AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas de doigts, pas de chocolat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Pas de doigts, pas de chocolat   Jeu 4 Oct 2018 - 21:33

Et mer... Ca fait longtemps que ça m'était pas arrivé ça tiens. Enfin pas à ce point là. Il arrive qu'on se coupe, qu'on s’égratigne mais là c'est pire que ça. Une seconde d'inattention où on regarde ailleurs et paf ça pardonne pas. Heureusement je ne me suis pas complètement coupé le doigt non plus. Mais l'entaille est belle et je ne peux pas simplement mettre un pansement et faire comme si de rien n'était. Du coup un employé m'amène à l'hôpital, aux urgences. Et je lui dis de repartir de suite et ne pas m'attendre. Je vais en avoir pour un moment je pense et faut bien que la boutique tourne. Je serai quoiqu'il arrive de retour ce soir pour la fermeture. J'espère juste que je vais pouvoir continuer à travailler malgré des points de suture ou autre chose du genre. J'en doute mais ... je n'aurai qu'à ignorer les mots du médecin. Ahah. Pas super rigolo mais je ne peux pas me permettre d'être en repos forcé une semaine. J'ai une boutique à faire tourner. Heureusement on se trouve dans une période un peu creuse. Mais bientôt Halloween, et surtout bientôt le grand rush des fêtes de fin d'année. Période pendant laquelle il est hors de question de ne pas travailler. Enfin. Les urgences donc. Avec ma serviette autour de mon doigt. L'envie de regarder si cela saigne encore me prend mais je pense avoir une bonne idée sur la réponse alors j'attends simplement. On vient de me dire qu'un médecin ou une infirmière allait passer. Si ça pouvait ne pas être dans une heure trente. Ahah. Je suis mauvaise langue car le rideau s'écarte et une infirmière vient me voir. Ah ! Bonjour. Cette femme me dit quelque chose et je me la resitue assez rapidement. Chose pas franchement aisée car je suis loin d'être physionomiste. Mais je me rappelle l'avoir raccompagnée alors qu'elle était un peu ... euphorique. C'est le mot qu'elle avait employé je m'en souviens encore. Grosse entaille au pouce. Je me suis pas loupé mais ça aurait pu être pire je pense. Forcément que ça aurait pu l'être. Et donc j'attends ses directives. Des trucs aussi bêtes que ça elle doit en voir tous les jours. Pourvu simplement qu'elle ne soit pas euphorique là en ce moment. Ahah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 4461
ici depuis : 07/08/2016
crédits : eilyam (av) / wiise (sign)
double-compte : Vic. J. Montgomery
statut : Divorcée, célibataire.
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Dim 7 Oct 2018 - 19:24

♛ pas de doigts, pas de chocolat ;
i know we're daring, this hour's drawing off. already kings because we simply wait the worst. i know your anger and all this stuff from us, it's not the time I guess for giving up now. inside we're cold, i mean colder than ice, but your haze i swear we already wait the worst. you're all i need, that's why i peg for us, there's no better time to stay for holding up now

▼▲▼

Olivia a dû suivre pas mal de formations pour être polyvalente dans son travail, mais les urgences font partie de ce qu'elle préfère fouler toute une garde durant. Elle voit des cas tous plus idiots les uns que les autres, et ça lui fait des tonnes d'anecdotes à raconter à ses collègues lors de la pause. Il y a quelques années, c'était à son ex-mari qu'elle les racontait, mais maintenant ce n'est pas son micro-ondes qui va l'écouter chaque jour... Encore en ce début d'après-midi, elle a déjà eu des bonnes tranches de rigolade. Certes, elle évite de se bidonner devant les patients, mais parfois ce sont eux qui entament le festival, alors elle les suit. Rire, c'est bon pour la santé. Et surtout, ça facilite les soins. Ca crée un lien avec le patient, même si c'est pour le voir qu'une dizaine voire une vingtaine de minutes maximum. Une aide-soignante passe devant le box dans lequel elle se trouve actuellement pour la prévenir que le patient suivant l'attend juste à côté, une entaille qui ne nécessite rien de plus que quelques points de suture. Elle hoche la tête, termine de s'occuper du vieux monsieur avec lequel elle plaisantant sur les circonstances de l'accident qui l'a amené ici, et fait un tour au admissions pour redonner le dossier correspondant avant de prendre celui dont lui a parlé l'aide-soignante.

En arrivant dans le box, Olivia regarde à peine le patient. Elle le salue avec un grand sourire, mais elle est occupée à consulter son dossier histoire de ne pas faire d'erreurs quant à l'anesthésiant qu'elle va utiliser pour lui recoudre rapidement le doigt.

- Bonjour ! Alors, qu'est-ce qui vous amène ici ? demande Olivia.

Elle s'installe derrière l'ordinateur dont chaque box est pourvu et entre quelques informations pendant que l'homme lui raconte ce qui lui est arrivé.

- D'accord, on va regarder ça. Aucune allergie connue ? s'enquiert-elle à nouveau histoire de bien faire coïncider les informations qu'elle a reçues depuis le dossier.

Tout en parlant, Olivia s'est déplacée et a rapproché son tabouret de la table d'examen. Elle approche également la lampe et se concentre sur la main enroulée dans un torchon. Au vu de la tache rougeâtre présente, elle devine qu'effectivement, l'homme ne s'est pas loupé...

CODAGE PAR AMATIS


__________________________

i'm here, feel me
my hand keeps yours, i just need you to confide in me. follow me, forget about your worries and don't be afraid be with me. i will make you happy, as you always dreamed be with me (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Mar 9 Oct 2018 - 20:52

Pas la première fois que ça arrive. Pas la dernière non plus. Mais je me suis rarement arrangé comme ça. Quand c'est un petit truc de rien du tout on met un pansement ou deux et c'est bon mais là ... Impossible. C'est plus sérieux que ça. Et puis niveau hygiène je ne peux pas me permettre de compromettre mes pâtisseries. Ce coup-ci ! Il manquerait plus que ça pour donner une raison supplémentaire à Charlize de me critiquer. Enfin. Si je suis contraint de ne plus pâtisser pendant deux ou trois jours je pourrais toujours m'occuper des papiers ou exclusivement faire le vendeur derrière le comptoir. Ca devrait pas poser soucis ça. Même si le pouce c'est toujours plus compliqué que le petit doigt. Je verrai bien. Car l’infirmière arrive. Une femme que je connais. Enfin non pas vraiment. On s'est juste croisé une fois dont je me rappelle. Mais peut-être qu'elle ne me reconnaît pas elle. J'ai en pas l'impression. Ou alors elle reste professionnelle. Je peux comprendre. Et bien j'étais en train de découper un paquet quand j'ai été distrait, j'ai dérapé et ... voila le résultat. Il suffit parfois de pas grand chose. Et bien sûr je l'ai senti direct que je m'étais fait bien mal. Puis on a vu que ça saignait beaucoup et que c'était profond alors pas trop le choix quoi. Ouais. Direction les urgences. Juste le temps d'enrouler le doigt, limite la main, dans un torchon, de prendre la voiture avec l'employé et me voila. Pas grand chose d'autre à ajouter. Euh non pas à ma connaissance. Enfin je suis déjà venu pour des bricoles du genre et j'ai jamais eu de soucis avec des médicaments ou quoi. Enfin on m'a jamais vraiment donné de médicaments particuliers hormi éventuellement un anti-douleur. Donc si elle ne me donne pas de trucs bizarres ça devrait aller. Ahah. Sans quoi le doigt entaillé sera peut-être le dernier de mes soucis ... Doigt qu'elle va devoir ausculter maintenant qu'elle se rapproche. Attention hein ... Oui je suis un peu chochotte. J'admets. Et puis attention qu'elle ne mette pas trop du sang partout non plus. Enfin quoique. Même si je pense que le sang a du sécher depuis le temps. Et que ça forme une croûte dégueulasse. Qu'elle va devoir enlever et désinfecter. Oh misère. Mais ça va aller. Je vais en pleurer non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 4461
ici depuis : 07/08/2016
crédits : eilyam (av) / wiise (sign)
double-compte : Vic. J. Montgomery
statut : Divorcée, célibataire.
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Lun 22 Oct 2018 - 16:45

♛ pas de doigts, pas de chocolat ;
i know we're daring, this hour's drawing off. already kings because we simply wait the worst. i know your anger and all this stuff from us, it's not the time I guess for giving up now. inside we're cold, i mean colder than ice, but your haze i swear we already wait the worst. you're all i need, that's why i peg for us, there's no better time to stay for holding up now

▼▲▼

L'accident dont vient d'être victime l'homme qui doit être examiné par Olivia est plutôt commun. Ca pourrait arriver tous les jours, à tout le monde. Et plus particulièrement à la blonde, qui se trouve être plutôt maladroite dans la vie de tous les jours. Elle n'a pas la même dextérité pour les actes quotidiens que pour les soins qu'elle dispense.

- Oui, il vaut mieux prévenir que guérir... Enfin là, on va directement vous guérir ! fait Olivia avant de quitter le poste informatique, en riant légèrement.

Elle se montre toujours de bonne humeur aux urgences, même quand on lui tape sur le système. Aujourd'hui, ce n'est heureusement pas le cas, mais elle est censée faire bonne figure même dans les pires scénarios. Juste pour que les patients se sentent toujours écoutés et soutenus, et surtout, pour qu'ils ne paniquent pas plus s'ils le sont déjà un peu. Pour cet homme-ci, Olivia trouve que cela a l'air d'aller. Elle n'a pas encore vraiment regardé son visage, mais rien qu'à sa voix elle peut deviner qu'il n'est pas sur le point de faire un malaise à la vue du sang.

Le patient lui confirme qu'il n'a aucune allergie connue. Son dossier est donc à jour, Olivia peut procéder à l'observation de la plaie. Désormais assise sur son tabouret, elle étend l'un de ses bras et ouvre le tiroir du petit meuble en plastique derrière elle, dans lequel se trouve une boîte de gants non-stériles. Elle en prend une paire sans quitter le torchon ensanglanté des yeux, et les enfile sans un mot. Elle hoche la tête dans un sourire quand l'homme lui dit de faire attention.

- J'ai des doigts de fée, ne vous en faites pas ! argumente-t-elle en levant les yeux vers lui, toujours son indélébile sourire éclatant sur les lèvres.

Le torchon enlevé et déposé dans la poubelle la plus proche sous la table d'examen, Olivia se trouve face à un dilemme. Elle ne sait pas quoi faire de cette plaie, et se demande si elle doit poser des bandes adhésives ou appeler un médecin afin qu'il fasse quelques points de suture. Déjà, elle peut au moins désinfecter la plaie. Pour changer les idées de l'homme et qu'il ne se concentre pas sur son travail, Olivia lui demande :

- Vous travaillez dans quoi ? J'espère que vous n'êtes pas boucher, parce que là, vous aurez juste confondu les viandes à découper...

Pendant ce temps, elle attrape des compresses et des pinces stériles, histoire de bien nettoyer la plaie avant de partir en quête d'un médecin.

CODAGE PAR AMATIS


__________________________

i'm here, feel me
my hand keeps yours, i just need you to confide in me. follow me, forget about your worries and don't be afraid be with me. i will make you happy, as you always dreamed be with me (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Jeu 25 Oct 2018 - 20:29

Prévenir je veux bien moi mais c'est pas évident ! Comment je peux me prévenir de ça ? En faisant plus attention oui c'est vrai. Mais je dois parfois avoir la tête à deux endroits différents alors c'est pas facile. Si je pouvais avoir quatre paires de bras aussi ce serait chouette ! Ahah. Je rigole d'ailleurs de la petite phrase de l'infirmière. Ah bah oui je pense qu'il est trop tard pour prévenir. Et je continue de rire doucement. Bon on dirait pas là comme ça mais je suis pas super super à l'aise non plus. Pas que l'état de mon doigt m'inquiète beaucoup non plus car aux dernières nouvelles je ne risquais trop rien selon moi. Du coup on passe vite sur les formalités. Pas d'allergies, enfin je pense, alors pas de précaution à prendre. Enfin si, faut y aller doucement. Mais niveau médoc je peux tout prendre. Attention donc. Ce que je lui dis de faire. Mais j'ai l'air d'être entre de bonnes mains. Ahah. Bon et bien ça va alors ! Je vous laisse opérer votre magie. Doigts de fée, magie … Bon ok c'est peut-être un peu nul. Et c'est là que je reporte l'attention sur mon doigt. C'est bien visible maintenant. Et tout séché. Pas très joyeux et assez dégoûtant selon moi. Je ne bouge pas les doigts pour ne pas rouvrir la plaie même si je pense qu'elle va gratter un peu et … désinfecter. Ca va piquer oui. Mais on reprend une conversation. Pour détourner mon attention. Je suis au courant des subterfuges des infirmières oui. Ahah. En plus avec humour ! Et comme je suis bon public je ris. C'est ça oui. Je me serais rendu compte qu'il y avait un ou deux mini boudins de trop ! Ahah. Bon c'est assez glauque. Mais ça me fait un peu marrer quand même. Mais non non pas boucher. Pâtissier. Ce qui n'est pas trop trop loin non plus. D'ailleurs il me semblait vous l'avoir déjà dit ! Et c'est là que je parle peut-être un peu trop vite. Parce que j'ai pas l'impression qu'elle m'ait reconnu. Alors que moi oui. Peut-être l'état dans lequel elle était ce jour. Et là, mouvement de recul de la main. Avec un petit aaah. qui s'échappe de mes lèvres. Pur réflexe. Oh pardon. Ouiii je suis douillet rooh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 4461
ici depuis : 07/08/2016
crédits : eilyam (av) / wiise (sign)
double-compte : Vic. J. Montgomery
statut : Divorcée, célibataire.
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Mer 7 Nov 2018 - 10:27

♛ pas de doigts, pas de chocolat ;
i know we're daring, this hour's drawing off. already kings because we simply wait the worst. i know your anger and all this stuff from us, it's not the time I guess for giving up now. inside we're cold, i mean colder than ice, but your haze i swear we already wait the worst. you're all i need, that's why i peg for us, there's no better time to stay for holding up now

▼▲▼

L'humour est une excellente manière de distraire les patients lors des soins. Olivia le pratique beaucoup, d'autant plus qu'elle sait prendre assez de recul sur ses actes pour ne pas y penser et ne pas avoir besoin de se concentrer totalement sur ce qu'elle est en train de faire. C'est devenu un automatisme, à force de voir des centaines de cas chaque semaine lorsqu'elle est aux urgences. Olivia propose ensuite à son patient de parler un peu de son métier pendant qu'elle s'affaire à désinfecter la plaie et à la nettoyer pour en avoir une meilleure visibilité. Elle apprend dans la foulée qu'il est pâtissier, et elle hoche la tête, intéressée. En tant que gourmande, forcément... Elle se retourne vers le petit chariot qu'elle a préparé et attrape une autre compresse imbibée de bétadine, quand l'homme ajoute qu'il le lui a déjà dit. Olivia fronce les sourcils sans s'en cacher, dans un sourire.

- Comment ça ? demande-t-elle, on ne peut plus intriguée.

Elle lève son nez vers le visage du patient et l'observe quelques secondes, se confirmant intérieurement qu'elle ne se souvient pas l'avoir déjà vu. Elle a beau chercher dans sa mémoire, rien ne lui vient. Elle reporte son attention sur son soin mais l'homme se met à bouger d'un coup, ce qui fait qu'Olivia manque de se déstériliser les deux mains, auxquelles elle a enfilé des gants stériles dans la foulée en ayant attrapé les pinces et les compresses.

- Excusez-moi, mais la douleur est tout à fait normale, tenez bon ! On vous anesthésiera la main avant de vous recoudre, précise-t-elle d'une traite, dans un sourire rassurant.

CODAGE PAR AMATIS


__________________________

i'm here, feel me
my hand keeps yours, i just need you to confide in me. follow me, forget about your worries and don't be afraid be with me. i will make you happy, as you always dreamed be with me (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Sam 10 Nov 2018 - 20:44

Qui est-ce que ça étonne hein ? Fallait bien que ma langue fourche à un moment et que je lui dise qu'on s'était déjà croisé. Enfin je ne le dis pas de manière très directe mais presque. Parce que oui je pensais lui avoir dit que j'étais pâtissier ce fameux jour où je lui ai rentré dedans dans la rue. Et non ce n'était pas du rentre dedans "rentre dedans" pour ceux qui n’auraient pas suivi l'histoire. Et maintenant donc ? Je lui dis le comment du pourquoi ? Pas trop le choix hein je ne vais pas esquiver la chose au risque de passer pour un con. Et bien euh oui on ... On s'est croisé une fois. Dans la rue. On s'est bousculé et on a un peu parlé. Voila voila. Je ne vais pas aller jusqu'à préciser qu'elle était euphorique. Pas sûr que ce que je lui ai dit va lui rafraichir la mémoire mais bon. Si jamais elle veut un peu plus de détails je peux lui en donner. Mais je ne veux pas la gêner ou autre avec cette histoire. Elle regarde alors pour me désinfecter la plaie avant de pouvoir y appliquer un bandage. Mais ça pique ! Oh non non faut pas vous excuser. C'est moi. J'ai été plus surpris disons. Parce que niveau douleur ça va j'ai connu pire. Et ça ne fait pas trop mal. Il y a peut-être pas nécessairement besoin d'anesthésie si ? J'ai rarement entendu parler de ça. Quand on recoud on y va la comme ça. Bon après j'y connais rien. Callie ne m'a jamais parlé des techniques d'infirmière et autre. Surtout qu'elle ne l'est pas resté très longtemps après qu'on se soit mis ensemble. Enfin je ne vous dis pas comment faire votre travail. Je rigole un peu. En tâchant de ne pas trop bouger quand même. Manquerait plus que je m'estropie davantage. Et je déteste quand des personnes qui n'y connaissent rien me parlent de comment faire mes pâtisseries. C'est quand même mon boulot depuis que j'ai dix-huit ans quoi ! Ca risque de prendre longtemps a bien cicatriser vous pensez ? Parce que bon c'est pas mal quand même. Alors moi perso je dirai deux ou trois jours. Ce qui ne m'empêchera pas d'aller travailler en mettant un bon pansement et des gants. Va d'ailleurs falloir que je négocie sur cette partie je pense ... A l'hôpital d'abord. Mais ensuite à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 4461
ici depuis : 07/08/2016
crédits : eilyam (av) / wiise (sign)
double-compte : Vic. J. Montgomery
statut : Divorcée, célibataire.
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Lun 12 Nov 2018 - 14:12

♛ pas de doigts, pas de chocolat ;
i know we're daring, this hour's drawing off. already kings because we simply wait the worst. i know your anger and all this stuff from us, it's not the time I guess for giving up now. inside we're cold, i mean colder than ice, but your haze i swear we already wait the worst. you're all i need, that's why i peg for us, there's no better time to stay for holding up now

▼▲▼

Le patient lui donne quelques informations, mais Olivia ne parvient pas à le remettre. Elle est tout à fait persuadée de ne l'avoir jamais rencontré. Elle s'en souviendrait, sinon, étant donné qu'il est joli garçon !

- Non, vraiment, je ne m'en souv... Oh, se coupe-t-elle en fixant le vide.

Elle se rappelle enfin du dénommé Jake. Elle l'a effectivement déjà rencontré, il y a de nombreux mois auparavant. Sauf qu'elle était complètement pompette, et que ce qu'elle vit dans ces situations ne fait généralement pas partie des informations qu'elle conserve précieusement. D'autant plus que si ses souvenirs sont bons, Jake avait délicatement glissé qu'il n'était pas un coeur à prendre. Olivia se souvient avoir été très déçue, sur le coup. Aujourd'hui, elle en rigole franchement, intérieurement. Son attention reportée sur son soin et ses mains bien en sécurité et toujours stériles, Olivia continue patiemment la désinfection.

- Oh, croyez-moi, vous ne voulez pas ressentir la douleur des points de suture... On va quand même vous "recoudre", répond Olivia en insistant bien sur le dernier mot.

Rien que de revoir les chirurgiens pratiquer cet acte donne des sueurs froides à Olivia, qui imagine bien le mal que cela fait lorsque la zone n'est pas anesthésiée. Le fameux Jake lui demande ensuite si cela va prendre longtemps à cicatriser. Elle hoche doucement la tête, pour ne pas trop faire bouger ses mains.

- Longtemps... C'est relatif. Je dirais deux à trois semaines pour que vous puissiez de nouveau profiter librement de votre mains. Par exemple, si d'ici-là vous souhaitez utiliser de la solution hydro-alcoolique... bonne chance ! lance-t-elle en riant. "Il faudra certainement faire prendre l'air à la plaie," précise-t-elle ensuite. "Alors, quoi de neuf depuis... le temps ?" demande Olivia, toujours pour détourner l'attention de son patient pendant qu'elle s'affaire avec ses deux pinces et ses compresses imbibées.

Elle-même ne se souvient pas de l'époque à laquelle ils se sont rencontrés, elle reste donc vague. Peut-être était-ce au début à la fin du printemps... Elle n'arrive pas à s'en rappeler, là tout de suite.

CODAGE PAR AMATIS


__________________________

i'm here, feel me
my hand keeps yours, i just need you to confide in me. follow me, forget about your worries and don't be afraid be with me. i will make you happy, as you always dreamed be with me (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Jeu 15 Nov 2018 - 19:41

Ah ! Je crois qu'elle se rappelle. Sans aucun autre commentaire de sa part. Oui. Voilà. Inutile de renchérir là-dessus si elle ne le souhaite pas. Puis ce n'est pas comme si elle devait s'excuser de son comportement ce jour là ou quoique ce soit dans le genre. Elle était juste joyeuse. Pas l'alcool méchant pour un sou. Mais ce qui compte là maintenant c'est ma main. Et le fait qu'on devoir anesthésier. Bon en fait oui c'est logique. Ca évitera de faire ça à vif et que ça ne me fasse trop mal. Oui oui c'est vrai. C'est pas agréable une aiguille qui vous transperce la peau. Ahah ... Petit rire un peu nerveux. C'est une drôle de phrase que je viens de dire oui. Enfin remarquez certains sont adeptes de l'acupuncture. Des fous si vous voulez mon avis. Quelle idée en plus. Même pour tester on ne m'aura pas non. Oui, ça se trouve je pourrai changer d'avis. Mais je ne préfère pas. Si je veux me détendre je me prends un massage ou je fais un cours de yoga. Pas ça quoi. Je pose alors la question à Olivia de savoir combien de temps cela va prendre. Et mon premier réflexe c'est Trois semaines ?? Ca fait beaucoup. Vraiment beaucoup. Avant de rire un peu à sa petite blague. Même si le terme employé est un peu trop technique. J'ai compris l'idée hein je ne suis pas con. Trois semaines max donc. Et bien. Mais si je mets un bon pansement et un gant, ou deux, je peux quand même travailler non ? Alors oui j'ai entendu qu'il faut faire respirer la plaie mais ... Mais pas tout le temps quoi. Sinon ça risquerait de s'infecter ! Enfin je pense. Je ne vais pas pouvoir faire trois semaines sans rien faire. Je secoue la tête de droite à gauche. Henhen. Impossible. Et ma boutique alors ? Je ne suis pas seul mais je suis le patron ! Puis ... rien ne m'empêche de ne pas faire ce qu'elle me dit. A mes risques et périls bien sûr. Et je verrai bien comment ça se passera. Je ne vais pas trop jouer au con non plus. Elle me demande ensuite des nouvelles. Oh bah vous savez comme d'habitude. Et vous ? Je ne vais pas m'étaler sur mes récents problèmes. Mieux vaut que personne ne les sache de toute façon. Je ne veux pas que ma boutique en pâtisse. Pâtisse, pâtissier c'est ... non rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 4461
ici depuis : 07/08/2016
crédits : eilyam (av) / wiise (sign)
double-compte : Vic. J. Montgomery
statut : Divorcée, célibataire.
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Lun 19 Nov 2018 - 13:58

♛ pas de doigts, pas de chocolat ;
i know we're daring, this hour's drawing off. already kings because we simply wait the worst. i know your anger and all this stuff from us, it's not the time I guess for giving up now. inside we're cold, i mean colder than ice, but your haze i swear we already wait the worst. you're all i need, that's why i peg for us, there's no better time to stay for holding up now

▼▲▼

- Les aiguilles ne sont pas aussi épaisses que cela, dans la pratique de l'acupuncture, explique Olivia, qui rechignait à tester cette médecine alternative avant d'en être conquise. "On ne les sent presque pas, contrairement à ce qu'on peut croire. C'est juste une histoire de circulation d'énergie."

Et ça a été presque plus efficace sur Olivia que les anti-dépresseurs qu'elle a été obligée de prendre pendant longtemps. Si elle avait su, elle se serait tout de suite dirigée vers la médecine alternative pour gérer son traumatisme !

L'annonce du temps de guérison estimé par l'infirmière semble déranger le dénommé Jake. Olivia en rigole légèrement, il est vrai que les blessures peuvent être très handicapantes le temps de se résorber assez pour permettre à la personne de retrouver un quotidien sans contraintes. Jake est comme la majorité des patients : il veut guérir vite et bien, pour que cela n'impacte ni son travail ni sa vie sociale.

- Je ne vous dis pas de ne rien faire, seulement de mobiliser le moins possible votre main. Je ne veux pas vous voir revenir aux urgences dans une semaine parce que vos sutures auront craqué avant qu'on vous ait retiré les fils ! avertit gentiment Olivia en riant.

Une fois que la désinfection est terminée, Olivia place plusieurs compresses stériles au-dessus de la plaie de son patient. D'une part pour la protéger de quelque agression extérieure, et d'autre part pour empêcher la plaie de saigner à nouveau. Elle n'a pas eu à essuyer des litres de sang, Olivia en a donc conclu que sa coagulation était très bonne.

- Je vais vous injecter un anesthésiant. Il va prendre environ une demi-heure à agir, explique la blonde au lieu de répondre tout de suite à la question de Jake.

Elle pivote sur son tabouret, se lève et retire ses gants stériles avant de se laver rapidement les mains, et de se passer de la solution hydro-alcoolique. Elle récupère ensuite le matériel nécessaire dans le meuble à tiroirs derrière son tabouret et s'y rassoit, tout en répondant enfin :

- C'est très vague, ça, "comme d'habitude" ! Je ne me souviens même pas de ce que vous m'avez raconté la dernière fois," fait Olivia.

CODAGE PAR AMATIS


__________________________

i'm here, feel me
my hand keeps yours, i just need you to confide in me. follow me, forget about your worries and don't be afraid be with me. i will make you happy, as you always dreamed be with me (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Jeu 22 Nov 2018 - 23:01

lle semble s'y connaître en acupuncture. Mince, j'aurais mieux fait de me taire. Ahah. C'en est peut-être une grande adepte ! Ou peut-être qu'elle s'y connaît juste parce que … parce qu'elle en a entendu parler voila tout. Oh d'accord. Je ne savais pas. Enfin j'imaginais ça comme étant comme des aiguilles à coudre par exemple. Evidemment on ne va pas nous enfoncer des pieux dans la peau. Ahah. Quoique certains avec leurs délires bizarres hein … Vraiment ? Même pas une petite pique ou quoi ? Parce que quand on se pique avec un cure-dent ou un pique à brochette on le sent. Vous en avez déjà fait ? Autant lui demander directement. Au moins je prendrai pour vrai ce qu'elle me dit. Et si ce n'est pas le cas et bien pas grave. Elle ne va pas mentir là-dessus. Après l'acupuncture, retour sur ma blessure. La guérison. Le temps que cela va prendre. Trop à mon goût. Et pendant ce temps alors ? Je peux quand même aller travailler j'espère. Ahah. Oui oui j'entends bien. J'essaierai de ne pas trop forcer alors. Je vous rassure je ne compte pas revenir ici la semaine prochaine non plus. Et je rigole un peu à mon tour. Je n'ai pas que ça à faire effectivement. Je vais faire attention. Autant que je peux. Après je ne suis à l'abri de rien. Et comme je toujours un peu trop actif quand je pâtisse, ce n'est pas évident. Pour le moment, je laisse l'infirmière s'occuper de ma main. M'injecter le produit. D'accord. Mais c'est quand même vachement long trente minutes ! Je pensais être reparti d'ici dix minutes moi. C'est un coup que mon téléphone sonne ça car on a besoin de moi à Imogen ça. Je le sens venir oui. Heureusement je pourrais toujours décrocher. Ma main à recoudre étant « ma mauvaise main ». Du bonheur dans mon malheur. Et puis les petites nouvelles de la vie. Comme d'habitude. Ce qui n'offre pas une bonne conversation j'en conviens. Oui oui pardon. Je pourrai bien vous raconter ce qu'on a prévu à la boutique pour les semaines à venir mais après on va encore dire que je parle trop de mon boulot. Ahah. Certains me font la remarque. Mais je trouve que je n'abuse pas encore. Et puis comme je dis toujours je n'en peux rien si j'ai des choses à dire moi. J'ai un beau métier, je suis le gérant de ma boutique. Et je dis ça sans fierté mal placée. Quant à la dernière fois autant vous dire que moi-même je ne me rappelle plus très bien. C'est que ça remonte. Et que ce qu'on s'est dit relevait de la discussion banale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 4461
ici depuis : 07/08/2016
crédits : eilyam (av) / wiise (sign)
double-compte : Vic. J. Montgomery
statut : Divorcée, célibataire.
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Jeu 29 Nov 2018 - 22:15

♛ pas de doigts, pas de chocolat ;
i know we're daring, this hour's drawing off. already kings because we simply wait the worst. i know your anger and all this stuff from us, it's not the time I guess for giving up now. inside we're cold, i mean colder than ice, but your haze i swear we already wait the worst. you're all i need, that's why i peg for us, there's no better time to stay for holding up now

▼▲▼

Un petit rire secoue Olivia, elle redouble donc de prudence pour ne pas compromettre ses mains encore stériles.

- Non, on ne sent rien du tout. Même les longues aiguilles des sapins sont plus épaisses que celles qu'on utilise pour l'acupuncture, raconte Olivia, à un Jake qui ne la croit visiblement pas.

Derrière ses airs d'homme viril, il semble quand même douillet ! Ca fait chaud au coeur d'Olivia, qui est habituée à des patients limite trop imprudents tant ils veulent faire croire qu'ils sont insensibles à la douleur. Ca change. Il lui demande dans la foulée si elle en a déjà fait. Olivia jette un oeil vers son visage pour voir s'il la regarde, et hoche la tête.

- Oui, et moi aussi j'avais beaucoup d'appréhensions. Finalement, j'ai adoré, et ça m'a beaucoup aidé ! fait-elle dans un nouveau hochement de tête très doux pour ne pas trop faire bouger ses bras au passage.

Son travail est presque terminé. Elle n'a plus qu'à lui injecter un produit anesthésiant non loin de la plaie, là où elle sait qu'un gros faisceau de nerfs passe. Une fois le matériel récupéré et Olivia rassise sur son tabouret, Jake lui parle un peu de son boulot, relevant au passage que lui non plus ne se souvient pas vraiment de leurs dernières discussions.

- Vous bossez en ville ? Je ne me souviens plus. Si c'est dans une pâtisserie, soyez sûr que je passerai ! répond Olivia quand elle a terminé sa piqûre. "Voilà, mon travail à moi est terminé. Je vais aller prévenir le médecin, et quand il aura terminé je pourrai faire votre bon de sortie. Je reviens tout à l'heure, bon courage !" lance-t-elle en retirant ses gants et en emportant le haricot plein de matériel.

Elle court vers la salle des médecins pour prévenir qu'il y a besoin d'un interne dans le bloc en question pour recoudre une main d'ici une demi-heure et retourne vaquer à d'autres occupations jusqu'à devoir revenir vers Jake.

[...]

- Alors, ça a été ? demande joyeusement Olivia en ouvrant le rideau du box dans lequel elle était venue soigner le pâtissier, après que le médecin l'a prévenu qu'il avait fini.

CODAGE PAR AMATIS


__________________________

i'm here, feel me
my hand keeps yours, i just need you to confide in me. follow me, forget about your worries and don't be afraid be with me. i will make you happy, as you always dreamed be with me (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Dim 2 Déc 2018 - 21:06

Bon bah je me coucherai moins bête ce soir ! Mais je reste sceptique quand même. Comme un côté Saint-Thomas. Je ne pourrai le croire que si j’en suis vraiment témoin. Au moins maintenant je sais ! Et en fait il s’avère que je peux la croire. Puisqu’elle a déjà fait une séance. Peut-être plus mais je n’en ai pas l’impression. C’était donc bien ça, j’avais deviné. C’est que j’ai du flair ! Ahah. J’ai bien fait de poser la question. C’est chouette ça. Mais c'est pour détendre et faire partir le stress ? Ou c'est aussi une question de circulation de sang ? Peut-être les deux. Je me rends compte que j'y connais vraiment rien dans le domaine. Elle pourra peut-être plus m'éclairer. Finalement les soins se passent bien. Ca reste pas grand chose alors à moins qu'elle ne soit vraiment pas douée, y'a pas de raison pour qu'elle me "rate" ou je ne sais quoi. Surtout qu'à côté de ça on discute alors ça aide à me faire penser à autre chose. Oui oui en ville. Les rues commerçantes. Imogen. Si vous passez faire du shopping de temps en temps vous n'avez pas pu rater la boutique. Pas qu'on soit super flashy mais on est bien situé. Et puis il n'y a pas masse d'autres café-boutique dans le genre donc forcément les gens viennent chez nous. Et aussi simplement que ça, voila qu'elle en a terminé ! Ca n'a pas fait trop mal finalement. Bon courage ? Comment ça bon courage ? Je rigole. Non mais c'est pas le genre de choses qu'on souhaite enfin ! Ahah. Mais oui pas de soucis. A toute à l'heure.

La suite aura été assez rapide aussi. Et Olivia revient à son tour sans perdre de temps. Et sans me faire perdre le mien du coup. Oh oui oui très bien. Rien à signaler. Et je montre ma main avec le bandage. Rien senti en plus. L'anesthésie. Normal. Le contraire aurait été surprenant. Je suppose que c'est pratiquement bon du coup ? Encore un peu de blabla sur les choses à faire, à ne pas faire, etc néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 4461
ici depuis : 07/08/2016
crédits : eilyam (av) / wiise (sign)
double-compte : Vic. J. Montgomery
statut : Divorcée, célibataire.
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Dim 9 Déc 2018 - 23:13

♛ pas de doigts, pas de chocolat ;
i know we're daring, this hour's drawing off. already kings because we simply wait the worst. i know your anger and all this stuff from us, it's not the time I guess for giving up now. inside we're cold, i mean colder than ice, but your haze i swear we already wait the worst. you're all i need, that's why i peg for us, there's no better time to stay for holding up now

▼▲▼

- Il y a de ça oui... C'est un tout, en fait. Mais si l'on y va avec l'optique que cela ne va pas fonctionner, il est certain que les effets seront moindres. Tout est vraiment une question d'énergie... Même autour de nous, finalement. C'est assez dingue, quand on s'en rend compte... explique Olivia d'une voix douce.

Elle aurait pu être payée pour faire la publicité de l'acupuncture, tant elle en parle bien ! En même temps, elle y retourne au moins deux fois par an, depuis qu'elle a essayé... Elle n'a pas toujours forcément des soucis de santé ou personnels à régler, mais elle a remarqué qu'elle parvenait mieux à garder le sourire en entretenant régulièrement ses forces énergétiques. De quoi complètement se passer de médicaments, à la longue !

Heureusement qu'Olivia a terminé sa piqûre quand Jake lui dit qu'il bosse chez Imogen. Elle a un sursaut de joie qui se serait révélé potentiellement dangereux si elle avait été au contact de son patient !

- Oh, vraiment ? C'est ma pâtisserie préférée en ville, j'y vais très souvent ! Vous êtes en cuisine alors ? Je ne vous ai jamais vu au comptoir ! fait-elle, absolument enjouée par la nouvelle.

Elle se promet de passer le voir après l'intervention du médecin, juste pour s'assurer qu'il a bien recousu sa main sans trop lui avoir fait mal. Maintenant qu'elle sait qu'il travaille dans sa pâtisserie préférée, elle ne peut pas le lâcher comme ça dans l'hôpital ! D'autant plus qu'entre temps, elle s'est souvenue qu'il l'a raccompagnée chez elle très gentiment, quand ils se sont rencontrés il y a quelques mois.

Quand Olivia revient dans le box où elle a laissé Jake en attente d'un médecin, il lui confirme que tout s'est très bien passé. Le sourire de la blonde ne fait que s'agrandir.

- Tant mieux alors. Oui c'est pratiquement bon, vous allez pouvoir me suivre au bureau des infirmiers pour que je fasse votre bon de sortie, explique Olivia en lui indiquant le chemin qu'elle va emprunter.

Elle lui laisse quelques secondes, le temps qu'il descende de la table d'examen, et ouvre la marche vers le bout du couloir.

- Plus de peur que de mal, finalement. Vous pourrez même reprendre avant trois semaines, je pense. Le bandage est beau, je suppose que le médecin vous a mis des fils qu'il faudra retirer ? Ou bien des agrafes ? Si vous avez regardé... demande-t-elle alors qu'ils sont presque arrivés au bureau des infirmiers.

CODAGE PAR AMATIS


__________________________

i'm here, feel me
my hand keeps yours, i just need you to confide in me. follow me, forget about your worries and don't be afraid be with me. i will make you happy, as you always dreamed be with me (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar
messages : 588
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : En couple
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   Mer 12 Déc 2018 - 20:14

J’ai toujours du mal à croire à tout ça. Mais du coup vous ne pensez pas que ça a un peu un effet placebo ? On sait que ça va marcher, ou pas, alors c’est psychologiquement qu’on se dit que l’on va mieux, ou pas, alors qu’en fait rien n’a changé ? A mon avis ça doit jouer ça aussi. La vérité se situe peut-être au milieu de tout ça. Comme l’hypnose d’ailleurs. J’ai vraiment du mal à y croire à ça aussi. Et je n’ai pas trop envie de tester non plus il faut dire. Puis je n’en ai pas besoin. Quoique parfois, avec tout ce barda avec Charlize, je pourrais utiliser tous les moyens pour me calmer un peu. Surtout, je ne sais combien de temps tout cela va traîner. Mais il n’est pas question de ça ici. Ou plutôt si puisqu’on parle de la boutique. Elle y vient très souvent d’ailleurs. Ah bon ? Moi aussi je suis surpris qu’on s’y soit jamais vu. Ou alors on a oublié ? On a pas prêté attention ? Possible aussi mais je crois qu’on s’en rappellerait. C’est étrange parce que je me rappelle pas vous y avoir vu non plus. Je suis pas mal derrière les fourneaux oui mais je suis aussi derrière le comptoir de temps en temps. C’est juste une sacrée coïncidence du coup. En plus ça fait longtemps que j’y travaille. Je ne peux pas croire que je ne lui ai jamais rien vendu personnellement !

Voilà. Tout est bon. Mais je me disais bien qu’elle ne pouvait pas me laisser partir comme ça. Bon, pas besoin d’un certificat médical ou je n’en sais rien. Ni même d’un arrêt de travail. Enfin je dois justifier. Sinon j’en connais une qui va encore prendre cette blessure pour me critiquer. Ca marche. Et si vous n’avez plus rien à faire ici on peut y aller alors j’imagine ? Moi je récupère juste ma veste et c’est tout bon. Elle était visiblement prête à partir aussi de son côté alors on peut se mettre en route pour ce bureau. Je vais bientôt pouvoir retourner au travail ! Ou peut-être pas selon elle … Bon va falloir que j’insiste un peu. Oui on dirait bien ! Mais … Même avec les protections nécessaires je ne peux pas travailler en l’état ? Je veux dire … Je ne vais pas forcer mais juste donner un coup de main en cuisine quoi ? Ou la paperasse par exemple. Elle ne peut pas m’y interdire de toute façon. Là je crois qu’elle aura bien compris qu’il est inutile de me forcer à rester à rien faire. Des fils oui. Pas de risque que ça pète si ? Si je fais trop de mouvements d’accord, peut-être. Mais sans quoi ça ira … Bien que je ne me rend compte que j’utilise beaucoup ma main, forcément. Je suppose que je devrais revenir d’ici … une semaine ? Ou cinq jours. Pour vérifier que tout se passe bien même si je vais le sentir s’il y a le moindre soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pas de doigts, pas de chocolat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de doigts, pas de chocolat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement