel à lui, avec la fatigue accumulée il n’avait pas eu le courage de le faire plus tôt. En cette fin d’après midi les amoureux s'étaient retrouvés dans leur tente, celle-là même qu’ils avaient partagé avec tant de gêne deux ans plus tôt. Ils devaient boucler leurs valises. Tu veux de l’aide pour fermer ton sac, ma belle ? Léo s’approcha de Grace et déposa un baiser dans ses cheveux.


__________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm a bad liar
So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake
I wish I could erase it, make your heart believe. But I'm a bad liar, now you know ››› alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Falling slowly + Léace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: le monde-
Sauter vers:  
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement